Vous êtes sur la page 1sur 8

Exercices corrigés IAS10

1. Les événements postérieurs à la date de clôture sont tous les événements, tant favorables
que défavorables, qui se produisent après la date de clôture.

 Vrai  Faux

2. Selon la norme IAS 10, quelle affirmation est fausse?

 Si une entreprise a l'obligation de soumettre ses états financiers à l'approbation


de ses actionnaires après leur publication, la date d'autorisation de la
publication est la date de la publication initiale de ces états financiers.

 Si une entreprise a l'obligation de soumettre ses états financiers à l'approbation


de ses actionnaires après leur publication, la date d'autorisation de la
publication est la date d'approbation de ces états financiers par les actionnaires.

 Si une entreprise a l'obligation de soumettre ses états financiers à l'approbation


d'un conseil de surveillance, la date d'autorisation de la publication des états
financiers est la date à laquelle la direction autorise leur communication au
conseil de surveillance.

3. Selon la norme IAS 10, il est possible de présenter un bilan après répartition du résultat.

 Vrai  Faux

4. Selon la norme IAS 10, une entreprise doit toujours établir ses états financiers sur une base
de continuité d'exploitation.

 Vrai  Faux

5. En cas de remise en cause du principe de continuité de l'exploitation, quelle affirmation est


fausse?

 En principes français, si l'événement survenu après la date de clôture a un lien


direct et prépondérant avec la situation existant à la date de clôture, les comptes
doivent être ajustés.

 En IFRS, si l’événement survenu après la date de clôture contribue à confirmer


une situation qui existait à la date de clôture, les comptes doivent être ajustés.
 En IFRS, si l'événement survenu après la date de clôture indique une situation
apparue postérieurement à la date de clôture, les comptes ne doivent pas être
ajustés.

 En principes français, si l'événement survenu après la date de clôture n'a pas de


lien direct et prépondérant avec la situation existant à la date de clôture, les
comptes ne doivent pas être ajustés.

6. Selon la norme IAS 10, la découverte après la date de clôture de fraudes ou d'erreurs
montrant que les états financiers étaient incorrects doit donner lieu à des ajustements.

 Vrai  Faux

7. Si une entreprise a des placements financiers, une baisse importante de leur valeur de
marché survenant entre la date de clôture et la date d'autorisation de la publication des états
financiers doit donner lieu à un ajustement des états financiers.

 Vrai  Faux

8. La détermination après la date de clôture du coût d'une immobilisation corporelle achetée


avant la date de clôture doit donner lieu à un ajustement des états financiers.

 Vrai  Faux

9. La détermination après la date de clôture du montant des paiements à verser au titre de


l'intéressement ou de primes dans le cas d'une obligation de l'entreprise à la date de clôture
d'effectuer ces paiements du fait d'événements antérieurs à cette date doit donner lieu à un
ajustement des états financiers.

 Vrai  Faux

10. Selon la norme IAS 10, quelle affirmation est juste?

 Une entreprise doit indiquer le montant des dividendes, proposés ou décidés,


dans son bilan en tant que composante des capitaux propres.

 Une entreprise doit indiquer le montant des dividendes, proposés ou décidés,


dans les notes annexes.

 Une entreprise doit indiquer le montant des dividendes, proposés ou décidés,


soit dans son bilan en tant que composante des capitaux propres, soit dans les
notes annexes.
EXERCICE D’APPLICATION

Pour chaque événement énoncé ci-après, indiquer si un ajustement des états financiers est
nécessaire ou non selon la norme IAS 10.

Evénements postérieurs Ajustement des Pas d’ajustement Pas d’ajustement


à la date de clôture états financiers des états financiers des états financiers
mais information en ni d’information en
annexe annexe
Un mouvement de baisse
des prix sur un produit fini
stocké par une entreprise,
amorcé au 31/12/N et pour
lequel l’entreprise avait
passé une provision de
20 000 €, s’accélère sur
les mois de janvier et
février N + 1.
Cette diminution se traduit
par une moins-value
latente totale de 30 000€.
Une entreprise clôt son
exercice le 31/12/N. un
incendie survient fin de
janvier N + 1 et détruit un
atelier représentant 20%
de la capacité de
production.
Les dommages sont
estimés à 150 000 € mais
ne remettent pas en cause
la continuité
d’exploitation.
Une entreprise clôt son
exercice le 31/12/N. un
incendie survient fin de
janvier N + 1 et remet en
cause la continuité de
l’exploitation.
Une entreprise qui clôt son
exercice le 31/12/N, vend
pour 15 000€ de
marchandises à un client
en décembre de l’exercice
N. Fin janvier N + 1, elle
apprend la liquidation
judiciaire de son client et
prévoit une perte totale de
sa créance.
Une entreprise clôt son
exercice le 31/12/N. En
février N + 1 débute un
litige peu important
résultant d’événements
survenus après la date de
clôture uniquement.
Une entreprise clôt son
exercice le 31/12/N. En
février N + 1 débute un
litige peu important
résultant d’événements
survenus avant la date de
clôture
Une entreprise qui clôt son
exercice le 31/12/N
annonce une
restructuration le 24/01/N
+ 1 (avant la date
d’autorisation de la
publication des états
financiers).
Une entreprise qui clôt son
exercice le 31/12/N
annonce en janvier N + 1
la cession d’une filiale
importante.
Corrigé

1. Les événements postérieurs à la date de clôture sont tous les événements, tant favorables
que défavorables, qui se produisent après la date de clôture.

 Faux

 Les événements postérieurs à la date de clôture sont les évènements, tant


favorables que défavorables, qui se produisent entre la date de clôture et
la date à laquelle la publication des états financiers est autorisée.

2. Selon la norme IAS 10, quelle affirmation est fausse?

 Si une entreprise a l'obligation de soumettre ses états financiers à


l'approbation de ses actionnaires après leur publication, la date
d'autorisation de la publication est la date d'approbation de ces états
financiers par les actionnaires.

3. Selon la norme IAS 10, il est possible de présenter un bilan après répartition du résultat.

 Faux

4. Selon la norme IAS 10, une entreprise doit toujours établir ses états financiers sur une base
de continuité d'exploitation.

 Faux

selon la norme IAS 10, une entreprise ne doit pas établir ses états
financiers sur une base de continuité d’exploitation si elle détermine
qu’après la date de clôture, elle a l’intention, ou n’a pas d’autre solution
que de cesser son activité ou de liquider son entreprise.

5. En cas de remise en cause du principe de continuité de l'exploitation, quelle affirmation est


fausse?

 En IFRS, si l'événement survenu après la date de clôture indique une


situation apparue postérieurement à la date de clôture, les comptes ne
doivent pas être ajustés.
6. Selon la norme IAS 10, la découverte après la date de clôture de fraudes ou d'erreurs
montrant que les états financiers étaient incorrects doit donner lieu à des ajustements.

 Vrai

7. Si une entreprise a des placements financiers, une baisse importante de leur valeur de
marché survenant entre la date de clôture et la date d'autorisation de la publication des états
financiers doit donner lieu à un ajustement des états financiers.

 Faux

Cette baisse n’est pas liée à une situation existant à la clôture de l’exercice,
mais reflète des événements de l’exercice suivant

8. La détermination après la date de clôture du coût d'une immobilisation corporelle achetée


avant la date de clôture doit donner lieu à un ajustement des états financiers.

 Vrai

9. La détermination après la date de clôture du montant des paiements à verser au titre de


l'intéressement ou de primes dans le cas d'une obligation de l'entreprise à la date de clôture
d'effectuer ces paiements du fait d'événements antérieurs à cette date doit donner lieu à un
ajustement des états financiers.

 Vrai

10. Selon la norme IAS 10, quelle affirmation est juste?

 Une entreprise doit indiquer le montant des dividendes, proposés ou


décidés, dans les notes annexes.
Correction Exercice

Evénements postérieurs Ajustement des Pas d’ajustement Pas d’ajustement


à la date de clôture états financiers des états financiers des états financiers
mais information en ni d’information en
annexe annexe
Un mouvement de baisse Cet événement
des prix sur un produit fini confirme une
stocké par une entreprise, situation déjà
amorcé au 31/12/N existante à la
et pour lequel l'entreprise date de clôture.
avait passé une provision Il doit faire
de 20000 €, s'accélère sur l’objet d’un
les mois de janvier ajustement.
et février N * 1. L’entreprise
Cette diminution se traduit ajuste la
par une moins-value provision pour
latente totale de 30000 € 100 000 €.
Une entreprise clôt son L’incendie n’a aucun
exercice le 31/12/N. un lien avec la situation
incendie survient fin de à la date de clôture et
janvier N + 1 et détruit un ne remet pas en
atelier représentant 20% cause la continuité
de la capacité de d’exploitation :
production. Il ne donne pas lieu à
Les dommages sont un ajustement.
estimés à 150 000 € mais Cependant,
ne remettent pas en cause l’événement étant
la continuité significatif, une
d’exploitation. information en
annexe est
nécessaire.
Une entreprise clôt son L’incendie n’a
exercice le 31/12/N. un aucun lien avec
incendie survient fin de la situation à la
janvier N + 1 et remet en date de clôture
cause la continuité de mais remet en
l’exploitation. cause la
continuité
d’exploitation :
il donne donc
lieu à un
ajustement.
Une entreprise qui clôt son Cet événement
exercice le 31/12/N, vend donne lieu à un
pour 15 000€ de ajustement des
marchandises à un client états financiers.
en décembre de l’exercice L’entreprise
N. Fin janvier N + 1, elle doit passer une
apprend la liquidation provision pour
judiciaire de son client et dépréciation des
prévoit une perte totale de comptes clients
sa créance. du montant de
la perte, soit
15000€.
Une entreprise clôt son Le litige n’a aucun
exercice le 31/12/N. En lien avec la situation
février N + 1 débute un à la date de clôture et
litige peu important n’est pas d’une
résultant d’événements importance
survenus après la date de significative. Il ne
clôture uniquement. donne donc pas lieu à
un ajustement ni à
une information en
annexe.
Une entreprise clôt son Ce litige donne
exercice le 31/12/N. En lieu à un
février N + 1 débute un ajustement car
litige peu important il confirme une
résultant d’événements situation déjà
survenus avant la date de existante à la
clôture date de clôture.
Une entreprise qui clôt son La restructuration ne
exercice le 31/12/N donne pas lieu à un
annonce une ajustement mais cet
restructuration le 24/01/N événement est d’une
+ 1 (avant la date importance telle qu’il
d’autorisation de la nécessite une
publication des états information en
financiers). annexe.
Une entreprise qui clôt son La cession ne donne
exercice le 31/12/N pas lieu à un
annonce en janvier N + 1 ajustement mais cet
la cession d’une filiale événement est d’une
importante. importance telle qu’il
nécessite une
information en
annexe.