Vous êtes sur la page 1sur 2

Literatura hispanoamericana L1

Les principales figures de style et de rhétorique


Connaître les définitions en espagnol et être capable de donner un exemple en
espagnol pour chacun des termes.

A. Base morphologique

Anagramme : mots nouveaux obtenus en disposant différemment les lettres d’un mot initial
(Marie/aimer)
Palindrome : mot ou série de mots dont les lettres, disposés de façon symétrique, permettent de
lire la même chose de gauche à droite ou de croix droite à gauche (élu par cette crapule/la mariée
ira mal)
Contrepèterie : «Quel beau métier, professeur » ; « C’est long, comme lacune »
Allitération & assonance

B. Base syntaxique

Déplacement

Chiasme : figure de rhétorique qui consiste, dans une opposition, à inverser l’ordre des termes
qui s’opposent ; l’entrecroisement qui en résulte produit un effet de symétrie: « Il faut manger
pour vivre et non pas vivre pour manger »

Amplification

Pléonasme : expression qui consiste à redoubler inutilement la même information (monter en


haut/ sortir dehors)
Hyperbole : figure de style qui consiste à exagérer fortement l’expression de sa pensée. C’est la
figure du type de l’excès pour grossir les faits, pousser à l’extrême une situation, grandir
démesurément les qualités d’un personnage. Elle triomphe en particulier dans le style épique.
Anaphore : figure de rhétorique qui consiste à commencer par le même où la même expression
une série de phrases, de vers, ou de membres de phrases

Rupture

Zeugma : figure de style qui consiste, pour éviter de répéter un terme, à lui donner plusieurs
compléments de nature différente. Un même adjectif peut ainsi être complété par une expression
abstraite et une expression concrète (« Il sauta la barrière et son repas »)
Anacoluthe : rupture de construction syntaxique. Par exemple une phrase commence par un sujet
et dans la même proposition se poursuit avec un autre sujet grammatical que le sujet attendu.
Oxymore : alliance de deux mots de signification opposée suit ni des éléments apparemment
incompatibles « Cette obscure clarté » / Nerval : « Le soleil noir de la mélancolie »
Antiphrase : figure de style qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense mais en faisant
comprendre qu’on pense le contraire de ce que l’on dit : « C’est du propre » / « Que tu es drôle »
Literatura hispanoamericana L1

C. Base sémantique

Métonymie : figure de style qui consiste à désigner une réalité par un terme qui convient à une
autre, en vertu d’une relation étroite existante entre ces deux réalités : « la toile », « boire un
verre », « le premier violon »
Métaphore
Comparaison
Synesthésie : phénomène d’association par lequel des sensations de nature différente
s’équivalaient, se correspondent. « Trouver un son aigu », « une couleur criarde », « un parfum
savoureux ». Correspondances de Baudelaire
Allégorie : figure de style consistant à personnifier une idée une abstraction : Cupidon,
Marianne…
Périphrase : figure de style qui consiste à remplacer un terme usuel par un groupe de mots qui
possèdent un sens équivalent : « la messagère du printemps » pour les hirondelles

D. Base référentielle

Euphémisme : figure de style qui consiste à atténuer la réalité dont on parle, par l’emploi d’une
expression indirecte qui l’adoucisse : « disparu »/ « petit coin »/ « malentendant »
Litote : figure de style qui consiste à dire le moins pour, en réalité faire entendre le plus. On semble
atténuer l’expression de sa pensée n’est par cette retenue on la fait ressortir : « Ce n’est pas la
grande forme »/« va, je ne te hais point » Chimène à Rodrigue dans Le Cid
Prétérition : figure de rhétorique par laquelle on dit qu’on ne va pas dire ce que l’on dit pour
mieux le faire savoir « Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais… »
Prosopopée : figure de rhétorique par laquelle un orateur ou un écrivain fait parler fictivement
un individu mort ou absent un animal ou une réalité personnifiée
Antonomase : figure de style consistant à désigner une personne par une appellation qui la
définie : « le père de la psychanalyse »/ « Don Juan »

Vous aimerez peut-être aussi