Vous êtes sur la page 1sur 94

Réseaux Haut Débit :

IPv6
Kamel Karoui

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 1


Introduction
Pourquoi les réseaux hauts débits ?
Pour répondre à de nouveaux besoins, et ayant les possibilités
technologiques de les satisfaire.
Les architectures de type client – serveur et les applications
multimédia (données, sons, images animées, applications futures)
Asont gourmandes
partir en bande
de quel débit passante.
parle-t-on de hautEstdébit
naturellement
? apparu un
Lebesoin
termede« réseaux multiservices
haut débit » ne précisehauts débits.
pas de fourchette précise. Si le haut
débit, il y a 20 ans, pouvait s’appliquer à des débits de l’ordre du
Mégabit par seconde, il peut aujourd’hui s’appliquer à des débits de
l’ordre du Gigabit par seconde…

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 2


Classification des applications
• Différentes classifications possibles d'applications réseaux
– Applications élastiques : Peuvent s'adapter aux
changements de conditions du réseau ; Applications Best-
Effort ex. transfert fichier - email
– Applications inélastiques : Nécessitent des garanties sur
certains paramètres ; Mais peuvent s'adapter à d'autres ex.
audio/vidéo conférence.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 3


Classification des applications
• Applications interactives et non-interactives
- Interactives : Incluent des interactions humaines, Une
réaction rapide est attendue, Bornes strictes sur le délai,
Applications temps-réel, Souvent inélastiques aussi, ex. ToIP,
vidéo-conférence, jeux en ligne.
- Non-interactives : Pas de borne stricte sur le délai, ex. e-
mail, transfert de fichier

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 4


Classification de l’ETSI
• Conversationnel temps-réel
– Sensible au délai et à la variation de délai / tolérance limitée à la perte de
paquets / CBR-VBR
– e.g. ToIP, vidéo-conférence
• Streaming temps-réel
– Sensible à la variation de délai / tolérance limitée au délai et à la perte de
paquets / VBR
– e.g. audio/video streaming, surveillance
• Presque interactif temps-réel
– Sensible au délai et à la perte de paquets / tolérant à la variation de délai /
VBR
– e.g. Web browsing
• Background non temps-réel
– Sensible à la perte de paquets / non sensible au délai et à ses variations /
BE
– e.g. e-mail

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 5


On définit généralement trois niveaux de QoS :
Meilleur effort (en anglais best effort), ne fournissant aucune
différenciation entre plusieurs flux réseaux et ne permettant
aucune garantie. Ce niveau de service est ainsi parfois appelé
lack of QoS.
Service différencié (en anglais differenciated service ou soft
QoS), permettant de définir des niveaux de priorité aux différents
flux réseau sans toutefois fournir une garantie stricte.
Service garanti (en anglais guaranteed service ou hard QoS),
consistant à réserver des ressources réseau pour certains types de
flux. Le principal mécanisme utilisé pour obtenir un tel niveau de
service est RSVP (Resource reSerVation Protocol, traduisez
Protocole de réservation de ressources).

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 6


Principales Métriques
• Taux de perte : Nombre de paquets non reçus comparé au nombre
de paquets envoyés :
- Pertes dues à un médium de mauvaises qualités
- Pertes dues à la congestion
• Débit : Besoin en bande passante d'un flux. Exprimé en bit /s :
Débit moyen, débit crête
• Latence, Délais ou Temps de réponse : elle caractérise le retard
entre l'émission et la réception d'un paquet : Temps de propagation,
temps de traitement, Gigue, …
• Déséquencement : il s'agit d'une modification de l'ordre d'arrivée
des paquets.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 7


Besoin des applications
• ToIP
– Délai <= 150 ms (400 ms max.)
– Gigue <= 30 ms
– Taux de perte <= 5%
• Vidéo Interactive
– Mêmes paramètres que pour la ToIP
– Plus des contraintes de débit
• Streaming
– Délai de quelques secondes acceptable
– Gigue compensée par la technique de buffering
– Besoin de débit pour la vidéo
• Trafic de données
– Dépend des applications
– Sensible à la perte de paquets
– Sensible au délai pour les transactions
– Sensible au débit pour les transferts de données massives
– Insensible à la gigue

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 8


Exemple
• Le père : match en direct est transmis en qualité numérique. Les besoins 4 Mbit/s
correspondants en débit sont de 4 Mbit/s par chaîne de télévision.
• La mère : film de Madame est transmis en « streaming » (autrement dit le
film se télécharge en même temps qu’elle le regarde). Ainsi l’ordinateur
télécharge par paquets des séquences de 6 secondes de visionnage. Pour un
film de qualité DVD d’une durée de 2 heures, correspondant à un fichier de
taille totale de 7 Go (70 Gbits), découpé en « tranches » de 9,7 Mbits par 38,8 Mbit/s
seconde de visionnage, et si Madame ne veut pas de coupure pendant le
visionnage de son film, il faudra que les 6 secondes de téléchargement soient
effectuées avant qu’elle ait terminé de regarder les 6 secondes précédentes.
Pour assurer ce service, Il faut bénéficier d’une ligne capable de télécharger
9,7 Mb en une seconde. Si un quart du débit théorique est réellement
disponible, il faut ici 38,8 Mbit/s.
• Les enfants : fichier de musique téléchargé par les enfants a une taille de 3
Mo (codage MP3). Autrement dit pour un album de 10 chansons avec un 1 Mbit/s
débit d’ 1 Mbit/s il faudra 20 minutes pour télécharger la totalité de l’album.
• Les services de voix sur IP consomment peu de bande passante. Un débit 256 Kbit/s
assuré de 64 Kbit/s suffit. Il faudra donc 256 Kbit/s de connexion pour assurer
la communication téléphonique de l’aîné des enfants.
44 Mbit/s
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 9
Caractéristiques Circuit de données
Un circuit de données, composé habituellement de deux ou plusieurs ETCD et
de la ligne de transmission, possède plusieurs caractéristiques. Nous citons, à titre
d'exemple, quelques unes des caractéristiques des circuits de données :
➢ Mode d'exploitations
➢ Bande passante,
➢ Débit mesuré en nombre de bits par seconde
➢ Capacité,
➢ Type de modulation
➢ Mode de transmission (synchrone ou asynchrone)
➢…

ETTD ETCD ETCD ETTD


Ligne de
Emetteur Communication Recepteur
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 10
Quatre sources de délai
 1. traitement dans le noeud: • 2. queue
 CRC, intégrité  Temps d’attente dû aux autres
paquets
 Routage
 Dépend de la congestion du
 Qq microsecondes routeur(variable)

transmission
A
propagation

B
Traitement
dans le noeud queue

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 11


Délais dans les réseaux de paquets
3. Délai de transmission : 4. Délai de propagation :
 R=Bande passante du  d = longueur du lien physique
lien(bps)  s = vitesse de propagation dans le
 L=longueur du paquet(bits) lien (~2x108 m/s)
 time to send bits into link =  Délai de propagation= d/s
L/R

transmission
A
propagation

B
nodal
processing queueing
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 12
Délai de noeud [de l’entrée dans un noeud à
l’entrée dans le suivant]
d noeud = d trait + d queue + d trans + d prop
 dtrait = délai de traitement
 0 à quelques microsecs
 dqueue = délai de queue
 Dépend de la congestion (us à ms)
 dtrans = délai de transmission
 = L/R
 dprop = délai de propagation
 De quelques us à quelques 100aines de ms

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 13


Techniques ETTD

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 14


Compression: code de huffman

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 15


Multiplexage

Multiplexe Démultiple
ur xeur

Utilisateurs
Utilisateurs

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 16


Multiplexage
Multiplexage fréquentiel ou spatial (FDM : Frequency Division Multiplex): La bande passante
du canal est divisée en sous-bandes (canaux) chaque message correspond à une sous-bande de
fréquence; un multiplexeur mélange les différents messages ; un démultiplexeur, à l'arrivée,
sépare, grâce à un filtrage en fréquence, les messages.
Multiplexage temporel (TDM: Time DivisionMulteplexing): Le multiplexage temporel partage
dans le temps l'utilisation de la voie haute vitesse en l'attribuant successivement aux différentes
utilisateurs.
Multiplexage de Code (CDM: Code Division Multeplexing):
À chaque utilisateur est assigné un code qu’il utilise pour encoder son signal avant de
transmettre. Les codes sont orthogonaux c’est pour cela que le démultiplexage est possible.
Multiplexage en Longeur d’onde (WDM: Wave Division Multeplexing):
est la technique de multiplexage utilisée dans les système de transmission par fibre optique.
Le principe est d’envoyer plusieurs ondes lumineuses dans une seule fibre optique. Un
prisme, ou un appareil de diffraction, combine au niveau de la source de transmission les
différentes ondes lumineuses et transmet le signal combiné par la fibre. À l’autre extrémité,
un autre prisme sert à séparer la lumière en longueurs d’onde distinctes, qui sont ensuite
transmises au récepteur.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 17


FDMA (Frequency Division
Multiple Access)

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 18


TDMA (Time Division
Multiple Access)

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 19


CDMA (Code Division
Multiple Access)

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 20


CDMA-Exemple

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 21


CDMA-Exemple-Signal
signal A As

data B 1 0 0 Bd

key B
key
sequence B 0 0 0 1 1 0 1 0 1 0 0 0 0 1 0 1 1 1 Bk
data  key
1 1 1 0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 1 0 1 1 1

signal B
Bs

As + Bs

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 22


WDMA (Wave Division
Multiplexing)

Ainsi on multiplexe par exemple 6 porteuses


optiques modulées, d’où l’appellation WDM-6

Débit total transmis = 6  Débit nominal

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 23


Décomposition des couleurs

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 24


Techniques ETCD

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 25


Capacité
Formule de Nyquist
Capacité de transmission C :
C = 2 W bauds, où W = bande passante en Hz.
C = 2 W n bps, où n = nombre de bits par signal

1 baud = 1 signal par seconde


Si n > 1, on utilise des bps.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 26


Capacité
Loi de Shannon-Hartley

 C = W log2 (1 + S / B) bps, où S / B = rapport signal sur bruit


(S / B = puissance moyenne du signal en watts / puissance moyenne
du bruit en watts). On exprime souvent ce rapport en décibels dB,
où : nombre de décibels = 10 log10 (S / B).
Cette limitation de la capacité de transmission est due à la
difficulté de distinguerles niveaux de signal en présence de bruit.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 27


Modulation
Pour transmettre plusieurs bits par signal, il suffit d’avoir plusieurs
niveaux possibles d’amplitude pour la modulation de fréquence,
plusieurs fréquences différentes pour la modulation de fréquence,
ou plusieurs phases différentes pour la modula-tion de phase.
Ainsi, si on a 4 niveaux au lieu de 2, on peut coder deux bits par
signal au lieu d’un : 00, 01, 10, 11 au lieu de 0 ou 1.
Si on a 8 niveaux, on peut coder trois bits :
 000, 001, 010, 011, 100, 101, 110, 111

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 28


Modulation
Cependant, quand le nombre de niveaux augmente, la difficulté
de distinguer entre les niveaux en présence de bruit augmente
également, puisque la distance entre les niveaux diminue d’autant.
Une solution qui est utilisée est de combiner deux types de
modulation, phase et amplitude, pour coder plusieurs bits.
Modulation QAM (Quadrature amplitude modulation) à n = 4 bits
par signal
0101 0010
0111 0011

Distance du centre
180° = Amplitude
0110 0100 0000 0001

1001 1000 1100 1110

1011 1010 1101 1111


270°

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 29


Modulation
QPSK 16QAM 64QAM
N=2 N=4 N=6

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 30


LA COMMUTATION
 Commutation de circuits
 Commutation de paquets
 Commutation de cellules

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 31


Commutation de circuits
 Liaison physique entre deux équipements
 Multiplexage :
 Bande de fréquence FDM
 Tranche de temps TDM
 Le Téléphone ...

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 32


Commutation de paquets
 Paquets (datagrammes) transmis sur le réseau
 Chemins empruntés (routage) :
 Circuit virtuel commuté CVC
 Circuit virtuel permanent CVP
 Transpac X25

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 33


Commutation de Cellules
 Petits paquets (cellules) de taille fixe transmis à travers
un circuit virtuel du réseau
 ATM

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 34


Méthodes de commutation
 Tous les commutateurs se basent sur l’addresse MAC
pour décider comment sortir la trame.
 Les trois principales méthodes pour le traitement et
l’acheminement des trames sont :
 Cut-through, store-and-forward et fragment-free
 On peut considérer une quatrième méthode : adaptive
cut-through forwarding
 C’est une combinaison des méthodes cut-through et
store-and-forward.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 35


Méthodes de commutation :
Cut-Through Forwarding
 Les commutateurs qui utilisent cut-through
forwarding commencent l’envoi de la trame
immédiatement après la lecture dans leurs buffeurs de
l’adresse de destination MAC
 L’aventage et la réduction du temps de latence.
 L’inconvénient est l’impossibilité de détecter des erreurs
puisqu’on ne lit qu’une partie de la trame.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 36


Cut-Through Forwarding

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 37


Méthodes de commutation :
Store-and-Forward Forwarding
 Les commutateurs qui utilisent la méthode Store-and-
forward lisent toute la trame dans leurs buffers avant
de la traiter.
 Avantage on peut détecter les erreurs
 L’inconvénient c’est le temps de latece.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 38


Store-and-Forward Forwarding

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 39


Méthodes de commutation :
Fragment-Free Forwarding
 Par rapport cut-through , la méthode Fragment-free
forwarding fournit un effort pour réduire la détection
d’erreurs. Elle utilise un temps de latence inférieure à
store-and-forward.
 Elle utilise les 64 premiers bytes d’une trame Ethernet.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 40


Fragment-Free Forwarding

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 41


Adaptive cut-through Forwarding
 Généralement les commutateurs utilisent la méthode
cut-through.
 Mais si on détecte une certaine erreurs on change de
méthode pour utiliser store-and-forward.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 42


Diminuer les traitements entre
ETCD adjacents

• Alléger le temps de traitements des ETCDs intermédiaires


• Routage Statique : table de routages, option IPv4, extension IPv6
• Circuits Virtuels : MPLS
• Fragmentation de bout en bout : Fanion DF IPv4, IPV6, …
•…

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 43


Circuit Virtuel

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 44


Taille de l’entité à transmettre

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 45


IPv6

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 46


IPv6
Pourquoi, Quand, Comment...

▪ IPv6 : Introduction et Historique


▪ Le Datagramme
▪ Les adresses
▪ Le protocole
▪ Utiliser IPv6...

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 47


IPv6 : Introduction et Historique
Les motivations
▪ Croissance exponentielle de la taille d’Internet
▪ Épuisement des adresses IPv4
▪ Explosion de la taille des tables de routage
▪ Fortes inégalités géographiques
▪ Répartition des adresses Ipv4
▪ Etats-unis : 74%
▪ Europe : 17%
▪ Asie : 9%
▪ Afrique ??
=> Nouvelle version du Protocole Internet : V.6

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 48


Introduction
◼ Extension de la plage d’addressage
◼ 32 bits 128 bits
◼ 3,4.10 38 possibilités d’adresses théorique
◼ Plus de niveaux d’hiérarchisation
◼ Amélioration du routage multicast avec la notion de "scope" (étendu) aux adresses multicast.
◼ Mobilité
◼ Intégration des fonctions mobiles
◼ Classification des paquets
◼ Amélioration de la gestion des extensions et des options de paquets
◼ Entête suivante (Next Header)
◼ Extension des fonctionnalités d’authentification et de confidentialité
◼ Sécurité de Communication
◼ Point à Point (pas de NAT)
◼ Intégration de IPSEC dans IPv6
◼ Mécanisme d’auto configuration intégré
◼ Simplification du format des entêtes
◼ 40 octets

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 49


IPv6 : Introduction et Historique
Les motivations

La taille des tables de routage IPv4 est passée de 2.100 entrées


début 1991 à 180.000 début 2006 2016 ?
IPv6 : Introduction et historique
Les principes retenus
▪ Possibilités d'adressage étendues

▪ de 32 bits à 128 bits

▪ Préfixe réseau + Identifiant machine

▪ Format d'entête simplifié

▪ traitement plus rapide

▪ Options intégrées dans des extensions d'entête

▪ Traitement de bout en bout.

▪ Fragmentation

▪ Controle d’erreurs

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 51


IPv6 : Introduction et historique
Les principes retenus

▪ Possibilités de qualité de services "flow label "


▪ Support de :
▪ Auto-configuration

▪ la mobilité

▪ la sécurité (IPSEC)

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 52


IPv6 : Le protocole

▪ En-tête + extension d’en-tête + Payload


▪ En-tête de taille fixe (40 octets)
▪ Les options suivent l’en-tête
▪ Pas de checksum
▪ Fragmentation de ‘ bout en bout ’
▪ Mécanisme de découverte du MTU

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 53


IPv6 : Le protocole
Format de l’en-tête

0 4 8 16 31

vers classe identificateur de flux

longueur des données en-tête suiv. nbre de sauts

adresse de la source

adresse de la destination

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 54


IPv6 vs IPv4

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 55


IPv6 : Le protocole
Format de l’en-tête

▪ Classe de traffic
▪ DSCP (DiffServ Code Point) : Permet la différentiation
de services (en IPv4 Tos est aussi appelé octet DiffServ)
▪ Les deux autres bits pour des expérimentations
▪ CU : Currently Unused
▪ Mécanisme de congestion en combinaison avec algo. RED
(Random Early Detection)

DSCP CU

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 56


IPv6 : Le protocole
Format de l’en-tête

▪ Indicateur de flux
▪ Une séquence de paquets pour laquelle la source désire
un service différent de celui par défaut (temps réel)
▪ Identifie de manière optimisée un contexte dans un
routeur
▪ Les identificateurs de flux sont des numéros aléatoires
▪ Identificateur de flux identique sur tous les liens => paquet dans
un flux identifié par une adresse source plus un identificateur de
flux

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 57


IPv6 : Le protocole
Format de l’en-tête

▪ Longueur des données


▪ Taille des données utiles (sans en-tête)
▪ Si taille > 65 535
▪ Valeur 0
▪ Option jumbogramme
▪ En-tête suivant
▪ Nombre de sauts
▪ Décrémenté de 1 à chaque traversée d’un routeur.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 58


IPv6 : Le protocole
Extensions d ’en-tête
▪ Extensions prises en compte uniquement par
l’équipement destinataire du paquet
▪ exception : en-tête Proche-en- Proche (Hop-by-Hop).

▪ Types d’extensions par ordre recommandé :


▪ Proche-en-Proche
▪ Destination (traité aussi par les routeurs du routage par la
source)
▪ Routage par la source
▪ Fragmentation
▪ Authentification
▪ Chiffrement
▪ Destination (uniquement équipement terminal)

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 59


IPv6 : Les adresses
▪ Longueur 128 bits : 8 mots de 16 bits
▪ 2001:0660:6101:0000:0000:0010:a123:0962
▪ Forme réduite ....
▪ 2001:660:6101::10:a123:962

▪ Notion de préfixe hiérarchique.


▪ 2001::/16 Géré par les RIR
▪ 2001:0660::/32 RENATER
▪ 2001:0660:6101::/48 U-REAUMUR-BORDEAUX

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 60


IPv6 : Les adresses
▪ Ambiguité apparente de la notation
▪ 2001:660:6101:0000::/56 Adresses
Identiques
▪ 2001:660:6101::/56 Préfixes
identiques
▪ 2001:660:6101:0003::/56 Adresses
Identiques
▪ 2001:660:6101:3::/56
▪ Utilisation de ces adresses dans une URL
▪ http://2001:660:6101:1::1e/
▪ http://[2001:660:6101:1::1e]:8000/
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 61
IPv6 : Les adresses

▪ Trois types d’adresses


▪ Unicast
▪ Identifie une interface
▪ Multicast
▪ Indentifie un groupe d’interfaces
▪ Anycast
▪ Identifie une interface dans un groupe

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 62


IPv6 : Les adresses Adresses
Unicast

▪ Adresse Unicast
▪ Lien local (FE80::/64)
▪ Site local (FE0C::/64 plus utilisé)
▪ Adresses unicast globales
▪ Adresse de retour, loopback (::1)
▪ Adresse indéterminée (0:0:0:0:0:0:0:0)

128 bits
3 à 10 bits 64 bits
FP Champ 1 ………… Champ n Interface Id
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 63
IPv6 : Les adresses
Adresses Unicast
▪ Lien Local
▪ Le préfixe est de la forme : FE80::/64

10 bits 54 bits 64 bits

1111111010 0 Interface ID.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 64


IPv6 : Les adresses
Adresses Unicast
▪ Site Local (plus utilisé)
▪ Le préfixe est de la forme : FEC0::/48
▪ SLA ‘Site Level Aggrégation’ sur 16 bits

10 bits 38 bits 16 bits 64 bits

1111111011 0 SLA Interface ID.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 65


IPv6 : Les adresses
Adresses Unicast
▪ Les adresses Unicast globales affectées
aux organismes régionaux (R.I.R).
▪ Préfixe 2001::/16

48 bits 16 bits 64 bits

FP Global Préfix. Subnet Id. Interface id.


001 0 0000 0000 0001

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 66


IPv6 : Le protocole
Découverte du PMTU
Tunnel IPv4
IPv6 sur Ethernet sur Ethernet IPv6 sur Ethernet

MTU 1500 MTU 1500


Client MTU 1480 Serveur
Pile IPv6 Pile IPv6
IPv6 + TCP (SYN + MSS 1440)
IPv6 + TCP (SYN ACK + OK MSS 1440)
IPv6 + TCP (ACK)

IPv6 + TCP + Payload 1440

IPv6 + ICMPv6 Packet trop grand – MTU 1480

IPv6 + TCP + Payload 1420

PMTU: Path Maximum Transfert Unit


MSS : Maximum Segment Size
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 67
Fragmentation et option jumbo
 En IPv4, les routeurs qui doivent transmettre un paquet dont la taille
dépasse le MTU du lien de destination ont la tâche de le fragmenter,
c'est-à-dire de le segmenter en plusieurs paquets IP plus petits. Cette
opération complexe est coûteuse en termes de CPU pour le routeur
ainsi que pour le système de destination et nuit à la performance des
transferts, d'autre part les paquets fragmentés sont plus sensibles aux
pertes : si un seul des fragments est perdu, l'ensemble du paquet initial
doit être retransmis.
 En IPv6, les routeurs intermédiaires ne fragmentent plus les paquets et
renvoient un paquet ICMPv6 Packet Too Big en lieu et place, c'est alors
la machine émettrice qui est responsable de fragmenter le paquet.
L'utilisation du Path MTU discovery est cependant recommandé pour
éviter toute fragmentation.
 Ce changement permet de simplifier la tâche des routeurs, leur
demandant moins de puissance de traitement.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 68


Fragmentation et option jumbo
 La MTU minimale autorisée pour les liens a également été
portée à 1 280 octets (contre 68 pour l'IPv414). Si des liens
ne peuvent pas soutenir ce MTU minimal, il doit exister
une couche de convergence chargée de fragmenter et de
réassembler les paquets.
 Comme pour IPv4, la taille maximale d'un paquet IPv6
hors en-tête est de 65535 octets. IPv6 dispose cependant
d'une option jumbo permettant de porter la taille maximale
d'un paquet à 4 Go et profiter ainsi des réseaux avec un
MTU plus élevé.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 69


IPv6 : Le protocole
Découverte du PMTU
 Les MSS est utilisé pour communiquer à l’entité TCP paire
la taille maximale de segment TCP qu’il peut lui envoyer.
 MSS est une option de TCP utilisée lors de l’établissement
de connexion c.ad. dans l’échange de Syn. Elle indique la
longueur du contenu TCP-trame maximale que l'expéditeur
de cette option est prêt à recevoir.
 Ce champ doit être envoyé dans la demande de connexion
initiale.
 Si aucune MSS-option est incluse, alors tout MSS peut être
utilisé.
 Pour obtenir la valeur MSS, prendre l'Unité IP de
transmission maximale (MTU) et soustraire la taille d'en-
tête IP et la taille de l'en-tête TCP. [RFC 793]

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 70


MSS

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 71


22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 72
32 bits

Type=2Code Checksum

MTU

- (1) Tout d'abord, le noeud source envoie le premier paquet IPv6 à un noeud de destination en
utilisant la valeur MTU du lien qu'il connait 1500 o.
- (2) Le routeur intermédiaire A répond au nœud source à l'aide d'un message ICMPv6 message
Type 2, Packet Too Big, et précise que le paquet doit avoir un MTU inférieur à 1400 o.
- (3) Le noeud source envoie alors le paquet avec une taille de 1400 o; le paquet passe par le
routeur A.
- (4) Le long du chemin, le routeur intermédiaire B répond au noeud source à l'aide d'un message
ICMPv6 en spécifiant un MTU de 1300 o.
- (5) Le noeud source envoie un paquet de 1300 o comme valeur du MTU.
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 73
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 74
IPv6 : Le protocole
Le Plug & Play

 Mécanisme de configuration automatique


 Affectation de l’adresse lien-local et vérification de son
unicité.
 Découverte des routeurs présents sur le lien physique.
 Découverte des préfixes du réseau.
 Découverte des paramètres avancés.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 75


IPv6 : Le protocole
Le Plug & Play

Autoconfiguration Stateless
Identifiant d'interface
Identifiant issu de l'adresse MAC EUI48 (RFC2464)

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 76


IPv6 : Le protocole
Le Plug & Play

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 77


IPv6 : Le protocole
Le Plug & Play

Autoconfiguration Stateless
Création de l'adresse unicast Lien local
fe80::xxxx:xxxx:xxxx:xxxx
Vérification de l'unicité : Sollicitation multicast des
voisins ff02::1
Création de l'adresse unicast globale
Sollicitation multicast des routeurs ff02::2
Réponse contenant le prefixe 2001:660:6101:1::/64
Création de l'adresse globale
2001:660:6101:1:xxxx:xxxx:xxxx:xxxx
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 78
IPv6 : Le protocole
La gestion de la mobilité

 Objectif : Rester joignable quelle que soit la


localisation sur le réseau.
 Obtenir une adresse du réseau local
 Utilisation d’un relais d’adresse situé dans le réseau
d’origine.
 Conserver toujours la même adresse vis à vis des
applicatifs distants.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 79


22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 80
A

Neighbor
Advertisement Yes Do not initialize
Get first Prefix Information option.
response stateless address.
received?

No
Yes
Is On-Link flag
Add prefix to prefix list.
set to 1?
Initialize stateless address.

No

Are there
more No
Prefix Information B
Is options to
Autonomous No
process?
flag
set to 1?

Yes

Yes Go to next Prefix Information option.

Derive stateless address:


Prefix + Interface ID

Send multicast Neighbor


Solicitation with Target Address
set to derived stateless address.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 81


Ethernet Header
• Destination MAC is 33-33-FF-23-47-33
IPv6 Header
• Source Address is ::
• Destination Address is FF02::1:FF23:4733
• Hop limit is 1
Multicast Listener Report Header
Host A
• Multicast Address is FF02::1:FF23:4733 MAC: 00-B0-D0-23-47-33
IP: ::

① Send Multicast Listener Report


Multicast Listener Report

MAC: 0010FFD658C0
IP: FE80::210:FFFF:FED6:58C0
FEC0:0:0:F282:210:FFFF:FED6:58C0
3FFE:2900:D005:F282:210:FFFF:FED6:58C0
Router Host B

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 82


Ethernet Header
• Destination MAC is 33-33-00-00-00-02
IPv6 Header
• Source Address is ::
• Destination Address is FF02::2 Host A
• Hop limit is 255
Router Solicitation Header
MAC: 00-B0-D0-23-47-33
IP: ::

② Send Router Solicitation


Router Solicitation

MAC: 0010FFD658C0
IP: FE80::210:FFFF:FED6:58C0
FEC0:0:0:F282:210:FFFF:FED6:58C0
3FFE:2900:D005:F282:210:FFFF:FED6:58C0
Router Host B

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 83


22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 84
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 85
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 86
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 87
22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 88
Types of Autoconfiguration
 Stateless
 Receipt of Router Advertisement messages with one or more
Prefix Information options
 Stateful
 Use of a stateful address configuration protocol such as
DHCPv6
 Both
 Receipt of Router Advertisement messages and stateful
configuration protocol
For all types, a link-local address is always configured
automatically.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 89


IPv6 : Le protocole
La gestion de la mobilité

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 90


IPv6 : Le protocole
La gestion de la mobilité

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 91


IPv6 : Le protocole
La Sécurité

 Travail effectué par IETF dans le groupe IPSec


 Résultats aussi applicables en IPv4
 Deux extensions d’en-têtes
 Authentification - Intégrité (AH)
 Chiffrement (ESP)
 Mode transport ou tunnel

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 92


IPv6 : Le protocole
La Sécurité

Traitement de datagrammes avec Ipsec

Source : DECISION MICRO & RESEAU – n°512 – Editions GROUPE TEST


22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 93
IPv6 : Utiliser IPv6

 Quelques sites de test :


 ‘http://Ipv6.reaumur.net’
 ‘http://Ipv6.klingon.nl’
 ‘http://www.ipv6.bieringer.de’ (IPv6 only)
 Plus d'infos :
 ‘https://ipv6.u-strasbg.fr/doku.php’
 Biblio.... vous trouverez tout dans :
 CIZAULT, G., IPv6 Théorie et pratique 4e édition, Paris, O’Reilly, 2005.

22/10/2020 Réseaux Haut Débit - Kamel KAROUI 94