Vous êtes sur la page 1sur 17

Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

I-Introduction

Dans ce chapitre on utilisela méthodeforfaitaire pour déterminer le moment


fléchissent et l’effort tranchant qui sont la base de faire le ferraillage des éléments
structuraux :

 Plancher (poutrelle et dalle de compression)


 Les poutres
 Le poteau le plus sollicité

II-Etude de plancher

Les planchers sont des éléments en plan horizontaux qui ont le rôle :

 Résister aux charges

 Permettre une isolation thermique

 Assurer la compatibilité des déplacements horizontaux

Les planchers dans notre habitation sont réalisés en Dalle à corps creux.

16

20 65

Figure IV.1 :corps creux

II.1-Méthode forfaitaire : [3]

Plancher à corps creux 

Pour le calcul des planchers à corps creux on utilise généralement la méthode


forfaitaire.

Plancher à charge d’exploitation modérée (méthode forfaitaire) :

Les conditions de l’application de la méthode sont :


29
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

 la méthode s’applique aux constructions courantes ou :


 Q ≤ max [2G ; 5 kN/m2].
 les moments d’inertie des sections transversales sont les même dans les
différentes travées en continuité.
 les portées successives sont dans un rapport compris entre 0.8 et 1.25.
 la fissuration est non préjudiciable.

Principe de la méthode :

Elle consiste àévaluéesles valeursmaximales des moments en travées et sur


appuis ; des fractions fixées forfaitaire de la valeur maximale du moment M0.

Dans la travée dite de comparaison ; c'est-à-dire dans la travée isostatique


indépendante de même portée est soumise aux mêmes charges que la travée
considérée

II.2-Etude des poutrelles :

II.2.1-Calcul des éléments structuraux

-Vérification des conditions :

On applique la méthode de forfaitaire si les conditions suivantes sont vérifiées


sinon on applique la méthode de Caquot ; [suivantBAEL91] :

 Les charges d'exploitations sont modère, c'est-à-dire ou :

Q ≤ max (2G ; 5 KN/m2) :

1.5 ≤ max (2x6.13 ; 5 KN/m2) =(12.26,5) → C.V

 Les moments d'inerties sont constantes sur les différents travées : I=


constant.

li
 Les portées vérifier la relation suivant : 0,8 ≤ l i 1 ≤ 1,25 :

4.58
0,8 ≤ 4.67 =0.98≤ 1,25→   C.V
30
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

 Les fissurations sont considérées non préjudiciables.

La poutre principale :

II.2.2-Calcule des sollicitations sur les poutrelles :

Plancher terrasse :

Poids propre de la dalle : G=6.13kN/m2.

Gdalle=6.13 x(2.17+2.13-0.3)= 24.52kN/m

Gpoutre =a x b x 25=0.3x0.4x25= 3kN/m

G=Gdalle +Gpoutre = 27.52 kN/m

La charge d’exploitation :

Qdalle =1.5 x (2.17+2.13)= 6.45 kN/m

Q=Qdalle= 6.45 kN/m

II.2.3-Calcul les moments en travées et sur appuis de la poutre :

M0 : Le moment isostatique

Qult= 1.35G+1.5Q =1.35 x 27.52+ 1.5 x 6.45 =46.83 kN/m

Qser= G+Q = 27.52+6.45=33.97 kN/m

q l2
Alors M0¿
8

qu l 2
ELU :M0¿
8

qsev l2
ELS :M0¿
8

31
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

En travées :

qu l 2 qsev l2
ELU M0¿ ELS M0¿
8 8
46.83 x 4.582 33.97 x 4.582
M0¿ M0¿
Travée1 8 Travée1 8
=122.79 =89.07
46.83 x 4.672 33.97 x 4.67 2
M0¿ M0¿
8 8
Travée2 Travée2
=127.66 =92.60
46.83 x 4.232 33.97 x 4.232
M0¿ M0¿
8 8
Travée3 Travée3
=104.74 =75.97
Tableau : IV.1 les moments en travées

En appuis :

ELU Moment ELS Moment


Appuis M01=¿ 0.2xM0=0.2x122.79=2 Appuis a M01=¿ 0.2xM0=0.2x89.07=
a 4.56 17.81
Appuis 46.83 x 4.582 Appuis b M 2= 33.97 x 4.582 x0.5=89.0
M02= x0.5=122.79 0
8 8
b East
x0.5=61.39 7x0.5=44.53
East
Appuis 46.83 x 4.67 2 Appuis b M 3= 33.97 x 4.672
M03= 0
8 8
b West
x0.5=127.66x0.5=63.83 x0.5=92.60x0.5=46.30
West

Appuis 46.83 x 4.672 Appuis c 33.97 x 4.672


M04= x0.5=127.66 M04= x0.5=92.6
8 8
c East
x0.5=63.83 0x0.5=46.30
East
Appuis 46.83 x 4.232 Appuis c 33.97 x 4.232
M05= M05=
8 8
c
32
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

ELU Moment ELS Moment


West x0.5=104.74x0.5= 52.23 West x0.5=75.97x0.5= 37.98

Appuis 46.83 x 4.23 2 Appuis d M 6= 33.97 x 4.232


M06= 0
8 8
d
x0.2=104.74x0.2= 20.94 x0.2=75.97x0.2= 15.19

Tableau : IV.2 les moments en appuis


Q 1.5
α= = =0.196
G+Q 6.13+ 1.5

Sollicitation a l’état limite ultime (ELU) :

Les moments en appuis :

Ma¿24.56KN.mMc=63.83 KN.m

Mb=63.83 KN.mMd=20.94 KN.m

Les moments en travées :

1/De rives :
1.2+ 0.3 α
Mt≥ 2
M0

Travée1 :
1.2+ 0.3 X 0.196
Mt1≥= x 122.79=77.28kN.m
2

+ Ma+ Mb
On doit vérifier que : Mt 2
≥max [1.05 M0, (1.2+0.3α) M0]

Ma+ Mb
Mt1+ 2
≥ 1.2588 M0

Ma+ Mb 24.56+63.83
Mt≥1.2588 M0- 2
→ Mt ≥1.2588*122.79- 2
→Mt ≥110.37kN.m

Donc on prend Mt1=110.5kN.m

Avec la même méthode Mt3


33
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

Mt3=89.5 KN.m

2/Travée intermédiaire :
1+ 0.3 α
Mt≥ 2
M0

Travée2 :
1+ 0.3 x 0.196
Mt2 ≥ 2
x127.66 =67.58 kN.m

+ Mb+ Mc
On doit vérifier que : Mt 2
≥max [1.05 M0, (1+0.3α) M0]

M0=127.66kN.m
63.83+63.83
Mt2≥-( ¿+ Max (135.16; 134.04) →Mt2≥71.33kN.m
2

Donc on prend Mt2=71.50kN.m

Sollicitation a l’état limite service (ELS) :

Les moments en appuis

Ma¿17.81kN.m

Mb=46.3 kN.m

Mc=46.3 kN.m

Md=15.19 kN.m

Les moments en travées :


1.2+ 0.3 α
1/De rives : Mt≥ 2
M0

1.2+ 0.3 X 0.196


Travée1 : Mt1≥= x 89.07=56.06 kN.m
2

+ Ma+ Mb
On doit vérifier que : Mt 2
≥max [1.05 M0, (1.2+0.3α) M0]

Ma+ Mb
Mt1+ 2
≥ 112.12

34
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

¿ 17.81+ 46.3
Mt ≥112.12 - 2
→Mt ≥80.06 kN.m

Donc on prend Mt1=80.10kN.m

Avec la même méthode Mt3

Mt3=65 KN.m

2/Travée intermédiaire :
1+ 0.3 α
Mt≥ 2
M0

1+ 0.3 x 0.196
Travée2 : Mt2≥ 2
x92.6 = 49.02kN.m

+ Mb+ Mc
On doit vérifier que : Mt 2
≥max [1.05 M0, (1+0.3α) M0]

M0=92.6kN.m
46.3+ 46.3
Mt2≥ - ( ¿+ 98.04→Mt2≥ 51.74kN.m
2

Donc on prend Mt2= 52 kN.m

Moment Moment
ELU ELS ELU ELS
travée appuis
Mt1 110.5 80.1 Ma 24.56 17.81
Mt2 71.5 52 Mb 63.83 46.3
Mt3 89.5 65 Mc 63.83 46.3
Mtmax 110.5 80.1 Md 20.94 15.19
Mmax 63.83 46.3
Tableau : IV.3 le moment max en travées et appuis

ELU

35
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

Figure IV.2 : diagramme de moment ELU

ELS

Figure IV.3 : diagramme de moment ELS

II.2.4-Calcule les efforts tranchants

q∗l ( M w −M e )

{
T e=
T w=
2
+
l
−q∗l (M w −M e )
2
+
l

Travée ab :

q∗l ( M w −M e ) 46.83∗4.58 (24.56−63.83)


T w= + = + =98.67 KN
2 l 2 4.58

−q∗l ( M w −M e ) −46.83∗4.58 (24.56−63.83) =-115.81 KN


T e= + = +
2 l 2 4.58

Travée bc:

q∗l ( M w −M e ) 46.83∗4.67 (63.83−63.83)


T w= + = + =109.34 KN
2 l 2 4.67

−q∗l ( M w −M e ) −46.83∗4.67 (63.83−63.83) =-109.34 KN


T e= + = +
2 l 2 4.67

Travée cd :

q∗l ( M w −M e ) 46.83∗4.23 (63.83−20.94)


T w= + = + =109.17 KN
2 l 2 4.23

36
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

−q∗l ( M w −M e ) −46.83∗4.23 (63.83−20.94 ) = -88.91 KN


T e= + = +
2 l 2 4.23

Figure IV.4: diagramme de l’effort tranchant

III.Le ferraillage :

La fissuration est considérée comme préjudiciable par ce que les éléments exposés
aux intempéries (variation de température, l’eau, neige, etc…), donc le calcul
s’effectuera à L’ELS et L’ELU.

III.1-Ferraillage des poutrelles :

Calcul de la section(rectangulaire) à l’ELU :

b=30cm,,h =40 cm, d’= 3.5 cm(préjudiciable) ,d=40-3.5=36.5cm ; f bu =14.16MPa

f c28 =25 MPa ,FeE400,Mult=Mmax=110.5KN.m,Msev=80.1KN.m

III.1.1-Ferraillage en travée :

En travée :

37
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

Mu
μ bu= =0 , 195< μl =0 , 392 ⇒ A sc =0
b . d 2 . f bu

αu=0 .273

βu=0.8905

400
Fsu= 1.15 = 348 MPa

Mu 110.5×10 6
A S t= = =9.76 cm2
βu . Fsu.d 0.8905×365×348

Vérification a ELS :

D=15Ast/b=15*9.76/30=4.88 cm 104

E=2*d*D=2*36.5*4.88=356.24 cm2

Yser=-D+√ D∗D+ E =14.61 cm

Ixx’=(b.Yser3/3 )+15Ast(d-Yser)2 =101336.14 cm4


Mser
K= I xx ’ = 80.1x106 /101336.14x104 =0.079 N/mm3

σ bc =KYser=0.079x14.61x10=11.54 MPa ≤σ́ =0.6x f c28 =15 MPaC.V


bc

σ st = 15 ¿ K ¿ (d-Yser) ¿ 10 =259.39 MPa≥σ́ st=inf(266.66 ,201.63)=201.63 MPa


C.N.V

Détermination des armatures à ELS :


μ s= Mser/(b.d2.σ́ st)= 80.1 x 106/(300 x 3652 x 201.63)= 0.0099

β1=0.8529

Ast= Mser/(β1.d. σ́ st) = 12.76 cm2

Choix de barres :

Ast=2HA14+2HA25=3.08+9.82=12.9 cm2

38
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

Asc=2HA10=1.57cm2

Figure IV.5: Ferraillage en travée

III.2-Ferraillage des poteaux :

Le poteau est soumis à la flexion composé ,Donc :

Calcul à ELU :
M u 63.83
C= = =0.154 m=15.4 cm,
N U 414.58

Nu effort de compression ,C se trouve à l’extérieure (SRPC).

Ma=111.52 KN.m

μbu=0.373< μl

Bu=0.7520

Afst =16.08 cm2

Ast=4.17cm2

Asc=0

Vérification à ELS :
M ser 46.3
C= = =15.26 cm, C se trouve à l’extérieure (SRPC).
N ser 303.23

c= C-h/2=0.26 cm→on prend c = - 0.26 cm

39
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

P=334.56 cm2

q= -8958.34 cm3

Delta=85799623.33>0

t=13589.74 cm3

z=23.86 cm

y2 =19.12 cm

yser =18.86 cm

S=5813.37 cm3

K=0.052N/mm3
σ
bc = 9.8MPa<15MPa C.V
σ
st = 59.59 MPa<201.63 MPa C.V

choix des barres :

Asc=2 HA10 =1.57cm2

Ast=2HA14+2HA10=4.65cm2

Figure IV.6: Ferraillage des poteaux flexion composé

Si le poteau est soumise à la compression :

Lf= 0.707 l0= 0.707*3.6=2.54 m


i = a/(2√3)=30/3.46=8.66 cm

40
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

Lf
λ=
i  = 29.33<50

0 ,85
α= 2
λ
1+ 0,2
35 ( ) = 0.74
2
Br = (a – 2cm) (b – 2cm)=(30-2)(30-2)=784 cm

Nu Br f c 28 fe
Ath=
[ α

0,9 γ b ] γs
< 0 → donc en prend Ath=0

As(4U)=4(1.2)=4.8 cm2

As(0.2℅)= 0.2*(30*30)/100=1.8 cm2

Amin= sup(As(4U) ,As(0.2℅))=4.8cm2

Acal= sup ( Ath+ Amin) = 4.8 cm2

Choix de barres

4HA14=6.16 cm2

Disposition constructive :

ᶲt ≥ ᶲL/3 = 14/3 → ᶲt ≥4.66 mm en prend ᶲt = 6 mm

St ≤ inf (a+10 ;15ᶲL ;40)=21cm en prend St =20cm

41
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

Coupe Transversale Coupe Longitudinale

Figure IV.7: Ferraillage des poteaux en compression  

IV-Fondation :

IV-1.Introduction :

On appelle fondation la partie inférieure d’un ouvrage reposant sur un terrain


d’assise au quelles sont transmises toutes les charges et surcharges supportées par
l’ouvrage. Donc elles constituent la partie essentielle de l’ouvrage.

IV-2-Objectifs assurés par les fondations

La fondation est un élément de l’infrastructure qui a pour but de transmettre au


sol les efforts apportés par la structure.

Dans le cas le plus général, un élément déterminé de la structure peut


transmettre à sa fondation :

 Un effort normal charge verticale centrée dont il convient de connaître les


valeurs extrêmes.
 Une force horizontale résultant, par exemple, de l’action du vent ou du
séisme, qui peut être variable en grandeur et en direction.
 Un moment qui peut être de grandeur variable et s’exercer dans des plans
différents.

Compte tenu de ces sollicitations, la conception générale des fondations doit


assurer la cohérence du projet vis-à-vis du site, du sol, de l’ouvrage et interaction
sol structure.

IV-3-Calcul des fondations :

Afin de satisfaire la sécurité et l’économie, tout en respectant les


caractéristiques de l’ouvrage ; la charge que comporte l’ouvrage – la portance du

42
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

sol – l’ancrage et les différentes donnée du rapport du sol, on commence le choix


de fondation par les semelles isolées.

On suppose que l’effort normal provenant de la superstructure vers les


fondations est appliqué au centre de gravité (C.D.G) des fondations.

N N
≤σ sol ⇒ S≥
On doit vérifier la condition suivante  S σ sol

 σ sol : contrainte du sol.


 Nu : effort normal appliqué sur la fondation de poteau le plus sollicité
 S : Surface de la fondation.

On a déjà calculé la charge limite ultime : Nu= 414.58 KN

IV-4-Pré dimensionnement semelle :

G=268.43 KN

Q=34.80 KN

σsol= 2 bar = 200KN/m2

on a : la section de poteau = a x b = 0.3 x 0.3 m2

Évaluation des charges :

Nu= (1.35G+1.5Q)=1.35*268.43+1.5*34.80→Nu=414.58 KN

Ns= (G+Q)= 268.43+34.80 → Ns=303.23 KN

Pré dimensionnement :

N N 414.58 2
≤ σsol → A * B ≥ = = 2.07 m ---------------(1)
A∗B σ sol 200

a b a
= → A= * B → A=B -------------------- (2)
A B b

N
(2) en (1) → A x B ≥ σ sol → A ≥ √2.07 → A=1.5m

On prend A=B=1.5m
43
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

C : l’enrobage = 5 cm

h≥ max (B-b/4 + c ; A-a/4 + c) → h≥max(0.25 ,0.25) →h=0.25m

Poids de la semelle :

Psemelle=σbx A x B x h = 25 x 1.5 x 1.5 x 0.25=14.06 KN

Ppoteau= σb x a x b x h= 25 x 0.3 x 0.3 x 1.5 = 3.37 KN

IV-5-Ferraillage de la fondation :

 ELU :

Nu B−b
As∕∕B = × h×f
8 bu

414.58 ×103 1500−300


As∕∕B = × 250 ×348
8

As∕∕B = 7.14 cm2

As∕∕A =7.14 cm2

As =4HA16 = 8.04 cm2

 Vérification a l’ELS :

Ntot=Nu + 1.35(Psemelle+Ppoteau) = 414.58 + 1.35(14.06+3.37)=438.11 KN

Nu 438.11
≤ σsol → ≤ 200 → 194.71 ≤ 200 C.V
A∗b 1.5∗1.5

Figure IV.8: Ferraillage de la fondation

IV-6-Conclusion :
44
Chapitre IV : Etude et ferraillage des éléments porteurs et étude de fondation

On a déterminé le ferraillage de notre semelle isolé après avoir ses dimensions.

Donc on a utilisé :

 Des semelles de forme carrée (A*B)= (150*150) cm2

45

Vous aimerez peut-être aussi