Vous êtes sur la page 1sur 3

Examen de contrôle interne - Session juillet 2020

Proposition de corrigé

Partie A Questions de cours :(6 points)


La société EL KARAMA installée dans le grand Tunis est spécialisée dans la vente des accessoires
informatiques a connu une croissance du chiffre d’affaires pendant les cinq dernières années et a eu un arrêt
brusque de son activité pendant toute la période de confinement.
Après le confinement le PDG de la société EL KARAMA, a provoqué une réunion avec le directeur des achats,
le magasinier et le directeur commercial pour discuter sur la reprise de l’activité et faire le point sur
l’exploitation en terme achats-stockage-ventes avant le confinement et préparer un programme de reprise de
l’activité. Lors de cette réunion plusieurs problèmes ont été soulevés notamment :

1er problème  : Cumul des fonctions (2 points)


Le directeur des achats a évoqué que le magasinier cumul plusieurs fonctions incompatibles (Demande d’achat +
Stockage + Inventaire.) d’où les problèmes liés à la gestion des achats.
Question 1 : Présentez les fonctions incompatibles du magasinier ainsi que les conséquences de
ce cumul ?

Les fonctions incompatibles opérationnelle, conservation et contrôle


Les conséquences de ce cumul ; fraude

2ème problème  : Sur stockage (2 points)


Le magasinier en se dégageant de toute responsabilité concernant le sur stockage, a justifié cela en disant « je
dispose d’un mauvais logiciel de gestion de stock pour la fixation du stock minimum ».
Question 2: Ici, quelle est la composante du contrôle interne mise en cause et quelle est son utilité
pour l’entreprise ?

La composante du contrôle interne mise en cause : système d’information et de communication


Utilité : obtention des informations de qualité et aide à la prise de la bonne décision

3ème problème  : Créances impayées (2 points)


Le directeur commercial a avoué qu’il y’a eu beaucoup de chèques impayés ces derniers temps et que cela est dû
à l’absence de l’examen de solvabilité de certains clients, ce qui a causé des pertes importantes pour la société.
Question 3 : Présentez les objectifs du contrôle interne concernés par ce problème ? justifier
votre réponse

Les objectifs du contrôle interne concernés : sauvegarde du patrimoine + efficacité & efficience

Partie B ETUDE DE CAS : (14 points)


A la suite de la réunion du PDG de la société EL KARAMA avec le directeur des achats, le magasinier et le
directeur commerciale, et vu les problèmes qui ont été soulevés, il a été convenu de revoir les procédures des
cycles achats-stock-ventes actuellement en place.

1- Procédures d’achats :
Au vu des commandes des clients, le magasinier établit une demande d’achat(DA) numérotée en deux
exemplaires. Un exemplaire de la demande d’achat(DA) est envoyé au service achats. Dès la réception de la
demande d’achat (DA) le service achats procède à la consultation d’un seul fournisseur habituel et établit un bon
de commande(BC) numéroté, en quatre exemplaires qui seront répartis comme suit :
- L’original est transmis au fournisseur concerné contre une décharge sur la première copie.
- La première copie est classée dans le dossier achats
- La deuxième copie envoyée au magasin
- La troisième copie au service financier.
A la réception des articles, le magasinier procède au rapprochement des quantités reçues accompagnées du bon
de livraison(BL)fournisseur avec le bon de commande (BC) reçu du service achats. En cas de conformité, il
signe le bon de livraison(BL) en quatre exemplaires en mentionnant sur ces bon de livraison (BL) avec un feutre
rouge « Bon De Réception (BDR) ». Le magasinier garde une copie du bon de livraison (BL) transformé en Bon
De Réception (BDR), retourne un exemplaire au fournisseur, le troisième sera envoyé au service achats contre
décharge et le quatrième au service comptable contre décharge

Le comptable systématiquement à la réception du Bon De Réception (BDR) et avant l’arrivée de la facture


d’achat il procède à l’écriture selon le schéma suivant:
(Débit 37X stock X + débit 4366 TVA déductible + débit 6241 transports sur achats débit 4366 TVA déductible
par le crédit du compte 408 fournisseurs factures non parvenues).
A la réception des factures fournisseurs, le bureau d’ordre envoie directement la facture au service comptable.
Le service comptable agrafe le Bon De Réception (BDR) avec l’originaux de la facture, il appose sa signature et
la mention « Bon pour paiement », classe une photocopie de la facture par fournisseur et enregistre l’écriture
(débit 408 fournisseurs factures non parvenues + débit 6654 droits d’enregistrement et de timbres par le crédit
401Y fournisseurs d’exploitation).

Etablissement des COMMANDE SANS TENIR COMPTE DU STOCK DISPONIBLE NI DELAI DE


LIVRAISON
ABSENCE DE SÉLECTION DES FOURNISSEURS
MAUVAISE RÉPARTITION DES BC (EX RECEPTION+EX COMPTABILITE)
CUMUL DES FONCTION DU MAGASINIER (PROCEDE AU RAPPROCHEMENT DES QUANTITES
REÇUES)
ABSENCE DE CONTROLE QUALITE
BDR NON PRENUMEROTE
MAUVAISE IMPUTATION COMPTABLE
ABSENCE DE COMPOSTAGE DES FACTURES (contrôle du destinataire, totaux, numérotation interne…)
ABSENCE DE NUMÉRO D’IMPUTATION COMTABLE (ANNULATION)

2- Procédures stock
Le magasinier dispose des fiches des stocks manuelles et d’autres informatisées en indiquant la date de
l’opération, la quantité et le sens de mouvement (entrée ou sortie)
Les sorties du stock du magasin vers le service d’expédition sont effectuées souvent sans décharges
Lors de l’inventaire de fin d’année il ya lieu de supprimer les fiches manuelles et on procède à leurs saisies sur le
logiciel. Lorsqu’il y a un écart on rectifie sur le logiciel immédiatement sans aucune autorisation préalable.
Pour les articles abimés ou ayant un problème particulier, une liste est envoyée par le magasinier au fournisseur
pour voir s’il y a une possibilité de les retourner et obtenir un avoir en conséquence.

MAUVAISE GESTION DES FICHES DE STOCK (FICHES DES STOCKS MANUELLES ET D’AUTRES
INFORMATISEES)
LES SORTIES DU STOCK VERS LE SERVICE D’EXPEDITION SONT EFFECTUEES SOUVENT SANS
DECHARGES
ABSENCE DE CONTROLE ET DE VALIDATION POUR SUPPRIMER LES FICHES MANUELLES
ABSENCE D’ANALYSE DES ECARTS DE STOCK NI UNE AUTORISATION PREALABLE
MAUVAISE PROCEDURES POUR LES articles ABIMES OU A PROBLÈME PARTICULIER
CUMUL DES FCT PAR LE MAGASINIER

3- Procédures de ventes
Au cours de leur tournée, les chauffeurs livreurs collectent les commandes clients sur des formulaires de
commandes pré numérotés établis en trois exemplaires et signés par le client. Une décharge est remise au client
(2ème exemplaire) et le reste est remis au service commercial. Le service commercial garde une copie et transmet
directement l’originale au magasinier.

Le magasinier met à jour le programme de livraison sur la base des disponibilités du stock et remet la
marchandise préparée au service expédition. Sinon, il établit une demande d’achats et la transmet au service
achats.

Les expéditions sont assurées par un chauffeur livreur au cours des tournées quotidiennes. Pour chaque livraison,
le chauffeur indique la quantité effectivement livrée sur le bon de livraison (BL) et le fait signer par le client. Ce
bon de livraison (BL) est conçu sous forme d’une liste de prix reprenant pour chaque article son prix de vente.
Cette forme de vente rencontre de plus en plus des difficultés puisque les clients souhaitent des réductions
commerciales et/ou des remises en quantité que cette formule ne permet pas. De ce fait, plusieurs clients ne
signent plus les bons de livraison (BL).

Dès son établissement, le chauffeur livreur répartit le bon de livraison (BL) comme suit :
- Le premier exemplaire au client
- Le deuxième feuillet au service recouvrement
- Le troisième feuillet est gardé en souche pour les éventuels contrôles de la réalisation des livraisons.

Tous les 6 mois, le service commercial établit les statistiques des ventes par livreur pour connaitre notamment
les créances non réglées selon l’échéance accordée au client.

Etablissement DES COMMANDES CLIENT SANS CONSULTER LE STOCK DISPONIBLE


CUMUL DES FONCTIONS DU MAGASINIER (MET A JOUR LE PROGRAMME DE LIVRAISON)
MAUVAISE CONCEPTION DES BL (SOUS FORME DE LISTE DE PRIX)
BL ETABLIT PAR LE CHAUFFEUR ET NON PAS PAR LE SERVICE EXPEDITION
BL NON PRENUMEROTE
ABSENCE DE BL AU SERVICE FACTURATION
RELANCE DES CLIENTS TOUS LES 6 MOIS AU LIEU QUE CHAQUE MOIS

.
Travail à faire : D’une manière claire et par cycle, dégager sous forme de tableau à deux
colonnes les faiblesses et les risques afférents

BONNE CHANCE