Vous êtes sur la page 1sur 8

Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène

FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication


Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

TD N°3 : Transformée de Laplace


Exercice 1 Trouver les transformée de Laplace des signaux ci-dessous
x1 (t ) x 2 (t ) t2 x3 (t )
2 2 2 2

t t t
0
2 4 0
2 0
2

Exercice 2 On considère les circuits ci-dessous.


R R L

v(t) i(t) v(t) i(t)


C

La tension v(t ) = U 0 u (t ) est appliquée à un élément RC/ RL à l'instant t = 0.

a) Calculer le courant i (t ) lorsque le condensateur est déchargé à l’instant t = 0 , c'est-à-dire


(les conditions initiales sont nulles).
b) Calculer le courant i (t )  pour le
deuxième circuit RL

Exercice 3 calculer la transformée de Laplace inverse des fonctions ci-dessous


1 1 1
X ( p) = , Y ( p) = 2 , Z ( p) = 2
( p − 1)( p − 2) p −1 p ( p +1)2

2 p +1 p3
,V ( p) = ,W ( p) =
( p +1)3 ( p + 3)4

Exercice 4 Déterminer la transformée de Laplace de la fonction périodique x (t) montrée


dans la figure ci contre. x (t )
A
t
T 2T
-A
Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

Solution _ TD N°3 : Transformée de Laplace


Corrigé Exercice 1 : Trouver les transformée de Laplace des signaux ci-dessous

x1 (t )
2 On sait que x1 (t ) = 2 [u (t − 2) − u (t − 4)] de plus noter que
t
0
2 4
Translations temporelles (théorème du retard)  

⎧ 1
⎪L [u (t )] = p

⎯→ ⎪
∀t , y (t ) = x(t − t0 ) ←
L
⇒⎨
⎯⎯ Y ( p) = X ( p) e
− pt 0

L −1 ⎪L [u (t − α )] = 1 . e − α p
⎪⎩ p

Donc X 1 ( p ) = L [ x1 (t )] =
p
(
2 −2 p −4 p
.e −e )

x 2 (t )
2
t
x1 (t ) = t [u (t ) − u (t − 2)]
Si nous commençons par
0
2 = t u (t ) − t u (t − 2)

Donc

X 2 ( p) = L [ x2 (t )] = L [t u(t ) − t u(t − 2)] = L [t u(t )] − L [t u(t − 2)] …...(1)


⎯⎯→
L
n!
D’après la table de paires de transformées de Laplace t n . u (t ) n ∈ Ν ←
⎯⎯
L −1 p n+1

1
Donc L [t u (t )] = , mais L [t u (t − 2)] = ?????
p2
1
on sait L [(t − 2) u (t − 2)] =
−2 p
2
. e
p
Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

Dans ce cas, on ajoute et retranche la même valeur 2 u (t − 2 ) à l'équation (1)


Où l'équation (1) devient

X 2 ( p) = L [t u(t ) + 2 u(t − 2) − 2 u(t − 2) − t u(t − 2)]


= L [t u(t )] − L [(t − 2)u(t − 2)] − L [2u(t − 2)]
2 −2 p
Avec L [2 u (t − 2)] = .e
p
1 1 −2 p 2 −2 p
X 2 ( p) = 2
− 2
. e − .e
p p p

=
1
p2
(1− e )− 2p .e
−2 p −2 p

De la même manière que la précédente on retrouve

t2 x3 (t )
2 2

t
0
2

X 3 ( p ) = L [ x3 (t )] =
p
1
3
(1 − e ) − p2 . e
−2 p
2
−2 p
   Check it out 
 
Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

Corrigé Exercice 2 :
Rappel v(t) V(p)
R ⎯⎯→
L
R
Résistance : v(t ) = R. i (t ) ←
⎯⎯ V ( p ) = R. I ( p)  
L −1
i(t) I(p)
  v(t)

L d i (t ) ⎯⎯→
L
Inductance : v(t ) = L. ⎯⎯ V ( p ) = L. p. I ( p) − L i (0 − )  

dt L −1
 
i(t) V(p)
  p.L − +
 
v(t) I(p) Li(0- )

C 1 t ⎯⎯→
L
I ( p ) i (0 − )
v(t ) = . ∫ i ( τ) dτ ←
⎯⎯ V ( p) = +
C −∞ L −1 C p C p
Capacitance : i(t)  
I ( p ) v (0 − )
= +
C p p

1 V(p)
C. p + −
I(p) v(0- )
Analyse de Circuits p
. R R

v(t) i(t) C L V(p) I(p)


+ −
1
C p

1 t v(0- )
L’équation de tension du domaine temporel v(t ) = R. i (t ) + . ∫ i (τ) dτ   p
C −∞

I ( p ) v (0 − )
Laplace transforme V ( p ) = R. I ( p ) + +  
C p p
Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

I ( p)
Les conditions initiales sont nulles ⇒ V ( p ) = R. I ( p ) +   avec v (0 − ) = 0  
C p

C p 1 p
⇒ I ( p) = V ( p )   on peut écrire comme I ( p ) = V ( p)  
R C p +1 R p + RC
1

⎯⎯→
L
U
On applique la T.L inverse avec v(t ) = U 0 u (t ) ←
⎯⎯ V ( p) = 0  
L −1 p

U0 1
l'équation de I ( p ) devient I ( p) =
R p + RC
1

⎛ U0 1 ⎞ U0 ⎡ − t ⎤
i (t ) = L -1
[ I ( p)] = L -1 ⎜ ⎟= ⎢e RC ⎥  
⎜ R p+ 1 ⎟ R ⎢ ⎥
⎝ RC ⎠ ⎣ ⎦

R L R Lp

v(t) i(t) L V(p) I(p)


− +
Après calcul et simplification, vous trouverez les résultats suivants Li(0- )

U 0 ⎛⎜ 1 1 ⎞⎟ U 0 ⎡ − t⎤
R
i (t ) = L -1
[ I ( p)] = L -1



=
p+L⎠ R ⎢
⎢1 − e L ⎥         Check it out 
R ⎝p R

⎣ ⎦
Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

Corrigé Exercice 3 : calculer la transformée de Laplace inverse des fonctions ci-dessous

1
X ( p) =
( p − 1)( p − 2)
A B
X ( p ) Peut être étendue en fraction partielles comme : X ( p ) = +
( p − 1) ( p − 2)
En identifiant les coefficients
1
A = ( p − 1) X ( p) p =1 = = −1  
( p − 2) p =1

1
B = ( p − 2) X ( p) p =2 = =1 
( p − 1) p =2

−1 1
X ( p) = +  
( p − 1) ( p − 2)

Il reste à faire la transformée inverse pour obtenir les équations en fonction du temps :

x(t ) = L −1
[X ( p)] = (e2t − et )u(t )
De la même manière on trouve

1 1 A B
Y ( p) = = = +
2
p −1 ( p − 1)( p + 1) ( p − 1) ( p + 1)
Apres identification
1 1 1 −1
A = ( p − 1)Y ( p) p =1 = =                  B = ( p + 1)Y ( p) p =−1 = =  
( p + 1) p =1
2 ( p − 1) p = −1
2

1 1 1 1
Y ( p) = −  
2 ( p − 1) 2 ( p + 1)
Laplace inverse
1
( )
y (t ) = L −1[Y ( p)] = et − e −t u (t ) = sinh(t )u (t )
2

1
Z ( p) = cas des Pôles doubles (Multiples)
p2 ( p +1)2

On utilise l'expansion en fractions partielles :


Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

1 A1 A2 B B2
Z ( p) = 2 2
= + 2+ 1 +
p ( p +1) p p ( p +1) ( p +1)2  

Les coefficients sont :

⎧ 2 1
⎪ A2 = p Z ( p) = =1
⎪⎪ p =0 ( p + 1) 2 p =0
Pour le pôle double ⎨  
⎪ d 2
[
⎪ A1 = dp ( p Z ( p) p =0 = dp ⎢ ]
d ⎡ 1 ⎤
( + 1) 2⎥
=
−2
( p + 1)3
= −2
⎪⎩ ⎣ p ⎦ p =0 p =0

⎧ 1
⎪ B2 = ( p + 1) Z ( p)
2
= 2 =1
⎪⎪ p = −1 p p =−1


[ ] d ⎡ 1 ⎤
⎪ B1 = dp (( p + 1) Z ( p) p =−1 = dp ⎢ 2 ⎥
d 2 −2
= 3 =2
⎪⎩ ⎣ p ⎦ p =−1 p p = −1

1 2 2 1
Z ( p) = + 2− +
p p ( p + 1) ( p + 1) 2

Laplace inverse z (t ) = L −1
[Z ( p)] = u(t ) + 2tu(t ) − 2e−t u(t ) + te−t u(t )

2 p +1 ⎯ ⎯→
L ⎛ t 2 ⎞⎟ −t
V ( p) = ( ) = ⎜ 2 − e u (t )
3←
⎯⎯ v t t
( p + 1) L −1 ⎜ 2 ⎟
⎝ ⎠
p3 ⎯⎯→
L
W ( p) = ←
⎯⎯ w(t ) = ????
( p + 3) 4 L −1
Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène
FEI/Dép des Télécommunication / Licence : Télécommunication
Module Théorie du signal .L2
Responsable. T. BENSOUICI Groupes : 1,2 ,3 et 4

Corrigé Exercice 4 :

Déterminer la transformée de Laplace de la fonction périodique x (t) montrée dans la figure ci


contre  x (t )
A
t
T 2T
-A

x 0 ( t ) Motif élémentair e
A Il permet de calculer la TL de x0 (t )
t
Donc X 0 ( p ) = L [x0 (t )]  
T
-  A
avec T = 2τ
 

⎡ ⎛ T ⎞⎤ ⎡ ⎛ T⎞ ⎤
x0 (t ) = A ⎢u (t ) − u⎜ t − ⎟⎥ − A ⎢u⎜ t − ⎟ − u (t − T )⎥
⎣ ⎝ 2 ⎠⎦ ⎣ ⎝ 2⎠ ⎦

⎛ ⎛ T⎞ ⎛ T⎞ ⎞
X 0 ( p) = L [x0 (t )] = L ⎜⎜ Au(t ) − Au⎜ t − ⎟ − Au⎜ t − ⎟ + Au(t − T )⎟⎟  
⎝ ⎝ 2⎠ ⎝ 2⎠ ⎠

2
A ⎛⎜ ⎞
pT pT
− −
X 0 ( p) =
A A
−2 e 2 +
A − pT
e = 1− e 2 ⎟  
p p p p⎜ ⎟
⎝ ⎠

D’après le théorème de la TL d’une fonction périodique

2
pT ⎞ 2
A ⎛⎜ A ⎛⎜
pT ⎞
− −
1− e 2 ⎟ 1− e 2 ⎟ pT
p⎜ ⎟ p ⎜ ⎟ −
X 0 ( p) ⎝ ⎠ A 1− e 2
X ( p) = − pT
= ⎝ ⎠     ⇒ X ( p) = =  
1− e 1 − e − pT ⎛ pT ⎞⎛ pT ⎞ p −
pT
⎜1 − e − 2 ⎟⎜1 + e − 2 ⎟ 1+ e 2
⎜ ⎟⎜ ⎟
⎝ ⎠⎝ ⎠