Vous êtes sur la page 1sur 6

ECM Spa

SIDI-MOUSSA

PROCEDURE DE TRAITEMENT
L’entreprise dispose d’une station complète installée sous abri
permettant le traitement de surface des ouvrages métalliques
préfabriqués. L’implantation de cette station dans le prolongement direct
de la chaîne des ateliers débit/usinage – pré assemblage – soudage
permet un gain appréciable en temps et en manutention.

A- GRENAILLAGE
Pour assurer une bonne durabilité du traitement anti corrosion, la surface
du métal doit être soigneusement débarrassée de la calamine, de la
rouille et de toute autre souillure.

Le décapage des ouvrages métalliques se fait par projection de grenaille


d’acier au moyen de deux machines alimentées par air comprimé et
fonctionnant en parallèle permettant le traitement simultané de deux
ouvrages. Cet équipement est complété par un système de récupération
de la grenaille en vue de sa de réutilisation et d’un système de collecte
et d’évacuation à l’extérieur des poussières.

A1. Infrastructure :

 Hangar couvert de 42 x 18 x 6 avec poutre roulante de 5 tonnes


pour la manutention des ouvrages à traiter

 Tréteaux métalliques recevant les ouvrages à traiter

Procédure de traitement de
surface et contrôle.
Année 2003.
Page 1
ECM Spa
SIDI-MOUSSA

A2. Equipement

 2 sableuses à air comprimé avec système de récupération de la


grenaille et évacuation des poussières l’ensemble étant installé à
l’intérieur d’une cabine métallique

 Tuyauterie HP et buses

 2 compresseurs d’air fournissant une pression de 8 bars.

A3. Equipement de protection des sableurs.

 Cagoule de protection anti poussière

 Gants

 Chaussures de sécurité

 Epurateur d’air pour cagoule

A4. Procédure

Avant leur passage à la station de traitement, les ouvrages préfabriqués


sont dûment contrôlés puis repérés par frappe à froid de manière à ce
que les repères indiqués conservent leur bonne lisibilité après traitement.

Les opérations de manutention pour l’acheminement des ouvrages


préfabriqués vers la station de traitement seront effectuées par des
moyens appropriés avec toutes les précautions nécessaires permettant
de préserver les ouvrages des déformations éventuelles dues à de
mauvaises manipulations.

Les pièces à décaper seront traitées de façon à être totalement


débarrassées dans tous leurs recoins de la moindre trace d’oxydation ou
de tout autre souillure et doivent présenter en fin d’opération une
surface homogène lisse et unie

Procédure de traitement de
surface et contrôle.
Année 2003.
Page 2
ECM Spa
SIDI-MOUSSA

Les ouvrages à décaper subiront autant de manipulations qu’il faut de


manière à ce que les faces à traiter soient à chaque fois correctement
exposées face à l’opérateur et permettre à celui-ci de se rendre compte
de la qualité du traitement. Les tentatives de traitement des faces
exposées vers le bas sont proscrites car elles ne permettent pas une
bonne visualisation des zones mal traitées ou non traitées.

A5. Contrôle

Le contrôle du traitement par grenaillage est effectué visuellement et par


sondage 3 à 4 fois par jour.

Pour des contrôles plus poussés, il est fait usage de micromètres pour
vérifier la profondeur du sablage qui doit répondre à la norme SA2 ½
avec une marge variant de 75 à 100 µm.

B. APPLICATION DE PEINTURE
Le choix de la peinture anti corrosion à utiliser et son application seront
effectués en stricte conformité aux spécifications exigées. Sauf
exigences particulières ou indisponibilité dûment constatée, tous les
produits de peintures et dérivés utilisés seront approvisionnés auprès de
notre fournisseur ENAP Lakhdaria.

B1. Infrastructure :

 Hangar couvert de 18 x 24 x 5 avec poutre roulante de 5 tonnes


pour la manutention des ouvrages à traiter

 Tréteaux métalliques recevant les ouvrages à traiter

Procédure de traitement de
surface et contrôle.
Année 2003.
Page 3
ECM Spa
SIDI-MOUSSA

B2. Equipement

 compresseur d’air fournissant une pression de 8 bars.

 Marmites de peinture

 Pistolets

 Tuyauterie HP

B3. Equipement de protection des peintres.

 Masques de protection

 Tenue de travail appropriée

 Gants

 Chaussures de sécurité

B4. Procédure

L’atelier « peinture » est situé dans le prolongement direct de celui du


sablage permettant ainsi de procéder à l’application des couches de
peinture immédiatement après la fin du traitement par grenaillage. En
tout état de cause, la durée entre la fin du grenaillage et l’application de
la peinture ne saurait excéder 5 heures.

B4.1 Préparation des peintures

Les peintures à utiliser doivent correspondre en tous points aux types et


spécifications exigées. Elles seront soigneusement préparées et utilisées
en stricte conformité avec les indications contenues dans leur mode
d’emploi et en respectant les conseils et recommandations fournis par le
fabricant.

Procédure de traitement de
surface et contrôle.
Année 2003.
Page 4
ECM Spa
SIDI-MOUSSA

B4.2 Préparation des ouvrages à peindre

Avant l’application des couches de peinture, les ouvrages décapés


seront soigneusement dépoussiérés par jets d’air comprimé afin
d’assurer un taux d’adhérence maximum.

B4.3 Application de la peinture

Les différentes couches de peintures seront appliquées successivement


les unes après les autres en respectant strictement les épaisseurs et les
couleurs exigées pour chacune d’elles ainsi que la durée de séchage
spécifiée par le fabricant et tenant compte des conditions climatiques
ambiantes.

Les couches successives de peinture seront identifies par des couleurs


différentes pour faciliter leur contrôle ultérieur.

Les premières heures de séchage des peintures doivent se faire hors


poussière.

Des contrôles fréquents d’épaisseurs des différentes couches seront


effectués par sondage. Les couches présentant des épaisseurs
insuffisantes seront retouchées de manière à atteindre l’épaisseur
spécifiée.

Procédure de traitement de
surface et contrôle.
Année 2003.
Page 5
ECM Spa
SIDI-MOUSSA

B5 Contrôle

Un contrôle visuel par toucher (palpage) sera effectué après l’application


de chaque couche

La vérification des épaisseurs des couches de peinture se fait à l’aide


d’une électrode à aiguille ou micromètres d’épaisseur.

Tous ces contrôles se effectués par sondage à raison de 3 ou 4 fois par


jour.

B6 Manutention

Après l’application et le séchage complet hors poussière de la dernière


couche de peinture, l’ouvrage peint est acheminé vers son lieu de
stockage provisoire avant expédition. Cette opération sera effectuée
avec des moyens appropriés et toutes les précautions nécessaires pour
éviter toute éraflure des couches de peinture.

Procédure de traitement de
surface et contrôle.
Année 2003.
Page 6