Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre I : Introduction générale et présentation de la structure

I-Introduction

La construction des ouvrage et des bâtiments pose plusieurs soucis aux ingénieurs car ces
derniers doivent assurer la stabilité et la résistance de la construction afin d’assurer la sécurité de
ses usagés.

Donc pour le calcul des éléments constituants d’un ouvrage, on va suivre des règlements et des
méthodes connues (BAEL91 modifié, RPA99 V 2003) qui se basent sur la connaissance des
matériaux (béton et acier) et le dimensionnement et ferraillage des éléments résistants de la
structure.

Pour notre PFC on a pour objectif de mettre en application des connaissances acquises durant
notre formation.

Le travail est subdivisé en cinq Chapitre, le premier contient de l’introduction avec une
présentation de l’ouvrage. dans le second chapitre on a cité les caractéristiques des matériaux
utilisés (béton , acier ) , ensuite dans le troisième chapitre on a fait un pré dimensionnement des
éléments structuraux ,l’évaluation et descente des charges, puis dans le quatrième chapitre on a
fait étude et ferraillage des élément porteurs, après cela dans le dernier chapitre on a fait l’étude
de fondations.

II-Présentation de l’ouvrage :

Notre PFC s’agit de faire la conception d’une habitation R+1,se situe sur la corniche Jijelienne
à proximité de la méditerranée implanté à Ziama Mansouriah connue par ses vues spectaculaires
et qui a une très bonne couverture par le réseau routier (passage de la R.N 43).

II.1-Présentation architecturale :

Notre R+ 1 est de caractéristiques suivantes :

 Longueur en plan : 15.87 m.


 Largeur en plan : 13.78 m.
 Hauteur : 3.6 m.
 Hauteur de l’acrotère : 0.6 m.
 Superficie : 15.87 x13.78 =218.68 m2.

1
Chapitre I : Introduction générale et présentation de la structure

II.2-Présentations techniques

Plancher :

Dans le cadre de notre projet on a adopté une terrasse inaccessible ave des plancher à corps creux
de 20 cm d’épaisseur (16 cm de corps creux ,4 cm de dalle de compression).

Maçonnerie :

La maçonnerie du notre construction et réalisé en briques creuses :

 Murs extérieurs constitué de double paroi séparée par une âme d’air.
 Murs intérieurs constitués par une simple paroi de brique.

L’acrotère :

C’est un élément en béton armé, est supposé encastrée au niveau de plancher.

L’infrastructure :

Pour les fondations on utilise des semelles isolées.

III-Le règlement de calcul :[4]


L’étude de cet ouvrage est effectuée conformément aux règlements ci-après. 
Le règlement BAEL 91 modifié 99 (béton armé aux états limite), RPA 99 version 2003.

III.1-BAEL 91 modifié 99 :

Il est basé sur la théorie des états limites ultimes et de services :

Etats limites ultimes (ELU) :

Correspondent à la valeur maximal de la capacité portante de la construction, soit :

 Équilibre statique.
 Résistance de l’un des éléments de la structure.
 Stabilité de forme.

Etats limites de services (ELS) :

Constituant les frontière aux –Delas des quelles des conditions normales d’exploitation et de
durabilité de la construction ou de l’un de ses élément ne sont plus satisfaites, soit :

 Ouverture des fissures.


 Déformation de l’élément porteur.
 Compression dans le béton.

2
Chapitre I : Introduction générale et présentation de la structure

III.2-RPA 2003 :

Qui décrit les principes de conception parasismique à respecter pour les différentes catégories de
construction et de leurs zones sismiques.

Décrit les critères de sécurité a justifié pour que la structure soit conforme aux effets sismiques
(système de contreventement, éléments secondaires et éléments non structuraux).

Préciser davantage les critères de régularité en plan et en élévation des constructions.