Vous êtes sur la page 1sur 40

M AT É R I E L D E P R I S E D E T E R R E

PROTECTION PAR MISE À LA TERRE


Woertz SA
Hofackerstrasse 47, Case Postale 948, CH-4132 Muttenz 1, Suisse
Tél. ++41 (0)61 466 33 33, Fax ++41 (0)61 461 96 06
www.woertz.ch 3.2
Sommaire
Sommaire 3.2.3
Possibilités de mise à la terre 3.2.5
Introduction 3.2.6
Mise à la terre dans les installations électriques intérieures 3.2.7
1. Conduite d’eau métallique servant d’électrode de terre 3.2.8
2. Électrodes de terre de fondations 3.2.9
2.1 Utilisation du ferraillage des fondations en béton 3.2.10
2.2 Utilisation d’un conducteur spécial noyé dans la fondation en béton 3.2.11
2.3 Shuntage de joints de construction et joints de dilatation 3.2.12
2.4 Points de raccordement 3.2.13
3. Installations de protection civile 3.2.14
Installations de protection civile: exemples 3.2.16
4. Rubans de terre 3.2.18
5. Electrodes de terre pour installations de protection contre la foudre 3.2.19
6. Liaisons équipotentielles 3.2.20
Liaisons équipotentielles et électrodes de terre de fondations 3.2.21
Normes et prescriptions déterminantes 3.2.22
Gamme de matériel 3.2.23
Plaque de serrage universelle 3.2.24
Exemples d’application de la plaque de serrage universelle No. 48012 3.2.25
Conduite d’eau métallique servant d’électrode de terre 3.2.27
Ferraillage servant d’électrode de terre 3.2.29
Conducteur spécial servant d’électrode de terre 3.2.31
Rubans de terre 3.2.33
Eléments de raccordement aux rubans de terre et électrodes de terre 3.2.34
Matériel pour l’égalisation de potentiel 3.2.37
Matériel pour barres collectrices 3.2.39
Prises pour égalisation de potentiel dans les laboratoires médicaux, contre les charges électrostatiques 3.2.41

3.2.3
Possibilités d e m ise à l a t erre
Conduite d’eau métallique Ruban de terre

Explications: Pour des liaisons fiables, Explications:


voir page 3.2.8 un seul produit: voir page 3.2.18
notre plaque de serrage universelle
Matériel: Matériel:
voir page 3.2.26 voir page 3.2.33

Ferraillage des Conducteur spécial noyé


fondations dans la fondation

Explications:
voir page 3.2.24

Explications: Explications:
voir page 3.2.10 voir page 3.2.11

Matériel: Matériel:
voir page 3.2.29 voir page 3.2.31

3.2.5
Introduction

Pourquoi la mise à la terre?


Dans les installations électriques, la mise à la terre est une mesure de protection. En reliant des parties d’installations ou des appareils
à la terre, on veut éviter que des éléments conducteurs, qui normalement ne sont pas sous tension, n’y soient soumis suite à une
défaillance et ne mettent en danger toute personne, animal ou objet alentour. La mise à la terre doit servir à déclencher toute instal-
lation défaillante et à ramener à des valeurs anodines des tensions de contact (1) ou des tensions de pas (2) anormalement élevées.
Lors de l’égalisation de potentiel, la mise à la terre doit garantir que tous les éléments concernés par cette égalisation présentent un
potentiel identique quel que soit leur emplacement. Il ne peut donc se développer de différences de tension dangereuses entre élé-
ments indépendants d’une part et éléments reliés à la terre d’autre part.
Dans les installations de protection contre la foudre, la mise à la terre a pour but de dévier les tensions et les courants dangereux induits
par des coups de foudre ou autres décharges atmosphériques; cette déviation se fait par la voie la plus rapide et la plus sûre et non
par d’autres parties métalliques du bâtiment, qui risqueraient ainsi d’être endommagées.

Remarque
Pourquoi les électrodes de terre de fondation?
(11) La tension de contact est la partie de
Jusqu’ici les vastes réseaux de conduites d’eau, avec tuyaux métalliques bons la tension à la prise de terre, qui peut
conducteurs et reliés galvaniquement entre eux, constituaient des électrodes de être shuntée par une personne la tou-
chant par deux parties de son corps.
terre parfaites. Toutefois, les conduites métalliques sont de plus en plus souvent
(22) La tension de pas est la partie de la
remplacées par des tuyaux en matière plastique ou autre, non conducteurs, qui tension à la prise de terre, qui peut être
par conséquent ne peuvent plus servir d’électrodes de terre. Pour résoudre ce pro- shuntée par une personne, lorsque celle-
blème, on a recours à des électrodes de terre de fondations ou à des rubans métal- ci effectue un pas de 1 m.
liques enfouis dans le sol et servant d’électrodes de terre.

3.2.6
Mise à l a t erre
dans les installations électriques intérieures
Les prescriptions d’Electrosuisse sur les
installations électriques intérieures (PIE)
stipulent que la mise au neutre ne peut
être appliquée que si le conducteur PEN
(1) de la ligne de raccordement est relié à
la terre au point d’introduction du réseau
dans l’installation électrique.

En outre, il faut que dans chaque bâti-


ment un conducteur principal d’équipo-
tentialité relie entre eux l’électrode de
terre, le conducteur PEN (1) de la condui-
te de raccordement, le conducteur de pro-
tection principal, le réseau de tuyaux et
autres structures métalliques de bâtiment
ainsi qu’une éventuelle installation de
protection contre la foudre.

a b c d
Pour les installations électriques intérieu-
res, on dispose des électrodes de terre sui-
vantes:

No. 48008
a) Conduites d’eau métalliques

b) Rubans de terre
No. 48012 No. 48012
No. 48007 c+d) Electrodes de terre de fondations

Ruban de cuivre No. 4530/... No. 48052


Bride de tension No. 4534

Plaque de serrage universelle No. 48012

Remarque
Qui décide du mode de mise à la terre? (11) Le conducteur PEN est un conduc-
teur neutre ou polaire mis à la terre et
La compagnie d’électricité concernée est tenue de décider du mode de mise à la servant également de protection contre
terre approprié à son secteur. des tensions de contact ou des tensions
L’étude des différents types de mise à la terre (voir ci-après) fournit diverses indi- de pas.
cations quant au choix du matériau, à l’exécution et au dimensionnement de
l’électrode de terre choisie.

3.2.7
1. C onduite d ’eau m étallique
servant d’électrode de terre
Le raccordement du conducteur de terre
de mise au neutre à la conduite d’eau doit plaquette de contact
se faire au point d’introduction de celle-ci
dans le bâtiment. On dispose pour cela de bride de tension
brides de prise de terre appropriées, qui,
si nécessaire, auront subi un traitement de
protection contre les influences chimiques
(corrosion) garantissant une transition
bride/conduite optimale et inaltérable.
Le matériel présenté à la page 3.2.26
convient parfaitement pour le raccorde-
ruban de cuivre perforé
ment à la conduite d’eau: rubans de prise
de terre perforés et dispositifs de serrage
permettent de réaliser des brides de terre
adaptées à tout diamètre de tuyau.
borne serre-fil

Ruban de Cu perforé 16 x 2 mm No. 4530/... Bride de tension No. 4534


Borne serre-fil No. 4539 Plaquette de contact No. 48003

Rubans de cuivre Dispositif de serrage No. 4550-4550/1


40 x 1.5 mm No. 4548/... pour rubans de Cu 40 x 1.5 mm et 40 x 3 mm
40 x 3 mm No. 4556/... Diamètre minimal de la conduite: 120 mm

Conducteur de terre de mise au neutre


Le dimensionnement du ruban de prise de terre ou de la borne de raccordement
du conducteur de terre de mise au neutre dépend de la section de ce conducteur,
elle-même imposée par la PIE suivante:
Rubans de prise de terre et
La conductivité de la ligne de terre de mise au neutre doit correspondre à la moi-
dispositifs de serrage:
voir page 3.2.26 tié de celle d’un conducteur polaire, sans toutefois être inférieure à celle d’un con-
ducteur en cuivre de 16 mm2.

3.2.8
2. Électrodes d e t erre
Electrodes de terre de fondations
Les recommandations de la publication
4113 d’Electrosuisse sont déterminantes
pour la réalisation d’électrodes de terre
de fondations.

D’après ces prescriptions, l’électrode de


terre de fondations doit être enfouie à une
profondeur minimale de 70 cm par rap-
port à la surface du sol. La section mini-
male de l’électrode de terre de fondations
doit être de 75 mm2; il faut la disposer
dans les fondations des murs extérieurs,
de façon à encercler le bâtiment entier.

On distingue deux types d’électrode de


terre de fondations:

- Utilisation du ferraillage des fondations


en béton comme électrode de terre
Exemple d’utilisation de l’armature d’une fondation en béton

- Utilisation d’un conducteur spécial noyé


dans le béton et servant d’électrode de
No. 48008
terre

No. 48012
No. 48012
No. 48007

No. 48052

Section minimale d’une électrode de terre de fondations:

75 mm2 (acier)

3.2.9
2.1 Utilisation du ferraillage des fondations en béton
L’armature des fondations peut servir
d’électrode de terre, si les tiges de fer pré-
sentent un diamètre de 8 mm minimum.
Pour obtenir la section prescrite de
75 mm2 en se servant de ferraillage à dia-
mètre minimal de 8 mm, il faudra entou-
rer le bâtiment d’au moins deux rangées
de barres de fer reliées galvaniquement
entre elles.
1 Languette de raccordement No. 48008 à l’intérieur du bâtiment
Si les tiges d’armature présentent un dia-
mètre supérieur ou égal à 10 mm, on 2 Languette de raccordement No. 48008 hors du bâtiment
encerclera le bâtiment d’une seule rangée
de barres de fer bonnes conductrices. Pou- 3 Set de raccordement No. 48028 à l’intérieur du bâtiment
vant s’utiliser dans toutes les positions, la
4 Set de raccordement No. 48028 hors du bâtiment
plaque de serrage universelle No. 48012
s’avère parfaitement appropriée pour 5 Fers d’armature reliés au moyen d’une plaque de serrage
relier les fers d’armature entre eux; elle universelle No. 48012
permet simultanément de procéder à des
raccords irréprochables avec un degré de
serrage optimal.
Conformément aux prescriptions d’Elec-
trosuisse, relatives aux électrodes de terre
de fondations, il faut proscrire toute liai-
son par ligature.

Pour obtenir une résistance de contact


aussi faible que possible, on n’utilisera,
en tant qu’électrodes de terre, que les fer-
raillages de fondations situés à l’extérieur
du bâtiment. Dans le cas de bâtiments
avec cuvelage, l’électrode de terre de fon-
dation sera logée dans le fond du cuvela- Raccord en T ou en croix No. 48027
ge extérieur.

Electrodes de terre de fondations: impératifs à respecter


- encercler le bâtiment de deux barres de fer d’armature de 4 8 mm
ou
Matériel pour électrodes de
terre de fondations: voir - encercler le bâtiment d’une seule barre de fer d’armature de 4 10 mm
page 3.2.29

3.2.10
2.2 Utilisation d’un conducteur spécial noyé dans la fondation en béton
Si la fondation en béton est dépourvue
1 Languette de raccordement
No. 48008 à l’intérieur du bâtiment
d’armature métallique ou si le ferraillage
2 Languette de raccordement ne présente pas la section minimale
No. 48008 hors du bâtiment requise, il faut avoir recours à un conduc-
Descente de
3 Raccord ruban/languette au moyen teur spécial, qui sera noyé dans la fonda-
paratonnerre d’une plaque de serrage universelle tion de sorte à former un cercle fermé.
No. 48012
4 Liaison avec plaque de serrage uni- Ce conducteur se présente sous forme d’un
verselle No. 48012 ruban d’acier de No. 48007 (dimensions
5 Conducteur spécial incorporé à la 30 x 3 mm) ou d’un fil d’acier de dia-
fondation en béton, ruban d’acier
mètre minimal 10 mm.
Coffrage No. 48007
6 Support de distancement No. 48052 Pour pouvoir noyer intégralement ce
Sol de cave
pour conducteur spécial conducteur spécial dans le béton et le pro-
7 Dispositif de séparation pour instal-
Eventuel béton
téger ainsi de la corrosion, il faut l’enfouir
maigre lation de protection contre la foudre
No. 48023 à une distance minimale de 5 cm. Pour la
même raison, un conducteur de section
Béton de
fondation rectangulaire sera disposé de chant.
Pour éviter que le conducteur ne se dépla-
ce lors de la coulée du béton, il faut le
5 cm
min.

fixer de façon adéquate à des supports de


distancement de No. 48052, implantés à
intervalles réguliers.
Assurant de bonnes liaisons conductrices
quelle que soit la section du conducteur, la
Descente de 48008
paratonnerre plaque de serrage universelle No. 48012
s’avère à nouveau parfaitement appro-
priée pour relier les deux extrémités du
Niveau max. de la
nappe phréatique conducteur spécial de façon à former un
48012 48012 cercle fermé autour du bâtiment.
Cuvelage

Eventuelle paroi 48007


de protection

48052

Disposition de l’électrode de terre de fondations


dans le cas d’une fondation avec cuvelage

Conducteur spécial utilisé comme électrode de terre de fondations: impératifs à


respecter
- être constitué par un ruban d’acier noir de dimensions minimales 25 x 3 mm,
encerclant le bâtiment
- être enfoui à une distance minimale de 5 cm par rapport au sol Matériel pour électrodes de
terre de fondations: voir
- être posé de chant et maintenu par des supports de distancement espacés page 3.2.31
de 2 à 3 m

3.2.11
2.3 Shuntage de joints de construction et joints de dilatation
Lorsqu’une fondation, dans laquelle est
noyée l’électrode de terre, présente des
joints de construction ou des joints de dila-
tation, ceux-ci doivent être shuntés; leur
shuntage doit assurer une bonne conduc- Shuntage de joints de Languette de
tion. dilatation No. 48022 raccordement No. 48008

Le shuntage peut-être réalisé dans la fon-


dation au moyen d’une garniture à ruban
extensible de No. 48025 ou d’un câble
Plan vertical
flexible de No. 48022. De part et d’autre Liaison avec plaque de
du joint, la plaque de serrage universelle serrage universelle
No. 48012
No. 48012 permet d’établir des liaisons
hautement conductrices entre ces éléments
et le ferraillage ou le conducteur spécial.

Après la coulée du béton, il s’avère impos-


sible de contrôler de tels shuntages. Il est Plan horizontal
donc préférable de placer une languette
de raccordement aux deux extrémités du
ferraillage ou du conducteur spécial et
d’effectuer un shuntage des joints visible à
l’intérieur du bâtiment au moyen d’un
shunt de No. 48022 (voir schéma du
Shuntage visible Shuntage noyé dans le béton
haut).

protection en matière
plastique
No. 48022 No. 48025

Avantages d’un shuntage visible


Un shuntage visible peut être contrôlé et testé à tout moment. Utilisé conjointe-
ment à un profilé-support pour bornes No.48010, il permet en outre le raccorde-
ment de la ligne de terre ou du conducteur d’équipotentialité par exemple.
Languette de raccorde-
ment: voir page 3.2.29 Cette solution est par ailleurs indépendante des différentes étapes de la construc-
Matériel pour shuntage de tion.
joints de dilatation: voir
page 3.2.35

3.2.12
2.4 Points de raccordement
Tout raccordement à l’électrode de terre de
fondations se fait au moyen des languettes
No. 48008/48028/48029.
Il faut distinguer d’une part les points de
raccordement à l’intérieur du bâtiment,
Languette de déri-
Languette de vation No. 48029 destinés au raccordement du conducteur de
raccordement
No. 48008 terre de mise au neutre, du conducteur
d’équipotentialité, des conducteurs de
Dérivation au
moyen du boîtier de
mise à la terre pour installations à courant
Languette de dériva- prise de terre en- faible ou installations informatiques etc...
castrable No. 48031
tion No. 48029
et d’autre part les points de raccordement
Raccordement au à l’extérieur du bâtiment, pour les instal-
moyen de la plaque
de serrage
Set de raccorde-
ment No. 48028
lations de protection contre la foudre. Il est
universelle No. 48012
toutefois possible d’employer des languet-
tes de raccordement communes, afin d’évi-
ter des liaisons transversales.
Le profilé-support No. 48010, muni de
bornes adaptées aux sections des fils, per-
met de raccorder les conducteurs énumérés
ci-dessus à la languette. Pour les installa-
tions de protection contre la foudre, il faut
utiliser le dispositif de séparation
No. 48023, permettant des mesures de
Set de raccordement Boîtier de prise de terre encastrable contrôle permanentes.
La languette de raccordement à l’électrode
de terre de fondations doit impérativement
se trouver à proximité du coupe-surinten-
sité général, afin que le conducteur servant
à la mise au neutre puisse directement être
relié à la terre. D’autres languettes de rac-
cordement doivent être prévues aux
vue arrière vue frontale
endroits où il s’avère intéressant de relier
No. 48028 No. 48031 directement le conducteur d’équipotentia-
lité ou le conducteur de terre à l’électrode
de terre et d’éviter ainsi des installations plus complexes. Ce procédé convient parfaitement aux installations de chauffage, de climati-
sation, de traitement de l’information ou autres centrales domestiques etc...

Points de raccordement: impératifs à respecter


- Montage d’une languette de raccordement à proximité immédiate du coupe-
surintensité
- Montage de languettes supplémentaires pour l’égalisation des potentiels, dans
les centrales de chauffage, de climatisation ou les installations informatiques... Matériel: voir page 3.2.35

- Montage de languettes en nombre suffisant pour les installations de protection


contre la foudre (languettes combinables à celles déjà existantes).

3.2.13
3. Installations d e p rotection c ivile
Mise à la terre et égalisation des poten-
tiels dans les installations électriques de la
protection civile. Ceinturage réalisé dans la paroi extérieure
L’utilisation du ferraillage pour la mise à 1 Languette de raccordement No. 48008 à l’in-
la terre et pour l’égalisation des potentiels térieur du bâtiment
doit être conforme aux instructions spécia- 2 Ceinturage (ruban d’acier No. 48007) faisant
les de l’Inspection Fédérale des installa- office d’électrode de terre et servant à l’éga-
lisation des potentiels
tions à courant fort (IFCF) 508.1087. 3 Ceinturage et ferraillage reliés par une
L’électrode de terre utilisée dans de telles plaque de serrage universelle No. 48012
installations diffère de l’électrode de terre
de fondations décrite dans les recomman-
dations 4113 d’Electrosuisse et doit être
réalisée comme suit:
A intervalles réguliers de 2 à 3 m, les fers
d’armature émergeant du sol sont reliés à
un ruban d’acier de 25x3 mm minimum,
formant un ceinturage intégré au mur
extérieur de l’installation de protection
civile. Le ruban d’acier doit être disposé
de chant; à environ 50 cm au-dessus de la
plaque de sol, le ruban est relié au fer-
raillage des parois extérieures, côté terre.
Dans ce cas, le ruban doit se trouver sur la
Ceinturage et fixation des languettes de raccordement
face interne du ferraillage et la liaison ne
peut se faire que par serrage ou vissage.
Conçue pour acier plat et ferraillage de
section circulaire, la plaque de serrage
universelle No. 48012 convient parfaite-
ment à de tels raccordements et assure
une bonne conduction électrique.
Elle intervient à nouveau pour relier les
deux extrémités du ruban d’acier de sorte Plan horizontal Distance entre fixations 2 à 3 m

à former une boucle hautement conductri-


ce autour de l’installation.

Electrode de terre pour installations de protection civile: impératifs à respecter


- Ceinturage au moyen d’un ruban d’acier d’au moins 25 x 3 mm relié à
l’armature de la plaque de sol
- Maintenir une distance d’environ 50 cm entre la plaque de sol et le ruban
d’acier
- Ceinturage réalisé dans la paroi extérieure, côté terre

3.2.14
S’il y a des découpes dans les murs exté-
rieurs (découpes de portes, de sortie de
secours etc...), il faut faire passer le ruban
d’acier au-dessus ou en-dessous de cet
Centre de transmission évidement tout en le maintenant dans les
Citerne
Répartiteur
parois extérieures de l’installation.
de terre Comme ce ceinturage sert simultanément
Groupe
électrogène à l’égalisation des potentiels, il faut y
auxiliaire Câble PTT
relier également les installations énumé-
rées dans le cadre en couleur ci-dessous
Cuisine en utilisant des languettes de raccorde-
Ventilation ment de No. 48008/48028.
Ces différentes parties d’installation sont
Boîtier de Réparti- Boîtier de reliées à la languette de raccordement par
raccorde- teur sortie
ment principal Raccordement au réseau l’intermédiaire d’un profilé-support
de distribution d’eau
No. 48010, muni de bornes correspondant
aux sections des conducteurs d’équipoten-
tialité.
Si le ceinturage en acier est amené à fran-
chir des joints de dilatation, le shuntage se
fait au moyen d’une garniture à ruban de
dilatation No. 48025. On peut également
fixer des languettes de raccordement de
1 Ceinturage dans le béton (Ruban d’acier 30 x 3) No. 48007 part et d’autre du joint; le shuntage est
alors visible et contrôlable à l’intérieur du
2 3 Points de raccordement à l’intérieur/à l’extérieur de l’installation (installations
de protection contre la foudre, supports de sirène) bâtiment.
Avant la coulée du béton, il faut contrôler
4 Conducteur d’équipotentialité pour boîtier de raccordement, boîtier de sortie, liaisons et points de raccordement - plans
répartiteur principal, canalisation, conducteur de terre de mise au neutre, con-
ducteur de protection etc... à l’appui - et vérifier leur bonne conducti-
vité.
5 Conducteur d’équipotentialité pour éléments conducteurs encastrés (cadres de
portes, sorties de secours etc...)

Installations à relier au ceinturage d’acier:


- Boîtier de raccordement (endroit de séparation entre le réseau de distribution
non protégé et l’installation électrique protégée contre les IEMON)
- Répartiteur principal dans le local de ventilation
- Boîtier de sortie (endroit de séparation entre l’installation électrique protégée
contre les IEMON et un réseau de distribution hors installation de protection,
pour un hôpital par exemple)
- Groupe électrogène auxiliaire dans la salle des machines
- Répartiteur de terre dans le centre de transmission
- Equipements de cuisine
- Revêtement de sol et équipements en salle d’opération Articles de No. 48010 et
- Point d’introduction des conduites d’eau dans le bâtiment 48025:
- Eventuelle installation de protection contre la foudre ou support de sirène voir page 3.2.35
- Rampes et toits au niveau des entrées et sorties

3.2.15
Installations de protection civile: exemples
La mise à la terre dans les installations de
protection civile témoigne des possibilités
d’utilisation variées offertes par notre
matériel: l’électrode de terre est ici consti-
tuée à la fois de ferraillage et de rubans
d’acier.
Même si les exemples cités sont spéci-
fiques à la protection civile, ils pourraient
toutefois compléter la rubrique applica-
tions du chapitre “Electrode de terre de
fondations”.
Ces exemples soulignent les avantages de
la plaque de serrage universelle.
Un seul et même article permet de procé-
der à une multitude de connexions: tige
d’acier/ruban d’acier, ruban/ruban, fer-
raillage/ruban. Sa manipulation simple
garantit de bonnes liaisons conductrices
même dans des conditions extrêmes sur le
chantier.

1 Plaque de serrage
universelle No. 48012

Avantages de la plaque de serrage:


- Etablit des liaisons fiables et bonnes conductrices
- Mâchoires de serrage adaptables à tout milieu et à toute condition
- Tous les types de connexions réalisables avec un seul et même article

3.2.16
La languette de raccordement No. 48008,
constituée d’un ruban de longueur 2 m,
s’avère ici particulièrement appropriée en
raison des connexions qu’elle permet
d’établir. L’extrémité supérieure est fixée
au coffrage; l’écrou à encaster M10 sert au
maintien d’un profilé-support.
La plaque de serrage universelle
No. 48012 permet de procéder aisément
au raccord à l’électrode de terre ou de
réaliser des dérivations.
Le set de raccordement No. 48028 peut
servir d’alternative à la languette de rac-
cordement. Utilisé conjointement à un
boîtier de prise de terre encastrable
No. 48031, il offre des possibilités de
connexion intéressantes pour toute instal-
lation sous crépi.

Photo de gauche:
Exemple de contournement d’une porte.

Photo de droite:
Profilé-support avec couvercle.
No. 48010 + bornes A visser sur la languette de raccorde-
ment.

3.2.17
4. R ubans d e t erre
Les rubans de terre sont directement enter-
rés dans le sol à une profondeur minimale
de 70 cm. Dans ce cas, il faut éviter tout
revêtement et veiller à ce que le sol reste
humide en permanence. Profilé-support avec couvercle
Point de connexion pour boîte
de jonction No. 4590
No. 48010
Les rubans de terre s’avèrent particulière- Traversée du mur
ment intéressants dans les cas où d’an-
ciennes conduites métalliques sont rem-

≈1m
placées par des conduites en plastique ou
autres. Le ruban peut alors être posé dans Garniture de fixation
la même tranchée que la conduite et intro- No. 48026

duit dans le bâtiment en remplacement


des tuyaux métalliques qui jusque-là ser-
vaient d’électrodes de terre. Il faut cepen-
dant veiller à respecter une certaine lon-
gueur de ruban afin de garantir une rési-
stance de terre suffisante dans le sol (lon-
gueur minimale de 10 m dans un sol Ruban de terre

humide).
Pour l’électrode de terre, il faut utiliser des
matériaux résistant à la corrosion tels que
le cuivre ou l’acier galvanisé à chaud. La
section minimale requise est de 50 mm2
pour le cuivre et de 75 mm2 pour l’acier.
Les rubans de terre à section rectangulaire
doivent présenter une épaisseur minimale
de 3 mm. Les articles suivants répondent à
ces critères:
Rubans de 20x3mm, No. 48018/1/2
cuivre 40x3mm, No. 48006/1/2
Rubans 25x3 mm, No. 48005/1/2
d’acier: 40x3mm, No. 48009/1/2.
Garniture de fixation pour Dispositif de séparation pour
ruban de terre No. 48026 ruban de terre No. 48023
L’une des extrémités du ruban doit émerger du sol pour permettre d’établir avec le conducteur de terre une connexion facilement acces-
sible. Pour un tel raccord, on utilise la borne à boulon M8, No. 48023 pouvant également servir de dispositif de séparation lors de mesu-
res de contrôle.

A utiliser pour le raccordement au ruban de terre:


A l’intérieur du bâtiment:
- Profilé-support pour bornes avec couvercle No. 48010 pour le raccordement des
conducteurs de terre et d’équipotentialité (voir page 3.2.35)
- Boîtes de raccordement pour l’égalisation de potentiel 50 et 95 mm2,
Matériel: No. 4590/4595 et No. 4592/4597 (voir page 3.2.37)
voir page 3.2.33
A l’extérieur du bâtiment:
- Dispositif de séparation No. 48023 à insérer entre la descente de paratonnerre
et l’électrode de terre

3.2.18
5. Electrodes d e t erre
pour installations de protection contre la foudre
Une installation de protection contre la
foudre est principalement constituée
d’organes capteurs, de descentes et d’élec-
trodes de terre. Une telle installation doit
Organe capteur
être conforme aux prescriptions 4022
d’Electrosuisse relatives aux installations
de protection contre la foudre .
Selon ces prescriptions, toutes les électro-
Descente des de terre décrites précédemment peu-
vent être employées dans les installations
de protection contre la foudre. Par contre,
il faut veiller à insérer entre descente et
Dispositif de séparation électrode de terre, un dispositif de sépara-
No. 48010/No. 48023
tion permettant des mesures de contrôle.
Résistante et indifférente aux conditions
atmosphériques, la borne à boulon M8, de
No. 48023, représente un dispositif de
séparation idéal. Logée dans une niche du
Electrode de bâtiment ou dans un boîtier spécial, de
terre
No. 48010, elle est protégée contre toute
manipulation malveillante.
Les fers d’armature des murs de béton
peuvent servir de descentes, s’ils condui-
Descente sent directement de l’organe capteur à
l’électrode de terre, assurant sur toute la
longueur une bonne conduction. Conçue
pour relier des barres d’armature entre
elles ou aux parties métalliques du bâti-
ment, la plaque de serrage universelle, de
No. 48012, convient parfaitement à ce
Armature reliée à type de liaison. En outre, les languettes de
l’électrode de terre de
fondations dérivation No. 48029 peuvent être
employées comme organe capteur au
1 Languette de dérivation No. 48029
niveau des jonctions ferraillage/mur ou
ferraillage/toits plats.

Installations de protection contre la foudre et égalisation des potentiels


Selon le type de construction, l’installation de protection contre la foudre doit être
reliée à la liaison équipotentielle à l’intérieur du bâtiment. On utilisera alors le
matériel présenté sous le chapitre “Liaisons équipotentielles”.

3.2.19
6. L iaisons é quipotentielles
L’égalisation des potentiels est parfois
assimilée à la mise à la terre d’une instal-
lation dans un but de protection; ainsi, on
la confond souvent avec les types de mise
à la terre évoqués précédemment.
Comme son nom l’indique, l’égalisation
des potentiels doit compenser toutes les
différences de tension existantes voire
empêcher leur apparition.
Si, au sein d’un bâtiment, les parties
conductrices sont galvaniquement reliées
entre elles, elles présentent toutes le
même potentiel; une différence de tension
dangereuse ne peut donc se développer
au contact de l’une ou l’autre partie. Il
pourrait tout au plus subsister une diffé-
rence de potentiel entre ces parties et
l’électrode de terre ou les conducteurs qui
y sont reliés (conducteur de terre de mise
au neutre, conducteur de protection par
exemple). Pour y remédier, les PIE exigent
que la liaison équipotentielle soit égale- 1 Ligne de raccordement
2 Conducteur de terre de mise au neutre
ment reliée à ces parties d’installation; de 3 Liaison équipotentielle principale
fait, tous les éléments conducteurs au sein 4 Conduite d’eau locale, conductrice et ininterrompue
d’un même bâtiment présentent le même 5 Shuntage pour compteurs d’eau, vannes etc...
potentiel. 6 Ruban de terre ou conducteur de mise à terre
7 Ferraillage dans la fondation en béton
Il en ressort que le type d’électrode de 8 Conducteur spécial noyé dans la fondation
terre ne joue qu’un rôle secondaire dans 9 Conduite de gaz locale, conductrice et ininterrompue
l’égalisation des potentiels, l’important 10 Shuntage pour compteur de gaz
étant de relier toutes les parties conductri- 11 Coupe-surintensité de raccordement
12 Electrode de terre pour installations de protection contre la foudre
ces entre elles. 13 Tuyauteries de chauffage
Pour chaque bâtiment, les prescriptions 14 Structures porteuses métalliques
15 Lignes de terre pour installations de télécommunication
réglementaires imposent le tirage d’une
liaison équipotentielle principale, à
laquelle seront reliées les parties énumé-
rées ci-dessous:

Parties à relier à la liaison équipotentielle principale:


- Ligne de terre
- Conducteur PEN de la ligne de raccordement (conducteur de terre de mise au
neutre)
- Conducteur de protection principal
- Conduites principales d’eau et de gaz
- Tout autre système de conduites métalliques (par ex., colonnes montantes des
installations de chauffage et de climatisation)
- Autres structures métalliques du bâtiment
- Installations de protection contre la foudre

3.2.20
Liaisons équipotentielles et électrodes de terre de fondations
On estime parfois, à tort, que toutes les
connexions à la liaison équipotentielle
principale doivent être conduites par une
barre. En fait, il faut plutôt chercher à éta-
blir des liaisons directes entre les différen-
tes parties et éviter ainsi de conduire en
parallèle des conducteurs d’équipotentiali-
té. Par conséquent, une canalisation
ininterrompue et bonne conductrice peut
faire partie intégrante de la liaison équi-
potentielle. Dans ce cas, les extrémités de
Unité centrale la conduite seront l’une et l’autre reliées
informatique
aux plus proches points de connexion des-
tinés à l’égalisation des potentiels. S’adap-
tant aisément à toutes les dimensions, les
rubans de prise de terre perforés (page
3.2.26) conviennent parfaitement à ce type
Points de raccordement
à l’intérieur/à l’extérieur de liaison.
de l’installation
L’utilisation de barres équipotentielles ne
serait donc envisageable que dans les cas
où, pour des raisons de construction, plu-
sieurs conducteurs d’équipotentialité se
rencontreraient en un même point (instal-
lations de chauffage ou de climatisation,
installations de traitement électronique de
l’information par exemple). Si, dans un
Isolant Electrode de terre de fondations bâtiment, on a recours à une électrode de
terre de fondations, il est judicieux de pré-
voir, en certains points centralisés, une lan-
guette de raccordement de No. 48008; uti-
lisée conjointement à un profilé-support
pour bornes de No. 48010, elle permet de
réaliser l’égalisation des potentiels. Toutes
les autres connexions à l’électrode de terre
ou aux conduites qui y sont raccordées sont
ainsi supprimées.
Dans certains cas, le conducteur de terre de mise au neutre est conduit par une barre équipotentielle pour établir simultanément la
connexion entre la liaison équipotentielle et l’électrode de terre; il faut alors éviter tout sectionnement de la ligne de terre de mise au
neutre afin de ne pas altérer la fonction de protection de ce conducteur!

La liaison équipotentielle principale est dimensionnée comme suit:


- Sa section peut être réduite de moitié par rapport à celle du conducteur
principal de protection; pour le cuivre, elle sera toutefois comprise entre 6 mm2
et 25 mm2.
- Le conducteur principal de protection désigne le conducteur de protection qui,
partant du coupe-surintensité général, est conduit dans l’installation électrique
intérieure

3.2.21
Normes et prescriptions déterminantes

- Norme Technique d’Electrosuisse


Installations à basse tension 2000 (NIBT 2000)

- Prescriptions d’Electrosuisse
Utilisation d’électrodes de terre de fondations en tant qu’électrodes de terre dans des installations électriques.
Electrosuisse 4113

- Inspection Fédérale des Installations à Courant Fort (IFICF)


Directives concernant les installations électriques dans les dispositifs de protection de l’organisme et du
service sanitaire ainsi que dans les abris spéciaux de la protection civile (DePC).
IFICF508. 1087 f

- Prescriptions d’Electrosuisse
Installations de protection contre la foudre, Electrosuisse 4022
Pour les installations de protection contre la foudre, il faut également tenir compte des dispositions locales.

3.2.22
Gamme de matériel

Protection par mise à la terre

3.2.23
Plaque de serrage universelle
Le développement des électrodes de terre
de fondations a conduit non seulement à
une nouvelle technique de protection par
mise à la terre mais aussi à une approche
différente de ce problème par l’installa-
teur-électricien.
Par opposition à la conduite d’eau métal-
lique, accessible en permanence, contrôla-
ble voire renouvelable en cas de nécessité,
une électrode de terre est définitivement
enfouie et impossible à remplacer! Dans
certains cas, elle est même intégrée dans No. 48012 No. 48050
le dispositif statique du bâtiment.
Il est donc important de choisir des élé- Plaque de serrage universelle No. 48012
ments de base durables et de bonne qua- Pour assurer une bonne liaison conductrice avec un ruban d’acier (de 25 x 3 mm à 40 x 3 mm) et le
ferraillage des fondations (8 à 25 mm de Ø).
lité. Les liaisons par ligature sont à pro- Avec 2 vis M8 x 25 et 2 rondelles.
scrire. Il est possible d’utiliser cette plaque de serrage pour presque toutes les connexions intervenant lors
La plaque de serrage universelle a été de la mise en place d’électrodes de terre de fondations,
par exemple:
conçue pour établir des liaisons fiables * Ruban/Ruban Ferraillage/Ferraillage
entre les différents éléments pouvant * Ruban/Ferraillage Ferraillage/Languettes de raccordement
constituer une électrode de terre. * Ruban/Languettes de raccordement Languettes de raccordement/Eléments du bâtiment
Possibilité de monter les brides de serrage du même côté.
Quelle que soit la méthode prescrite pour
réaliser l’électrode, il suffira d’une seule
et même pièce pour procéder aux Plaque de serrage No. 48050
connexions, ceci simplifiant à la fois les Pour assurer une bonne liaison conductrice avec un ruban d’acier (de 25 x 3 mm et 30 x 3 mm) et
le ferraillage des fondations (8 à 12 mm de Ø).
travaux d’installation et la gestion des Avec 1 vis M10x40.
stocks. Il est possible d’utiliser cette plaque de serrage pour presque toutes les connexions intervenant lors
de la mise en place d’électrodes de terre de fondations,
La plaque de serrage universelle, de cons- par exemple:
truction robuste, permet de réaliser des * Ruban/Ruban Ferraillage/Ferraillage
liaisons électriques de faible résistance; * Ruban/Ferraillage Ferraillage/Languettes de raccordement
elle présente la section requise pour auto- * Ruban/Languettes de raccordement Languettes de raccordement/Eléments du bâtiment
Avantage de cette plaque: il n’y a qu’une seule vis à serrer, ce qui permet un gain de temps lors de
riser le passage de courants élevés. liaisons simples.
Permettant des assemblages par vissage,
la plaque de serrage universelle, manipu-
lable des deux côtés, s’avère particulière-
ment fiable et souple d’emploi. Les bou-
lons sont bloqués en rotation par un alé-
sage carré et peuvent être engagés indif-
féremment des deux côtés de la plaque.
- Faible résistance, liaisons hautement conductrices
- Boulons M8
- Section importante
- Manipulable des deux côtés
- Un seul et même article pour une multitude de connexions
- Travaux d’installation simplifiés
- Gestion aisée des stocks

3.2.24
Exemples d’application de la plaque de serrage universelle No. 48012
Liaisons ruban/ferraillage

Accès aux vis des deux côtés Accès aux vis d’un côté

Liaisons ruban/ruban

Accès aux vis des deux côtés Accès aux vis d’un côté

Raccords en croix

Liaison ruban/ruban Liaison ruban/ferraillage


Accès aux vis d’un côté Accès aux vis d’un côté

Liaison ferraillage/ferraillage Liaison ferraillage/ferraillage


Accès aux vis des deux côtés Accès aux vis d’un côté

3.2.25
Conduite d’eau métallique
No. 4530 No. 4548 No. 4534 No. 4549
No. 48001 No. 4556

1 2 3 4 5 6

No. 48003 No. 4551 No. 4539 No. 4541

7 8 9 10

No. 4540 No. 4542 No. 48030 No. 4550


No. 4550/1

11 12 13 14
Diamètre de la conduite: Diamètre de la conduite:
au minimum 100 mm au minimum 120 mm

Rubans de cuivre perforés

- En cuivre électrolytique, galvanisés


- Avec accessoires pour conducteurs de mise à la terre, égalisation
de potentiel, dispositifs de shuntage et de protection contre la
foudre
- Qualité souple

Matériau Cuivre électrolytique 16x2 mm Cuivre électrolytique 20x2 mm Cuivre électrolytique 40x1.5 mm Cuivre électrolytique 40x3 mm
Section nominale 1 16 mm2 2 25 mm2 3 50 mm2 4 100 mm2

en rouleaux d’environ 10 m 4530/1 100 740 026 48001/1 100 740 027 4548/1 100 740 029 4556/1 100 740 031
en rouleaux d’environ 25 m 4530/2 100 740 026 48001/2 100 740 027 4548/2 100 740 029 4556/2 100 740 031

3.2.26
Conduite d’eau métallique servant d’électrode de terre

Brides de tension et plaquettes de contact


Avec vis à 6 pans creux et rondelles élas- 5 Bride de tension pour rubans 6 Bride de tension pour ruban 50 mm2
tiques M6 16 + 25 mm2
En acier galvanisé

No. 4534 No. 4549


156 850 007 156 850 017

A placer sous les rubans de cuivre pour les 7 Plaque de contact pour rubans 8 Plaque de contact pour rubans
tendre 16 + 25 mm2 50 + 100 mm2
En acier galvanisé

No. 48003 No. 4551


156 850 127 156 850 117

Serre-fils
Bride de cuivre avec vis d’acier, rondelles 9 pour rubans 16 + 25 mm2 10 pour rubans 50 + 100 mm2
élastiques et écrous, galvanisés

9 Pour conducteur jusqu’à 16 mm2


10 Pour conducteur jusqu’à 35 mm2
No. 4539 No. 4541
156 850 207 156 850 227

11 Pour 2 conducteurs jusqu’à 16 mm2, 11 pour rubans 16 + 25 mm2 12 pour rubans 16 + 25 mm2
bride de cuivre avec vis d’acier, rondel-
le élastique et écrou M5, galvanisé
12 Borne à calotte, en laiton nickelé, bou-
lon de pression à ressort, pour conduc-
teur jusqu’à Ø 3 mm
No. 4540 No. 4542
156 850 217 970 502 007

Dispositifs de serrage avec serre-fils


13 pour ruban de cuivre souple 20x2 mm. 13 pour conducteur de protection 35 mm2 14 pour conducteur pour conducteur
Avec pattes en acier galvanisé, bride de de 50 mm2 de 95 mm2
tension No. 4534 et serre-fils en laiton
35 mm2 maintenu par vis.
14 pour ruban de cuivre souple 40 x 1.5 et
40 x 3 mm. Avec bride de tension en
bronze embouti à chaud. Avec pattes et
serre-fils pivotant de dimension iden- No. 48030 No. 4550 No. 4550/1
tique pour conducteur de section 156 850 257 156 850 307 156 850 317
50 mm2 et 95 mm2 en cuivre.

3.2.27
Languette de raccordement Plaque de serrage universelle Set de raccordement
Exemple d’application: voir page 3.2.13 Exemple d’application: voir page 3.2.25 Exemple d’application: voir page 3.2.10

No. 48012
1

Raccord en T ou en croix

No. 48028
5

Set de raccordement
No. 48027
2

Languette de dérivation
Exemple d’application: voir page 3.2.13

No. 48029
4

No. 48008 No. 48053


3 No. 48012 6

1 Plaque de serrage universelle en acier galvanisé, pour assurer de bonnes liaisons conductrices avec du ruban d’acier de 25 x 3 mm à
40 x 7 mm et le ferraillage des fondations de diamètre 8 à 25 mm. Avec 2 vis passantes et 2 rondelles.

5 Set de raccordement:
1. Raccordement au ferraillage
Les 4 plaques de serrage du set sont raccordées à 2 barres de fer extérieures de la fondation en béton pour garantir la bonne répartition
d’un éventuel courant dévié entre différents points de contact.
2. Raccordement à l’installation électrique intérieure ou à l’installation de protection contre la foudre
L’extrémité supérieure libre du conducteur isolé peut être introduite soit dans des coquilles soit dans des boîtes de dérivation fixées au
coffrage. Le raccordement à l’installation électrique intérieure ou à l’installation de protection contre la foudre se fera au moyen de bornes
et dispositifs de séparation.
Cette extrémité peut également être reliée à la languette de dérivation No. 48029 à l’intérieur du coffrage. Après décoffrage, cette alternati-
ve offre les mêmes possibilités de connexion que la languette de raccordement No. 48008.

3.2.28
Ferraillage servant d’électrode de terre

Eléments de serrage
Pour des liaisons ruban/ferraillage lors de la 1 Plaque de serrage universelle 2 Raccord en T ou en croix
mise en place d’électrodes de terre de fonda-
tions.
1 pour ruban en acier de 25 x 3 mm à
40 x 7 mm et ferraillage de Ø 8-25 mm
2 pour ferraillage de Ø 8-10 mm No. 48012 No. 48027
156 940 117 156 940 127

Eléments de raccordement à l’installation


Permet de raccorder l’électrode de terre de 3 Languette de raccordement Comprend un ruban d’acier de 30x3 mm et de
fondations (ruban ou ferraillage) aux diffé- longueur 2 m, galvanisé et très flexible ainsi
rents endroits prévus sur les murs intérieurs que des éléments de raccordement. La partie
ou extérieurs du bâtiment. supérieure de la languette avec écrou à encas-
trer M10 se fixe au coffrage. L’écrou à encast-
rer sert à maintenir un profilé pour les bornes
des conducteurs de mise à la terre, de protec-
tion etc... ou à procéder au raccordement à
No. 48008 l’installation de protection contre la foudre.
156 940 207

4 Languette de dérivation Munie d’un écrou à encastrer M10 à sa partie


supérieure et d’une plaque de serrage à l’aut-
re extrémité. Cette languette permet d’effec-
tuer, au sein du coffrage, des dérivations au
niveau du conducteur isolé du set de raccorde-
ment. Elle offre également des points de rac-
cordement à partir de fers d’armature verti-
caux reliés galvaniquement entre eux vers
l’installation de protection contre la foudre ou
No. 48029
156 940 227 d’égalisation de potentiel.

Le set de raccordement est une alternative à 5 Set de raccordement Comprend un conducteur isolé d’une longueur
la languette de raccordement No. 48008 et de 3 m (conducteur de cuivre de section
permet de raccorder l’électrode de terre de 50 mm2) et 4 plaques de serrage permettant le
fondations aux différents endroits prévus sur raccordement à 4 barres de fer longitudinales
les murs intérieurs ou extérieurs du bâtiment. de la fondation en béton. Le set convient par-
ticulièrement aux ferraillages de diamètre
8 mm car dans ce cas 2 fers d’armature doivent
être posés autour du bâtiment.
No. 48028
156 940 217

6 Set de raccordement Comprend un conducteur isolé d’une longueur


de 3 m (conducteur de cuivre de section
50 mm2) et 2 plaques de serrage permettant le
raccordement à 2 barres de fer longitudinales
de la fondation en béton. Le set convient par-
ticulièrement aux ferraillages de diamètre
10 mm car dans ce cas un seul fer d’armature
doit être posé autour du bâtiment.
No. 48053
156 940 237

3.2.29
1 No. 48008 2 3

No. 48012
No. 48012
No. 48004
No. 48007

No. 48052
No. 48052 No. 48012

4 5 6

No. 48050 No. 48016 No. 48051

7 7 Raccord pour électrode de terre


No. 48051
avec plaque No. 48050

Raccord avec plaque de serrage


No. 48051/1
E-No. 156 940 417

No. 48051/1
(voir ci-contre)

3.2.30
Conducteur spécial servant d’électrode de terre

Rubans et accessoires
Ruban d’acier noir, facilement flexible, à 1 Conducteur spécial (voir page de gauche)
poser avant de bétonner.
Dimensions:
25 x 3 mm rouleaux d’environ 10 m No. 48004/10 100 766 325
25 x 3 mm rouleaux d’environ 20 m No. 48004/20 100 766 326
25 x 3 mm rouleaux d’environ 30 m No. 48004/30 100 766 336
25 x 3 mm barres de 6m No. 48004 100 615 325
30 x 3 mm rouleaux d’environ 10 m No. 48007/1 100 766 330
30 x 3 mm rouleaux d’environ 20 m No. 48007/2 100 766 331
30 x 3 mm barres de 6m No. 48007 100 615 330

Piquet tubulaire, galvanisé à chaud, de lon- 2 Support de distancement pour Le support de distancement sert à maintenir
gueur 28 cm; présente une fente dans laquel- le conducteur spécial un écart d’au moins 5 cm entre l’arête infé-
le on peut faire coulisser un ruban d’acier rieure du conducteur de mise à la terre et le
d’épaisseur maximale 3 mm sol; cela permet de l’entourer entièrement de
béton.
Il faut placer le conducteur de chant et le fixer
solidement au moyen de supports de distance-
ment (tous les 2-3 m environ).
Un crampon évite que le conducteur ne se sou-
lève par rapport au support durant la pervi-
bration du béton.
No. 48052
156 940 107

Eléments de serrage et de raccordement


3 Pour raccorder rubans d’acier et fers 3 Plaque de serrage universelle, 4 Plaque de serrage,
d’armature en acier galvanisé en acier galvanisé
Dimensions: 75 x 55 x 5 mm
Informations complémentaires:
voir pages 3.2.24 et 3.2.30
4 Pour raccorder rubans d’acier et fers
d’armature
Dimensions: 70 x 42 x 45 mm
Informations complémentaires:
No. 48012 No. 48050
voir page 3.2.30 156 940 117 156 980 427

5 Pour réaliser des jonctions sans vis 5 Raccord à clavette, en acier zingué 6 Raccord avec plaque de serrage
(jonctions en T, en croix et parallèles) Zone de serrage: 25 x 3 / 25 x 3 mm
d’électrodes de terre de fondations. 30 x 3.5 / 30 x 3.5 mm
Pour rubans d’acier et fers d’armature. 30 x 3.5 / 10 mm Ø
6 Avec couvercle jaune, 3 clous, une vis
M10x20, avec rondelle et rondelle
élastique. Vis, rondelles (élastique et
autre) en acier inoxydable A4.
No. 48016 No. 48051
156 036 007 156 940 407

3.2.31
Profilé-support avec couvercle Profilé-support sans couvercle
No. 48010 No. 48010

48005

48026

se monte sur les murs, à l’intérieur ou à


l’extérieur du bâtiment

Languette de raccordement No. 48008 avec


profilé-support et couvercle No. 48010

4
4

vue arrière vue frontale


Voir page 3.2.35 Voir page 3.2.35
48010 / 48023 48023 48031

3.2.32
Rubans de terre

Rubans
Rubans très flexibles 1 Rubans d’acier, galvanisés à chaud 2 Rubans en cuivre électrolytique,
galvanisés
1 en acier, galvanisés à chaud

2 en cuivre, galvanisés
en rouleaux en rouleaux en rouleaux en rouleaux
de 25 x 3 mm de 40 x 3 mm de 20 x 3 mm de 40 x 3 mm

10 m 48005/1 12.5 m 48009/1 12.5 m 48018/1 12.5 m 48006/1


100 757 324 100 759 340 100 739 320 100 739 340
20 m 48005/2 20 m 48009/2 20 m 48018/2 20 m 48006/2
100 757 323 100 759 340 100 739 322 100 739 341

Accessoires
Pour fixer le ruban de terre au mur extérieur 3 Garniture de fixation
pour ruban de terre
Garniture comprenant:
- Un profilé à fente
- 2 équerres de fixation pour ruban de terre
avec 2 plots d’ancrage et vis M6
- 1 vis à bois avec rondelle et cheville en
nylon

No. 48026
No. 48026 Voir photo
156 980 417 page 3.2.18

Pour raccorder l’extrémité du ruban de terre 4 Dispositif de séparation


(20 x 3 mm à 40 x 3 mm) qui émerge du sol .
Assure la séparation entre conducteur de
terre, installation de protection contre la fou-
dre etc...

Borne à boulon M8 pour cosses et conducteur


de cuivre de Ø 6 mm

No. 48023
156 980 407

Service
Sur demande, mise à disposition gracieuse de tableaux de démonstration et autre maté-
riel explicatif pour centres de formation, écoles etc...

3.2.33
Eléments de raccordement...

1 2

vue arrière vue frontale

No. 48010 No. 48031

3 4 7

No. 48036 No. 48035 No. 48023

Bornes pour conducteur de protection pour profilés 35 mm selon EN 60715 TH35

No. 3434

Section nom. Largeur No. Section nom. Largeur No.


une borne principale jusqu’à 25 mm2
mm2 mm mm2 mm
8 dérivations jusqu’à 6 mm2
Largeur: 37 mm
4 6 3435 2.5 7.5 30380
No. 3433
6 7 3436 6 9 30381
10 9 3436/10 10 11 30382
une borne principale jusqu’à 25 mm2
16 11 3437 16 13 30383
16 dérivations jusqu’à 6 mm2
35 16 3438 35 16 30384
Largeur: 63.5 mm
70 19 30550/70 70 22 30181
No. 3434
120 29 30182

3.2.34
... aux rubans de terre et électrodes de terre

1 A visser aux languettes de raccordement 1 Profilé-ssupport avec couvercle 2 Boîtier encastrable


ou aux raccords à plaque. avec profilé-ssupport
Muni de deux boulons et d’un couvercle,
avec profilé selon EN 60715 TH 35, en
cuivre électrolytique, 150 mm2,,
de longueur 150 mm

2 A clouer de l’intérieur au coffrage pour


réaliser la mise à la terre aux fers
d’armature. Sans couvercle, en poly-
éthylène, gris, difficilement combusti-
ble, avec profilé selon EN 60715 TH 35,
en cuivre électrolytique 150 mm2, No. 48010 No. 48031
de longueur 150 mm 150 555 037 156 990 007

3 En thermoplastique, blanc, difficilement 3 Couvercle enfichable 4 Couvercle à visser,


combustible pour locaux humides

4 En aluminium
Avec joint et 4 vis

No. 48036 No. 48035


155 910 708 155 900 198

Dispositifs de shuntage des joints de dilatation


5 Comprend un conducteur de cuivre isolé, 5 Shuntage visible 6 Shuntage noyé dans la fondation
de 50 mm2, avec cosses M10 (vis et
rondelles comprises).
Longueur: 60 cm

6 Ruban d’acier zingué 30 x 3 mm à


incorporer au béton; garniture complè-
te avec plaques de serrage universelles
déjà montées, noyée dans une protec-
tion en matière plastique.
Longueur totale: 440 mm
Protection en matière plastique.
Borne noyée dans le béton.
No. 48022 (voir page 3.2.12) No. 48025 (voir page 3.2.12)
156 940 917 156 940 307

Dispositif de séparation
Pour raccorder l’extrémité du ruban de terre 7 Dispositif de séparation pour installation de protection contre la foudre
(20 x 3 mm à 40 x 3 mm) qui émerge du sol.
Assure la séparation entre conducteur de Pour le montage du dispositif de séparation,
terre, installation de protection contre la fou- No. 48023 nous vous conseillons les boîtiers No. 48010
dre etc. Borne à boulon M8 pour cosses et 156 980 407
conducteur de cuivre de Ø 6 mm. ou 48031 (voir ci-dessus).

3.2.35
1 2 3
No. 4542

16 x 4 mm
No. 4590 No. 4595 No. 4533

4 5 6

No. 4592 No. 4597 No. 4827

7 8 9

No. 48065 No. 48066 No. 48067

10 Bornes pour conducteur de protection pour profilé


EN 60715 TH35: voir page 3.2.34

No. 48068

3.2.36
Matériel pour l’égalisation de potentiel

Boîtes pour compensation de potentiel


Boîte de dérivation avec embase traitée cont- 1 Boîte 248x110x65 mm, avec ruban
re la corrosion et bande de marquage. Avec de cuivre électrolytique perforé
ruban de cuivre électrolytique perforé, L 248 mm No. 4590
L1 224 mm 150 550 037
16 x 4 mm galvanisé, pour bornes No. 4539- H 65 mm
4542 (voir page 3.2.27). 2 Boîte 360x110x65 mm, avec ruban
Livré sans borne. Couvercle en PVC, dur, gris. de cuivre électrolytique perforé
Avec 4 trous de fixation Ø 6.4 mm. L 360 mm No. 4595
L1 336 mm 150 551 037
H 65 mm
Demi-dur, en barres d’environ 5 m. 3 Ruban de mise à la terre 16x4 mm
demi-dur, en cuivre électrolytique per-
foré et galvanisé No. 4533
4533 100 710 029

Boîte de dérivation avec embase traitée cont- 4 Boîte 248x110x65 mm, avec barre
re la corrosion et bande de marquage. collectrice, avec 5 bornes 50-95 mm2
Avec profilé de cuivre 10 x 12 mm et bornes de L 248 mm No. 4592
L1 224 mm 150 580 037
raccordement No. 4827 pour conducteurs de H 65 mm
cuivre de 50 - 95 mm2. Couvercle en PVC, dur, 5 Boîte 360x110x65 mm, avec barre
gris. Avec 4 trous de fixation Ø 6.4 mm. collectrice, avec 8 bornes 50-95 mm2
L 360 mm No. 4597
L1 336 mm 150 581 037
H 65 mm
Pour boîtes No. 4592 et 4597. 6 Borne de raccordement spéciale
A quatre vis, en laiton nickelé. 50-995 mm2
Pour conducteur de cuivre de 50-95 mm2. No. 4827
156 900 117

Boîtes avec profilé selon EN60715 TH35


Pour montage non isolé 7 Boîte 248x108x86 mm No. 48065
Boîte de dérivation avec embase traitée cont- Longueur du profilé 204 mm 150 550 137
re la corrosion et bande de marquage. L 248 mm
L1 224 mm
Avec profilé selon EN 60715 TH35 en cuivre L2 84 mm
électrolytique 150 mm2 pour bornes pour H 86 mm
conducteur de protecction de type 30380 (voir
page 3.2.34) 8 Boîte 360x108x88 mm No. 48066
Livré sans borne. Couvercle en PVC, dur, gris. Longueur du profilé 312 mm 150 551 137
L 360 mm
Avec 4 trous de fixation Ø 6.4 mm. L1 336 mm
L2 84 mm
H 88 mm

9 Boîte 248x108x86 mm No. 48067


Avec profilé-ssupport isolé
Longueur du profilé 204 mm 150 580 137
Pour des connexions isolées à la liaison équi- L 248 mm
potentielle. L1 224 mm
Boîte de dérivation avec embase traitée cont- L2 84 mm
H 86 mm
re la corrosion et bande de marquage.
Avec profilé selon EN 60715 TH35 en cuivre
10 Boîte 360x108x88 mm No. 48068
électrolytique 150 mm2 pour bornes pour
Longueur du profilé 312 mm 150 581 137
conducteur de protecction de type 30380 (voir L 360 mm
page 3.2.34) L1 336 mm
L2 84 mm
Livré sans borne. Couvercle en PVC, dur, gris. H 88 mm
Avec 4 trous de fixation Ø 6.4 mm.

3.2.37
1 2 3

No. 30950E No. 30951E No. 30952E

4 5 6

No. 3859 No. 3856 No. 30955

7 8

No. 30956 No. 30957

3.2.38
Matériel pour barres collectrices

Bornes pour barres collectrices 4-35 mm2


A monter sur barres collectrices en cuivre 6x6, 1 Borne pour barre collectrice 4 mm2
10x2 ou 10x3 mm. vert/jaune
Etriers et vis en acier inoxydable. B 6.6 mm
Etrier de serrage en matériau inoxydable. B1 3.5 mm
B2 5.7 mm
Partie isolante en polyamide 6.6, sans halo- L 27 mm
gène. Hmax. 18 mm
No. 30950E
Possibilité de marquage bilatérale au moyen 158 700 267 B
d’étiquettes de type RB/6x9.
Pour raccorder les conducteurs de terre, de 2 Borne pour barre collectrice 16 mm2
protection, la liaison équipotentielle ou le vert/jaune
dispositif de protection contre la foudre à B 10 mm
B1 6.5 mm L Hmax
l’électrode de terre par l’intermédiaire d’une B2 9.7 mm
barre collectrice. L 30 mm
Hmax. 26 mm
No. 30951E B1
158 710 567
B2
3 Borne pour barre collectrice 35 mm2
vert/jaune
B 10 mm
B1 9.3 mm
B2 12.5 mm
L 30 mm
Hmax. 31 mm
No. 30952E
158 720 767

Accessoires
En cuivre électrolytique étamé 4 Barre collectrice 10 x 2 mm
Longueur 1 m.
No. 3859
100 703 210

5 Barre collectrice 10 x 3 mm
No. 3856
100 703 310

6 Barre collectrice 6 x 6 mm
No. 30955
100 600 010

Support pour barre de largeur 12 mm. 7 Support pour barre, version haute
En polyamide 66, gris. H1 35 mm No. 30956
A encliqueter sur profilé-support selon H2 38 mm 158 975 107
EN 60715 TH35 ou à visser au moyen de
deux vis M4; convient aux trois types de
barres.
H2
H1

8 Support pour barre, version basse


H1 20 mm No. 30957 60
H2 23 mm 158 975 007

3.2.39
Prises pour égalisation de potentiel...

No. 4599 No. 48047 No. 4598

Avec plaque de recouvrement, 86x86 mm, blanche. Avec plaque de recouvrement, 86x86 mm, blanche. Avec disque frontal blanc, Ø 63 mm, sans boîtier
A monter dans des boîtiers NIS (Profondeur A monter dans des boîtiers NIS (Profondeur d’encastrement, à monter dans des boîtiers NIS.
d’encastrement 40 mm). d’encastrement 40 mm).

No. 48046 No. 48049 No. 48071

Avec disque frontal blanc, Ø 63 mm, sans boîtier Avec plaque de recouvrement, 88x88 mm, blanche. Avec plaque de recouvrement, 88x88 mm, blanche.
d’encastrement, à monter dans des boîtiers NIS. A monter dans des boîtiers NIS (Profondeur A monter dans des boîtiers NIS (Profondeur
d’encastrement 40 mm). d’encastrement 40 mm).

No. 48044/B No. 48044/S

Pour combinaisons d’appareillages . Pour combinaison d’appareillages. Exemple: Prise de terre No. 48046 avec boîtier
NIS et fiche coudée No. 48048.

- Bride de raccordement sur la face arrière pour conducteurs jusqu’à 16 mm2


- Service Woertz: montage de ces prises et des boîtiers NIS dans les canaux d’hôpitaux et les canaux d’allège

3.2.40
... dans les laboratoires médicaux
... contre les charges électrostatiques
Prises
1 Contacts avec douilles à ressorts, argen- 1 Prise de terre 2 Prise de terre
tés, Ø 6 mm, avec dispositif de ver- pour 3 fiches unipolaires Ø 6 mm pour 3 fiches unipolaires coudées
rouillage.
Pour montage dans des locaux secs.
2 Broches de la prise en laiton, nickelées,
Ø 6 mm
a) A encastrer No. 4599 No. 48047
156 960 037 156 960 017
b) Pour canaux d’installation No. 4598 No. 48046
156 960 027 156 960 007
c) Pour combinaisons d’appareillages No. 48044/B No. 48044/S
156 960 057 156 960 067

3 Prise de terre 4 Prise de terre


pour 3 fiches unipolaires coudées pour 3 fiches unipolaires coudées
88 mm

88 mm
3 A encastrer
Type UP Edizio Uno
4 A encastrer 88 mm 88 mm
Type UP Edizio Due
No. 48049 No. 48071
156 960 047 156 961 047

Fiches
Utilisation: égalisation de potentiel, tableaux 4 Fiche 90 A 5 Fiche coudée
de contrôle, de commande et d’essais.
4 Type KST 6 AR-N avec collerette d’arrêt.
Avec protection contre toute coupure
involontaire. Pour torons de 10 mm2.
5 Type POAG-KBT 6 DIN, selon
DIN 42801, avec protection spéciale
contre toute coupure (homologation
TÜV). Corps de la douille en laiton,
nickelé, avec lamelle de contact dorée.
Pour torons très flexibles de 4 mm2 et No. 48040 No. 48048
6 mm2. 156 960 117 156 960 107

Utilisation: égalisation de potentiel, tableaux 6 Fiche 90 A


de contrôle, de commande et d’essais.
6 Type KST 6 N sans collerette d’arrêt.
Pour torons de 10 mm2.

No. 48045
156 960 127

3.2.41
02.2004 / F