Vous êtes sur la page 1sur 205

P.F.

E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Introduction Générale

Parmi les constructions importantes fréquemment utilisées dans la vie humaine on trouve
la famille des ouvrages d'art. Les ponts constituent une partie assez grande de cette famille
vue leur présence dans le site terrestre et maritime.

On appelle un pont tout ouvrage permettant à une voie de circulation de franchir un obstacle
naturel ou artificiel.

Le souci dans nos jours avec la réalisation des ponts est de répondre à la question : comment
construire un ouvrage qui assure parfaitement son service avec un cout optimal ?

Il est également essentiel de veiller à la réalisation des ouvrages de franchissement ayant des
formes et proportions permettant une intégration satisfaisante dans le site.

Dans ce cadre la direction des grands travaux a confié les travaux d’aménagement de la X20
entre la RR31 et la sortie Ouest au groupement d’entreprises SOMATRA ET
BOUDOKHANE. Le groupement GIS GC², qui est le bureau d’études du groupement a été
chargé de la vérification hydrologique et hydraulique des aménagements proposés dans le
DAO par le concepteur, le bureau Tunisien des Etudes BTE.

On traite les principales étapes de l'étude du pont en commençant par la conception générale.
Une fois les variantes définies et analysées, on retient l'ouvrage le mieux adapté et on
l'étudiera d'une manière approfondie selon les règles de l'art, normes et les recommandations
SETRA.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 1


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

CHAPITRE 1
GENERALITES ET
PRESENTATION DU PROJET

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 2


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Généralités sur les projets de BTP

1. Bâtiment et Travaux public


1.1 Définition

Dans la construction, on distingue le bâtiment et les travaux publics. Les travaux de bâtiments
concernent tout ce qui se réfère à des ouvrages immobilières sur ou sous le sol.
A l'inverse, tout le travail est dit public lorsqu'il s'agit d'opération ayant pour but l'intérêt
général.
Les travaux publics sont effectués soit par une personne public, soit par tout organisme
remplissant une mission de services publics (les ouvrages d'art, les routes, les autoroutes, les
voies ferrées, les ports, les barrages, les réseaux d'égout et d'eau, etc.)

2. ouvrages d'art
Pour élaborer des routes, on rencontre différents obstacles tels que les oueds ou les rivières,
les montagnes, les chemins de fer et les autres routes.
Pour les franchir, on construit des ouvrages artificiels dits Ouvrages d’Art. Ce terme est
composé de deux mots :
- Ouvrages : indiquant les constructions.

- Art : indiquant l’importance de l’aspect esthétique et architectural dans ces constructions.

Exemples : Ponts, tunnels, buses, dalots, etc.


Les ouvrages d’art apparaissent comme un facteur de développement et de progrès dans tous
les domaines de l’activité humaine. Ils possèdent plusieurs types qui varient d'un pays à un
autre en fonction du nombre de conditions géographiques et un certain nombre d'autres
problèmes. En Tunisie, le type d’ouvrage le plus employé est les ponts qui sont classés en
plusieurs types selon plusieurs facteurs (structure, fonction, etc.).

3. Les ponts
3.1. Définition

Un pont est un ouvrage d'art, une réalisation du génie civil, destiné à permettre le
franchissement d'un obstacle (cours d'eau, voie de communication...) en passant par-dessus.
Un pont peut supporter une route, une voie ferrée, un canal ou une canalisation (oléoduc,
aqueduc, ...), il peut aussi être mobile (pont levant).
Un pont provisoire peut aussi être constitué par des bateaux spécialisés (pont de bateaux).

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 3


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 1 : Vue générale d’un pont.

3.2. Eléments principaux d’un pont :

Un pont comporte généralement quatre catégories d’éléments :

- Les fondations.

- Les appuis.

- Le tablier.

- Les appareils d’appuis

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 4


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 2 : Vue longitudinale d’un pont type.

1.1.1. Fondation :
C’est un système au moyen duquel l’ouvrage repose sur le sol et lui transmet les charges qu’il
reçoit. Suivant la nature du sol, on distingue trois types des fondations :

- Les fondations superficielles (semelles isolées ou filantes).

- Les fondations semi profondes.

- Les fondations profondes (pieux ou barrettes), ces fondations sont surmontées par une semelle
de liaison.

1.1.2 Appuis :
Ils supportent l’ouvrage jusqu’au niveau des fondations. On distingue deux types d’appuis :

- Les culées, qui sont les appuis extrêmes,


- Les piles, qui sont les appuis intermédiaires.
Un appui peut être composé par un ou plusieurs voiles ou par des colonnes surmontées par un
chevêtre.

1.1.3. Tablier :
C’est un élément sur lequel repose la voie de circulation. Il comprend la couverture (revêtement)
et la partie de l’ossature sensiblement horizontale situé sous la voie portée. Le tablier comporte
essentiellement des dalles. En plus, il peut comporter des poutres principales et des éléments
secondaires (des entretoises ou pour les plus anciens ponts des longerons).

Le tablier comporte aussi tous les équipements indispensables à l’utilisation, au fonctionnement et


à la durabilité du pont. Ces équipements comportent les dispositifs de retenue (tels que les gardes
corps et les séparateurs), les joints de chaussée, les systèmes d’étanchéité, la couche de roulement,
les trottoirs, les corniches, les systèmes d’évacuation des eaux, la dalle de transition, etc.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 5


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

1.1.4. Les appareils d’appui :

Le tablier repose sur les appuis à l’aide des appareils d’appui qui permettent le déplacement
horizontal et vertical du tablier sous l’effet des charges. On utilise les appareils d'appui pour les
ponts dalles et les ponts poutres. Ce sont les ponts les plus courants en Tunisie.

- Les ponts à poutres : ce sont les structures porteuses.

Figure 3 : Section transversale d’un pont à poutres.

- Les ponts dalles : c’est la dalle qui constitue la structure porteuse.

Figure 4 : Section transversale d’un pont dalle.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 6


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

PRESENTATION DU PROJET :

Projet

Travaux D'AMENAGEMENT DE LA ROCADE X20 ENTRE LA RR31 ET LA SORTIE


OUEST DANS LES GOUVERNORATS ARIANA-MANOUBA ET TUNIS CH.922

 Montant du marché : 60 262 719.082 TND


 Délais d’exécution des travaux : 30 mois
 Maître de l’ouvrage : Ministère de l'Equipement , de l'Habitat et Aménagement du
Territoire-DGPC

Consistance des travaux

Réalisation des travaux D'AMENAGEMENT DE LA ROCADE X20 ENTRE LA RR31 ET


LA SORTIE OUEST DANS LES GOUVERNORATS ARIANA-MANOUBA ET TUNIS
comprend :

 Travaux de Terrassement et chaussées


 Aménagement d'un PS au niveau de la RR31 (pont dalle de six travées)
 4 ouvrages d'art : 2 ponts à poutres , 1 pont cadre et 1 pont portique
 Travaux de drainage
 Equipement de sécurité
 Signalistaion et aménagement paysagers

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 7


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

CHAPITRE 2
CONCEPTION ET CHOIX DES
VARIANTES

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 8


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

I. Introduction

Dans cette partie on présente les différentes variantes envisageables pour cet ouvrage. On
effectuera par la suite une comparaison entre elles pour se limiter à celles qui conviennent le
plus à ce projet.

Les variantes adoptées doivent tout d’abord répondre aux différentes exigences naturelles et
fonctionnelles. Elles doivent être également, non seulement économique, exécutables et
faciles à entretenir, mais aussi présentant un aspect s’intégrant a l’environnement du site avec
un respect de l’esthétique.

Ainsi on citera les variantes envisagées, par la suite on les appréciera afin de choisir celles
répondant le plus aux différentes exigences.

II. Variantes envisagées


Dans cette étape on à se limitera définir les différents types d’ouvrages courant qui peuvent
satisfaire les conditions dans notre cas.

1. Dalots :
Ce type d’ouvrage est utilisé pour l’écoulement d’eaux relativement faibles tout en respectant
les conditions suivantes :

Une vitesse d’écoulement ne dépassant pas le 4 m/s pour ainsi éviter le risque de dégradation
des parois du dalot.

Une pente de fuite supérieure à 1.5 % sur un longueur de 20 m à 30 m pour garantir


l’écoulement à aval de l’ouvrage.

Un dalot est un trou percé dans la paroi d'un navire, au-dessus de la ligne de flottaison. Cette
ouverture pratiquée dans le bordage permet l'écoulement des eaux embarquées et désigne
aussi un dispositif de collecte et d'évacuation par canalisation, principalement à section
circulaire ou demi-circulaire adaptée à cet orifice. Les dalots permettent l'évacuation de l'eau
pompée dans les cales ou embarquée sur le pont d'un navire par un paquet de mer.

Figure 5 : Schéma d’un dalot triple.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 9


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Photo 1: exemple d’un dalot triple coulés sur place

Photo 2 : exemple d’un dalot triple préfabriquée

Domaine d’emploi Avantages Inconvénients


- Meilleure résistance - Plus couteux.
mécanique du béton. - Possibilité d'infiltration
- Pose rapide et aléas de dans le radier à partir des
chantier réduits. joints non conforme et
- Possibilité de mise en qui pourrait le faire écaler
service immédiate. et perturbe l'ouvrage.
- Les dalots sont - Besoin d'entretien
disponibles dans permanent pour le
Ouverture supérieur à 2.5m différentes exécution et platelage.
dimensions pour les - Aménagés spécialement
applications les plus pour permettre de la
variées. petite faune.
- Pose sur chantier très
facile diminuant les
délais et les couts des
travaux

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 10


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2. Pont dalle
2.1. Passage supérieur inférieur dalle armé (PSIDA)

les ponts-dalles sont constitués dans la sens longitudinal par une dalle pleine de béton coulé
en place, à inertie constante, à travée unique ou à plusieurs travées continues sur appuis
simples.

Domaine d’emploi Avantages Inconvénients


De 10 à 20 m - Facilité de mise en place - Occupation de sol.
de coffrage. - Compensent une
- Consomment en consommation plus
moyenne un peu plus de importante des
béton. matériaux.
- Gain très important sur - Le cout est très élevé que
les cadences d’exécution. le PSIBA.
- La possibilité de
réutiliser les cintres et les
coffrages.
- L’utilisation d’une main-
d’œuvre non spécialisée.
- De point de vue
esthétique, sa faible
épaisseur étant à tous.

Conception :

 Donnée du pont

Portée = 25 m

Longueur totale

Ltotale = 25m

Largeur du tablier

L= 15 m

Première proposition :

 Nombre des travées

Nbres des travées E( )+1

Nbres des travées = 1,25

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 11


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

==> Donc 2 travées

 Distance d’about :

×About : dab 10 + (15 × L )

Si on projette avec HA 32, alors L = 32 mm

===> dab 10 + (15 × 3,2)

===> dab 58 cm

===> Choix dab = 60 cm

 Longueur du calcul

Lc = 23,00 m

Coupe longitudinale :

Figure 6 : coupe longitudinale du pont type PSIDA.

 Elancement :

==> Epaisseur de la dalle : ED

===> ED = =1 m

===> Soit ED = 1m

Ln = ===> Ln 7,5 m

Le ===> Le 4,6

2 Le + Ln = LT

===> Vérifiée

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 12


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Ln 7,5 8 9 10 12 15

Le 3,75 3,5 3 2,5 1,5 0

Soit Ln = 12 m ; et Le = 1,5 m

Ancrage BN4 ===> he = 28cm

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 13


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Coupe transversale

Figure 7 : Coupe transversale de pont de type PSIDA.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 14


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Calcul de section

Avec :

===>

===>
===>

Calcul volume

===>

Calcul des quantités et prix du béton et d’acier :

quantité unitaire quantité total prix unitaire prix total


Béton 1 348 350 121800
acier 95 33060 3,4 112404
total 234204

Tableau 1 : Calcul des quantités et prix du béton acier

Deuxième proposition :

 Nombre des travées

Nbre des travées = 1,25

==> On va prendre une seul travée

 Distance d’about :

About : dab 10 + ( 15 × L )

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 15


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Si on projette avec HA 32, alors L = 32 mm

===> dab 10 + (15 × 3,2)

===> dab 58 cm

===> Choix dab = 60 cm

 Longueur du calcul

Lc = 23,00 m

Coupe longitudinale :

Figure 8 : coupe longitudinale du pont type PSIDA

 Elancement :

==> Epaisseur de la dalle : ED

===> ED = =1,15 m

===> Soit Ed = 1,15 m

Ln ===> Ln 7,5 m

Le ===> Le 4,6

2 Le + Ln = LT

===> Vérifié

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 16


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Ln 7,5 8 9 10 12 15

Le 3,75 3,5 3 2,5 1,5 0

Soit Ln = 12 m ; et Le = 1,5 m

Ancrage BN4 ===> he = 28cm

Coupe transversale :

Figure 9 : Coupe transversale de pont de type PSIDA

Calcul de section

Avec :

===>

===>

===>

Calcul volume

===>

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 17


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Calcul des quantités et prix du béton et d’acier :

quantité unitaire quantité total prix unitaire prix total


Béton 1( ) 398,625 350 (DT/ ) 139518,75 DT
acier 95 (Kg / ) 37869,375 Kg 3,4 (DT/Kg) 128755,875 DT
total 268274,625 DT

Tableau 2 : estimation des prix.

2.2 Passage supérieur inférieur dalle précontrainte(PSIDP) :

Les passages supérieurs inférieurs en dalle Précontrainte (PSI-DP) sont constitués d’une dalle
précontrainte longitudinalement et armée transversalement, de hauteur constante. La section
transversale comprend généralement ses encorbellements.

Domaine d’emploi Avantages Inconvénients


- Ouvrage idéal dans le cas - Ouvrage robuste mais
des profils autoroutiers. lourde.
- Nécessite moins de - Consomme plus de béton
coffrage qu'un pont à qu'un pont à poutre.
poutre. - De moins en moins
- Economie de la main utilisé (cout de la
d'œuvre. précontraint)
De 15 à 25 m
- Les coffrages sont
réutilisables.
- Visibilité et esthétique.
- Les contraintes
économiques.
- Offre des portées plus
importantes

Conception :

 Donné du pont PSI-DP

Portée = 25 m

Longueur total :

LTotale = 25m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 18


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Largeur de tablier

L = 15 m

Première proposition :

 Nombre du travée

Nbre du travée =1

==> Donc 1 travée

 Distance d’about

×About : dab 10 + (15 × L)

Si on projette avec HA 32, alors L = 32 mm

===> dab 10 + (15 × 3,2)

===> dab 58 cm

===> Choix dab = 60 cm

 Longueur du calcul

Lc = 23,00 m

Coupe longitudinale :

Figure 10 : coupe longitudinale du pont type PSIDP

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 19


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Elancement

==> Epaisseur de la dalle : ED

===> ED =1, 05 m

===> Soit Ed = 1, 05 m

20cm ≤ Ee ≤

===> 20cm ≤ Ee ≤ 0.525cm

Ancrage BN4 ===> Ee = 28cm

 Largeur de la nervure : la largeur de la nervure Ln doit rester supérieure à la moitié de


la largeur totale "LT" du pont,

 largeur droite de l'encorbellement Le :la largeur droite de l'encorbellement être inférieure


au 1/5 de la portée du travée Lc :

Ln ===> Ln 7,5 m

Le ===> Le 5

2 Le + Ln = LT

===> Vérifiée

Ln 7,5 8 9 10 12 15

Le 3,75 3,5 3 2,5 1,5 0

Soit Ln = 7 m ; et Le = 3.75 m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 20


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Ancrage BN4 ===> he = 28cm

Figure 11 : schéma explicatif .

Figure 12 : Dimensions du tablier.

 largeur chargeable :

En ce qui concerne l'encorbellement, l'inclinaison de la sous-face aura une valeur telle


qu'elle réserve une section suffisante pour l'encastrement tout en laissant bien apparente la joue
de la dalle.

La valeur de cette inclinaison par rapport à l'horizontale, suivant la largeur de


l'encorbellement et l'épaisseur de la dalle, sera le plus souvent comprise entre 1/20 et 1/10
L'inclinaison de la dalle sera voisine de 1/2 par rapport à la verticale.

 épaisseur he :

He = 28 cm

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 21


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 13 : Détermination d'encorbellement.

Figure 14 : Dimensions d'encorbellement.

Coupe transversale :

Figure 15 : Coupe transversale de pont de type PSIDP.

Calcul de section

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 22


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Avec :

===>

===>

]
===>

===>

Calcul de volume

===>

Calcul des quantités et prix du béton et d’acier :

quantité unitaire quantité total prix unitaire prix total


Béton 1( ) 268,375 350 (DT/ ) 93931,25 DT
acier 95 (Kg/ ) 25495,625 Kg 3,4 (DT/Kg) 86685,125 DT
total 180616,375 DT

Tableau 3 : estimation des prix.

3. Pont à poutre :
3.1. Ponts à poutres à travée indépendante en béton armé(TIBA)

Les ouvrages à poutres préfabriquées de type TIBA sont des structures de conception assez
simples. Leur conception doit respecter certaines règles, tant sur le plan technique que
l'esthétique

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 23


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Photo N°3 : exemple d’un pont à poutres

Domaine d’emploi Avantages Inconvénients


De 10 à 20 m - Temps de production. - La mise en place est
- Facilité de coffrage. difficile pour le coffrage.
- Main d'œuvre - Utilisation de la main
- Consomme moins de d'œuvre qualifié.
béton que les ponts en - Ces ouvrage ne sont
dalle armé PSIDA et pratiquement plus
PSIDP. construits.

Conception :

 Donnée du pont

Portée = 25 m

Longueur totale :

Ltotale = 25m

Largeur tablier :

L = 15 m

Domaine d'emploi : Les ponts à poutre sont couramment employés l'lorsque l'esthétique n'est
pas demandé et notamment en zone rurale (franchissement des oueds ) avec des portées de 12 à
28m .

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 24


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Eléments de pré dimensionnement :


 L'entretoisement :

 L'élancement : l'élancement des poutres est le rapport de de hauteur à la portée et compris


entre

Conception transversale :
Brèche de 25 m :

 Nombre de travée E[ ]
Soit = 25 m ====> N Travée = E [ ] + 1 = 2 travées

====> Ntravée=2
 Longueur du travée :
Lt = L / N travée
===> Lt = = 12,5 m

Soit Ltravée = 12,50 m


 Longueur du calcul :
===> Lc = 12.5 (2 × 0,35)=11.8
===> Soit Lc =11.8 m

Pré dimensionnement de poutre :

 Elancement =

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 25


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

0,69 0,74 0,79

====> Soit H = 80 cm

 Epaisseur

H/5 Ep H/3

===> 80/5 Ep 80/3

===> 16 cm Ep 27 cm

===> Soit Ep = 25 cm

 About

0,30 m d 0,40 m

===> Soit d = 0,35 m

===> Lc = 12.5 (2×0,35)=11.8

===> Soit Lc =11.8 m

 Joint =0.1m

===> Lc=11.7m

Coupe longitudinale :

Figure 16 : coupe longitudinale du pont type TIBA.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 26


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Entretoise :

Epaisseur eE 12 cm eE 16 cm

Hauteur hE 0,8 H hE 0,9 H

===> Soit eE = 15 cm
===> Soit hE = 70 cm
 Hourdis

14 cm Ed 20 cm
===> Soit Ed = 20 cm

 Nombre de poutres

Le nombre de poutres peut être estimé par la formule suivante :

Np = E [ ] +1
Conception détaillée de la poutre

 Entraxe :

Dp : 1 m Dp 2m

Np = E [ ] +1
Proposition 1 :

 Entre- axes
1m DP 2m

===> Soit Dp = 1,5 m

 Encorbellement

De : distance d'encorbellement.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 27


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

De

Avec :

EA = Epaisseur de l'âme.

Dp = Distance entre poutre.

===> Soient EA = 25 cm ; Dp = 1,5 m

===> 0.1 m De 0.75 m

===> Soit De = 0.75 m

Soient EA = 25 cm Dp = 1,5 m et De = Dp/2 = 0,75 m

===> Np = E [ ] +1

===> Soit Np = 10 poutres

 Prédalle

Enfoncement : 4 cm

===> Soit e = 6 cm

5 cm

===> Soit c = 6cm

Largeur libre = Dp – Ep = 1.5 - 0.25 = 1.25m

Proposition 2 :

 Entre- axes

1m DP 2m

===> Soit Dp = 1,47 m

Soient Dp = 1,47 m et De = 0 (sans encorbellement)

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 28


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

===> Np = E [ ] +1

===> Soit Np = 11 poutres

 Prédalle

Enfoncement : 4 cm

===> Soit e = 6 cm

5 cm

===> Soit c = 6cm

Largeur libre = Dp – Ep = 1.47 - 0.25 = 1.22m

===> On va prendre la deuxième proposition

Coupe transversale :

Figure 17 : Coupe transversale de pont de type TIBA.

Calcul du volume

Vb = Vh+VP+Ve+Vpré

 Volume hourdis :

Vh=Ed×l Pont ×Lt

=0.2×25×15

=75 m3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 29


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Volume poutre:

VP =np×lpont×Ep×(hp-Ed)

= 11×25×0.25×(0.8-0.2)

=41.25 m3

 Volume entretoise:

Ve= nent × Ee×(He-Ed)×( nesp×(Dp-Ep))

= (2×2)×0.15×(0.7-0.2)×(10×(1.47-0.25))

=3.66m3

 Volume prédalle:

VPréd= nesp × largeur libre × e × l pont

=10×1.22×0.06×25 =18.3m3

 Volume total du béton

Vb = Vh+VP+Ve+Vpré

= 75+41.25+3.66+18.3

= 138,21 m3

Calcul des quantités et prix du béton et d’acier :

quantité unitaire quantité total prix unitaire prix total


Béton 1 138,21 340 DT/ 46991,4 DT
Poutre 98 kg/ 4042,5 Kg 3,62 DT/Kg 14633,85 DT
acier entretoise 72 kg/ 263,52 Kg 3,4 DT/Kg 895,968 DT
Hourdis 60 kg/ 4500 Kg 3,05 DT/Kg 13725 DT
prédalle 25 kg/ 457,5 Kg 3 DT/Kg 1372,5 DT
total 77618,718 DT

Tableau 4 : estimation des prix.

3.2. Ponts à poutres à travée indépendante en béton précontrainte(VIPP)

Les ponts à poutres précontraintes de type VIPP (Viaduc à travées Indépendantes à Poutres

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 30


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Préfabriquées précontraintes par post-tension) font partie de la famille des ponts à poutres sous
chaussée en béton.

Domaine d’emploi Avantages Inconvénients


- En particulier, il permet - difficiles à coffrer,
d'envisager des formes de - Le coût de ces joints (coût
poutres assez élaborées. initial et coût d'entretien),
- La hauteur importante
- Réduire les délais
d'exécution de l'ouvrage des poutres et leur poids
grâce à la préfabrication qui augment au fur et à
De 20 à 50 m mesure que leur portée
- fonctionnement augmente.
isostatique qui la rend
pratiquement insensible
aux déformations
imposées

Conception donnée par la partie suivante chapitre 5 (étude de poutre principale)

Lc Lt Np Lm b0 (dp) c (Ld) Hd (Ed) Hp Ba (Ea)


5
24m 15m 2.3m 3m 0.7m 0.2m 1.5m 0.20m
poutres

Calcul des quantités et prix du béton et d’acier :

Calcul du volume

Vb = Vh+VP+Ve+Vpré

 Volume hourdis :

Vh=Ed×l Pont ×Lt

=0.2×25×15

=75 m3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 31


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Volume poutre:

Section de la poutre :

 Poutre centrale

S1=0,7185 m2

 Poutre intermédiaire

S2=0.842 m2

VP =np×lpont×Section de la poutre

= 25×((2×S2)+(3×S1))

=25×((2×0.842)+(3×0.7185))

= 95,9875 m3

 Volume entretoise:

Ve= nent × Ee×He×nesp×(Dp-Ep)

=(5×2)×0.2×1.2×5×(3-0.2)

=33.6 m3

 Volume prédalle

VPréd= nesp × largeur libre× e × l pont

=4×0.7×0.08×25

=5.6 m3

 Volume total du béton

Vb = Vh+VP+Ve+Vpré

=95, 9875+75+5.6+33.6=210,1875 m3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 32


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Calcul des quantités et prix du béton et d’acier :

quantité unitaire quantité total prix unitaire prix total


Béton 1 210,1875 340 DT/ 71463,75 DT
acier Poutre 98 kg/ 9406,775 Kg 3,62 DT/Kg 34052,5255 DT
entretoise 72 kg/ 2419,2 Kg 3,4 DT/Kg 8225,28 DT
Hourdis 60 kg/ 4500 Kg 3,05 DT/Kg 13725 DT
prédalle 25 kg/ 140 Kg 3 DT/Kg 420 DT
total 127886,5555 DT

Tableau 5 : estimation des prix.

2. La variante retenue :

On a choisi d’exécuter un pont de type VIPP a fin d’éviter de mettre des appuis dans l’oued et
pour ca simplicité et rapidité d’exaction grâce à la préfabrication des poutres ce qui réduit le
délai et automatiquement le cout

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 33


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

CHAPITRE 3
DONNEES TECHNIQUES

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 34


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

I. Introduction
Dans cette partie nous allons citer les hypothèses de calcul, la nature et les caractéristiques des
matériaux utilisés et les cas de chargement pour notre projet

Les règlements de charges pour les ponts sont regroupés dans ;

_ Fascicule 62, titre 1, Section 1 ; 2 (règles BAEL, règles techniques de conception et de calcul
des ouvrages en béton armé suivant la méthode des états limites).

_ Fascicule 62, titre 3 (règles BPEL).

_ Fascicule 61, Titre 2 (Conception, calcul et épreuves des ouvrages d'art, Programme de charges
et épreuves des ponts routes.

_ Fascicule 62 - titre v, ministère de l'équipement, du logement et des transports ( Règles


techniques de conception et de calcul des fondations des ouvrages de génie civil ).

_ BAEL 99 pour le ferraillage des éléments en béton armé.

_ Les recommandations et les guides SETRA

II. Données relative au pont :

Dimensions de la chaussée :

Le choix de la longueur de la poutre dépend de l’exigences naturelles et fonctionnelles du projet.

Pour ce projet de l'ouvrage de franchissement sur Oued MAJRDA nous choisissons :

_ Longueur de la travée : Lp = 25 m.

_ longueur total du pont : Lt = 25 m .

_ Longueur d'about : d= 0,5 m.

_ Longueur de calcul : Lc = 24 m.

_ Largueur roulable : Lr = 15 –(2.5+3.5)=9m

_ Largueur chargeable : Lch = Lr - ( 2×0,5 )-1 = 9-2=7.5

_ Nombre de voies : Nv = E (Lch/3) ==> Nv=2 voies

_ Largeur d'une voie : V= Lch/Nv ===> V=3.75m

_ Classe du pont :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 35


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

On distingue trois classes de ponts, en fonction de leur largeur roulable

Classe Largeur roulable


1 7m
2 5,50m Lr 7m
3 5,50 m

Tableau 6 : Classe des ponts suivant la largeur roulabe.

D'après le Fascicule 61 titre 2 :

Le pont est de classe 1 car Lr = 9

Caractéristique du pont :

Largeur du Largeur Largeur Nombre de Largeur


pont roulabe chargeable voies d'une voie Classe du
pont
L(m) Lr(m) Lch(m) Nv V(m)

15 9 7.5 2 3.75
1

Tableau 7 : Caractéristique du pont .

III. Caractéristique des matériaux :


Tablier (entretoises), Culées et piles :
a) Béton armé :

Fc28(MPa) Ft28(MPa) Fbu(MPa) Ei(MPa) Ev(MPa)

25 2.1 14.16 34179.558 11496.76

Tableau 8 : Caractéristique du béton.

_ Enrobage des aciers : _ Supérieur = 3cm

_ Inférieur = 3cm

_ Acier : _ Haute adhérence : fe = 400 MPs

_ Fissuration : Préjudiciable

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 36


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

b) Béton Précontraint :

Acier actif : Référence page 50 guide conception VIPP SETRA

_ On choisi les câbles les plus recommandés 12T13.

_ Module d'élasticité de l'acier.

Perte par frottement dans la conduite : Référence page 193-194 B.P E.L91 édition Egr, d'après
le tableau, les câbles ne traversent pas des joints au surfaces de reprise :

_ Les dimensions des gaines:

ext = Int + 6mm

_ Les dimensions extérieurs d'encombrement des gaines en feuillard sont d'environ 6 mm


supérieur aux dimensions intérieurs selon le catalogue page 12

_ Classe de précontrainte : classe de résistance 2

Béton Acier actif


Fc28 Densité Fprg Fpeg EP F P
(MPa) (MPa) (MPa) (MPA) (MPa) ( ( ) (mm)
35 25 1860 1580 1442 1.9× 0.18 0.002 71

Tableau 9 : Caractéristiques de précontrainte.

c) La chaussée :

_ Couche de roulement :
La couche de roulement est en béton bitumineux ayant les caractéristiques suivantes :
× Epaisseur : e = 6 cm.
× Poids volumique : = 2.4 t/

_ Couche d'étanchéité :
La couche d'étanchéité est à prévoir sous la couche du béton bitumineux ayant les
caractéristiques suivantes :
×Epaisseur : e = 3 cm.
× Poids volumique : = 2.2 t/

_ Les équipements :
_ Corniche : g = 0.3t/ml.
_ Barrière normale BN4 : g = 0.065 t/ml.
_ Garde de corps de type S7 : g = 0.03 t/ml

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 37


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

_ Glissière souple : g = 0.015t/ml

Coefficient de pondération :

ELS ELU
Per 1.00 1.35
B, A 1.20 1.60
Mc 120 1.00 1.35
qtr 1.00 1.60

Tableau 10 : coefficient de pondération.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 38


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Extrait technique d’ingénieur


3.2.1 Ponts à poutres précontraintes par
post-tension

Ces valeurs s’entendent pour des poutres confectionnées à partir d’un béton
Les poutres, de type poutres à talon, sont solidarisées par la dalle sous 3
traditionnel B35 réalisé avec un ciment de type CPA dosé à 400 kg/m . Le
chaussée et par les entretoises situées aux extrémités de chaque travée, au droit recours à des bétons à hautes performances est pos-sible mais ne présente guère
des lignes d’appui, qui assurent l’encastrement en torsion des poutres et d’intérêt s’il s’agit de réduire la hauteur des poutres (bien que des élancements
permettent le levage du tablier à l’aide de vérins afin d’en changer, lorsque de 1/20 à 1/22 soient faci-lement réalisables), car cette réduction entraîne une
nécessaire, les appareils d’appui. Les entretoises intermédiaires ne sont plus de augmentation de l’effort de précontrainte et un renforcement des talons. Il est,
mise depuis long temps car, bien que conférant au tablier une rigidité par contre, intéressant s’il permet de réduire le nombre des poutres pour une
transversale autorisant l’emploi de méthodes de calcul simples, elles sont d’une quantité d’aciers de précontrainte équivalente à celle mise en œuvre dans le cas
réalisation difficile, donc coûteuse (mise en place et dépose de coffrages d’un béton traditionnel. De plus, en atmosphère agressive, le béton à hautes
suspendus dans des conditions souvent acrobatiques, fabrication d’amorces performances garantit à l’ouvrage une meilleure durabilité. Les principaux
fixées aux poutres avec un ferraillage en attente). éléments de dimensionnement des sections transversales sont rassemblés sur la
figure 17.
La dalle sous chaussée peut être réalisée sous forme de tronçons de
raccordement coulés en place sur des coffrages perdus (prédalle minces en
béton armé) entre les poutres (qui sont alors préfabriquées dans leur section
Les ponts à poutres sont bien adaptés aux franchissements droits et
complète), et dotée d’une précontrainte transversale ou simplement armée
rectilignes. Mais ils fournissent également une solution intéressante lorsque la
(figure 15a ), ou sous forme d’une dalle coulée sur toute la largeur de la
voie portée est courbe, ou présente un biais géométrique, ou encore est de
chaussée sur des poutres confectionnées avec une table de compression
largeur variable. Pour réaliser un ouvrage courbe, toutes les poutres d’une même
d’épaisseur réduite travée ont une longueur identique : la courbure du tablier est obtenue en faisant
varier le débord de la dalle par rapport aux poutres de rive et les têtes de piles
sont de forme trapézoïdale en plan. Cependant, le rayon de courbure ne peut
(figure 15b ). Ces deux conceptions présentent à la fois des avan-tages et des guère descendre en dessous de 15 fois la portée compte tenu de la flèche
inconvénients : seul le concepteur peut effectuer un choix motivé pour chaque maximale admissible du débord variable. Dans les ponts biais, toutes les poutres
projet particulier. d’une même travée ont également une longueur identique et les entretoises aux
extrémités des travées sont disposées suivant le biais, même si leurs amorces
éventuelles à l’extérieur des poutres de rive (lorsque les entretoises sont
précontraintes) gagnent, sur le plan esthétique,
Le nombre et l’espacement des poutres en section transversale résultent d’une
optimisation entre des poutres plutôt légères et rapprochées, nécessitant de
nombreuses manutentions, et des poutres plus lourdes mais plus espacées ; la
tendance actuelle correspond à une distance entre axes comprise entre 2,50 et à être disposées perpendiculairement aux âmes de poutres.

3,50 m environ (4 m dans des cas exceptionnels) ; la dalle sous chaussée Les talons des poutres étant plus comprimés que les tables supérieures sous
présente alors une épaisseur allant de 18 à 20 cm. L’élan-cement usuel H/L, égal les charges permanentes, le fluage différentiel pro-voque une déformation du
au rapport de la hauteur H des poutres à la portée L d’une travée, se situe entre tablier vers le haut à long terme ; il convient de confectionner les poutres avec
1/16 et 1/17 en l’absence de contraintes particulières (figure 16). une contre-flèche appro-priée « vers le bas ». De plus, afin de limiter le nombre
de joints de chaussée, on réalise couramment la continuité de la dalle sous
chaussée, par groupes de 3 à 5 travées, tout en conservant l’indé-pendance
mécanique de chacune d’elles : cela revient à permettre les rotations relatives au
droit des appuis.

Figure 15 – Conceptions possibles d’un tablier de pont à poutres


précontraintes

Figure 17 – Dimensionnement des ponts à poutres en béton


précontraint

Figure 16 – Élancement des ponts à poutres précontraintes par pré-tension C 4 500 − 9

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 39


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

CHAPITRE 4
ETUDE DE LA POUTRE
PRINCIPALE

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 40


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

I. Pré dimensionnement :
1. Introduction
Dans ce chapitre, on présente le pré dimensionnement des éléments de l’ouvrage en tenant
compte des données et des exigences.

On projette un ont de type VIPP

2. Pré dimensionnement

Avec :

 Longueur du pont : 25 m
 Largeur du pont : 15 m

Symboles Désignations Recommandations


Poutres
1 H 1
H Hauteur des poutres < 
18 lc 16
Distance entre axes des
2,50 à 4,00 m
poutres
Epaisseur de l’âme 0,18 à 0,25 m
Largeur de la table de
1,80 à 2,80 m ou (0,5 à 0,7) H
compression de la poutre
h1  h 2 Hauteur du talon Le volume du talon est dimensionné par
l'encombrement des câbles de
Largeur du talon
précontrainte
Hourdis
D
Epaisseur de l’hourdis ED  p
16
Prédalle
Largeur de prédalle « coffrage
c 0,60 à 0,80 m
perdu »
d Epaisseur de la prédalle 4 à 6 cm.

Tableau 11: Recommandations de pré dimensionnement.

 Nombre des travées :


Nbre de travées = é

=0.5

==> Donc une seule travée de longueur 25m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 41


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 About :

Noté d qui varie entre 40 et 60 cm

===> Soit d =50 cm

 Longueur de calcul:

= -2d

= 25 – 2 × 0.5

= 24 m

 Elancement :

L’élancement de la poutre varie entre et

24 24 24

Elancement H

H 1.41 1.45 1.5

Soit H = 1.70 m

Or H= +

 Epaisseur de l’hourdis :
14 cm ≤ ≤ 20 cm
= 20 cm (Cf c4 500 page 3)

 Table de compression :
E rive= 0.08m
E int = 0.12m

 Nombre des poutres

Longueur de calcul; LC= 24 m.

Le nombre de poutre est estimé par :

NP= E [ ] +1

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 42


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Avec :

Lt : largeur totale du pont ; Lt= 15 m.


 Entraxe de poutres
: varie de 2.5m à 3.5m ; ===> Soit DP= 3 m.

 largeur de la table de poutre


LM : varie de 1.8m à 2.8m ; ===> Soit LM= 2.3 m.

AN :

Largeur Total = (n - 1) × Dp + 2×( )

===> n = E +1

Np=5 poutres

On a deux variantes soit

Np= 6 poutres

 Le nombre de poutre est estimé par :

Np = E ( ) + 1 ===> Np = 5

 Largeur des dalettes

: varie de 0.6m à 1m .

60cm < LD = Dp – Lm < 100cm

60cm < Ld = 3m - 2.3m < 100cm

60cm < 70cm < 100cm ====> Vérifié

===> Ld = 70cm

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 43


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

- Epaisseur :
5cm ≤ e ≤ 12cm
Soie e=0.08m
- Enfoncement :
5cm ≤ c ≤ 15cm
Soit c=0.05m
 Entretoise :
Hauteur :
0.8×Hp ≤He≤ 0.9×Hp
1.36 ≤He≤ 1.53
Soit He=1.35m

 Epaisseur :

14 cm ≤ Ee ≤ 25cm

 Soit Ee=20 cm

 Hauteur de l’hourdis « ED »

compris entre 0.18 et 0.20


soit = 0.20 m.

 Epaisseur de l’âme

: Est la largeur de l’âme. Vu que notre coffrage est métallique :


soit =0.20 m.

Lc Lt Np Lm Dp lD Hd (Ed) Hp Ba (Ea)
5
24m 15m 2.3m 3m 0.7m 0.2m 1.7m 0.20m
poutres

Tableau 12 : pré dimension de la poutre.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 44


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

a. Dimension du talon de la poutre :

 Détermination des nombre des câbles

Le volume du talon est dimensionné par l'encombrement des câbles de précontrainte.

La force de précontrainte peut être évaluée par la formule de Jaque Fauchart :

F = 3.5 × ( ) En (kN)

On a :

Dp (b0) = 3m ; Lc = 24m ; Hp = 1,7m

=====> Alors F = 3558 KN

Le talon doit permettre de loger les câbles dans de bonnes conditions d'enrobage, alors la
largeur du talon peut être estimée selon la formule suivante :

Bta = ×

Avec Kt de 950 à 1200

ET : Epaisseur du talon ( 60 à 80 cm )

Kt : 1200 Alors Bta = 0.5 ====> Soit ET = 0,6 m

_ Le nombre des câbles est déterminé par la formule suivante :

Nc ≥ E ( )+1

Avec : Effort de précontrainte par un seul câble formé par 12 T13

Ainsi, on peut estimer le ferraillage de la précontrainte on obtenant 'n' câbles les plus
recommandés sont ceux : (12T13)

C'est ' n ' câbles sont divisés en deux familles à raison d'environ 2/3 pour la première famille
ils sont placés dans les gaines dans le talon en respectant les distances nécessaires

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 45


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

f prg D nominal Ap Fprg Fpeg


12T13 1860 MN 12,5 mm 93 mm² 173 KN 147 KN

Tableau 13 : Caractéristique des câbles de précontrainte.

 Frg : Force de rupture/toron (Résistance caractéristique spécifiée).


 Feg : Force élastique/ toron (Limite conventionnelle d'élasticité à 1%).
 Ap : Section nominale.
_ La Limite élastique garantie fpeg est déterminé comme suit :

Fpeg =

===> Fpeg = 1580 MN

P0 = ϭP0 × Ap/câble

_ La tension à l'origine ϭP0 est déterminé par la formule suivante :

ϭP0 = inf (0.8 × fprg ; 0.9 × fpeg) ; par post tension en deux phases

===> ϭP0 = inf (1488 ; 1422)

Soit ϭP0 = 1422

P0 = ϭP0 × Nc ×Sn

Avec :

_ Nc = Nombre du toron

_ Sn = Ap

=====> Alors P0 = 1422 × 12 ×93 ×

P0 = 1.5869 MN

_ Nombre du câble Nc est égale à :

Nc ≥ E ( )+1

Nc ≥ E ( )+1

Nc ≥ E (3.29) + 1 ===> Nc = 4 câbles

Soit 5 câbles

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 46


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Détermination des dimensions du talon :

Figure 18 : talon de la poutre.

ext = int + 6mm avec int = 65 mm

Alors ext = 71 mm

Bta 2 g + 2 eh + 2enrobage ===> Et 2 g + 2 g +2 g

===> Et 6 g

====> Et 6 × 0.071 = 0.43

Et = 0.6m Vérifie

 Soit h2 = 30cm = 0,3m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 47


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 19 : talon de la poutre (position des câbles de précontraintes).

Figure 20 : Coupe transversale du pont section centrale.

 Détermination de l'about de la travée:

Fck = 33 Fck = 28 Fck = 23 c d'


a b a b A B
12T13 240 175 260 200 280 220 120 270

Tableau 14 : Entraxe des ancrages.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 48


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 21 : L'âme à l'about.

b = 175 + [17,5 - 20/(33-28)] × (35-33) = 16,6 cm


Vérification de hp : d'après la position des câbles proposées on a 4 câbles dans l'âme.
==> hp 6,8 b alors : 1.7m 111.2 cm
==> condition vérifié

Largeur de l'âme doit etre 0,166 m × 2 ===> Ea = 33 m

Section central de la poutre Section sur appui


Largeur du l'âme 'ba' 0,20m 0,33m

Tableau 15 : Détermination de la largeur de l'âme Ea.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 49


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 22 : Coupe transversale du pont.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 50


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

II. Détermination des caractéristiques géométriques :


1. Moment d'inertie de flexion :
a) Etude de la section centrale sans hourdis :

Figure 23 : Dimension de la poutre principale sans hourdis.

section l(m) h(m) aire di (m) Ai×di


1 2,3 0,08 0,184 0,04 0,00736
2 0,9 0,04 0,036 0,0933 0,003359
3 0,5 0,04 0,02 0,1 0,002
4 0,15 0,15 0,0225 0,17 0,003825
5 0,2 1,08 0,216 0,66 0,14256
6 0,2 0,3 0,06 1,1 0,066
7 0,6 0,3 0,18 1,35 0,243
somme
Ai 0,7185 somme 0,468104

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 51


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

BV = ===> V = = ===> V = 0,847716 = 0,652m

D'où ===> V' = hp - V = 1,5 - 0,848 ===> V'= 0,848m

I/R local : moment d'inertie de flexion par rapport un repéré local en ( ).


I/R G : moment d'inertie de flexion par rapport un repère de gravité en ( ).
D'après le théorème d'Huygens, l'inertie I =) .

Calcul du moment d’inertie (Applications Théorème de Huygens)

Section Moment d’inertie dans repère Moment d’inertie dans le repère


local (m4) global (m4)

I/R local + Ai.di2

I/R local + Ai.di2

section l(m) h(m) aire Irl d/cdg d^2 Irl+A×d^2


9,81333E-
1 2,3 0,08
0,184 05 0,02606 0,000679 0,000223
2 0,9 0,04 0,036 0,0000016 0,060785 0,003695 0,000135
2,66667E-
3 0,5 0,04
0,02 06 0,06515 0,004245 8,76E-05
1,40625E-
4 0,15 0,15
0,0225 05 0,110755 0,012267 0,00029
5 0,2 1,08 0,216 0,0209952 0,429991 0,184892 0,060932
6 0,2 0,3 0,06 0,00015 0,716652 0,51359 0,030965
7 0,6 0,3 0,18 0,00135 0,879527 0,773568 0,140592
somme
Ai 0,7185 somme 0,233225

Tableau 16 : détermination du centre du gravite G et du moment d’inertie de flexion de


la poutre.

Calcul de rendement :

= = ===> = 0,59

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 52


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Calcul du noyau central :

le noyau central est le domaine à l’intérieur du quel peut se déplacer le centre du pression
sans qu’il y ait de traction à travers la section.

Noyau central pour la section centrale sans hourdis :

-0,382558m

--0,498233m

b) Etude de la section d'about sans hourdis :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 53


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

section l(m) h(m) aire di (m) Ai×di


1 2,3 0,08 0,184 0,04 0,00736
2 0,835 0,04 0,0334 0,0933 0,003116
3 0,63 0,04 0,0252 0,1 0,00252
4 0,15 0,15 0,0225 0,17 0,003825
5 0,33 1,08 0,3564 0,66 0,235224
6 0,135 0,3 0,0405 1,1 0,04455
7 0,6 0,3 0,18 1,35 0,243
somme 0,842 somme 0,539595

BV = ===> V = = ===> V = 0,641m

D'où ===> V' = hp - V = 1,5 - 0,641 ===> V'= 0,859m

d : distance entre centre de gravité d'une section et le centre de gravité du poutre en (m).
I/R local : moment d'inertie de flexion par rapport un repéré local en ( ).
I/R G : moment d'inertie de flexion par rapport un repère de gravité en ( ).

D'après le théorème d'Huygens, l'inertie I =) .

section l(m) h(m) aire Irl d/cdg d^2 Irl+A×d^2


9,81333E-
1 0,08
2,3 0,184 05 0,540849 0,292518 0,053921
1,48444E-
2 0,04
0,835 0,0334 06 0,400849 0,16068 0,005368
3 0,63 0,04 0,0252 0,00000336 0,347549 0,120791 0,003047
1,40625E-
4 0,15
0,15 0,0225 05 0,340849 0,116178 0,002628
5 0,33 1,08 0,3564 0,03464208 0,219151 0,048027 0,051759
6 0,135 0,3 0,0405 0,00010125 0,659151 0,434479 0,017698
7 0,6 0,3 0,18 0,00135 0,909151 0,826555 0,15013
somme 0,842 somme 0,284551

Calcul de rendement :

= = ===> = 0,61

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 54


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Calcul du noyau central :

le noyau central est le domaine à l’intérieur du quel peut se déplacer le centre du pression
sans qu’il y ait de traction à travers la section.

Noyau central pour la section d’about sans hourdis :

-0,39335m

-0,527342m

c) Etude de la section centrale avec hourdis

section l(m) h(m) aire di (m) Ai×di


0 2,68 0,2 0,536 0,1 0,0536
1 2,3 0,08 0,184 0,24 0,04416
2 0,9 0,04 0,036 0,2933 0,010559
3 0,5 0,04 0,02 0,3 0,006
4 0,15 0,15 0,0225 0,37 0,008325
5 0,2 1,08 0,216 0,86 0,18576
6 0,2 0,3 0,06 1,3 0,078
7 0,6 0,3 0,18 1,55 0,279
somme 1,2545 somme 0,665404

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 55


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Entraxe de poutre, Dp = 3m
Entraxe de poutre équivalent, Dp equ = Dp × ( ) Avec E = 11000
===> On a : (fc28) hourdis = 25 MPa , (fc28) poutre = 35 MPa

D'ou : Dp equ = Dp × = Dp ×

===> Dp equ = 3 ×
===> Dp equ = 2,68m

d : distance entre centre de gravité d'une section et le centre de gravité du poutre en (m).
I/R local : moment d'inertie de flexion par rapport un repéré local en ( ).
I/R G : moment d'inertie de flexion par rapport un repère de gravité en ( ).
D'après le théorème d'Huygens, l'inertie I =) .

BV = ===> V = = ===> V =0,531m

D'où ===> V' = hp - V =1.7-1,169 ===> V'= 1,169m

section l(m) h(m) aire Irl d/cdg d^2 Irl+A×d^2


0 2,68 0,2 0,536 0,001786667 0,430414 0,185256 0,101084
1 2,3 0,08 0,184 9,81333E-05 0,290414 0,08434 0,015617
2 0,9 0,04 0,036 0,0000016 0,237114 0,056223 0,002026
3 0,5 0,04 0,02 2,66667E-06 0,230414 0,05309 0,001064
4 0,15 0,15 0,0225 1,40625E-05 0,160414 0,025733 0,000593
5 0,2 1,08 0,216 0,0209952 0,329586 0,108627 0,044459
6 0,2 0,3 0,06 0,00015 0,769586 0,592263 0,035686
7 0,6 0,3 0,18 0,00135 1,019586 1,039557 0,18847
somme 1,2545 somme 0,388998

Calcul de rendement :
= = ===> = 0.5

alors 0,45 0,55 ===> vérifié


Calcul du noyau central :le noyau central est le domaine à l’intérieur du quel peut se
déplacer le centre du pression sans qu’il y ait de traction à travers la section.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 56


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Noyau central pour la section centrale avec hourdis :

--0,2651m

-0,585m

d) Etude de la section d'about avec hourdis

section l(m) h(m) aire di (m) Ai×di


0 2,68 0,2 0,536 0,1 0,0536
1 2,3 0,08 0,184 0,24 0,04416
2 0,835 0,04 0,0334 0,2933 0,009796
3 0,63 0,04 0,0252 0,3 0,00756
4 0,15 0,15 0,0225 0,37 0,008325
5 0,33 1,08 0,3564 0,86 0,306504
6 0,135 0,3 0,0405 1,3 0,05265
7 0,6 0,3 0,18 1,55 0,279
somme 1,378 somme 0,761595

Entraxe de poutre, Dp = 3m
Entraxe de poutre équivalent, Dp equ = Dp × ( ) Avec E = 11000
===> On a : (fc28) hourdis = 25 MPa, (fc28) poutre = 35 MPa

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 57


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

D'ou : Dp equ = Dp × = Dp ×

===> Dp equ = 3 ×
===> Dp equ = 2,68m

d : distance entre centre de gravité d'une section et le centre de gravité du poutre en (m).
I/R local : moment d'inertie de flexion par rapport un repéré local en ( ).
I/R G : moment d'inertie de flexion par rapport un repère de gravité en ( ).
D'après le théorème d'Huygens, l'inertie I =) .

BV = ===> V = = ===> V =0.553m

D'où ===> V' = hp - V =1.7-0.553 ===> V'= 1.147m

section l(m) h(m) aire Irl d/cdg d^2 Irl+A×d^2


0 2,68 0,2 0,536 0,001786667 0,452682 0,204921 0,111624
1 2,3 0,08 0,184 9,81333E-05 0,312682 0,09777 0,018088
2 0,835 0,04 0,0334 1,48444E-06 0,259382 0,067279 0,002249
3 0,63 0,04 0,0252 0,00000336 0,252682 0,063848 0,001612
4 0,15 0,15 0,0225 1,40625E-05 0,182682 0,033373 0,000765
5 0,33 1,08 0,3564 0,03464208 0,307318 0,094445 0,068302
6 0,135 0,3 0,0405 0,00010125 0,747318 0,558485 0,02272
7 0,6 0,3 0,18 0,00135 0,997318 0,994644 0,180386
somme 1,378 somme 0,405746

Calcul de rendement :
= = ===> = 0,46

alors 0,45 0,55 ===> vérifié

Calcul du noyau central :


le noyau central est le domaine à l’intérieur du quel peut se déplacer le centre du pression
sans qu’il y ait de traction à travers la section.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 58


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Noyau central pour la section d'about avec hourdis :

---0,256638m

--0,532758m

2. Moment d'inertie de Torsion :


a) Etude d'inertie de Torsion :

La détermination des moments d'inertie de torsion, fait appel à la théorie de l'analogie de la


membrane. D'après cette théorie, l'inertie de torsion d'un rectangle de longueur b et de largeur
a ( a b ) est donnée par le figure ci dessous :

K( ) est une fonction du rapport dont quelque valeurs particuliers sont données
dans le tableau suivant :

b/a 1,0 1,2 1,5 1,75 2 2,25 2,5 3 4 5 10

K 0,141 0,166 0,196 0,213 0,229 0,24 0,249 0,263 0,281 0,292 0,312 0,333

Pour l'âme de poutre :

Pour le hourdis : ×( ) × Dp equivalente

Pour un rectangle de longueur 'b' et de largeur 'a' : I=K( )× × b

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 59


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Exemple de calcul :

On transforme les triangles et les trapèzes en rectangles équivalentes comme montre la figure
si dessus ; d'ou :

H1 = 0,3 + = 0,45m

H2 = 0,12 + = 0,195m

H3 = = 0,02m

Le coefficient K est déterminé par une interpolation linéaire si la valeur de b/a n'appartient
pas au tableau

===> Moment d'inertie de Torsion

Pour l'âme de poutre :

section hp-Ed b a (b/a) k ui


âme 1,5 3 0,2 15 0,333 0,003996

Pour l' hourdis :

section Ed Dp équi ui
hourdis 0,2 2,7 0,0036

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 60


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

section b a (b/a) k ui
hourdis 0,0036
1 0,9 0,09 10 0,312 0,00040941
2 0,9 0,02 45 0,333 4,7952E-06
3 0,195 0,15 1,3 0,176 0,00023166
âme 0,003996
5 0,45 0,2 2,25 0,24 0,001728
Kp 0,00996986

Tableau 17 : calcul d’inertie de la torsion à la centrale de la poutre avec hourdis.

Interpolation linaire pour déterminer k :


1.2 0,166

1.5 0.196

= 1.3 ?  = + × (1.3-1.2)

= 0.166 + ×

= 0.176

b) Etude de la section d'about avec hourdis

===> Moment d'inertie de Torsion

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 61


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Pour l'âme de poutre :

section hp-hd b a (b/a) k ui


âme 1,5 3 0,35 8,57 0,306 0,01968

Interpolation linaire pour déterminer k :

5 0.292

10 0.312

= 8.57 ?  = + × (8.57-5)

= 0.292 + ×

= 0.306

Pour le hourdis :

section hd b0 équi ui
hourdis 0,2 2,7 0,0036

section b a (b/a) k ui
hourdis 0,0036
1 0,835 0,09 9,28 0,309 0,00037619
2 0,835 0,02 41,75 0,333 4,4489E-06
3 0,195 0,15 1,3 0,176 0,00023166
âme 0,01967963
5 0,45 0,125 3,6 0,274 0,00048164
kp 0,02399737

Interpolation linaire pour déterminer k :


=?

1.2 0,166

1.5 0.196

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 62


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= 1.3  = + × (1.3-1.2)

= 0.166 + ×

= 0.176

=?

5 0.292

10 0.312

= 9.28  = + × (9.28-5)

= 0.292 + ×

= 0.309

=?

3 0.263

4 0.281

= 3.6  = + × (3.6-3)

= 0.263 + ×

= 0.27

Tableau récapitulatif

centrale avec
about avec hourdis
hourdis
aire B (m2) 1,2545 1,378
v 0,53041 0,55268
centre de gravite
v' 1,16959 1,14732
moment d'inertie de flexion Ip 0,388998 0,405746
moment d'inertie de torsion Kp 0,00996986 0,02399737
rendement géométrique 0,49984 0,46435

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 63


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

3. Détermination de la section moyenne de la poutre ' Bmoy '

B moyenne =

Avec :
B central : 1.2545 m2

B about: .1.378 m2

Lt : Lc + d = 24+1=25 m

AN: =

===> B moyenne = 1,3023 m2

4. Détermination de la Rigidité moyenne :


a) Moment d'inertie de la flexion moyenne ' I moyenne '

I moyenne =

Avec :
I central: 0,388998m4

I about: 0,405746m4

Lt : Lc + d=24+1=25 m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 64


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

AN :

===> I moyenne = 0,395473893 m4

b) Moment d'inertie de torsion moyenne ' KP moyenne ' :

KP moyenne =

Avec :

KP central: 0,00996986 m4

KP about: 0,02399737 m4

Lt: Lc + d= 24+1=25 m

AN :

KP moyenne = 0,015393831m4

section section sur


centrale appui
aire B (m2) 1,2545 1,378
section moyenne (m2) 1,3023
moment d'inertie de flexion I 0,388998 0,405746
moment d'inertie de flexion moyenne 0,395473893
moment d'inertie de torsion Kp 0,00996986 0,02399737
moment d'inertie de torsion moyen 0,015393831

Tableau 18 : caractéristique géométrique de la section moyen.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 65


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 24: Modèle du tablier de pont d'après Guyon-Massonnet.

III. Paramètres fondamentaux


1. Calcul de la Rigidité de la flexion de la poutre ' p '

p= × Ep

Avec :
Ep : module d'élasticité longitudinale (module d'Young

Ip moy : moment d'inertie de flexion moyenne (moment quadratique)

Avec E = 11000 = 35982 MPa ; fc28 poutre = 35MPa

===> p= × 35982 = ×35982=4743,313877

2. Calcul de la rigidité de torsion de la poutre

p= * Ep

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 66


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Avec :

Ep : module d'élasticité longitudinale (module d'Young

Kp moy : moment d'inertie de torsion moyenne (moment quadratique)

Avec E = 11000 = 35982 MPa ; fc28 poutre = 35MPa

===> p= × 35982 = × 35982=92,31680171

3. Calcul de la rigidité de flexion et de torsion de l'hourdis p ; p :

; p= p= * Ep

Avec : E = 11000 = 32164 MPa ; fc28 hourdis = 25MPa

p= p= × 32164 = 21,44266667

4. Calcul de paramètre de torsion et d’entretoisement :

on considère une travée indépendante, de porte L, de largeur 2b, dont l’ossature est constituée
par une poutraison croisée de n poutre longitudinales (portée L, espacement b1) et de m
entretoises ( portée2b, espacement L1) intermédiaires, disposée transversalement.

 Paramètre de torsion :

= 0,1784

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 67


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Paramètre d'entretoisement :

,
avec :
b : demi largeur du tablier :
b=
L = 25 m

= 1,157

 = 0,1784 et = 1,157

5. Calcul de coefficient de répartition transversal << CRT >>

 Ligne d'influence de k :

Pour calculer les situations, on détermine la ligne d'influence pour les poutres de rive et la
poutre centrale.

0.18 1.16

Paramètres fondamentaux
=1.157 > 0.3 et <

 On utilise donc la méthode de Guyon-Massonnet avec, Réf : [page 58, tome 2,


cours Mr Ben Ouezdou]

a. Pour la poutre centrale

L'interpolation sur la position de la poutre <y>

b = 6m

y =0m

On utilise les lignes pour y =0

L'interpolation sur le paramètre de torsion < >

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 68


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

L’interpolation sur le paramètre de torsion « »:

k = k0+ (k1-k0).
Avec : α = 0,18

k( =0.18)= k0+ (k1-k0).

k( =0.18)= k0 (1- )+ K1

k( =0,18)=0.576.k0+ 0.424.k1

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 69


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Pour θ=1,1
Interpolation linéaire sur y :

θ=1,1 =0 ===> K0
y -b - 3b/4 - b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 -0,6652 0,088 0,9531 1,9518 2,5621 1,9518 0,9531 0,088 -0,6652
θ=1,1 =1===> K1
Y -b - 3b/4 - b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 0,3985 0,5848 0,9142 1,4075 1,7691 1,4075 0,9142 0,5848 0,3985

Interpolation non linéaire sur α :

=0,18 -0,21391 0,088 0,9531 1,9518 2,5621 1,9518 0,9531 0,088 -0.21391

Pour θ=1,2
Interpolation linéaire sur y :

θ=1,2 =0===> K0
y -b - 3b/4 - b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 -0,6677 0,0199 0,8805 2,005 2,7541 2,005 0,8805 0,0199 -0,6677
θ=1,2 =1===> K0
y -b - 3b/4 - b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 0,3352 0,5233 0,8834 1,4614 1,9124 1,4614 0,8834 0,5233 0,3352

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 70


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Interpolation non linéaire sur α :

=0,18 -0,24221 0,0199 0,8805 2,005 2,7541 2,005 0,8805 0,0199 -0,24221

Interpolation linéaire sur θ entre tableau 1 et 2 :

L’interpolation sur le paramètre de torsion « θ » :


θ = 1.16 interpolation entre θ1 = 1.1 et θ2= 1.2
Alors :
K θ=1.16= kθ1+

K θ=1.16=kθ1+ )

K θ=1.02=kθ1+ kθ2-kθ1)

K θ=0.66= 0.4 kθ1+ 0.6 kθ2

e -b - 3b/4 - b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


θ=1,1 -0,21391 0,088 0,9531 1,9518 2,5621 1,9518 0,9531 0,088 -0,21391
θ=1,16 -0,23089 0,04714 0,90954 1,98372 2,6773 1,98372 0,90954 0,04714 -0,23089
θ=1,2 -0,24221 0,0199 0,8805 2,005 2,7541 2,005 0,8805 0,0199 -0,24221

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 71


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Les valeurs trouvées de k sont arrondies à 2 chiffres après la virgule pour faciliter le traçage de la courbe de k

e _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


y -7,5 -5,625 -3,75 -1,875 0 1,875 3,75 5,625 7,5
θ=1,16 -0,24 0,02 0,88 2,01 2,75 2,01 0,88 0,02 -0.24

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 72


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Courbe :

2,75

2,5

2,012 2,01

1,5
k

k
1
0,88 0,88

0,5

0,02 0 0,02
-10 -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8 10
-0,24 -0,24

-0,5
e

Figure 25 : courbe de la ligne d’influence k(e) pour la poutre central.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 73


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

b. Pour la poutre de rive :

Le calcul de la valeur de K ce fait de la même méthode de la poutre centrale


b = 7.5m
y= ===> y = 6 m

L’interpolation sur le paramètre de torsion « y» :

b= 7.5m
y= b = 0.8×7.5= 6m
On utilise les lignes pour y= et y=

k(y=0.8.b) = +

×Interpolation sur < >

K = 0,5 K1 + 0,5 K0

×Interpolation sur < >

K(y=0,8b) = 0,2 K(y=b) + 0,8 K(y=0,75b)

Pour θ=1,2

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 74


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Interpolation linéaire sur y :

θ=1,1 =0 ===> K0
y _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
3b/4 -0,0097 -0,0936 -0,1626 -0,1515 0,088 0,7675 2,0089 3,4539 4,4374
4b/5 0,02642 -0,07682 -0,17426 -0,2166 -0,06264 0,53142 1,8036 3,6326 5,50552
b 0,1709 -0,0097 -0,2209 -0,477 -0,6652 -0,4129 0,9824 4,3474 9,778
θ=1,1 =1===> K1
y _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
3b/4 0,0527 0,0882 0,1593 0,3055 0,5848 1,074 1,8145 2,5695 2,7813
4b/5 0,04822 0,0811 0,14714 0,28378 0,54754 1,01782 1,75686 2,61186 3,1466
b 0,0303 0,0527 0,0985 0,1969 0,3985 0,7931 1,5263 2,7813 4,6078

Interpolation non linéaire sur α :

=0,18 0,035668957 -0,07682 -0,17426 -0,2166 -0,06264 0,53142 1,8036 3,6326 5,50552

Interpolation linéaire sur y :

θ=1,2 =0===> K0
y _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
3b/4 0,0279 -0,0594 -0,1424 -0,1685 0,0199 0,6851 2,0114 3,5547 4,3049
4b/5 0,0511 -0,04194 -0,14026 -0,21192 -0,11762 0,42732 1,74152 3,70474 5,57662
b 0,1439 0,0279 -0,1317 -0,3856 -0,6677 -0,6038 0,662 4,3049 10,6635
θ=1,2 =1===> K0
y _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 75


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

3b/4 0,0348 0,0621 0,1217 0,2534 0,5233 1,0306 1,8501 2,7114 2,8817
4b/5 0,0316 0,05664 0,11148 0,23338 0,48568 0,96812 1,77662 2,74546 3,31068
b 0,0188 0,0348 0,0706 0,1533 0,3352 0,7182 1,4827 2,8817 5,0266

Interpolation non linéaire sur α :

=0,18 0,042826851 -0,04194 -0,14026 -0,21192 -0,11762 0,42732 1,74152 3,70474 5,57662

Interpolation linéaire sur θ entre tableau 1 et 2 :

e _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


θ=1,1 0,035668957 -0,07682 -0,17426 -0,2166 -0,06264 0,53142 1,8036 3,6326 5,50552
θ=1,16 0,039963693 -0,05589 -0,15386 -0,21379 -0,09563 0,46896 1,766352 3,675884 5,54818
θ=1,2 0,042826851 -0,04194 -0,14026 -0,21192 -0,11762 0,42732 1,74152 3,70474 5,57662

Les valeurs trouvées de k sont arrondies à 2 chiffres après la virgule pour faciliter le traçage de la courbe de k

valeur arrondi de θ a 2 chiffre après la virgule

E _b _3b/4 _b/2 _b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

-7,5 -5,625 -3,75 -1,875 0 1,875 3,75 5,625 7,5

θ=1,16 0,04 -0,04 -0,14 -0,21 -0,12 0,43 1,74 3,7 5,58

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 76


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Courbe :

6
5,58

4 3,7

3
K

2 1,74

1
0,43
0,04 -0,04 -0,14 -0,21 -0,12
0
-10 -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8 10

e -1

Figure 26 : courbe de la ligne d’influence k(e) pour la poutre de rive.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 77


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

IV. Chargement de la poutre :


Pour notre cas, le pont étudié est un pont route, donc les charges appliquées dans ce projet
sont conformément aux CPC, Fascicule 61, titre 2 . Ce texte définit essentiellement :
_ Les charges routières normales.
_ Les charges routières à caractère particulier.
_ Les charges sur trottoir.
_ Les charges sur remblai

1. Poutre centrale :

Largeur du Largeur Largeur Largeur d'une


Nombre de voie Classe du pont
pont roulable chargeable voie

15 m 9 7.5 2 3,75 m 1ére classe

Tableau 19 : Classe du pont.

1.1 Les charges routières normales :


Comprend deux systèmes différents ; le système A et le système B

_ Charge de type AL :

a) Système de charge <A> :


Ce système se compose des charges uniformément réparties d'intensité variable suivant la
longueur surchargée et qui correspondent à une ou plusieurs files de véhicules à l'arrêt sur le
pont. Elles représentent un embouteillage ou un stationnement, ou bien tout simplement une
circulation continue à une vitesse à peu près uniforme d'un flot de véhicules composé de
voitures légères et de poids lourds.

_ Largeur roulable : est définie comme la largeur comprise entre dispositifs de retenue ou
bordures.
_ Largeur chargeable : se déduit du chargeur roulabe en retranchant une bande de 0,50 m le
long de chaque dispositif de retenue de type barrière lorsqu'ils existent.

La valeur de Al est donnée par la formule :

AL = 0,23 + ( t/m² )

Avec :
L : Longueur chargée (m)
Cette valeur de Al doit être pondérée par deux coefficients correctifs a1 et a2 qui dépendent
de la classe du pont.
a1 : coefficient dépendant du nombre de voies chargées ainsi de la classe du pont.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 78


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

a2 : coefficient dépendant de la classe du pont ainsi que de la largeur d'une voie

Nombre des voies chargées 1 2 3 4 5

Classe 1ére 1 1 0,9 0,75 0,7


du
2éme 1 0,9 .... .... ....
pont
3éme 0,9 0,8 .... .... ....

Tableau 20 : Valeur de a1 en fonction de Nv et de la classe du pont.

Le coefficient a2 est Donnée par la formule suivante : a2 = V/V0


On rappelle que V étant la largeur d'une voie V = Lch /Nv

3,50 m pour les ponts de la 1ére classe


V0 ayant pour valeur 3,00 m pour les ponts de la 2ére classe
2,75 m pour les ponts de la 3ére classe

Donc on a : A2 = a1 × a2 × AL

Les charges AL doivent être disposées sur le tablier de manière à produire l'effet le plus
défavorables pour l'élément considéré. On choisit la longueur et la largeur des zones chargées
de façon à produire les effets maximaux dans l'élément d'ouvrage dont on étudie.

b) Système de charge <B> :


Les charges de type B sont composées de 3 systèmes distincts :

_ Le système Bc se composant de camions types (30t).


_ Le système Bt composé de groupes de 2 essieux (essieux-tandems 32t).
_ Le système Br qui est une roue isolée 10t.

Ces convois sont mobiles et les valeurs de charges de ces trois types sont multipliées par un
coefficient de majoration dynamique :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 79


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Avec :
_ L : Longueur de l'élément considéré.
_G : Poids propre de l'élément considéré.
_ S : Charges B maximale susceptible d'être placé sur l'élément considéré ( en tenant
compte des coefficients bc ou bt )

Le système de charge Bc se compose d'un ou au maximum de 2 camions types par file. Dans
le sens transversale le nombre de files est inférieur ou égal au nombre de voies. Les
caractéristiques du convoi Bc sont présentées ci-dessous, Les charges sont données par
essieu.
Un camion type du système Bc comporte trois essieux, et répond aux caractéristiques
suivantes :

 Masse portée par chacun des essieux arrière ( 12t ).


 Masse portée par l'essieu avant ( 6t ).
 Distance de l'essieu avant au premier essieu arrière ( 4,5m ).
 Distance d'axe en axe des deux roues d'un essieu ( 1,5m ).

Disposition :
On dispose sur la chaussée autant de files ou convois de camions que la chaussée le permet,
et on place toujours ces files dans la situation la plus défavorables pour l'élément considéré.

Disposition dans le sens transversal : nombre maximum de files que l'on peut disposer
égal au nombre e voies de circulation, il ne faut pas en mettre plus, même si cela est
géométriquement possible, les files peuvent etre accolées ou non.

Nr Nv : le nombre de files de camion quand peut placer sur cette pont dans le sens
transversal inférieur ou égales au nombre de voies, avec : Nv = 2.

Disposition dans le sens longitudinal : nombre de camions est limité à deux, la


distance des deux camions d'une même file est déterminée pour produire l'effet le plus
défavorable.

Le sens de circulation peut etre dans un sens ou dans l'autre à condition que les deux camions
circulent dans le même sens.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 80


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 27 : schéma longitudinale et transversale du convoi Bc.

Nombre des voies chargées 1 2 3 4 5

Classe 1ére 1,2 1,1 0,95 0,8 0,7


du
2éme 1 1 .... .... ....
pont
3éme 1 0,8 .... .... ....

Tableau 21 : valeurs de bc en fonction de Nv et de la classe du pont.

1.2 Charges routières à caractère particulier

_ Charges militaires
Nous supposons que les convois militaires peuvent être supportés par notre ouvrage. Les
véhicules Mc120 peuvent circuler en convois comme indique la figure.

_ Dans le sens transversal : un seul convoi.


_ Dans le sens longitudinal : la limite entre deux convois est environ de 36,6m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 81


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Ce convoi est de masse totale de 110t uniformément répartie sur deux chenilles séparées de
2,3m et de longueur 6,1m.

Figure 28 : schéma longitudinal et transversal du convoi Mc120 .

Les charges du système Mc sont des charges roulantes, donc elle doivent être multipliées par
un coefficient de pondération dynamique ( même formule que le système B sauf que S
devient le poids du convoi militaire 110t ).

Charge de type AL

Cas1 : une seule voie chargée de type AL

LAL 3,75
k(b/4) 2.01
K(0) 2,75
KAL 2,38
nAl 0,48
al 1
nAl×al×LAL 1,8

Tableau 22 : détermination de la CRT pour la charge de type AL cas 1.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 82


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Cas2 deux voies chargées de type AL :

LAL 7,5
k(0) 2,75
k(b/4) 2,01
Kb/2) 0,88
KAL 1,91
nAl 0,38
al 1
nAl×al×LAL 2,85

Tableau 23 : détermination de la CRT pour la charge de type AL cas 2.

Cas le plus développable : deux voies chargée

LAL 3,75
al 1
nAl 0.48

Tableau 24 : cas le plus développable : deux voies chargée.

charge qtr :

 1 ère cas : deux trottoirs :

k(7,5) -0,24
k(4) ,74
k(-7,5) -0,24
k(-5) 0.73
Kqtr 0.5
nqtr 0.1

Tableau 25 : détermination de la CRT pour la charge qtr cas1.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 83


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 2éme Cas : un trottoir de largeur 3.5m :

k(7,5) -0,24
k(4) 0,74
Kqtr 0,25
nqtr 0.05

Tableau 26 :détermination de la CRT pour la charge qtr cas 2.

 3éme Cas : un trottoir de largeur 2.5 m :

k(-7,5) -0.24
k(-5) 0.73
Kqtr 0.25
nqtr 0.05

Tableau 27 :détermination de la CRT pour la charge qtr cas 3.

 Cas le plus développable :

Ltr 6

ntr 0,1

Tableau 28 : cas le plus développable pour la charge qtr.

Charge de type BC :

 Une seule voie chargée de type BC 1 ère disposition

k(0) 2.75
k(2) 1.92
KBC 2.34
nbc 0.47
bc 1,2
nbc×bc 0.56

Tableau 29 : détermination de la CRT pour la charge Bc 1VC 1 ère disposition.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 84


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Une seule voie chargée de type BC 2éme disposition

k(1) 2,33
KBC 2.5
nbc 0.5
bc 1,.2
nbc×bc 0.6

Tableau 30 : détermination de la CRT pour charge Bc 1VC 2ème disposition.

 Deux voies chargées de type BC 1 ère disposition

k(-2) 1,93
k(0) 2,75
k(0,5) 2,68
k(2,5) 1,63
k bc 4,5
n bc 0,9
bc 1,1
bc*nbc 0,99

Tableau 31 : Détermination de la CRT pour la charge Bc 2VC 1ère disposition.

 Deux voies chargées de type BC 2ème disposition

k(0,25) 2,73
k(2,25) 1,78
k bc 4,51
n bc 0,9
bc 1,1
bc*nbc 0,99

Tableau 32 : Détermination de la CRT de la charge Bc 2Vc 2ème disposition.

 Cas le plus développable : deux files de camion :

nbc 0.9
bc 1,1

Tableau 33 : cas le cas le plus développable.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 85


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

charge type Mc 120 :

 cas 1 :
k(0) 2,75
k(1) 2,49
k(2.3) 1,15
k(3.3) 0,57
KMc 1.74
nMc 0.35

Tableau 34 : détermination de la CRT charge de type Mc120 1èr cas .

 Cas 2 :
k(-0.25) 2,68
k(2.8) 1,45
k(3.8) 0,85
KMc 1.92
nMc 0.38

Tableau 35 : détermination de la CRT charge de type Mc120 cas 2 .

 Cas 3 :
K1.25) 2,4
k(2.25) 1,84
KMc 2.12
nMc 0.42

Tableau 36 : détermination de la CRT charge de type Mc120 cas 2.

 Cas le plus développable :

nMc120 0.42
lmc 1

Tableau 37 : Cas le plus développable pour la charge MC120.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 86


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Récapitulation de la CRT de la poutre centrale

charge CRT caractéristique cas le plus DEF


AL 0.48 a1=1;Lal=3,75 1 voie chargée
Bc 0.9 bc=1,1;p=12t et p=6t 2 cv BC
MC120 0.42 l MC=1 ; p=110 t 2 char de Mc120
qtr 0.1 ltr1=2,5m ; ltr2=3,5m 2 trottoir

2. Poutre de rive :

Charge Al :

On place la charge AL suivant les règles de chargement de la maniéré la plus défavorable.

 Cas1 : une seule voie chargée de type AL :

LAL 3,75
k(4) 1.98
k(3.75) 1.75
k(1.875) 0.43
k(0,25) -0.08
KAL 1.56
nAl 0.31
Al 1
nAl×al×LAL 1.16

Tableau 38 : détermination de la CRT pour la charge AL cas 1.

 Cas2 deux voies chargées de type AL :

LAL 7,5
k(4) 1.98
k(3.75) 1.74
k(1.875) 0.43
K0) -0.12
k(-1.875) -0,21
k(-3.5) -0,15
KAL 0,69
nAl 0,14
Al 1
nAl×al×LAL 1.05

Tableau 39 : détermination de la CRT pour la charge AL cas 2.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 87


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Cas le plus développable : deux voies chargée

LAL 3.75
al 1
nAl 0.31

Tableau 40 : Cas le plus développable pour la charge Al.

charge du trottoir qtr :

 cas 1 : deux trottoirs

k(7.5) 5,58
k(4) 1.98
k(-7.5) 0,04
k(-5) -0,07
Ktr 3.62
nqtr 0.72

Tableau 41 : Détermination de la CRT pour la charge qtr cas 1.

 Cas 2 : un trottoir de largeur 3.5m

k(7.5) 5,58
k(4) 1.98
Ktr 3.63
nqtr 0,73

Tableau 42: Détermination de la CRT pour la charge qtr cas 2.

 Cas 3 : un trottoir de largeur 2.5 m :

k(-7.5) 0,04
k(-5) -0,07
Kqtr -0,015
nqtr -0,003

Tableau 43: Détermination de la CRT pour la charge qtr cas 3.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 88


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Cas le plus développable :

Ltr 3,5
nbre tr 1
ntr 0,73

Tableau 44: Cas le plus développable pour la charge qtr.

Charge de type BC :

 Cas 1 : une seule voie chargée de type BC

k(3,75) 1,74

k(1,75) 0.36

KBC 1.05

nbc 0.21

bc 1,2

nbc×bc 0,25

Tableau 45: Détermination de la CRT pour charge Bc cas 1.

 Cas2 deux voies chargées de type Bc :

k(3,75) 1,74
k(1,85) 0.36
k(1,25) 0,17
k(-0.75) -0,18
KBC 1.05
nbc 0,21
bc 1,1
nbc×bc 0,231

Tableau 46 : Détermination de la CRT pour la charge Bc cas 2.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 89


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Cas le plus développable : 1Vc chargé de type Bc

nbc 0,21

bc 1,2

Tableau 47 :le cas le plus développable pour la charge Bc.

charge type Mc 120 :

k(4) 1.98
k(3) 1.1
k(0,7) 0,01
k(-0,3) -0,15
KMc 0.74
nMc 0,15

Tableau 48: détermination de la CRT charge de type Mc120.

Récapitulation de la CRT de la poutre de rive :

charge CRT caractéristiques cas le plus DEF

AL 0,31 a1=1;Lal=3,75 1 voie chargée

Bc 0,21 bc=1,1;p=12t et p=6t 1 cv BC

MC120 0,9 l MC=1 ; p=110 t 1 char de Mc120

qtr 0,73 ltr=3,5m 1 trottoir

3. Sollicitations :

Charges permanentes :

Section centrale sans hourdis : Ea = 0.2m m ===> Ac = 0,7185 m²

Section sur appui sans hourdis : Ea = 0.33 m ===> Aa = 0,842 m²

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 90


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Section moyenne :

_ Le poids propre de la poutre :

Avec :
: masse volumique du béton, = 25KN/
: Section de la poutre

_ Le poids propre de l'hourdis, gh : gh = Ah.

section moyenne Bmoy 0,766


section hourdis Bh 0,6
poids propre de la poutre Gp 26,81
poids propre de l'hourdis Gh 15
poids propre ( poutre + hourdis ) G(p+h) 41,81

Tableau 49: détermination du poids propre de la poutre plus hourdis.

La superstructure ou équipements :
_ Le poids propre du Trottoirs : g tr = coef maj. Ntr. ( htr.Ltr ). .
_ Le poids propre de l'étanchéité : g étanch = coef maj. ep. Dp. é
_ Couche de roulement : groul = coef maj. ep. Dp. .
_ Garde-corps : ggc = coef maj.
_ La corniche : gc = Ac.
_ Charge permanente totale g : gper = gp + gh + gtr + gétanch + groul +gcc +gc

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 91


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

coef de maj 1,05


ltr 1 3,5
ltr 2 2,5
h tr 0,2
γ tr 22
g tr 27,72
coef etanch 1,2
ep ét 0,03
γ etanch 22
DP 3
g ét 2,376
coéf couche roulement 1,4
γ rl 24
dp 3
ep couche roulement 0,06
g roulemant 6,048
céof g gc 1,05
g 0,65
lt 15
DP 3
Gc 0,1365
Coéf corniche 1,05
A corniche 0,153
γB 25
Nbre corniche 2
g corniche 8,0325
H prédalle 0,05
C ( largeur prédalle ) 0,7
γB 25
Nbre prédalle 4
g prédalle 3,5
g permanent totale 89,623
G ( E,L,U) 120,9911
G(E,LS° 89,623

Tableau 50: détermination de la charge permanente totale.

Répartition transversale :

La charge permanente est répartie de manière égale le CRT est :


_ Mper = 1

 Moment fléchissant :

La charge permanente est une charge répartie sur toute la poutre. Pour déterminer les

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 92


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

sollicitations dues à cette charge, on n'a pas besoin d'utiliser le principe des lignes
d'influences. Le problème se réduit à déterminer les sollicitations d'une charge répartie sur
toute une poutre sur appui simple

Figure 29: diagramme du moment fléchissant sous l’effet de la charge permanente.

= G × gper × ( ) avec, G : coefficient de pondération à ELU et à ELS.


Exemple de calcul : pour x= (à l’ELU)

Moment 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
ELS(KN/m) 0 2823,125 3584,92 4839,642 6452,856
ELU (KN/m) 0 3811,218 4839,642 6533,517 8711,356

Tableau 51: moment fléchissant de la charge permanente.

 Effort tranchant:
De même pour les efforts tranchants, on utilise le diagramme des efforts tranchants d'une
charge répartie sur un poutre simple.

Figure 30:schéma de calcul des efforts tranchants.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 93


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= G × gper × ( ) avec G : coefficient de pondération à ELU et à ELS


Exemple de calcul : pour x= (à l’ELS)
= G × gper × ( )

effort 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
ELS(KN/m) 0 806,607 716,984 537,738 0
ELU (KN/m) 0 1088,919 967,9284 725,9463 0

Tableau 52: effort tranchant de la charge permanente.

1. Poutre de rive :

 Sollicitations dues à la charge Al :

AL = 0,23 + ( t/m² )
a2 = = =0.93

Nombre de voies : Nv = 2 voies


Largeur d'une voie : V = = =3,75 m

é
V0 = 3,5 m ( pont de classe )

 Deux voies chargées : Pont de é classe, nombre de voies chargées = 2


a1 = 1
a2 = 0.93
===> A2 = Al × a1 × a2 × V0
La charge devient par ml en multipliant par LAL, la largeur de chargement déterminé
transversalement : LAL = 7,5

_ qAL= A2× LAL

_ Coefficient de pondération des charges : 6 à l'ELU et à l'ELS

_ Coefficient de répartition

Nombres des
LAL a1 a2 Lc AL A2 QAl nAL γQ1(ELU) γQ1(ELS)
voies
1 3,75 1 0,93 24 12,3 11,48 43,05 0.31 1,6 1,2

Tableau 53: Surcharges AL : 2travées chargées.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 94


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

a. Moment fléchissant:
Dans ce cas, aussi, l'utilisation de la ligne d'influence peut être remplacée par le diagramme
des moments, puisque le cas le plus défavorable revient à charger toute la longueur de la
poutre Lc.

Figure 31: Schéma de calcul de la poutre.

Exemple de calcul:

Pour x = Lc/2 à l'ELU


²
===> 5559,443 KN/m

Moment 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
ELS(KN/m) 0 504,4599 640,584 864,7884 1153,051
ELU
0 672,6132 854,112 1153,051 1537,402
(KN/m)

Tableau 54: moment fléchissant de la charge AL (poutre de rive).

b. Effort tranchant
De meme pour les efforts tranchants, se calculent à l'aide de leur ligne d'influence en tenant
compte de la longueur chargée LAL

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 95


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 32: effort tranchant sou l'effet de la charge qtr.

q en (KN/m)
²
===> =
T

effort 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
qAL(x) 37,14667 40,32848 41,52167 44,14667 54,64667
Wal(x) 12 9,1875 8,333333 6,75 3
ELS(KN/m) 165,8227 137,8327 128,7172 110,8523 60,98568
ELU
(KN/m) 221,097 183,7769 171,6229 147,803 81,31424

Tableau 55: effort tranchant de la charge AL (poutre de rive).

 Sollicitations dues à la charge du trottoir:

On utilise la charge générale de valeur constante qtr = 1,5 KN/m², cette valeur est à
multiplier par la largeur de chargement, qui est la valeur du trottoir Ltr
qtr = 1,5 × Ltr alors qtr = 1,5 × 1,25 = 1,875 KN/m
_ Coefficient de la pondération des charges : = 1,60 à l'ELU et = 1,00 à l'ELS.
_ Le CRT :

a. Moment fléchissant :

Ltr(m) qtr(KN/m2) qtr(KN/ml) ntr γQ1(ELU) γQ1(ELS)

3,5 1,5 5,25 0,73 1,6 1

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 96


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Le calcul se fait de manière analogue à celui de la charge AL

Exemple de calcul:

Pour x = Lc/2 à l'ELU


²
= 501,984KN/m

Moment 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
nTr*qtr*x/2/*(lc-x) 0 120,7238 153,3 206,955 275,94
ELS(KN/m) 0 120,7238 153,3 206,955 275,94
ELU (KN/m) 0 193,158 245,28 331,128 441,504

Tableau 56: moment fléchissant de la charge du trottoir (poutre de rive).

b. Effort tranchant :
Les efforts tranchants se calculent à l'aide de leur ligne d'influence. La charge qtr est
constante. Elle est placée de manière la plus défavorable.
²
===> =
T

effort tranchant 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
wtr 12 9,1875 8,333333 6,75 3
nTr*qtr*w tr 45,99 35,21109 31,9375 25,86938 11,4975
ELS(KN/m) 45,99 35,21109 31,9375 25,86938 11,4975
ELU (KN/m) 73,584 56,33775 51,1 41,391 18,396

Tableau 57: effort tranchant de la charge du trottoir (poutre de rive).

 Sollicitations dues à la charge Bc:

Un camion type système Bc comporte trois essieux, et répond aux caractéristique des
masses et des distances présentées le schéma suivant :

Figure 33: Schéma de calcul de la charge Bc dans le sens longitudinal.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 97


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Les charges du système Bc sont multipliées par un coefficient de majoration dynamique

L : longueur de la travée, Lc.

G : poids total de cette travée, G = Gper.Lc.Np

S : poids total le plus élevé du système B placé sur la travée (en tenant compte du bc et bt).

×Coefficient de pondération des charges : 60 à l'ELU et à


l'ELS

×Coefficient de répartition transversale : le CRT ,

Pour Bc : 2 fils de convois

lc(m) G bc bc nbc Sbc Sb


24 13007,03 1,2 0,21 1320 1,083811

Tableau 58: Tableau recapitulative.

a. Moment fléchissant :
Dans le cas du chargement Bc, les essieux arrière sont plus chargées et les plus rapprochées,
pour cela nous avons intérêt dans le but de trouver le cas le plus défavorable à mettre ces
essieux à coté de l'ordonnée maximale de la ligne d'influence. Pour cela deux dispositions
sont possibles : soit le dernier essieu sur l'ordonnée maximale soit l'avant dernier essieu. On
essaye ces deux positions en déterminant la somme des produits de pour chaque
position.

 1ére disposition :

Figure 34: Moments fléchissant sous l'effet de la charge Bc : 1ére disposition.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 98


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 2éme disposition :

Figure 35: Moments fléchissant sous l'effet de la charge Bc : 2éme disposition.

Le moment fléchissant maximum est déterminé par la formule suivante :

bc.bc

 1ére disposition :

X y1 y2 y3 y4 y5 y6
0 0 0 0 0 0 0 0 0
lc/8 3 2,625 2,4375 1,875 1,3125 1,125 0,5625 1046,25
3,33333 3,08333 2,33333 1,58333 1,33333 0,58333
lc/6 4 3 3 3 3 3 3 1295
lc/4 6 4,5 4,125 3 1,875 1,5 0,375 1642,5
lc/2 12 6 5,25 3 0,75 0 -2,25 1485

Tableau 59: moments fléchissant de la charge Bc (poutre de rive) 1ère disposition.

 2éme disposition :

Les résultats sont représentés dans le tableau suivant : avec P = 120 KN

X p(1-x/lc) y1 y2 y3 y4 y5 y6
0 0 1 0 0 0 0 0 0 0
lc/8 3 0,875 1,21875 2,4375 1,915179 1,424984 1,263825 0,940346 932,7386
lc/6 4 0,833333 1,927083 3,083333 2,389583 1,752361 1,547919 1,135141 1208,767
lc/4 6 0,75 3,09375 4,125 3,09375 2,191406 1,91748 1,358215 1544,941
lc/2 12 0,5 4,59375 5,25 3,28125 1,914063 1,595052 0,930447 1607,813

Tableau 60: moments fléchissant de la charge Bc (poutre de rive) 2ème disposition.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 99


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Pour (x = Lc/2) bc.bc. Mmax avec Mmax = 2099,39 KN/m

ELU : 2392,632 KN/m et ELS : 1794,474


KN/m

Mx(Bc)
X ELU ELS
0 0 0
3 407,6000061 305,7000046
4 528,2224452 396,1668339
6 675,1282059 506,3461544
12 2392,632 1794,474

Tableau 61: moment fléchissant maximal entre les deux cas de chargement de Bc
(poutre de rive).

b. Effort tranchant :
La position la plus défavorable est évidente : les deux essieux arrière sur le maximum de la
ligne d'influence, Li.
L'effort tranchant est déterminé par : bc.bc

Figure 36: effort tranchant dans la section x sous l'effet de la charge Bc.

effort tranchant
X y1 y2 y3 y4 y5 y6 Tx (ElU) Tx(ELS)
0 0 1 0,9375 0,75 0,5625 0,5 0,333333 425 185,7219 139,2914
lc/8 3 0,875 0,8125 0,625 0,4375 0,375 0,208333 350 152,9475 114,7106
lc/6 4 0,833333 0,770833 0,583333 0,395833 0,333333 0,166667 325 142,0226 106,517
lc/4 6 0,75 0,6875 0,5 0,3125 0,25 0,083333 275 120,173 90,12976
lc/2 12 0,5 0,4375 0,25 0,0625 0 -0,16667 125 54,62409 40,96807

Tableau 62: effort tranchant de la charge Bc (poutre de rive).

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 100


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Sollicitations dues aux charges militaires Mc120 :

Nous étudions les charges Mc80 ou les charges Mc120 selon les cahier des charges de maitre
d'œuvre (selon l'importance de l'itinéraire). La plupart des ponts actuels sont plutôt calculés
pour la charge de Mc 120

Figure 37: Présentation longitudinale de la charge Mc120.

 Coefficient de majoration dynamique : Mc120

Mc

L : longueur de travée, Lc(m).

G : poids total de cette travée (KN).

S : surcharge maximale de Mc correspondante placée sur la travée, S (KN).

× Coefficient de répartition transversale : Le CRT

× Coefficient de pondération des charges : 35 à l'ELU et à


l'ELS

lc G S SMC120 nMc120
24 13007,03 1100 1,081388 0,15

Tableau 63: tableau récapitulatif.

a. Moment fléchissant :
Les charges militaires étant une charge répartie. En utilisant les lignes d'influences, on
détermine les sollicitations en multipliant la charge par l'aire correspondante.

Ainsi, on doit rechercher la valeur de 't' pour avoir l'aire par rapport à t et en égalisant la
dérivée à zéro ( ). C'est ainsi qu'on obtient la valeur suivante de t :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 101


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

_ Pour la charge militaire Mc120 : t = en (m).


_ Les moments fléchissant dans la section x sous l'effet de Mc120 est :

M =γ Mc.qMc 120. avec :

: CRT sous l'effet du Mc120

: aire de la Li correspondante à la charge Mc120, cet aire est


déterminé en trouvant les ordonnées par extrémités par le principe de Thalès et
en connaissant la valeur maximale de la ligne d'influence
qMc 120 = 180 KN/m
w*s*q*
X t y1 y2 w w ELS ELU
0 0 0 0 0 0 0 0 0
1,95781 13,9775 550,948 408,110
lc/8 3 2,2375 3 2,625 8 408,1101 7 1
2,98333 2,48611 3,33333 17,7493 699,617 518,235
lc/6 4 3 1 3 1 518,2351 4 1
23,9615 944,483 699,617
lc/4 6 4,475 3,35625 4,5 6 699,6174 4 4
31,9487 1259,31 932,823
lc/2 12 8,95 4,475 6 5 932,8231 1 1

Tableau 64: moment fléchissant de la charge Mc120.

b. Effort tranchant :
La recherche du cas le plus défavorable pour l'effort tranchant est plus simplifié car il suffit
de positionner un char adjacent au sommet de la ligne d'influence.

Les efforts tranchants dans la section x sous l'effet de Mc120 est déterminé par l'expression
suivante :

γ Mc.qMc 120. avec : qMc120 = 180KN/m

x y1 y2 w' Tx ELU (KN) Tx ELS (KN)


0 0 1 0,745833 5,324792 209,8852057 155,4705227
lc/8 3 0,875 0,620833 4,562292 179,830045 133,2074407
lc/6 4 0,833333 0,579167 4,308125 169,8116581 125,7864134
lc/4 6 0,75 0,495833 3,799792 149,7748843 110,9443587
lc/2 12 0,5 0,245833 2,274792 89,66456282 66,41819468

Tableau 65: Effort tranchant de la charge Mc120

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 102


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2. Poutre centrale :

 Sollicitations dues à la charge Al :

Coefficient de pondération des charges : 60 à l'ELU et à l'ELS

Nombres des
voies LAL a1 a2 Lc AL A2 QAl nAL γQ1(ELU) γQ1(ELS)
1 3,75 1 0,933333 24 12,3 11,48 43,05 0,48 1,6 1,2

a. Moment fléchissant :

Moment 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
ELS(KN/m) 0 743,904 991,872 1339,027 1785,37
ELU
(KN/m) 0 1041,466 1322,496 1785,37 2380,493

Tableau 66: moment fléchissant de la charge Al (poutre centrale).

b. Effort tranchant :
avec :

×q en (KN/m)

× ===> =

effort 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
qAL(x) 37,14667 40,32848 41,52167 44,14667 54,64667
Wal(x) 12 9,1875 8,333333 6,75 3
nAl*QAL*Wal 213,9648 177,8486 166,0867 143,0352 78,6912
ELS(KN/m) 256,7578 213,4183 199,304 171,6422 94,42944
ELU (KN/m) 342,3437 284,5578 265,7387 228,8563 125,9059

Tableau 67: effort tranchant de la charge Al (poutre centrale).

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 103


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Sollicitations dues à la charge du trottoir :

Ltr(m) qtr(KN/m2) qtr(KN/ml) ntr γQ1(ELU) γQ1(ELS)


6 9 3,75 0,1 1,6 1

a. Moment fléchissant :
. (KN.m)

Moment 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
nTr*qtr*x/2/*(lc-x) 0 28,35 36 48,6 64,8
ELS(KN/m) 0 28,35 36 48,6 64,8
ELU (KN/m) 0 45,36 57,6 77,76 103,68

Tableau 68: moment fléchissant de la charge du trottoir (poutre centrale).

b. Effort tranchant :
avec :
²
× ===> =

effort tranchant 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


X(m) 0 3 4 6 12
wtr 12 9,1875 8,333333 6,75 3
nTr*qtr*w tr 10,8 8,26875 7,5 6,075 2,7
ELS(KN/m) 10,8 8,26875 7,5 6,075 2,7
ELU (KN/m) 17,28 13,23 12 9,72 4,32

Tableau 69: effort tranchant de la charge du trottoir (poutre centrale).

 Sollicitations dues à la charge Bc :

lc(m) G bc bc nbc Sbc Sb γQ1(ELU) γQ1(ELS)


24 13007,03 1,1 0,9 1320 1,081513 1,6 1,2

a. Moment fléchissant :
γ bc.bc

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 104


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 1ére disposition :

X y1 y2 y3 y4 y5 y6
0 0 0 0 0 0 0 0 0
lc/8 3 2,625 2,4375 1,875 1,3125 1,125 0,5625 1046,25
3,33333 3,08333 2,33333 1,58333 1,33333 0,58333
lc/6 4 3 3 3 3 3 3 1295
lc/4 6 4,5 4,125 3 1,875 1,5 0,375 1642,5
lc/2 12 6 5,25 3 0,75 0 -2,25 1485

Tableau 70: moment fléchissant de la charge Bc (poutre centrale).

 2éme disposition :

X p(1-x/lc) y1 y2 y3 y4 y5 y6
0 0 1 0 0 0 0 0 0 0
lc/8 3 0,875 1,21875 2,4375 1,915179 1,424984 1,263825 0,940346 932,7386
lc/6 4 0,833333 1,927083 3,083333 2,389583 1,752361 1,547919 1,135141 1208,767
lc/4 6 0,75 3,09375 4,125 3,09375 2,191406 1,91748 1,358215 1544,941
lc/2 12 0,5 4,59375 5,25 3,28125 1,914063 1,595052 0,930447 1607,813

Mx(Bc)
X ELU
0 0 0
3 1597,889283 1198,416963
4 2070,758027 1553,06852
6 2646,663663 1984,997747
12 3596,498355 2697,373766

Tableau 71: moment fléchissant maximale entre les deux cas de chargement de Bc
(poutre centrale).

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 105


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

b. Effort tranchant :

γ bc.bc
Tx
X y1 y2 y3 y4 y5 y6 (ELU) Tx (ELs)
0 0 1 0,9375 0,75 0,5625 0,5 0,333333 425 728,0743 546,0557
lc/8 3 0,875 0,8125 0,625 0,4375 0,375 0,208333 350 599,5906 449,6929
lc/6 4 0,833333 0,770833 0,583333 0,395833 0,333333 0,166667 325 556,7627 417,572
lc/4 6 0,75 0,6875 0,5 0,3125 0,25 0,083333 275 471,1069 353,3302
lc/2 12 0,5 0,4375 0,25 0,0625 0 -0,16667 125 214,1395 160,6046

Tableau 72: effort tranchant de la charge Bc (poutre centrale).

 Sollicitations dues aux charges militaires Mc120:

lc G S SMC120 nMc120
24 13007,03 1100 1,081388 0,42

a. Moment fléchissant :

M = Mc.qMc 120.

dépend de x et t ou : t = en (m).

w*s*q*
X t y1 y2 w w ELS ELU
0 0 0 0 0 0 0 0 0
1,95781 13,9775 1542,65 1142,70
lc/8 3 2,2375 3 2,625 8 1142,708 6 8
2,98333 2,48611 3,33333 17,7493 1958,92 1451,05
lc/6 4 3 1 3 1 1451,058 9 8
23,9615 2644,55 1958,92
lc/4 6 4,475 3,35625 4,5 6 1958,929 4 9
31,9487 3526,07 2611,90
lc/2 12 8,95 4,475 6 5 2611,905 1 5

Tableau 73: moment fléchissant de la charge Mc120 (poutre centrale).

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 106


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

b. Effort tranchant :

Mc.qMc 120.

x y1 y2 w' Tx ELU (KN) Tx ELS (KN)


0 0 1 0,745833 5,324792 587,678576 435,3174637
lc/8 3 0,875 0,620833 4,562292 503,524126 372,980834
lc/6 4 0,833333 0,579167 4,308125 475,4726426 352,2019575
lc/4 6 0,75 0,495833 3,799792 419,3696759 310,6442044
lc/2 12 0,5 0,245833 2,274792 251,0607759 185,9709451

Tableau 74: effort tranchant de la charge Mc120 (poutre centrale).

4. Sollicitation de calcul

On établira un tableau de ces sollicitations à l'ELU et un tableau à l'ELS, dans les sections
courantes. La combinaison des actions pour les moments fléchissant et les efforts tranchants
est :

_ Mx =

_ Tx =

X(m) 0 3 4 6 12
ELU 0 5045,842 6407,418 8650,015 12749,36
Mx(KN.m)
ELS 0 3687,753 4730,092 6385,624 8514,166
ELU 801,6583 1744,847 1575,791 1238,444 232,5355
Tx(KN.m)
ELS 546,0557 1256,3 1134,556 891,0682 160,6046

Tableau 75: résultat final des sollicitations.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 107


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 108


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

CHAPITRE 5
ETUDE DE L’HOURDIS
FLEXION LOCAL

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 109


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

I. Introduction

L'hourdis est une dalle en béton armé, qui sert de couverture pour le pont . cette couche est
estimé à recevoir la couche de roulement (revêtement, chape d'étanchéités), les surcharges et
à transmettre ces derniers aux poutre.

L'hourdis a un rôle d'entretoisement, il assure la récupération transversale des efforts.


En suppose que le pont est rigidement entretoisé ça veut dire que dans une section

transversale, les poutres restant dans un même plan et les moments correspondants seront
données par l'effort local (flexion locale).

Flexion locale + Flexion globale = Flexion totale

II. Etude de la flexion locale :

Figure 38: Notations et conventions de la dalle (un panneau).

Caractéristique de la dalle :

* Dp = 3 (m) : entraxe des poutres.


* a = Lc = 24 (m) : entraxe des entretoises.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 110


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

* bp = 0,35 (m) : épaisseur de l'âme des poutres principales.


* be = 0,2 (m) : épaisseur de l'âme des entretoises.
* lx : le petit coté, tel que lx = inf. ( Dp - bp ; a - be )
* lx = 3 - 0,35 = 2,45 m
* ly : le grand coté, tel que ly = max ( Dp - bp ; a - be )
* ly = 24 - 2 = 22 m

On note par :

_ Mox : Le moment fléchissant au centre de la dalle dans la direction lx (autour de ly).


_ Moy : Le moment fléchissant au centre de la dalle dans la direction ly (autour de lx).

L'hourdis est sollicité aux :

_ Charges permanentes ( ce sont les charges du poids propre et des superstructures).

_ Surcharges roulantes de type B ( Bc, Bt et Br).

_ Surcharges militaires Mc120

: donc la dalle porte sur une seule direction dans le cas d'une charge
uniformément répartie et dans deux directions dans le cas d'une charge concentrée.

III. Détermination des sollicitations :


1. Charge permanente :

Pour le présent cas 0,4 , donc les moments fléchissant et les efforts tranchants dans le sens
de la grande portée sont faibles ce qui nous ramène à les négliger tout en admettant que la
dalle ne porte que dans une seule direction, celle de la petite portée lx.

La dalle travaille donc comme une poutre de portée lx dont les moments et les efforts
tranchants maximaux par unité de longueur sont :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 111


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 39: Moment fléchissant d'une dalle portant dans un seule direction sous l'effet
de la charge permanente.

On évalue alors la charge permanente comme suit :

poids KN/M3 épaisseur (cm) Poids KN/m

étanchéité 22 3 0,66

production 18 1 0,18

roulement 24 6 1,44

dalle 25 20 5

7,28

Tableau 76: Charge permanente de la dalle.

On calcul donc les moments ainsi que les efforts tranchants dues à cette charge. Soit alors le
tableau récapitulatif suivant :

Mox(KN.m) Moy(KN.m) Tapx(KN) Tapy(KN)

ELU ELS ELU ELS ELU ELS ELU ELS

8,757 6,487 0 13,121 9,719 0

Tableau 77: sollicitation due aux charges permanentes.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 112


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2. Charges roulantes :

Diffusion des charges localisées :

D'après les règles BAEL, on admet que les charges localisées appliquées à la surface de la
dalle se diffusent suivant un angle de 45° jusqu'à la peau moyen de la dalle. Le revêtement
est généralement composé des matériaux moins résistants que le béton d'ou l'angle de
diffusion des charges localisées diminue à 37°. Soit la figure explicative suivante.

Figure 40: Diffusion d'une charge localisée.

Au niveau du plan moyen de la dalle, la charge se répartie sur une aire rectangulaire de
dimension (U*V) qui présente le rectangle de répartition :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 113


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

U = U0 + 2 tg (37°).hr + 2*(hd/2) ===> U = U0 + 1,50 hr +hd

V = V0 + 2 tg (37°).hr + 2*(hd/2) ===> V = V0 + 1,50 hr +hd

U=U0+1,5*hr+hd 0,6

V=V0+1,5*hr+hd 0,6

Les angles de diffusion des différentes matériaux sont :

Pour le béton armé : 45° ; Pour le revêtement : 37°

_ Calcul des sollicitations dues aux charges localisées

1. Principe de calcul :

Moments fléchissant :

Les moments par unité de largeur au centre de la dalle se calculent par les expressions
suivantes :

Mox = (M1 + v.M2).P Moy = (M2 + v.M1).P

- ELU : v : coefficient de Poisson = 0


Mox = M1.P Et Moy = M2.P

- ELS : v : coefficient de Poisson = 0,2 alors :

Mox = (M1+0,2M2).P Et Moy = (M2+0,2M1).P

La densité de charge est P =

M1 et M2 étant deux moments données par les abaques de Mougin en fonction de

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 114


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Les valeurs maximales de l'effort tranchant sur le bord de la dalle par unité de longueur sont
déterminées comme suit :

1 er cas 2éme cas :


Au milieu de V Au milieu de U Au milieu de V Au milieu de U

Tableau 78: Expressions des efforts tranchants.

2. Détermination des sollicitations :

 Charge Bc :

On distingue deux cas d'étude :

On suppose que la proximité des trottoirs ne permet pas de disposer un autre camion sur la
dalle à coté du camion représenté. Les roues arrière de celui-ci étant placées à proximité du
centre de la dalle. Ainsi, il n'y a qu'un seul camion sur la dalle et on n'envisage que l'effet des
roues 3 et 5, les autres roues trop loin ou en dehors de la dalle sont négligées.

On suppose que pour des camions cote à cote sur la chaussée pour un nombre de voies
supérieur ou égal à deux ; c'est le cas du présent projet puisqu'on a un nombre de voies
égal à 2

NB : Pour traiter les cas ci-dessus, on utilise la méthode de superposition avec les abaques de
Pigeaud. Ainsi, on découpe la dalle en un certain nombre de rectangles concentriques et
superposer les résultats obtenues pour chaque cas élémentaire. C'est l'artifice de Résal, il doit
être appliqué en utilisant le principe de la densité de charge donnée par :

Pour un rectangle de répartition de dimension (U*V)

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 115


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda


1ére disposition :

Les roues 4 et 6 du camion sont symétrique par rapport à l'axe transversal et ils sont sur l'axe
longitudinal.

Figure 41: Etude de l'effet de deux rectangles symétriques.

U = U0 + 1,50 hr +hd = 0,25 + 1,5 * 0,10 + 0,20 ====> U = 0,6m


V = V0 + 1,50 hr +hd = 0,25 + 1,5 * 0,10 + 0,20 ====> V = 0,6m

L'effet des rectangles d'impact : (A1 A2 B1 B2) et (B3 B4 A3 A4) est déterminé
par la méthode des différences de rectangles centrées :

(A1, A2, A3, A4) + (B1,B2,B3,B4) = (A1, A2, B3, B4) - (A4, A3, B2, B1)

La densité de charge est :

 Pour rectangle (A1, A2, B3, B4) de dimension U et V1.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 116


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Les rapports U/lx et V1/ly nous permettent d'obtenir M1' et M2' d'après les abaques de
Mougin (les notations pour indiquer les résultats du premier rectangles).

On déduit :
Mox' = M1'.P'
Moy' = M2'.P'
P' : Poids total appliqué sur cette surface u x V1 de (A1, A2, B3, B4) alors : P' = p.U.V1
 Pour rectangle (A4, A3, B2, B1) de dimension U et V2.

Les rapports U/lx et V2/ly nous permettent d'obtenir M1'' et M2'' d'après les abaques de
Mougin (les notations pour indiquer les résultats du premier rectangles).

On en déduit :
Mox'' = M1''.P''

Moy'' = M2''.P''

P'' : Poids total appliqué sur cette surface u x V2 de (A4, A3, B2, B1) alors : P'' = p.U.V2

====> Alors, l'effet de deux rectangle (A1, A2, A3, A4) et (B1, B2, B3, B4) est :
Mox = Mox' - Mox''
Moy = Moy' - Moy''

Moment fléchissant :
ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,A2,B3,B4) 0,6 2,1 0,22 0,09 0,16 0,06 210 33,6 12,6 36,12 19,32
(A4,A3,B1,B2) 0,6 0,9 0,22 0,04 0,22 0,11 90 19,8 9,9 21,78 13,86
(A1,A2,B3,B4)-(A4,A3,B1,B2) 13,8 2,7 14,34 5,46

Tableau 79: Résultat de calcul du moment fléchissant de l'effet de deux rectangles


symétriques.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 117


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,A2,B3,B4) 43,75 33,33

(A4,A3,B1,B2) 37,5 33,33

(A1,A2,B3,B4)-(A4,A3,B1,B2) 6,25 0

Tableau 80: Résultat de calcul de l'effort tranchant de l'effet de deux rectangles


symétriques.

2éme disposition :

Remarque : La roue 6 du camion est sur les deux axes et la roue 4 est sur l'axe
longitudinal.

Figure 42: Etude de l'effet d'un rectangle centré et d'un rectangle placé sur un
axe.

On considère les deux rectangles d'impact (A1 A2 A3 A4) et (B1 B2 B3 B4). Afin de
pouvoir appliquer la méthode des différences de rectangles centrés, on ajoute un impacte
fictif (C1 C2 C3 C4 ) symétrique de (A1 A2 A3 A4) par rapport à l'axe transversale.

U = U0 + 1,50 hr +hd = 0,25 + 1,5 * 0,10 + 0,20====> U = 0,6m

V = V0 + 1,50 hr +hd = 0,25 + 1,5 * 0,10 + 0,20====> V = 0,6m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 118


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Moment fléchissant :
ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,A2,C3,C4) 0,6 3,6 0,22 0,15 0,15 0,04 360 54 14,4 56,88 25,2
(A4,A3,C3,C1) 0,6 2,4 0,22 0,1 0,17 0,06 240 40,8 14,4 43,68 22,56
(B1,B2,B3,B4) 0,6 0,6 0,22 0,03 0,14 0,029 60 8,4 1,74 8,748 3,42
1/2[(A1,A2,C3,C4)-(A4,A3,C3,C1)]+(B1,B2,B3,B4) 15 1,74 15,348 4,74

Tableau 81: Résultat de calcul du moment fléchissant de l'effet d'un rectangle centré
et d'un rectangle placé sur un axe.
Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,A2,C3,C4) 46,154 33,333

(A4,A3,C3,C1) 44,444 33,333

(B1,B2,B3,B4) 33,333 33,333

1/2[(A1,A2,C3,C4)-
34,188 33,333
(A4,A3,C3,C1)]+(B1,B2,B3,B4)

Tableau 82: Résultat de calcul de l'effort tranchant de l'effet d'un rectangle entré
et d'un rectangle placé sur un axe.
 2éme cas :

Remarque : Dans la 2éme cas de Bc, les roues (3,4) et (5,6) se chevauchent au niveau de
leur rectangle de répartition et ces cas sont traités comme la 1ére cas.

1ére disposition
Quatre rectangles non centrées est symétriques deux à deux.

Figure 43:
Effet de quatre rectangles centrés et

symétriques deux à deux.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 119


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

U = U0 + 1,50 hr +hd = 0,75 + 1,5 * 0,10 + 0,20 ====> U = 1,1m


V = V0 + 1,50 hr +hd = 0,25 + 1,5 * 0,10 + 0,20 ====> V = 0,6m

Moment fléchissant :

ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,B2,C3,D4) 1,1 2,1 0,41 0,09 0,15 0,06 385 57,75 23,1 62,37 34,65
(A2,B1,C4,D3) -0,1 2,1 0 0,09 0,23 0,07 -35 -8,05 -2,45 -8,54 -4,06
(A4,B3,C2,D1) 1,1 0,9 0,41 0,04 0,18 0,11 165 29,7 18,15 33,33 24,09
(A3,B4,C1,D2) -0,1 0,9 0 0,04 0,29 0,12 -15 -4,35 -1,8 -4,71 43,445
(A1,B2,C3,D4)-(A2,B1,C4,D3)-(A4,B3,C2,D1)+(A3,B4,C1,D2) 31,75 5,6 32,87 58,065

Tableau 83: Résultat de calcul du moment fléchissant de l'effet de quatre rectangles


entrés et symétriques deux à deux.

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,B2,C3,D4) 72,642 61,111

(A2,B1,C4,D3) -8,537 -5,556

(A4,B3,C2,D1) 50 53,226

(A3,B4,C1,D2) -8,824 -5,556

(A1,B2,C3,D4)-(A2,B1,C4,D3)-
22,355 7,885
(A4,B3,C2,D1)+(A3,B4,C1,D2)

Tableau 84: Résultat de calcul de l'effort tranchant de l'effet de quatre rectangles


entrés et symétriques deux à deux.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 120


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2éme disposition :

Figure 44: Effet de 4 rectangles dont deux centrées sur l'axe transversale et symétrique
par rapport à l'axe longitudinal
Moment fléchissant :

ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,B2,E3,F4) 1,1 3,6 0,412 0,151 0,13 0,05 660,0132 85,802 33,001 92,402 50,161
(A2,B1,E4,F3) -0,1 3,6 0 0,151 0,175 0,06 -60,0012 -10,5 -3,6 -11,22 -5,7
(A4,B3,E2,F1) 1,1 2,4 0,412 0,101 0,14 0,08 440,0088 61,601 35,201 68,641 47,521
(A3,B4,E1,F2) -0,1 2,4 0 0,101 0,21 0,8 -40,0008 -8,4 -32,001 -14,8 -33,681
(D1,C2,C3,D4) 1,1 0,6 0,412 0,025 0,19 0,15 110,0022 20,9 16,5 24,2 20,68
(D2,C1,C4,D3) -0,1 0,6 0 0,025 0,39 0,25 -10,0002 -3,9 -2,5 -4,4 -3,28
1/2*[(A1,B2,E3,F4)-(A2,B1,E4,F3)-
(A4,B3,E2,F1)+(A3,B4,E1,F2)]+(D1,C2,C3,D4)-(D2,C1,C4,D3) 30,1505 -1,3005 29,8905 4,7295

Tableau 85: Résultat de calcul du moment fléchissant de l'effet de quatre rectangles


dont deux centrées sur l'axe transversale et symétrique par rapport à l'axe longitudinal.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 121


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,B2,E3,F4) 79,52 61,112

(A2,B1,E4,F3) -8,451 -5,556

(A4,B3,E2,F1) 74,578 61,112

(A3,B4,E1,F2) -8,511 -5,556

(D1,C2,C3,D4) 33,334 39,287

(D2,C1,C4,D3) -9,091 -5,556

1/2*[(A1,B2,E3,F4)-(A2,B1,E4,F3)-
26,684 33,731
(A4,B3,E2,F1)+(A3,B4,E1,F2)]+(D1,C2,C3,D4)-(D2,C1,C4,D3)

Tableau 86: Résultat de calcul de l'effort tranchant de l'effet de quatre rectangles dont
deux centrées sur l'axe transversale et symétrique par rapport à l'axe longitudinal.

Charge Bt :

Un tandem de Bt se compose de deux essieux munis de roues simples pneumatiques. Selon


les règlements, on dispose un seul tandem par file.

Longitudinalement, tan disque transversalement, on ne peut charger que par deux tandems
au maximum.

 cas :

1ére disposition

Les roues 2 et 4 du camion dont symétrique par rapport à l'axe transversale et ils sont sur
l'axe longitudinal.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 122


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

La densité de charge est :

Moment fléchissant :
ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,A2,B3,B4) 0,95 1,95 0,356 0,08 0,15 0,04 260 39 10,4 41,08 18,2
(A4,A3,B1,B2) 0,95 0,75 0,04 0,03 0,08 0,15 100 8 15 11 16,6
(A1,A2,B3,B4)-(A4,A3,B1,B2) 31 -4,6 30,08 1,6

Tableau 87: Calcul du moment fléchissant pour la 1ère disposition.

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,A2,B3,B4) 53,608 44,444

(A4,A3,B1,B2) 35,088 37,736

(A1,A2,B3,B4)-(A4,A3,B1,B2) 18,52 6,708

Tableau 88: Calcul de l'effort tranchant pour la 1ère disposition.

2éme disposition :
La roue 4 du camion et sur les deux axes et la roue 1 sur l'axe longitudinal.

U = 0,95 et V = 0,60

Moment fléchissant :

ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,A2,C3,C4) 0,95 3,3 0,36 0,14 0,13 0,019 440 57,2 8,36 58,872 19,8
(A4,A3,C3,C1) 0,95 2,1 0,36 0,09 0,018 0,035 280 5,04 9,8 7 10,808
(B1,B2,B3,B4) 0,95 0,6 0,36 0,03 0,3 0,19 80 24 15,2 27,04 20
1/2[(A1,A2,C3,C4)-(A4,A3,C3,C1)]+(B1,B2,B3,B4) 50,08 14,48 52,976 24,496

Tableau 89: Calcul du moment fléchissant pour la 2éme disposition.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 123


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,A2,C3,C4) 58,278 44,444

(A4,A3,C3,C1) 54,369 44,444

(B1,B2,B3,B4) 28,07 32

1/2[(A1,A2,C3,C4)-(A4,A3,C3,C1)]+(B1,B2,B3,B4) 30,025 32

Tableau 90: Calcul de l'effort tranchant pour la 2éme disposition.

 cas :
Remarque : Dans le cas de Bc, les roues arrières (3,4) et (5,6) se chevauchent au
niveau de leur rectangle de répartition et ces cas sont traités comme le cas.

La densité de charge est :

1ére disposition

Les roues 2 et 4 du camion et les roues 1 et 3 du sont symétrique par rapport aux
axes (longitudinal et transversal).

Moment fléchissant :
ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,B2,C3,D4) 1,95 1,95 0,73 0,08 0,11 0,04 534 58,74 21,36 63,012 33,108
(A2,B1,C4,D3) 0,05 1,95 0,019 0,08 0,16 0,04 14 2,24 0,56 2,352 1,008
(A4,B3,C2,D1) 1,95 0,75 0,73 0,03 0,12 0,035 205 24,6 7,175 26,035 12,095
(A3,B4,C1,D2) 0,05 0,75 0,019 0,032 0,3 0,18 5 1,5 0,9 1,68 1,2
(A1,B2,C3,D4)-(A2,B1,C4,D3)-(A4,B3,C2,D1)+(A3,B4,C1,D2) 33,4 14,525 36,305 21,205

Tableau 91: Calcul du moment fléchissant pour la 1ère disposition.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 124


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,B2,C3,D4) 91,282 91,282

(A2,B1,C4,D3) 3,544 2,393

(A4,B3,C2,D1) 35,043 44,086

(A3,B4,C1,D2) 3,226 2,222

(A1,B2,C3,D4)-(A2,B1,C4,D3)-(A4,B3,C2,D1)+(A3,B4,C1,D2) 55,921 47,025

Tableau 92: Calcul de l'effort tranchant pour la 1ère disposition.

2éme disposition :

Les roues 4 de camion et 3 du camion sont symétriques par rapport à l'axe


longitudinal et sur l'axe transversal.

Moment fléchissant :

ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,B2,E3,F4) 1,95 3,3 0,73 0,14 0,09 0,04 903 81,27 36,12 88,494 52,374
(A2,B1,E4,F3) 0,05 3,3 0,02 0,14 0,135 0,06 23 3,105 1,38 3,381 2,001
(A4,B3,E2,F1) 1,95 2,1 0,73 0,09 0,11 0,05 575 63,25 28,75 69 41,4
(A3,B4,E1,F2) 0,05 2,1 0,02 0,09 0,18 0,065 15 2,7 0,975 2,895 1,515
(D1,C2,C3,D4) 1,95 0,6 0,73 0,03 0,13 0,1 164 21,32 16,4 24,6 20,664
(D2,C1,C4,D3) 0,05 0,95 0,02 0,04 0,24 0,13 7 1,68 0,91 1,862 1,246
1/2*[(A1,B2,E3,F4)-(A2,B1,E4,F3)-
(A4,B3,E2,F1)+(A3,B4,E1,F2)]+(D1,C2,C3,D4)-(D2,C1,C4,D3) 28,4475 18,9725 32,242 24,662

Tableau 93: Calcul du moment fléchissant pour la 2ème disposition.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 125


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,B2,E3,F4) 105,61 91,21

(A2,B1,E4,F3) 3,46 2,32

(A4,B3,E2,F1) 93,5 91,27

(A3,B4,E1,F2) 3,53 2,38

(D1,C2,C3,D4) 28,03 36,44

(D2,C1,C4,D3) 3,59 2,46

1/2×[(A1,B2,E3,F4)-(A2,B1,E4,F3)-
30,53 33,98
(A4,B3,E2,F1)+(A3,B4,E1,F2)]+(D1,C2,C3,D4)-(D2,C1,C4,D3)

Tableau 94: Calcul de l'effort tranchant pour la 2ème disposition.

Charge Br :

La charge Br est une roue isolée disposée normalement à l'axe longitudinal de la chaussée.
Les caractéristiques de cette roue sont présentées ci dessous.

La connaissance du sens de déplacement des roues est importante lors de calcul du hourdis
des ponts.

Le rectangle d'impact de la roue peut être n'importe ou sur la largeur roulable de manière à
produire le cas le plus défavorable.
Selon les règles, pour la charge Br, on ne peut appliquer qu'une seule roue (maximum) par
file quel que soit longitudinalement ou transversalement.

Les dimension du rectangle d'impact sont :


===> U0 = 0,6m et V0 = 0,3m

U = U0 + 1,5hr + hd = 0,60 + 1,5*0,10 + 0,20 = 0,95m


V = V0 + 1,5hr + hd = 0,30 + 1,5*0,10 + 0,20 = 0,65m

Moment fléchissant :

ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,A2,A3,A4) 0,95 0,65 0,36 0,03 0,17 0,11 100 17 11 19,2 14,4

Tableau 95: Calcul du moment fléchissant pour le système Br.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 126


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,A2,B3,B4) 35,088 39,216

Tableau 96: Calcul de l'effort tranchant pour le système Br.

Charge Mc120:

Selon les règlements, pour la charge Mc120, on ne peut appliquer qu'un seul char quel que
soit la longueur ou la largeur du tablier. En plan cette charge se présente comme suit :

Le rectangle d'impacte de chaque Chemille représente une charge uniformément répartie de


dimension :

U0 = 1 m

V0 = 6,1 m

On détermine alors les dimension du rectangle de répartition :

U = U0 + 1,5hr + hd = 1 + 1,5*0,10 + 0,20 = 1,35m

V = V0 + 1,5hr + hd = 6,1 + 1,5*0,10 + 0,20 = 6,45m

La densité de charge est :

Moment fléchissant :

ELU ELS
disposition U(m) v(m) =U/lx β=V/ly M1 M2 P(KN) Mx(KN.m) My(KN.m) Mx(KN.m) My(KN.m)
(A1,A2,A3,A4) 1,35 6,45 0,51 0,27 0,115 0,019 550 63,25 10,45 65,34 23,1

Tableau 97: Calcul du moment fléchissant pour le système Mc 120.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 127


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Effort tranchant :

Désignation Tox Toy

(A1,A2,A3,A4) 38,596 28,424

Tableau 98: Calcul de l'effort tranchant pour le système Mc 120.

Effort
Moments x (KNm) Moments y(KNm)
tranchant(KN)
charges ELU ELS ELU ELS Tx Ty
Gper 8,757 6,487 0 13,121 0
Br 17 19,2 11 14,4 35,088 39,216
1er disposition 13,8 14,34 2,7 5,46 6,25 0
1ére cas 2éme disposition 15 15,348 1,74 4,74 34,188 33,333
1er disposition 31,75 32,87 5,6 58,065 22,355 7,885
BC 2éme cas 2éme disposition 30,1505 29,8905 -1,3005 4,7295 26,684 33,731
1er disposition 31 30,08 -4,6 1,6 18,52 6,708
1ére cas 2éme disposition 50,08 52,976 14,48 24,496 30,025 32
1er disposition 33,4 36,305 14,525 21,205 55,921 47,025
BT 2éme cas 2éme disposition 28,4475 32,242 18,9725 24,662 30,53 33,98
MC120 63,25 65,34 10,45 23,1 38,596 28,424

Tableau 99 : Récapitulatif des surcharges (flexion locale).

Moments fléchissants

Moments x (tm) Moments y(tm)

charges ELU ELS ELU ELS

Gper 0,88 0,65 0

bc 3,18 3,29 0,56 5,81

bt 5,01 5,3 1,9 2,47

br 1,7 1,92 1,1 1,44

MC120 6,33 6,53 1,05 2,31

Tableau 100 : Récapitulatif des moments Maxi (flexion locale).

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 128


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

3. Moment dans la dalle

a. Coefficient de majoration dynamique du convoi B et Mc :

Les charges du système B et Mc sont des charges roulantes de type (Bc, Br et Bt) et (Mc120)
ce qui nous conduit à les multiplier par un coefficient de majoration dynamique donnée par:

Avec:

Longueur de l'élément considéré :

Lrive : distance entre poutres de rive.

Lr : Largeur roulable.

Lc : Longueur de calcul

T.

S : poids total le plus élevé du système B placé sur la travée.

S : surcharge maximale de Mc correspondant placé sur la travée avec S = 1100KN.

S = sup (SBc ; SBt ; SBr)

SBc = bc . Nf . Plong

SBt = bt . Nf . Plong

SBr = Plong

L(m) Lt(m) Gp G(t) bc bt SBc(t) SBt(t) SBr(t) S(t) Sb smc

12,7 15 0,728 138,684 1,1 1 66 64 10 66 1,177 1,212

Tableau 101: La CRT du B et Mc.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 129


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

b. Calcul des moments et des efforts tranchants :

ELU ELS

γG 1,35 1

γQB 1,6 1,2

γ Q mc 1,35 1

Tableau 102: coefficient de pondération.

 Sollicitation dans la dalle continue ( En travée de rive)

Moment fléchissant :

=> Dans la direction lx

* Travée de rive :

* Travée intermédiaire :

=> Dans la direction ly

* Travée de rive :

Sur les appuis :

=> Dans la direction lx :

*Appui intermédiaire :

*Appui de rive :

=> Dans la direction ly :

*Appui intermédiaire :

*Appui de rive :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 130


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 45: Répartition des moments sur la dalle continue.

Sollicitation dans la dalle continue :


 En travée de rive

Mx,yt.inter.tot = 0.8 ×Mx,y

Moments fléchissant

Moments x (tm) Moments y(tm)

charges ELU ELS ELU ELS

Gper 0,66 0,4875 0

bc 2,385 2,4675 0,42 4,3575

bt 3,7575 3,975 1,425 1,8525

br 1,275 1,44 0,66 0,864

MC120 4,7475 4,8975 0,63 1,386

Tableaux 103: moments fléchissant en travée de rive dans une dalle continue.

 En travées intermédiaires :

Mx,yt.inter.tot=0.75 ×Mx,y

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 131


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Moments fléchissant

Moments x (tm) Moments y(tm)

charges ELU ELS ELU ELS

Gper 0,704 0,52 0

bc 2,544 2,632 0,448 4,648

bt 4,008 4,24 1,52 1,976

br 1,36 1,536 0,88 1,152

MC120 5,064 5,224 0,84 1,848

Tableaux 104: moments fléchissant en travées intermédiaires dans une dalle continue.

 Sur appuis intermédiaires et rive :

Mx,yt.inter.tot = -0.5 ×Mx,y

Moments fléchissant

Moments x (tm) Moments y(tm)

charges ELU ELS ELU ELS

Gper -0,44 -0,325 0

bc -1,59 -1,645 -0,28 -2,905

bt -2,505 -2,65 -0,95 -1,235

br -0,85 -0,96 -0,55 -0,72

MC120 -3,165 -3,265 -0,525 -1,155

Tableaux 105: moments fléchissant appuis intermédiaires et rive dans une dalle
continue.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 132


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

CHAPITRE 6
ETUDE DE L’HOURDIS FLEXION
GLOBALE

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 133


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

I. Introduction :
Vu que le tablier est dépourvu d'entretoises intermédiaire, le hourdis joue le rôle de
l'entretoisement pour faire naitre une flexion globale. Cette flexion représente la flexion
qu'aurait endossée l'entretoise intermédiaire. Elle est déterminée d'après la méthode de
Guyon-Massonnet en prenant 1 mètre linéaire du hourdis comme étant une entretoise
intermédiaire. On va déterminer les moments de flexion globale dans le hourdis sous l'effet de
la charge permanente, des surcharges sur les trottoirs et celles de types B et Mc 120.

La valeur du moment fléchissant dans une entretoise est déterminée par la formule suivante :

1. Détermination des coefficients :

Le coefficient dépend de :
 Paramètre de torsion
 Valeur du paramètre d'entretoisement
 L'ordonnée de la fibre considérée du hourdis y
 La position de la charge

2. Paramètre fondamentaux :

est déterminée à partir des tables ou des formules de Guyan-Massonnet .


Celles-ci sont analogues aux tableaux de CRT et le calcul du coefficient correspondant se fait
de la meme manière. En particulier, cette fois on cherche les moments dans la fibre centrale
(y=0). Ainsi, on n'utilise uniquement que la première ligne (y=0) de chaque table. C'est
pourquoi les tables à employer (et les courbes obtenues par la suite) sont toujours symétriques
par rapport à e=0

 Paramètre de torsion ( ) :

les rigidités de flexion et de torsion des poutres et des entretoises par unité de
longueur tel que définies dans le calcul du CRT :

 Paramètre d'entretoisement ( ) :

Pour le calcul de , n=1


0,31

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 134


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Pour le calcul de , n=3


0,94

Courbe de et en fonction de e :

 Interpolation sur :

Le paramètre de torsion est :

 Interpolation sur :

Pour ; donc on fait une interpolation entre

Pour ; donc on fait une interpolation entre

θ=0,31
E - b -3b/4 -b/2 - b/4 0
µ( =0).10
-2430 -1220 -7 1217 2457
4
µ( =1).10
-1401 -787 -102 734 1820
4
θ=0,3 µ110 4 -1997,82 -1038,14 -46,9 1014,14 2189,46
µ( =0).10
-2292 -1161 -20 1151 2372
4
µ( =1).10
-1016 -617 -131 546 1563
4
θ=0,4 µ110 4 -1756,08 -932,52 -66,62 896,9 2032,22
µ1 10 4 -1973,65 -1027,58 -48,872 1002,416 2173,736

Tableau 106:valeur du µ1 en fonction de e après interpolation sur α puis α.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 135


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

θ=0,
E - b -3b/4 -b/2 - b/4 0
µ( =0).10
-622 -436 -170 347 1318
4
θ=0,9 µ( =1).10
-199 -188 -134 96 856
4
µ310 4 -444,34 -331,84 -154,88 241,58 1123,96
µ( =0).10
-393 -329 -185 231 1159
4
θ=1 µ( =1).10
-145 -149 -124 58 779
4
µ310 4 -288,84 -253,4 -159,38 158,34 999,4
µ3 10 4 -382,14 -300,464 -156,68 208,284 1074,136

Tableau 107: Valeur du µ3 en fonction de e après interpolation sur α puis α.

e- b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


µ1 10 4 -1973,646 -1027,58 -48,872 1002,416 2173,736 1002,416 -48,872 -1027,58 -1973,65
µ3 10 4 -382,14 -300,464 -156,68 208,284 1074,136 208,284 -156,68 -300,464 -382,14

Tableau 108: valeur de µ1 et µ3 rn fonction de e.

2500
2173,736

2000

1500
1002,416 1002,416
1000
1074,136
500
-48,872 -48,872
0 u3
K

208,284 208,284
u1
-156,68 -156,68
-500
-382,14-300,464 -300,464-382,14
-1027,578 -1027,578
-1000

-1500
-1973,646 -1973,646
-2000

-2500
e

Figure 46: courbe de µ1 et µ3 rn fonction de e.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 136


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

3. Détermination des moments globaux :

a. Charge permanente :

 Transversalement :

Formule général de calcul µ1 et µ3

Figure 47: chargement de gper dans le sens transversal.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 137


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= 0,100242+ 0,217374) ×

= 0,0098 m

0,020828 0,107414) ×

= 0,0364 m

 Longitudinalement :

Figure 48: chargement de qtr dans le sens longitudinal.

0,927

0,309

b. Surcharge des trottoirs :

 Transversalement :
Ltr1=2.5m

Ltr2=3.5m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 138


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

+
= +

= -0,716 m

+
= +

= -0,178 m

 Longitudinalement :

Figure 49: Chargement de qtr dans le sens longitudinal.

2,772

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 139


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

c. Surcharge Bc :

 Transversalement :

1er cas : une voie chargée ; une seule file de BC :

1ére disposition : 2 essieux symétriques par rapport à l’axe :

Figure 50: 1 VC-BC deux essieux symétriques par rapport l’axe.

= ×2× 0,169

= 0,169 m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 140


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= ×2× 0,065

= 0,065 m

2éme disposition : 1 essieu sur l’axe :

Figure 51: 1VC-Bc 1 essieu sur l’axe.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 141


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2ème cas : deux voies chargées ; 2 files de BC :

1ére disposition : 4 essieux symétriques par rapport à l’axe :

Figure 52: 4 essieux symétriques par rapport à l’axe.

= 0,289m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 142


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= 0,114 m

2 éme disposition : Une des files des roues placée sur l’axe central :

Figure 53: 1 essieu sur l’axe.

= 0,286 m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 143


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= 0,111 m
 Longitudinalement :

La position la plus défavorable est déterminer par la théorème de barre


Lc=24 m 18.38m < Lc

Figure 54: Disposition la plus defavorable pour ka charge Bc.


Les distances di sont déterminées d’après la valeur de :

P3=P=12t

– 10,275
P2=P=12t

– 4,275
P1=

14,775
P4=
19,275

P5=P=12t

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 144


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

20,775
P6=

2,194 t/m

2,332 t/m

0,206 t.m

0,183 t.m

0,345 t.m

0,346 t.m

===> Le 2éme Cas est le plus défavorable :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 145


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

d. Charge Bt :

 Transversalement :

1er cas : une voie chargée ; une seule file de Bt :

1ére disposition : 2 essieux symétriques par rapport à l’axe :

Figure 55: 1 VC-Bt deux essieux symétriques par rapport l’axe.

= ×2× 0,169

= 0,169 m

= ×2× 0,065

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 146


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= 0,065 m

2éme disposition : 1 essieu sur l’axe :

Figure 56: 1VC-Bt 1 essieu sur l’axe.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 147


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2ème cas : deux voies chargées ; 2 files de BT :

1ére disposition : 4 essieux symétriques par rapport à l’axe :

Figure 57: 4 essieux symétriques par rapport à l’axe.

= 0,263m

= 0,098m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 148


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

2 éme disposition : Une des files des roues placée sur l’axe central :

Figure 58: 1 essieu sur l’axe.

= 0,256 m

= 0,092 m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 149


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Longitudinalement :

On place la charge Bt de la manière la plus défavorable pour un moment centrale. On emploie


les lignes d’influences et on fait avancer le tandem pour en tirer l’effet maximum.

11,325
 P1=P=16t

12.675
 P1=P=16t

= 2,656 t/m

= -2,574 t/m

On obtient les moments pour chaque cas. Comme le coefficient bt( ici bt=1) ne dépend que de
la classe du pont, il n’intervient pas dans la comparaison des résultats .

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 150


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

0,578

2éme disposition :
0,534

0,891

2éme disposition :
0,859

 Don la 2 éme (1 ère disposition) est le cas le plus défavorable

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 151


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

e. Charge Br :

Le traitement de cette charge est plus simple puisqu’elle est représentée par une seule roue
isolée.

 Transversalement :

On lit directement les valeurs de sur la courbe

0,2173

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 152


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Longitudinalement :

 P1=10t

= = = =0.833

= =- = = - 0.833

0,2174m
0,1075 m

0,254

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 153


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

f. Charge Mc120 :

 Transversalement :

1 ère disposition : 2 chenilles symétriques :

(e=1,15)=0.156
1(e=2,15)=0.083

= 0,120 m

u3(e=1,15)= 0,055

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 154


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

u3(e=2,15)= 0,012

= 0,034 m

2éme disposition : 1 essieu sur axe :

u1(e=0,5)=0.202
u1(e=2,8)=0.045

u(e=3,8)=0.007

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 155


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

= 0,114

u3(e=0,5) = 0,094
u3(e=2,8) = -0,002
u3(e=3,8) = -0,016

 Longitudinalement :

Figure 59 : Cas le plus défavorable pourMc120.

=8,925

-7,129

Ainsi on obtient les moments pour chaque cas :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 156


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

1 ère disposition : 2 chenilles symétriques

=
My =1,231 t.m
2 ème disposition : 1 essieu sur axe

=1,241 t.m

donc la 2 ème disposition : 1 essieu sur axe est le plus défavorable


=1,241 t.m

charge g per qtr Bc Bt Br Mc120


My(t,m/ml) -0,0021 -2,174 0,376 0,891 0,254 1,241

Tableau récapitulatif : Flexion globale

II. Flexion totale


1. Moment totaux dans la dalle continue
Dans la sens x-x

 Dans les travées rive :


Mxt.river.tot= Mxt.rive.loct +Myglo

Moments x (tm)

charges ELU ELS

Gper 0,7019 0,5179

bc 2,92 3,523

bt 4,899 4,494

br 1,614 2,777

MC120 6,305 6,465

Tableaux 106: Moments totaux dans les travées de rive.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 157


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

ELU t.m/ml ELS t.m/ml

11,26 11,1

 Dans les travées intermédiaires

Mxt.inter.tot= Mxt.inter.loc +Myglo

charge Mx ELS (t.m/ml) Mx ELU (t.m/ml)

G per 0,4854 0,6579

Bc 2,8435 4,1335

Bt 4,866 4,6485

Br 1,694 1,529

Mc120 6,1385 5,9885

Tableaux : Moments totaux dans les travées intermédiaires

mox ElU t.m/ml mox ELS t.m/ml

10,69 10,53

 Sur appuis intermédiaires et rive :

My.tot= Myloc

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 158


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Moments x (KNm)

charges ELU ELS

Gper -0,44 -0,325

Bc -1,59 -1,645

Bt -2,505 -2,65

Br -0,85 -0,96

MC120 -3,165 -3,265

mox ElU t.m/ml mox ELS t.m/ml

-2,2 -1,68

Sens y-y

 En travée de rive :
Myt.rive.tot= Myt.rive.loc

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 159


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Moments fléchissant

Moments y(tm)

charges ELU ELS

Gper 0

bc 0,448 4,648

bt 1,52 1,976

br 0,88 1,152

MC120 0,84 1,848

ElU t.m/ml ELS t.m/ml

2,86 7,22

 En travée de intermédiaires :
Myt.rive.tot= Myt.rive.loc

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 160


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Moments
y(KNm)

charges ELU ELS

Gper 0 0

bc 0,42 4,3575

bt 1,425 1,8525

br 0,66 0,864

MC120 0,63 1,386

ElU t.m/ml ELS t.m/ml

2,68 6,77

 sur appui :
My.tot= My.loc

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 161


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Moments y(tm)

charges ELU ELS

Gper 0 0

Bc -0,28 -2,905

Bt -0,95 -1,235

Br -0,55 -0,72

MC120 -0,525 -1,155

ElU t.m/ml ELS t.m/ml

-0,58 -1,02

Efffort tranchant : (n’a pas d’étude globale )

effort tranchant

charge toX (ELS) toY (ELU)

Gper 1,31 1,77

bc 3,42 4,62

bt 5,59 7,55

br 3,51 4,74

MC120 3,86 5,21

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 162


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

ElU t.m/ml ELS t.m/ml

16,61 9,21

effort tranchat

charge (ELS) (ELU)

Gper 0

bc 3,37 4,55

bt 4,7 6,35

br 4,7 3,92

MC120 2,84 3,83

mox ElU t.m/ml mox ELS t.m/ml

11,96 6,64

sens x-x sens y-y

travées int travées ri appuis travées int travées ri appuis

aciers 10,53 11.1 -1,68 6.77 7.22 -1,02

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 163


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

IV. Ferraillage de l'hourdis :


1. Principe :
La fissuration est considérée très préjudiciable pour le présent cas d'étude le fait qui nous
conduit à calculer l'hourdis du présent pont comme étant une poutre soumise à la flexion
simple, le calcul est conduit à l'ELS.

2. Condition relative au poinçonnement sous charge locale :


Pour éviter la disposition des armatures d'effort tranchant, l'épaisseur de l'hourdis doit vérifier
:

Avec :

Fc28 = 30 MPa
Qu = charge de calcul vis-à-vis de l'ELU

Ou P = 60KN pour Bc ; P = 80KN pour Bt ; P = 100KN pour Br ; = 1,44 ;

Uc = 2 (u+v) avec u et v : dimensions du rectangle de répartition.

charge hd(m) Qu(KN) Uc hd' observation

Bc 0,2 143,04 2,4 0,079467 vérifie

Bt 0,2 190,72 3,1 0,08203 vérifie

Br 0,2 238,4 3,2 0,099333 vérifie

3. Condition relative au non emploi d'armatures d'effort tranchant :

Avec :

Tu ; valeur de l'effort tranchant à l'ELU ; d : hauteur utile de l'hourdis ; = 1ml du tablier

D'ou on obtient :

d'ou : 0,4605

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 164


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

La condition est vérifié et on n'a pas nécessité d'armatures transversales.

4. Condition de non fragilité : valeur minimale des armatures :


La dalle est supposée appuyée sur ces quatre cotés d'épaisseur 12 donc on
calcul les armatures minimales dans les deux sens come suit :

Avec :
; b = 1m ; (fils HA FeE400)

===> On a Ay = 1,6 cm² Ax/3 = 0,77cm² condition vérifié.

5. Disposition des armatures dans l'hourdis :


a) Diamètre maximal des armatures

b) Diamètre minimale des armatures :


Pour une fissuration très préjudiciable, les armatures doivent avoir un diamètre

c) Espacement maximal des armatures :


Pour une fissuration préjudiciable, l'espacement maximal est :

d) Enrobage minimal des armatures :


c = 5cm dans la face inférieur et supérieur aussi .

e) Arrêt des barres au centre des dalles :


Vue que l'hourdis est soumis à des charges concentrées mobiles, les aciers armant à la flexion
au centre de la dalle sont prolongées jusqu'aux appuis.

V. Calcul des armatures :

Une fois qu'on a précisé les conditions à satisfaire dans le calcul on procède à la détermination
du ferraillage qui se fait pour une section de longueur unitaire soumise à la flexion simple.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 165


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

1. Données de calcul :
Les armatures sont des aciers de hautes adhérences de classe Fe400 et Fe 235 MPa

Fissuration est très préjudiciable

Enrobage c= 5cm

Déterminons des armatures dans les deux sens :

2. Armatures en travée intermédiaire :


Sens x-x :

0,1916

0,1053

Donc on n'a pas besoin d'armatures comprimées : A = 0.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 166


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Les acier tendus sont :

D'ou :

On adopte : 6HA32/ml (A = 48.25cm²)

Sens y-y :

Donc on n'a pas besoin d'armatures comprimées : A = 0.

Les acier tendus sont :

D'ou :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 167


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

On adopte : 6HA25/ml (A = 29.45cm²)

3. Armatures en travée de rive


Sens x-x :

Donc on n'a pas besoin d'armatures comprimées : A = 0.

Les acier tendus sont :

D'ou : 47,7

On adopte : 6HA32/ml ( 48.25 )

Sens y-y :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 168


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Donc on n'a pas besoin d'armatures comprimées : A = 0.

Les acier tendus sont :

D'ou :

On adopte : 4HA32/ml (A = 32.17cm²)

4. Armatures en appui :
Sens x-x :

-0,0168

-0,0168

Donc on n'a pas besoin d'armatures comprimées : A = 0.

Les acier tendus sont :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 169


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

D'ou : -0,0168

On adopte : 7HA12/ml (A = 7.92cm²)

Sens y-y :

0,0102

Donc on n'a pas besoin d'armatures comprimées : A = 0.

Les acier tendus sont :

D'ou :

On adopte : 6HA10/ml (A = 4.38 cm²)

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 170


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

sens x-x sens y-y

travées int travées ri appuis travées int travées ri appuis

6HA32 6HA32 7HA12 6HA25 4HA32 6HA10

Tableau : tableau récapitulatif d'armature

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 171


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chapitre 7
ETUDES DES ENTRETOISES

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 172


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

I. Introduction
L'entretoise reçoit son poids propre qui est une charge uniformément répartie, et le poids
transmis à travers les poutres principales Gp qui est une charge concentrée. La détermination
des différentes sollicitations a été réalisée à l'aide du logiciel RDM6

Figure 60 :modélisation sur arch.

II. Détermination des charges :

L'entretoise est calculée comme une poutre continue sur plusieurs appuis. Elle est soumise à
son poids propre qui est une charge uniformément répartie et les charges transmises à travers
les poutres principales qui présentent des charges concentrées.

La modélisation de l'entretoise par le logiciel RDM6 sert la détermination des différentes


sollicitations

1. Charge répartie (GE) :

On n'a que des entretoises sur appuis. On dispose d'une entretoise en BA dont les
caractéristiques sont:

Hauteur : he = 1.35 m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 173


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Épaisseur : be = 0.20 m

Ge= γBA×(he-hd)×be

Avec:

he=1.35m

hd=0.20m

be=0.20m

Ge=0.675t

2. Charges concentrées :
a) Poutre intermédiaire :

Gp.int=

Avec :

d=0.50 m
Lc=24 m
G : charge permanente =89......

III. Modélisation de l’entretoise :

Le calcul se fait avec le logiciel RDM 6 qui donnera les résultats des moments fléchissant et
des efforts tranchants.

En phase de vérinage, l’entretoise se comporte comme une poutre continue appuyée sur
84appuis. Elle est soumise à son poids propre et 9 forces concentrées (5 poutres)

; Ge=0.675 t/ml

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 174


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 61 : schéma mécanique de l’entretoise en phase de vérinage.

Figure 62 : Diagramme des moments fléchissant

Figure 63 : Diagramme des efforts tranchants.

Les sollicitations apportées lors du vérinage sont les plus défavorables. Ces sollicitations
seront à la base de l’étude de l’entretoise. Elles sont mentionnées dans le tableau suivant :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 175


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

 Tableaux des sollicitations:


Etats limites Moment fléchissant (t.m)
Sur appuis En travée
ELU Appuis de rive -0.217 0.086
Appuis intermédiaire -0.02
ELS Appuis de rive -0.161 0.064
Appuis intermédiaire -0.016

Tableau 1 : Récapitulatif des moments fléchissant.

Etats limites Effort tranchant (t)


Sur appuis En travée
ELU Appuis de rive 0.144 0.072
Appuis intermédiaire 0.07
ELS Appuis de rive 0.1075 0.0537
Appuis intermédiaire 0.0537

Tableau 109 : Récapitulatif des efforts tranchants.

IV. Ferraillage de l’entretoise :

1. Caractéristiques des matériaux :


fc28=25MPa

fbu= =

= 0,60 = 15MPa

= 0,60 + 0,06 = 2,10 MPa

La fissuration est préjudiciable

Enrobage e=3cm

= min

2. Calcul à l’E.L.U :

b=0.20m

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 176


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

d=h-e=1.35-0.03=1.32m
fbu=14.16 MPa

µu =

=0.003

µu=0,003< µlim=0.391

Donc : A' = 0
= 1.13m

Au = avec : fed=

= 5.5 cm2

3. Calcul à l’E.L.S :

On calcule le moment résultant

= )

avec d = m

= 0.87 MN.m

µs =

µs = =0.0022
²

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 177


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

µ
zb1 = 1.2 m
µ

=6.65 cm2

Condition de non fragilité :

Amin =0,23 × 0.23 × 2.10 cm2

Aser Choix des barres


(cm3)
Appuis de rives 6.65 6HA12
Appuis intermédiaire Amin=2.10 3HA12
En travée Amin=2.10 3HA12

Tableau 110 : Détermination des armatures de l’entretoise l’ELS.

4. Calcul des armatures transversales :

 Contrainte tangente conventionnelle

= 0.0537

=0.15 Mpa

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 178


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Vérification du béton

= min

=0,15 MPa

 Armatures d’âme

≥ =0,143cm2/cm

é
Avec :

Pourcentage minimal

Fed=

≥ =0,02 cm2/cm <0,143 cm2 Vérifiée

 Diamètre des armatures d’âme :

= 16,46cm

Avec :

section des armatures transversales (1 cadre HA10 et 1épingleHA10)

=3 = 2,355 cm2

 Espacement maximal :

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 179


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

≤ min = 40 cm

 Condition de non fragilité

≤ = 42,05 cm

Figure 64: ferraillage de l'entretoise en travée.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 180


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Figure 65: ferraillage de l'entretoise intermédiaire.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 181


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chapitre 10 :
MURE GARDE GREVE

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 182


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 183


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 184


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 185


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Bibliographie :

 Monji ben ouezdou- ouvrage d’art tome 1 et 2

 Jean Armand Calgro-Projet et conception des ponts

 Technique du l’ingénieur

 C4-500 conception de pont

 Guide et recommandations SETRA de conception VIPP

 Henry Thonier disposition constructives B.P.EL

Logiciels :
AUTOCAD

RDM 6

ARCH

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 186


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

ANNEXES

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 187


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 188


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 1: K=f(e) pour la poutre central

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 189


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 2: K=f(e) pour la poutre de rive

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 190


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 3: application de la charge Al ( poutre de rive )

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 191


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 4: Application de la charge Bc ( poutre de rive )

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 192


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 4: application de la charge Mc120 ( poutre de rive )

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 193


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 5: application de la charge Al ( poutre central)

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 194


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 6: Application de la charge Bc (poutre central)

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 195


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 7: Application de la charge Mc120 (poutre central)

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 196


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 8: courbe de µ1 et µ3 en fonction de e.

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 197


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 9: Emplacement de la charge permanant sur la courbe de µ1 et µ3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 198


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 10: Emplacement des charges des trottoirs sur la courbe de µ1 et µ3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 199


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 11: Emplacement de la charge Bc sur la courbe de µ1 et µ3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 200


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 12: Emplacement de la charge Bt sur la courbe de µ1 et µ3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 201


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 13: Emplacement de la charge Mc120 sur la courbe de µ1 et µ3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 202


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 14: Emplacement de la charge Br sur la courbe de µ1 et µ3

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 203


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

Annexe 15:Courbe M1 ; M2

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 204


P.F.E Etude d'un pont de type VIPP sur Oued Medjerda

θ= 0,30

e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


4
µ( =0).10 -2430 -1220 -7 1217 2457 Symétrique
4
µ( =1).10 -1401 -787 -102 734 1820

θ= 0,40

e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


4
µ( =0).10 -2292 -1161 -20 1151 2372 Symétrique
4
µ( =1).10 -1016 -617 -131 546 1563

θ= 0,90

e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


4
µ( =0).10 -622 -436 -170 347 1318 Symétrique
4
µ( =1).10 -199 -188 -134 96 856

θ= 1,00

e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


4
µ( =0).10 -393 -329 -185 231 1159 Symétrique
4
µ( =1).10 -145 -149 -124 58 779

Annexe 16: Interpolation et

Chibani Nadhir & Sfaihi Ahmed Page 205