Vous êtes sur la page 1sur 43

MECA 1855

THERMODYNAMIQUE ET ENERGETIQUE

Les cycles moteurs à vapeur


Les cycles TGV

H. Jeanmart
herve.jeanmart@uclouvain.be

Année académique 2011-2012

1
Source: a descriptive history
of the steam engine, R.
2
Stuart
Sommaire

Principe de fonctionnement, cycle de Rankine-Hirn


Optimisation du fonctionnement
Conséquences des irréversibilités sur le cycle
Amélioration du cycle
La resurchauffe
Les soutirages
(Les chaudières)
Cycles combinés (TGV)
Principe
Rendement du cycle
Cycles à deux niveaux de pression

3
Principe de fonctionnement : cycle de Rankine-Hirn
Principaux composants d‘une installation

Surfchauffeur Turbine à vapeur

Vaporisateur
Chaudière

Source
froide

Pompe alimentaire Condenseur

4
Principe de fonctionnement : cycle de Rankine-Hirn
Diagramme (T,s)

•  Travail moteur

Wm = (h3 − h4 ) − (h2 − h1 )
QI = (h3 − h2 )
QII = (h4 − h1 )

Wm = QI − QII
•  Rendement thermique
Wm Q
ηt = = 1 − II
QI QI
h4 − h1
ηt = 1 − Diagramme (h,s) convient mieux
h3 − h2 5
Principe de fonctionnement : cycle de Rankine-Hirn
Diagramme (h,s)

6
Principe de fonctionnement : cycle de Rankine-Hirn
Diagramme (h,s)

h4 − h1
ηt = 1 −
h3 − h2

h4 − h1
ηt = 1 −
h3 − h1

h2 ≈ h1 7
Optimisation du fonctionnement thermodynamique
Importance de la source froide

* *
h4 − h1 h − h
ηt = 1 − < ηt* = 1 − 4 1*
h3 − h1 h3 − h1

T4 doit être la plus basse possible 8


Optimisation du fonctionnement thermodynamique
Pression et température au point 3

Wm maximal

T3 doit être la plus haute possible

T3 fixée, la pression p3 doit être la plus élevée possible


9
Optimisation du fonctionnement thermodynamique
Exemple considérant une détente isentropique

P T h [kJ/ X s
[kPa] [°C] kg] [-] [kJ/kgK]
1 5 33 138 0 0.48

2 2000 33 138 - 0.48

3 2000 560 3600 - 7.60

4 5 33 2320 0.9 7.60

Wm = 1280kJ / kg
QI = 3462kJ / kg

ηT = 0.37

10
Optimisation du fonctionnement thermodynamique
Evolution du rendement avec p3

Wm ηt

p3 p3

x4 p4 = 0.05bar
T3 = 560°C

Attention aux contraintes


Technologiques sur le titre
11
p3
Effets des irréversibilités sur le cycle
Irréversibilités de la détente

h3 − h4
η si =
h3 − h4 s
ηsi ≈ 0.90

La pression p3 peut être adaptée


pour maintenir le point 4

12
Effets des irréversibilités sur le cycle
Étapes de calcul
Exemple
du point 3
p [kPa] T [°C] h [kJ/ x [-] s [kJ/ s4 = 7.60
kg] kgK]
s3 s = 7.60
1 5 33 138 0 0.48
h3 s = 3600
2 5000 33 138 - 0.48
3 5000 560 3572 - 7.15
h4 s = 2178
4 5 33 2320 0.90 7.60 s4 s = 7.14
h3 = 3570
h3 − h4 h4 s = 2181
h4 s = h3 −
η si s4 s = 7.15
h3 = 3572
QI = 3434kJ / kg ηT = 0.365
Wm = 1252 J / kg ηT ,si = 0.405
13
Améliorations du cycle : la resurchauffe
Principe Turbine
haute pression

Turbine
basse pression

Resurchauffeur

Augmenter le travail moteur par un apport supplémentaire


de chaleur à la source chaude sans changer la perte au
condenseur 14
Améliorations du cycle : la resurchauffe
Evaluation du rendement

x6 = 0.90
t3 = t5 = 560°C

Wm = (h3 − h4 ) + (h5 − h6 )
QI = (h3 − h1 ) + (h5 − h4 )
QII = (h6 − h1 )

(h3 − h4 ) + (h5 − h6 ) (h5 − h6 ) + (h3 − h4 ) (h5 − h6 )


ηt = = >
(h3 − h1 ) + (h5 − h4 ) (h5 − h1 ) + (h3 − h4 ) (h5 − h1 )
La resurchauffe est toujours bénéfique. Le rendement
est fonction croissante de la pression p3.
15
Améliorations du cycle : la resurchauffe
Exemple

x6 = 0.90 ηsiHP = 0.88


t3 = t5 = 560°C ηsiBP = 0.90
p3 = 18MPa (180bar )

p [kPa] T [°C] h [kJ/ x [-] s [kJ/ QI = 3853kJ / kg


kg] kgK]
1 5 33 138 0 0.48 Wm = 1671kJ / kg
2 18000 33 138 - 0.48
3 18000 560 3444 - 6.44 ηT = 0.434
4 3500 320 3025 - 6.54
5 3500 560 3572 - 7.15
6 5 33 2320 0.90 7.60

16
Améliorations du cycle : les soutirages
Principe

Augmenter le flux de vapeur vive d une quantité X, dont la


chaleur résiduelle est utilisée pour chauffer le flux sortant
du condenseur. 17
Améliorations du cycle : les soutirages
Evaluation du rendement
t
3 Wm = (h3 − h4 ) + X (h3 − h5 )
QI = (1 + X )(h3 − h2 )
QII = (h4 − h7 )
5

1≡2 (h3 − h4 ) + X (h3 − h5 )


ηt =
(1 + X )(h3 − h1 )
6≡7≡8 4
s

(h3 − h4 ) + X (h3 − h5 ) (h3 − h4 )


ηt = >
(h3 − h7 ) + X (h3 − h5 ) (h3 − h7 )
Wm + QII
18
Améliorations du cycle : les soutirages
Bilan de l‘échangeur, valeur de X

•  Bilan échangeur E:

X( h5 -­‐ h6 ) = ( 1 + X )( h1 -­‐ h8 )
h1 − h7
X=
h5 − h1
•  Température au point 1

T1 ≈ Tsat ( p5 )

Échangeur à contre-courant
19
Améliorations du cycle : les soutirages
Exemple

p [kPa] T [°C] h [kJ/ x [-] s [kJ/


kg] kgK]
1 500 148 623 - 1.82
2 5000 148 623 - 1.82
3 5000 560 3572 - 7.15
4 5 33 2320 0.90 7.60

5 450 240 2946 - 7.28


6=7 5 33 138 - 0.48

623 − 138 QI = 1,209 ⋅ 2949 = 3565kJ / kg


X= = 0.209
2946 − 623 Wm = 1252 + 0,209 ⋅ 626 = 1383kJ / kg

ηT = 0.388 gain de 6%
20
Améliorations du cycle : resurchauffe et soutirages

21
Cycles modernes supercritiques
Echauffement supercritique

22
Cycles modernes supercritiques : le présent

300 bar / 600°C / 620°C

p [kPa] T [°C] h [kJ/ x [-] s [kJ/


kg] kgK]
1 5 33 138 0 0.48
2 28500 33 138 - 0.48
3 28500 600 3461 - 6.27
4 6400 355 3048 - 6.32
5 6000 620 3706 - 7.22
6 5 33 2320 0.90 7.60

QI = 3981kJ / kg
ηT = 0.45 + soutirages
Wm = 1799kJ / kg
23
Cycles modernes supercritiques : le futur

350 bar / 700°C / 720°C

p [kPa] T [°C] h [kJ/ x [-] s [kJ/


kg] kgK]
1 5 33 138 0 0.48
2 35000 33 138 - 0.48
3 35000 700 3712 - 6.46
4 6400 410 3197 - 6.54
5 6000 720 3942 - 7.47
6 5 33 2320 0.90 7.60

QI = 4319kJ / kg
ηT = 0.49 + soutirages
Wm = 2137kJ / kg
24
La chaudière : principe de fonctionnement
Tubes d‘eau

25
La chaudière : principe de fonctionnement
Tubes de fumées

26
La chaudière : bilan d‘énergie
Énergie utile

Pertes aux parois

Pertes enthalpies
restantes dans les
fumées

Pertes enthalpies
restantes dans les 27
cendres
La chaudière : conception de l‘échange de chaleur

Objectifs
•  réduire les irréversibilités de transfert de chaleur
•  accroître l’efficacité du transfert de chaleur
•  minimiser la perte par enthalpie restante des fumées
•  permettre le réglage de la température de sortie

Moyens
•  organiser la circulation générale de
façon à minimiser Tf - Tvap
•  adopter pour chaque échangeur la
circulation à contre-courant
•  utiliser un réchauffeur d ’air

28
La chaudière : Circulation naturelle

Principe de la circulation naturelle


•  formation de bulles dans le faisceau
•  séparation des phases dans le ballon
•  reprise d’eau à la base du ballon
29
La chaudière : Circulation forcée

Application :
Cycles à pression
hypercritique

absence de discontinuité
entre liquide et vapeur

insuffisance du tirage
naturel

30
Bilan énergétique global

31
Principe d‘un cycle combiné

Chaudière de
récupération

Turbine à gaz Cycle aval

ηTGCAV = ηTG + (1 − ηTG )ηRηCAV


32
Cycle TGV : Concept

Concept : alimenter en gaz


d’échappement le générateur de
vapeur d’un cycle de Rankine-Hirn 2 3

T 3 T
t 1 4
A
A
4 A
2
B

A A A
5 C B C
1 s
5
S S

33
Cycle TGV : description de l‘installation

Source : SPE (www.spe.be) 34


Cycle TGV : le cycle à vapeur

Données : tB xB !siT tA

Calculs : pB pA hA hA’’ hA’ hC hB


A’’

35
Cycle TGV : le générateur de vapeur
le générateur de vapeur est un échangeur à contre-courant
m f t
4
4 Diagramme t,Q du
A
A générateur de vapeur
A

A A A 5
C m v 1 Q
C
5
•  Pincement Δt p = t p − t Aʹ′ 5 à 15 °C
m f c pf (t4 − t5 ) = m v (h A − hC ) •  Approche Δt A = t4 − t A 30 à 50 °C
•  Sortie ΔtS = t5 − tC 50 à 80 °C
m f h A − h Aʹ′
=
m v c pf (t4 − t P ) 36
Cycle TGV : le générateur de vapeur

t
⇒ Données du problème :
4
•  Température t4 (TG) A
•  Débit des fumées m f (TG)
•  Température tC P
•  Pincement : Δtp (chaudière)
A A 5
•  Température tA (chaudière)
C 1 Q
⇒ Avec les deux relations
m f c pf (t4 − t5 ) = m v (h A − hC )
m f h A − h Aʹ′
=
m v c pf (t4 − t P )

⇒ On obtient les paramètres à fixer •  Pression de vapeur


•  Rapport des débits 37
Cycle TGV : rendement thermique, rendement total
T4 − T1
ηTG = 1−
T3 − T2
2 3
t

4
t4 − t5
ηR =
1 4 A t4 − t1
A
A P

h A − hB B A A 5
ηTV =
h A − hC A C 1 Q
C

ηTGV = ηTG + (1 − ηTG )ηRηTV

ηtotal = (ηTGηmec + (1 − ηTG )ηRηTVηmec )ηélec 38


Cycle TGV à deux niveaux de pression

2 3

1 4 ABP AHP
AM

AHP BHP

B BHP=ABP

C
B

5
39
Cycle TGV à deux niveaux de pression

2 3
Amélioration de :
• ηR par abaissement de t5
1
• ηTV par effet resurchauffe
4 ABP AM
t
AHP BHP 4

C
5
1
Q
5
40
Cycle TGV à deux niveaux de pression

Une seule pression Plusieurs pressions


ηTG = 0.42 ηTG = 0.42
ηR = 0.74 ηR = 0.80
ηTV = 0.32 ηTV = 0.35
ηTGV = 0.55 ηTGV = 0.58
ηtotal = 0.52 ηtotal = 0.55

Le rendement total inclut les pertes mécaniques,


l’entraînement des auxiliaires et le rendement d’alternateur

41
Cycle TGV à trois niveaux de pression

42
10.1 % 0.6 %
Le monde
Approvisionnement en
34.4 %
8.4 % énergie primaire pour
tous usages

20.5 % Oil
Coal
26.0 % Gas
3.1 % 1.5 % Hydro + Nuclear
La RDC 3.8 % Wood + Waste
Other Renew.

91.6 % Source: IEA 2008 43