Vous êtes sur la page 1sur 19

Faculté de Médecine/ 1ière année Médecine et Médecine dentaire (2018-2019)

Série d’exercice 3 (atome d’hydrogène)


Exercice N° 1 :
L’énergie totale d’un ion hydrogénoide sur un niveau énergétique n, est donnée par
la relation suivante :

− 2Π2meK2 Z2 e 4
En =
h 2n 2

1. En utilisant la relation ci-dessus, retrouver l’expression des séries spectrales et


déduire la constante de Rhydberg.

2. Déterminer la longueur d’onde de la 1ère raie et de la raie limite pour la série


de Lyman, Balmer et Paschen du spectre d’émission de l’atome H.
➢ Représenter ces transitions électroniques sur un diagramme énergétique
➢ Situer ces séries dans le spectre électromagnétique.

3. Déduire les transitions électroniques provoquant les émissions énergétiques


suivantes :
1) d’une longueur d’onde λ = 409 nm.
2) d’une fréquence λ= 3.15 1014 Hz.

Exercice N°2 :
On considère les deux transitions de l’électron de l’atome d’hydrogène représenté
ci-contre en fonction de l’énergie d’absorption :
1. Calculer le rapport ΔE(a)/ΔE(b) relatif aux deux transitions (a), (b).
2. Déduire le rapport des longueurs d’onde λ(a)/λ(b)
3. Sachant que la raie limite de la série de Lyman est égale à 91nm, calculer la
longueur d’onde de la 3ème raie dans la série de Balmer.
Les deux transitions sont ;
(a) n1 =1 n2 =∞
(b) n1 =2 n2 =5

Exercice N°3 : Quelles sont les affirmations exactes ?


Energies des niveaux de l'atome d'hydrogène :
Niveau n° 1 2 3 4 5
Energie (éV) -13,6 -3,4 -1,51 -0,85 -0,54

a) L'atome d'hydrogène dans son état fondamental peut être excité par un photon
d'énergie égale à 1,89 eV
b) L'hydrogène peut émettre une radiation de fréquence égale à 1,6.1015 Hz.

1
d) L'atome d'hydrogène peut émettre un photon d'énergie égale à 14 eV
e) Le spectre d'absorption de l'hydrogène est constitué de raies noires sur un fond
coloré

Exercice N°4 :
Les niveaux d'énergie (exprimés en eV) de l'atome d'hydrogène ont pour valeur
En= -13,6 /n2

On donne : h = 6,63.10-34 J.s 1 eV = 1,6.10-19 J c = 3,00.108 m/s.

Quelle est (ou quelles) sont la (ou les) affirmation(s) exacte(s) ?


a) Le spectre d'émission de l'atome d'hydrogène est continu
b) L'énergie minimale d'un électron capable de provoquer l'ionisation d'un atome
d'hydrogène à partir de son niveau fondamental vaut 10,2 éV
c) L'atome d'hydrogène peut émettre la radiation de longueur d'onde dans le vide
λ= 122 nm en passant du niveau d'énergie n= 2 au niveau n= 1
d) Le niveau d'énergie 0 eV correspond à l'atome d'hydrogène dans son niveau
fondamental
e) La valeur de l'énergie de l'atome d'hydrogène au niveau n= 4 est de -1,36. 10-19J

Exercice N°5 :
Après avoir excité un échantillon d'hydrogène atomique pris dans son état
fondamental, on considère l'ensemble des transitions d’un état d’énergie
quelconque vers le niveau d'énergie n=2. L'ensemble des radiations
correspondantes forme la série de Balmer.
Les quatre premières raies de cette série de Balmer ont pour longueur d'onde :

410 nm 434 nm 486 nm 656 nm

On donne : h = 6,63.10-34 J.s 1 eV = 1,6.10-19 J c = 3,00.108 m/s.

1- Quelle est la valeur minimale de l’énergie d’une radiation appartenant à


cette série de 4 raies?
A : 1,51 eV B : 2,56 eV C : 3,03 eV
D : 3,34 eV E : 1,90 eV F : 2,86 eV

2- Quelle est la valeur maximale de l’énergie d’une radiation appartenant à


cette série de 4 raies?
A : 1,51 eV B : 2,56 eV C : 3,03 eV
D : 3,34 eV E : 1,90 eV F : 2,86 eV

2
Module de CHIMIE Année Universitaire 2018/2019

SÉRIE N°3

Exercice N° 1 :
L’énergie totale d’un ion hydrogénoïde sur un niveau
énergétique n, est donnée par la relation suivante :

𝟐𝝅𝟐 𝒎𝒆 𝑲𝟐 𝒁𝟐 𝒆𝟒
𝑬𝒏 = −
𝒉𝟐 𝒏𝟐

1. En utilisant la relation ci-dessus, retrouver l’expression


des séries spectrales et déduire la constante de Rydberg.

1
Il s’agit de l’atome de l’hydrogène 11H et Z=1

∆𝑬 = 𝑬𝒏𝟐 − 𝑬𝒏𝟏
𝟐𝝅𝟐 𝒎𝒆 𝑲𝟐 𝒁𝟐 𝒆𝟒 𝟏 𝟐𝝅𝟐 𝒎𝒆 𝑲𝟐 𝒁𝟐 𝒆𝟒 𝟏
= [− 𝟐 𝟐 ] − [− 𝟐 𝟐 ]
𝒉 𝒏𝟐 𝒉 𝒏𝟏

𝟐𝝅𝟐 𝒎𝒆 𝑲𝟐 𝒁𝟐 𝒆𝟒 𝟏 𝟏
∆𝑬 = 𝑬𝒏𝟐 − 𝑬𝒏𝟏 = 𝟐 [ 𝟐 − 𝟐]
𝒉 𝒏𝟏 𝒏𝟐
Sachant que :
𝒉𝒄
𝜟𝑬 =
𝝀

2
On peut alors écrire que :

𝟏 𝟐𝝅𝟐 𝒎𝒆 𝑲𝟐 𝒁𝟐 𝒆𝟒 𝟏 𝟏 𝟏 𝟏
= 𝟑
[ 𝟐 − 𝟐 ] = 𝑹𝑯 [ 𝟐 − 𝟐 ]
𝝀 𝒉 𝒄 𝒏𝟏 𝒏𝟐 𝒏𝟏 𝒏𝟐

Alors :
𝟐𝝅𝟐 𝒎𝒆 𝑲𝟐 𝒁𝟐 𝒆𝟒
𝑹𝑯 =
𝒉𝟑 𝒄
Application numérique :

c La vitesse de la lumière 3x108 m s-1


K Constante de structure fine 9x109 MKSA
me La masse de l’électron 9,11x10-31 kg

3
h La constante de Plank 6,62x10-34 Js
e Charge de l’électron 1,6x10-19 C (Coulomb)
π Le nombre Pi 3,14159 -

On trouve alors RH

RH Constante de Rydberg 1,09677x107 m-1

2. Déterminer la longueur d’onde de la 1ère raie et de la


raie limite pour la série de Lyman, Balmer et Paschen du
spectre d’émission de l’atome H.

4
On a déjà :

𝟏 𝟏 𝟏
= 𝑹𝑯 [ 𝟐 − 𝟐 ] 𝒆𝒕 𝒏𝟐 > 𝒏𝟏
𝝀 𝒏𝟏 𝒏𝟐

Dans le spectre électromagnétique :

Série de Lyman n1=1 et n2= 2,3,…∞ 200 nm<UV<400 nm


Série de Balmer n1=2 et n2= 3,4,…∞ 400 nm<VIS<800 nm
Série de Paschen n1=3 et n2= 4,5,…∞ 800 nm<IR et plus

Dans chaque série la première raie est donnée par :

5
𝟏 𝟏 𝟏
= 𝑹𝑯 [ 𝟐 − 𝟐 ] 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒏𝟐 = 𝒏𝟏 + 𝟏
𝝀 𝒏𝟏 (𝒏𝟏 + 𝟏)

𝟏 (𝒏𝟏 +𝟏)𝟐 −𝒏𝟐𝟏 𝟏 𝟐𝒏𝟏 +𝟏


𝝀
= 𝑹𝑯 [
𝒏𝟐𝟏 (𝒏𝟏 +𝟏) 𝟐 ] ainsi on peut écrire 𝝀
= 𝑹𝑯 [
𝒏𝟐𝟏 (𝒏𝟏 +𝟏)𝟐
]

𝟏 𝒏𝟐𝟏 (𝒏𝟏 + 𝟏)𝟐


𝝀= [ ]
𝑹𝑯 𝟐𝒏𝟏 + 𝟏
Pour déterminer la raie limite, elle correspond à n2 ∞
𝟏 𝟏 𝟏
= 𝑹𝑯 [ 𝟐 − 𝟐 ] 𝒆𝒕 𝒏𝟐 = ∞
𝝀 𝒏𝟏 𝒏𝟐

6
𝟏 𝑹𝑯 𝒏𝟐𝟏
= Alors 𝝀=
𝝀 𝒏𝟐𝟏 𝑹𝑯

Application numérique :

Série de Lyman 1906 n1=1 λ1= 121,5 nm λ∞= 91,2 nm


Série de Balmer 1885 n1=2 λ1= 656,2 nm λ∞=364,7 nm
Série de Paschen 1908 n1=3 λ1=1875,1 nm λ∞=820,6 nm

Il existe aussi les séries de Brakett et Pfund dans l’IR. On a


trouvé 27 séries en tout.

7
➢ Représenter ces transitions électroniques sur un
diagramme énergétique
Lyman Balmer Paschen
E(ev) λ2(nm) n2 E(ev) λ2(nm) n2 E(ev) λ2(nm) n2
-10,19 121,6 2 -1,89 656,5 3 -0,66 1875,1 4
-12,08 102,6 3 -2,55 486,3 4 -0,97 1282,2 5
-12,74 97,3 4 -2,86 434,2 5 -1,13 1094,1 6
-13,05 95,0 5 -3,02 410,3 6 -1,51 820,6 ∞
-13,22 93,8 6 -3,40 364,7 ∞
-13,60 91,2 ∞

8
9
10
➢ Situer ces séries dans le spectre électromagnétique.

11
3. Déduire les transitions électroniques provoquant les
émissions énergétiques suivantes :
1) d’une longueur d’onde  = 409 nm.

Pour  = 409 nm elle appartient au domaine du visible il s’agit


donc de la série de Balmer alors on peut écrire :

𝟏 𝟏 𝟏
= 𝑹𝑯 [ 𝟐 − 𝟐 ] 𝒆𝒕 𝒏 = 𝟐
𝝀 𝒏 𝒎

On détermine alors m :

12
𝟒𝝀𝑹𝑯
𝒎=√
𝝀𝑹𝑯 − 𝟒
Application numérique :

𝒎=𝟔
Il s’agit alors d’une transition de n=2 à m=6.

1) d’une fréquence  = 3,15 1014 Hz.


On peut écrire que :
𝒄 𝒄
𝝑= 𝒂𝒍𝒐𝒓𝒔 𝝀 =
𝝀 𝝑

𝟑 ×𝟏𝟎𝟖
𝝀= 𝒂𝒍𝒐𝒓𝒔 𝝀 = 𝟗𝟓𝟐, 𝟑 × 𝟏𝟎−𝟗 𝒎 𝒐𝒖 𝝀 = 𝟗𝟓𝟐, 𝟑 𝒏𝒎
𝟑,𝟏𝟓 ×𝟏𝟎𝟏𝟒
13
Pour  = 952,3 nm elle appartient au domaine IR il s’agit donc
de la série de Paschen alors on peut écrire :

𝟏 𝟏 𝟏
= 𝑹𝑯 [ 𝟐 − 𝟐 ] 𝒆𝒕 𝒏 = 𝟑
𝝀 𝒏 𝒎

On détermine alors m :

𝟗𝝀𝑹𝑯
𝒎=√
𝝀𝑹𝑯 − 𝟗
Application numérique :

𝒎 = 𝟖 Il s’agit alors d’une transition de n=3 à m=8.


14
Exercice N°2 :
On considère les deux transitions de l’électron de l’atome
d’hydrogène représenté ci-contre en fonction de l’énergie
d’absorption :
1. Calculer le rapport ΔE(a)/ΔE(b) relatif aux deux
transitions (a), (b).
2. Déduire le rapport des longueurs d’onde (a)(b)
3. Sachant que la raie limite de la série de Lyman est égale
à 91 nm, calculer la longueur d’onde de la 3ème raie dans la
série de Balmer.
Les deux transitions sont ;
(a) n1 =1 n2 =∞
(b) n1 =2 n2 =5
15
Les énergies des radiations absorbées par l’atome de
l’hydrogène sont données par la relation :

𝟏 𝟏
∆𝑬 = 𝑬𝒏𝟐 − 𝑬𝒏𝟏 = 𝑹𝑯 𝒉𝒄 [ 𝟐 − 𝟐 ] 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒏𝟏 < 𝒏𝟐
𝒏𝟏 𝒏𝟐
Pour la première transition :
𝟏 𝟏
∆𝑬𝒂 = 𝑹𝑯 𝒉𝒄 [ 𝟐 − ] = 𝑹𝑯 𝒉𝒄
𝟏 ∞
Pour la deuxième transition :
𝟏 𝟏
∆𝑬𝒃 = 𝑹𝑯 𝒉𝒄 [ 𝟐 − 𝟐 ] = 𝟎, 𝟐𝟏𝑹𝑯 𝒉𝒄
𝟐 𝟓
Le rapport est donc :
∆𝑬𝒂 𝟏
= = 𝟒, 𝟕𝟔
∆𝑬𝒃 𝟎, 𝟐𝟏

16
La longueur d’onde reliée à la variation de l’énergie par l’équation :

𝒉𝒄 ∆𝑬𝒂 𝝀𝒃 𝟏
∆𝑬 = 𝒂𝒍𝒐𝒓𝒔 = =
𝝀 ∆𝑬𝒃 𝝀𝒂 𝟎, 𝟐𝟏
𝝀𝒂
= 𝟎, 𝟐𝟏
𝝀𝒃

La raie limite de la série de Lyman correspond à la transition (a) et


la 3ime raie de la série de Balmer à la transition (b).
Alors :
𝝀𝒂 91,2
𝝀𝒃 = = = 434,3 𝑛𝑚
0,21 0,21

17

Vous aimerez peut-être aussi