Vous êtes sur la page 1sur 8

Université Libanaise Date : 21 Juillet 2020 Semestre : pair

ISSAE - Cnam Liban Durée : 2h Année : 2019 - 2020


Centre du Liban associé au Cnam De…12h30…...à …14h30.
Paris

Code UE : UTC 105


Ce sujet comporte : …8… pages
Intitule de l’UE : Thermique, Acoustique et Mécanique des Fluides

Semestriel  Partiel ■Final  Rattrapage


Type d’examen :
Annuel  E1  E’1  E2  E’2

Documents autorisés :  Tous ■ Aucun  Autre (A préciser :……………… ………………..)

Consignes particulières : Lisez bien les consignes et Ecrivez lisiblement.

Calculatrice:  Aucune  Programmable ■ Non programmable

 Beyrouth  Baakline  Baalbeck


Centres concernés
 Nahr
Ibrahim
 Bickfaya  Ghazza  Tripoli

Partie I : Mécanique des fluides (7.5 pts)

Problème 1 (3.5 pts)


Une porte rectangulaire de 3 m de haut et de 6 m de large est articulée sur le bord supérieur en A et
est bloquée par une butée fixe en B.
a) Calculer le moment d’inertie de la porte autour d'un axe horizontal passant par son centre de
gravité. (0.5 pt)
b) Déterminez la force hydrostatique exercée sur la porte. (1pt)
c) Déterminez l’emplacement du centre de pression. (1pt)
d) Calculez la force nécessaire au point B pour retenir la porte. (1pt)

1
Problème 2 (4 pts)
ZA
On désire remplir un bassin en pompant de l’eau à partir d’une nappe phréatique.
Pour cela, on utilise une pompe immergée qui aspire l’eau à partir du point A, situé à une altitude ZA
= -26 m. La pression au point A est PA = 2 bars. L’eau refoulée par la pompe est ensuite acheminée
dans une conduite de section circulaire et de diamètre intérieur d = 31 mm.
L’eau est évacuée avec un débit volumique qv = 2772 litres/heure par le point B situé à une altitude
ZB = 30 m. On admet que la pression au point B est PB = 1 bar

La pompe est actionnée par un moteur électrique. Le rendement de l’ensemble moto- pompe est η =
80%. On suppose que le fluide est parfait (pas d’effet de viscosité), et que la vitesse d’aspiration est
égale à la vitesse de refoulement (VA=VB =V).
On donne la masse volumique de l’eau ρ = 1000 kg/m3, et l g = 9,81 m/s2

1) Calculer le débit massique qm de la pompe. (1pt)


2) Déterminer la vitesse d’écoulement V de l’eau ? (1pt)
3) En appliquant le théorème de Bernoulli, déterminer la puissance nette Pn fournie par la pompe.
(1pt)
4) Calculer la puissance électrique consommée Pe. (1pt)

2
Partie II – Acoustique (4.5 pts)

Problème 3

On considère une façade de bâtiment composée de 40 % de vitrage et pour le reste d’un mur de béton. Le
facteur de transmission acoustique du vitrage est 𝜏𝑣 = 7 × 10−3 (simple vitrage) tandis que la partie du mur
restante en béton conduit à un affaiblissement acoustique de 33 dBA.
1) Quel est le facteur de transmission acoustique 𝜏𝑏 du béton ? (0.5pt)
2) Déterminer le facteur de transmission acoustique total 𝜏𝑡 de la paroi. En déduire l’affaiblissement
phonique total. (1pt)
3) Sachant que la réglementation impose une isolation minimum aux bruits routiers de 30 dBA, indiquer
si la façade est conforme à la réglementation. (0.5pt)
4) On modifie les propriétés acoustiques de la partie en béton en le couvrant d’un matériau qui permettrait
d’obtenir un affaiblissement de 40 dB de cette partie du mur. Cela est-il suffisant pour respecter les
exigences de la réglementation ? (1pt)
5) On décide de remplacer le vitrage par un autre plus performant. Quel doit être le facteur de transmission
acoustique de la partie vitrée ? (1pt)
6) Comment varie l’affaiblissement de la paroi en fonction du facteur de transmission acoustique ? (0.5pt)

Partie III : Thermique (8 pts)

Problème 4 (4 pts)
Des produits chimiques en réaction sont stockés dans une cartouche sphérique en métal (𝜌 =
𝐽
8000 𝑘𝑔/𝑚3 et 𝑐𝑝 = 520 ) générant un flux de chaleur uniforme 𝑞𝑖" à sa surface interne. La
𝑘𝑔.𝐾

cartouche contenant les produits chimiques étant initialement à 𝑇𝑖 = 570 K est plongée dans un bain
de liquide de température 𝑇∞ = 283 𝐾. Le taux initial de variation de la température de la cartouche
est estimé à -0.5052 K/s. On suppose que la température de la cartouche est uniforme durant le
processus de refroidissement.

3
a) Représenter sur un schéma la cartouche ainsi que les transferts de chaleur impliqués dans ce
système (0.5pt)
b) Formuler un bilan énergétique en fonction des paramètres du système (1.5pt).
c) Déterminer le flux de chaleur généré par les produits chimiques 𝑞𝑖" en W/m2 appliqué à la
surface interne de la cartouche.(1pt)
d) Si le flux généré est de 90000 W/m2, déterminer la température de la cartouche en régime
permanent. (1pt)

Problème 5 (4pts)
Le toit d’une maison est composé de 15 cm de béton de conductivité kb = 2 W/(m.K) de 15 m x 20 m
de dimensions. Les coefficients d’échange par convection sur les surfaces intérieure et extérieure sont
de hi = 5 et he = 12 W/m²K. Durant une nuit d'hiver, la température de l'air extérieur est de à Text = 10 °
C, tandis que la température du ciel est de 100 K. (on note que le ciel est considéré comme une surface
qui rayonne avec la toiture de l’extérieur). L'air intérieur de la maison est maintenu à une température
constante de 20 °C. Les deux côtés intérieur et extérieur de la toiture ont une émissivité de 0,9.
On donne la constante de Stefan Boltzman 𝜎 = 5.67 × 10−8 𝑊/(𝑚2 . 𝐾 4 )
Sachant que les températures des surfaces intérieure et extérieures du toit sont respectivement de 7.3
et -2.1°C :

a) Exprimer le flux total échangé entre la toiture et l'air intérieur de la maison en fonction des
différents paramètres puis calculer sa valeur numérique.(1pt)
b) Déterminer le flux échangé par conduction dans la toiture. .(1pt)

c) Exprimer le flux total échangé entre la toiture et l'air extérieur en fonction des différents paramètres
puis calculer sa valeur numérique. Comparer ce flux à ceux des 2 précédentes questions et commenter
les résultats. .(1pt)
d) Si la maison est chauffée par un chauffage au gaz naturel avec une efficacité de 80 %, et le prix du
gaz naturel est de 0,60 $ / therm (1 therm = 105 500 kJ), déterminer les dépenses dues aux déperditions
par le toit cette nuit-là pendant une période de 14 heures. .(1pt)

4
Formulaire

I - Mécanique des Fluides

𝑑𝑢
Contrainte de cisaillement pour un fluide Newtonien : 𝜏=𝜇
𝑑𝑦

Force hydrostatique sur une surface plane 𝐹𝑅 = 𝛾ℎ𝑐 𝐴

Position du centre de pression 𝐼𝑥𝑐


𝑦𝑅 = + 𝑦𝑐
𝑦𝑐 𝐴

𝐼𝑥𝑦𝑐
𝑥𝑅 = + 𝑥𝑐
𝑦𝑐 𝐴

Moment d’inertie

Rectangle
1 1
𝐼𝑥𝑐 = 𝑏ℎ3 ; 𝐼𝑦𝑐 = ℎ𝑏 3 ;
12 12
𝐼𝑥𝑦𝑐 = 0

Cercle :
R x
𝜋𝑅4
𝐼𝑥𝑐 = 𝐼𝑦𝑐 = ; 𝐼𝑥𝑦𝑐 = 0
4

Poussée d’ Archimède 𝐹𝐵 = 𝛾∀

Equation d’une ligne de courant dy v


=
dx u
Champ d’accélération Dérivée particulaire
u u u u
ax  u v w
t x y z
v v v v
ay  u v w
t x y z
w w w w
az  u v w
t x y z

Amplitude d’un vecteur :


⃗ ‖ = √𝑽𝒙 𝟐 + 𝑽𝒚 𝟐
‖𝑽

5
Théorème de Bernoulli: p V2
+ + gz = cte
ρ 2

Théorème de Bernoulli avec échange de travail

Puissance pompe / turbine 𝑊̇𝑝 = 𝛾𝑄ℎ𝑝 , 𝑊̇𝑇 = 𝛾𝑄ℎ 𝑇

Théorème d’Euler

II – Thermique

Loi de Fourier q  kT


Flux de convection q  h Ts  T 

Rayonnement émis par une surface réelle E   Eb   Ts4

Fluxde rayonnment net échangé

Conservation de l’énergie 𝑑𝐸𝑠𝑡


𝐸̇𝑖𝑛 + 𝐸̇𝑔 − 𝐸̇𝑜𝑢𝑡 = = 𝐸̇𝑠𝑡
𝑑𝑡
𝐸𝑖𝑛 + 𝐸𝑔 − 𝐸𝑜𝑢𝑡 = ∆𝐸𝑠𝑡

Paroi tubulaire

Distribution de la Température Ts ,1  Ts ,2 r 
T r   ln    Ts ,2
ln  r1 / r2   r2 

Densité de Flux : qr   k


dT

k
dr r ln  r2 / r1 
Ts,1  Ts,2 

2 k
Flux par unité de longueur : qr  2 rqr 
ln  r2 / r1 
Ts,1  Ts,2 

2 Lk
Flux thermique : qr  2 rLqr 
ln  r2 / r1 
Ts,1  Ts,2 

Résistance thermique

6
Paroi sphérique

Distribution de la Température
T  r   Ts ,1  Ts ,1  Ts ,2 
 
1  r1/ r

1  r1 / r 2 
Densité de Flux :
qr  k
dT
 2
k
dr r 1 / r1   1 / r2  
Ts,1  Ts,2 

4 k
Flux thermique : qr  4 r 2 qr  T  T 
1 / r1   1 / r2  s,1 s,2
Résistance thermique
Rt ,cond 
1/ r1   1/ r2 
4 k

Déperditions thermiques liées au 𝑄𝑣 = 𝜌𝐶𝑝 (𝑇𝑖 − 𝑇𝑒 ) ∗ 𝑞𝑎𝑖𝑟 = 0.34 (𝑇𝑖 − 𝑇𝑒 ) ∗ 𝑞𝑎𝑖𝑟


renouvellement de l’air

Application du 1er principe sur une zone 𝑄𝑖𝑛 − 𝑄𝑜𝑢𝑡 + 𝑄𝑔𝑒𝑛 = 𝑚𝐶𝑣 𝛥𝑇 (en J)

𝑑𝑇
𝜙𝑖𝑛 − 𝜙𝑜𝑢𝑡 + 𝜙𝑔𝑒𝑛 = 𝑚𝐶𝑣 (en W)
𝑑𝑡

III – Acoustique

Pression efficace

Niveau de pression acoustique

(𝑝0 = 2. 10−5 𝑃𝑎)

Niveau d’intensité acoustique

(𝐼0 = 10−12 𝑊/𝑚2 )

Niveau de puissance acoustique

(𝑊0 = 10−12 𝑊)

Pression efficace d’un bruit composé de


plusieurs sons

Niveau de pression global

7
Intensité et niveau acoustique d’une source
ponctuelle omnidirectionnelle

Niveau d’intensité d’une source ponctuelle


directionnelle

Intensités directe et réverbérée

Niveau acoustique global

Durée de réverbération

Facteur de transmission 𝝉

Indice d’affaiblissement d’une paroi