Vous êtes sur la page 1sur 3

ISCAE Comptabilité Approfondie Spécifique

Année Universitaire 2019/2020 3ème année LMD – Licence Fondamentale en Comptabilité


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SERIE D’EXERCICES N°3

Exercice N°1

Le 15/07/2019, la banque « BDA » a ouvert un crédit documentaire irrévocable pour le


compte de son client importateur « JIKA » au profit de son fournisseur « SOFIA » pour un
montant de 140 000 DT à échéance le 15/10/2019.
Le même jour La banque « BDA » :

- a adressé à la Banque « CRDA » du fournisseur « SOFIA » un mail lui demandant de


notifier à son client (le fournisseur) l’ouverture du crédit documentaire.
- a facturé à son client une commission d’ouverture de crédit documentaire
de 140 DT (en sus de la TVA de 19%).
Le 18/07/2019 la Banque « CRDA » a prélevé une commission de notification pour un
montant de 150 DT facturée au fournisseur « SOFIA », (en sus de la TVA de 19%).

Le 01er/08/2019, la Banque « CRDA » confirme le crédit documentaire à son client


« SOFIA » sur sa demande et elle prélève une commission de confirmation de 280 DT à la
charge de son client « SOFIA ».
A la même date :

- Après vérification des documents, la Banque « BDA » a procédé à l’émission d’une


acceptation à payer payable à ses guichets sur le compte de son client importateur «
JIKA ». La banque « BDA » l’a transférée le même jour à la banque « CRDA » pour
la mettre à la disposition de son client « SOFIA » après l’avoir avalisée ;
- La banque « BDA » a facturé d’avance à son client une commission d’acceptation de
1%°(1 pour mille) par mois (en sus de la TVA de 19%) pour couvrir les frais de
confirmation qui lui seront facturés par la « CRDA » ;

Le 02/08/2019, la banque « CRDA » a facturé d’avance à la banque « BDA » une commission


de confirmation de 0,5%° (0,5 pour mille) par mois (sans TVA)

Ayant des besoins immédiats de liquidité, le fournisseur « SOFIA » a procédé, le 15/08/2019,


à l’escompte de l’acceptation à payer auprès de sa Banque « CRDA ».
A l’occasion de cet escompte, la Banque CRDA a prélevé d’avance un intérêt d’escompte de
7% l’an à échéance le 15/10/2019.

TAF :
Constater les écritures comptables correspondantes chez les deux banques aux
différentes dates citées ci-dessus, du 15/07/2019 au 15/10/2019.

1
ISCAE Comptabilité Approfondie Spécifique
Année Universitaire 2019/2020 3ème année LMD – Licence Fondamentale en Comptabilité
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Exercice N°2
1. Le 1er Mars 2019, la banque BTD a reçu de son client la société PHENIX une demande
d’ouverture d’un crédit documentaire irrévocable pour un montant de 500.000 Dinars au
profit de son fournisseur italien RAVIOLI. Ce crédit documentaire viendra à échéance le 31
Mai 2019.
A la même date, la banque BTD, qui a accepté cette demande :
- a adressé à la banque italienne du fournisseur un mail lui demandant de notifier à son
client l’ouverture du crédit documentaire.
- a facturé une commission d’ouverture de crédit documentaire de 500 Dinars hors TVA
(19%) à son client.
Le 15 Mars 2019, après vérification des documents, la banque BTD a procédé à l’émission
d’une acceptation à payer payable à ses guichets sur le compte de son client PHENIX et a
facturé d’avance une commission d’acceptation de 1%° (1 pour mille) par mois (en sus de la
TVA de 19%).

Discutez les garanties reçues par la banque et passez toutes les écritures
comptables correspondantes aux différentes dates :
Sachant que la banque a obtenu le 1er Mars 2019 de son client les garanties suivantes :
- Une promesse d’hypothèque sur un terrain AFI d’une valeur de 350 000 Dinars évalué
par la banque sur la base d’une note récente communiquée par l’AFI ;
- Un nantissement sur des livrets d’épargne pour 200 000 Dinars.
La banque estime les frais de réalisation de la garantie immobilière à 8 000 Dinars.

2. Le 1er Avril 2019, la société PHENIX a obtenu l’accord de la banque pour une ligne
d’escompte commercial de 120.000 Dinars au taux de 9,5% l’an. Les intérêts seront prélevés
d’avance sur les effets présentés à l’escompte.
Le même jour, la société PHENIX a présenté 3 traites à l’escompte pour un montant total de
95.000 Dinars à échéance le 31 Mai 2019.

Passez les écritures comptables selon les méthodes autorisées le 1 er Avril


2019.
3. Le 31 Mai 2019, la banque BTD a payé le fournisseur étranger par débit du compte
courant de son client PHENIX en le faisant bénéficier d’un découvert bancaire.
A la fin de la journée du 31 Mai, la banque BTD constate que son client n’a pas alimenté son
compte du montant payé par la banque à son lieu et place et que les traites escomptées n’ont
pas été encaissées par la banque à leurs échéances.

Passez les écritures comptables à la date du 31 Mai 2019.


4. Le 1er Juin 2019, la banque a appelé son client qu’elle considère subjectivement
insolvable et elle lui a consolidé tous les impayés sur une période de 3 ans au taux de 10%
l’an à partir de cette date. Selon le contrat du crédit consolidé, la première échéance en
principal (constant) et en intérêt a été fixée pour le 31/8/2019. Le paiement en intérêt et
principal se fait trimestriellement.
Sachant que la société « PHENIX » a honoré la première échéance du crédit consolidé et
qu’au 30 Juin la banque considère encore son client comme insolvable, et le remboursement
futur espéré est estimé à 70% du coût total des engagements, passer les écritures comptables
relatives à l’opération de consolidation aux différentes dates citées ci-dessus en procédant à
l’évaluation des engagements de la société PHENIX à la date d’arrêté.

2
ISCAE Comptabilité Approfondie Spécifique
Année Universitaire 2019/2020 3ème année LMD – Licence Fondamentale en Comptabilité
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Exercice N°3
1- Rappeler brièvement les différents types de risque bancaires.

2- Quelle est la nature de ces engagements :


- Ouverture de crédits documentaires
- Confirmation de crédits documentaires

3- Quels types de risques, encourent un établissement bancaire sur ses opérations :


3.1. d’ouverture de crédits documentaire
3.2. de confirmation de crédits documentaires

4. Des analystes financiers d’une agence de notation financière (rating) vous demandent de
les assister dans l’exploitation des informations comptables et financières d’une banque
(objet d’une mission de diagnostic et d’évaluation).

On vous demande d’indiquer à ces analystes financiers, comment ils peuvent obtenir (par
lecture directe des documents et livres comptables de la banque sachant que celle-ci utilise
le modèle de plan comptable et d’états financiers proposés par les NC 21 et 22) :

- Une première évaluation de l’ensemble de ses engagements de crédits documentaires


(ouvertures et confirmations),
- Une ventilation de cette évaluation par type d’engagement (ouverture et confirmation)
de crédits documentaires.

5. Quel est, parmi les deux engagements (ouvertures et confirmations de crédits


documentaires), l’engagement qui vous parait plus risqué pour la banque ? Justifiez votre
réponse.