Vous êtes sur la page 1sur 11

MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE DE MOULOUD MAMMERIE TIZI-OUZOU


DEPARTEMENT DES SCIENCES GESTION
MASTER 1 MANGEMENET BANCAIRE

MODUL : DROIT BANCAIRE

Thème

LES COMPTES BANCAIRES

Réalisé par :
- BOUMGHAR MELISSA
- BENALI LAMIA
- RACELMA BAHIA
- LEKHAL NASSIMA
Plan de travail

Introduction :

Chapitre 01 : généralité sur compte bancaire

- Section01 : définition d’un compte bancaire


- Section 02 : typologie de compte bancaire
- Section03 : le compte d’épargne et ses avantages

Chapitre 02 :l’ouverture et fonctionnement d’un compte bancaire

- Section 01 : Louverture d’un compte bancaire


- Section 02 : le fonctionnement d’un compte bancaire
- Section 03 : comment protéger un compte bancaire

Conclusion
Introduction

Le compte bancaire est un terme du langage courant que pue de français


sauraient définir précisément. C’est normal puisque le terme de compte bancaire
est associe à des produits bancaires de nature et d’objectifs distincts. Comment
se repérer ? Voici tous les éléments pour savoir distinguer un compte courant,
un compte à vue, un compte à terme ou un compte titre, ainsi que toute une série
de questions utiles relative au compte bancaire .
Chapitre 01 : généralité sur compte bancaire

Section01 : définitions d’un compte bancaire.

Le compte en banque sert à déposer de l’argent pour ses paiements, la


banque met à la disposition de ses clients divers outils pour qu’ils puissent gérer
leur argent, parmi les services bancaire le compte bancaire en est le principal.

Le compte est souvent une nécessité, la loi vient faire dans de nombreuses
circonstances obligation d’en détenir, le commerçant l’obligation de détenir un
compte pour les salariés, c’est pareil car du point de vue des salaires et
traitements le paiement en espèce n’est envisageable que jusqu’à 1 500 euro
alors que le paiement par chèque est le temps envisageable. De même il y a
obligation faite à certain professionnel de détenir un ou plusieurs comptes par
exemple pour l’avocat.

Du point de vue des commerçants, l’activité commerciale ne peut pas


développer sans l’existence d’un compte, en effet n’y a pas de compte, le
commerçant doit se contenter du règlement en espèce, est alors rattachée une
fraude potentielle du point de vue de la fiscalité.

Ce compte permet de retracer les opérations effectuées entre le titulaire du


compte et l’établissement financier, ce compte au-delà d’un tableau récapitulatif
des créances et des dettes réciproques envers le titulaire du compte et
l’établissement bancaire, le but est retracer chronologiquement ces écritures.

Le compte bancaire n’est pas un instrument de crédit, ce compte peut devenir


instrument de crédit à partir du moment où l’établissement financier admet que
ce compte puisse être en situation de passif.
Section 02 : typologie des comptes bancaires

On distingue trois types de client :

1) Les comptes purement créditeurs au bénéfice du client : ce sont


les comptes qui n’enregistrent que les dépôts des clients.
2) Les comptes purement débiteurs : les comptes ouverts par les
banques à l’occasion d’un prêt à leur client, des comptes courant
toujours un solde débiteur qui diminuerais par l’effet des
remboursements du client jusqu’à la clôture des comptes.
3) Les comptes qui sont alternativement créditeur au bénéfice client
et créditeur au bénéfice de la banque : les correspondants à des
opérations alternatives dépit et de retrait, ces comptes sont de deux
sortes : les comptes des dépôts et les comptes courants.
- Les comptes de dépôt sont ouverts à un particulier
- Les comptes courant est ouvert à aux entreprise

Aujourd’hui il n’existe plus de différence de nature entre deux types de


comptes, ces comptes différents du type d’opération enregistre (chèque retrait,
dépôt….) alors qu’un compte de dépôt enregistre pour l’essentiel que des
dépôts et des retraits.
Section03 : le compte d’épargne est ses avantages

1) Le compte de d’épargne :

Un compte d’épargne est un compte de dépôt détenu auprès d’une banque ou


d’une autre institution financière, qui offre la sécurité et un l’argent conserve
dans un compte d’épargne typique est la forme d’avoir la plus liquide après
l’argent comptant.

Un compte d’épargne permet généralement à son détenteur d’effectuer un


nombre limité de transactions gratuits. De son cote un compte chèque offert
généralement plus de liberté quand il s’agit de faire des chèques et donne
souvent droit à un nombre illimité de retraits .

Le compte d’épargne versent des intérêts moins élevés que les obligations et
bons du trésor, il n’est donc pas recommande d’y conserver de l’argent sur de
longues périodes, les comptes d’épargne ont généralement comme fonction
d’entreposer l’argent qui n’est pas destiné aux dépenses courantes.

2) Les avantages d’avoir un compte d’épargne :

L’un des principaux avantages d’avoir un compte d’épargne est la liquidité ;


les fonds qui y sont déposés sont accessibles 24 heures pour jour dans les
succursales locales, à l’aide des quiches automatique ou sur internet.

On peut aussi se servir d’un compte d’épargne pour se constituer un coussin


en cas d’imprévus, comme une maladie.

L’argent dépose dans un compte d’épargne rapportera généralement un


rendement modeste.
Chapitre 02 : l’ouverture et le fonctionnement de compte bancaire

Section 01 : les conditions d’ouverture d’un compte bancaire

Tout personne majeure possédants une carte d’identité et pouvant justifier


d’un domicile, peut ouvrir un compte bancaire.

Une convention compte est alors signée entre la banque et le client, elle
définit les modalités de fonctionnement des tarifs des services en lien avec le
compte.

Lorsque vous souhaitez ouvrier un compte bancaire vous pouvez adresser à la


banque de votre choix, vous pouvez tout à fait effectuer un comparatif des
banques avant de choisir la banque dans laquelle vous allez ouvrier votre
compte de plus en plus de personnes se tournent désormais vers les banque en
ligne, qui proposent dans l’ensemble des services et des tarifs avantageux

Pour ouvrir un compte bancaire il vous faut fournir les documents suivants :

- Une pièce d’identité encourt de validité .


- Une justification de domicile de moins de 3 mois
Section 02 : le fonctionnement de compte bancaire

1) Moyenne de paiement :

Lorsque le compte est ouvert, la banque remet au titulaire un R IB relevé


d’identité bancaire qui indique les coordonnées bancaire du compte

Des liens les moyens de paiement dont disposes le titulaire sont :

- Les virements
- Les prélèvements
- Les TIP
- Les chèques de banque
La banque n’est pas obligée de délivrée un chéquier ni une carte de banque

2) La consultation et le relevé :
Un compte bancaire est consultable à tout moment par son détenteur cela peut
fait directement à la banque ou par internet la banque fournit à son client
périodiquement un relevé bancaire .

Section 03 : comment protéger un compte bancaire ;

Ouvrir d’un compte bancaire comporte des risque tels que deux personne
ont ouvert le compte bancaire joint leurs responsabilité engagée et elles sont
tenue de faire preuve de solidarité financiers, en raison peut afficher un solde
négatif c pour ça la banque a fixé un ensemble de conditions pour protéger à
savoir :
- Choisir un mot de passe complexe et en changer régulièrement
- Ne jamais dévoiler son mot de passe.
- Ne jamais se connecter à son compte en ligne en passant par un e-mail ou
un SMS reçu.
- Consulter régulièrement vos comptes bancaires pour s’assurer qu’il n’y
eu aucune opération suspecte.
Conclusion

Un compte bancaire a la même utilité qu’un portemonnaie car il sert à


garder notre argent à fin de ne pas se le faire voler par exemple en cas
d’agression ou cambriolage .mais il permet de faire certaines transactions
comme le paiement de son loyer ou ses factures d’électricité.
Bibliographie :
- Les sites internet :

www.capitaine-bancaire.com
www.service-public.free
www.trustbank.dz
- ouvrage :

River LAVGE jean louis, con TAMINE-RAYNAUD Monique «  by droit


bancaire » Edition Dalloz 1995 .