Vous êtes sur la page 1sur 43

Chapitre 2

Normes de mise en réseau et modèle OSI


Objectifs

• Décrire l'objectif du modèle OSI et de chacune de ses


couches

• Expliquer les fonctions spécifiques appartenant à chaque


couche de modèle OSI

2
Objectifs (suite)

• Comprendre comment deux nœuds de réseau


communiquent via le modèle OSI

• Discutez de la structure et du but des paquets de


données et des trames

• Décrire les deux types d'adressage couverts par le


modèle OSI

3
Le Model OSI
• Modèle de compréhension et de développement
des communications réseau entre ordinateurs.

• Développé par l'ISO dans les années 1980

• Divise les communications réseau en sept couches


– Physique
– liaison de données
– Réseau
– Transport
– session,
– Présentation
– application 4
Le Model OSI (suite)

• Interaction entre les protocoles


– Couche directement au-dessus et en dessous

• Protocoles de couche application


– Interagir avec le logiciel

• Protocoles de couche physique


– Agit sur les câbles et connecteurs

5
Le Model OSI (suite)
• Représentation théorique décrivant la communication
réseau entre deux nœuds
• Matériel et des logiciels sont indépendant
• Chaque processus de communication réseau représenté

• PDU protocol data units (unités de données de protocole)


– Quantité de données
– Fonction de de la couche d'application
– Écoulement à travers les couches 6, 5, 4, 3, 2 et 1

• Modèle généralisé et parfois imparfait


6
7
Figure 2-1 Flow of data through the OSI model 8
Couche Application

• Septième couche du modèle OSI

• Ne comprend pas les applications logicielles

• Fonctions du protocole
– Facilite la communication entre les applications
logicielles et les services réseau de couche inférieure
– Le réseau interprète la demande d'application
– L'application interprète les données envoyées du
réseau

9
Couche Application (suite)

• Les applications logicielles négocient avec les


protocoles de couche d'application
– Formatage, procédures, sécurité, synchronisation et
autres exigences

• Exemple de protocole de couche d'application: HTTP

10
Figure 2-2 Fonctions de la couche d'application lors de la récupération d'une page Web

11
Couche Presentation

• Fonctions du protocole
– Accepter les données de la couche Application
– Formater les données
• Compréhensible pour différentes applications et hôtes
• Exemples de types de fichiers traduits au niveau de
la couche de présentation
– GIF, JPG, TIFF, MPEG, QuickTime

• Les services de la couche présentation gèrent le


cryptage et le décryptage des données
– Exemple de protocole: Secure Sockets Layer (SSL)
12
Figure 2-3 Couche Présentation lors de la récupération d'une page Web sécurisée

13
Couche Session

• Fonctions du protocole
– Coordonner et maintenir les communications entre
deux nœuds de réseau

• Session
– Connexion pour un échange de données en cours
entre deux parties
• Connexion entre le client distant et le serveur d'accès
• Connexion entre le client du navigateur Web et le
serveur Web

14
Couche Session (suite)

• Les fonctions
– Établir et maintenir un lien de communication actif
• Pour la durée de la session
– Garder les communications sécurisées
– Synchroniser le dialogue entre deux nœuds
– Déterminer si les communications sont terminées
• Déterminer où redémarrer la transmission
– Mettre fin aux communications
– Fixer les conditions de communication
– Identifier les participants à la session

15
Figure 2-4 Protocoles de la couche de session gérant les communications vocales
16
Couche Transport
• Fonctions du protocole
– Accepter les données de la couche Session
– Gérer la livraison de données de bout en bout
– Contrôle du débit

• Protocoles orientés connexion


– Établir une connexion avant de transmettre des données
– Exemple: Trois échange avec TCP
• Paquet SYN (synchronisation)
• SYN-ACK (accusé de synchronisation)
• ACK (acceptation)

17
Couche Transport (suite)

• Checksum
– Chaîne de caractères unique
– Permet au nœud de réceptionner et déterminer si les
données entrantes correspondent aux données
envoyées

• Protocoles sans connexion (connectionless)


– N’établir pas de connexion avec un autre nœud avant de
transmettre des données
– Ne vérifier pas l'intégrité des données
– Plus rapides que les protocoles orientés connexion
18
Couche Transport (suite)
• Segmentation
– Diviser les grandes unités de données reçues de la
couche Session en plusieurs unités plus petites appelées
segments
– Augmente l'efficacité de la transmission de données sur
certains types de réseaux

• MTU (maximum transmission unit) (unité de transmission maximale)


– Taille Maxi de données qui peut être transporté
– Ethernet par défaut: 1500 octets
– Routine de découverte utilisée pour déterminer le MTU

19
Couche Transport (suite)

• Réassemble
– Recombinaison des unités de données segmentées

• Séquençage
– Identification des segments appartenant au même
groupe de données subdivisées
– Spécifie l'ordre de sortie des données

20
MESSLONGAGEAL

Figure 2-5 Segmentation and reassembly 21


Figure 2-6 Un segment TCP

22
Couche Reseau

• Fonctions du protocole
– Traduire les adresses réseau en contreparties physiques
– Décidez comment router les données de l'expéditeur au
destinataire
• Adressage
– Système d'attribution de numéros d'identification uniques
à des périphériques réseau
• Types d'adresses
– Adresses réseau (adresses logiques ou virtuelles)
– Adresses physiques (Adresse MAC)

23
Couche Reseau (suite)

• Exemple d'adresse réseau: 10.34.99.12


• Exemple d'adresse physique: 0060973E97F3
• Facteurs utilisés pour déterminer le cheminement
– Priorité de livraison
– La congestion du réseau
– Qualité de service
– Coût des itinéraires alternatifs

• Les routeurs appartiennent à la couche réseau


couche 3
24
Couche Reseau (suite)

• Protocole de couche réseau commun


– IP (Internet Protocole)

• Fragmentation
– Sous-division des segments de la couche de
transport
– Exécute dans la couche réseau

• La segmentation est préférable à la fragmentation


pour une plus grande efficacité du réseau

25
Time to live Windows 128 Time to live Linux 64

Figure 2-7 Un Paquet IP


26
Couche liaison de Données
• Fonction de protocoles
– Diviser les données reçues en trames distinctes pour la
transmission dans la couche physique

• Frame
– Package structuré pour le transfert de données
– Comprend les données brutes (charge utile), les adresses
réseau de l’expéditeur et du destinataire, la vérification des
erreurs et les informations de contrôle

27
Couche liaison de Données (suite)
• Incident de communication possible
– Pas toutes les informations reçues
– Corrigé par la vérification des erreurs

• Méthodes de vérification des erreurs


– Séquence de vérification de trame (Frame check sequence)
– CRC (cyclic redundancy check) (contrôle de redondance cyclique)
• Surabondance possible de demandes de communication
– La couche liaison de données contrôle le flux
d'informations
• Permet à la carte réseau de traiter les données sans erreur

28
Couche liaison de Donnes (suite)
• Deux sous-couches de la couche liaison de données
– Sous-couche LLC (Logical Link Control)
– Sous-couche MAC (Media Access Control)

• Sous-couche MAC
– Gère l'accès au support physique
– Ajoute l'adresse physique de l'ordinateur de destination
à la trame de données

• Adresse physique (Mac Adresse)


– Numéro fixe associé à l'interface réseau de chaque
appareil
29
(ajoute l'adresse physique a la Frame)

Figure 2-8 La couche Data Link et ses sous-couches


30
Figure 2-9 Adresse physique d'une carte réseau 31
Couche Physique
• Fonctions des protocoles
– Accepter les trames de la couche liaison de données
– Générer des signaux et les change en tension avec la
carte réseau (Ont transforme les données a envoyer en
pulse électrique)

• Moyen de transmission en cuivre


– Signaux émis comme tension (voltage)

• Support de transmission par câble à fibre optique


– Signaux émis sous forme d'impulsions lumineuses

• Support de transmission sans fil


– Signaux émis sous forme d'ondes électromagnétiques
32
Couche Physique (suite)
• Responsabilités des protocoles de couche physique
lors de la réception de données
– Détecter et accepter les signaux
– Passez à la couche Liaison de Donnes
– Définir le taux de transmission des données
– Surveiller les taux d'erreur sur les données
– Pas de vérification d'erreur
• Périphériques fonctionnant au niveau de la couche
physique 2
– Hubs et répéteurs
• Les cartes réseau fonctionnent à la fois sur la
couche physique et sur les couches de liaison de
données
33
Application du modèle OSI
Modèle Couche OSI Fonction
Application Fournit une interface entre les applications logicielles et un réseau pour
l'interprétation des demandes et exigences des applications
Présentation Permet aux hôtes et aux applications d'utiliser un langage commun;
effectue le formatage des données, chiffrement et compression
Session Établit. maintient et met fin aux connexions utilisateur
Transport Assure une livraison précise des données grâce au contrôle de flux, à la
segmentation et au réassemblage, correction d'erreurs et reconnaissance
Réseau Établit des connexions réseau; traduit les adresses réseau a partir de
leurs physique. homologues et détermine le routage
Liaison de Donne Regrouper les données dans des trames appropriées à la méthode de
transmission réseau
Physique Gère la signalisation vers et depuis les connexions réseau physiques

34
Communication entre deux systèmes
• Transformation des données
– Les données d'application logicielle d'origine diffèrent
des données de carte réseau de la couche
application
• Informations ajoutées à chaque couche
• PDU
– Généré dans la couche Application
• Segments
– Généré dans la couche Transport
– Unité de données résultant de la subdivision d'un plus
grand PDU

35
Communication entre deux systems
(suite)
• Paquets
– Généré dans la couche réseau
– Données avec informations d'adressage logique ajoutées
aux segments

• Frames
– Généré dans la couche liaison de données
– Composé de plusieurs composants ou champs plus petits

36
Communication entre deux systems
(suite)
• Encapsulation
– Se produit dans la couche liaison de données
– Processus d'emballage d'un PDU d'une couche avec
des informations du protocole
• Permet l'interprétation par la couche inférieure

• La couche physique transmet la trame sur le réseau

37
38
Figure 2-11 Transformation de données à travers le modèle OSI
Specifications des Frames
• Frames
– Composé de plusieurs composants ou champs plus petits
– Dépendances caractéristiques des Frames
– Type de réseau où les Frames sont exécutés
– Les Frames standards doivent suivre

• Ethernet
– Développé par Xerox
– Quatre types différents de trames Ethernet
– Le plus populaire: norme IEEE 802.3

39
Specifications des Frames (suite)
• Token ring
– Développé par IBM
– Repose sur des liens directs entre les nœuds et la
topologie en anneau
– Presque obsolète
– Défini par la norme IEEE 802.5

• Différence entre Les trames Ethernet et les trames


Token Ring
– N'interagira pas les uns avec les autres
– Les périphériques ne peuvent pas prendre en charge
plus d'un type de trame par interface physique ou
carte réseau
40
IEEE: Spécifications reseau
• Projet 802 de l’IEEE
– Effort de normalisation des éléments physiques et
logiques du réseau
• Types de trame et adressage
• Connectivité
• Médias de mise en réseau
• Algorithmes de vérification d'erreur
• Cryptage
• Les technologies émergentes
• 802.3: Ethernet
• 802.11: Sans fil (WIFI)
• 802.20: Mobil Broadband Wireless Access
41
Standard Nom Spécifications
802.1 Pontage et gestion Routage. Transition et communications réseau-réseau.

802.2 Contrôle logique des Contrôle des erreurs et des flux sur les images de données.
liens
802.3 Ethernet Toutes les formes de médias et d’interfaces Ethernet.

802.5 Anneau de jeton LAN Toutes les formes de supports et d’interfaces d’anneau de jeton.

802.11 LANs sans fil Normes pour le réseautage sans fil pour de nombreuses émissions
différentes
fréquences et techniques d’utilisation.
802.15 PANs sans fil La coexistence des réseaux de zone personnelle sans fil avec
d’autres appareils sans fil dans des bandes de fréquences non
autorisées.
802.16 MANs sans fil à large L’interface atmospherique et les fonctions connexes associées à
bande connectivité sans fil à large bande; aussi connu sous le nom de
WiMAX.
802.17 Paquets d’anneaux Méthode d’accès. spécification et gestion des couches physiques
resilient transmission à base de paquets partagés sur des anneaux résilients
(tels que SONET).
802.20 Accès sans fil à large Traitement des paquets et autres spécifications pour multivendor,
bande mobile mobile transmission sans fil haute vitesse, surnommé WiMAX mobile.
802.22 Réseaux régionaux sans Réseau de diffusion sans fil pour fonctionner dans les bandes de
fil fréquences UHF/VHF autrefois utilisées pour les chaînes de
télévision. 42
Resumé
• Les normes aident à assurer l'interopérabilité entre
les logiciels et le matériel de différents fabricants
• Modèle OSI (Open Systems Interconnection) de l’ISO
– Représente la communication entre deux ordinateurs en
réseau
– Comprend sept couches
• Le projet IEEE 802 vise à standardiser les éléments
de réseau
• Les principales normes IEEE 802 incluent
– 802.3 (Ethernet),
– 802.11 (sans fil) et
– 802.16 (MAN)
– 802.20 (Mobil Broadband Wireless Access) 43