Vous êtes sur la page 1sur 28

H COLÈRE À HONGKONG, POUDRIÈRE GÉOPOLITIQUE – page 8

QUAND LA
BIENVEILLANCE
ENVAHIT L’ÉCOLE
PAR CLOTHILDE DOZIER
ET SAMUEL DUMOULIN
Pages 4 et 5.

5,40 € - Mensuel - 28 pages N° 786 - 66 e année. Septembre 2019

LE BLOCUS AU JOUR LE JOUR DOSSIER : À QUI PROFITE LA LUTTE ANTICORRUPTION ?

À Gaza, Dans les cuisines


un peuple de l’investigation
en cage Ils incarnent le contre-pouvoir : des
journalistes qui enquêtent sur la
Alors que les Israéliens sont appelés à élire un nouveau corruption des puissants. Ces investiga-
Parlement le 17 septembre, la bande de Gaza n’en finit pas teurs font démissionner des ministres,
de sombrer. Depuis treize ans, Tel-Aviv soumet le territoire trembler des conseillers, tomber des
palestinien dirigé par le Hamas à un blocus militaire dévas- patrons – plus rarement. Mais les
tateur. Combien de temps la population pourra-t-elle tenir ? chantres de la transparence entretiennent
toujours une zone d’ombre. Sur la
PAR NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL
manière dont ils travaillent, sur ce qui
OLIVIER PIRONET

E
les oppose, sur ce qui les motive, le public
ne sait rien. Pierre Péan, qui fut une
ZENO X GALLERY, ANVERS

N cette matinée de juin, le temps est radieux sur la plage où


figure marquante de ce milieu, jette sur
s’alignent les barques de pêche bariolées. L’éclat du soleil, le bleu ses coulisses une lumière crue.
du ciel et le ressac de la mer donnent au panorama des airs de carte
postale. Mais ce charmant décor ne fait pas longtemps illusion : ici,
la Méditerranée est polluée, l’horizon obturé par les frégates de guerre, PAR PIERRE PÉAN *
les cieux sillonnés par les avions de chasse et les drones. Nous
sommes dans la bande de Gaza, un territoire surpeuplé (2 millions MIRCEA SUCIU. – « Border » (Frontière), 2008

D
d’habitants sur 365 kilomètres carrés) et assiégé par Israël.

Les pêcheurs qui nous accueillent dans leur cahute à Beit Lahya, EPUIS le milieu des années 1980, reportage économique, susceptibles pus. Ces anges dévolus corps et âme à la
aux abords de la ville de Gaza, font grise mine. Israël, qui impose la vie publique française semble marquée d’éclairer ces transformations, mais un vertu suprême, le droit à l’information, for-
depuis treize ans un implacable blocus – aérien, maritime et par un paradoxe. D’un côté, la montée du genre et une figure qui d’ordinaire pros- ment une élite au sein de leur profession.
terrestre – à la langue de terre palestinienne, leur interdit depuis chômage, des inégalités sociales et géo- pèrent quand tout se délite : le scandale
deux jours toute sortie en mer, après avoir déjà réduit comme peau graphiques, la mondialisation écono- de corruption politico-financière et le jour- Au cours des années 1970, le rapport de
de chagrin leur aire de navigation. La raison invoquée : l’envoi de mique, le désengagement de l’État- naliste dit « d’investigation ». forces entre la presse et le pouvoir,
ballons et de cerfs-volants incendiaires sur les localités israé- providence tel qu’il fut conçu après la déséquilibré en faveur du second, situait
liennes – principalement des kibboutzim – situées à la lisière terrestre seconde guerre mondiale et son redéploie- On égrène le nom des « affaires » leur activité à la marge, du moins jusqu’à
de la bande côtière. Le 18 juin, après deux nuits d’hostilités (1), puis ment au profit des entreprises privées ont comme on fredonne les tubes qui impri- ce qu’une paire d’enquêteurs du Washing-
un retour au « calme », Tel-Aviv réautorisera la pêche, mais seulement scandé notre temps. De l’autre, le monde ment leur mélodie dans les sillons de la ton Post fasse tomber le président des États-
dans la limite de dix milles marins (dix-huit kilomètres et demi), loin médiatique a hissé au sommet de sa hié- mémoire collective : Botton, Schuller- Unis. Mythe fondateur (1) devenu modèle
des eaux riches en poissons. rarchie non pas l’enquête sociale ou le Maréchal, Urba, Mutuelle nationale des à imiter, au point que l’on a importé l’ex-
(Lire la suite pages 20 et 21.) * Journaliste. Ce texte a été rédigé en mai dernier. étudiants de France (MNEF), HLM de pression américaine – «investigation» plu-
Décédé quelques semaines plus tard, le 25 juillet, Pierre Paris, HLM des Hauts-de-Seine, Elf, tôt qu’enquête –, l’affaire du Watergate a
Péan collaborait au Monde diplomatique depuis 1975. Pelat, cassette Méry, Crédit lyonnais, fixé une fois pour toutes les règles de
(1) Tzvi Joffre, « IAF attacks targets in Gaza strip after rocket fire », The Jerusalem L’un de ses articles les plus marquants, « Sabra et
Post, et « Israeli air force fires many missiles into Gaza », International Middle East Media Chatila, retour sur un massacre » (2002), est en accès
Dumas, Balkany, Takieddine, Woerth- l’exercice : l’investigateur prend pour
Center (IMEMC), 14 juin 2019. libre sur notre site. Bettencourt, Cahuzac... Tour à tour, elles adversaire l’État, source supposée de toute
font la « une », défont les destins poli- puissance et de toute nuisance, au moment
tiques et installent l’idée d’une société précis où celui-ci amorce son retrait au pro-

Qui a élu Mme von der Leyen ?


structurée non plus par l’affrontement de fit des entreprises privées.
forces sociales et politiques, mais par le
combat du bien – un tout petit nombre (Lire la suite pages 18 et 19
d’individus décidés à purger notre belle et notre dossier pages 13 à 19.)

P
PA R S E R G E H A L I M I démocratie des moutons noirs qui la défi-
ROVIDENTIELLE, la canicule de juillet 2019 ! Elle a occulté gurent – contre le mal – une brochette (1) Lire Serge Halimi, «Une icône du journalisme»,
une affaire tout aussi révélatrice des dérèglements Le 16 juillet dernier, quand les eurodéputés confirment le d’élus et de hauts fonctionnaires corrom- Le Monde diplomatique, juin 2019.
actuels, mais démocratiques, ceux-là. Aveuglés par la sueur, choix des chefs d’État et de gouvernement, les proclamations
peu d’Européens ont en effet remarqué que le discours de campagne – «progressistes» contre nationalistes – cèdent
politique dont on les abreuvait depuis au moins trois ans venait à nouveau la place à une tout autre configuration politique. Les
d’être dynamité. Et la presse, occupée à d’autres « investiga- parlementaires socialistes votent tantôt contre Mme von der
tions », ne s’est pas démenée pour le leur signaler. Leyen (les Français et les Allemands, notamment), tantôt pour
Des centaines de millions d’électeurs européens étaient (les Espagnols et les Portugais). Et, dans ce dernier cas, ils
jusque-là bercés par un grand récit manichéen. La politique se retrouvent avec les nationalistes polonais et les affidés de
de l’Union et le scrutin de mai dernier se résumaient, leur M. Orbán. C’est-à-dire avec ceux-là mêmes que Mme Marine 
disait-on, à l’affrontement entre deux camps : les libéraux Le Pen courtisait quelques jours plus tôt pour former avec 


contre les « populistes » (1). Le 2 juillet, un sommet des eux un groupe commun à Strasbourg... En définitive, la



 


chefs d’État et de gouvernement de l’Union recommande candidate de M. Macron devra son élection à la présidence
que la ministre chrétienne-démocrate allemande Ursula de la Commission européenne, acquise avec une majorité de
  

von der Leyen devienne présidente de la Commission seulement neuf voix, à une coalition hétéroclite comprenant


européenne. L’idée serait venue de M. Emmanuel Macron. les treize parlementaires hongrois fidèles à M. Orbán ainsi que
 





les quatorze eurodéputés « populistes » du Mouvement   


Sa suggestion est naturellement reprise par la chancelière    

allemande Angela Merkel, mais aussi par... le premier 5 étoiles, à l’époque alliés à M. Salvini.
ministre hongrois Viktor Orbán. Une telle cartographie du scrutin nous éloigne assurément
Depuis son élection, le président français n’avait pourtant des historiettes qu’on débite chaque matin à l’intention des
cessé de jurer qu’il se montrerait intraitable face aux nationa- enfants européens sages et disciplinés (lire l’article de Pierre
listes et aux « populistes », porteurs de « passions tristes », Rimbert page 2). Parions néanmoins que, même lorsque les
d’« idées qui, tant de fois, ont allumé les brasiers où l’Europe températures seront redevenues normales sur le Vieux
aurait pu périr ». Ils « mentent aux peuples » et leur « promettent Continent, la plupart des journalistes continueront à ressasser
la haine », avait-il lancé (2). M. Macron se départit même de les catégories artificielles que M. Macron leur a mitonnées.
son irréprochable modestie pour défier deux de ces incen-
diaires, le dirigeant d’extrême droite italien Matteo Salvini et (1) Lire Serge Halimi et Pierre Rimbert, « Libéraux contre populistes,
M. Orbán : « S’ils ont voulu voir en ma personne leur opposant un clivage trompeur », Le Monde diplomatique, septembre 2018.
principal, ils ont raison. » (2) Discours de la Sorbonne, Paris, 26 septembre 2017.

H S O M M A I R E C O M P L E T E N PA G E 2 8
Afrique CFA : 2 400 F CFA, Algérie : 290 DA, Allemagne : 6,00 €, Andorre : 6,00 €, Antilles-Guyane : 5,50 €, Autriche : 6,00 €, Belgique : 5,90 €,   
Canada : 8,00 $C, Espagne : 6,00 €, États-Unis : 8,95 $US, Grèce : 6,00 €, Hongrie : 1 995 HUF, Irlande : 6,00 €, Italie : 6,00 €, Liban : 9 500 LBP, 
 

Luxembourg : 5,90 €, Maroc : 35 DH, Pays-Bas : 6,00 €, Portugal cont. : 6,00 €, Réunion : 5,50 €, Royaume-Uni : 5,50 £, Suisse : 8,80 CHF,
TOM : 780 XPF, Tunisie : 5,90 DT.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
2
Le monde
au saut du lit C O U R RIE R DES LE C TE U R S

Q UELLE information internationale les auditeurs de France Inter entendent-ils au


réveil ? Préposé à la chronique « géopolitique » pendant plus d’un quart de
siècle, Bernard Guetta déclinait une grille d’analyse limpide et militante : le Vieux
George Orwell Industrialisation une réduction massive, sans aucun précédent,
de sa diversité, et des populations de la plu-
part des espèces vivantes. Bien que profane
Continent se divisait selon lui entre fédéralistes éclairés et nationalistes réactionnaires. L’historienne Annie Lacroix-Riz a Le dossier « L’avenir de l’usine » sur le sujet, je trouve que l’accélération des
À l’été 2018, il cède le micro à Pierre Haski, ancien chef du service international de souhaité réagir à l’article de Thierry (juillet) a suscité plusieurs courriers, informations inquiétantes confirme le point
Libération, éditorialiste à L’Obs et président de Reporters sans frontières, puis se Discepolo « L’art de détourner dont celui de Mme Francine Henry à
George Orwell » (juillet) : propos de l’article de Laura Raim de vue des plus pessimistes : répétition des
fait élire député européen sur la liste de La République en marche. records d’«année la plus chaude», records
« Idées reçues sur la relance » :
Un an et 206 chroniques plus tard (1), quiconque redoutait un ramollissement de la L’auteur prononce un vibrant plaidoyer locaux battus en Alaska et en Scandinavie
ligne bernardguettiste peut se tranquilliser : 87 billets s’articulent autour de l’idée pour cet « homme de gauche », combattant Je souscris en grande partie à l’analyse. cette année, explosion du taux d’extinction
« l’Europe-menacée-mais-l’Europe-solution », soit 42 % du total. Quant au thème du dans les rangs républicains pendant la Cependant, [l’article] ne traite pas un aspect des espèces, aggravation des prévisions au
danger « populiste », « illibéral » ou nationaliste, il occupe plus du quart des sujets de guerre d’Espagne, indûment « annexé par essentiel de la reconstitution de ce tissu fur et à mesure que les modèles s’améliorent
la saison 2018-2019 (53 sur 206)! Toute situation qui donne prise à ce schème narratif les néoconservateurs » et qui n’aurait industriel : celui de l’énergie électrique. Sa (...). En l’absence de changement radical de
sera traitée sous cet angle. Le point commun entre la France et le Royaume-Uni ? jamais soutenu les tories, « même pour lut- part dans la consommation énergétique croît nos habitudes, on s’achemine (selon le
Facile : le Brexit et les «gilets jaunes», symboles d’une même «fatigue démocratique» ter contre le stalinisme ». En 1996, The continûment et ce n’est pas le développement Groupe d’experts intergouvernemental sur
(26 novembre et 13 décembre 2018, 14 janvier 2019). Les Philippines ? Un pays Guardian révéla qu’il avait livré, en 1949, du numérique dans tous les secteurs d’activité l’évolution du climat) vers un monde où les
résumé par le sort d’une journaliste que harcèle le pouvoir autocratique de M. Rodrigo une longue liste de noms de journalistes et qui va arranger les choses. Les énergies non trois quarts des terres émergées pourraient
Duterte. L’Allemagne ? C’est quatre problèmes – le « défi de l’extrême droite » d’intellectuels « cryptocommunistes », renouvelables ne pourront répondre aux devenir littéralement inhabitables. (...) Est-
(3 septembre 2018), le «populisme de gauche» (5 septembre), les «fake news» (18 et « compagnons de route » ou « sympathi- besoins; seule la filière industrielle électro- ce que les survivants seront vraiment inté-
21 janvier 2019), l’affaiblissement des ambitions européennes (30 octobre 2018) – et sants » de l’URSS à l’Information Research nucléaire pour le court et moyen terme est ressés de savoir que c’est le capitalisme qui
un espoir : la montée en puissance des écologistes (15 octobre 2018, 23 mai 2019). Department. La « liste d’Orwell » est riche en mesure de faire face. Nous ne sommes ni est responsable de leur situation?
L’opposition entre libéraux et «populistes» permet d’identifier sans effort les prota- en remarques antisémites, anti-Noirs et l’URSS ni le Japon (exploitant privé + tsu-
nami), l’Autorité de sûreté nucléaire fran- Ou encore M. Jean-Claude
gonistes de n’importe quel pays. Au saut du lit, c’est commode : les relations inter- antihomosexuels (à une période où l’accu- Englebert :
nationales ressemblent à la politique française. À Gdańsk, Prague, Istanbul, «le sursaut sation d’homosexualité pouvait entraîner çaise est une des plus exigeantes du monde
face aux populistes vient des villes», s’enthousiasme Haski au lendemain des élections des poursuites judiciaires). (voir les retards de Flamanville), et seule L’article pointe à juste titre les biais idéo-
municipales turques, qui ont vu la cité du Bosphore échapper au parti de M. Recep pour l’instant l’industrie électronucléaire et logiques ou spirituels véhiculés par certains
Tayyip Erdoğan (25 juin 2019). Pour plus de confort, on passera sur les épisodes Les révélations ont afflué depuis le pavé hydroélectrique est en mesure de produire auteurs catastrophistes ou collapsologues.
gênants, comme le soutien de certains «populistes» honnis à la candidature de Mme Ursula jeté dans la mare par la Britannique Frances en continu, à un prix raisonnable, de l’élec- Cependant, il évacue injustement les analyses
von der Leyen à la tête de l’auguste Europe (lire l’éditorial en première page). Stonor Saunders avec Who Paid the Piper ? tricité décarbonée à 96 %. Ou alors, à toutes proposées. Ainsi, Pablo Servigne et Raphaël
The CIA and the Cultural Cold War les prescriptions de sobriété en vogue, justi- Stevens décrivent (aussi) la fragilité des
Mais, à force de roue libre, l’auditeur risque l’assoupissement, et le commentateur
(Granta, 1999). Un seul de ces ouvrages fiées pour certaines, il faudra ajouter la sociétés industrielles occidentales, d’une
la cabriole dans le ravin. Puisque, par définition, les méchants s’allient, Haski
connaît d’avance le résultat de la rencontre entre les dirigeants américain et nord- accablants, nourris d’archives stricto sensu, sobriété numérique. Sujet empoisonnant que manière convaincante. En général, les auteurs
coréen à Hanoï : « Donald Trump sera en mesure, à l’issue de son sommet avec a été traduit, celui de Saunders (Qui mène les écologistes abordent à peine. un peu sérieux procèdent de la même façon :
Kim Jong-un, de proclamer un succès comme l’histoire n’en a jamais connu » la danse ? La CIA et la guerre froide cul- ils développent une méthode d’analyse, la
(27 février 2019). Le lendemain, MM. Trump et Kim, qui avaient omis d’écouter
France Inter, se séparaient sur un constat de désaccord si profond qu’ils annulaient
turelle, Denoël, 2003, épuisé).
Fin du monde mettent en œuvre, puis en tirent des conclu-
sions. Ainsi, le rapport Meadows (1972) et
Au nombre des autres, on citera en par-
le dîner de travail et la déclaration commune prévus au programme.
ticulier : Richard J. Aldrich, The Hidden L’article de Jean-Baptiste Malet ses mises à jour sont une première analyse
Passionné par la question des « infox » véhiculées sur les réseaux sociaux Hand : Britain, America, and Cold War « La fin du monde n’aura pas lieu » de type collapsologique qui ne dit pas son
(13 chroniques) et par les méfaits de M. Trump (évoqués 88 fois), Haski n’a pas daigné Secret Intelligence (John Murray, 2001) ; (août) a fait réagir beaucoup de nom. Ils se situent dans une logique de pré-
consacrer deux minutes à l’une des plus retentissantes informations géopolitiques de James Smith, British Writers and MI5 Sur- lecteurs, tel M. Jean-François Bosc : servation du système capitaliste, mais cela
l’année : la publication en février dernier des conclusions du rapport Mueller, qui réfutait, veillance, 1930-1960 (Cambridge Univer- Pour faire court, j’y vois un texte idéolo- ne change rien à la pertinence des analyses,
après une longue enquête, l’idée d’une collusion entre M. Trump et le Kremlin pour sity Press, 2013), en particulier le chapitre gique (chouette, la fin du capitalisme!) et aux directions des conclusions, encadrées
fausser l’élection présidentielle américaine. De très nombreux journalistes avaient sur Orwell et Arthur Koestler, p. 110-151 ; totalement décorrélé de la réalité de son sujet. par des limites méthodologiques assez bien
pourtant repris cette théorie du complot avec la foi du charbonnier – dont un certain Andrew Defty, Britain, America and Anti- L’auteur débat sur la manière d’étiqueter le documentées. Ce rapport a été durement cri-
Pierre Haski, sur France Inter (17 janvier 2019). Communist Propaganda, 1945-1953 : The problème (anthropocène ou capitalocène, fin tiqué à gauche (par le Parti communiste fran-
P IERRE R IMBERT . Information Research Department (Rout- du capitalisme ou fin du monde...) plutôt que çais, notamment), mais il a surtout été démoli
( AVEC LE CONCOURS DE C HLOÉ B ONAFOUX ) par les néolibéraux, qui y voyaient à juste
ledge, 2004). Orwell, idole des neocons sur le problème lui-même. Mais ce dont il
de plus en plus vénérée depuis les est question, ce n’est pas la fin d’un système, titre une menace (...). Enfin, s’il est exact,
(1) Seules les chroniques assurées par Pierre Haski ont été prises en compte. comme Jean-Baptiste Malet le met en évi-
années 1980 ? Il n’y a pas maldonne. c’est la fin de la vie elle-même. Ou du moins
dence, que le concept d’anthropocène com-
porte des dangers, il ne faut pas perdre de
vue que c’est un terme de géologie et qu’il a
le mérite de spécifier un cadre de débat. Bref,
nous sommes nombreux à nous poser des
questions aux frontières de l’écologie et de
l’économie, et tout n’est pas à jeter dans le
travail de tous les auteurs rattachés, à tort ou
suscité un mouvement de protestation à raison, à la collapsologie.
COUVREZ CE SEIN... à ne pas oublier que le Japon avait infligé LIBRE-ÉCHANGE
réunissant des universitaires, des artistes, d’énormes dommages et souffrances non
La commission scolaire de San des curateurs de musée, la NAACP seulement à son peuple, mais également Seul pays d’Afrique centrale signataire
Vous souhaitez réagir
Francisco avait décidé fin juin de [l’organisation de défense des droits à de nombreux autres pays (...), Naruhito d’un accord de partenariat économique
à l’un de nos articles :
détruire les peintures antiracistes de civiques des Noirs fondée il y a plus s’est aussi engagé, comme son père, (APE) avec l’Union européenne, le
Victor Arnautoff qui ornaient un lycée d’un siècle], ainsi que des célébrités, dont à promouvoir l’harmonie et la coopération Cameroun voit ses recettes douanières Courrier des lecteurs,
au prétexte qu’elles glorifiaient l’acteur Danny Glover. Élève au lycée internationales. s’effondrer (Journalducameroun.com, 1, av. Stephen-Pichon 75013 Paris
« l’esclavage, le génocide, la Washington pendant les années 1960, 6 août 2019). ou courrier@monde-diplomatique.fr
colonisation » (lire l’éditorial d’août). celui-ci se souvient que ces peintures
Le San Francisco Chronicle (13 août) CACHEMIRE Trois ans après l’entrée en vigueur
murales l’avaient encouragé à être actif des APE avec l’Union européenne, le Édité par la SA Le Monde diplomatique.
raconte la suite. lors du mouvement pour les droits Magazine en ligne au Jammu-et-
Cameroun cumule des pertes de Actionnaires : Société éditrice du Monde,

Confrontée à un mouvement de civiques. Cachemire, The Kashmir Walla n’est Association Gunter Holzmann,
10,6 milliards de francs CFA [16 millions Les Amis du Monde diplomatique
protestation international, à des milliers de plus accessible, le premier ministre
d’euros]. C’est ce qu’a révélé le chargé 1, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris
indien Narendra Modi ayant bloqué Tél. : 01-53-94-96-01. Télécopieur : 01-53-94-96-26
courriels et à l’opposition de plusieurs REMORDS IMPÉRIAUX toute communication. Son dernier
d’études à la division de la législation Courriel : secretariat@monde-diplomatique.fr
célébrités, la commission scolaire de San à la direction générale des douanes, Yves Site Internet : www.monde-diplomatique.fr
Francisco est revenue, mardi 13 août, sur Pour sa première cérémonie officielle, éditorial (5 août) mettait en garde.
Patrick Tchami, dans une interview Directoire : Serge HALIMI,
sa décision de détruire des peintures Naruhito, le nouvel empereur japonais, président, directeur de la publication
Le statut particulier accordé aux à la presse. « La première année du
murales historiques, en choisissant plutôt qui a ouvert l’ère Reiwa (« belle Autres membres : Vincent CARON, Bruno LOMBARD,
habitants de la vallée par Jawaharlal démantèlement n’a pas vu une Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
de les dissimuler derrière des panneaux. harmonie »), a évoqué les crimes
Nehru, alors premier ministre de l’Inde, accélération du rythme de moins-value Directrice des relations et des éditions internationales :

Le vote, obtenu par quatre voix contre commis par le Japon pendant la seconde Anne-Cécile ROBERT
n’était pas une faveur, mais représentait budgétaire. Nous en étions à 703 millions
trois, signifie que, de manière au moins guerre mondiale (The Asahi Shimbun, Secrétaire générale :
une passerelle entre l’État central et la de moins-value budgétaire. Mais, Anne CALLAIT-CHAVANEL
semi-permanente, le public ne pourra plus 16 août).
région. C’était la promesse que l’identité la deuxième année, ça s’est véritablement
Directeur de la rédaction : Serge HALIMI
voir les peintures représentant la vie de « J’éprouve de profonds remords ; du peuple du Jammu-et-Cachemire serait accéléré », indique Yves Patrick Tchami. Rédacteur en chef : Benoît BRÉVILLE
George Washington, mais que celles-ci j’espère sincèrement que les ravages de maintenue dans la Constitution du pays. Les APE sont entrés en vigueur en Rédacteurs en chef adjoints :
survivront. Ce compromis n’a satisfait la guerre ne se reproduiront plus jamais », (...) Les atrocités répétées commises par août 2016. Ils prévoient une exonération Martine BULARD, Renaud LAMBERT
Cheffe d’édition : Mona CHOLLET
aucun des deux camps et pourrait donner a-t-il déclaré, soulignant son ferme les forces gouvernementales et l’ingérence de droits de douane allant de 15 à 75 % Rédaction : Akram BELKAÏD, Philippe DESCAMPS,
lieu à un recours en justice et à un soutien à la renonciation de la nation de New Delhi dans le problème régional sur les produits originaires de l’Union Evelyne PIEILLER, Hélène RICHARD,
référendum (...). La décision initiale avait à la guerre. En exprimant sa détermination ont détaché les Cachemiris de l’Inde. européenne. Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
Cartographie : Cécile MARIN
Site Internet : Guillaume BAROU, Thibault HENNETON
Conception artistique :
Maria IERARDI, Boris SÉMÉNIAKO
(avec la collaboration
de Delphine LACROIX pour l’iconographie)
Rédacteur documentaliste : Olivier PIRONET
Mise en pages et photogravure :
Jérôme GRILLIÈRE, Patrick PUECH-WILHEM
Correction : Xavier MONTHÉARD, Sarah ZHIRI

Directeur de la gestion : Bruno LOMBARD


Directeur commercial,
chargé de la diffusion numérique : Vincent CARON
Contrôle de gestion : Zaïa SAHALI
Secrétariat : Yuliya DAROUKA (9621),
Sophie DURAND-NGÔ, attachée communication
et développement (9674), Eleonora FALETTI (9601)
Courriel : prénom.nom@monde-diplomatique.fr
Fondateur : Hubert BEUVE-MÉRY. Anciens directeurs :
François HONTI, Claude JULIEN, Ignacio RAMONET

Publicité : Hélène FAVERIE (01-57-28-38-03)

Diffusion, mercatique: Brigitte BILLIARD, Saveria COLOSIMO-


MORIN, Sophie GERBAUD, Sabine GUDE, Carole MERCERON,
Christiane MONTILLET
Relations marchands de journaux (numéro vert) :
0805-050-147
Service relations abonnés
l Depuis la France : 03-21-13-04-32 (non surtaxé)
www.monde-diplomatique.fr
l Depuis l’étranger : (33) 3-21-13-04-32

Reproduction interdite de tous articles,


sauf accord avec l’administration
© ADAGP, Paris, 2019,
pour les œuvres de ses adhérents
Prix de l’abonnement annuel à l’édition imprimée :
France métropolitaine : 59 €
Autres destinations : www.monde-diplomatique.fr/abo
3 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

P OUR UN ALLONGEMENT DE LA GARANTIE DES OBJETS

De la pacotille aux choses qui durent


Depuis la crise de 1929, les industriels fabriquent toujours des frais de réparation de plus en plus
élevés, le coût d’usage explosera.
plus de marchandises à la longévité toujours plus limitée.
L’impératif environnemental implique de ralentir la Ouvrir la boîte noire des prix ne peut
consommation frénétique des biens. Mais comment remet- que favoriser des changements d’habi-
tudes en matière de consommation.
tre en cause le pilier d’un système que soutiennent presque Lorsqu’on achète un aliment, une éti-
tous les gouvernements ? Une idée simple et d’allure inof- quette nous informe de manière plus ou
moins exacte et complète de sa compo-
fensive pourrait ouvrir la brèche. sition – nutriments et calories, notam-
ment. Cependant, on ne sait rien de ses
conditions de production, du salaire des
producteurs ou des marges des fournis-
PAR RAZMIG KEUCHEYAN * seurs (9). Cela vaut non seulement pour
les aliments, mais, à des degrés divers,

C
pour toutes les marchandises.

OMMENT sortir du consumérisme ? renouvellement, de l’exploitation des L’affichage du prix d’usage doit s’ac-
En étendant la durée de garantie des ressources naturelles et des flux d’éner- compagner d’une information précise
objets. Un simple constat justifie cette gie qu’implique leur fabrication s’en portant sur l’ensemble du processus de
proposition : 80 % des marchandises trouve par là même ralenti. La garantie, production. Un nouveau type d’étiquette
tombées en panne pendant la garantie ça n’a l’air de rien. Elle constitue pour- serait rendu obligatoire, indiquant les
sont rapportées au vendeur ou au tant un puissant levier de transformation conditions de travail qui ont présidé à
constructeur pour réparation (1). La pro- économique, et par là politique. la production : salaires, temps de travail,
portion varie bien entendu selon les cas : respect de l’égalité femmes-hommes,
on tient moins à une imprimante qu’à En France, plusieurs associations etc. On renouerait alors avec la tradition
une montre, et on attend de la seconde regroupées en collectif revendiquent l’al- des labels syndicaux, qui attestaient
une plus grande longévité, quand bien longement de la garantie. Les Amis de la jadis la présence de syndicats dans les
même toutes deux affichent le même Terre, soutenus notamment par France usines ou les magasins (10). Lorsqu’il
prix. Même s’il représente une estima- Nature Environnement, Halte à l’obso- s’agit d’un bien durable, l’étiquette pré-
tion globale, ce chiffre peu connu lescence programmée (HOP) et le Réseau cisera également le coût estimé de son
indique que l’écrasante majorité des Action Climat, ont lancé une pétition usage dans le temps, un indicateur qui
consommateurs fait valoir son droit réclamant l’extension de la garantie à renseigne sur la qualité des matériaux,
quand l’occasion se présente. dix ans (2). Depuis la loi consommation et donc sur la soutenabilité environne-
de 2014, dite « loi Hamon », le droit fran- mentale.
Or, sitôt la période de garantie termi- çais fixe à deux ans sa durée minimale,
née, le taux de réparation chute de plus conformément à une directive européenne À terme, la logique d’affichage du
de moitié – à moins de 40 % pour les de 1999. Auparavant, rien n’empêchait prix d’usage prépare les consciences à
appareils électriques et électroniques, les constructeurs de la fixer par exemple un basculement plus fondamental, que
par exemple. À tort ou à raison, le pro- à un an ou même six mois. Le passage à certains appellent l’« économie de la
priétaire juge alors plus pratique et/ou dix ans – ou davantage – nous ferait bas- fonctionnalité » : on vend des usages, et
moins onéreux d’acheter un nouveau culer dans un autre monde. Il boulever- non plus des objets. Je n’achète plus une
grille-pain ou un nouvel ordinateur. Il serait la production et la consommation voiture, mais du temps de conduite. En
est donc possible de prolonger la vie des des marchandises. Combinée à d’autres d’autres termes, il n’y a plus de transfert
objets en changeant le droit : plus on mesures, cette rupture du renouvelle- de propriété. C’est le principe de la loca-
étend la durée de la garantie, plus on ment incessant des biens ferait advenir tion, généralisé à l’économie tout
répare les marchandises, et plus on une société plus soutenable sur le plan entière. La valeur d’usage devient alors
accroît leur longévité. Le rythme de leur environnemental. hégémonique par rapport à la valeur
WWW.ARTISTESCONTEMPORAINS.NET

d’échange.

Réparer plutôt que racheter Mais, afin que les bénéfices de ce


mode d’échange ne soient pas capturés

O N COMPREND sans peine pourquoi


les industriels s’y opposent bec et
deur ne sait pas s’ils existent encore. Et
le consommateur n’a pas le temps d’at-
par des plates-formes privées, il importe
que la propriété des biens soit collective.
Quand nous louons une voiture, l’entre-
ongles. Moins de marchandises déver- tendre : il rachète un bien neuf. prise de location possède le véhicule, ce
sées sur les marchés signifie, toutes qui lui donne le droit d’imposer des
choses égales par ailleurs, moins de pro- Créer un fichier central des pièces déta- LAÏLA BOUREBRAB. – De la série « Les Mains et les Outils », 2004 conditions et un prix. Mais, si le parc
fits. Certes, la réparation pourrait devenir chées par secteur, accessible à tous, serait Exposition du 19 septembre au 19 octobre, Artcité, hôtel de ville de Fontenay-sous-Bois automobile devenait propriété sociale
un secteur profitable – elle l’est déjà un premier pas nécessaire. Des embryons (commune ou publique), les utilisateurs
dans certaines filières et fait vivre des de répertoires de ce type existent déjà, en chair et en os. Contrairement à ce que les industriels devraient contraindre pourraient peser sur ces conditions et sur
milliers de garagistes. Mais cela impli- par exemple dans l’automobile. Il s’agi- prétendent les industriels, à savoir que leurs fournisseurs, nombreux et géogra- ce prix : la démocratie commence à
querait de repenser de fond en comble rait d’en démocratiser l’accès. La légis- l’extension de la garantie menacerait phiquement dispersés, à leur procurer s’exercer sur les usages, avec ses débats
les modèles productifs en vigueur. lation sur le copyright et le secret indus- l’emploi en augmentant les coûts de des composants de qualité (6). et ses contradictions.
triel ne pourront demeurer en l’état. Car fabrication et de distribution, plus de
Soucieux de tuer dans l’œuf le désir derrière l’exigence de disponibilité des garantie suppose plus de réparations, et Enfin, l’allongement de la garantie Pour rendre concevable une transition
même d’un tel bouleversement, les pièces détachées se profile la question de donc davantage de travail. Mais, bien doit s’accompagner de l’affichage du de ce genre, il faudra encore affronter les
industriels répètent que le consommateur la propriété privée. Si une entreprise peut sûr, la structure du marché du travail prix d’usage, qui, selon la loi Hamon, forces sociales qui soutiennent la valeur
paierait in fine le coût d’une augmenta- mettre un bien sur le marché et tirer béné- devrait évoluer : il incomberait à l’État désigne « la valeur marchande associée d’échange. Elles sont puissantes. Dans
tion de la durée de la garantie. Des fice de sa vente, c’est qu’elle possède sur de mettre en œuvre des mesures de à l’usage du service rendu par un bien cette perspective, l’économie de la fonc-
demandes de réparation beaucoup plus lui des droits exclusifs. De ceux-ci décou- reconversion vers cette activité. meuble, et non à la propriété de ce tionnalité doit s’accompagner d’un projet
nombreuses susciteraient immanquable- lent en dernière instance les profits des bien (7) ». Le gouvernement de l’époque politique à même de mobiliser de larges
ment des frais supplémentaires pour les capitalistes. Les mettre en question, Rallonger la durée de disponibilité des a confié cette expérimentation au bon secteurs sociaux et, en premier lieu, les
fabricants et les vendeurs, lesquels se comme l’a fait le mouvement ouvrier pièces détachées et ressusciter le secteur vouloir des industriels, sans la rendre classes populaires. La défense de la valeur
répercuteraient sur les prix. Ou alors, depuis ses origines, ouvrirait la voie à une de la réparation ne sert à rien si les mar- obligatoire. Résultat : personne n’a d’usage contre la propriété privée forme
pleurnichent-ils, l’innovation actuelle- autre organisation de l’économie. chandises ne sont pas réparables, c’est- entendu parler du prix d’usage. Il s’agit le socle commun du socialisme et de
ment dopée par la rotation perpétuelle à-dire conçues pour pouvoir l’être. Or pourtant d’un outil étonnant. Le prix affi- l’écologie politique ; elle en constituera
des produits risquerait de s’essouffler. Si l’on veut augmenter la durée de la c’est de moins en moins le cas. Coller les ché d’un bien peut être modique, mais sans nul doute le point de départ.
Ralentir le rythme reviendrait à faire per- garantie, il faudra davantage de répara- composants ou les visser : ce simple choix son prix d’usage élevé. Les deux varient
dre à la recherche et développement sa teurs. Or, en dix ans, la moitié des indé- entrave ou facilite le remplacement d’une même souvent en proportion inverse. Un
centralité dans le fonctionnement du pendants ont fermé boutique en pièce. Pour les structures dites « mono- prix bas masque vraisemblablement la (1) « Allonger la durée de vie de nos biens : la
garantie à dix ans, maintenant ! Note de plaidoyer »,
capitalisme. Là encore, le consommateur France (4). La réparation automobile se blocs », d’un seul tenant, l’idée même de piètre qualité des composants, Les Amis de la Terre, septembre 2016, www.amisde-
paierait finalement l’addition, mais cette porte bien, mais, en matière d’électro- composant disparaît : il n’y en a plus et/ou – cela va généralement de pair – les laterre.org
fois en matière de liberté, puisqu’il per- ménager ou de cordonnerie, le pays se qu’un seul, à prendre ou à jeter, comme conditions de travail désastreuses des (2) « Signez la pétition “Garantie dix ans
drait la possibilité de changer de smart- désertifie. Si on allonge la garantie, cette le montre l’exemple des phares automo- producteurs. Le prix d’usage inclut les maintenant” », Les Amis de la Terre, 24 octobre 2016,
www.amisdelaterre.org
phone aussi souvent qu’il le souhaite. noble profession retrouve toute sa place. biles. Les fabricants n’ont nul besoin de coûts cachés : ceux de la durée de vie
(3) Serge Latouche, Bon pour la casse. Les
Dans certains centres-villes, le mouve- pratiquer l’obsolescence programmée limitée qui contraindra le consommateur déraisons de l’obsolescence programmée, Les Liens
Les industriels ont raison sur un point : ment des Repair Cafés, où des bricoleurs stricto sensu. Il leur suffit de concevoir à renouveler le produit à brève échéance. qui libèrent, Paris, 2012.
garantir les marchandises plus long- invitent des consommateurs à venir des marchandises impossibles à réparer. L’affichage d’un tel indicateur pourrait (4) « Allonger la durée de vie de nos biens : la
temps suppose de les produire autre- réparer leurs objets, suscite l’engoue- C’est beaucoup plus simple et juridique- inciter les clients à payer plus cher à garantie à dix ans, maintenant ! Note de plaidoyer »,
ment, avec des matériaux durables. C’est ment (5). Effet de mode rétro, sans ment moins risqué. l’achat afin de s’épargner des frais élevés op. cit.
la fin de la civilisation du jetable, pilier, doute, mais aussi conséquence de la pendant le cycle de vie de l’objet. (5) Nicolas Six, « Dans un Repair Café, avec les
bénévoles qui redonnent vie aux objets cassés », Le
notamment depuis l’invention du rasoir crise, qui incite nombre de personnes à L’allongement de la garantie fourni- Monde, 1er octobre 2017.
Gillette à la fin du XIX e siècle, de la retaper plutôt qu’à renouveler. rait un levier pour la relocalisation de Le calcul du prix d’usage dépend de (6) Philippe Moati, « Étendre la garantie sur les
société de consommation (3). Allonger la production, sans laquelle la transition la durée de vie « normale » du bien. biens à dix ans », Le Monde, 3 mai 2010.
les garanties légales supposerait aussi La profession de réparateur indépen- écologique n’a aucune chance d’aboutir. Toute marchandise possède une longé- (7) Loi du 17 mars 2014 relative à la consommation,
de rendre les pièces détachées disponi- dant présente une particularité : elle En effet, les produits à bas coût en pro- vité attendue, estimée à la conception chapitre II, section 1, article 4, www.legifrance.gouv.fr
bles sur le long terme : dix ans, voire n’est pas délocalisable. Quand votre venance de l’autre bout du monde, à et entrée dans nos représentations. Nous (8) Clément Chauvin et Erwann Fangeat, «Allon-
davantage, comme cela existe pour cer- smartphone tombe en panne, il est par- grand renfort d’émissions de gaz à effet attendons qu’un réfrigérateur fonctionne gement de la durée de vie des produits », étude menée
pour le compte de l’Agence de l’environnement et
tains constructeurs d’électroménager. fois envoyé à l’autre bout du monde, de serre, pourront difficilement satis- plus longtemps qu’un smartphone de la maîtrise de l’énergie (Ademe), Angers,
Les fabricants limitent volontairement puis réexpédié. C’est le cas notamment faire aux exigences d’une garantie – renouvelé en moyenne tous les vingt février 2016.
leur disponibilité afin de provoquer l’ob- lorsque la réparation passe par l’en- décennale. On l’oublie souvent : la mon- mois (8). Plus le produit est durable, (9) Franck Cochoy, Marie Plessz, Diane Rodet et
solescence. Obtenir ces composants seigne (situation la plus fréquente en dialisation marchande a pour corollaire plus son prix d’usage baisse, puisque le François Sarfati, « La consommation low cost »,
La Nouvelle Revue du travail, no 12, Paris, 2018.
s’avère long et fastidieux. Même le ven- France) ou par le fabricant (en Alle- une dégradation de la qualité des biens, coût total de l’utilisation se divise par
magne, par exemple). À l’inverse, l’in- ainsi que l’absence de garantie pour un plus grand nombre d’années. D’au- (10) Jean-Pierre Le Crom, « Le label syndical »,
* Sociologue, auteur de l’ouvrage Les Besoins dans Jean-Pierre Le Crom (sous la dir. de), Les Acteurs
artificiels. Comment sortir du consumérisme, La tervention d’un réparateur indépendant beaucoup d’entre eux. S’ils devaient tres critères entrent en ligne de compte. de l’histoire du droit du travail, Presses universitaires
Découverte, Paris, à paraître le 19 septembre 2019. mobilise un humain présent sur place couvrir leurs produits durant dix ans, Si une voiture vieillissante occasionne de Rennes, 2005.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
4
F ÉROCE DOUCEUR

La « bienveillance », cache-misère
Alors que l’éducation nationale connaît un manque croissant tels le nombre d’heures de cours dispen- (...). Ainsi, il contribue à construire de terminer leur appréciation trimestrielle
sées ou le nombre d’élèves par classe. l’équité entre enfants en réduisant les de l’élève par un mot positif. La préconi-
de moyens et d’effectifs, un mot d’ordre y fait florès : écarts langagiers (3). » Pour venir à bout sation pourrait s’entendre si elle ne tendait
la «bienveillance» que les enseignants sont invités à témoigner C’est sous la présidence de M. François des inégalités de maîtrise du langage, les à substituer à la mission d’émancipation
à leurs élèves, et qui pourrait triompher de tous les obstacles. Hollande que la psalmodie moralisatrice stratèges de la rue de Grenelle misent donc de l’école l’impératif d’épanouissement
a fleuri. Le pédagogue se mue en anima- sur l’amabilité de l’enseignant. Lorsqu’il personnel : « L’école maternelle est une
Cette antienne masque l’impuissance de l’institution à réduire teur : « L’enseignant crée les conditions écrit, l’élève doit pouvoir s’appuyer sur école bienveillante (...). Sa mission prin-
le fossé entre les enfants des classes favorisées et ceux des bienveillantes et sécurisantes pour que « des remarques toujours bienveillantes cipale est de donner envie aux enfants
tous les enfants (même ceux qui ne s’ex- relatives au texte initialement pro- d’aller à l’école pour apprendre, affirmer
classes populaires. priment pas ou peu) prennent la parole, duit (4) ». Au collège, des personnels de et épanouir leur personnalité (5). »
participent à des situations langagières direction morigènent ceux qui ont eu le
plus complexes que celles de la vie ordi- malheur de mettre un zéro pour un devoir L’injonction suscite des comporte-
naire ; il accueille les erreurs “positives” non rendu, et demandent aux enseignants ments paradoxaux chez les enseignants :
PAR CLOTHILDE DOZIER sarcasmes et fatigue face au nouveau leit-
motiv de l’institution, mais aussi porosité
ET SAMUEL DUMOULIN * à ce discours culpabilisant. Confrontés à

R
la difficulté de la tâche, désemparés, par-
« ÉPUBLIQUE », « excellences », désigne le souci de l’institution, partagé
fois, ils peuvent être sensibles à ce qui,
sous couvert de progressisme, constitue
« bienveillance » : des trois mots choisis par une partie des enseignants, de ne pas en réalité un renoncement. « Si l’on veut
par le ministre de l’éducation nationale, concentrer les efforts et les moyens de diplômer davantage d’élèves, il faut pas-
M. Jean-Michel Blanquer, pour lancer sa manière disproportionnée sur les élèves ser d’un système d’enseignement qui trie
première rentrée, en septembre 2017, en difficulté au « détriment » des autres. pour que les meilleurs parviennent aux
c’est le dernier qui surprend. Depuis Jules Traduisant la volonté de se montrer atten- formations d’excellence à un système
Ferry, on ne saurait parler de l’école sans tif, avant tout, à ne pas défavoriser les “bienveillant” qui décide de faire réussir
invoquer la République. L’excellence est favorisés, ce mot est devenu l’expression de façon variée des élèves reconnus dans
également entrée dans le vocabulaire quo- officielle – quoique euphémisée – justi- leurs habiletés plurielles », affirmait ainsi
tidien des établissements scolaires. Elle fiant les écarts de réussite scolaire. un rapport de l’inspection générale
en 2013 (6). Dans l’académie de Lille,
un collège a choisi de nommer son projet
« Habiletés plurielles » d’établissement « collège des intelli-
gences multiples ». Il a reçu en avril 2015

I L RESTE donc la bienveillance. La


notion s’est répandue dans les collèges et
Le message est clair : professeurs
sévères, en déployant au quotidien la
le prix de l’innovation et du développe-
ment professionnel lors de la Journée de
l’innovation du ministère de l’éducation
les lycées en quelques années. Inspirée panoplie du découragement (sourcils nationale. Le principe ? « L’invitation
de la politique du care, diffusée en France froncés, remarques acerbes, notes exa- faite aux enseignants de solliciter d’au-
notamment par Mme Martine Aubry (1), gérément basses), vous portez la res- tres formes d’intelligence dans les
elle a été défendue par le ministre de ponsabilité première dans l’échec de apprentissages, intelligence spatiale, cor-
l’éducation nationale Vincent Peillon centaines de milliers de chrysalides qui porelle – kinesthésique ou musicale –,
en 2012, dans le cadre de la concertation n’attendaient qu’un geste pour se faire
« Refondons l’école de la République », papillons. Ou comment promouvoir,
préalable à la loi du même nom. La bien- dans le débat sur l’école, des questions (1) Lire Evelyne Pieiller, «Liberté, égalité... “care”»,
veillance apparaît aujourd’hui comme de posture plutôt que de structure. La Le Monde diplomatique, septembre 2010.
l’un des piliers des « bonnes pratiques » mise en orbite du thème de la bienveil- (2) «Agir contre le décrochage scolaire : alliance
défendues par l’institution. Une formule lance dans l’univers éducatif a ainsi éducative et approche pédagogique repensée», rapport
V1 GALLERY, COPENHAGUE

peut en résumer la philosophie : « Chaque pour intérêt premier d’escamoter les de l’inspection générale de l’éducation nationale
(IGEN) et de l’inspection générale de l’administration
jeune a besoin d’encouragement chaque causes réelles de l’échec scolaire. For- de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR),
jour (2). » Sans cette pédagogie compré- midablement adapté à la cure d’austérité ministère de l’éducation nationale, Paris, juin 2013.
hensive, l’élève serait mis dans l’incapa- imposée au service public – cette « bien- (3) Bulletin officiel, ministère de l’éducation
cité de réussir et, ainsi, d’envisager une veillance » ne coûte rien à l’État –, il en nationale, Paris, 26 mars 2015.
orientation heureuse. est aussi le parfait paravent, puisqu’il (4) Bulletin officiel, 24 décembre 2015.
détourne l’attention de questions qui GEOFF MCFETRIDGE. – « A Test for Emotional Intelligence »
(5) Bulletin officiel spécial no 2, 26 mars 2015.
* Enseignants dans le secondaire. manquent singulièrement d’élégance, (Un test d’intelligence émotionnelle), 2016 (6) «Agir contre le décrochage scolaire », op. cit.

T RENTE ANS APRÈS LE RAPPORT

Introuvable démocratisation
La philosophie pourrait être une dire que c’est là l’objet propre et essentiel – épreuve reine depuis plus d’un siècle – à d’acquérir en une seule année d’examen deviennent déterminantes, capacités dont
discipline-clé pour armer l’esprit de cet enseignement (1) ». Quand il s’agit des élèves souvent en difficulté scolaire, une culture philosophique et une méthode on sait qu’elles ne sont pas les mieux
de l’enseigner, pourtant, force est de dont l’orientation s’est faite par défaut, de réflexion gravées dans le marbre, c’est partagées socialement. Depuis 1973, les
critique des élèves. Mais son reconnaître qu’on est loin du compte. et qui sont dépourvus du capital culturel, parce que toutes les tentatives de trans- programmes concernent des notions : la
enseignement souffre d’un con- notamment linguistique, qui leur permet- formation furent invariablement rejetées. liberté, le bonheur, l’État, l’art, etc. Or
L’initiation à la philosophie concerne trait de réussir ce type d’exercice. En 1988, le ministre de l’éducation Lionel une même notion peut être abordée sous
servatisme persistant, largement plus d’élèves que jamais : la moitié d’une Jospin demandait à un groupe coordonné de multiples angles. Les professeurs ont,
dû au prestige paralysant qui classe d’âge en France – la moitié seule- Largement passé inaperçu dans la pro- par le sociologue Pierre Bourdieu et le en théorie, toute latitude pour choisir ces
ment, car les élèves de lycées profession- fession, ce rapport concluait : « L’ensei- scientifique François Gros de réfléchir aux thèmes et construire leurs cours avec les
l’entoure. nels, qui représentent 28 % des bacheliers, gnement philosophique se trouve ainsi à contenus de l’enseignement. La commis- auteurs de leur choix. Mais, en pratique,
en sont exclus (2), de même que ceux qui la croisée des chemins. Vraisemblable- sion de philosophie et d’épistémologie, ils n’ont pas le temps d’approfondir
sont sortis de l’institution scolaire avant ment il se perdra si, en son attachement présidée par Jacques Bouveresse et toutes les facettes d’une notion, et leurs
l’année où on l’enseigne. La moitié d’une à une image de lui-même, il refuse de Jacques Derrida, rendit son rapport en élèves pourront tomber sur un sujet de
PAR SERGE COSPÉREC classe d’âge, malgré tout, ce n’est pas rien, changer sa manière d’être, c’est-à-dire juin 1989 (4). Ce texte décisif, dont le baccalauréat qu’ils n’auront pas, ou très
ET FRÉDÉRIC et des cohortes de lycéens ont ainsi l’oc- sa manière d’enseigner. » Une décennie diagnostic et les propositions n’ont pas peu, étudié pendant l’année.
casion de découvrir pendant leur année plus tard, rien n’a changé. pris une ride en trente ans, n’a jamais fait
LE PLAINE * de terminale des manières de voir souvent l’objet d’un débat sérieux et argumenté La liberté, par exemple, peut donner lieu
inédites pour eux, qui suscitent l’appré- Comment en est-on arrivé là ? Un coup dans la profession : le ministère renonça à des questionnements sur l’existence du

L
hension ou la curiosité, et qui seront, pour d’œil rétrospectif s’impose : si l’enseigne- à le publier, sous la pression d’une partie libre-arbitre (liberté opposée au détermi-
la plupart, leur première et dernière ren- ment de la philosophie met aujourd’hui d’entre elle (5). Aujourd’hui, l’immense nisme) ou sur les libertés politiques. Autre
A philosophie se présente volontiers contre avec la philosophie. en difficulté les professeurs et les élèves, majorité des enseignants en ignore exemple : un inventaire non exhaustif des
comme l’emblème par excellence de la exigeant des uns qu’ils exigent des autres l’existence. sujets du baccalauréat concernant l’art don-
démocratie. Elle se veut sans frontières, Qu’en retirent-ils ? Rédigé il y a plus
universellement émancipatrice, cham- de dix ans, le dernier rapport de l’inspec-
pionne tout-terrain de l’esprit critique. tion générale de philosophie frappe par Un enseignement à désacraliser
Q
(1) Les « Instructions » de 1925 sont reproduites
Jamais abrogées, les « Instructions » du sa lucidité, dans un registre où les figures dans l’ouvrage majeur de Bruno Poucet Enseigner la
ministre de l’instruction publique et des imposées consistent plutôt à se satisfaire UE disait ce rapport ? Il s’agissait pensée comme couronnement, mais philosophie. Histoire d’une discipline scolaire, 1860-
1990, CNRS Éditions, Paris, 1999.
beaux-arts Anatole de Monzie datant de l’existant (3). Ainsi, tout en soulignant de faire descendre l’enseignement de la comme accompagnement et mise en
(2) Cf. Pierre Bourdieu et Patrick Champagne, «Les
de 1925 proclament que « c’est dans la la qualité des enseignants, leur engage- philosophie du piédestal où l’avait hissé relation des autres disciplines, devant exclus de l’intérieur», Actes de la recherche en sciences
classe de Philosophie que les élèves font ment et leurs efforts pour s’adapter à des sa sacralisation. Il fallait assumer son aider l’élève à donner une unité et une sociales, no 91-92, Paris, mars 1992.
l’apprentissage de la liberté par l’exer- conditions parfois très difficiles, il caractère scolaire, progressif, moins éli- dimension critique à sa culture à mesure (3) Jean-Louis Poirier, « État de l’enseignement de
cice de la réflexion, et l’on pourrait même constate qu’« une masse assez importante tiste et plus soucieux de la formation qu’il l’acquiert. la philosophie en 2007-2008 », inspection générale
de l’éducation nationale (IGEN), ministère de l’édu-
d’élèves, surtout dans certaines séries, réelle des élèves. Deux propositions, cation nationale, Paris, septembre 2008, disponible
manifeste une indifférence totale et sans entre autres, étaient offertes au débat. La La seconde proposition était de pré- sur http://medias.lemonde.fr
* Respectivement professeur de philosophie à l’école nuances à l’aspect libérateur de la phi- première était de sortir cette matière de ciser et de délimiter les programmes de
supérieure du professorat et de l’éducation de Créteil, (4) « Rapport de la commission de philosophie et
auteur de La Guerre des programmes (1975-2020). losophie, et considère, à tous égards, son isolement dans la seule année de ter- façon à être certain que l’élève, à l’exa- d’épistémologie », Paris, 15 juin 1989, disponible sur
L’enseignement de la philosophie, une réforme impos- qu’elle perd son temps en classe de phi- minale en instaurant un cycle obliga- men, ne serait évalué qu’à partir de ce www.acireph.org
sible ?, à paraître cet automne aux éditions Lambert- losophie ». Les filières technologiques toire : initiation en première, formation qu’il a pu effectivement apprendre en (5) Supplément au numéro de septembre-
Lucas ; et professeur de philosophie, président de octobre 1989 de la revue L’Enseignement philoso-
l’Association pour la création d’instituts de recherche sont les premières citées. On continue d’y en terminale, approfondissement dans le classe ; faute de quoi ce sont les capaci- phique, organe de l’Association des professeurs de
sur l’enseignement de la philosophie (Acireph). demander d’écrire des dissertations supérieur. La philosophie n’était plus tés acquises à l’extérieur de l’école qui philosophie de l’enseignement public (Appep).
5 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

D ’ UNE NOTION EN VOGUE

de la sélection sociale à l’école


rythmique (7). » Les bénéficiaires ? « Des comme inéluctable. Ces discours pseudo- personnels de direction dans le sens d’une
élèves en difficulté avec la langue. » Et égalitaires ont pour objet de justifier le rectification à la hausse des évaluations
de préconiser notamment le recours aux renoncement de l’institution scolaire à effectuées par les enseignants. Les taux
« cartes heuristiques », ou « cartes men- faire accéder les enfants des classes de réussite des élèves dans le cadre des
tales », ces schémas qui ont envahi populaires aux savoirs légitimes. De son divers examens constituent en effet des
manuels, cahiers et classeurs. côté, le lycée Henri-IV, dans le 5e arron- éléments-clés dans l’évaluation du travail
dissement de Paris, maintient le cap. des principaux et des proviseurs par les
Talents, potentiels, intelligences, habi- Jusqu’à la rentrée de septembre 2018, directeurs académiques des services de
letés... La déclinaison de ces termes esca- soit avant la réforme du lycée, il mettait l’éducation nationale (Dasen, ex-inspec-
mote la réalité de la hiérarchie des savoirs à disposition des élèves entrant en classe teurs d’académie) et les recteurs.
et des aptitudes scolaires, et sa consé- de première une liste d’ouvrages en guise
quence : une place plus ou moins envia- de « conseils de lecture ». En français, Avec les réformes du lycée et du bac-
ble sur l’échelle sociale. Leur utilisation pour le seul chapitre « Réalisme et natu- calauréat prenant effet à la rentrée 2019,
trahit – et diffuse – une conception essen- ralisme », on dénombrait quarante-trois M. Blanquer prolonge cette tendance. La
tialisée des élèves, déconnectée de leur titres. Sans compter les nouvelles natu- notion de « parcours » individualisé des
classe sociale. Plutôt que de chercher à ralistes d’Émile Zola, Guy de Maupas- élèves – censés choisir leurs « spéciali-
comprendre l’échec scolaire pour mieux sant, Joris-Karl Huysmans... À quand une tés » – mime la liberté en omettant les
le combattre, cette conception l’entérine pétition d’intellectuels pour exiger le res- données structurelles : toutes les spécia-
et le badigeonne de considérations pect des « habiletés plurielles » des lités ne sont pas enseignées dans tous les
morales pour mieux le faire accepter enfants de la bourgeoisie parisienne ? lycées. Là encore, l’équivoque règne sur
l’obtention du futur diplôme : contrôle
continu, épreuves communes (certaines
Briser le thermomètre... en classe de première, d’autres en termi-

C ETTE promotion de la bienveillance


fait écho à l’instauration, à tous les échelons
l’Union européenne (9), l’évaluation par
compétences est aujourd’hui généralisée
nale), épreuves terminales (certaines en
classe de première, d’autres en termi-
nale). Heureux celui qui saura y voir
du système scolaire, de l’évaluation par en primaire et dans un grand nombre de clair – ou plutôt, heureux celui qui sera
compétences. Toutes deux convergent pour collèges. Les bulletins se présentent informé. L’injonction contradictoire est
masquer les ratés de la massification sco- désormais comme d’interminables forte pour le lycéen invité à choisir ses
laire. Le souci de la bienveillance conduit tableaux égrenant des « compétences » spécialités alors qu’une sélection sévère
par exemple, en primaire, à nommer des divisées en « domaines », eux-mêmes le place sous une évaluation permanente.
V1 GALLERY, COPENHAGUE

élèves responsables, chaque semaine, de segmentés en « items » aux contours par-


multiples missions dénuées d’objectifs ticulièrement flous : « écouter pour com- L’école de la IIIe République, solide
cognitifs, telles qu’essuyer le tableau, prendre un message oral, un propos, un et exigeante, dans laquelle les élèves
ramasser les cahiers, mettre en rang ses texte lu » ; « acquérir et comprendre le auraient acquis la maîtrise des tables de
camarades avant l’entrée en classe, etc., sens des mots »... Ils sont devenus illisi- multiplication et la connaissance des
instaurant une confusion prégnante entre bles. La prise de conscience des inéga- règles d’orthographe, relève largement
le savoir à acquérir et les tâches à effec- lités scolaires, source de désillusion bru- GEOFF MCFETRIDGE. – « Detuning Literacy » (Brouiller la compréhension), 2016 du fantasme. L’ancien système de nota-
tuer (8). Dès lors que celles-ci sont évaluées tale pour les jeunes issus des classes tion ne doit pas non plus susciter de nos-
en tant que telles, comme une forme de populaires, se déplace du collège vers le du niveau de maîtrise des huit compo- valeurs attestant le niveau de maîtrise talgie particulière. Le tri social des
« savoir-être », dans les référentiels de lycée, où la note perdure. santes, chacune notée sur 50, d’un « socle atteint : « insuffisant » (10 points sur 50), élèves existait déjà hier. Mais l’institu-
compétences désormais généralisés à tous commun de connaissances, de compé- « fragile » (25 points), « satisfaisant » tion ne consacrait pas autant d’efforts à
les échelons de l’institution scolaire, l’en- L’idée de briser le thermomètre pour tences et de culture ». Ces composantes (40 points) et « très bonne maîtrise » le rendre invisible.
fant sociable et volontaire pour éteindre faire baisser la fièvre n’est pas nouvelle. ne correspondent pas au cadre de travail (50 points). Même si Florian est archinul
les lumières et baisser les persiennes a tout Mais elle est aujourd’hui déclinée de connu de l’élève (la discipline). Cela en anglais, le décompte retenu lui garantit C LOTHILDE D OZIER ET
lieu de croire, et sa famille avec lui, qu’il manière systématique, à toutes les étapes oblige les enseignants à travailler dans au minimum 20 % des points possibles. S AMUEL D UMOULIN .
remplit sa part du contrat. Même s’il ne du parcours éducatif. Soit le cas d’un l’approximation afin de fixer le « posi- Très bon en mathématiques – mais pas
maîtrise pas la lecture. élève de troisième ambitionnant de décro- tionnement » de chaque élève pour cha- excellent –, il obtiendra cependant 100 % (7) Ibid.
cher son brevet des collèges. Appelons- cune des huit composantes du socle (par des points pour la composante en ques- (8) Cf. Stéphane Bonnéry, Comprendre l’échec
L’offensive contre l’évaluation des le Florian. Depuis la session 2017, le exemple : « les méthodes et outils pour tion. Et si, en dépit de ce barème amélio- scolaire. Élèves en difficultés et dispositifs pédago-
giques, La Dispute, coll. « L’enjeu scolaire », Paris,
élèves à travers une notation chiffrée diplôme est noté sur 800 points. Quatre apprendre », « la formation de la personne rant par lui-même les résultats des 2007.
– remplacée par un système complexe cents points sont attribués dans le cadre et du citoyen »). L’opacité ne s’arrête pas élèves – mais pas leurs connaissances –, (9) « Une nouvelle stratégie en matière de compé-
d’évaluations par compétences – relève d’épreuves se déroulant en fin d’année là. En effet, pour chaque composante du Florian risquait d’échouer, il pourrait tences pour l’Europe », Commission européenne,
de la même logique. Impulsée par scolaire. Les 400 points restants résultent socle a été fixée une échelle à quatre compter sur les interventions répétées des Bruxelles, 10 juin 2016.

B OURDIEU, L’ IMMOBILISME

de la philosophie
nés depuis trente ans fait apparaître que les approfondir et diversifier les approches camp conservateur se forme ou se reforme, philosophiques s’opposant sur un pro- l’expertise leur paraît utile ». Les futurs
candidats sont censés maîtriser près d’une philosophiques avec leurs élèves. arc-bouté sur la mythologie de la profes- blème donné et, enfin, des grandes ques- programmes, sans surprise, conserveront
quinzaine de problématiques. Parmi ces sion. Le résultat de cette guerre des pro- tions reliées au monde contemporain. le flou des précédents.
sujets : la nature de l’œuvre d’art («Qu’est- Cet épisode du rapport Derrida- grammes est de perpétuer le statu quo :
ce qui distingue une œuvre d’art d’un objet Bouveresse fonde les trois décennies sui- l’introduction de la philosophie en pre- On pourrait imaginer un horaire com- À rebours à la fois d’une contre-réforme
quelconque?»), les rapports de l’art et de vantes. À chaque tentative pour réformer mière, dans les lycées professionnels et mun pour cette formation commune de conservatrice et du « dénivelé des exi-
la vérité («L’œuvre d’art nous met-elle en les programmes et les épreuves du bacca- dans l’enseignement supérieur n’a toujours la classe de seconde jusqu’au baccalau- gences » qui consiste, souvent avec les
présence d’une vérité impossible à atteindre lauréat dans le sens d’une plus grande déli- pas été sérieusement débattue, et les réat. Rien ne justifie en effet la distribu- meilleures intentions, à en demander
par d’autres voies?»), ou encore les rap- mitation des notions à étudier et d’une épreuves du baccalauréat demeurent tion horaire actuelle, avec quatre heures moins aux élèves les plus fragiles – et ce
ports de l’art et de l’histoire (« L’œuvre meilleure explicitation des attendus, un inchangées. de philosophie dans la voie générale, faisant à leur apprendre moins (9) –, il est
d’art dépend-elle de son temps?»). contre seulement deux en séries techno- plus que jamais nécessaire de renouveler
logiques et aucune en lycées profession- les modalités pratiques de la formation et
Le programme existant prétend garantir Chantier urgent nels. Cette situation est insensée : là où de l’évaluation des élèves en philosophie,
la liberté des professeurs, mais accomplit
en réalité l’inverse : ce n’est pas parce
qu’un programme est indéterminé qu’il
A U nom de l’authenticité philoso-
phique, les réflexions et les pratiques
a bientôt vingt ans, le Manifeste pour
l’enseignement de la philosophie, texte
les élèves sont les plus faibles du point
de vue de la formation générale en raison
de leur parcours, là où ils auraient donc
pour leur donner les moyens d’un réel
apprentissage des outils de la réflexion cri-
tique. Cela permettrait de transformer les
offre davantage de liberté. Au contraire : réellement pédagogiques se voient relé- fondateur de l’Association pour la créa- besoin d’une formation plus solide, ils épreuves du baccalauréat pour préciser,
plus il est centré sur quelques problèmes guées au rang de « petite cuisine » propre tion d’instituts de recherche sur l’ensei- ont le moins d’heures. clarifier et augmenter les exigences. Un
précis à étudier, sur lesquels les candidats à chaque professeur, quand elles ne sont gnement de la philosophie (Acireph). chantier particulièrement urgent en séries
à l’examen pourront être évalués, plus les pas accueillies avec méfiance ou mépris. La réforme engagée aujourd’hui, essen- technologiques, où une part significative
professeurs ont de temps et de latitude pour Comme le remarquait déjà le sociologue Pourtant, les idées ne manquent pas tiellement mue par des préoccupations des candidats, dépassée par le flou des
Louis Pinto en 1983, « un travail qui pour démocratiser l’enseignement de la d’ordre budgétaire, ne prend malheureu- attendus, termine en une heure une épreuve
prend pour objet la dimension scolaire philosophie (7). En commençant par le sement pas cette direction. Outre la ques- censée en durer quatre.
L’Imprimerie de la compétence philosophique ne peut sortir de son enfermement dans la seule tion des horaires et des moyens, au mieux
79, rue de Roissy être que ressenti et dénoncé comme année de terminale, pour introduire un constants, si ce n’est décroissants dans S ERGE C OSPÉREC
93290 agression par tous ceux qui se font un cursus progressif et cohérent sur les trois un contexte d’austérité, le ministre de ET F RÉDÉRIC L E P LAINE .
Tremblay-en-France
monopole professionnel de la pensée années de lycée. Il faudrait que de nou- l’éducation, M. Jean-Michel Blanquer, a
ultime, pensée qui se définit elle- veaux programmes, conçus pour ces trois nommé une femme qui revendique son (6) Louis Pinto, «L’école des philosophes. La disser-
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres même (6) ». Ainsi, cette dimension cen- ans, permettent d’éduquer à l’analyse, à conservatisme (8) à la tête du Conseil tation de philosophie au baccalauréat », Actes de la
recyclées : 100 %. Ce journal est imprimé sur
un papier UPM issu de forêts gérées durablement, trale de tout enseignement – sa didac- l’enquête et à la discussion rationnelle. supérieur des programmes (CSP). recherche en sciences sociales, no 47-48, juin 1983.
porteur de l’Ecolabel européen sous le n° FI/37/001. tique – est exclue depuis toujours de la S’agissant des contenus et des pratiques, Mme Souâd Ayada a ainsi exercé un (7) Cf. Sébastien Charbonnier, Que peut la philo-
Eutrophisation : Ptot = 0,007 kg/t de papier
formation initiale et continue des profes- l’accent devrait être mis sur l’acquisition contrôle sur les groupes d’élaboration de sophie ? Être le plus nombreux possible à penser le
plus possible, Seuil, Paris, 2013.
Commission paritaire des publications seurs, presque exclusivement érudite. par les élèves des connaissances fonda- projet de programmes (GEPP) en leur
et agences de presse : nº 0519 D 86051 (8) « À la tête du Conseil des programmes, Souâd
« Les concours, et tout particulièrement mentales de logique et d’argumentation interdisant de rencontrer les associations, Ayada, une philosophe au conservatisme assumé »,
ISSN : 0026-9395
PRINTED IN FRANCE l’agrégation, sont conçus et vécus (condition nécessaire et condition suffi- syndicats et autres spécialistes de l’en- Le Monde, 2 février 2018.
comme des “brevets d’excellence philo- sante ; argument et sophisme ; raisonne- seignement, en contradiction avec la (9) Cf. Jean-Pierre Terrail, Pour une école de l’exi-
À la disposition des diffuseurs de presse sophique” et des moyens de continuer ments inductif et déductif ; etc.), des charte encadrant pourtant le CSP, selon gence intellectuelle, La Dispute, coll. « L’enjeu
pour modification de service, demandes de réassort scolaire », Paris, 2016 ; Groupe de recherche sur la
ou autre, nos numéros de téléphone verts : d’“être philosophe” plutôt que comme repères lexicaux et conceptuels attachés laquelle, « conformément au décret du démocratisation scolaire (GRDS), L’École commune.
Paris : 0 805 050 147 la voie d’entrée dans le métier de pro- à chaque notion ou problème, des repères 24 juillet 2013, les GEPP (...) consultent Propositions pour une refondation du système éducatif,
Banlieue/province : 0 805 050 146.
fesseur de philosophie », dénonçait, il y culturels concernant les grands courants les spécialistes et partenaires dont La Dispute, coll. « L’enjeu scolaire », 2012.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
6
UN GOUVERNEMENT

La face cachée
Au lendemain de l’action de Stop Despejos,
Souvent loué pour avoir tenu Morar em Lisboa organise un débat au sujet du
récent encadrement des locations Airbnb par la
tête à la Commission mairie. Dans une petite salle feutrée, à deux pas
européenne et relancé du Musée du fado, en contrebas du quartier de
l’Alfama, les discussions enflammées s’éternisent
le pouvoir d’achat, jusqu’à la tombée de la nuit. Mme Lurdes Pinheiro,
le gouvernement portugais de l’association de quartier, fulmine : « L’Alfama est
en train de devenir un parc d’attractions. Toutes
est désormais à la peine. les interventions urbanistiques de la municipalité
sont dirigées vers les touristes et non vers les
Plusieurs mouvements sociaux Lisboètes. C’est une barbarie architecturale qui
agitent le pays, telle la grève détruit notre patrimoine ! »

des chauffeurs routiers pour À quelques ruelles de là, la municipalité


socialiste a récemment cédé le palais Santa Helena,
de meilleurs salaires. une antique bâtisse du XVIe siècle, à Stone Capital,
En plein été, le premier ministre l’un des principaux promoteurs immobiliers de la
ville. Les deux frères à la tête de ce groupe privé,
a même dû réquisitionner les Français Arthur et Geoffroy Moreno, l’ont trans-
des camions pour alimenter formé en appartements de luxe. « De l’autre côté
de la colline de l’Alfama, Stone Capital a privatisé
les stations-service. Les luttes une ancienne cour arborée considérée comme un
poumon vert du quartier de Graça, signale Mme Ana
contre la précarité et pour Jara, architecte et conseillère municipale d’oppo-
une hausse du pouvoir d’achat sition (PCP). Son projet est de bâtir une résidence
fermée de luxe, sans consultation publique ni étude
concernent les salariés environnementale. »
du public comme du privé.
Lisbonne, terrain
de jeu pour
PAR les investisseurs
NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À la suite des élections municipales de 2017,
MICKAËL CORREIA * qui ont reconduit le maire socialiste Fernando
Medina, les projets urbains d’envergure ne sont
plus passés au crible par le conseil municipal. Ils

Q
sont désormais validés directement par l’adjoint
au maire chargé de l’urbanisme. M. Manuel
« U’EST-CE QUE nous voulons? Des maisons
Salgado, qui a occupé cette fonction jusqu’en août
dernier, a été durant douze ans « le maître d’œuvre
pour tous ! », scandent en boucle une cinquantaine d’une stratégie d’aménagement urbain néolibérale
de personnes devant l’édifice grisâtre du ministère dont le seul objectif est de faire de Lisbonne un
du logement. En ce matin du 4 juin 2019, les terreau fertile pour les investissements financiers »,
militants de Stop Despejos (« Non aux expulsions ») lâche Mme Jara.
et une poignée de familles lisboètes menacées
d’expulsion ne décolèrent pas. « Il y a encore cinq ans, un édifice sur trois à
Lisbonne était en ruine, dégradé ou vide, sans
Quelques jours auparavant, Mme Maria Nazaré FÁBIO CUNHA. – « Democracia » (détail), São João da Talha, Portugal, 2016 aucune fonction sociale ou économique », nous
Jorge, 83 ans, qui habitait en plein centre-ville de dit Mendes. Après que le juteux marché de la
Lisbonne, a été délogée par dix policiers. « Elle réhabilitation de la ville a été confié au secteur
vivait depuis quarante ans dans cet appartement. Lisbonne »), plate-forme d’une quarantaine d’asso- dogme de l’austérité imposé par Bruxelles. Pendant privé, les grands projets urbanistiques ont fleuri
Le contrat de location était au nom de sa tante, ciations pour le droit au logement. Dans certains la campagne présidentielle française de 2017, le sous la houlette de M. Salgado. Dans le nord de
qui est morte il y a peu, raconte Mme Sandra P., quartiers du centre, plus d’un logement sur deux candidat socialiste Benoît Hamon va ainsi rencontrer la ville, la future Torre Portugália, une tour abritant
de Stop Despejos. Son loyer était de 200 euros est loué via Airbnb. Cette libéralisation du marché M. Costa à Lisbonne. De son côté, M. Jean-Luc des logements de grand standing, cristallise la
par mois. Comme les prix de l’immobilier explosent locatif conduit à l’expulsion d’une à trois familles Mélenchon (La France insoumise) se réfère au colère des Lisboètes. De l’autre côté du Tage, dans
au cœur de la capitale, le propriétaire en a profité chaque jour. Même les classes moyennes ont « modèle portugais » pour promouvoir son les banlieues populaires, le projet Lisbon South
pour l’expulser. » Durant près d’une heure, les désormais du mal à se loger ! » Avec une augmen- programme électoral. Bay s’annonce comme la plus grande opération
membres du collectif manifestent en brandissant tation des locations touristiques de 3 000 % en de requalification urbaine depuis l’Exposition inter-
des pancartes qui proclament « Il y a une crise de une décennie, Lisbonne est, depuis fin 2018, la Ce succès s’est traduit par de bons résultats nationale de 1998. Au programme : centre de
l’habitat » ou « Non à la spéculation immobilière », ville européenne qui compte le plus de résidences aux dernières élections européennes en dépit d’une congrès, marina et hôtels chics. Les promoteurs
avant qu’une petite délégation soit autorisée à Airbnb par habitant, devant Barcelone et Paris. forte abstention. Secrétaire d’État adjoint aux estiment que ce projet « renforcera le statut de
entrer dans le bâtiment. La cheffe du cabinet minis- Or, « en quatre ans, le gouvernement de gauche affaires parlementaires, le socialiste Duarte Cordeiro Lisbonne en tant que destination de tourisme et
tériel déclare laconiquement : « Maria Nazaré Jorge a très peu agi face à cette panoplie de mesures se réjouit du score de son parti. Installé dans un d’investissement » (Público, 14 mai 2019). La
est logée provisoirement jusqu’à ce qu’une solution néolibérales qui favorisent la financiarisation de fauteuil de son élégant bureau en plein cœur de capitale est aujourd’hui devenue un tel terrain de
définitive soit trouvée. » « Depuis son expulsion, l’habitat », déclare Mendes. l’Assemblée de la République, il souligne : « À jeu pour les investisseurs internationaux que
elle déprime et a perdu tous ses repères, rapporte quelques mois des législatives d’octobre, nous M. Medina a été convié au printemps 2019 au club
Mme Sandra P. Elle vit isolée dans les hauteurs de avons remporté le scrutin avec 33,4 % des voix. Bilderberg, ce discret rassemblement annuel des
Castelo, le quartier le plus touristique de la ville, Exonérations Nous n’envoyons plus huit, mais neuf députés élites politiques et économiques occidentales.
où le seul moyen de transport public, le célèbre
tramway 28, est pris d’assaut par les vacanciers... »
fiscales pour socialistes au Parlement européen. C’est le signal
d’un large soutien populaire à la logique actuelle Ces politiques de captation d’une manne
les riches expatriés du Parti socialiste [PS] et des partis qui appuient publique, au détriment du droit au logement et du
En 2012, le gouvernement de centre-droite de le gouvernement. » droit à la ville des Portugais, visent à pallier la grande
M. Pedro Passos Coelho (2011-2015) a modifié En novembre 2015, le gouvernement du premier faiblesse des investissements du gouvernement
la loi sur les locations en faveur des propriétaires, ministre socialiste António Costa arrive au pouvoir Néanmoins, le PS portugais semble s’accom- de M. Costa. Car, depuis l’arrivée au pouvoir des
facilitant l’augmentation du loyer à la fin d’un bail en affichant la volonté d’atténuer les mesures d’aus- moder sans trop de difficultés des mesures socialistes, les cordons de la bourse sont plus serrés
et l’expulsion des occupants en cas de rénovation térité prescrites par la « troïka ». Appuyé au néolibérales de ses prédécesseurs. Comme celle qu’ils ne l’ont jamais été depuis 1974. En 2018, le
des lieux. Asphyxié par la crise de la dette Parlement par le Bloc de gauche, le Parti commu- incitant les propriétaires à louer aux touristes plutôt pays a même été le plus faible investisseur public
depuis 2008, le Portugal est tombé en 2011 dans niste portugais (PCP) et les écologistes grâce à des qu’aux habitants, ou les exonérations fiscales visant de la zone euro (2).
les rets de la « troïka », l’alliance du Fonds accords bipartites – une coalition surnommée la à attirer les investisseurs chinois et russes. « Les
monétaire international, de la Banque centrale geringonça, le « bidule » –, l’exécutif a mis en œuvre visas en or et le statut de RNH sont deux sujets Les raisons de ce choix politique ? L’obsession
européenne et de la Commission européenne. une politique de relance du pouvoir d’achat, tout sur lesquels le gouvernement n’a pas reformulé sa du gouvernement socialiste est de respecter
Celle-ci lui a imposé la dérégulation du marché en œuvrant au redressement des comptes publics. politique, admet M. Cordeiro. Mais nous sommes l’orthodoxie budgétaire imposée par les traités
immobilier et le développement de l’offre Il a ainsi revalorisé les retraites les plus modestes, disposés à y réfléchir, probablement au cours d’une européens. Le redressement économique a ainsi
touristique comme conditions à l’octroi de son augmenté le salaire minimum – gelé à 485 euros législature future. » servi prioritairement non pas à l’amélioration des
aide de 78 milliards d’euros. Lisbonne s’est brut mensuels (sur quatorze mois) jusqu’en 2014, conditions de vie des Portugais, mais au
employée dès lors à doper son « attractivité il est passé à 600 euros en 2019 – ou encore élargi Vraiment ? En janvier 2019, M. Costa a comblement du déficit et de la dette, évaluée à
fiscale », de façon à stimuler l’immobilier. Créés les minima sociaux (1). inauguré un régime de société immobilière inspiré 120 % du PIB. « Une grande partie du PS veut
en 2012, les « visas en or », titres de séjour de cinq des Real Estate Investment Trust, un modèle maintenir une relation pacifiée avec le secteur
ans accordés aux étrangers qui achètent des biens Et les résultats sont édifiants. En juin 2017, le permettant de transformer l’investissement bancaire et les institutions européennes, pour
immobiliers à plus de 500 000 euros, ont permis Portugal est sorti de la procédure pour déficit immobilier en investissement financier grâce à une apparaître comme le bon élève de l’Europe, avance
d’injecter en six ans 4 milliards d’euros de capitaux excessif dans laquelle il se trouvait depuis 2009. Le fiscalité avantageuse. En outre, dans la même M. José Gusmão, dirigeant du Bloc de gauche et
dans le secteur. À cela s’ajoute le statut de résident taux de chômage a fondu, passant de 12 % fin 2015 logique que le statut de RNH, le gouvernement eurodéputé. Son objectif à terme est le rembour-
non habituel (RNH), garantie d’un régime fiscal à 6,3 % en 2019, et le gouvernement table sur un offre depuis juillet 2019 une réduction de 50 % de sement de la dette pour respecter le plafond fixé
avantageux pour les retraités européens qui s’ins- déficit public proche de zéro pour 2019, alors qu’il l’impôt sur le revenu pendant cinq ans à tout par Bruxelles : 60 % du PIB. Mais garder le
tallent au Portugal et qui y acquièrent un logement. s’établissait encore à 4,4 % du produit intérieur brut Portugais qui, expatrié durant la période rythme actuel de réduction de la dette – ce qui
(PIB) en 2015 : une première depuis le retour de la d’austérité, rentrera prochainement au pays. est utopique – impliquerait de nous priver d’inves-
« Une autre loi, celle de 2014 qui réglemente démocratie en 1974. La croissance « culmine » Entre 2010 et 2015, au plus fort de la cure tissements publics pendant deux décennies... »
les locations de type Airbnb, permet aux proprié- dès 2017 à 2,8 %, un record depuis dix-sept ans. d’austérité, 500 000 personnes, soit 5 % de la M. Cordeiro concède : « La divergence principale
taires de gagner 3 000 euros par mois en louant à population, ont en effet émigré. L’objectif de cette
des touristes un bien qu’ils loueraient 300 euros Du New York Times au Monde, du Figaro mesure : encourager fiscalement les jeunes
à un Portugais, ajoute Luís Mendes, géographe Économie au Financial Times, la presse salue le diplômés les plus fortunés à venir investir au
(1) Lire Marie-Line Darcy et Gwenaëlle Lenoir, «Au Portugal,
et membre de Morar em Lisboa (« Habiter à «miracle économique portugais». Quant à la gauche Portugal. Une aubaine à laquelle ne peuvent la gauche essaye », Le Monde diplomatique, octobre 2017.
européenne, elle applaudit cet attelage singulier prétendre ceux qui n’ont pas eu les moyens de (2)Avec seulement 1,97 % du PIB. Cf. Veille économique et financière
* Journaliste. mené par M. Costa, qui a su tourner le dos au s’exiler durant les années qui ont suivi la crise. du Portugal, no 30, 3 mai 2019, direction générale du Trésor, Paris.
7 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

DE GAUCHE ... MAIS PAS TROP

du miracle portugais
avec nos partenaires de gauche reste le rythme En août 2018, le SEAL lance un mouvement Pedrógão Grande est écrasé par le soleil. Pour y comme notre “pétrole vert”, est perçu comme un
de réduction de la dette. Ils ne souscrivent pas de grève en solidarité avec les travailleurs du port accéder, il faut emprunter un lacis routier au milieu moteur de l’économie. »
à nos objectifs budgétaires. Nous les assumons de Setúbal, à une cinquantaine de kilomètres de d’un vaste paysage de désolation. En juin 2017,
pleinement. » Lisbonne, où 90 % des dockers et des logisticiens des incendies monstres ont réduit en cendres The Navigator Company réalise 3 % des expor-
étaient alors embauchés en contrat journalier. « Ces trente mille hectares de forêt et causé la mort de tations nationales, ce qui le place au troisième rang
Cette rigueur est mise en œuvre par le travailleurs précaires n’ont ni congés ni droit à la soixante-six personnes. La plupart ont péri en des exportateurs du pays. « En 2002-2004, le
ministre des finances Mário Centeno, économiste protection sociale en cas de maladie ou d’accident tentant de fuir les feux par la route principale, que gouvernement de José Manuel Barroso a négocié
libéral diplômé de Harvard et actuel président de du travail. Certains peuvent être contractualisés les autorités avaient négligé de fermer à temps. avec l’entreprise afin d’intensifier son dévelop-
l’Eurogroupe (3). Plutôt que d’investir dans le et licenciés deux fois dans une même journée afin Cette tragédie nationale a soulevé une vive pement économique, relate Mme Nádia Piazza, qui
secteur public, M. Centeno a récemment renfloué d’enchaîner seize heures de travail », explique émotion. Pour expliquer cet incendie, le plus a perdu son fils de 5 ans lors du drame de juin 2017
les caisses de Novo Banco (4), une banque privée M. Mariano. Setúbal est le port d’exportation straté- meurtrier de l’histoire du pays, beaucoup ont et qui préside l’Association des victimes de
qui a fait faillite durant la crise à cause de ses gique d’Autoeuropa, usine du groupe Volkswagen souligné le manque de moyens humains et l’incendie de Pedrógão Grande (5). Dès lors, les
activités spéculatives : 1,9 milliard d’euros d’où sortent plus de cent mille automobiles par matériels. Les pompiers, en majorité volontaires pouvoirs locaux ont délivré les autorisations de
d’argent public. La décision a provoqué l’ire de an, et du portugais The Navigator Company, l’un au Portugal, sont mal formés, et le système de planter de l’eucalyptus aux micropropriétaires les
la gauche radicale et des communistes, qui ont des poids lourds mondiaux de l’industrie papetière. communication entre secours (Siresp), fruit d’un yeux fermés. La politique forestière étant fondée
accusé le ministre de préférer « assainir » les partenariat public-privé, est jugé défaillant depuis sur le profit à court terme, l’arbre a très vite proliféré
banques privées plutôt que d’effectuer les inves- « Face à notre mouvement contre l’extrême une dizaine d’années. dans les zones rurales les plus défavorisées. » De
tissements nécessaires au pays. précarisation, le gouvernement Costa s’est surcroît, au grand dam des associations de
dédouané en arguant que c’était une affaire qui Le gouvernement de M. Costa a été la cible protection de l’environnement, le gouvernement
Les universités sont au bord de la faillite ; le concernait le secteur privé, raconte le président de vives critiques. Conséquences de l’austérité de M. Passos Coelho a libéralisé la culture de
système de santé manque de moyens matériels du SEAL. Le 22 novembre, alors que le port était et du faible niveau d’investissement public, le l’eucalyptus pour les parcelles de moins de deux
et de personnel. Le gestionnaire public des infra- paralysé, l’État a envoyé les forces de police pour démantèlement des services forestiers, la priva- hectares, soit plus de 80 % des surfaces
structures ferroviaires considère que 60 % des casser les piquets de grève afin de faire charger tisation des moyens aériens contre les incendies forestières, transformant le Portugal en « Eucalyp-
lignes de train sont dans un état « mauvais » ou un cargo de voitures d’Autoeuropa... » La ministre et l’amputation des budgets de la politique fores- tugal », selon l’expression des écologistes.
« médiocre ». Quant au logement social, il repré-
sente à peine 2 % du parc immobilier. « Une loi- « Pedrógão Grande est une des communes
cadre sur l’habitation vient d’être approuvée au les plus pauvres du pays. Un tiers de
Parlement, mais nous savons plus ou moins nos 2 500 habitants ont plus de 65 ans et touchent
comment ça va finir, soupire Mme Rita Silva, de une retraite de moins de 300 euros par mois,
l’association pour le droit au logement Habita. témoigne M. Valdemar Alves, maire PS de la
En dépit de quelques mesures positives, il commune (6). Planter quelques eucalyptus sur sa
n’existe aucune volonté politique d’investir de petite parcelle, c’est s’assurer un revenu non négli-
l’argent public dans le logement. Et António Costa geable pour survivre. » Par ailleurs, le village a vu
a déjà affirmé que cette loi ne devrait pas remettre sa population diminuer de moitié au cours des
en cause la libéralisation du marché immobilier. » cinquante dernières années. « Tous les jeunes
partent à Lisbonne chercher du travail, se désole
Symptôme de cette tension entre discipline le maire. Cet exode rural entraîne l’abandon des
budgétaire et politique sociale : la récente grève champs et des forêts, qui, non entretenus, facilitent
des enseignants. Souhaitant bénéficier de la propagation des feux. » « Nous avons perdu nos
l’embellie économique, ces derniers réclamaient proches, mais aussi tout espoir, lâche dans un
le rattrapage de leurs pensions de retraite, gelées souffle Mme Piazza. Nous éprouvons tous un
durant neuf ans pour cause d’austérité. Mais, le sentiment d’abandon. »
3 mai dernier, le premier ministre a qualifié
l’approbation de telles dépenses par le Parlement
de « bombe budgétaire » qui menaçait de rompre
« Aucune ambition
l’« équilibre des comptes publics » et qui compro-
mettait la « crédibilité internationale » du pays.
de changer
Après que le gouvernement a menacé de démis- le scénario actuel »
sionner, les enseignants n’ont réussi à obtenir
qu’un recalcul partiel de leurs pensions sur deux Le territoire qui entoure la municipalité se réduit
ans et neuf mois. aujourd’hui à un ensemble de collines grisâtres à
perte de vue, où de hautes pousses d’eucalyptus
« Le pays reste entravé par cette volonté de jaillissent du sol tels des diables de leur boîte.
satisfaire aux exigences de Bruxelles, analyse « C’est que les feux favorisent la prolifération de
José Reis, chercheur en économie à l’université l’espèce, ainsi que son comportement invasif... »,
de Coimbra et coordinateur de l’Observatoire explique la LPN. Après la tragédie de juin 2017, et
des crises et des alternatives. Une lutte difficile avec les risques accrus d’incendies, le gouver-
a été menée pour revaloriser les faibles revenus nement a augmenté les effectifs sur le terrain,
dans le respect du cadre budgétaire européen, renforcé les moyens aériens et racheté au privé,
mais le niveau général des salaires n’a pas encore pour 7 millions d’euros, le réseau Siresp. Mais le
atteint celui d’avant la crise financière. Pourquoi ? premier ministre a nommé à la tête de l’Agence
Parce que la croissance repose entre autres sur pour la gestion intégrée des feux ruraux, la structure
le travail précaire et à bas coût. » nationale de coordination et de planification de la
lutte anti-incendie lancée début 2019, M. Tiago
Martins de Oliveira, un ancien cadre de The
Plus de travailleurs Navigator Company. Quant aux nouveaux
précaires programmes régionaux d’aménagement forestier,
entrés en vigueur cette année, ils privilégient l’euca-
que jamais lyptus pour toute opération de plantation ou de
reboisement sur 95 % du territoire. « Les nouveaux
La baisse spectaculaire du chômage masque programmes ne témoignent d’aucune ambition de
en effet le recours à des emplois mal payés et changer le scénario actuel et fonctionnent sur la
peu qualifiés. Selon les études consacrées à la base du business as usual », résume la LPN.
question, la moitié des embauches se ferait
aujourd’hui en contrat à durée déterminée. Depuis Depuis l’an dernier, des signes montrent que
l’arrivée de la « troïka », il n’y a jamais eu autant de le boom économique du Portugal est en train de
travailleurs précaires : 73 000 de plus qu’en 2011. s’essouffler. Après sept années de hausse ininter-
La moitié des heures supplémentaires effectuées rompue, la croissance du nombre de touristes a
n’étaient pas payées en 2018. En première ligne, fortement ralenti en 2018 – en hausse de 3,8 %,
les jeunes : 65 % d’entre eux sont en contrat contre 9,1 % en 2017. En juin, Banco de Portugal
temporaire, soit dix points de plus qu’il y a dix a alerté d’une possible « interruption brutale » de
ans. « Sur la législation du travail, nous avons l’effervescence spéculative dans le secteur
FÁBIO CUNHA. – « Democracia », bâche imprimée, São João da Talha, Portugal, 2016
très peu avancé, voire régressé, explique immobilier. Et, si le taux de croissance était de
M. Gusmão. Avec l’aide de la droite et du 2,8 % en 2017, il a commencé à s’effriter en 2018
patronat, le gouvernement a validé la générali- (2,1 %), avec une prévision de 1,7 % pour 2019.
sation des contrats précaires de très courte durée, de la mer, la socialiste Ana Paula Vitorino, s’est tière ont été poursuivis par l’exécutif socialiste.
auparavant réservés au secteur touristique. En davantage souciée des automobiles Volkswagen Entre 2006 et 2016, les effectifs des gardes fores- À force de vouloir conjuguer mesures sociales
somme, ce que la geringonça a permis de qui s’entassaient dans l’attente d’être exportées tiers ont été réduits de près d’un tiers. Une folie et rigueur budgétaire, le gouvernement de
construire avec la revalorisation des salaires, le que des conditions de travail des dockers. dans un pays recouvert à 32 % de forêts, et où le M. Costa n’aurait-il pas davantage œuvré à un
gouvernement l’a miné à travers la précarisation feu dévaste en moyenne cent mille hectares boisés mirage qu’à un miracle ? « La geringonça a été un
des salariés. » Fin 2018, la lutte du SEAL a débouché sur un chaque année. laboratoire politique, une expérience nouvelle à
accord pour que les travailleurs de Setúbal gauche, conclut Reis. Mais, à la veille des légis-
Alors que, entre 2009 et 2018, la part des obtiennent une convention collective. « Toutefois, La culture intensive d’eucalyptus a également latives d’octobre, une question se pose : cela peut-
exportations est passée de 27 % à 43 % du la loi de 2013 sur le travail portuaire demeure en été incriminée. Cet arbre d’origine australienne, il continuer ? »
PIB – une croissance considérable –, les ports vigueur, malgré de nombreuses interpellations du connu pour appauvrir à la fois les sols et la bio- MICKAËL CORREIA.
industriels représentent un enjeu majeur pour l’éco- ministère de la mer ou des commissions parle- diversité locale, s’avère hautement inflammable.
nomie. Mais la compétitivité des ports d’exportation mentaires qui se penchent sur la législation du Mais les petits propriétaires forestiers le plantent
portugais repose elle aussi sur l’exploitation d’une travail. Aujourd’hui, dans l’ensemble des ports du massivement depuis vingt ans : ne demandant (3) Réunion mensuelle des ministres des finances de la zone
euro.
main-d’œuvre flexible et sur l’amputation du salaire pays, 25 à 50 % des travailleurs sont des journaliers aucun entretien et poussant très vite, cette essence
(4) Troisième banque du pays, Novo Banco est née du sauvetage
des travailleurs. « Au tournant de l’année 2013, le sous-payés, poursuit M. Mariano. Mais les dockers est vendue comme matière première à l’industrie de Banco Espirito Santo. En 2014, l’État portugais avait déjà injecté
pouvoir a fait voter une loi sur la libéralisation de ne sont pas les seuls touchés par cette vague de papetière, notamment The Navigator Company. 4,4 milliards d’euros dans ses caisses.
l’activité portuaire qui visait à fragiliser nos condi- précarisation. L’État cherche à augmenter la « L’eucalyptus représente aujourd’hui un quart de (5) Mme Piazza a rejoint en 2018 le groupe du CDS-Parti populaire
tions de travail, raconte M. António Mariano, productivité en brisant le pouvoir de négociation la forêt portugaise. Il s’agit de l’espèce la plus (droite conservatrice) chargé de l’élaboration du programme électoral
président du Syndicat des dockers et de l’activité des travailleurs. » présente sur le territoire, dénonce la Ligue pour du parti.
logistique (Sindicato dos Estivadores e da la protection de la nature (LPN). Le Portugal (6) M. Alves est actuellement convoqué par la justice pour
« homicides par négligence » dans les incendies de juin 2017 et
Actividade Logística, SEAL). Cela a provoqué un À deux cents kilomètres au nord de Lisbonne, compte la plus grande densité d’eucalyptus du pour soupçons de détournement du fonds de reconstruction des
recours énorme à la sous-traitance. en plein cœur du Portugal, le petit village de monde. L’arbre, un temps désigné par l’État maisons.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
8
I NTERVENTIONNISME DE P ÉKIN, CRISES IDENTITAIRE ET SOCIALE

Colère à Hongkong, poudrière géopolitique


Ils ont commencé par demander le retrait du projet de loi
sur l’extradition ; ils réclament maintenant des élections
au suffrage universel. Descendus dans la rue par centaines
de milliers, les Hongkongais ne faiblissent pas, malgré la
répression du pouvoir local et les menaces des dirigeants
chinois. Un conflit qui tombe mal pour Pékin, au moment
où Washington cherche à contenir sa montée en puissance.

PAR MARTINE BULARD

© CHIEN-CHI CHANG / MAGNUM PHOTOS


Q UE les manifestations sont magni-
fiques quand elles se déroulent sous d’au-
Ils ont d’ailleurs été les premiers à mani-
fester, en avril et en mai, sous l’œil appro-
tres cieux! Les porteurs de pancartes, sur- bateur des tycoons, ces grands patrons de
tout s’ils sont chinois ou russes, sont alors l’immobilier et de la finance habitués à
démocrates, pacifistes et responsables. Aux recycler des capitaux plus ou moins licites
antipodes des hordes de « gilets jaunes » en provenance du continent et peu enthou-
violents, obtus, voire fascistes. siastes à l’idée de voir Pékin mettre son
CHIEN-CHI CHANG. – Les manifestants écrivent leurs revendications sur des Post-it colorés, parc Victoria, Hongkong, 2019
grand nez dans leurs affaires.
Ainsi l’attaque du Conseil législatif
(Legco), le Parlement de Hongkong Les étudiants, dont le « mouvement des Livre blanc adopté en juin 2014 par le gou- le très officiel China Daily (en anglais) et Front, qui a organisé les marches paci-
– portes pulvérisées, bureaux détruits par parapluies », il y a cinq ans, s’était soldé vernement, n’est pas la totale autonomie, dans China Military (le journal de l’ar- fiques de masse, reçoit des fonds du Natio-
quelques centaines de manifestants –, le par une série d’arrestations (1), repren- ni une décentralisation du pouvoir. C’est mée) : «De nombreux jeunes sont mécon- nal Endowment for Democracy (8) », ce
1er juillet 2019, devient-elle « l’opération nent le flambeau. Ils sont suivis par des le pouvoir de mener les affaires locales tents de ce qu’ils perçoivent comme une que confirme le site officiel de cette orga-
la plus audacieuse » (Le Point, 3 juil- centaines de milliers de Hongkongais, comme l’autorise la direction centrale (4).» coalition injuste entre l’argent et le pou- nisation liée à la Central Intelligence
let 2019), tandis que des tags sur l’Arc aux yeux desquels ce projet représente voir, et (...) ils considèrent Carrie Lam Agency (CIA) – mais il n’a pas inventé
de triomphe et les vitrines brisées en sous- un coup de force législatif de la Chine Les dirigeants ne redoutent pas tant la comme un symbole de l’establish- le mécontentement. Un professeur retraité
sol à Paris, le 1er décembre 2018, témoi- continentale pour réduire leur autonomie. propagation des aspirations démocratiques ment (7). » La cheffe de l’exécutif serait- de Hongkong accuse, lui, « les Églises à
gnaient de la fureur des « casseurs ». Plusieurs experts interrogés à Hongkong sur l’ensemble du territoire chinois qu’un elle lâchée par Pékin ? la tête de nombreuses écoles privées ». Il
L’agression d’un journaliste chinois de comme à Pékin estiment que le président rejet du continent par les Hongkongais qui n’a guère digéré le drapeau britannique
Global Times, l’une des voix officielles chinois, déjà aux prises avec la guerre entraînerait l’indépendance. De son côté, Pour l’heure, le pouvoir et ses commen- flottant quelques instants devant le Legco,
de Pékin, molesté, ligoté et transbahuté commerciale qui l’oppose aux États-Unis, la population de l’île craint de voir son tateurs patentés concentrent leurs coups lui qui a connu la colonisation... Et d’ajou-
sur un chariot à travers les halls de l’aé- n’avait rien demandé. identité disparaître. Ces peurs s’auto- sur les États-Unis, accusés de fomenter la ter, un brin ironique : « On n’a vu aucun
roport de Hongkong, n’est qu’un « inci- alimentent et peuvent conduire au pire : révolte. « Il existe des preuves clairement de ces démocrates soutenir les bonnes phi-
dent » (Le Monde, 14 août 2019). Rien à Qu’importe ; ce n’est pas le sentiment au choix de la force par Pékin; au rejet des documentées que les groupes de protes- lippines qui se réunissaient tous les
voir avec les journalistes pris à partie ver- majoritaire dans la population. Le continentaux par les Hongkongais. tation recherchent et obtiennent le soutien dimanches pour faire valoir leurs droits,
balement par des « gilets jaunes » adeptes, dimanche 9 juin, un million de personnes des États-Unis, remarque le politiste Jona- ni les dockers qui ont fait grève pendant
eux, du lynchage. envahissent les rues de la ville. Une Pourtant, les volontés d’indépendance than Manthorpe. Le Civil Human Rights quarante jours en 2013. »
semaine plus tard, elles sont deux millions demeurent marginales. «L’attachement aux
Comme tous les mouvements de masse (sur 7,2 millions d’habitants). Mme Lam se valeurs civiques [liberté, droit de vote...]
du monde, celui de Hongkong, qui ras- drape dans son silence et fait donner la n’entraîne pas automatiquement une résis- Une carte stratégique précieuse
semble des centaines de milliers de mani-
festants, est traversé par plusieurs courants,
tantôt pacifiques, tantôt violents, et ses
police. Il faudra attendre le 15 juin pour
qu’elle annonce une timide «suspension»
de son projet. Trop peu, trop tard.
tance au nationalisme chinois » au sens
ethnique du terme, notent Chan Chi Kit et
Antony Fung Ying Him dans une étude sur
L ’APPUI sonnant et trébuchant des offi-
cines américaines habituelles ne fait pas
l’armée comme des citoyens chinois, Tai-
pei est autrement plus important que l’ex-
revendications ne se réduisent pas à un l’identité (5). Selon les enquêtes menées de doute. Washington n’en demeure pas colonie britannique. De plus, faire couler
seul mot d’ordre. Une partie des protestataires prône le par l’université de Hongkong, un peu plus moins divisé sur le niveau du soutien à le sang à Hongkong ruinerait les efforts
recours aux actions musclées, comme la d’un tiers des habitants se reconnaissent apporter au mouvement. Plus préoccupé d’ouverture diplomatique de M. Xi, dont
Tout a commencé en avril dernier, quand mise à sac du Conseil législatif, la des- toujours une identité mixte (chinoise et d’accords commerciaux que de droits les nouvelles routes de la soie (Belt and
la cheffe de l’exécutif, Mme Carrie Lam, a truction de commissariats, le blocage de hongkongaise), même si une majorité se humains, M. Donald Trump est resté en Road Initiative, BRI) et la présence affir-
déposé un projet de loi autorisant l’extra- l’aéroport. La cheffe de l’exécutif choisit sentent désormais hongkongais. Jusqu’à la retrait, expliquant avoir « zéro doute » sur mée en mer de Chine inquiètent déjà ses
dition. Cela devait permettre de livrer à la la violence et réprime à coups de gaz fin de l’an dernier, la moitié des habitants la « capacité du président Xi à résoudre voisins. Si certains, à Washington, imagi-
justice taïwanaise un étudiant qui avait lacrymogènes, de canons à eau et de disaient avoir confiance dans le principe la crise avec humanité » (tweet du nent que les sanctions internationales qui
assassiné sa petite amie à Taipei et qui ne balles en caoutchouc – même si, à la dif- «un pays, deux systèmes»; ils ne sont plus 15 août 2019). Il s’est même fait tancer. suivraient constitueraient des armes effi-
pouvait être jugé à Hongkong – un fait férence de ce qui se passe en France, on que quatre sur dix. Par les va-t-en-guerre républicains, qui caces dans la guerre économique, ils
divers qui a beaucoup ému la population. ne déplore pour l’heure qu’une personne veulent en découdre avec la Chine et frei- oublient que les économies chinoise et
Mais, bien sûr, chacun comprend que ce blessée à l’œil (2). Cette crise identitaire se double d’une ner ainsi ses ambitions ; et par les démo- américaine sont désormais interdépen-
projet de loi peut viser toute personne crise sociale. Si la cité figure parmi les plus crates, qui partagent cet objectif et qui y dantes. Alors que les marchés sont déjà
accusée de délinquance... par Pékin. Mme Lam emprisonne aussi à tour de riches du monde, avec un nombre record voient en plus l’occasion de montrer du agités, pas sûr que M. Trump veuille
bras (plus de six cents arrestations) et de milliardaires (soixante-sept, selon le doigt le président Trump, amoureux de prendre un tel risque avant la remise en
Certes, le pouvoir chinois ne s’est pas concède quelques mesures pour un total magazine américain Forbes), les inégalités tous les « illibéraux » du monde. jeu de son mandat.
embarrassé de la loi quand, en 2015, il a de 19,1 milliards de dollars hongkongais sont au plus haut, et 20 % de la population
enlevé cinq libraires et éditeurs de Hong- (2,1 milliards d’euros) : baisse des taxes vit en dessous du seuil de pauvreté. Régu- Peut-il, comme le pronostiquent – ou Côté chinois, la peur n’est pas moindre.
kong soupçonnés de vouloir publier des sur les salaires, subventions sur l’électricité lièrement, la presse s’indigne devant les l’espèrent – certains d’entre eux, y avoir Ainsi, Global Times, qui ne se prive jamais
ouvrages iconoclastes sur le président Xi pour les plus pauvres, aide aux étudiants logements-cages, de moins de cinq mètres un nouveau Tiananmen? La Chine d’au- de vilipender les manifestants, dans les-
Jinping, ou un richissime homme d’af- les moins favorisés. « Il serait naïf de la carrés, destinés aux personnes âgées jourd’hui ne ressemble en rien à celle quels il dénonce autant de marionnettes
faires, M. Xiao Jianhua, en 2017... lesquels part de Lam et de Chan [M. Paul Chan, le dépourvues de retraite ou aux employés de 1989 : le régime ne se sent pas menacé entre les mains de Washington, a néan-
sont réapparus, quelques mois plus tard, secrétaire aux finances] d’essayer de réta- précaires. Désormais les jeunes des par l’agitation hongkongaise; mal infor- moins mis en garde contre une intervention
convaincus qu’il faudrait faire profil bas blir le calme simplement en dépensant couches moyennes sont également tou- mée, la population continentale a plutôt armée. «Que se passerait-il après?, inter-
à l’avenir. Il reste que les avocats et les plus. La crise politique ne peut être résolue chés. Si la crise du logement ne date pas tendance à considérer ces agitateurs comme roge le rédacteur en chef, Hu Xinjin. Hong-
défenseurs des droits humains ont vu dans que par des mesures politiques », tempête de la rétrocession, les Hongkongais jugent des enfants gâtés et à fuir comme la peste kong ne possède ni les forces ni les méca-
ce projet une nouvelle mise en cause de alors l’éditorial du quotidien hongkongais que l’arrivée de riches Chinois qui blan- toute forme de chaos. De plus, comme l’ex- nismes [pour prendre le relais]. Cela
l’indépendance de la justice hongkongaise. South China Morning Post (3). chissent leur argent dans l’immobilier et plique l’analyste Wu Qiang, ex-professeur entraînerait des coûts politiques énormes
font flamber les prix l’a aggravée. à l’université Tsinghua de Pékin, le pouvoir (...). L’opinion publique hongkongaise ne
chinois «a tiré les leçons de la répression suivrait pas (10).» Mais, on le sait d’ex-
« Le gouvernement le plus bête du monde » De même, ils estiment que les jeunes de 1989 en procédant à de nombreux périence, en politique, la rationalité n’est

E N 1984, quand le dirigeant chinois


Deng Xiaoping et la première ministre
Tiananmen, en 1989; ils sont très sensibles
à ces questions. De son côté, le pouvoir
cadres du continent, diplômés des grandes
universités américaines ou britanniques,
parlant parfaitement anglais, leur soufflent
échanges avec les Occidentaux sur la
manière de gérer les émeutes politiques et
les manifestations pacifiques (9)». Dans le
pas toujours garantie.

(1) Lire Nahan Siby, «L’été de la révolte se prolonge


britannique Margaret Thatcher com- chinois s’estime ainsi protégé contre toute les postes les plus intéressants et les plus domaine de la répression, l’empire du à Hongkong », Le Monde diplomatique, octobre 2014.
mencent à négocier la rétrocession de tentation indépendantiste (« un pays ») et rémunérateurs, alors que leurs propres pers- Milieu s’est en quelque sorte occidenta- (2) Bilan au 20 août 2019.
Hongkong, l’empire du Milieu découvre contre toute contagion démocratique pectives d’emploi sur le territoire chinois lisé... Certes, un dérapage est toujours pos- (3) « More than money needed to resolve city’s
les arcanes de l’économie de marché, (« deux systèmes »). Hongkong devient ne sont pas à la mesure de ce qu’avaient sible. Mais Pékin n’a pas intérêt à jouer la political crisis », South China Morning Post,
tandis que la colonie britannique au une région autonome spéciale (RAS). espéré leurs parents il y a vingt ans (6). carte du pire. Économiquement, Hongkong Hongkong, 16 août 2019.
capitalisme débridé jouit de certaines apparaît moins essentielle qu’autrefois : (4) « The practice of one country, two systems
policy in Hong Kong Special Administrative Region»,
libertés – mais pas du droit de vote, ni Tout se gâte en 2014, quand le pouvoir À ces frustrations s’ajoute l’anxiété même si les deux tiers des investissements Conseil d’État de la République populaire de Chine,
de celui de décider de son sort. À l’issue chinois refuse l’élection du chef de l’exé- face à l’avenir. Hier pointe avancée de étrangers y transitent, sa part dans l’éco- publié par China Daily, Pékin, 10 juin 2014.
de longs pourparlers, Londres et Pékin cutif au suffrage universel – pourtant pré- l’économie de marché, Hongkong est nomie chinoise a chuté, passant de 27 % (5) Chan Chi Kit et Antony Fung Ying Him, «Désar-
finissent par adopter le principe « un vue dans ses propres textes. Il accepte le désormais dépassée par sa voisine conti- du produit intérieur brut (PIB) chinois ticulation entre les valeurs civiques et le nationalisme :
pays, deux systèmes ». vote à condition de choisir lui-même les nentale, Shenzhen, tant par les richesses en 1997 à 3 % aujourd’hui. Shanghaï la cartographie du nationalisme d’État chinois après la
rétrocession de Hong Kong », Perspectives chinoises,
candidats à la candidature... Malgré une produites que par le dynamisme techno- concurrence dans le domaine financier, no 2018/3, Hongkong.
La formule rassure les élites hongkon- énorme mobilisation, il obtient gain de logique des entreprises qui y sont Shenzhen dans celui de l’innovation. (6) Cf. Ian Scott, «“One country, two systems” : The
gaises, qui, après la rétrocession, en 1997, cause. Mme Lam est élue, l’opposition mar- implantées (Huawei, Tencent Hol- end of a legitimating ideology?», Asia Pacific Journal
pourront garder la main sur leur économie ginalisée ou exclue. Victoire à la Pyrrhus : dings, etc.). La région spéciale est de Politiquement, cependant, la cité of Public Administration, vol. 39, no 2, Hongkong, 2017.
très développée, conserver leur appareil une «bonne camarade» ne fait pas forcé- moins en moins « spéciale »... demeure stratégique. Une mise au pas (7) David Gosset, «A clear call for HK’s normal »,
China Daily et China Military, Pékin, 13 août 2019.
judiciaire indépendant, préserver leurs ment une bonne dirigeante... «Nous avons autoritaire et violente apporterait de l’eau
libertés de mouvement et de pensée. à Hongkong le gouvernement le plus bête Cette peur du déclassement et les diffi- au moulin des indépendantistes de Taïwan, (8) Jonathan Manthorpe, « Xi given a Trump card
to play against Hong Kong», Asia Times, 16 août 2019,
Hongkong est peuplée de Chinois qui ont du monde», nous confie un cadre du conti- cultés du quotidien expliquent la mobili- à quelques mois des élections présiden- www.asiatimes.com
fui le continent après la victoire de Mao nent. Sans doute; mais ce n’est pas qu’une sation massive, bien au-delà du camp dit tielle et législatives – en janvier pro- (9) «Would China risk another Tiananmen in Hong
Zedong, en 1949, lors de la Révolution question de personnes. Pékin a redéfini sa « prodémocratie ». Une partie des élites chain –, et légitimerait le rapprochement Kong ? », AFP Pékin, 12 août 2019.
culturelle, en 1966, ou lors de la vision d’«un pays, deux systèmes» : «Le chinoises en a conscience. En témoigne en cours entre M. Trump et la présidente (10) Hu Xijin, « Should Beijing intervene forcefully
répression du mouvement de la place haut degré d’autonomie, lit-on dans le un surprenant article repris à la fois dans taïwanaise Tsai Ing-wen. Or, aux yeux de in Hong Kong?», Global Times, Pékin, 25 juillet 2019.
9 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

F RAGILES CONCESSIONS AU MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE

L’« État profond » à la manœuvre au Soudan


Pour la première fois depuis des décennies, les militaires man (ce qui amène à marginaliser la
Combats, violences

Nil
ARABIE Turquie et l’Iran) ; enfin, monopoliser
soudanais doivent partager le pouvoir avec les civils qui
et répression Lac
Nasser SAOUDITE les canaux de la finance islamique, ce
dominent le Conseil souverain, mis en place le 21 août. ÉGYPTE Halaïb qui implique d’écarter le Qatar. Ainsi
La Mecque pris en main, les changements politiques
Une transition de trente-neuf mois doit conduire à une
LIBYE
Wadi Halfa au Soudan, appuyés par le président
Constitution démocratique. Mais l’armée garde les minis- Abdel Fattah Al-Sissi, s’inscrivent éga-
Port-Soudan lement dans la continuité de l’impéria-
tères-clés (défense et intérieur) dans un pays appauvri qui Abou Hamed
Dongola lisme égyptien sur la vallée du Nil. Ils
dépend de l’aide de ses alliés saoudiens et émiratis. Mer représentent l’espoir d’une victoire
Méroé Rouge absolue pour le camp islamo-conserva-
Atbara teur qui se bat pour imposer son hégé-
TCHAD
HA
HAD
AD monie depuis 2011. « Hemetti » a
PAR GÉRARD PRUNIER * Omdurman Kassala
ÉRYTHR
RÉE
R
RÉE envoyé des mercenaires en Libye et au
Asmara
Asm
sm r Yémen pour le compte des Émiratis.
Khartoum Wad Madani

À
Darfour C’est sur ce nœud complexe que la
Al-Fashir Sennar

Nil
Al-Jounaynah « communauté internationale », avant
Al-Obeid Gedaref

Bla
K HARTOUM , le 3 juin dernier, sur la production pétrolière, désormais Kosti tout soucieuse de préserver la « stabi-

nc
des hommes armés, censés agir au nom aux mains du nouveau gouvernement Ad-Damazin lité » du Soudan, a tenté d’appliquer un
Nyala
de l’État, dispersent les civils rassem- de Juba. Les militaires commirent l’er- Kadugli Ko r d o f a n ÉTHIOPIE emplâtre de légitimité en soutenant un

eu
blés depuis près de deux mois devant reur de négliger le secteur agricole, qui du Sud l premier accord entre le CMT et les
Al-Mouglad N il B
le quartier général des forces armées partit en morceaux. Dans le même opposants de l’ALC, le 5 juillet, puis

Ni l B
soudanaises (FAS). La répression, qui temps, ils tentèrent d’imposer une Abyei eu un second le 3 août. Cet arrangement,

l
Kafia Kingi Addis-
provoque la mort de cent trente à cent vision racialisée et rigoriste d’un islam Abeba entériné le 17 août, ouvre un processus
cinquante manifestants, choque par son jusqu’alors pratiqué de manière tolé- SOUDAN DU SU
SUD institutionnel de trente-neuf mois vers
CENTRAFRIQUE
UE
ampleur dans une Afrique arabe en rante par la population. Ce fut un nou- une nouvelle Constitution et un régime
ébullition (1). vel échec : l’exacerbation d’un ara- Zone de rébellion Déplacement
Territoire revendiqué civil. Un Conseil souverain composé
bisme artificiel dans la région de population de cinq militaires et de six civils a rem-
0 le Soudan
par 250du Sud 500 km
Événements ayant provoqué la mort d’au moins
Depuis juin 1989, le Soudan, pays char- périphérique du Darfour provoqua une une personne depuis le 1er janvier 2018 Territoire revendiqué placé le CMT le 21 août. Ce conseil, où
nière entre l’Afrique et le Proche-Orient, guerre civile qui dure encore. À cette par le Soudan figure « Hemetti », a chargé l’écono-
Combats (entre groupes rebelles Nombre
se trouvait aux mains d’un groupe isla- spirale d’erreurs les dirigeants de Khar- et forces gouvernementales) de morts Zone désertique, très faible miste Abdallah Hamdok de former un
miste arrivé au pouvoir par un coup d’État toum ajoutèrent le traitement brutal des et violences contre des civils 100 densité de population gouvernement. Un Parlement doit être
Répression des manifestations 50 SourceLac
: Armed Conflict Location
militaire. Si le plus grand pays du conti- combattants noirs musulmans qui et des émeutes 10
1 and Event Turkana
Data (Acled) Project, 2019.
mis en place dans les quatre-vingt-
nent subissait alors les conséquences de avaient lutté aux côtés des sudistes dix jours. Malgré cet accord historique,
CÉCILE MARIN
la guerre froide, les Soudanais se déchi- défaits et qui avaient dû rentrer au Nord des questions demeurent : qui va
raient déjà pour des raisons culturelles à la fin de la guerre. Ces combattants contrôler les militaires et les services
profondes. Le gouvernement islamiste, se révoltèrent, montrant au passage la Un des paradoxes de la grande ker- une islamisation autoritaire institu- de renseignement ? Quelle paix durable
dirigé par M. Omar Al-Bachir, chercha dimension raciale et sociale des conflits messe révolutionnaire du début de 2019 tionnelle tout en bloquant les révolu- construire dans les trois régions (Dar-
pendant des années à promouvoir un pro- intersoudanais. réside dans son profond conservatisme. tions radicales incontrôlées ; assurer une four, Nil Bleu, Kordofan du Sud) affec-
gramme fondamentaliste révolutionnaire La nostalgie de l’enthousiasme libéra- domination arabe sur le monde musul- tées par des rébellions armées ?
global censé mettre fin à la « guerre reli- Ainsi, en 2019, le régime islamiste teur de l’indépendance imprégnait les
gieuse » entre le Nord (majoritairement n’avait plus rien à offrir que le specta- esprits. On brandissait les drapeaux
musulman) et le Sud (majoritairement cle de ses échecs répétés et de sa cor- d’alors ; on fredonnait les chansons de Désinvolture américaine
chrétien). La volonté d’autonomie du Sud ruption croissante. La débâcle écono- l’époque. « Nous nous sommes trompés
avait suscité un long affrontement mili-
taire depuis l’indépendance, en 1956.
mique fit déborder le vase, provoquant
un duel direct entre la junte et la popu-
lation. Après les manifestations
dès le départ, s’exclamait un manifes-
tant en mai. D’ailleurs, nous ne
sommes pas des Arabes, mais plutôt des
S OUS - SECRÉTAIRE aux affaires afri-
caines américain, M. Tibor Nagy
soudanais ont certes gagné la con-
frontation avec la dictature islamo-
L’échec cuisant de cette stratégie de 2013, réprimées dans le sang, les Africains islamisés ; il faudrait changer explique cette complaisance internatio- militaire. Mais, face aux recomposi-
contraignit M. Al-Bachir à accepter la partisans d’une libéralisation du de langue, passer à l’anglais. » Pendant nale par la crainte de voir le Soudan tions géopolitiques dans le monde
sécession du Sud (600 000 kilomètres régime, qui s’étaient réorganisés dans la période du 6 avril (début de l’occu- sombrer dans le chaos, comme la Soma- arabe, une telle victoire morale aura
carrés) en 2011 (2). Le Soudan du Sud la clandestinité, sont réapparus au pation de la place devant le siège des lie ou la Libye. Or, s’ils sont proches de peu de poids lorsqu’il faudra « fabri-
devint le 193e membre de l’Organisa- grand jour en 2019 avec la Déclaration FAS) au 3 juin (massacres), « on avait lui géographiquement, ces deux pays quer les saucisses ». Les uns après les
tion des Nations unies. Khartoum ne de la liberté et du changement (DLC), l’impression que le Soudan était de n’ont que peu en commun avec un pays autres, les acteurs les plus significatifs
pouvait plus compter sur son étroite pilotée par l’Alliance pour la liberté et retour », nous confiait un diplomate où existe une tradition démocratique de la contestation – mouvements armés
alliance avec la Chine, car elle reposait le changement (ALC). français en poste à Khartoum. D’où le bien enracinée. En outre, la question du du Kordofan, APS – refusent de parti-
choc brutal de la répression menée par radicalisme islamiste s’incarne surtout ciper au futur gouvernement national,
les agents de l’« État profond ». dans les débris de la dictature, et non qui apparaît de plus en plus comme la
Un accord historique dans le mouvement révolutionnaire. chose des Saoudiens et des Émiratis.
À l’étranger, peu d’observateurs ont « Notre but, explique encore M. Nagy, Si le Soudan est sorti de la dictature, il

C EPENDANT, cette mouvance démo-


cratique souffre de trois points fai-
haramiya » (« À bas les voleurs »),
« Madaniya » (« Le pouvoir aux
compris cette révolution nostalgique.
Les parallèles avec les « printemps
arabes » montrent vite leurs limites.
dont la connaissance du contexte local
paraît décidément des plus sommaires,
est d’arriver à une transition acceptable
n’a pas encore trouvé les chemins
d’une nouvelle stabilité, que la
désinvolture américaine rend de plus
bles : elle est très urbaine, même en civils »). Pendant tout le ramadan, dans Certes, le mouvement manifestait le pour le peuple soudanais, mais ce n’est en plus improbable.
province ; elle regroupe surtout des ce pays musulman gouverné par des même type d’hostilité envers la dictature pas à nous de nous mettre ensuite à
awlad al-beled, les Arabes des pro- islamistes depuis trente ans, les mani- et d’aspiration à la démocratie. En fabriquer les saucisses (3). »
vinces centrales ; et – en dehors de festants respectaient le jeûne ou pas, revanche, il ne nourrissait aucune illu-
l’Association des professionnels sou- selon leur libre choix... par presque sion quant à l’islam politique, dont Passons sur l’incongruité de l’image (1) Lire Giovanna Lelli, «Obstination démocratique
danais (APS) – elle est traversée de 50 °C à l’ombre. Les commerçants, y l’évocation, après trente ans d’exactions charcutière pour revenir à la faiblesse au Soudan », Le Monde diplomatique, mai 2019.
profondes divisions. Face à elle, le compris chrétiens, approvisionnaient et de corruption d’un régime qui s’en structurelle de l’accord de transition : (2) Lire « Frères ennemis du Soudan du Sud,
Le Monde diplomatique, juillet 2017.
Conseil militaire de transition (CMT) la foule en biens de première nécessité réclamait, pouvait même susciter une l’« État profond » soudanais garde la
(3) Adrienne Klasa, « US backs Sudan transition
a exercé de fait le pouvoir après avoir et l’on organisait des tours pour ramas- violence latente chez les manifestants. main grâce à ses puissants protecteurs deal for fear of state collapse», Financial Times,
renversé M. Al-Bachir le 11 avril. ser les déchets. Les petits jouaient entre saoudiens et émiratis. Les opposants Londres, 11 juillet 2019.
D’où l’ambiguïté de la situation : les jambes et les fusils des soldats qui La révolution devait également
a-t-on assisté à un coup d’État mili- fraternisaient avec la foule. affronter le « problème colonial inté-
taire ou à une révolution démocra- rieur ». Organisateur de cette sanglante
tique ? Jusqu’à la mi-août, le CMT a
assumé le pouvoir sans aucun mandat
Pourtant, loin des caméras et des
regards, des insurgés étaient brutalisés
répression, le général Mohamed Ham-
dan Daglo, dit « Hemetti », est originaire  
    
issu de l’énorme processus de contes- ou tués. En trente ans de pouvoir, un du Darfour. Pendant des années, celui
tation populaire entamé avec les groupe d’islamistes, de plus en plus res- qui se pose aujourd’hui en libérateur a
manifestations du 19 décembre 2018. treint mais puissant, avait construit une servi de supplétif aux Arabes du régime
sorte d’État parallèle. Ceux qui tiraient de Khartoum face aux menaces ethni-
Contrairement aux précédents soulè- sur les manifestants n’étaient pas les quement allogènes des provinces, au
vements (1964 et 1985), ce mouve- hommes de l’armée régulière, qui ten- Sud d’abord – jusqu’à la sécession –,
ment, tout de suite baptisé sit-in, est taient de leur mieux de les protéger. Il puis au Darfour. Il a rassemblé sous
parti de la province et a rapidement s’agissait soit de mercenaires venus du l’égide des FSR de nombreux anciens
acquis une dimension nationale. Les Darfour – les forces de soutien rapide combattants des guerres sahéliennes :
         
   

manifestants et leurs organisations ont (ESR) –, soit de bataillons du service Tchadiens (son cousin est chef d’état-
convergé vers la capitale, amenant plus national de la sûreté et du renseigne- major de l’armée tchadienne), Nigé-
d’un demi-million de personnes dans ment (NISS). On peut ici parler d’« État riens, Centrafricains, et même des
les rues pendant des semaines. Sorte de profond », en référence au concept déserteurs de Boko Haram. Dans les
campement festif, le rassemblement forgé en Turquie dans les années 1990. rues de Khartoum flotte un parfum d’oc-
fonctionnait aussi comme un meeting Le soulèvement du Darfour, en 2003, cupation étrangère.
politique permanent où chacun faisait a cassé l’image d’une quelconque
preuve de solidarité. Tout le monde homogénéité sous la bannière d’un C’est ce qui explique le soutien de
s’occupait des enfants – il y en avait islam radical, et mis à nu la réalité d’un l’Arabie saoudite et des Émirats arabes    -

 


 
ZZZYLVLRQVQRXYHOOHVFRP

,2  ,
beaucoup – ; les femmes, qui avaient régime mafieux reconverti dans le com- unis à la répression « coloniale » : il
trouvé leurs voix, étaient omnipré- merce illégal de pétrole (1999-2011). s’agit pour les deux pays de restaurer
¡ !$'. & $1#'&/ #&1.&1#'&$/
#'&$/ *,2+   
sentes ; et les provinciaux découvraient La sécession du Sud a retiré à ce pou- un régime islamique, sans Frères musul-
¡ 35#% 6$ & $1#'&/ &1.&1#'&$/
&1.&1#'&$/ *,+
- 
31. /)#$#/1#'&/   9
la capitale. Les slogans donnaient le voir ce qui lui restait d’aura nationa- mans ni base populaire, appuyé sur un   .  /1.

 $" "" " 



"  .  /1.

"  ""$ ""
« la » d’un mouvement résolument liste. La banqueroute économique, « État profond » pauvre, c’est-à-dire
" ""  $"  #1.   #43 (
pacifique : « Silmiya » (« Non-vio- en 2018, lui a fait perdre ses derniers dépendant d’appuis extérieurs, dont
"" $  " " 
lence »), « Hurriya » (« Liberté »), oripeaux de légitimité. En revanche, les celui de leur allié américain. Pour Riyad £ £ 
« Thawra » (« Révolution »), « Dhidd al- arcanes de l’État soudanais traditionnel et Abou Dhabi, qui partagent une même `



avaient été remplacés par des réseaux vision des bouleversements politiques

* Consultant indépendant, membre de l’Atlantic de pouvoir aux mains d’une poignée et sociaux des « printemps » de 2011, 7( 7 2 77  #%     $ #%   

Council. d’islamistes. c’est la configuration rêvée : renforcer


SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
10
L A POLITIQUE D ’E VO M ORALES A CRÉÉ

La gauche bolivienne a-t-elle


Arrivé au pouvoir en 2006, le président bolivien
Evo Morales briguera un quatrième mandat en octobre.
Les politiques de redistribution qu’il a mises en œuvre ont
permis l’émergence d’une classe moyenne diverse et
parfois très prospère, à l’image des « cholos », les indigènes
urbanisés. Moins militantes qu’autrefois, ces franges
de la population ne partagent pas forcément les valeurs
des dirigeants auxquels elles doivent leur ascension.

© DELPHINE BLAST / HANS LUCAS


PAR NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE
MAËLLE MARIETTE *

D ERRIÈRE le comptoir de leur cuisine à l’amé-


ricaine, MM. Juan Pablo Reyes Aguilar et Diego
Lionel Rodas Zurita mettent au point le menu du
l’économie de marché aux politiques étatiques et
protectionnistes », s’enthousiasmait en 2010 le
responsable des pages « Amérique latine » de l’heb-
Les photographies qui accompagnent ce reportage sont de Delphine Blast.
jour de leur restaurant : lawa de chuño, une soupe domadaire The Economist (1). Elles font partie de la série « Cholitas », 2017
de pommes de terre déshydratées, et charque frito,
de la viande de lama séchée et salée. Deux plats L’accroissement du niveau de vie s’accompagne
inspirés de l’alimentation ordinaire des hauts le plus souvent d’un désir de ne plus modifier trouver le moyen de parvenir à ses fins sans trop Alors que la mesure avait initialement provoqué
plateaux andins, à base d’ingrédients que les Incas l’ordre des choses, une « pulsion sociale de con- froisser. Un exemple. Plutôt que de s’opposer l’ire des petits commerçants, qui allaient devoir
utilisaient déjà. À grand renfort de quinoa et de servatisme », résume presque dix ans plus tard directement au secteur puissant de l’agro- payer un mois de salaire supplémentaire à leurs
fines herbes, les deux chefs se proposent de M. Raúl García Linera, conseiller de la vice- industrie pour venir en aide aux petits produc- employés, les voilà désormais convaincus :
« revisiter » ces saveurs ancestrales en faisant de présidence occupée par son frère Álvaro. Lequel teurs, le pouvoir a créé en 2007 l’Entreprise d’aide « Marchands de chaussures, de ponchos, de
chaque plat « une mise en scène ». concède : « Si le processus révolutionnaire ne à la production d’aliments (Emapa). L’institution glaces... Tout le monde est allé s’enregistrer, nous
parvient pas à répondre à cela, il court à sa perte.» rachète aux petits exploitants leur riz, leur blé, explique une cliente d’un stand de la rue Max
Situé dans la rue Murillo, une artère passante La gauche serait-elle condamnée à être chassée leur soja ou leur maïs à des prix supérieurs à Paredes, l’une des principales artères commer-
qui mène vers les marchés de La Paz, en Bolivie, du pouvoir par les populations auxquelles ses ceux du marché quand ils sont trop bas. L’agro- çantes de La Paz. L’application est bien faite : tu
le restaurant Popular (« Populaire ») occupe le politiques ont profité – en somme, à enfanter ses industrie se trouve alors contrainte d’aligner ses peux entrer le nom du produit que tu cherches, et
premier étage d’une maison dotée d’une cour fossoyeurs ? La question s’avère d’autant plus prix sur ceux d’Emapa, voire de surenchérir. « Le Google Maps t’indique les endroits où tu peux le
intérieure qui abritait auparavant des habitations brûlante en Bolivie que le président Evo Morales, marché n’est que pure spéculation, résume trouver. Ensuite, tu donnes un code au vendeur
modestes. On y trouve désormais un torréfacteur en fonctions depuis 2006, briguera un quatrième M. Jorge Guillén, qui dirige Emapa pour la région pour payer avec son application. L’opération
de cafés boliviens et une boutique d’artisanat textile. mandat en octobre. de Santa Cruz. La fonction d’Emapa consiste à rencontre un tel succès que les petits entrepreneurs
Depuis son ouverture, en 2018, le restaurant connaît le réguler, même en n’achetant que 15 % de la racontent n’avoir jamais gagné autant. »
un succès fulgurant avec sa cuisine fusion, production totale. » « Le rôle d’Emapa, c’est de
proposée dans un unique menu du jour (incluant
La redistribution contribuer à empêcher l’agro-industrie de fixer « Redistribuer relève de la justice sociale, mais
sa variante végétarienne) servi par un personnel en
tee-shirt noir et foulard en aguayo, un tissu tradi-
« sert de carburant à seule les prix, complète le vice-président Álvaro
García Linera. Bref, à renforcer la position des
cela sert également de carburant à la dynamique
interne », justifie le vice-président García Linera.
tionnel andin. On se presse chaque jour devant les la dynamique interne » petits producteurs. L’intervention de l’État Redistribution, consommation, production, crois-
portes de l’établissement, où, à moins d’avoir équilibre une lutte inégale entre deux secteurs sance : sur le plan économique, le schéma bolivien
réservé, seuls quelques chanceux pourront pénétrer. « Le plus important, c’est de produire, martèle très inégaux économiquement. » ressemble à un cercle vertueux. Mais stimuler la
Avec un menu à 65 bolivianos (près de 10 euros, le ministre de l’économie Luis Alberto Arce consommation conduit parfois à encourager le
alors que le salaire mensuel moyen équivaut à Catacora quand nous l’interrogeons sur les Une logique gagnant-gagnant que l’on consumérisme, aux conséquences politiques
450 euros), la clientèle s’avère moins populaire que potentiels effets indésirables de ses politiques retrouve dans les mesures prises pour stimuler le moins favorables.
ne le suggère le nom de l’endroit : des cadres en économiques. Le mot “productif” est si important marché intérieur. Dans les rues des centres-villes,
costume-cravate, de jeunes avocats, des employés que nous avons intégré dans la nouvelle loi les yeux du promeneur sont attirés par de petits
des administrations environnantes, ainsi que des éducative l’idée que l’éducation doit être panneaux indiquant « Esfuerzo por Bolivia » (Effort
Succès récent
touristes, que les recommandations lues sur Internet
font converger ici.
productive ; nous voulons mettre cette idée dans
la tête des enfants dès le plus jeune âge. » Selon
pour la Bolivie). Ils signalent les échoppes qui
participent à un programme inauguré en 2018 (et
des « malls »
MM. Arce Catacora et Álvaro García Linera, toute reposant sur une loi de 2013) pour favoriser la à l’américaine
Le Popular incarne le phénomène qu’on redistribution doit être précédée d’une phase de production locale : lorsque la croissance du
observe dans toute la région depuis une quinzaine production, laquelle requiert, d’une part, un produit intérieur brut (PIB) dépasse 4,5 %, les Depuis son ouverture, en 2010, le centre
d’années, y compris en Bolivie, le pays le plus niveau minimum de paix sociale et, de l’autre, employeurs de personnes dont le revenu est commercial Megacenter – situé dans le quartier
pauvre d’Amérique du Sud : l’émergence d’une un marché intérieur dynamique. inférieur à un seuil fixé par la loi (15 000 bolivianos résidentiel et aisé d’Irpavi – s’est rapidement élevé
nouvelle classe moyenne, qui bouleverse les par mois en 2018, environ 2 000 euros, soit plus au rang de destination obligée des fins de journée
perspectives électorales. Bien qu’engendrée par Côté paix sociale, les choses n’étaient pas de sept fois le salaire minimum) doivent leur verser et de semaine, avec ses dix-huit salles de cinéma
les politiques de redistribution sociale de dirigeants gagnées. Deux ans après son élection, un doble aguinaldo, ou double treizième mois. (dont certaines en 3D, qui diffusent les dernières
progressistes, celle-ci ravit les commentateurs M. Morales essuyait une tentative de coup d’État Pour la première fois cette année, les fonction- grosses productions hollywoodiennes), ses
conservateurs : « Après un temps, les classes fomentée par l’oligarchie foncière de la région de naires perçoivent 15 % de la somme à travers nombreuses franchises internationales, comme
moyennes émergentes tendent à préférer Santa Cruz (2). Le pouvoir doit donc composer une application mobile qui en limite l’utilisation Burger King ou Hard Rock Café, son pub irlandais,
avec une opposition que les principes démocra- aux produits fabriqués en Bolivie et au règlement ses boutiques, son bowling, sa salle de sport, ses
tiques ne préoccupent pas outre mesure, et d’artisans locaux préalablement enregistrés. salons VIP, son terrain de paintball, sa patinoire
* Journaliste.
et... son parking sur trois niveaux. D’autres
bourgeonnent dans les grandes villes du pays,
suggérant que la culture des malls à l’améri-
caine – à laquelle nul n’avait goûté ici il y a encore
quelques années – s’est désormais installée en
Bolivie.

Les choses ne se sont pas faites sans heurts.


L’inauguration d’une ligne de téléphérique
connectant la banlieue populaire d’El Alto à Irpavi,
en 2014, a facilité l’arrivée de familles populaires,
reconnaissables aux polleras, ces jupes tradi-
tionnellement portées par les femmes indigènes.
Peu familières de l’étiquette propre à ce type
d’environnement, elles s’asseyaient par terre pour
partager une bouteille de soda ou des friandises,
ou profitaient des jardins environnants en s’allon-
geant sur l’herbe. Puis leur présence a provoqué
un afflux de marchands ambulants de nourriture
bon marché... « Ces Indiens polluent le
Megacenter, s’offusquèrent alors certains
riverains et clients sur les réseaux sociaux. Il y a
des déchets partout depuis qu’ils viennent. »
D’autres tentèrent une défense maladroite :
« C’est culturel. Ils s’asseyent par terre pour être
en contact avec la Terre mère (3). » L’installation
de pancartes « Interdiction de pique-niquer »

(1) « Democracy, Latino-style », The Economist, Londres,


11 septembre 2010.
(2) Lire Hernando Calvo Ospina, « Petit précis de déstabilisation
en Bolivie », Le Monde diplomatique, juin 2010.
(3) Lire « À la recherche de la Pachamama », Le Monde diplo-
matique, mars 2018.
11 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

UNE CLASSE MOYENNE FLORISSANTE

enfanté ses fossoyeurs ?


permit au temple de la consommation de respect des différences identitaires, la révolution
redevenir un lieu « agréable », où chacun peut plurinationale de M. Morales les invite à
désormais visionner un film américain en « s’affirmer de façon autonome, à renforcer leurs
mangeant du pop-corn, réaliser ses photogra- institutions propres et leur culture, hier dénigrée ».
phies de mariage ou profiter de « super Dans ce cas de figure, l’accession à la classe
démarques » et de « prix déments », comme lors moyenne ne s’accompagne pas d’une rupture
du Black Friday, cet événement de novembre avec le mode de vie antérieur, mais de son renfor-
tout droit venu des États-Unis qui marque le coup cement. On affiche sa richesse non pas à travers
d’envoi des achats de fin d’année. les modes de consommation et de vie européens,
mais à la mode chola.
« Les gens qui fréquentent ces lieux en
ressortent rarement communistes », soupire
M. Manuel Canelas, ministre de la communi-
Une population
cation, chargé de travailler à la reconquête des
classes moyennes avant le scrutin d’octobre. À
« plus consumériste
ses yeux, le discours du pouvoir a péché en et individualiste »
élevant la consommation au rang de vertu en soi,
au risque d’effacer la dimension politique de son C’est ainsi, par exemple, que les prestes, ces
© DELPHINE BLAST / HANS LUCAS

projet. « Ces dernières années, on a observé une fêtes particulièrement onéreuses qu’organise la
explosion des clubs de gym et de fitness en nouvelle bourgeoisie chola d’origine aymara, jouent
Bolivie, à La Paz en particulier. Cela en dit un rôle déterminant au sein de cette partie de la
beaucoup sur la transformation de la société : population. Les vêtements et bijoux dont on se
avec de meilleures conditions de vie, on a plus pare alors (si coûteux qu’il arrive qu’on embauche
de temps pour se soucier de son corps, de son un service de sécurité) manifestent une réussite
apparence. » économique et un statut social rarement mis en
avant le reste du temps. Cette nouvelle fierté
d’Indios con plata (« Indiens parvenus ») suscite
Les « cholos » d’ailleurs un regain de haine raciale de la part de
affichent leur réussite l’ancienne élite et de la classe moyenne blanche
bousculées dans leurs privilèges.

M. Canelas imagine devant nous le parcours Enracinement et fonctionnement communau-


typique d’un « Bolivien de 25 ans ». N’ayant pas taires ne signifient pas ici fermeture au monde,
grandi dans le quartier périphérique populaire bien au contraire. Agriculteur d’une soixantaine
d’où sont issus ses parents, il s’est « socialisé d’années, le visage buriné et le sourire édenté,
dans d’autres espaces », se construisant une Don Paulino Santos nous déclare fièrement qu’il
identité « dans des lieux où les codes sont un gagne « beaucoup d’argent ». Outre le champ
peu moins collectifs ». Pas plus égoïste que son dont il s’occupe, il gère un atelier de confection
père ou sa mère, ce jeune homme sera toutefois avec sa fille et s’apprête à partir en Chine pour
moins enclin « à militer toute sa vie dans un y trouver de nouveaux débouchés. Les liens des
syndicat » : « Son rapport à l’intérêt général sera commerçants cholos avec la Chine ont atteint un
différent. » Tout comme ses préférences tel niveau que, quand M. Morales a nommé son
politiques. La solution ? « Il nous faut améliorer premier ambassadeur dans l’empire du Milieu,
l’offre de services publics et leur qualité », nous ce dernier s’est naturellement tourné vers la
dit M. Canelas, pour qu’on « n’associe plus le communauté chola pour s’informer. Lorsqu’il
bien-être et la qualité de vie à l’individuel et au s’agit d’engager des pourparlers avec des multi-
© DELPHINE BLAST / HANS LUCAS

privé. C’est le seul moyen de développer une nationales, là encore, les commerçants de La Paz
forme de conscience politique compatible avec se passent de l’État. Ainsi de leurs négociations
les idées de notre révolution au sein de cette avec le géant Samsung, auquel ils sont parvenus
population ». Dans cette perspective, M. Canelas à imposer de ne distribuer ses produits que dans
recommande de construire « des parcs, des des magasins indépendants. Si l’entreprise sud-
espaces publics où l’on puisse faire du sport, où coréenne possède bien une boutique officielle
l’on puisse venir en famille, parler avec ses dans la rue Eloy Salmon, elle ne peut y vendre
voisins, interagir et faire communauté. On ses produits.
acquiert une autre idée de la citoyenneté quand
on peut accéder à ce genre d’endroits, au lieu Lorsqu’il nous explique comment il voit
de cultiver son apparence dans un club privé ». l’avenir pour le processus politique auquel il
ne sont pas désinvestis, mais engagés ailleurs. Leur enthousiasme a également été alimenté par œuvre depuis 2006, M. Álvaro Garcia Linera
Fonctionnaire du ministère des affaires étran- Les luttes actuelles sont « celles de la jeunesse le volontarisme de l’État. Celui-ci a largement affirme que « la chance de la Bolivie est d’avoir
gères, Mme Raquel Lara identifie une autre diffi- urbaine, issue de la classe moyenne », ce qui profité à une population qui contrôle désormais cette classe moyenne indigène chola, avec son
culté : « Ma fille, qui a 24 ans, ne sait rien des s’explique d’après elle par des évolutions l’essentiel du commerce de distribution à l’échelle fonctionnement communautaire et associatif très
conquêtes passées, de la “guerre du gaz”, par démographiques : « Il y a beaucoup moins de nationale et qui est devenue un acteur écono- spécifique ». Elle permet « de penser la perpé-
exemple (4). La jeunesse actuelle est dépolitisée ; jeunes dans les campagnes. Ils y restent jusqu’à mique central. La « révolution » qu’évoquait tuation du processus de transformation sociale
elle n’a pas été informée, ni formée. Il n’y a plus 14 ou 15 ans, puis ils déménagent pour aller l’homme interrogé par le Financial Times instauré avec l’arrivée au pouvoir d’Evo Morales,
de dictature contre laquelle lutter, le combat étudier ou travailler, et alors ils deviennent comportait en effet un second volet : même si cette classe est plus consumériste et
politique intéresse moins. » L’argument ne citadins. » Les luttes qui les mobilisent ? « Celles « Maintenant, je peux dire : “J’ai de l’argent, je individualiste que ne l’était auparavant la
convainc pas Mme Jazmin Valdivieso, qui fait partie pour les droits des animaux, des femmes, des fais ce que je veux.” » Comme se faire construire population dont elle est issue » . Pour le vice-
de cette jeunesse de moins de 30 ans : « Il faut personnes LGBT [lesbiennes, gays, bisexuelles un cholet, terme fabriqué à partir des mots cholo président, la classe moyenne émergente chola
vendre autre chose aux jeunes. Le discours selon et trans], etc. Elles sont menées hors des partis, et chalet, en référence aux maisons suisses, qui constituerait la colonne vertébrale de l’économie
lequel “les choses vont mieux qu’à l’époque de par des jeunes qui ne sont pas des militants mais symboliserait la réussite. Dans les rues d’El Alto, du pays, du fait de sa maîtrise du marché
la dictature” ne leur suffit pas. » À ses yeux, ils des activistes. Pour beaucoup d’entre eux, la impossible de manquer ces édifices étranges. intérieur : mêlant efficacité et éthique commu-
politique est salie par la corruption ; un sentiment Pour la frange la plus aisée des cholos, afficher nautaire, elle offrirait « des outils de réflexion
répandu au sein de la classe moyenne. » sa réussite économique implique de se doter d’un nouveaux pour penser et prolonger le processus
cholet encore plus extravagant que celui du de changement ».
Mais peut-on vraiment parler d’« une » classe voisin : cinq, six, parfois sept étages ; des murs
Calendrier moyenne, surtout en Bolivie ? Dans cette peints de couleurs vives ; une architecture où le S’ils sont réélus, M. Morales et son équipe
des fêtes nationales catégorie, on trouve les franges cultivées de kitsch le dispute à l’ostentatoire ; d’immenses devront néanmoins faire preuve d’adresse
beaux quartiers, comme ceux de San Miguel et baies vitrées ; une superficie dépassant parfois tactique et de souplesse stratégique pour arrimer
1er - 30 septembre 2019 Sopocachi à La Paz, les salariés d’un secteur cinq cents mètres carrés... l’avenir de leur « révolution démocratique et cultu-
1er OUZBÉKISTAN Fête de l’indépend. public renforcé par les nouvelles entreprises relle » à un groupe social dont tout indique, pour
SLOVAQUIE Fête nationale d’État, des jeunes dont les ambitions ont Mais, entre les cholos et le gouvernement, la l’heure, qu’il se construit en marge de ce
2 VIETNAM Fête nationale bénéficié de la généralisation de l’accès à l’édu- rupture est désormais consommée, nous explique processus.
3 SAINT-MARIN Fête nationale cation sans que le marché du travail produise Nico Tassi, anthropologue spécialiste de l’éco- MAËLLE MARIETTE.
6 SWAZILAND Fête de l’indépend. encore assez d’emplois qualifiés. On trouve nomie populaire : « Le premier conflit avec le gou-
7 BRÉSIL Fête nationale également les commerçants, artisans et micro- vernement est survenu au moment où le pouvoir
8 ANDORRE Fête nationale entrepreneurs issus des classes populaires et à a engagé la lutte contre l’économie informelle » (4) Conflit social important ayant conduit en octobre 2003 au
RÉP. DE MACÉDOINE Fête de l’indépend. la peau souvent plus mate, dont les conditions – qui représente 60 % du PIB et concerne 70 % départ du président Gonzalo Sánchez de Lozada et contribué au
9 CORÉE DU NORD Fête nationale renom de l’actuel président Evo Morales.
d’existence et le niveau de vie se sont sensi- de la population active (7) –, au tournant des
TADJIKISTAN Fête de l’indépend. (5) La porosité des frontières entre économie rurale et économie
blement améliorés : ceux qu’on appelle ici cholos, années 2010. Lorsque l’État a renforcé les urbaine a conduit à étendre le terme à l’ensemble des populations
15 COSTA RICA Fête nationale
des populations indigènes urbanisées, moins contrôles, les cholos ont interprété sa démarche métisses qui, sans adopter le style de vie et les activités des
SALVADOR Fête nationale bourgeoisies blanches issues de la colonisation, s’inscrivent dans
attachées aux valeurs traditionnelles encore « comme une forme de défiance à leur égard ».
GUATEMALA Fête nationale le développement d’une économie locale marquée par l’informalité
HONDURAS Fête nationale
prépondérantes à la campagne qu’à des formes Outre la classique résistance à l’impôt apparaît et les réseaux de proximité.
NICARAGUA Fête nationale d’activité économique et commerciale souvent alors un phénomène inattendu : l’amélioration
(6) Andres Schipani, « Bolivia’s indigenous people flaunt their
16 MEXIQUE Fête de l’indépend. peu qualifiées (5). Or rien n’indique que la des services publics ne fait pas figure de priorité new-found wealth », Financial Times, Londres, 4 décembre 2014.
PAPOUASIE- stratégie de M. Canelas (et de tous ceux qui pour une population qui, les ayant découverts (7) « Mujeres y hombres en la economía informal : un panorama
NLLE-GUINÉE Fête nationale entendent renforcer la conscience politique d’une avec l’arrivée au pouvoir de M. Morales, se estadístico », Organisation internationale du travail (OIT), Genève,
18 CHILI Fête nationale classe dont le gouvernement aurait trop cajolé satisfait de leur niveau de fonctionnement actuel. 2018 ; Leandro Medina et Friedrich Schneider, « Shadow economies
19 SAINT-KITTS- around the world : What did we learn over the last 20 years ? »,
le penchant consumériste) porte les fruits Fonds monétaire international (FMI), Washington, DC, 2018.
ET-NEVIS Fête de l’indépend. attendus du côté des cholos. Chez les cholos, la priorité demeure la
21 ARMÉNIE Fête de l’indépend.
communauté locale, qui devient d’autant plus
BELIZE Fête nationale
Ces derniers ont initialement soutenu importante qu’elle connaît une réussite collective
MALTE Fête de l’indépend. À lire sur notre site :
22 MALI Fête de l’indépend. M. Morales. D’abord par identification ethnique : associée à une identité culturelle forte. Pour Tassi,
23 ARABIE SAOUDITE Fête nationale « Les choses ont changé ici, nous avons connu les populations cholas constituent à l’origine des « Mérites et limites d’une “révolution”
24 GUINÉE-BISSAU Fête nationale une révolution. Avec l’élection de notre président secteurs populaires qui ne dépendent pas pragmatique » (M. M.)
30 BOTSWANA Fête nationale Evo Morales, notre culture est désormais sur le d’« entités civilisatrices externes, comme l’État, www.monde-diplomatique.fr/60321
devant de la scène », déclarait en 2014 un résident le capital, l’école, les ONG [organisations non
d’El Alto à un journaliste du Financial Times (6). gouvernementales] ». Avec son discours sur le
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
12
E NTENTES FLUCTUANTES ENTRE PAKISTAN , A RABIE SAOUDITE , I NDE ET I RAN

Alliances insolites autour de la mer d’Oman


Au cours des six derniers mois, les accords qu’ont conclus
TURKMÉNISTAN
le Pakistan et l’Arabie saoudite d’un côté, l’Inde et l’Iran CHINE

Ca
de l’autre, donnent à penser que deux axes bilatéraux sont SYRIE he

c
AFGHANISTAN mi
Téhéran re
en train de se constituer. Toutefois, l’Iran et le Pakistan Palestine IRAK IRAN Islamabad
sont loin de la rupture, et le rapprochement indo-saoudien New Delhi
KOWEÏT 13,2
se poursuit malgré le coup de force du premier ministre PAKISTAN
ARABIE BAHREÏN
indien au Jammu-et-Cachemire. SAOUDITE 11,4 INDE
Chabahar
QATAR
Riyad ÉMIRATS
ARABES UNIS Gwadar
Karachi 66,5
Golfe
PAR CHRISTOPHE JAFFRELOT * 67,5 du Bengale
OMAN

N
Mer Bombay
d’Oman

YÉMEN
UL ne s’y attendait, mais, en 2015, Khan a effectué sa première visite officielle
le Pakistan, soucieux de ne pas indisposer à l’étranger en Arabie saoudite et aux Émi-
l’Iran, avait refusé d’envoyer des troupes rats arabes unis (EAU). Peu après, le OCÉAN INDIEN
en renfort pour seconder l’Arabie saou- prince héritier Mohammed Ben Salman a 1 000 km
dite au Yémen. Si les liens entre Riyad annoncé un don de 3 milliards de dollars
et Islamabad avaient alors été mis à mal, et un report de la facture pétrolière du Partenariats traditionnels Ententes conjoncturelles Conflits et militarisation régionale
ils se resserrent depuis. Le premier a même montant, tandis que les EAU appor- Arabie saoudite et Pakistan Ventes Gazoduc en projet Conflit actif ou grande instabilité
de pétrole ou en construction
besoin du second pour des raisons de taient eux aussi une aide de 3 milliards de Inde et Iran Différend frontalier
sécurité, car l’armée pakistanaise – l’une dollars. M. Khan a de nouveau fait le Route maritime Port financé Diasporas Puissance nucléaire
des plus performantes du monde musul- voyage à Riyad en octobre 2018 (6). indienne par l’Inde Pakistanaise Indienne
Dépenses militaires en 2018,
man – est celle qui offre le plus de garan- Quelques mois plus tard, en février 2019, Source : Sipri Yearbook, Oxford University Press, 2019. en milliards de dollars
ties à la famille royale. Après 2015, les M. Ben Salman réservait à son tour sa pre- CÉCILE MARIN
Pakistanais ont multiplié les gestes de mière visite « vers l’est » au Pakistan. Il y
bonne volonté, par exemple en approu- a promis des investissements à hauteur de menaces pour l’islam, sait où elles se corridor économique Chine-Pakistan, geants de think tanks rencontrés en jan-
vant la nomination en avril 2017 du 20 milliards de dollars, dont 8 milliards trouvent. Elles ont le soutien de ses notamment en reliant Gwadar à Chaba- vier dernier à Islamabad et à Lahore se
général Raheel Sharif, l’ancien chef de destinés à la construction d’une raffinerie forces de sécurité. (...) [S’il] ne les punit har, où il a invité Chinois et Pakistanais reconnaissent dans cette identité. Ils
l’état-major des armées, à la tête de l’Al- géante à Gwadar, le port en eaux profondes pas, nous mènerons des représailles à investir. Toutefois, même si les Ira- redoutent de devoir lui tourner le dos
liance militaire islamique pour combattre que les Chinois développent sur la mer contre ces forces antirévolution- niens ont commencé à construire le sous la pression de Riyad et de ses relais
le terrorisme (IMCTC) (1), susceptible d’Oman dans le cadre des nouvelles routes naires (8). » L’Iran a même précisé que gazoduc qui doit atteindre le Pakistan, sur la scène politique, qu’il s’agisse de
d’être impliquée dans la guerre au de la soie (Belt and Road Initiative, BRI). trois des six terroristes étaient pakista- tous ces grands projets ne verront pas le madrasa salafistes ou de groupes isla-
Yémen, comme l’a rappelé le porte- nais (9) – une première, car, en général, jour de sitôt : Téhéran ne veut pas s’alié- mistes, comme Lashkar-e-Taiba et le
parole du ministère de la défense saou- Au cours de cette visite, le prince héri- il attribue la responsabilité de ce genre ner New Delhi, et, surtout, Islamabad réseau Haqqani, qui entretiennent,
dien (2). Ou encore en envoyant, en tier n’a pas oublié le volet diplomatique. d’attaque à des Iraniens. est devenu trop dépendant de Riyad. depuis le djihad antisoviétique mené aux
2018, un millier de soldats – en plus des Outre l’annonce de la libération de deux côtés d’Oussama Ben Laden, une rela-
670 déjà présents – en Arabie saou- mille Pakistanais retenus prisonniers (sur Si deux axes se dessinent ainsi, l’un Il reste que, pour nombre de Pakista- tion étroite avec les Saoudiens, tant en
dite (3), officiellement pour des tâches un total de trois mille), il a enchanté Isla- reliant le Pakistan à l’Arabie saoudite et nais, la civilisation islamique dont ils se termes financiers qu’idéologiques (12).
de formation et de conseil (4). mabad en dénonçant les tentatives de l’autre l’Inde à l’Iran, ils ne sont pas sentent les héritiers n’est pas celle de D’où la crainte de bien des membres de
« politisation » de la liste des personnali- exclusifs. Le royaume wahhabite, loin l’Arabie saoudite, mais celle de la cul- l’élite que l’islam pakistanais soit en
Par ailleurs, le Pakistan dépend écono- tés accusées de terrorisme par l’Organi- de voir dans le Pakistan son seul allié ture persane. Ils en partagent la langue, voie de wahhabisation, même si, offi-
miquement des Saoudiens, en raison des sation des Nations unies (ONU) – une sud-asiatique, renforce ses liens avec la musique, la peinture et des aspects du ciellement, chacun cherche à en mini-
fonds que les 2,7 à 3 millions de travail- façon de délégitimer les efforts de l’Inde l’ennemi héréditaire d’Islamabad : l’Inde. soufisme. Les (ex-)diplomates et diri- miser l’impact.
leurs exilés envoient au pays (plus de pour y faire inscrire M. Masood Azhar, Le rapprochement remonte à la visite du
20 milliards de dollars en 2018-2019), et le chef du Jaish-e-Mohammed, un groupe premier ministre indien Narendra Modi
surtout des dons et des investissements terroriste établi au Pakistan qui a reven- à Riyad, en 2016, suivie d’une autre « Jouer un lion contre l’autre »
consentis par Riyad au « pays des diqué l’attentat de Pulwama, au Jammu- en 2018. Dans la foulée de son voyage
purs (5) », chroniquement déficitaire.
L’urgence financière est telle que, un mois
après son arrivée au pouvoir, le
et-Cachemire, en février dernier (plus de
quarante soldats indiens tués). M. Azhar
a néanmoins été ajouté à cette liste le
officiel à Islamabad, en février 2019,
M. Ben Salman a aussi passé deux jours
à New Delhi. Non content de réitérer son
R IFAAT Hussain, spécialiste des rela-
tions régionales, reconnaissait en janvier
en avril 2019. Il s’est rendu à Machhad,
un symbole important pour Téhéran et
18 août 2018, le premier ministre Imran 1er mai dernier. désir de collaborer dans la lutte contre le que l’« immense défi » pour le pays était pour les chiites du Pakistan. En outre,
terrorisme, il a également annoncé une de réduire sa dépendance envers l’Arabie une force conjointe d’intervention rapide
montée en puissance des relations éco- saoudite, tout en considérant que l’Iran, a été créée à la frontière irano-pakista-
L’islam pakistanais « wahhabisé » ? nomiques. Avec les EAU et l’Irak, l’Ara- compte tenu de ses neuf cents kilomètres naise pour y lutter contre le terrorisme,
bie saoudite figure déjà parmi les trois de frontière avec le Pakistan, avait tout afin que celui-ci cesse d’envenimer les

D EUX autres facteurs contribuent à


rapprocher les deux pays. D’une part, les
deux pays ont paraphé un accord bilatéral
concernant le port iranien de Chabahar.
principaux fournisseurs de l’Inde en
pétrole, les importations en provenance
d’Iran ayant diminué de 40 % à la suite
intérêt à la coopération – son rapproche-
ment avec l’Inde étant, selon lui, « plus
tactique que stratégique ». D’autres res-
relations bilatérales.

Président du Pakistan de 1958 à 1969,


Saoudiens et les Pakistanais entendent Convoité par New Delhi depuis des des sanctions américaines. En deux ans, ponsables pakistanais soutenaient que le dictateur Mohammed Ayub Khan
travailler de concert à un règlement négo- années, celui-ci se trouve à un peu plus de le commerce indo-saoudien a doublé en Téhéran « aurait davantage besoin du disait, pensant à la Chine, à l’Union sovié-
cié en Afghanistan, de manière à éviter soixante-dix kilomètres à l’ouest du port valeur, passant de 14 à 28 milliards de Pakistan du fait des sanctions améri- tique et aux États-Unis, qu’il jouait « un
que l’Inde et l’Iran ne profitent du retrait pakistanais de Gwadar, financé par les Chi- dollars. Le prince héritier a par ailleurs caines », l’Inde ne pouvant répondre aux lion contre l’autre ». Son pays pourrait
américain pour renforcer leurs liens avec nois. Les Indiens voient dans Chabahar un promis des investissements à hauteur de attentes iraniennes en raison de ses bien appliquer aujourd’hui une telle stra-
Kaboul. Pour cela, M. Ben Salman sem- point d’entrée en Afghanistan (voire en 100 milliards de dollars, et la compagnie bonnes relations avec Washington. De tégie dans ce jeu de quatre coins régional
ble compter sur M. Khan, et plus encore Asie centrale) : une façon de contourner pétrolière Saudi Aramco a pris une par- fait, New Delhi s’est résigné à ne plus qui met aux prises l’Arabie saoudite,
sur le chef d’état-major des armées, le le Pakistan tout en intensifiant leurs rela- ticipation de 15 milliards de dollars dans acheter de pétrole iranien et a déjà com- l’Iran, l’Inde et le « pays des purs ».
général Qamar Javed Bajwa, qu’il a ren- tions avec Kaboul. Dans la foulée, une la raffinerie Reliance de Jamnagar. mencé à désinvestir à Chabahar, dont
contré lors de sa visite. D’autre part, Isla- coentreprise indienne regroupant un par- l’avenir commercial est compromis par
mabad entend utiliser le canal de com- tenaire privé (majoritaire), le gestionnaire Dans ce contexte, les deux pays ont les sanctions américaines.
munication saoudien pour arrondir les de Jawaharlal Nehru Port Trust, et un décidé de la création d’un Conseil pour (1) Outre l’Arabie saoudite et le Pakistan, cette
angles avec Washington. public, Deendayal Port Trust, a été chargée un partenariat stratégique principalement Dans ce contexte, nombreux sont ceux alliance comprend notamment l’Égypte, le Qatar, le
d’exploiter le port par le gouvernement consacré aux questions énergétiques (10), qui, au Pakistan, rêvent d’un équilibre Maroc, le Koweït, la Turquie et le Bangladesh.
De fait, qu’elle ait ou non profité des iranien. L’administration Trump lui a déli- l’Arabie saoudite annonçant que l’Inde entre Téhéran et Riyad – à équidistance, (2) Cf. Shaul Shay, « Saudi Arabia and
bonnes relations de M. Ben Salman avec vré une dérogation exceptionnelle à l’em- serait l’un de ses partenaires stratégiques en quelque sorte. Du reste, Islamabad a Pakistan – strategic alliance », Herzliya Conference
Papers, avril 2018, www.idc.ac.il
la Maison Blanche, la rencontre entre bargo, considérant que cela contribuerait à l’horizon de 2030 (11). Signe de cette tenté plusieurs fois de se poser en média-
(3) « As many as 1 671 Pakistani soldiers deployed
M. Khan et M. Donald Trump, le 22 juillet au développement de l’Afghanistan. bonne volonté : le 1 er mars dernier, teur entre les deux candidats au leadership in Saudi Arabia, NA told», Pakistan Today, Islamabad,
dernier, a été un succès. Le second compte Sushma Swaraj, alors ministre des du monde musulman. M. Nawaz Sharif 13 mars 2018.
sur le premier pour pousser les talibans à Au moment où Téhéran se rapproche affaires étrangères indienne, a parlé s’y était essayé en 2015, lorsqu’il était (4) Dania Akkad, « Pourquoi le Pakistan s’apprête-
négocier avec Kaboul et pour faciliter de New Delhi – au point d’entamer des devant l’Organisation de la coopération premier ministre ; son successeur, t-il à envoyer un millier de soldats en Arabie
ainsi le retrait américain d’Afghanistan, négociations en vue d’un accord com- islamique (OCI), où l’Inde n’avait encore M. Khan, a joué cette même partition saoudite ? », Middle East Eye, 21 février 2018,
www.middleeasteye.net
en échange de quelques concessions : il mercial préférentiel –, ses relations avec jamais été admise en raison du veto en 2018, avec aussi peu de succès.
(5) La signification de « Pakistan » en ourdou.
s’est proposé de jouer les médiateurs entre Islamabad se dégradent. Une des pakistanais. Les membres de l’organisa-
(6) Asif Shahzad, « Imran Khan leaves for Saudi
l’Inde et le Pakistan, notamment dans la pommes de discorde est le terrorisme tion n’en ont pas moins réitéré devant Que l’Arabie saoudite se permette conference saying Pakistan “desperate” for loans »,
question du Cachemire – ce qui a sans transfrontalier : les autorités iraniennes elle leur soutien aux Cachemiris, vic- d’intensifier ses relations avec l’Inde, Reuters, 22 octobre 2018.
doute contribué à précipiter la décision lui imputent la responsabilité d’une times, à leurs yeux, des méthodes bru- un partenaire économique de poids, au (7) « Thousands attend funeral of Iranian guards
indienne d’abroger le statut d’autonomie attaque qui s’est soldée par la mort de tales de New Delhi – mais pas dans la moment même où elle investit aussi killed in blast », Dawn, Karachi, 17 février 2019.
dont jouissait le Jammu-et-Cachemire –, vingt-sept pasdarans (gardiens de la révo- déclaration finale, ce qui importait au davantage au Pakistan suggère que (8) « Iran general claims Pakistan backs Jaish Al-
et a promis que les États-Unis apporte- lution) au Baloutchistan iranien (Sistan- plus haut point à l’Inde. Riyad ne craint plus guère les Adl», Newsweek Pakistan, Islamabad, 16 février 2019.
raient un soutien technique propre à opti- Baloutchistan), en février 2019. Cette éventuelles remontrances de ce dernier. (9) Rick Gladstone, « Iran says suicide bomber who
hit revolutionary guards was Pakistani », The New
miser l’usage de leurs F-16. région à majorité sunnite abrite une mou- De leur côté, l’Iran et le Pakistan ont Ainsi, après le coup de force de New York Times, 19 février 2019.
vance islamiste hostile au régime. multiplié les projets communs. En 2017, Delhi vis-à-vis du Jammu-et-Cachemire, (10) « India-Saudi Arabia joint statement during
Tandis que la dépendance du Pakistan le général Bajwa a effectué un voyage Riyad a eu une réaction très modérée, se the state visit of His Royal Highness the Crown Prince
vis-à-vis de l’Arabie saoudite s’accroît, un S’en prenant à mots à peine couverts officiel à Téhéran au cours duquel il a contentant d’appeler l’Inde et le Pakistan of Saudi Arabia to India », ministère des affaires étran-
gères, New Delhi, 20 février 2019.
rapprochement identique s’observe entre à l’Inter-Services Intelligence (ISI) été question de coopération stratégique, au dialogue. M. Ben Salman pense sans
l’Inde et l’Iran. En décembre 2018, les pakistanais, l’ayatollah Ali Khamenei a en matière balistique notamment – une doute que, pour des raisons financières, (11) « Crown Prince’s visit to India : Focus on
strategic alliance », Saudi Gazette, Djeddah,
dénoncé le rôle des « agences de rensei- telle visite n’avait pas eu lieu depuis Islamabad ne peut plus aussi facilement 19 février 2019.
gnement de pays régionaux et trans- deux décennies. L’année suivante, non lui dire « non » qu’en 2015. Ce n’est sans (12) Cf. « South Asian Muslims’ interactions with
* Directeur de recherche au Centre de recherches
internationales (CERI), unité mixte de recherche de régionaux (7) ». Le major-général seulement M. Khamenei s’est insurgé doute qu’en partie vrai : le Pakistan peut Arabian islam until the 1990s. Pan-islamism before
Sciences Po et du Centre national de la recherche Mohammad Ali Jafari, alors chef des contre la façon dont l’Inde traite les jouer la carte iranienne pour faire contre- and after Pakistan », dans Christophe Jaffrelot et
scientifique (CNRS), auteur notamment des ouvrages Laurence Louër (sous la dir. de), Pan-Islamic
pasdarans, est allé encore plus loin : « Le Cachemiris – une première –, mais le poids et exiger de son partenaire saou- Connections. Transnational Networks Between South
L’Inde de Modi. National-populisme et démocratie
ethnique et Le Syndrome pakistanais, Fayard, respec- gouvernement pakistanais, qui abrite ministre des affaires étrangères a émis dien le respect de ses intérêts. En Asia and the Gulf, Oxford University Press,
tivement 2019 et 2013. ces forces antirévolutionnaires et ces le souhait de « brancher » l’Iran sur le témoigne la visite de M. Khan en Iran, New York, 2018.
DOSSlER 13 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

À QUI PROFITE LA LUTTE ANTICORRUPTION ?


Qu’il s’agisse d’infléchir la loi ou d’acheter les suffrages, la pages 14 et 15). En Russie ou en Inde, les opérations « mains
corruption constitue l’une des formes d’expression les plus propres » permettent surtout au pouvoir de se débarrasser
brutales du pouvoir des puissants. Toutefois, les objectifs de d’opposants encombrants (lire pages 16 à 19). Quelles sont
ceux qui luttent contre ce fléau sont-ils toujours aussi nobles alors les motivations des informateurs et celles d’une presse
qu’ils le prétendent ? Au Brésil, des accusations abondamment parfois moins désintéressée qu’il n’y paraît (lire pages 1, 18
reprises par la presse ont rendu possible l’incarcération, sans et 19) ? En définitive, la morale peut-elle suffire à guider l’action
preuve, de l’ancien président Luiz Inácio « Lula » da Silva (lire politique (lire ci-dessous) ?

Sermonner le monde ou le changer


PAR BENOÎT BRÉVILLE ET RENAUD LAMBERT

E N 2017, en France, M. François Fillon, candidat des Répu-


blicains, voit s’évanouir ses chances d’accéder à l’Élysée
façonnent, les boussoles ne sont plus politiques, mais
morales. Certes, les élites conservent leurs préférences idéo-
lorsqu’une enquête est ouverte contre son épouse, accusée d’avoir logiques, mais elles les formulent en puisant dans le registre
bénéficié d’emplois fictifs. En 2018, la justice brésilienne soup- de la vertu. On parlait hier de capitalisme ? Il sera désormais
çonne l’ancien chef de l’État Luiz Inácio «Lula» da Silva d’avoir question de liberté économique. On intervenait à la Grenade
touché des pots-de-vin et lui interdit de se présenter à l’élection pour lutter contre la menace communiste (7) ? On enverra
présidentielle. En 2019, l’ancien président de l’Assemblée natio- ses troupes à la rescousse des droits humains.
nale française François de Rugy démissionne de son poste de
ministre de l’écologie quand la presse révèle qu’il a servi homards Ainsi, au Brésil, la gauche n’apparaît plus comme un
et grands crus à des proches aux frais de l’État... De Paris à adversaire électoral, mais comme un ennemi dont les options
Brasília, de Londres à Séoul, la vie politique semble rythmée politiques menacent la probité générale. Deux universitaires
par les « affaires ». Le fléau – que le pape François a récem- ont calculé que 95 % des articles traitant de la corruption à
ment qualifié de « cancer » des sociétés modernes (1) – préoc- la veille des élections présidentielles de 2010 et de 2014
cupe tant que, chaque 9 décembre, sous l’impulsion des Nations concernaient le Parti des travailleurs (PT), et 5 % le Parti de
unies, la planète célèbre la Journée internationale de lutte contre la social-démocratie brésilienne (PSDB) (8), une formation
la corruption... deux jours après celle de l’aviation civile et deux conservatrice pourtant identifiée comme « la plus sale » du
jours avant celle de la montagne. pays par les institutions électorales de l’époque (9) (lire l’ar-
ticle de Perry Anderson pages 14 et 15). Une telle couverture
Si la condamnation du phénomène fait l’unanimité, le terme conduit peu à peu à ne plus associer les malversations à des
frappe par sa nébulosité. La chercheuse Anastassiya Zagainova personnalités politiques, mais au courant qu’elles incarnent.
souligne qu’il désigne à la fois « des infractions pénales, défi- Elle invite à amalgamer les sommes subtilisées par des diri-
nissant un comportement précis et sa sanction (corruption active geants malhonnêtes et celles consacrées à l’élévation du
PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS

et passive, ingérence, concussion, atteinte à l’égalité des chances niveau de vie des plus pauvres, accusés d’indolence. Ne
dans les marchés publics) », et « des comportements socialement s’agit-il pas, dans un cas comme dans l’autre, d’une ponction
discutables, mais dont le mode de sanction reste imprécis indue – et donc « immorale » – sur la richesse nationale ? Le
(lobbying, évasion fiscale, création de sociétés-écrans offshore, nouveau président d’extrême droite Jair Bolsonaro peut alors
cas de pantouflage, etc.) » (2). promettre de lutter contre la corruption en «purgeant le Brésil
des vices moraux et idéologiques (10) » qu’il associe au PT.
Aux États-Unis, par exemple, une entreprise qui souhaite
influer sur les choix d’un élu n’a pas besoin de recourir aux La multiplication des scandales semble être parvenue à
dessous-de-table. Depuis janvier 2010 et l’arrêt « Citizens United convaincre une partie de la gauche que le monde ne fonction-
v. Federal Election Commission » rendu par la Cour suprême, il nerait finalement pas si mal si l’on parvenait à éradiquer la
lui suffit de subventionner des associations liées à son poulain, fraude, la triche et la corruption. Troquant leurs objectifs poli-
le plus légalement du monde et sans plafonnement des montants tiques pour d’autres, moraux, ces militants se métamorphosent.
(lire « “Quelqu’un de vraiment très vilain” » page 14). Dans Hier, ils luttaient; désormais, ils s’indignent. Ils fondaient des
bien des pays, une telle pratique est prohibée ; outre-Atlantique, MIRCEA SUCIU. – « Dizziness of Freedom (1) » (Vertige de la liberté 1), 2016
organisations pour prendre le pouvoir; les voici qui signent
on parle de... liberté d’expression. Selon un rapport de la Sunlight des pétitions, enjoignant au monde de se montrer plus doux,
Foundation, entre 2007 et 2012, les deux cents entreprises améri- plus tolérant, moins raciste, plus vert, plus paritaire. M. de
caines les plus actives politiquement ont, au niveau fédéral, dépensé changer de tactique. Les programmes de la gauche et de la droite ont Rugy ne les préoccupe pas parce qu’il a été ministre de l’environnement
5,8 milliards de dollars en frais de ce type. Durant la même période, commencé à se ressembler, tandis que l’urgence de faire la démonstration d’un gouvernement qui aggrave la crise climatique en promouvant le
elles ont reçu l’équivalent de 4 400 milliards de dollars en cadeaux de sa compétence une fois au pouvoir devenait déterminante. (...) La libre-échange, mais parce qu’il se serait doté d’un sèche-cheveux trop
divers : subventions, exonérations, réduction d’impôts (3). concurrence politique a donc conduit à délaisser les débats de fond coûteux. Et, comme la morale impose que l’on s’applique à soi-même ce
pour leur préférer les accusations de corruption, destinées à entacher que l’on attend des autres, le plus important n’est plus de parvenir à ses
Amender la loi plutôt que ces comportements : la méthode séduit. le crédit de l’adversaire (5). » Cette évolution a été une aubaine pour fins, mais de se montrer droit, juste, équitable et gentil.
Les multinationales américaines souhaitant s’implanter dans des pays les grands médias. Contestés pour leur disposition à endosser les préfé-
pauvres sont ainsi autorisées à effectuer des « paiements de facilitation » rences des élites, ils trouvent dans les « affaires » le moyen de redorer Avec certaines conséquences sur l’organisation des combats politiques,
(facilitating payments) pour accélérer une procédure, obtenir une auto- leur blason : puisqu’ils révèlent les turpitudes des puissants, c’est qu’ils comme l’illustre une séance de formation dispensée par la Confédération
risation, faire passer un dossier sur le dessus de la pile. De leur côté, sont libres (lire l’article de Pierre Péan pages 1, 18 et 19). générale du travail (CGT) à des représentants du personnel élus au sein
les justiciables suffisamment fortunés peuvent mettre un terme aux de ses rangs, en 2014. Une jeune femme, adhérente de fraîche date et sala-
poursuites dont ils font l’objet en versant de l’argent à la partie adverse. Mais la mise en avant du thème de la corruption dans les années 1990 riée dans un grand hôtel, fut invitée à prendre la parole pour expliquer sa
Fluctuante, la frontière entre corruption et pratiques légales apparaît procède également d’un mouvement idéologique plus profond. Le conception de la lutte syndicale : «Pour moi, le plus important, c’est de
dès lors soumise aux aléas du droit. Et de la logique qui en sous-tend modèle politique alternatif représenté par le bloc de l’Est ayant disparu, ne pas choisir son camp de façon systématique, de me montrer impartiale.»
souvent l’élaboration : faire entrer les pratiques des dominants dans la sa contrepartie occidentale devient, selon ses promoteurs, la seule «Ne dis pas n’importe quoi, lui répondit le formateur de la CGT. Tu crois
légalité, tout en garantissant la plus grande sévérité pour les forfaits des possible, l’incarnation de la raison. Dans les couloirs du Fonds monétaire que, en cas de conflit, ta directrice des ressources humaines se demandera
classes populaires. international (FMI) et de la Banque mondiale émerge alors le thème de ce qui est juste et impartial? La politique, c’est un camp contre un autre :
la « gouvernance » : l’idée d’un gouvernement technique, dirigé par des le tien, en tant que syndicaliste, c’est le camp des salariés.»
Variable selon les points du globe et les hiérarchies sociales, l’attention experts œuvrant pour le bien commun. Ainsi, pour les pays du Sud
portée au phénomène change également à travers le temps. Entre 1981 comme pour ceux de l’ancien bloc communiste, se convertir au libre- Les sans-culottes, les communards ou les manifestants de 1936 ne
et 1990, Le Figaro, Le Monde et Libération ont publié 2 630 articles échange ou au capitalisme ne procède plus d’un choix politique, mais luttaient pas contre la corruption, mais contre le pouvoir de l’argent. Ils
traitant d’une façon ou d’une autre de corruption. Une décennie plus d’un impératif de bonne gestion. n’étaient pas mus par la volonté de se montrer exemplaires, mais par
tard, le chiffre avait quadruplé (4). Une épidémie de prévarication leur détermination à obtenir gain de cause. La gauche n’est pas née pour
s’était-elle abattue sur le monde ? Dans une étude publiée en 2004, les Nuisible aux entreprises qui souhaitent s’implanter dans les pays en sermonner le monde, mais pour le changer.
chercheurs Catherine Fieschi et Paul Heywood avancent une autre expli- développement, la corruption concentre le feu des institutions néo-
cation : la mutation du débat politique consécutive à l’effondrement du libérales, qui en identifient très vite la racine principale : un manque
système communiste au début des années 1990. « Les partis dont les de libre-échange. « En gonflant le prix des biens au-dessus de celui du (1) Carol Glatz, « Corruption is a devastating cancer harming society, pope says », National
batailles électorales s’organisaient hier autour d’enjeux idéologiques, marché, explique ainsi le chercheur Strom C. Thacker, les entraves au Catholic Reporter, 18 mars 2019, www.ncronline.org
mais qui avaient les mêmes pratiques en matière de corruption, ont dû commerce peuvent conduire les dirigeants d’entreprise à payer des (2) Anastassiya Zagainova, « La corruption institutionnalisée : un nouveau concept issu
pots-de-vin pour obtenir une exemption ou un traitement préféren- de l’analyse du monde émergent », thèse de doctorat en sciences économiques soutenue
tiel (6). » Libéraliser et lutter contre la prévarication : les organisations le 27 novembre 2012 à l’université de Grenoble.

SOMMAIRE DU DOSSIER internationales conditionneront bientôt leurs aides financières à ces


deux impératifs. Omniprésente dès qu’il s’agit de mesurer le phénomène
(3) « “Fixed fortunes” : Corporate donors spent $5.8B on political influence, received
$4.4T in financial benefits », Sunlight Foundation, Washington, DC, 17 novembre 2014.
(4) Calculs effectués par Chloé Bonafoux, que les auteurs remercient.
PAGES 14 ET 15 : Au Brésil, les arcanes d’un coup d’État de corruption, l’organisation non gouvernementale (ONG) Transparency
(5) Catherine Fieschi et Paul Heywood, « Trust, cynicism and populist anti-politics »,
judiciaire, par Perry Anderson. International – fondée deux ans après l’effondrement de l’Union sovié- Journal of Political Ideologies, vol. 9, no 3, Abingdon-on-Thames (Royaume-Uni),
tique par un ancien membre de la Banque mondiale (lire « Qui enquête octobre 2004.
PAGES 16 ET 17 : Les opposants russes sont toujours sur les enquêteurs ? » page 18) – considère que les malversations ne (6) Strom C. Thacker, «Democracy, economic policy, and political corruption in comparative
corrompus..., par Tony W
Wood.
ood. concernent que le secteur public. Par définition, les entreprises en perspective », dans Charles H. Blake et Stephen D. Morris (sous la dir. de), Corruption
seraient protégées. & Democracy in Latin America, University of Pittsburgh Press, 2009.
Colloques sous influence dans le Golfe, par Akram (7) Intervention militaire américaine pour renverser le pouvoir survenue entre le 25 octobre
Belkaïd. On rétorquera que le Mexique des années 1980 et la Russie de la et le 2 novembre 1983.
(8) João Feres Júnior et Luna de Oliveira Sassara, « Corrupção, escândalos e a cobertura
décennie suivante ont offert la démonstration que le règne du
PAGES 18 ET 19 : Un mal endémique chez les élus indiens, midiática da política », Novos estudos, São Paulo, juillet 2016.
marché – et les privatisations qu’il exige – n’ignore rien des conni-
par Jean-Luc Racine. vences, des dessous-de-table et de la corruption. Mais peu importe à
(9) «PSDB é o partido mais sujo do Brasil, revela ranking da justiça eleitoral», Pragmatismo
Politico, 9 septembre 2012, pragmatismopolitico.com.br
Dans les cuisines de l’investigation, suite de l’article ceux qui, avec Francis Fukuyama, estiment que l’effondrement du (10) Vinicius Torres Freire, «A revolução moral de Bolsonaro », Folha de S. Paulo,
de Pierr
Pierree Péan. bloc soviétique a sonné la fin de l’histoire. Dans le récit qu’ils 2 janvier 2019.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
14 DOSSlER

Au Brésil, les arcanes d’u

PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS


La destitution de la présidente brésilienne Dilma
Rousseff en 2016, le procès à grand spectacle
et l’incarcération en 2018 du favori de l’élection
MIRCEA SUCIU. – « The Deceiver » (Le Trompeur), 2015 présidentielle, M. Luiz Inácio « Lula » da Silva,
se fondaient sur un même motif : la lutte contre
« Quelqu’un la corruption. Nombre d’observateurs
de vraiment très vilain » ont approuvé ce coup de balai donné
Le 6 février 2019, l’élue démocrate Alexandria au nom de la justice républicaine.
Ocasio-Cortez profite de l’audition à la Chambre Avant de s’apercevoir qu’il s’agissait
des représentants de Mme Karen Hobert Flynn,
de l’organisation Common Cause, de M. Bradley d’un coup d’État judiciaire qui a fini
Smith, de l’Institute for Free Speech, par profiter à l’extrême droite.
et de M. Rudy Mehrbani, du Brennan Center,
pour mettre en lumière le fonctionnement
du système politique américain.
Mme Ocasio-Cortez. – Je vous propose de jouer
à un jeu de questions-réponses. Moi, je vais jouer le
rôle du vilain, (...) qui cherche à profiter du système PAR PERRY ANDERSON *
politique pour s’enrichir, pour servir ses intérêts, y
compris si cela implique de les faire passer avant
ceux du peuple américain. (...) Alors, Mme Hobert

L
Flynn, imaginons que je souhaite devenir député et
imaginons que je souhaite financer ma campagne
exclusivement par le biais de donations émanant de
grandes entreprises. Est-ce que quelque chose m’en ’OPÉRATION « Lava Jato » (« lavage à haute pression »), liée au plus
empêche sur le plan légal ? important scandale de corruption de l’histoire récente brésilienne, éclate
Mme Hobert Flynn. – Rien. en mars 2014. Elle tombe sous la responsabilité du juge Sérgio Moro,
qui s’était fait les griffes en 2005 en tant qu’assistant dans une autre
Mme Ocasio-Cortez. – OK. Donc, si je affaire très médiatisée : le scandale du mensalão, qui concernait le verse-
comprends bien, rien ne m’empêche d’être ment par le Parti des travailleurs (PT) de pots-de-vin mensuels à des
entièrement financé par, disons, des entreprises des députés pour leur soutien.
secteurs pétrolier ou pharmaceutique, et d’être
totalement entouré par leurs lobbyistes, c’est bien
M. Moro a décrit sa façon de procéder dans un article publié au milieu
ça ? D’accord. Alors, disons que je suis quelqu’un
des années 2000. Elle consiste à imiter les procédures mises au point
de vraiment très vilain, que j’ai fait des choses pas
lors de l’opération « Mani pulite » (« mains propres »), qui, au début des
très jolies dans le passé et que je souhaite les faire
oublier afin de pouvoir être élu. M. Smith, est-il années 1990, avait mis à terre les partis de gouvernement italiens, préci-
vrai que vous avez écrit dans le Washington Post un pitant la fin de la première république. Dans son texte, M. Moro souligne
article intitulé « Ces versements à des femmes l’importance de deux aspects de cette méthode : le recours à des peines
étaient problématiques. Cela ne signifie pas qu’ils d’emprisonnement préventif, de façon à inciter à la délation, et les fuites
étaient illégaux (1) » ? dans la presse, calibrées pour susciter l’ire de l’opinion publique et mettre
sous pression suspects et institutions. À ses yeux, la mise en scène média-
M. Smith. – Je n’arrive pas à voir le document tique importe davantage que la présomption d’innocence.
d’ici, mais j’ai effectivement écrit un article sous ce
titre pour le Washington Post. J’imagine qu’il s’agit
Au cours de l’affaire « Lava Jato », le juge brésilien dévoile des talents
bien de ce texte.
cachés d’imprésario. Raids, arrestations à grand spectacle, confessions :
Mme Ocasio-Cortez. – OK. Très bien. Donc, feu des coups de fil à la presse et aux chaînes de télévision garantissent à
vert pour les pots-de-vin. Je peux faire ce que je chaque étape une large couverture aux opérations qu’il orchestre. Plus
veux, y compris des choses pas très glorieuses : la dramatiques les unes que les autres, celles-ci sont numérotées et dotées
loi m’autorise à payer les gens pour qu’ils gardent d’un nom de code emprunté à l’imaginaire cinématographique, classique
le silence. C’est même considéré comme l’exercice ou biblique : « Dolce Vita », « Casablanca », «Aletheia » (« vérité » en
de ma liberté d’expression. (...) Imaginons grec ancien), « Jugement dernier », « Omerta », « Abyss », etc. Les Italiens
maintenant que j’ai été élu. Je peux donc siéger et
se targuent d’avoir un sens inné du spectacle ? M. Moro les fait passer
j’ai le pouvoir d’amender, de rédiger ou
PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS

pour des amateurs.


d’influencer le contenu des lois qui régissent les
États-Unis d’Amérique. Fabuleux. Pouvez-vous
m’indiquer – peut-être vous, Mme Hobert Pendant un an, les poursuites ciblent d’anciens dirigeants de la société
Flynn – s’il existe une limite à l’éventail des textes pétrolière nationale Petrobras, accusés d’avoir été stipendiés, avant de
sur lesquels j’ai le droit d’intervenir ? Y a-t-il un provoquer la chute du premier cadre important du PT (son trésorier,
encadrement de ma capacité à modifier le contenu M. João Vaccari Neto) et des responsables des deux plus grandes sociétés
des lois qui concernent les groupes d’intérêts qui du bâtiment et des travaux publics (BTP) du pays, Odebrecht (1) et
ont financé ma campagne et qui m’ont permis Andrade Gutierrez. Les manifestations de soutien à M. Moro montent
d’être élu ? en puissance : exigeant le châtiment du PT et le départ de la présidente
Dilma Rousseff, elles placent le Congrès sous pression. Il n’en faut pas
Mme Hobert Flynn. – Il n’existe aucun
davantage au président de l’Assemblée nationale, M. Eduardo Cunha,
encadrement.
pour mettre à l’ordre du jour la destitution de la présidente.
Mme Ocasio-Cortez. – Aucun ? D’accord. Donc,
si je comprends bien, je peux être entièrement
financé par (...) l’industrie pharmaceutique et Les juges, des justiciers MIRCEA SUCIU. – « Study for Migr
profiter de mon mandat pour écrire des lois en sa
faveur ? Et cela, sans le moindre encadrement ou des opérateurs politiques
légal ? prêts à tout ?
Mme Hobert Flynn. – C’est exact.
Mme Ocasio-Cortez. – OK, génial. Alors, Isolée et affaiblie, Mme Rousseff appelle à la rescousse l’ancien à la nomination : le premier, un habitué des vitupérations contre le PT
M. Mehrbani, la dernière chose que je souhaite président Luiz Inácio « Lula » da Silva. Celui-ci déploie son savoir- sur Facebook ; le second, un obligé du Parti de la social-démocratie brési-
faire, c’est devenir riche en travaillant le moins faire de négociateur pour réparer les relations avec l’ancien allié, le lienne (PSDB), hostile au pouvoir.
possible. Ça, c’est vraiment mon ambition Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB). M. Cunha, dont
principale en tant que vilain. Donc, est-ce que il apparaît qu’il a placé plusieurs millions de dollars sur des comptes La pression de la rue en faveur de la destitution de la présidente
quelque chose m’interdit de détenir des actions, secrets en Suisse, propose un pacte de protection mutuelle : il inter- atteint son paroxysme. À l’Assemblée, rien n’indique cependant que
disons, dans une société pétrolière, et d’écrire rompra ses démarches contre Mme Rousseff si le gouvernement lui la majorité des deux tiers soit acquise. De nouveaux raids mettent au
ensuite des lois qui dérégulent ce secteur rend la faveur. « Lula » enjoint à la présidente d’accepter la main jour des carnets d’Odebrecht qui détaillent les sommes versées à
d’activité ? Des lois susceptibles de faire bondir la tendue ; elle refuse, soutenue par la direction nationale du PT, qui environ deux cents personnalités issues de la quasi-totalité des partis.
valeur de mes actions ? craint que l’entente soit découverte. Les députés du PT soutiennent Dans la classe politique, tous les signaux sont au rouge : un opérateur
M. Mehrbani. – Vous pourriez tout à fait faire les poursuites contre M. Cunha, qui riposte en lançant la procédure de premier rang au sein du PMDB est enregistré à son insu disant à
ça. de destitution. un collègue qu’« il faut mettre un terme à l’hémorragie ». Or « les
Mme Ocasio-Cortez. – Ah bon ? Je pourrais faire types de la Cour suprême » lui ont dit que cela s’avérait impossible
ça ? Rien dans la législation actuelle ne me De son côté, M. Moro prépare le coup de grâce. Au début du mois de tant que Mme Rousseff était au pouvoir, puisque les médias se déchaî-
l’interdit ? mars 2016, il déclenche l’opération «Aletheia ». « Lula » est interpellé nent contre elle. Pas d’autre option, explique-t-il, que de la remplacer
M. Mehrbani. – Rien. aux petites heures du jour, devant l’objectif des caméras, les médias au plus vite par le vice-président, M. Michel Temer, et de former un
ayant été avertis. L’ancien président est soupçonné d’avoir bénéficié des gouvernement d’union nationale soutenu par la Cour et par l’armée.
Mme Ocasio-Cortez. – Parfait ! Alors, ma largesses d’Odebrecht. D’autres rebondissements suivent. M. Moro inter- En moins de deux semaines, l’Assemblée approuve la destitution de
dernière question (...) est la suivante : est-il possible cepte – et divulgue à la presse – une conversation téléphonique entre la présidente, laissant le champ libre à M. Moro pour se débarrasser
que la petite histoire que nous venons d’imaginer Mme Rousseff et « Lula », qu’il a mis sur écoute. Les deux dirigeants y de M. Cunha, devenu inutile. Bientôt exclu de l’Assemblée, celui-ci
ensemble s’applique au gouvernement et aux élus évoquent la possibilité pour le second de devenir chef de cabinet (l’équi- finit en prison. Le Sénat valide la destitution de la présidente et
actuellement en place ? valent brésilien du poste de premier ministre). Comme les fonctionnaires M. Temer prend la tête du pays.
M. Mehrbani. – Oui. de rang ministériel et les membres du Congrès jouissent d’une immunité
Mme Hobert Flynn. – Oui. que seule la Cour suprême peut lever, nul ne doute qu’il s’agit d’une En 2017, « Lula » est accusé d’avoir accepté un appartement de bord
ruse pour empêcher son arrestation. Deux juges de Brasília s’opposent de mer dont il n’a pourtant jamais été le propriétaire légal. Jugé à Curitiba
en juillet, il est condamné à neuf ans d’emprisonnement. À la suite d’une
(1) Bradley Smith, «Those payments to women were unseemly.
That doesn’t mean they were illegal», The Washington Post, 22 août 2018. procédure en appel, la peine est portée à douze ans. Le premier président
Dans cet article, l’auteur critique le mécanisme permettant de solder * Historien, professeur à l’université de Californie à Los Angeles. Une version de cet issu du PT derrière les barreaux, la seconde destituée sous les quolibets :
des poursuites judiciaires en versant des sommes d’argent aux plaignants. article a été publiée par la London Review of Books (7 février 2019). le naufrage du parti semble total.
DOSSlER 15 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

un coup d’État judiciaire

PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS


à requérir et les prononçait : une indéniable négation des mécanismes
de base de la justice, qui prévoient la séparation de l’accusation et de
la condamnation (sans même évoquer le fait que le juge Moro balaye
d’un revers de main le principe de la présomption d’innocence).

Autre coquetterie du système judiciaire brésilien : la « délation


récompensée » permet de menacer une personne de peines d’empri-
sonnement écrasantes, à moins qu’elle ne contribue à impliquer un
autre justiciable – l’équivalent judiciaire du chantage. On mesure les
dérives auxquelles contribue un tel dispositif à travers le cas de
M. Marcelo Odebrecht, le plus riche patron interpellé dans le cadre
de l’enquête. Condamné à dix-neuf ans de prison pour corruption, il MIRCEA SUCIU. – « Camouflage », 2015
a vu sa peine réduite à dix ans dès lors qu’il s’est plié au petit jeu de
la délation (et est sorti au bout de deux ans et demi). Dans un tel
contexte, on peinerait à surestimer la pression subie pour fournir aux
magistrats les éléments susceptibles de faire avancer les enquêtes qui
Mea culpa
les préoccupent le plus. Le 9 août 2019, sur France Inter, le chroniqueur
Anthony Bellanger reconnaissait s’être fourvoyé dans
Mais tout ce qui précède pèse finalement peu au regard de l’intro- son traitement de l’incarcération de l’ancien
duction du concept de domínio do fato : la possibilité de condamner président brésilien Luiz Inácio « Lula » da Silva.
quelqu’un en l’absence de preuve directe de sa participation à un crime, Cette lucidité, même très tardive, le distingue
selon l’idée qu’il ne peut pas ne pas en être responsable. Ce mécanisme d’une grande partie de ses collègues.
dérive de celui de Tatherrschaft (« maîtrise de l’acte »), imaginé par
le juriste allemand Claus Roxin pour condamner des criminels de Oui, j’ai cru en l’indépendance de la justice
guerre nazis. Mais Roxin a dénoncé l’utilisation brésilienne du prin- brésilienne et j’ai eu tort. Le « petit juge » Sérgio
cipe : figurer à telle ou telle place dans un organigramme ne suffit pas, Moro, aujourd’hui ministre de la justice [du président
dit-il, à établir la responsabilité d’un crime. Il faut, de surcroît, que la d’extrême droite] Jair Bolsonaro, avait bien
justice puisse prouver que ledit crime a bien été commandité par l’ac- un agenda politique en faisant condamner
cusé. Et le juge Moro ne s’est pas encombré de telles finesses. Pour et incarcérer l’ancien président « Lula ». (…) J’ai fait
avoir prétendument reçu un appartement d’une valeur de partie de ceux qui ont été favorablement
600 000 dollars, « Lula » a écopé de douze ans de prison (2) : deux impressionnés par les manifestations de rue contre
tiers de la peine de prison initiale de M. Odebrecht pour moins de 2 % la classe politique. (…) [Mais] ce qui a définitivement
des sommes que ce dernier est accusé d’avoir détournées. emporté ma conviction qu’il y avait bien
une volonté d’écarter politiquement « Lula »,
ce sont des écoutes publiées en juin dernier.
Célébré par la presse, Des transcriptions de conversations entre, d’une part,
Sérgio Moro n’a subi le juge Moro et, d’autre part, les procureurs,
donc l’accusation. Secrètement, ils ont tranquillement
aucune sanction échangé des infos, orienté l’accusation, arrangé
des conférences de presse de manière à accabler
Ainsi l’action de la cour de Curitiba correspond-elle néanmoins peu « Lula ». Pourquoi un tel acharnement ?
ou prou au cocktail identifié par Singer : une dose de zèle républicain, Pour empêcher Lula de se présenter à la présidentielle
une autre de stratégie factieuse. Lorsqu’on remonte dans la hiérarchie de 2018, qu’il aurait vraisemblablement
judiciaire jusqu’à la Cour suprême, les choses changent. Ici, ni rigueur remportée. (…) C’est simple : lorsqu’on pose
éthique ni ferveur idéologique. Les motivations s’avèrent bien plus la question aux Brésiliens de savoir qui a été
sordides (3). le meilleur président du pays, ils sont 57 %
à répondre « Lula ». Loin devant tous les autres.
Il faut donc tout faire pour lui nuire, y compris
Contrairement à ses équivalents ailleurs dans le monde, la Cour
au prix d’un déni évident de justice.
suprême brésilienne combine trois fonctions : elle interprète la Consti-
tution ; elle joue le rôle de cour d’appel de dernier recours pour les procès
civils et criminels ; et, enfin, elle concentre la faculté de poursuivre les
dirigeants politiques – membres du Congrès et ministres –, qui jouissent
sans cela d’une immunité connue sous le nom de foro privilegiado. Les
Des candidats éliminés
onze membres de la Cour sont nommés par l’exécutif. À l’opposé de ce
qui se passe aux États-Unis, leur confirmation par le pouvoir législatif
au Sénégal
n’est qu’une formalité. Aucune expérience préalable des cours de justice Deux candidats à l’élection présidentielle
n’est requise : avoir pratiqué en tant qu’avocat ou procureur suffit. sénégalaise de février 2019, MM. Khalifa Sall
et Karim Wade, ont été accusés et poursuivis pour
De tout temps, la nomination des membres de la Cour a davantage détournement d’argent public et enrichissement
reposé sur des logiques de réseaux que sur des affinités idéologiques. illicite. L’impartialité de ces procédures, qui
Dans l’équipe actuelle, l’un des membres a été l’avocat de « Lula », un les ont empêchés de participer au scrutin, finalement
deuxième est un obligé de l’ancien président Fernando Henrique Cardoso, remporté par le président sortant Macky Sall,
et un troisième un cousin d’un autre président, M. Fernando Collor de est mise en cause par Amnesty International.
Mello. Lorsque la pression du public exigeant la destitution de Mme Rous- Khalifa Sall, dirigeant de l’opposition et maire
seff était au plus haut, huit des onze membres de la Cour avaient été de Dakar, arrêté en mars 2017, a été accusé
choisis par la présidente et par son prédécesseur. Mais, les juges affichant d’association de malfaiteurs, de complicité et usage
la couleur politique du caméléon, ceux qui devaient leur appointement de faux en écritures privées de commerce, de faux
au PT cherchèrent précisément à marquer leur indépendance vis-à-vis et usage de faux dans les documents administratifs,
du parti au pouvoir. Ils se contentaient dans les faits de substituer une de détournement et d’escroquerie portant
forme d’allégeance à une autre : oubliés les caciques du PT, ils obéissaient sur les deniers publics et de blanchiment de capitaux.
rant (2) » (Étude pour migrant 2), 2015 désormais aux médias dominants. La libération sous caution lui a été refusée à plusieurs
reprises. Il a été élu au Parlement en juillet 2017,
Dès le début de l’opération, l’équipe de Curitiba utilisa les fuites et alors qu’il se trouvait toujours en détention. (...)
les révélations à la presse pour court-circuiter les procédures normales. En juin 2018, la Cour de justice de la Communauté
Précipiter la stigmatisation publique d’un accusé avant sa comparution économique des États de l’Afrique de l’Ouest
Deux analyses du rôle des juges émergent alors. La première les décrit est normalement interdit, mais M. Moro s’en priva d’autant moins qu’il a déterminé que la détention de Khalifa Sall était
comme des justiciers déterminés à terrasser la corruption ; la deuxième, pouvait compter sur les journalistes pour mettre la Cour suprême sous arbitraire et a estimé que ses droits à la présomption
comme des opérateurs politiques prêts à tout pour parvenir à leurs fins. pression. Lorsqu’un des juges de l’institution l’informa que le principe d’innocence, à l’immunité parlementaire et son droit
Dans son ouvrage O lulismo em crise (Companhia das letras, 2018), le de l’habeas corpus exigeait qu’il libère un dirigeant de Petrobras, d’être assisté par ses avocats avaient été bafoués. (...)
sociologue brésilien André Singer les rejette toutes deux. Selon lui, les M. Moro se tourna vers la presse, déclarant que, dans ce cas, il lui En mars 2015, la Cour de répression de
juges se sont montrés à la fois parfaitement républicains et indéniablement faudrait également libérer des trafiquants de drogue. Son supérieur l’enrichissement illicite a condamné Karim Wade,
factieux. Républicains : comment décrire autrement l’emprisonnement opéra une volte-face. Après avoir enfreint trois normes encadrant les ancien ministre et fils de l’ex-président
des chefs d’entreprise les plus riches et puissants du pays ? Factieux : écoutes téléphoniques et rendu publique la conversation entre « Lula » de la République Abdoulaye Wade, à six ans
quel autre sens donner au harcèlement systématique des membres du PT et Mme Rousseff, le juge Moro se justifia en expliquant qu’il avait agi d’emprisonnement et à une amende d’environ
alors que ceux des autres partis étaient épargnés – à part M. Cunha, dans l’« intérêt général ». Célébré comme un héros national dans la 210 744 000 euros pour enrichissement illicite. (...)
devenu trop encombrant ? Sans parler des affinités politiques des juges, presse, il ne subit aucune sanction. Cette cour ne respecte pas les normes internationales
des anathèmes qu’ils ont lancés sur Facebook ou des photographies où et régionales en matière d’équité des procès,
on les voit poser, tout sourire, arborant les emblèmes de partis conser- Quelques jours après son élection à la présidence du pays, en en particulier parce que ses décisions ne sont pas
vateurs. Une question demeure : républicains et factieux, ces juges octobre 2018, M. Jair Bolsonaro a annoncé que M. Moro avait accepté le susceptibles d’appel. La Commission africaine
l’étaient-ils en proportions équivalentes ? poste de ministre de la justice. Dans les années 1990, les magistrats italiens des droits de l’homme et des peuples considère que
chargés de l’opération « Mani pulite » avaient regretté que leurs efforts le droit de faire appel devant une instance
pour lutter contre la corruption aient en définitive favorisé l’accession au juridictionnelle supérieure est un des éléments
Peine réduite pour le patron pouvoir de M. Silvio Berlusconi. Au Brésil, la star de « Lava Jato » s’est essentiels d’un procès équitable. En avril 2016,
le groupe de travail des Nations unies sur la détention
d’Odebrecht grâce réjouie de rejoindre l’équipe d’un des rares dirigeants politiques susceptibles
arbitraire a estimé que la détention provisoire
de faire passer M. Berlusconi pour un personnage sympathique.
à la « délation récompensée » de Karim Wade était arbitraire, notamment
P ERRY A NDERSON . en raison du retard accumulé pendant la procédure
Dans le système judiciaire brésilien, policiers, procureurs et juges et de la différence de traitement observée. Karim
forment des corps indépendants les uns des autres. La police rassemble (1) Lire Anne Vigna, « Les Brésiliens aussi ont leur Bouygues », Le Monde diplomatique, Wade a été libéré en juin 2016 à la faveur d’une grâce
les preuves, les procureurs prononcent les réquisitoires et les juges déci-
octobre 2013. présidentielle.
(2) NDLR. À cette première peine s’ajoute une seconde, de douze ans également, prononcée
dent des peines (au Brésil, les jurés n’interviennent que pour les homi- en février 2019. Amnesty International, « Senegal : All talk
cides). En pratique, toutefois, les trois fonctions ont fusionné à l’occasion (3) NDLR. À partir du 9 juin 2019, le site d’information américain The Intercept a révélé
no action », 9 août 2018. Rapport destiné
de l’opération « Lava Jato », la police et les procureurs travaillant sous une série de messages cryptés du juge Moro confirmant qu’il avait manipulé l’opération à la 31e session de l’examen périodique universel,
la supervision du juge qui contrôlait les enquêtes, déterminait les peines « Lava Jato » à des fins politiques. Nations unies, novembre 2018.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
16 DOSSlER

Les opposants russes sont

PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS


Au début des années 2000, M. Vladimir Poutine années 1990. Cet ancien vendeur de matériel informatique est devenu
propriétaire ou actionnaire de banques, d’une compagnie pétrolière,
instrumentalisait la lutte contre la corruption d’un grand journal et de la plus importante chaîne de télévision russe.
pour reprendre aux oligarques de l’ère Eltsine Il a même exercé de hautes fonctions sous la présidence de Boris Eltsine.
Les membres de cette oligarchie ont souvent été comparés aux « barons
le pouvoir qu’ils avaient accumulé durant voleurs » (robber barons) de la fin du XIXe siècle aux États-Unis : des
la transition. Ce fut au tour des proches hommes dont l’enrichissement par des moyens peu scrupuleux a vite
été entouré de respectabilité.
MIRCEA SUCIU. – « The Deceiver » (Le Trompeur), 2015 du président de s’enrichir. Quinze ans plus tard,
malversations et concussions font toujours Mais cette représentation ne dit rien du processus qui a permis à
ces oligarques d’amasser de telles fortunes. Loin de s’être constituée
Mouches et tigres chinois partie intégrante du capitalisme russe. au terme d’une concurrence impitoyable, la nouvelle élite russe est
née de la volonté politique de l’État. Eltsine, pressé de démanteler
« Si nous échouions à régler la question de l’économie soviétique planifiée, a procédé à une privatisation massive
la corruption, cela pourrait être fatal pour le parti. des actifs publics dès 1992. L’opération a pris des formes diverses,
Cela pourrait même provoquer sa chute », déclarait comme les « ventes aux enchères des actifs », lors desquelles des
M. Hu Jintao en novembre 2012, lors de l’ouverture PAR TONY WOOD * citoyens ordinaires pouvaient prendre des parts dans des entreprises
du XVIIIe congrès du Parti communiste chinois pour ensuite les échanger ; ou encore les « privatisations par décret »,

L
(PCC), qu’il dirigeait alors. L’alerte fut entendue par par lesquelles Eltsine a transféré la propriété d’entreprises entières à
son successeur Xi Jinping, qui a lancé une vaste des personnes de son choix.
campagne anticorruption afin, assurait-il, de « tuer E 6 JUIN dernier, le journaliste russe Ivan Golounov est arrêté et
les tigres et écraser les mouches ». Autrement dit : placé en garde à vue pour possession de drogue. La police a eu recours L’ensemble de ces privatisations a permis de créer une nouvelle classe
punir les simples citoyens autant que les hauts à une ruse habituelle : placer les « preuves » sur la personne de l’accusé, d’oligarques ayant acquis des parts importantes de l’infrastructure
dirigeants. De ce point de vue, il a tenu sa promesse. puis dans son appartement. Mais, cette fois, l’arrestation soulève une productrice de l’Union soviétique à des prix ridiculement bas. Leur
Selon le Comité central pour l’inspection vague de contestation, faisant descendre dans la rue des centaines de point commun n’était pas un sens des affaires particulièrement déve-
disciplinaire du PCC, 1,5 million de personnes ont été manifestants, et suscite des déclarations de soutien d’organes de presse loppé, mais une capacité à exploiter leurs liens avec l’appareil d’État ;
condamnées pour corruption entre la fin 2012 et la russes qui, d’ordinaire, ne critiquent pas les autorités. Plus surprenant en faisant jouer leur réseau pour obtenir une licence d’exportation, par
fin 2018. Parmi elles, 527 000 occupaient un poste à encore : Golounov est disculpé cinq jours plus tard. exemple, ou en promettant de soutenir Eltsine dans sa tentative de se
responsabilité dans le parti ou dans l’appareil d’État. faire réélire en 1996 en échange d’une compagnie pétrolière, comme
Vingt-trois « tigres » de très haut rang étaient en prison Les enquêtes du journaliste sur les forfaits d’hommes d’affaires et cela s’est produit avec les « prêts contre actions » de 1995.
à la fin de l’année dernière. Globalement, la de bureaucrates n’ont pas manqué de provoqué l’ire de ses puissants
population apprécie ce « nettoyage ». ennemis, notamment le maire de Moscou, M. Sergueï Sobianine, dont
il a révélé la fortune immobilière. Mais il ne touche qu’un lectorat « Pour devenir millionnaire
Le problème est que seul le Comité décide de
la culpabilité – les procès, quand ils existent, servant
limité. Les réactions à son arrestation tiennent moins au contenu de ses dans notre pays, il n’est pas
reportages qu’à une colère largement partagée à l’encontre des abus
le plus souvent de paravent. La lutte contre de pouvoir permanents commis par les dirigeants russes. Elles s’ins- nécessaire d’être une tête »
les exactions permet alors d’éliminer plus ou moins
crivent dans la continuité de la contestation née à l’hiver 2011-2012,
durablement les opposants et de mettre au pas leur
quand des dizaines de milliers de Russes ont manifesté pour s’opposer « Pour devenir millionnaire dans notre pays, expliquait le banquier
entourage.
à la manipulation des élections par le parti au pouvoir, Russie unie, et Piotr Aven, il n’est absolument pas nécessaire d’être une tête ou d’être
M. Bo Xilai, ex-chef du Parti communiste de au retour imminent de M. Vladimir Poutine à la présidence. spécialiste dans un domaine précis. Bien souvent, il suffit d’avoir un
la municipalité de Chongqing (30 millions et demi soutien actif au sein du gouvernement, du Parlement, des autorités
d’habitants), et surtout ennemi de M. Xi, en sait Si l’opposition se compose d’un large éventail de courants politiques locales et des organes de sécurité. Un beau jour, votre banque insigni-
quelque chose. Emprisonné avant la prise de fonctions et idéologiques – libéraux, socialistes, monarchistes, libertariens... –, fiante est autorisée, par exemple, à mener des opérations avec des
de l’actuel président, il est condamné en 2013 tous s’accordent sur la nécessité de lutter contre la corruption. Un thème fonds publics. Ou alors, des quotas sont vous généreusement accordés
à la prison à vie. Depuis, les mises à l’écart que M. Alexeï Navalny, qui ne cesse de l’évoquer depuis les pour l’exportation de pétrole, de bois et de gaz. En d’autres termes,
se multiplient, comme celles qui ont touché M. Zhou années 2000, a réussi à imposer dans le débat. À travers plusieurs plates- vous êtes promu au rang de millionnaire. »
Yongkang, ex-ministre de la sécurité, ou M. Liu formes, comme son blog LiveJournal, son compte Twitter, ou des opéra-
Shiyu, un haut dirigeant de la banque centrale... tions médiatiques menées par sa Fondation anticorruption (FBK), il En arrivant au pouvoir, en 2000, M. Poutine s’est publiquement
Désormais, la campagne s’oriente vers les expose les fraudes en tout genre, du népotisme à l’enrichissement engagé à « liquider la classe des oligarques », suggérant que le vent
dirigeants ayant conclu des contrats à l’étranger dans personnel de fonctionnaires en passant par le vol à grande échelle avait tourné et que les grandes fortunes privées n’étaient plus intou-
le cadre des nouvelles routes de la soie (Belt and Road pratiqué par les entreprises d’État. Il a aussi dévoilé des informations chables. La réalité s’est avérée bien différente. Loin de réprimer les
Initiative, BRI), souvent dénoncés à l’étranger. M. Xi compromettantes sur des figures du Kremlin, à commencer par oligarques, le président a favorisé leur épanouissement. D’après le clas-
veut faire le ménage et blanchir la BRI. M. Dmitri Medvedev. Le documentaire Ne l’appelez pas « Dimon », sement annuel du magazine Forbes, en 2000, la Russie ne comptait
produit par la FBK en 2017, révélait la fortune personnelle de l’ancien aucun milliardaire ; à la fin de son deuxième mandat, en 2008, ils étaient
président, composée de yachts et d’un vaste patrimoine immobilier en 82, et ils sont 98 onze ans plus tard, en dépit d’une conjoncture écono-
Les mafias du sable Russie comme en Italie, notamment des vignes et un château en Toscane. mique morose et des sanctions occidentales infligées à la Russie depuis
2014 et l’annexion de la Crimée.
« Dans l’État du Tamil Nadu (en Inde), le sable de Sans aucun doute, la lutte contre la corruption a permis de rallier
plage recèle des minerais très convoités, comme efficacement l’opposition, contraignant même le régime à aborder publi-
le grenat, l’ilménite, le rutile, le zircon, le silicate, quement le sujet. Cette année, lors de son traditionnel dialogue en direct
le leucoxène ou la monazite (un minéral radioactif qui avec des téléspectateurs (triés sur le volet), M. Poutine s’est entendu (1) L’un des oligarques russes les plus puissants. Accusé de corruption par la Russie, la
contient de l’uranium et du thorium). Depuis des demander s’il se sentait « personnellement responsable de ce chaos ». France et le Brésil, il a fui à Londres, et s’est suicidé (selon la version officielle) en 2013.
années, de véritables mafias font la loi dans ce « Bien sûr », a-t-il répondu, avant d’affirmer : « Le nombre de délits liés
secteur », ont révélé la cellule d’investigation de à la corruption est en baisse, essentiellement grâce à notre action
Radio France et le site Forbidden Stories. L’enquête soutenue et intransigeante. »
diffusée par France Info (22 juin 2019) rapporte
l’expérience de la journaliste Sandhya Ravishankar,

Colloques
qui fut harcelée : « La mafia du sable a des Les enquêtes témoignent de
connexions avec des responsables politiques, des
policiers et des fonctionnaires au sein même du conflits internes à l’élite plutôt
gouvernement. Dès que vous révélez leurs que d’un mécanisme disciplinaire
agissements, ils ne vous lâchent plus ! » Un autre
journaliste, Sandeep Sharma, qui s’intéressait lui aussi En effet, quelques figures haut placées ont été arrêtées, tel l’ancien
aux mafias du sable, mais dans l’État du Madhya Inviter à grands frais des personnalités
ministre du développement économique Alexeï Oulioukaïev, condamné
Pradesh, est mort écrasé par un camion-benne le renommées pour des conférences ou
en décembre 2017 à huit ans de prison pour avoir accepté un pot-de-
26 mars 2018. « Selon le Comité de protection des
journalistes, il enquêtait pour la chaîne vin. Mais les résultats de tels efforts ont de quoi éveiller des soupçons accueillir les réunions de prestigieuses
de télévision indienne News World », précise France sur leur sincérité. L’ancien ministre de la défense Anatoli Serdioukov
Info, qui ajoute qu’un autre enquêteur, Jagendra a par exemple été limogé en 2012 à la suite d’un scandale de corruption, institutions internationales : autant de
Singh, est mort lui aussi, brûlé vif, en juin 2015. puis accusé de négligence en 2013, avant d’être amnistié l’année procédés que les monarchies pétrolières
suivante. Il occupe désormais un poste important (et sans doute gras-
sement payé) chez Rostec, le conglomérat militaro-industriel d’État. utilisent pour renforcer leur notoriété.
Purge en Algérie Les enquêtes pour corruption semblent donc témoigner de conflits
internes à l’élite russe plutôt que d’un mécanisme disciplinaire, et être
Depuis le printemps dernier, l’Algérie connaît utilisées comme une arme contre des rivaux.
une purge historique. Au nom de la lutte contre
la corruption, la « dilapidation de biens publics », Les campagnes officielles contre la corruption ne sont guère plus PAR AKRAM BELKAÏD

L
le « favoritisme » et l’« abus de fonction », près qu’un exercice de communication. Mais l’opposition, elle, désire vrai-
d’une cinquantaine de très hauts responsables, dont ment s’y attaquer. Pour elle, il ne s’agit que d’incidents de parcours
les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia qui ne sont pas inhérents au système ; une fois débarrassé de cette plaie, E Koweït dans les années 1980, puis Dubaï, membre de la
et Abdelmalek Sellal, sont emprisonnés. La majorité celui-ci pourrait fonctionner de manière plus juste et plus rationnelle. fédération des Émirats arabes unis (EAU), dans les années 1990,
des affaires sont instruites par la Cour suprême, Or cela revient à prendre une caractéristique pour une anomalie : les et enfin le Qatar et Abou Dhabi une décennie plus tard : tous se
qui, chaque jour ou presque, annonce la mise en orgies d’enrichissement illicite contre lesquelles s’insurgent – à juste sont engagés dans une recherche effrénée d’influence qui nécessite
examen ou l’arrestation d’une ou plusieurs titre – M. Navalny et d’autres ne résultent pas de la cupidité de l’en- des moyens financiers importants. Dans cette quête de visibilité,
personnalités emblématiques du « système ». tourage de M. Poutine ; elles font partie de l’architecture même du les journalistes ont toujours été des cibles de choix, quelle que soit
D’abord dirigée contre des hommes d’affaires système. Elles ne sont pas un phénomène extérieur ou accidentel du leur nationalité (1). Invités à des voyages de presse – souvent la
proches de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, capitalisme russe contemporain : elles lui sont congénitales. seule façon de rencontrer des dirigeants locaux –, ils bénéficient
la vague de mises en cause touche désormais toutes de cadeaux allant du stylo de marque à la montre de luxe, quand
les catégories de dirigeants, notamment des préfets. Pour mieux comprendre cette intrication, il faut revenir aux origines il ne s’agit pas d’enveloppes d’argent liquide déposées dans leur
Le général et chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah de l’élite postsoviétique. Les médias occidentaux décrivent ses membres chambre d’hôtel. La crise financière de 2008 et, plus récemment,
est à la manœuvre et assure que « l’heure des comptes comme d’habiles politiciens qui ont fait fortune dans la foire d’empoigne la guerre au Yémen, qui implique de fortes dépenses pour les EAU,
est arrivée » pour le « gang de voleurs » qui a dirigé de l’ouverture à l’économie de marché, dans les années 1990. Certaines ont néanmoins limité ces largesses.
le pays. À la fois stupéfiés par l’ampleur pratiques étaient peut-être d’une légalité douteuse, mais la loi elle-
de la corruption révélée, mais peu dupes quant même n’était-elle pas floue durant cette période chaotique ? Boris Bere- Les pays hôtes tiennent compte des divers niveaux d’exigence
aux motivations politiques de l’homme fort du pays, zovski (1) incarnait bien cette oligarchie qui a émergé dans les éthique dont font preuve leurs invités. Les presses anglo-saxonne et
les Algériens continuent de défiler chaque vendredi
avec, entre autres, ce slogan : « Klitou leblad yal
seraqine » – « Vous avez “mangé” le pays, * Écrivain, membre du comité éditorial de la New Left Review (Londres), auteur de Russia (1) Lire Daniel Lazare, « La redoutable influence de Riyad à Washington »,
bande de voleurs ! » Without Putin : Money, Power and the Myths of the New Cold War, Verso, Londres, 2018. Le Monde diplomatique, juillet 2017.
DOSSlER 17 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

toujours corrompus...

PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS


MIRCEA SUCIU. – « The Deceiver » (Le Trompeur), 2015

Le piège General Electric


Haut cadre dirigeant d’Alstom aux Philippines,
M. Frédéric Pierucci a été arrêté le 4 avril 2013
aux États-Unis au nom de la loi anticorruption.
Il a passé vingt-cinq mois en prison. Il explique
comment General Electric se sert de cette loi pour
neutraliser, voire pour anéantir, ses concurrents.
Chargé de la compliance [éthique en entreprise]
jusqu’au milieu des années 2000, Benjamin
W. Heineman [qui a été l’un des vice-présidents
de General Electric (GE)] est considéré par ses
ZENO X GALLERY, ANVERS

pairs comme l’un des juristes les plus innovants


des États-Unis. Sous son impulsion, GE s’est donc
taillé une réputation de « chevalier blanc » et a
noué des liens étroits avec l’unité anticorruption
du DOJ [ministère de la justice]. Des procureurs
en mal de reconversion se voient régulièrement
proposer une seconde carrière au sein de la
MIRCEA SUCIU. – « The Garden of My Memories (Self-Portrait) » (Le Jardin de mes souvenirs [autoportrait]), 2013
direction de la compliance de GE. Ils étaient
en 2014 une bonne quinzaine à y travailler.
À partir des années 2000, GE a aussi compris que
Ce qui a changé depuis l’arrivée de M. Poutine, ce n’est donc pas la sur l’opposition à la corruption présente des risques et des limites. des dirigeants de société mouillés jusqu’au cou
possibilité d’un enrichissement personnel massif, mais l’identité de ceux M. Navalny dénonce souvent le gaspillage d’argent public occasionné dans des affaires de corruption constituaient
qui y parviennent et les liens qu’ils entretiennent avec l’État. La plupart par la corruption, ce qui est indéniable. Mais cette logique peut aussi sous- des proies idéales. La multinationale n’hésite pas
des oligarques de l’ère Eltsine ne faisaient pas partie de l’appareil d’État; tendre une position plus large contre toute intervention de l’État et pour alors à déposer une offre pour racheter leurs
ils ont profité de ses dysfonctionnements. Ceux de l’ère Poutine sont l’économie de marché. Ce qui pourrait conduire à justifier des remèdes entreprises, avec, à la clé, la promesse de les aider
plutôt des initiés qui ont su déployer le pouvoir de l’État afin de prendre néolibéraux encore plus brutaux que ceux qu’a déjà connus la Russie, à négocier avec le DOJ. (...) General Electric a
possession d’actifs. Avec des différences sectorielles : dans les sous prétexte que l’État reste une source de pillage trop abondante. déjà racheté quatre sociétés dans ces conditions
années 1990, alors que le prix des ressources naturelles était généralement en dix ans. Alstom est la cinquième à son tableau
de chasse, et de loin la plus grosse. (...)
bas, les plus grandes fortunes russes étaient concentrées dans les banques,
la finance, la télévision et la communication. Au début des années 2000, Des fonctionnaires utilisent leur Dans la production d’électricité, pratiquement
la hausse des prix du pétrole, du gaz et des métaux a surtout profité à puissance légale pour obtenir tous les concurrents internationaux de GE ont été
ceux qui détenaient des actions dans ces secteurs. Parmi ces magnats se mis en accusation et contraints de payer de fortes
trouvaient des proches du Kremlin à la tête d’entreprises publiques, qui les actifs qu’ils convoitent amendes : l’helvético-suédois ABB en 2010
ont tiré profit de ce que l’on peut appeler un népotisme capitaliste d’État. (58 millions de dollars), l’allemand Siemens
La corruption plonge ses racines dans l’imbrication des pouvoirs en 2008 (800 millions de dollars, huit mises en
Néanmoins, cette notion ne rend pas compte de la similitude des politique et économique russes, qui remonte à la présidence Eltsine et examen, dont un membre du comité exécutif),
méthodes et des priorités entre entreprises publiques et privées. Dans à la formation même de l’économie postsoviétique. Quand un homme le japonais Hitachi (19 millions de dollars),
les deux cas, il s’agit d’optimiser la valeur actionnariale et la rémuné- d’affaires veut s’emparer d’une entreprise concurrente, par exemple, et maintenant Alstom. Aucun des grands acteurs
ration des cadres, et non d’allouer les bénéfices aux objectifs stratégiques il peut payer des hauts fonctionnaires pour effectuer des contrôles américains du secteur qui intègrent dans leur offre
nationaux (sans parler de redistribution des richesses). Le résultat revient fiscaux et des inspections du travail jusqu’à ce que le propriétaire s’ac- les équipements de GE n’a jamais été visé par
plus ou moins au même, malgré des différences formelles. corde avec lui sur le prix d’achat. Ces dix dernières années, ce sont de le DOJ, comme Bechtel (qui construit entre autres
plus en plus les fonctionnaires qui s’adonnent à de telles pratiques, les ambassades américaines à l’étranger), Black
La nature trouble des frontières entre l’État et le monde des affaires ne utilisant leur puissance légale pour obtenir les actifs qu’ils convoitent, and Veatch, Fluor, Stone and Webster, Sargent
date pas de l’ère Poutine, et n’indique pas non plus que l’État s’immisce et illustrant ainsi le proverbe russe : « Nous avons tout pour nos amis and Lundy, ou bien les deux chaudiéristes Amec
dans l’économie pour en prendre le contrôle, ni que des individus parti- et la loi pour nos ennemis. » Foster Wheeler (également très impliqué
culièrement puissants se trouvent être des escrocs. De même, comme dans le pétrole) et Babcock and Wilcox.
partout dans le monde, un programme politique qui se fonde principalement T ONY W OOD . Pourtant, tout ce beau monde se livre
une concurrence acharnée sur le même marché
international de la construction de centrales
électriques, au gaz, au charbon, nucléaires
ou éoliennes. Comment ces sociétés s’y
prennent-elles, si elles n’utilisent jamais

sous influence dans le Golfe


les services de « consultants » ? Il est vrai que
ces entreprises disposent de l’appui
de la diplomatie américaine.
En 2010, par exemple, GE a pu vendre
pour 3 milliards de dollars de turbines à gaz au
gouvernement irakien de gré à gré (donc sans réel
européenne, censées être les plus hermétiques aux gestes de généro- Ben Salman. Un propos qui ne pouvait que faire plaisir à l’homme appel d’offres) dans des conditions tout à fait hors
sité, fussent-ils «désintéressés», sont donc traitées de manière moins fort de l’émirat – et de toute la péninsule arabique –, le prince normes. Un dossier d’autant plus scandaleux
prodigue que leurs homologues asiatique ou arabe. Mais des excep- héritier Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane (3). qu’à l’époque l’Irak n’avait pas la capacité
tions existent. Sous le sceau de la confidence, les représentants des de construire des centrales électriques et que
agences ou des ministères de l’information qui cornaquent les voya- Dans un contexte mondial marqué par une limitation de leurs Bagdad s’est donc retrouvé avec des dizaines
geurs se font un plaisir de raconter comment l’envoyé de tel ou tel ressources financières, des institutions internationales peuvent, elles de turbines à gaz sur les bras, à ne plus savoir
quotidien français ou américain a exigé d’être traité à l’égal de son aussi, oublier leurs principes et solliciter l’aide des monarchies du qu’en faire. Mais personne n’a, à ce jour, trouvé
confrère égyptien ou chinois en bénéficiant lui aussi de l’ordinateur Golfe. En avril dernier, l’Union interparlementaire (UIP), organi- à y redire. GE arrive également à se positionner en
portable dernier cri, au lieu du chargeur solaire initialement reçu... sation mondiale des Parlements, et accessoirement la plus ancienne simple sous-traitant d’un ensemblier. L’américain
des institutions internationales à caractère politique (1889), a tenu fournit les turbines à gaz à un constructeur chargé
son assemblée de printemps au Qatar, avec pour thèmes principaux de fournir des centrales clés en main. Et c’est bien
Un discours de Nicolas « l’éducation, l’égalité des sexes et la lutte contre le terrorisme ». sûr l’ensemblier qui rémunère des consultants.
À ce petit jeu, sur le marché asiatique,
Sarkozy à Abou Dhabi sur Précision de taille : il n’existe pas de Parlement élu au Qatar, le
les partenaires préférés de GE sont certaines
Majlis Al-Choura n’ayant qu’un rôle consultatif. En octobre 2020,
la « démocratie destructrice l’émirat de Dubaï accueillera quant à lui une Exposition universelle des plus grandes sociétés de trading coréennes
de leadership » consacrée aux nouvelles technologies, avec pour mot d’ordre ou japonaises qui, elles-mêmes, n’ont jamais été
« connecter les esprits, construire le futur » – cela, alors même que inquiétées par le DOJ.
Pour « exister », Dubaï, le Qatar ou Abou Dhabi multiplient la législation des EAU concernant l’usage d’Internet est l’une des (...) Après nous avoir vendu une licence pour
aussi les conférences et les colloques. L’objectif : attirer de grands plus coercitives du monde (4). Là aussi, des invités prestigieux parti- ses turbines à gaz, GE a durci ses conditions
noms occidentaux et faire mieux que le voisin. Peu importe que ciperont à des colloques et à des conférences en marge de l’expo- commerciales, et poussé ses propres licenciés
le thème soit plat, les communications des orateurs prudentes et sition. Bien pris en charge, ils feindront d’ignorer la réalité du pays à l’obsolescence, en ne leur transférant pas
convenues, les travées clairsemées : l’essentiel est de donner qui les reçoit. Une duplicité à laquelle M. Anthony Blair est accou- les nouveaux modèles plus grands et plus
l’impression d’une intense activité intellectuelle. Invités tous tumé : l’ancien premier ministre britannique accumule les très lucra- efficaces. En 1999, Alstom a donc été obligé
frais payés avec vol en première classe ou, pour les moins connus, tives missions de conseil dans le Golfe en vue de favoriser des de revendre ses propres activités turbines
en classe affaires, les intervenants sont logés dans des palaces réformes politiques ou sociétales auxquelles personne ne croit (5). à gaz à GE (dont l’usine emblématique
dont le taux de remplissage, faute de touristes, dépend beaucoup de Belfort avec ses salariés...). Toujours est-il
de ces colloques consacrés aux thèmes médiatiques du moment. A KRAM B ELKAÏD . que, présent en France depuis plusieurs dizaines
Là aussi, les personnalités les plus importantes ont droit à des d’années, GE a appris à connaître notre pays,
cadeaux de valeur. À charge implicite pour elles de vanter la notre tissu économique, nos trente-cinq heures,
(2) Lire « Le Golfe par ses mots », Le Monde diplomatique, août 2013. notre culture et surtout nos réseaux politiques.
« vision » du monarque local et le caractère « exceptionnel » de
(3) Cf. David D. Kirkpatrick, «The most powerful Arab ruler isn’t MBS. It’s MBZ », Et ses dirigeants sont des orfèvres en matière
l’expérience politique de son pays (2). Le 3 mars 2018, The New York Times, 2 juin 2019.
M. Nicolas Sarkozy prononçait ainsi à Abou Dhabi un discours de lobbying.
(4) «Aux Émirats arabes unis, les utilisateurs de VPN risquent désormais la prison »,
rémunéré sur le thème de la démocratie destructrice de « leader- Le Monde, 1er août 2016.
Extrait de Frédéric Pierucci (avec Matthieu Aron), Le Piège
ship », qui ferait obstacle à l’émergence de « grands leaders » de (5) Edward Malnick, «Tony Blair is advising the Saudi government under a £9 million américain. L’otage de la plus grande entreprise de déstabilisation
l’envergure de MM. Xi Jinping, Vladimir Poutine ou Mohammed deal between the country and his “institute” », The Telegraph, Londres, 21 juillet 2018. économique témoigne, Jean-Claude Lattès, Paris, 2019.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
18 DOSSlER

Un mal endémique

PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS


Si la dynastie Gandhi fut accusée de corruption,
le nouvel homme fort de l’Inde, M. Narendra et officiels du ministère de la défense. Révélée en 1987, l’affaire a
contribué à la défaite de Rajiv Gandhi aux élections générales de 1989
Modi, n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Ses et à la scission du Parti du Congrès. En 2004, la Haute Cour de Delhi
l’a blanchi dans ce dossier.
dépenses pour les élections législatives (11 avril -
19 mai 2019) ont battu des records mondiaux. La libéralisation mesurée de l’économie indienne, lancée en 1991
par le Congrès, était censée réduire la corruption des fonctionnaires en
démantelant l’« empire des permis » – les sésames que devaient obtenir
les entreprises. Or le nouveau dynamisme économique favorisa un autre
MIRCEA SUCIU. – « The Deceiver » (Le Trompeur), 2015 type de corruption, lié aux activités désormais ouvertes au secteur privé,
P A R J E A N -L U C R A C I N E * qu’il s’agisse de l’attribution aux enchères de licences pour le lancement
Qui enquête sur
Q
de la téléphonie mobile 2G en 2007-2008 ou du scandale dit « Coal-
gate » : la distribution sans enchères de gisements de charbon à des
les enquêteurs ? UAND le premier ministre indien Narendra Modi se présenta en
compagnies privées en 2004-2009, sous le gouvernement congressiste
de M. Manmohan Singh (2004-2014). Les manques à gagner pour l’État
La plupart des articles traitant de corruption chowkidar (« protecteur ») de la nation, après les accrochages indo- s’élevaient à des milliards de dollars.
s’abreuvent à la même source : les enquêtes de pakistanais qui suivirent l’attentat commis au Jammu-et-Cachemire en
Transparency International. Cette organisation non février 2019, M. Rahul Gandhi, président du Parti du Congrès, répliqua
gouvernementale (ONG) a été fondée en 1993 par aussitôt : «Le protecteur est un voleur.» Au vu du succès remporté par L’affaire des Rafale
M. Peter Eigen, ancien directeur régional de la M. Modi, réélu en mai 2019 avec une majorité encore plus grande n’a pas eu d’effet sur
Banque mondiale, aux côtés de M. Michael qu’en 2014 (1), la formule n’a pas fait mouche. La corruption n’en reste
J. Hershman, ancien membre des services de pas moins une constante de la vie politique, et de la vie tout court, en Inde. le résultat des élections
renseignement de l’armée américaine, de M. Frank
Vogl, conseiller en communication pour le monde de Au-delà des scandales dont la presse peut se faire l’écho, l’Inde est À l’occasion de l’ouverture d’enquêtes dans les deux dossiers,
la finance également passé par la Banque mondiale, et en effet le pays de la zone Asie-Pacifique où dessous-de-table et pots- en 2011, un militant, M. Anna Hazare, entama une grève de la faim
de feu George Moody Stuart, qui avait fait fortune de-vin sont le plus pratiqués. Et les plus défavorisés sont les plus afin que soit durci un projet de loi sur la création d’un médiateur
dans l’industrie du sucre. touchés : 73 % des pauvres doivent y recourir au moins une fois l’an, (Lokpal) pour les affaires mettant en cause officiels et ministres. Il
Dans ses principales enquêtes, Transparency contre 55 % des plus favorisés, selon Transparency International, déclencha un mouvement de protestation massif, qui fut fortement
International ne mesure pas le poids de la corruption organisation controversée, mais seule à publier des études (lire ci- repris par les médias, eux-mêmes secoués par des affaires de trafics
en termes économiques pour chaque pays. Elle contre « Qui enquête sur les enquêteurs ? ») (2). Cette corruption faci- d’influence, certains élus voyant leurs activités couvertes moyennant
élabore un indice de perception de la corruption (IPC) lite l’accès à des services qui devraient être publics : documents admi- paiements (5). La mobilisation fit tache d’huile dans une grande partie
à partir d’enquêtes effectuées par des structures nistratifs, affaires de police, raccordement à l’électricité, voire soins du pays et donna naissance au Parti de l’homme ordinaire (Aam Aadmi
privées ou par d’autres ONG : l’Economist hospitaliers. Le monde économique se plaint lui aussi de ces Party), qui remporta les élections dans la capitale en 2013, mais qui
Intelligence Unit, adossée à l’hebdomadaire libéral contraintes illégales, alors même qu’il est mis en cause dans de ne parvint pas à s’ancrer nationalement. Alors que tous les protago-
britannique The Economist, Freedom House, nombreux dossiers spectaculaires, que des hommes d’affaires nistes avaient été acquittés dans le dossier 2G et qu’aucun jugement
une organisation américaine fondée en 1941 et dont compromis ont dû fuir le pays et que les liens entre milieu politique n’avait condamné M. Singh pour le « Coalgate », les affaires contri-
le conseil d’administration a accueilli les et financements obscurs nourrissent l’« empire des milliardaires », buèrent à la déroute du Parti du Congrès aux élections générales
néoconservateurs Samuel Huntington, Donald comme l’écrit le journaliste James Crabtree (3). de 2014. Ironie de l’histoire : c’est lui qui vota la loi Lokpal en 2013,
Rumsfeld, Paul Wolfowitz et Jeane Kirkpatrick, mais M. Modi ne nomma le premier médiateur qu’en mars 2019, un
le Forum économique mondial, qui se réunit Rêvant de construire une Inde « sans [Parti du] Congrès », le Bhara- mois avant les élections...
chaque année à Davos, en Suisse, ou tiya Janata Party (BJP) de M. Modi dénonce la dimension dynastique
encore de grandes sociétés. de cette formation qui a dominé la scène politique depuis 1949. Il
L’IPC ignore les cas de corruption qui concernent l’accuse de courtiser les musulmans et instrumentalise les scandales
le monde de l’entreprise. Dès lors, l’effondrement de qui ont éclaté sous les gouvernements congressistes. Il lance ainsi
(1) Lire Christophe Jaffrelot, « En Inde, comment remporter les élections avec un bilan
Lehman Brothers (2008) ou la manipulation du taux que Rajiv Gandhi, le père de son adversaire électoral Rahul Gandhi, désastreux », Le Monde diplomatique, juillet 2019.
de référence des marchés monétaires (Libor) « dépeint comme “M. Propre” par ses courtisans, a fini sa vie en (2) « People and corruption : Asia Pacific », Transparency International, Berlin, 2017.
par de grandes banques britanniques révélée en 2011 corrompu numéro un (4) ». Une allusion de mauvais goût (Rajiv (3) James Crabtree, The Billionaire Raj : A Journey Through India’s New Gilded Age,
n’ont pas affecté les notes des États-Unis Gandhi a été tué dans un attentat-suicide) à l’affaire Bofors, un contrat Tim Duggan Books, New York, 2018.
et du Royaume-Uni (1). portant sur des canons suédois, conclu après que des commissions (4) Press Trust of India, « Narendra Modi says Rajiv Gandhi’s life ended as “corrupt
En 2015, Transparency International a reçu occultes eurent été versées à divers intermédiaires, hommes politiques no 1” », 5 mai 2019, www.firstpost.com
3 millions de dollars de Siemens. Sept ans plus tôt, (5) Anuradha Raman, « News you can abuse », Outlook, New Delhi, 21 décembre 2009.
* Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) Lire aussi Benjamin Fernandez, « Une presse populaire qui ignore le peuple », Le Monde
la société allemande avait dû s’acquitter de la plus et chercheur senior à Asia Centre, Paris. diplomatique, mai 2014.
lourde amende jamais infligée à une entreprise
(1,6 milliard de dollars) pour corruption de hauts
fonctionnaires dans de nombreux pays.

Dans les cuisines


(1) Dan Steinbock, « What Transparency International’s corruption
index doesn’t see », South China Morning Post, Hongkong, 16 mars 2018.

(Suite de la première page.) ou d’enquête que transmet un juge, un policier, un avocat. Le document récupère les derniers disques compacts contenant les documents. Dans
arrive, hier par fax, aujourd’hui par messagerie chiffrée. L’intrépide les jours qui suivent, un journaliste de Mediapart sort un nouvel élé-
limier s’emploie ensuite à le réécrire en style journalistique : des faits ment de l’« enquête » évidemment bien documenté. Dépositaire de
Passé des colonnes irrévérencieuses du Canard enchaîné vers la fin détaillés, des dates précises, des noms connus ou qui le seront sous tous les actes judiciaires et devenu le meilleur spécialiste de l’affaire,
des années 1970 à celles, de référence, du Monde au milieu des peu. Ce travail de transposition s’accompagne de quelques coups de Fabrice Arfi complète le travail de l’OCLCIFF en s’aidant des
années 1990, le journalisme d’investigation spécialisé dans les affaires téléphone permettant de recueillir les démentis ou les bredouillements procès-verbaux, lesquels contiennent les noms, les lieux, les adresses
politico-financières a profondément changé le théâtre démocratique. embarrassés des personnes mises en cause, preuve indéniable d’un tra- des acteurs ainsi que de leurs proches. L’investigation consiste donc
L’observateur est désormais acteur, et parfois metteur en scène, de la vail de tout premier ordre. à sélectionner les documents d’une instruction judiciaire qui peuvent
pièce jouée par les partis, les élus, les électeurs. Ses révélations ont intéresser les lecteurs, à les réécrire, puis à les compléter ; l’enquêteur
rebattu les cartes de l’élection présidentielle française de 2017 en contri- « L’affaire des HLM a permis de découvrir une catégorie particulière est un gestionnaire de fuites.
buant à l’élimination de M. François Fillon, comme elles ont entraîné de la corporation des gens de presse : les journalistes d’investigation.
la démission du vice-chancelier autrichien, M. Heinz-Christian Strache, Du temps où j’étais encore naïf, je pensais que leur métier était... d’in- Le deuxième aspect tient justement à l’origine et à l’usage de ces
en 2019. Le contre-pouvoir s’est hissé au rang de pouvoir. Mais qui vestiguer, a écrit le juge Éric Halphen. Erreur ! (...) À de rares exceptions informations. Leur exploitation repose sur la violation de deux lois, la
connaît son fonctionnement ? Comment sortent ces « révélations » ? Qui près, et je pense notamment ici au Canard enchaîné (...), les journalistes présomption d’innocence et le secret de l’instruction, au nom d’un prin-
choisit leur calendrier, leurs cibles ? d’investigation ne font donc pas d’enquête (3)... » Le magistrat racontait cipe, le droit à l’information. Ces entorses donnent à la poignée
alors en off avoir reçu une proposition des deux grands investigateurs d’« investigateurs » qui parlent au nom de la profession des moyens
Une singularité de cette activité menée au nom de la morale et de de l’époque de « marcher ensemble », qu’il refusa. excédant le droit commun, ceux de la justice et de la police, mais sans
l’exigence de transparence est son opacité. Un gouffre sépare en effet l’encadrement administratif et judiciaire qui normalement les accom-
l’image du journaliste d’investigation véhiculée par la presse elle- pagne. Formé au Monde et devenu directeur de la rédaction du Journal
même à coups de portraits d’enquêteurs, individus au regard ombreux « Nous avons pour règle du dimanche, Hervé Gattegno admettait au début des années 2000 tra-
et aux facultés supposées exceptionnelles, photographiés dos à dos de nous caler sur vailler peu ou prou comme un juge d’instruction. Il avait pour habitude
comme sur les affiches des films d’espionnage (2), et la pratique quo- de laisser sa carte de visite dans la boîte aux lettres d’un protagoniste
tidienne du métier. les instructions judiciaires » injoignable au téléphone avec cette simple mention : « Hervé Gattegno
souhaite vous entendre. »
C’est qu’il existe au fond deux manières d’enquêter. L’une, revendiquée L’ascension de ce journalisme qui défraie la chronique découle ainsi
notamment par l’auteur de ces lignes, pourrait se définir comme un banal d’une alliance de circonstance entre une petite fraction du monde judi- Dans l’affaire Cahuzac (qui, précisons-le, procédait d’une vraie
journalisme lent : l’enquêteur choisit son sujet et lui consacre un temps, ciaire et une tête d’épingle du monde médiatique (4). Cette coalition enquête d’initiative), le directeur de Mediapart Edwy Plenel n’a pas
une énergie que la plupart des rédactions refuseraient d’investir. Il avance des marges aux effets puissants présente plusieurs caractéristiques. En hésité à écrire au procureur de la République pour exiger qu’il prenne
à l’aveugle, progresse par à-coups et prend le risque de se tromper. Ses premier lieu, le journaliste d’investigation n’est généralement pas à un réquisitoire supplétif afin que le juge instruise les faits nouveaux
recherches débouchent généralement sur des affaires peu judiciarisées, l’initiative de son sujet d’enquête : celui-ci lui parvient tout ficelé par révélés par le site. En d’autres termes, le journaliste ne se contente plus
comparativement aux scandales politico-financiers qui font la « une ». Il un magistrat, un policier ou un avocat, lequel a ses priorités, ses inté- d’aider à la manifestation de la vérité et d’éclairer le jugement des lec-
en tirera un livre dont l’avance couvre, grosso modo, les frais engagés rêts – débloquer par exemple les freins politiques à une enquête judi- teurs : il se fait, dans le cas d’espèce, auxiliaire de justice, voire de
et dont les ventes aideront au démarrage de la recherche suivante. C’est ciaire sur une personnalité en vue en la rendant publique. « Nous avons police. Cette posture peut paraître légitime pour le public quand il s’agit
un modèle fragile : quelques échecs commerciaux successifs accompagnés pour règle de nous caler sur les instructions, a expliqué Ariane Chemin, de dénoncer au procureur un ministre du budget qui fraude le fisc,
de procédures en diffamation suffisent à priver le journaliste de la pos- du Monde. Nous ne faisons pas d’enquête d’initiative (5). » comme dans le cas de M. Jérôme Cahuzac. Mais le journaliste dénon-
sibilité (et de l’envie) de recommencer. Pour restaurer le crédit ébréché cera-t-il demain au juge un adversaire politique, un ennemi personnel,
des médias, certaines rédactions, y compris dans l’audiovisuel, ont amé- L’affaire du possible financement libyen de la campagne de
nagé des cases permettant d’enquêter sur des sujets économiques ou de M. Nicolas Sarkozy en 2007, exposée par le site Mediapart, fournit
société (« Cash investigation », l’émission d’Élise Lucet sur France 2), un bon éclairage des cuisines de l’investigation. Les principaux acteurs
(2) Cf. par exemple le dossier « Le retour des chasseurs de “unes” », Télérama, Paris,
mais le phénomène demeure marginal. de la pièce sont les responsables de l’Office central de lutte contre la 3 mars 2012.
corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Ce (3) Éric Halphen, Sept Ans de solitude, Denoël, Paris, 2002.
Et pour cause. Bien qu’elles prétendent généralement suivre ce che- service de la police judiciaire sis à Nanterre interroge les protagonistes (4) Cf. Dominique Marchetti, « Les révélations du “journalisme d’investigation” », Actes
min escarpé, la plupart des têtes d’affiche du journalisme d’investigation libyens et français cités dans l’enquête. Le commandant responsable de la recherche en sciences sociales, no 131-132, Paris, mars 2000.
travaillent d’une manière radicalement différente. Il ne s’agit pas d’en- du dossier numérise régulièrement les nouveaux procès-verbaux. Un (5) Cité dans Jean-Marie Charon et Claude Furet, Un secret si bien violé. La loi, le juge
quêter, mais d’attendre une fuite. Celle d’un procès-verbal d’audition avocat de l’association Sherpa, partie civile dans cette instruction, et le journaliste, Seuil, Paris, 2000.
DOSSlER 19 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

chez les élus indiens

PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS


Le Congrès pensa tenir sa revanche sur le BJP avec l’affaire des Rafale, ments lors de ses campagnes électorales. Le dossier, toujours en cours,
quand, en 2015, le premier ministre mit fin à un premier contrat signé n’a eu aucune influence décisive sur le résultat des élections générales.
en 2012, sous le gouvernement de M. Singh, et portant sur 126 appareils,
dont 108 à coproduire en Inde par la grande entreprise publique d’aéro- C’est que, en sus de la rhétorique sécuritaire antipakistanaise, la
nautique Hindustan Aeronautics Ltd. (HAL). M. Modi annonça le rempla- machine électorale du BJP a su faire feu de tout bois sur la question de
cement de ce contrat par l’achat clés en main de 36 avions du constructeur la lutte contre la corruption, en jouant sur deux tableaux. Le premier :
français Dassault. Mais le prix à l’unité, en forte hausse, ainsi que le les multiples projets mis en place après 2014 (dont beaucoup repris au
choix d’un industriel indien proche du pouvoir, Reliance ADA, pour Parti du Congrès, mais rebaptisés et amendés) pour faciliter la distri- MIRCEA SUCIU. – « The Deceiver » (Le Trompeur), 2015
bénéficier d’une bonne part des « compensations industrielles » liées à bution des aides sociales et ouvrir des comptes bancaires aux familles
ce type d’achat suscitèrent des interrogations. La Cour des comptes qui en sont dépourvues. Si les résultats effectifs de ces mesures suscitent
indienne se saisit du dossier, qui était traité directement par le cabinet des controverses entre experts et entre politiques, le recours au numé- Le député et son yacht
du premier ministre (6). La corruption financière n’est pas établie, mais rique a été présenté comme un moyen sûr de tarir les canaux de la
l’affaire nourrit l’accusation de « capitalisme de connivence » fréquem- corruption ordinaire des intermédiaires, bureaucratiques ou privés, par Un riche concessionnaire de Floride (États-Unis),
ment portée à l’encontre de M. Modi, qui bénéficie d’énormes finance- qui ces financements transitaient traditionnellement. M. Vern Buchanan, s’est acheté un yacht de plusieurs
millions de dollars le jour même où il votait au
Second tableau : une initiative spectaculaire, la démonétisation Congrès une loi réduisant les taux d’imposition sur les
surprise des gros billets (500 et 1 000 roupies) opérée en 2016. Cette très hauts revenus. Depuis, ce républicain incarne la
décision hâtive, qui portait sur 86 % de la masse monétaire en circu- profonde corruption de certains élus. Ses adversaires
lation, a eu un effet très négatif sur l’économie d’un pays où les emplois le caricaturent avec une casquette de marin sur la tête.
informels sont majoritaires (donc payés en liquide) et sur les micro- et L’affaire est racontée dans le New York Times
petites entreprises. Selon le discours officiel, la démonétisation aurait (« With $30 million, obscure democratic group floods
the zone in house races », 31 octobre 2018).
tué l’argent noir des riches, des corrompus, des faussaires et des terro-
ristes. En réalité, en 2017, la Banque centrale indienne a annoncé que
99 % des billets périmés avaient été échangés, réduisant à néant l’ar-
gumentaire gouvernemental (7) – mais sans impact électoral négatif.
On achète bien
À vrai dire, peu de partis affichent un bilan flatteur. Plusieurs dirigeants
des dirigeants
de partis régionaux ont été condamnés pour corruption – M. Laloo Prasad Longtemps, les États-Unis ont occupé le premier
Yadav au Bihar, Jayalalitha Jayaram au Tamil Nadu –, sans que cela rang pour les financements privés et les dépenses lors
nuise irrémédiablement à leur formation, et sans que l’image ternie des des élections générales. Ils sont dépassés par l’Inde,
politiques détourne les citoyens des urnes : le taux de participation aux où les législatives de 2019 ont coûté 8,7 milliards de
dernières législatives a atteint 67 %. dollars (7,8 milliards d’euros), tandis que, pour les
derniers scrutins de 2016 (présidentielle et Congrès),
Du reste, entre 2014 et 2018, le pays a gagné sept places au classement les candidats américains ont dépensé 6,5 milliards de
mondial de la corruption, pour se situer au 78e rang – mieux que la Chine dollars (5,8 milliards d’euros).
(87e), le Brésil (105e) et la Russie (138e) (8). Le fléau est ressenti par la
population, mais il semble laisser des marges de manœuvre aux politiques
de tous bords. Est-ce si étonnant, quand on sait que, parmi les élus de Cela sert, d’être riche
PHOTOGRAPHIE : PETER COX - ZENO X GALLERY, ANVERS

la nouvelle Chambre, selon l’Association for Democratic Reforms, une Le milliardaire Jay Robert Pritzker a pris sur ses
organisation non gouvernementale spécialisée dans la transparence élec- propres deniers la modique somme de 170 millions de
torale, 43 % ont des dossiers judiciaires en cours (9) ? dollars pour se faire élire gouverneur de l’Illinois,
J EAN -L UC R ACINE . selon The Economist (10 novembre 2018).
L’ensemble des candidats à l’élection présidentielle
française de 2017 ont aligné 74,1 millions d’euros...
(6) Lire Romain Mielcarek, « Pilotes ou marchands de canons ? », Le Monde diplomatique, Une misère.
décembre 2018.
(7) Arun Kumar, Demonetization and the Black Economy, Penguin India, New Delhi,
2017. Pas de dollars,
(8) « Corruption perceptions index : Global scores », Transparency International, 2018.
(9) « 43 % of newly-elected Lok Sabha MPs face criminal charges : Report », Association
pas de débat
for Democratic Reforms (ADR), New Delhi, 18 juin 2019, www.adrindia.org. Créée par
des universitaires en 1999, l’ADR a obtenu de la Cour suprême en 2003 que tous les candidats Aux États-Unis, le Comité national démocrate
MIRCEA SUCIU. – « Ghost (2) » (Fantôme 2), 2014 aux élections déclarent leur statut judiciaire et leurs ressources. (DNC) a décidé que les candidats aux primaires
devaient, pour participer aux débats de
septembre 2019, remplir deux conditions :
– présenter quatre sondages indiquant qu’ils pouvaient
obtenir au moins 2 % des voix à l’élection
présidentielle ;

de l’investigation – avoir 130 000 donateurs.

un concurrent en affaires ? Tant qu’aucun contre-pouvoir ne contre- la publication par Mediapart d’autres « mots volés », ceux du majordome les procès-verbaux émanent des avocats des parties civiles, les articles
balance le pouvoir médiatique, une part du débat public dépendra de de Liliane Bettencourt, l’héritière de L’Oréal, ou de M. Alexandre épousent généralement les combats de celles-ci. Compte tenu du tout
la sélection par quelques enquêteurs de fuites mises à leur disposition ; Benalla. Indéniablement, les révélations suscitent un intérêt public. petit nombre de magistrats, d’avocats et de policiers qui acceptent de
un tri effectué de manière à taper « là où ça fait mal, dans l’espoir qu’il Mais leurs ressorts ne sont pas toujours aussi moralement impeccables s’affranchir du secret de l’instruction, le nombre de « grands journalistes
y ait moins de mal, moins de malheur et de souffrance, d’injustice et que le voudraient les justiciers de plume. La joie mauvaise de voir tom- d’investigation » se consacrant aux affaires fortement judiciarisées s’est
de misère, un jour (6) ». ber les corrompus a souvent pour corollaire l’impuissance face aux jusqu’ici limité en France à une douzaine. L’inégalité d’accès à l’in-
structures corruptrices, qui, elles, restent en place quand un ministre formation qu’implique cette structure comporte elle aussi une dimension
Si chacun a intérêt à théâtraliser cet affrontement supposé entre le juste chasse l’autre. On se croit vengé, mais rien n’a changé (7). économique : puisqu’un quarteron d’enquêteurs détient le monopole
et l’indigne, à commencer par les juges et la police, qui y voient un moyen de l’accès aux pièces d’instruction des affaires sensibles, tous les autres
d’agir sans paraître, nul ne se berce d’illusions : c’est en suivant ses se trouvent contraints de reprendre leurs informations, de les citer, et
propres critères, ses priorités politiques, son calendrier ou celui de ses Présenté comme un service donc de contribuer à la promotion de leurs concurrents.
informateurs que l’enquêteur décidera par exemple de publier les docu- rendu au public, un scoop
ments saisis lors d’une perquisition au domicile d’une personnalité en Trois décennies après son irruption au centre de la vie publique fran-
vue et que la police s’est empressée de lui transmettre. Verra-t-on par rapporte de l’argent çaise, ce journalisme qui transforme certaines instructions politico-
exemple la vie privée de M. Jean-Luc Mélenchon, dont les ordinateurs financières en affaires n’a pas seulement perturbé le jeu démocratique
et les correspondances personnelles ont été saisis en octobre 2018, oppor- Si ce n’est le compte en banque ou la surface sociale du média qui en substituant à l’affrontement idéologique des partis le spectacle d’un
tunément mise en ligne à la veille d’une échéance politique? Ou les infor- a sorti l’affaire. Car l’intérêt public si souvent évoqué entretient avec tribunal de vertu orchestré par les médias. Il a également déréglé la
mations recueillies par les détectives de M. Bernard Arnault sur la vie l’intérêt privé des liens étroits. Toujours présenté comme un service balance de la justice en introduisant un second échelon de jugement
du député François Ruffin et ses rapports avec l’équipe de Fakir ? rendu au public, un scoop rapporte. Il fait la « une », suscite des reprises public des prévenus. Le premier, judiciaire, se base sur l’application
télévisées et radiophoniques, crépite sur les réseaux sociaux, se convertit de la loi. Le second, médiatique, utilise les moyens du premier mais
Tout se passe comme si quelques personnages de la scène journalis- en notoriété, en crédibilité puis en ventes, en abonnements, en hausses se fonde sur la morale – celle du journaliste-instructeur. Ce dernier pro-
tique étaient subrepticement parvenus à changer l’ordre des articles de du tarif des publicités. D’où la technique exaspérante du « feuilleton- nonce son verdict avant le procès, dont il influence nécessairement le
la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 en faisant nage », qui consiste à saucissonner la publication des procès-verbaux déroulement. D’autant qu’il présente l’effarante singularité d’être sans
passer la présomption d’innocence (article 9) après la libre communi- afin de faire durer la révélation et d’en amplifier l’impact, tout en pré- appel. Ni droit de réponse ni action en justice ne suffisent à effacer le
cation des pensées et des opinions (article 11). Et encore : le droit à sentant ce procédé commercial digne d’un bateleur de foire comme jugement médiatique. Ainsi, au cours de l’affaire Elf, qui se déroula
l’information n’y figure pas. Cette notion concernant l’ensemble des une dramaturgie inhérente aux rebondissements de l’enquête. Cet éta- dans la seconde moitié des années 1990, l’ancien ministre des affaires
citoyens, qui en sont théoriquement les bénéficiaires, n’est définie que lement déstabilise parfois le déroulement des confrontations politiques : étrangères Roland Dumas fit l’objet de cinquante-deux « unes » et appels
par les professionnels de l’information dans des textes corporatistes en période de campagne électorale, il permet de centrer le débat sur les de « une » dans Le Monde ; il fut lavé en appel de toutes les accusations,
(comme la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes de suspicions dont fait l’objet un candidat plutôt que sur son programme. mais son nom est resté associé à cette malversation.
Munich de 1971) – elle est également inscrite dans la convention euro-
péenne des droits de l’homme. Incombe-t-il à la presse de trancher La production même du scoop obéit à des critères économiques. Certes, objectera-t-on, mais M. Cahuzac ? La morale publique ne
seule cette question ou celle de la protection de la vie privée ? Accéder aux documents de justice permet de gagner du temps, et donc s’en trouve-t-elle pas grandie ? On touche ici aux limites de la « révé-
de l’argent. Les journalistes-justiciers qui reçoivent ces pièces bénéfi- lation ». Les ramifications non développées de certaines affaires sont
Le débat sur l’utilisation des écoutes téléphoniques par les vedettes cient d’enquêtes non seulement prémâchées, mais également prépayées, parfois plus lourdes de sens que celles qui ouvrent le journal de
de l’investigation illustre bien cette tension. Comme tous ceux qui tra- puisque les procès-verbaux qui en constituent la matière première syn- 20 heures. À quel moment et pourquoi les sources institutionnelles se
vaillent sur des questions sensibles, Plenel, alors journaliste au Monde, thétisent des investigations effectuées par la police et la justice grâce tarissent-elles soudain, laissant le journaliste sans preuves ? La réponse
a fait l’objet d’une surveillance. Il a raconté dans un livre cette épreuve. à l’argent public. Les quelques signatures qui « sortent les affaires » est en général assez simple : quand l’avancée de l’enquête ne met plus
« Un dialogue au téléphone, c’est comme une conversation avec soi- grâce aux fuites capturent ce faisant une forme de subvention dont l’at- en cause un quidam remplaçable et corrompu, mais le système corrup-
même, écrit-il dans Les Mots volés (Stock, 1997). Si l’interlocuteur est tribution dépend de leurs contacts personnels et dont leurs confrères teur lui-même.
un intime, on s’y livre, on s’y met à nu, on y pense tout haut, on parle se trouvent privés. Les voies de la vertu et du combat contre l’État sont
trop vite, on exprime ce qu’on ne pense pas vraiment, on ment, on pro- décidément sinueuses ! P IERRE P ÉAN .
fère des bêtises, on dit n’importe quoi, on affirme comme une vérité ce
(6) Edwy Plenel, Le Journaliste et le Président, Stock, Paris, 2006.
dont on doute profondément (...). On se croit chez soi, à l’abri, dans Cette économie de l’investigation a un double effet pervers. Les jour-
(7) Lire Razmig Keucheyan et Pierre Rimbert, « Le carnaval de l’investigation »,
une intimité protectrice. » Vingt ans après la rédaction de ce texte per- nalistes qui acceptent de nouer l’alliance médiatico-judiciaire payent Le Monde diplomatique, mai 2013, et Denis Robert, Pendant les « affaires », les affaires
cutant et sincère, il invoque la notion d’« intérêt public » pour justifier l’accès aux documents d’une extrême dépendance aux sources. Quand continuent, Stock, Paris, 1996.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
20
Blocus Mer
terrestre Méditerranée
LE BLOCUS AU JOUR LE JOUR et maritime
ISRAËL

À Gaza,
Ju Erez
in (Beit
2 Hanoun)
6 006
mi à
lle m
s m ar
ar s 2 Jabaliya
ins 00 Beit

un peuple en cage
9
M Hanoun
à ar
3 m no 2 s
N ille v. 2 009
à d ove Gaza
s m 01
6 éce mbr ar 2
mi m e ins
lle bre 20 Na al O
Nahal
Nah Oz
Dé s m 2 12 ((ffermé

6 à cem ar 01 depuiss 2010)
20
à1 a b ins 8
2 vril re 2 Ka
Karni
Kar
mi 2 0
0
lle 1 18 ((ffermé
(Suite de la première page.) La situation des pêcheurs et des agriculteurs 6 Dep sm 9 Al-Boureij depuis 2007)
00
à 1 ui ar
est à l’image de celle que connaît l’ensemble de 5 s av ins
mi ri
lle l 2
la bande côtière : « catastrophique » et « intenable », s m 01
ar 9 Deir Al-Balah
selon les mots de Mme Isabelle Durant, directrice ins Zone bâtie
Une mesure d’exception dont le Hamas, le parti adjointe de la Conférence des Nations unies sur 5 kilomètres
Camp de réfugiés
islamiste au pouvoir depuis 2006 à Gaza, réclame le commerce et le développement (Cnuced) (3). 3 milles
Clôtures terrestres
régulièrement la levée lors des négociations Dès 2012, l’Organisation des Nations unies (ONU)
Blocus Clôtures grillagées
indirectes avec Israël. tirait la sonnette d’alarme. Elle estimait que ce terri- Khan
maritime Mur de séparation
toire deviendrait «invivable» d’ici à 2020 si le blocus Younès
Limite de la zone Zone interdite
« Les navires de patrouille israéliens sont à imposé par Israël, avec la collaboration de l’Égypte, de pêche autorisée sauf aux agriculteurs
trois ou quatre kilomètres à peine, vous pouvez n’était pas levé (4). Coupée du monde depuis huit selon les accords d’Oslo II Zone tampon militaire,
les voir à l’œil nu, nous dit M. Jihad Al-Sultan, le ans, Gaza avait à l’époque subi déjà deux guerres, de septembre 1995 Rafah accès déconseillé
responsable du comité syndical des pêcheurs du lancées par Tel-Aviv en 2006, puis en 2008-2009 (20 milles marins) Salah Point de passage contrôlé
nord de la bande de Gaza, en montrant le large (plus de 1 800 morts côté palestinien, une vingtaine Zone économique Ad-Din directement ou indirectement
exclusive (ZEE) So
Soufa par l’armée israélienne
du doigt. Quand nos pêcheurs sont en mer, ils côté israélien). En 2017, après deux autres guerres théorique de Gaza, ÉGYPTE ((ffermé
leur tirent dessus régulièrement, le plus souvent (en 2012, puis en 2014, avec un bilan cumulé de depuis
p 2008)
0 Personnes autorisées
interdite d’accès
sans sommation. Récemment, plusieurs d’entre 2 500 Gazaouis tués, contre 72 Israéliens), Rafah Marchandises
Zones maximales
eux ont été blessés et leurs embarcations sérieu- M. Robert Piper, alors coordonnateur humanitaire de pêche autorisées, Ancien aéroport
ro Sources : Bureau de la coordination
tributaires des fréquentes Kerem des affaires humanitaires des Nations
sement endommagées. » Au cours du premier de l’ONU pour les territoires palestiniens occupés, Shalom ((détruit en 2001
20 parpa
restrictions israéliennes l’armée israélienne) unies (Unocha) ; Haaretz ; Gisha.org
semestre 2019, les forces navales israéliennes constatait : « La dégradation de la situation s’est
ont ouvert le feu à plus de deux cents reprises accélérée plus vite que prévu (...). Gaza est peut- CÉCILE MARIN
sur les pêcheurs, blessé une trentaine d’entre eux être d’ores et déjà inhabitable (5). »
et saisi une douzaine de bateaux, selon deux malades, les hôpitaux se sont transformés en
organisations non gouvernementales palestinienne Soixante-dix pour cent de la population mouroirs. Les interdictions d’importer des produits
et israélienne – le Centre pour les droits humains possède le statut de réfugié depuis 1948, et la de première nécessité, le manque de personnel,
Al-Mezan et B’Tselem. Deux marins gazaouis ont moitié a moins de 15 ans. Aujourd’hui, le chômage les coupures de courant, mais aussi les dommages
été tués en 2018. s’élève à 53 % de la population active (70 % chez commis – à dessein – par l’artillerie israélienne, ont
les jeunes et 85 % parmi les femmes) – un record fait de la santé un secteur sinistré. « Nous
En 2000, la bande de Gaza comptait environ mondial –, la pauvreté frappe plus d’une personne manquons de tout », déplore le porte-parole des
10 000 travailleurs de la mer. Faute de pouvoir sur deux et l’économie locale s’est écroulée autorités sanitaires de Gaza, M. Ashraf Al-Qadra,
accéder aux eaux poissonneuses – Israël les (– 6,9 % de croissance en 2018) (6). De surcroît, qui se livre à un sordide catalogue à la Prévert :
exclut de 85 % des zones maritimes auxquelles les infrastructures et « les capacités productives « Plus de 50 % des médicaments de base sont
leur donne pourtant accès le droit international –, ont été anéanties », souligne la Cnuced (7). « Entre inaccessibles, 65 % des cancéreux sont privés de
les deux tiers ont dû jeter l’éponge : on ne recense les destructions matérielles et les coûts de la traitement, une grande partie des interventions
plus que 3 500 pêcheurs aujourd’hui, parmi reconstruction, la seule facture de la dernière guerre chirurgicales ne peuvent pas être effectuées... »
lesquels 95 % vivent en-dessous du seuil de [celle de 2014] se monte à 11 milliards de dollars »,
pauvreté (moins de 5 euros par jour), contre 50 % précise M. Ali Al-Hayek, président de l’Association
en 2008. des entrepreneurs palestiniens (PBA), que nous
Des balles explosives
Direction Khouzaa, une bourgade proche de
rencontrons au siège de l’organisation, dans le
centre-ville. « Plus d’un millier d’usines, d’ateliers
qui font des dégâts
Khan Younès, l’une des principales villes du sud et de commerces, notamment, ont été rayés de la irréversibles
de l’enclave. Là aussi, le moral est en berne. carte. Israël nous livre aussi une guerre écono-
Malgré un dénuement évident, M. Khaled Qadeh, mique. » À cause de l’embargo, beaucoup d’entre- À l’hôpital Al-Shifa, le tableau est édifiant : on
un agriculteur de 34 ans aux yeux perçants prises ont dû fermer leurs portes, réduire les salaires croise beaucoup d’éclopés – des jeunes, pour la
protégés par son chapeau en osier, nous invite à ou licencier. « La bande de Gaza ressemble à une plupart –, les murs sont défraîchis, les salles
prendre place autour d’une collation dans la petite grande prison où l’on a confiné tout un peuple d’attente surchargées, le personnel débordé.
tente de repos dressée à l’orée de son champ. soumis à une occupation militaire, et à qui l’on M. Mohamed Chahin, chirurgien orthopédiste,
Ses terres, réparties sur 11 dunums (1,1 hectare), administre des doses de tranquillisants, telle l’aide s’occupe essentiellement des manifestants
se trouvent à quelques centaines de mètres de la humanitaire, pour éviter l’implosion », résume blessés par les soldats israéliens lors des rassem-
clôture « frontalière » israélienne, que ne reconnaît M. Ghazi Hamad, vice-ministre du développement blements hebdomadaires organisés devant la
pas le droit international. Un entrelacs de 65 social et personnalité en vue du Hamas. « Depuis clôture « frontalière » israélienne dans le cadre de
kilomètres de murs, tranchées, barrières métal- l’élection du Hamas, en 2006, nous subissons une la « grande marche du retour » (Massirat Al-Awda).
liques, grillages et barbelés entoure la bande de punition collective dont nous ne voyons pas la fin », Chaque vendredi, jour de manifestation, les
Gaza et se double d’une zone tampon variant de nous déclare de son côté l’analyste gazaoui Fathi médecins doivent faire face à l’afflux des blessés.
300 mètres à 1,5 kilomètre de profondeur (voir la Sabah, collaborateur du journal panarabe Al-Hayat. « Les patients sont nombreux, et parfois très
carte). Cette aire d’exclusion militaire mord sur 25 % « Ce blocus est avant tout un moyen de pression jeunes, raconte M. Chahin. Ils souffrent de lésions
du territoire et envahit 35 % des surfaces cultivables, utilisé par Israël, avec la complicité de la commu- profondes que nous n’avions jamais constatées
bien loin de la ligne d’armistice de 1949 (« ligne nauté internationale, pour nous mettre à genoux. » jusqu’ici. Les Israéliens utilisent des balles explo-
AMER NASSER. – Camp de réfugiés de Nahr Al-Bared,
verte ») séparant officiellement Israël et Gaza. «Ma sives qui détruisent les tissus musculaires, les Khan Younès, bande de Gaza, mars 2019
famille possède également 20 dunums de terres de Le siège israélien affecte tous les aspects du articulations et les nerfs. Quand leurs snipers ne
l’autre côté de la “ligne verte”, mais nous les avons quotidien. Il a même fait émerger une nouvelle visent pas pour tuer – à la poitrine ou en pleine
perdus en 1948 [année de la création de l’État «normalité». La précarité énergétique, par exemple : tête –, ils ciblent les jambes ou les parties les plus ne nous approcherons pas de la zone, très dange-
d’Israël] », nous précise M. Qadeh. depuis la destruction par Tel-Aviv de la seule centrale sensibles du corps pour faire des dégâts irréver- reuse, où se tiennent des jeunes prêts à aller braver
électrique, en juin 2006, l’accès à l’électricité est sibles. À croire qu’ils ont suivi des cours d’ana- les tireurs d’élite israéliens.
aléatoire. Reconstruite en partie, la centrale, en tomie. Beaucoup de manifestants touchés se
Un lieu « invivable » manque de fioul, ne tourne qu’à 20 % de ses retrouvent handicapés à vie ou doivent être L’idée d’un rassemblement massif devant la
d’ici à 2020, selon capacités. Le territoire doit donc s’approvisionner
principalement auprès d’Israël, qui fournit l’élec-
amputés, car nous manquons d’équipements. »
Sur les 30 000 blessés recensés depuis le début
barrière israélienne est née dans l’esprit d’une
vingtaine de jeunes Gazaouis. «Nous nous sommes
les Nations unies tricité – facturée à l’Autorité palestinienne de Cisjor- de la « grande marche du retour », près de 140, inspirés d’actions du même type menées depuis
danie – en quantité limitée. Les coupures de courant dont une trentaine d’enfants, ont perdu un plusieurs années en Palestine ou aux confins
Sur le maigre hectare planté dont il dispose, rythment la vie des Gazaouis. «Nous n’avons que membre inférieur ou supérieur, et 1 700 d’entre d’Israël », relate M. Ahmad Abou Artema, l’un de
le paysan ne peut pleinement exploiter qu’un tiers huit à douze heures d’électricité toutes les vingt- eux, selon l’ONU, risquent l’amputation dans les ses initiateurs. Ce militant pacifiste de 35 ans, à la
des parcelles. « Le reste de mon champ, en quatre heures, et à des horaires variables, nous deux années à venir, faute d’autorisation israé- voix calme et monocorde, est lui-même issu d’une
bordure de la “no-go zone”, est difficilement explique Ghada Al-Kord, journaliste et traductrice de lienne pour être évacués. famille expulsée de Ramla en 1948. « À travers
accessible, car les Israéliens m’empêchent la 34 ans. La majorité des foyers ne possède pas de cette mobilisation civile, il s’agissait de réaffirmer
plupart du temps d’y aller, et ils ont la gâchette groupes électrogènes, trop chers, pour pallier les Les jeunes sont en première ligne des manifes- le droit au retour des réfugiés sur leurs terres, tel
facile, sans parler des dégâts commis par leurs coupures. Cela signifie par exemple que nous ne tations de la « grande marche ». Ce mouvement de qu’il a été établi par les résolutions de l’ONU, et
tanks et leurs bulldozers. Comme tous les paysans pouvons presque rien garder au réfrigérateur. Nous protestation populaire et non armé, qui réunit de clamer haut et fort notre soif de dignité. » Très
de la zone frontalière, je suis souvent exposé aux devons donc nous organiser au jour le jour. Il y a deux chaque semaine des milliers de familles, a été lancé rapidement, le mouvement a été rejoint par les
tirs, y compris à l’endroit où nous sommes. Les ans, c’était encore pire.» D’avril 2017 à janvier 2018, le 30 mars 2018, avant la commémoration annuelle factions politiques dans un souci unitaire, comme
Israéliens m’interdisent aussi de travailler de nuit M. Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité et chef de ce que les Palestiniens appellent la Nakba (8), pour conjurer la discorde entre les frères rivaux du
pour profiter du courant quand il y en a : s’ils du Fatah, a refusé de régler à Israël la facture d’élec- le 15 mai. Traduit par « catastrophe », le terme
suspectent le moindre mouvement, ils mitraillent tricité pour faire pression sur ses rivaux du Hamas. désigne l’exode de 1948, lors duquel 800 000
ou bombardent », nous raconte M. Qadeh d’un Conséquence : la population n’avait que trois à quatre d’entre eux furent chassés de leurs foyers par les
ton vif, tandis qu’un blindé israélien patrouillant heures de courant par jour. Les habitants sont en Israéliens et trouvèrent refuge à Gaza, en (2) Cf. le rapport annuel du Bureau de la coordination des affaires
humanitaires des Nations unies (Unocha), New York, mai 2018, et
au loin soulève un nuage de poussière. Son outre confrontés à une pénurie d’eau. Du fait de la Cisjordanie ou dans les pays arabes voisins. Ali Adam, « Israel is intensifying its war on Gaza’s farmers », The
rendement a chuté de 80 % depuis la mise en pollution de l’aquifère côtier, dont Israël contrôle 85 % New Arab, Londres, 19 mars 2018.
place de la zone tampon, consécutive au déman- des ressources, plus de 95 % des nappes phréatiques Un vendredi après-midi, nous nous rendons à (3) Tom Miles, « UN bemoans unsustainable Palestinian
tèlement des colonies juives de Gaza, en 2005, imparties à l’enclave sont insalubres. Malaka, dans l’est de Gaza, l’un des cinq lieux où economy », Reuters, 12 septembre 2018.
et l’instauration de l’embargo, l’année suivante. se tient la mobilisation hebdomadaire. L’ambiance (4) Cf. le rapport « Gaza in 2020 : A liveable place ? », Nations
Alors que son activité est la seule source de L’accès aux soins médicaux est également est bon enfant, familiale. Une immense tente a été unies, New York, août 2012.
revenus de sa famille, il est criblé de dettes. Le touché de plein fouet par l’embargo. L’hôpital Al- dressée en retrait pour accueillir, entre autres, les (5) « Gaza ten years later », Nations unies, juillet 2017.
lopin qu’il peut cultiver lui permet seulement de Shifa, le plus grand du territoire, jadis réputé, suscite plus vieux et les éclopés. Dans le haut-parleur, une (6) Toutes ces données sont disponibles sur les sites de la Banque
mondiale, de la Cnuced et du Bureau central des statistiques pales-
gagner quelque 400 shekels (100 euros) par mois aujourd’hui l’appréhension. Les Gazaouis, fidèles voix rappelle le sens de la mobilisation : le droit au tinien (PCBS).
grâce à la vente de ses produits, et de nourrir les à leur sens de l’autodérision, plaisantent à son retour, la dénonciation de la conférence de Bahreïn
(7) « Rapport sur l’assistance de la Cnuced au peuple palestinien »,
siens. Le secteur agraire, qui fait travailler sujet : « On y entre en vie, mais on en sort les pieds sur le volet économique du nouveau « plan de paix » Cnuced, Genève, 12 septembre 2018.
44 000 personnes (environ 10 % des emplois), a devant. » Et pour cause. À court de médicaments, américain, l’unité palestinienne. Les drapeaux (8) Lire Akram Belkaïd, «Al-Nakba», dans «Palestine. Un peuple,
décliné de plus de 30 % depuis 2014 (2). de matériel et de lits pour soigner les nombreux palestiniens, nombreux, claquent au vent. Nous une colonisation », Manière de voir, no 157, février-mars 2018.
21 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

Hamas et du Fatah, qui empoisonne la scène en pâture aux tireurs d’élite tapis derrière la barrière.
palestinienne. Pour l’occasion, les partis remisent M. Khaled Al-Batch, chef du Djihad islamique à
leurs drapeaux respectifs et donnent la consigne Gaza et membre du Comité national de la « marche
de ne brandir que celui de la Palestine. « La du retour », rejette ces accusations. « On nous a
question des réfugiés relève d’un consensus exhortés à utiliser la voie de la résistance pacifique,
national. Il est donc normal que toutes les factions ce que nous avons fait à travers ces mobilisations,
aient apporté leur soutien », nous précise nous explique-t-il. Et, maintenant, on veut nous
M. Artema. Le Hamas, pourtant partisan de la lutte faire porter le chapeau du nombre élevé de victimes
armée contre Israël, s’est étroitement associé à palestiniennes ! On ne condamne pas les vrais
ce mouvement pacifique. Il fait partie de son comité responsables. Qui nous tue, qui tue nos enfants ?
d’organisation aux côtés de plusieurs autres Des snipers aguerris qui savent exactement ce
formations, comme le Djihad islamique (islamo- qu’ils font. Jusqu’à présent, aucun mort n’est à

AMER NASSER. – Beit Lahya, bande de Gaza, mars 2019

quelque chose et pour qu’en retour vous vous par la formation islamiste. En attendant, « la
occupiez de nous.” De nombreux jeunes ne pensent population sombre chaque jour un peu plus dans
qu’à partir à l’étranger. Le problème, ajoute-t-il en la misère et Gaza est une cocotte-minute qui
soupirant, c’est qu’on ne peut pas sortir... » menace d’exploser », estime M. Ahmad Youssef,
figure influente du Hamas, favorable à une solution
Le Fatah peut-il incarner une solution de de compromis entre les deux partis. Selon lui, « il
rechange? Rien n’est moins sûr, tant l’Autorité pales- faut rebâtir la maison palestinienne pour mieux faire
tinienne de M. Abbas, contrôlée par le Fatah, s’est face à Tel-Aviv. Et cela ne pourra se faire qu’à travers
discréditée aux yeux de nombreux Gazaouis comme un système de cogestion du pouvoir. Chacun doit
auprès d’une grande majorité de Palestiniens de faire des concessions ». M. Imad Al-Agha, haut
Cisjordanie. La politique de conciliation engagée responsable du Fatah à Khan Younès, tient un
avec Israël lors du « processus de paix » a échoué, discours similaire : « Nous devons mettre un terme
la colonisation s’est étendue et la collaboration à cette discorde qui fait le jeu d’Israël et réunir nos
AMER NASSER. – Malaka, à l’est de la ville de Gaza, juin 2019 sécuritaire entre la police de l’Autorité et l’armée forces. » Un vœu pieux pour certains ; une urgence
israélienne en Cisjordanie est rejetée massivement absolue pour d’autres.
par l’opinion publique (14). Sans compter la
nationaliste) ou le Front populaire de libération de déplorer du côté israélien lors de ces manifestations. corruption qui a gangrené les institutions lorsque le Cette réconciliation ne pourrait-elle se faire sous
la Palestine (FPLP, marxiste). « La “grande marche” Pourquoi personne ne sanctionne Israël ? » Fatah était au pouvoir à Gaza, attisant les rancœurs les auspices de la jeunesse, en vue d’élaborer une
est une des options autres que la voie des armes M. Maher Micher, dirigeant du FPLP et membre du au profit d’un Hamas jugé plus intègre. «La situation nouvelle stratégie nationale ? M. Hassan Ostaz,
dont nous disposons pour faire valoir nos droits comité d’organisation de la marche, rencontré au sous le Fatah n’était pas vraiment meilleure, explique militant du Fatah âgé de 29 ans, en est persuadé :
face à l’occupation, nous dit M. Hamad. Elle permet rassemblement du 14 juin 2019 (12), réprouve Fathi Sabah. Et en Cisjordanie, aujourd’hui, les « Aujourd’hui, il faut le reconnaître, seul le Hamas
de donner une visibilité à notre cause. » également les semonces des Occidentaux. Pour choses vont mal : Mahmoud Abbas ne fait rien résiste aux Israéliens. Nous devons dépasser les
lui, ce mouvement a deux mérites : « D’une part, il contre les colonies, ne lutte pas contre l’occupation, clivages pour réfléchir aux moyens de lutter
permet de faire pression sur Israël, car les dégâts ne défend pas Jérusalem... Il ne fait rien, à part ensemble contre l’occupation. C’est ce que nous
« On nous a exhortés commis sur les terres des localités israéliennes par prononcer des discours aux Nations unies.» Rejetant essayons de faire, par exemple, en organisant des
à utiliser la résistance de simples cerfs-volants incendiaires ont poussé
certains habitants à partir ; d’autre part, il a remis à
en bloc le Fatah et le Hamas, un nombre croissant
de Gazaouis appellent à des changements politiques
réunions communes avec les jeunes hamsaouis
[du Hamas]. » M. Mohammed Haniyeh, 28 ans, est
pacifique... » l’honneur la question du droit au retour sur la scène radicaux, comme leurs compatriotes de Cisjordanie, quant à lui le représentant de la jeunesse du Hamas
internationale. C’est pourquoi cette marche doit et réclament un renouvellement générationnel. au sein du comité d’organisation de la « grande
Censé durer jusqu’au 15 mai 2018, le continuer. » « Malgré les blessés – mon père et mon marche». Il nous reçoit dans un bureau qu’il partage
mouvement se poursuit depuis lors. D’autres reven- frère ont été eux-mêmes atteints par des balles –, avec... les jeunes du Fatah. Pour lui aussi, l’heure
dications ont fait leur apparition, comme la levée la mobilisation doit se poursuivre jusqu’à ce que Une priorité, est au sursaut collectif : « Nous devons sans tarder
du blocus ou la défense de Jérusalem. Malgré le
caractère non armé des rassemblements, Israël a
nous recouvrions nos droits et nos terres », abonde
M. Mohammed Challah, un employé de 33 ans que
la réconciliation constituer un gouvernement d’union, organiser de
nouvelles élections et œuvrer à construire notre
choisi d’y répondre par le feu. Depuis le début de nous croisons tandis qu’il file d’un pas déterminé entre Hamas et Fatah État, de la Cisjordanie à Gaza.» Un État dont il n’est
la mobilisation civile, plus de deux cents Gazaouis vers la zone la plus périlleuse, contiguë à la barrière. même pas question dans l’« accord du siècle »
ont perdu la vie, parmi lesquels une cinquantaine Dans ce contexte de crise généralisée, où le préparé par Washington et soutenu par les pays
d’enfants, mais aussi des secouristes et des journa- Des voix dissonantes se font néanmoins blocus et le siège obèrent l’avenir, beaucoup ont du Golfe. Cet énième projet de paix enterre
listes. À ce bilan s’ajoute la centaine de Palestiniens entendre, notamment parmi les jeunes. Beaucoup perdu espoir. « Je déteste Gaza, mon enfance a été notamment l’idée d’une Palestine indépendante et
tués en un an et demi sur le territoire lors de ne vont plus à la marche, qu’ils jugent trop proche détruite par trois guerres et je veux sortir d’ici », envisage la bande de Gaza comme une entité
bombardements ou d’attaques israéliennes. En du Hamas depuis que la formation islamiste a nous confie Mme Amira Al-Achcar, une étudiante de séparée de la Cisjordanie. « Une funeste plaisan-
février 2019, une commission d’enquête des entrepris de l’encadrer. « Le Hamas a repris ce 18 ans qui vit dans le camp de réfugiés de terie », tranche M. Youssef.
Nations unies a conclu que les violences commises mouvement à son compte pour redorer son blason Nousseirat avec ses huit frères et sœurs et sa mère,
par Israël lors des manifestations à la lisière de et regagner en légitimité alors qu’il est en perte de seule et sans emploi. « Tous les jours, je rencontre OLIVIER PIRONET.
Gaza pouvaient « constituer des crimes de guerre vitesse », affirme M. Loai A., un militant des droits des gens extraordinaires, instruits, qui souhaitent
ou des crimes contre l’humanité (9) ». Des accusa- humains âgé de 26 ans. Ces dernières années, la paix avec les Israéliens ; mais ils sont à bout », (9) « Gaza : des enquêteurs de l’ONU suspectent Israël de crimes
tions balayées d’un revers de main par le premier l’étoile du « parti de la résistance islamique » a pâli. témoigne quant à lui M. Matthias Schmale, le contre l’humanité lors des manifestations », ONU Info,
28 février 2019, https://news.un.org
ministre israélien. Pointant l’envoi de cerfs-volants Une partie des Gazaouis reprochent à l’organisation directeur de l’agence des Nations unies pour les
(10) Tovah Lazaroff, « Netanyahu : UN set new hypocrisy record
et de ballons incendiaires sur les terres israéliennes dirigée par M. Yahya Sinouar de n’avoir pas pris la réfugiés palestiniens (UNRWA) à Gaza, qui scolarise with Israeli war crimes allegation », The Jerusalem Post,
mitoyennes par les protestataires, M. Benyamin mesure des besoins sociaux de la population et de près de 280 000 enfants et fournit une aide alimen- 28 février 2019.
Netanyahou a rétorqué qu’Israël devait « protéger s’enfoncer dans l’autoritarisme et le rigorisme moral. taire à plus d’un million de personnes dans l’enclave. (11) Cf. « The peace index », 2 mai 2018, http://peaceindex.org/
sa souveraineté ainsi que celle de ses citoyens et « Il est aisé de comprendre que certains puissent defaulteng.aspx
exercer son droit à l’autodéfense (10) ». Il peut En témoigne la répression du mouvement de basculer dans la violence quand on voit le traitement (12) Plus de quatre-vingt-dix Palestiniens, dont vingt-huit enfants
compter sur le soutien de son opinion publique : contestation populaire lancé en mars dernier. Sous qu’Israël inflige à tout un peuple. » et quatre secouristes, seront blessés ce jour-là dans la bande de
Gaza.
en mai 2018, alors que l’on approchait de la le slogan « Bidna na’ich » (« Nous voulons vivre »),
(13) Entsar Abu Jahal, « Human rights group documents Hamas
centaine de morts côté palestinien, un sondage des milliers de personnes ont défilé pour protester En l’absence d’avancées côté israélien, et faute abuses », Al-Monitor, 26 avril 2019, www.al-monitor.com
indiquait que 71 % des Israéliens estimaient justifiés contre la hausse des prix et la dégradation des de soutien international, notamment de la plupart (14) Sur la coopération sécuritaire, lire « En Cisjordanie, le spectre
les tirs contre les protestataires de la marche (11). conditions de vie. Accusant le mouvement d’être des pays arabes, la priorité, pour beaucoup, est la de l’Intifada », Le Monde diplomatique, octobre 2014.
manipulé par le Fatah, le Hamas a répondu par le résolution du conflit entre le Fatah et le Hamas. Le
Devant l’ampleur des victimes parmi les bâton : plusieurs centaines de manifestants ont été 12 octobre 2017, les deux mouvements ont signé
À lire sur notre site :
manifestants et les dégâts matériels commis en frappés et arrêtés (13). «Comment voulez-vous que un accord de réconciliation censé permettre le
territoire israélien par des objets incendiaires, les nous soutenions la “grande marche” alors que le retour de l’Autorité palestinienne dans la bande de « Un territoire sous contrôle israélien » (O. P.)
critiques pleuvent aussi sur les dirigeants palesti- Hamas ne fait rien pour nous et nous réprime ? », Gaza. Mais le processus patine, principalement en www.monde-diplomatique.fr/60318
niens. La «communauté internationale» et la presse nous demande M. Loai A. d’un ton plein raison des exigences de M. Abbas. Le président « Le temps du marasme » (O. P.)
occidentale accusent les factions – Hamas en d’amertume. « Moi, je dis au Hamas : “Je veux bien de l’Autorité réclame notamment le désarmement www.monde-diplomatique.fr/60319
tête – d’instrumentaliser les jeunes et de les jeter perdre ma jambe, mais que ce soit au moins pour du Hamas, une demande catégoriquement rejetée
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
22
L’A RABIE SAOUDITE ET LES É MIRATS ARABES UNIS ,

Impuissance ou cynisme
Après quatre ans de la guerre menée par Riyad au Yémen la tête d’une coalition regroupant notam- Depuis le début du conflit, les organi- deux clients qui figurent régulièrement en
et au moins dix mille tués, le débat sur les ventes d’armes ment les Émirats arabes unis (EAU), sations européennes qui travaillent sur le tête des ventes de la France, du Royaume-
l’Égypte, le Soudan et le Maroc, a lancé contrôle des armements, comme Amnesty Uni, de l’Allemagne, de l’Espagne, de
peine toujours à s’imposer. Entre belles déclarations et les premières opérations militaires (1). International, Action, sécurité, éthique l’Italie, de la Bulgarie ou encore de la
raison d’État, la plupart des pays européens, et en parti- républicaines (ASER), l’Action des chré- Suède. Plusieurs ONG (4) ont entamé, en
Dans le même temps, l’ONU s’inquiète tiens pour l’abolition de la torture ordre dispersé, des actions en justice,
culier les grands exportateurs d’armement, ont choisi de des 24,1 millions de Yéménites (sur (ACAT), Campaign Against Arms Trade devant la Cour pénale internationale
poursuivre les livraisons à destination de l’Arabie saoudite 30,5 millions) qui ont besoin d’une assis- (CAAT), Human Rights Watch, etc., comme devant des tribunaux nationaux.
tance, dont 14,3 millions en grande insistent sur le fait que les armes utilisées Chaque fois, il s’agit de démontrer la com-
et des Émirats arabes unis. urgence. À la fin de 2018, les combats viennent des États-Unis et des pays euro- plicité du pays exportateur, mais les inter-
avaient entraîné des déplacements de péens. L’Arabie saoudite et les EAU sont prétations du droit restent difficiles.
population (4,8 millions de personnes),
fait 60 000 blessés et près de
PAR ROMAIN MIELCAREK * 10 000 morts (2). Certaines ONG, dont
Armed Conflict Location & Event Data
Actions en justice

F E
Project (Acled), qui a établi une impor-
tante base de données, parlent de plus de N France, par exemple, la procédure civils ont été tués dans des bombarde-
IN mai 2019, les dockers de la Confé- tions non gouvernementales (ONG) et 90 000 tués, dont 11 700 civils (3). La lancée par ASER a été rejetée, le 9 juillet ments d’artillerie à portée des Caesar,
dération générale du travail (CGT) du de quelques élus qui dénonçaient le rôle « pire crise humanitaire de la planète », dernier, par le tribunal administratif de dont certains à une distance trop élevée
port de Marseille inspectaient les charge- de l’Arabie saoudite et de ses alliés dans s’alarmait l’ONU en février 2018. Paris. Au Royaume-Uni, la Cour d’appel pour les canons de fabrication chinoise
ments destinés au Bahri Tabuk, un cargo la guerre au Yémen. Le début d’une de Londres a donné raison à CAAT, esti- et américaine également présents dans
saoudien suspecté de vouloir embarquer prise de conscience après de longues Nombre d’ONG estiment que l’Arabie mant le 20 juin dernier que l’attribution cette zone : seules les armes d’origine
des munitions d’artillerie. Quelques jours années d’inertie ? saoudite et ses alliés se soucient peu des de licences par le gouvernement à l’Ara- françaises ont pu les toucher. De plus,
plus tôt, un autre navire, le Bahri Yanbu, civils. Et de citer les cas les plus drama- bie saoudite relevait de l’« erreur de contrairement aux chars Leclerc et aux
était parvenu à récupérer ses cargaisons La séquence actuelle de la guerre au tiques, parmi des dizaines d’autres : le droit » (mauvaise interprétation de la Mirage 2000-9, ces engins ont été fournis
en Belgique, mais avait dû renoncer à Yémen a commencé en 2014, lorsque des bombardement d’une cérémonie funé- loi). Un avis non contraignant que par tranches à partir de 2010 (et le seront
charger dans le port français du Havre. groupes de rebelles houthistes ont pro- raire en octobre 2016 (cent quarante M. Liam Fox, alors secrétaire d’État au jusqu’en 2024) : difficile de plaider
Les 20 et 21 mai, des syndicalistes ita- gressé jusqu’à la capitale, Sanaa. Ce mou- morts), celui d’un mariage en avril 2018 commerce international, promit de faire l’ignorance au moment des livraisons.
liens annonçaient une grève tant que le vement de confession chiite, soutenu par (une trentaine de morts dont casser par une nouvelle procédure. Une
bateau ne quitterait pas le port de Gênes, l’Iran, affronte plus ou moins violemment treize enfants) ou encore d’un bus, le victoire néanmoins. La note de la DRM implique égale-
obtenant de pouvoir inspecter les char- les forces loyalistes depuis 2004. Le 9 août 2018 (cinquante et un tués, dont ment des corvettes de classe Abu Dhabi
gements. Dans chacun de ces cas, les 15 février 2015, le Conseil de sécurité de quarante enfants). « Tristes erreurs », Le traité sur le commerce des armes vendues par les Italiens, des avions de
ouvriers portuaires étaient accompagnés l’Organisation des Nations unies (ONU) plaide Riyad. Mais la mise en place d’un (TCA), en vigueur depuis le 24 décem- combat Typhoon et Tornado livrés par
d’une poignée de militants d’organisa- a adopté la résolution 2201, qui le blocus maritime qui, au prétexte d’em- bre 2014 (5), et la position commune les Britanniques, des chasseurs de mines
condamne et réclame la fin des hostilités. pêcher la circulation des armes, empêche européenne adoptée en 2008 engagent de classe Al-Murjan et des corvettes de
* Journaliste, docteur en sciences de l’information Il a renouvelé cette condamnation à aussi celle de la nourriture et affame la tous ces pays à ne pas exporter d’armes classe Murayjib fabriqués en Allemagne,
et de la communication, auteur de Marchands d’armes.
Enquête sur un business français, Tallandier, Paris, plusieurs reprises, y compris après le population ne laisse guère de doute sur s’il existe un « risque prépondérant » ou encore des patrouilleurs maritimes
2017. 26 mars 2015, quand l’Arabie saoudite, à les pratiques du royaume. qu’elles contribuent à des « violations Ghannatha et des radars aériens d’ori-
du droit international humanitaire ». gine suédoise.
Mais ONG et gouvernements ne retien-
nent pas la même définition du « risque La poursuite des exportations d’arme-
prépondérant ». Les premières voient ment tout au long de la guerre au Yémen
dans chaque mort de civil un élément de était déjà connue à travers les rapports
preuve, tandis que les seconds parlent officiels sur les exportations. En 2017, les
de « dommages collatéraux » – qu’ils cri- pays de l’Union européenne ont accordé
tiquent, sans pour autant condamner l’in- pour 17 milliards d’euros de licences à
tervention. Y a-t-il crimes de guerre ? Y l’Arabie saoudite et pour 5 milliards aux
a-t-il complicité de la part de ceux qui EAU (7). Parmi eux : le Royaume-Uni
fournissent les armes ? Pour l’heure, (1,572 milliard d’euros), l’Allemagne


aucune des juridictions saisies n’a donné (477 millions d’euros) ou encore la Bel-
   raison aux ONG. gique (152 millions d’euros) (8). Les livrai-
sons d’armes atteignent 484 millions d’eu-
Si la plupart des gouvernements s’in- ros pour la Bulgarie, 174 millions pour
quiètent publiquement du carnage au l’Espagne. Dans son propre compte
Yémen, c’est l’assassinat du journaliste rendu (9), le 4 juin dernier, la France annon-
saoudien Jamal Khashoggi dans l’enceinte çait avoir livré pour 1,398 milliard d’euros
du consulat de son pays à Istanbul, en d’armes à la monarchie saoudienne et
octobre 2018, qui a entraîné des décisions pour 237 millions aux EAU en 2018. Si,
politiques au cours des semaines sui- à l’Ouest, les grands fabricants histo-
vantes. L’Autriche, le Danemark, la Nor- riques, comme la France, l’Allemagne ou
vège, les Pays-Bas et la Finlande ont alors le Royaume-Uni, fournissent des systèmes
mis en place un embargo, les deux der- structurants, tels des avions de combat ou
niers renonçant à des contrats potentiel- des navires, à l’Est, Riyad et Abou Dhabi
lement intéressants, mais sans commune vont chercher des équipements moins
mesure avec ceux des leaders du marché. sophistiqués. L’Arabie saoudite est ainsi
le premier client de la Bulgarie pour les
En France, la publication de documents armes légères et les munitions.
classifiés par le collectif de journalistes
Disclose, le 15 avril dernier, a mis en Comment justifier ces ventes? Au cabi-
lumière la responsabilité de l’exécutif (6). net de la ministre des armées française, on
Ces révélations ont valu aux journalistes s’abstient de répondre. Toutefois,
d’être convoqués par la direction générale Mme Parly a plaidé sa cause devant les
de la sécurité intérieure (DGSI) dans le députés de la commission de la défense
cadre d’une enquête pour « atteinte au nationale, le 7 mai 2019 : «C’est indispen-
secret de la défense nationale ». En sable à notre souveraineté. (...) Pour dis-
cause : une note confidentiel-défense de poser des équipements militaires qui nous
la direction du renseignement militaire permettent d’intervenir pour assurer notre
(DRM) remise au président Emmanuel mission fondamentale de protection de
Macron, au premier ministre Édouard
Philippe, à la ministre des armées Flo-
rence Parly ainsi qu’au ministre des (1) Lire Laurent Bonnefoy, « Enlisement saoudien
affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. au Yémen », Le Monde diplomatique, décembre 2017.
Laquelle précise toute une liste d’arme- (2) «Yemen : 2019 humanitarian needs overview»,
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
ments majeurs utilisés par les Saoudiens des Nations unies, décembre 2018.
et les Émiratis dans ce conflit. On y (3) « Yemen snapshots : 2015-2019 », Acled,
découvre les positions de chars de combat juin 2019.
(Leclerc, AMX-30, AMX-10P), de blin- (4) En France (ASER, ACAT), en Belgique – Coordi-
dés (Aravis), de navires de guerre (cor- nation nationale d’action pour la paix et la démocratie
vettes Baynunah, frégates Al-Madinah et (CNAPD), Ligue des droits de l’homme –, au
Royaume-Uni (CAAT), en Italie – European Center
Al-Makkah), de pièces d’artillerie for Constitutional and Human Rights (ECCHR), Rete
(AUF1, LG1, Milan, RTF1...), d’avions Disarmo –, au Yémen (Mwatana for Human Rights),
ravitailleurs (A330-MRTT), d’hélicop- aux Pays-Bas – Public Interest Litigation
Project - Nederlands Juristen Comité voor de Mensen-
tères (Cougar, Panther et Dauphin), rechten (PILP-NJCM), PAX, Stop Wapenhandel.
d’avions de chasse (Mirage 2000-9) ou (5) Début 2019, cent un États l’ont ratifié, dont les
encore de leurs nacelles de désignation pays européens, mais pas les États-Unis, la Chine ni
  
  

 
      
 
 laser (Damoclès), qui permettent de viser la Russie.
une cible avec précision. (6) http://made-in-france.disclose.ngo/fr/
      
    

   (7) D’après le rapport 2017 du Service européen
pour l’action extérieure, chargé de compiler les données
Selon la DRM, les canons automoteurs
des pays membres, il n’est pas possible de donner un
Caesar du fabricant français Nexter pour- chiffre sur les livraisons, tous les pays ne partageant
raient atteindre 436 370 civils yéménites pas ces informations avec Bruxelles.
et « appuient les troupes loyalistes et les (8) Vingtième rapport annuel sur les exportations
forces armées saoudiennes dans leur pro- d’équipements militaires de l’Union européenne,
gression en territoire yéménite ». Mais, Journal officiel de l’Union européenne, 2018/C 453/01,
14 décembre 2018.
si le renseignement militaire parle d’une
(9) Rapport au Parlement sur les exportations
utilisation « défensive », les journalistes d’armement de la France 2019, ministère des armées,
de Disclose démontrent que trente-cinq 4 juin 2019.
23 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

DES CLIENTS IRRÉSISTIBLES

face aux ventes d’armes européennes


notre territoire et de nos ressortissants ne sera pas élucidée, il n’y aura plus Reuters : « Cela nous rend fous, depuis
ainsi que la dissuasion nucléaire, nous d’exportations vers l’Arabie saoudite. des années, que la partie allemande se
devons maintenir la viabilité et l’indépen- Je vous le promets. » donne le droit de bloquer la vente, disons,
dance de notre industrie de défense (10).» d’un hélicoptère français, alors que seule
L’annonce a fait l’effet d’un coup de une pièce allemande minuscule est entrée
En réalité, la ministre n’a cessé de tonnerre au sein de l’industrie européenne, dans sa fabrication. » Ces pièces alle-
faire évoluer son discours, entre mau- en particulier en France et au Royaume- mandes sont en effet présentes un peu par-
vaise foi et mensonge. Malgré les infor- Uni. Certaines pièces étant fabriquées par tout, pour des raisons historiques. «Après
mations fournies par la DRM, Mme Parly des entreprises allemandes, les plus gros la seconde guerre mondiale, l’industrie
se montrait catégorique, sur France Inter, fabricants se sont retrouvés bloqués. La de l’armement allemande était très limi-
le 20 janvier 2019 : « Je n’ai pas plupart des industriels ont tenté d’infléchir tée, explique le journaliste et chercheur
connaissance du fait que des armes la volonté allemande dans les coulisses, Otfried Nassauer. Pendant des décennies,
[françaises] soient utilisées directement mais l’un d’eux est sorti du bois publique- elle s’est donc spécialisée dans la concep-
dans ce conflit. » Le 7 mai, devant les ment : le président exécutif d’Airbus, qui tion de composants destinés aux autres
députés et après les révélations de Dis- espère notamment vendre quarante- pays. C’est pour cela qu’on en retrouve
close, elle persistait : « Nous n’avons huit avions de combat Eurofighter à aujourd’hui dans les Eurofighter destinés
jamais prétendu qu’aucune arme fran- Riyad. Le 16 février dernier, M. Thomas à l’Arabie saoudite, même si c’est le
çaise n’était utilisée au Yémen. Mais Enders témoignait à l’agence de presse Royaume-Uni qui exporte. »
nous n’avons aujourd’hui aucune preuve
qui attesterait que des armes de fabri-
cation française sont utilisées à dessein
contre les populations civiles. » Les
L’embargo contourné
documents de la DRM précisent pourtant
pour divers armements, comme pour la
corvette lance-missiles Baynunah :
P OUR éviter de se retrouver bloqués
par les choix politiques de Berlin, ses
Naval Group, Leonardo, Cockerill Main-
tenance et Ingénierie [CMI], Navantia,
« Participe au blocus naval et à l’appui partenaires bénéficient depuis 1972 d’un Airbus, MBDA...), respectivement via
des opérations terrestres menées sur le accord, baptisé « Debré-Schmidt », qui Saudi Arabian Military Industries (SAMI)
littoral yéménite. » autorise les entreprises à changer de et l’Emirates Defense Industries Com-
sous-traitant en cas d’incapacité à fournir pany (EDIC). Le but est de pouvoir pro-
Le député de la majorité Fabien Gout- les éléments prévus par les contrats. gressivement construire et entretenir le
tefarde, président du groupe d’amitié Mais, si cette liberté fonctionne sur le matériel sur place. Quitte à ce que les
France-Yémen et du groupe d’études papier, il est souvent difficile de trouver gouvernements et les Parlements des pays
Action humanitaire, assure de son côté des remplaçants dans des délais raison- partenaires aient de moins en moins leur
que, lors de sa visite de l’état-major de nables. Dans le cas de l’Eurofighter, les mot à dire.
la coalition, Riyad lui a expliqué que des mises à jour des logiciels informatiques
officiers américains et britanniques bloquées par Berlin ne peuvent pas être Aucun industriel n’a accepté de nous
n’avaient rien trouvé à redire à la improvisées par la première start-up répondre officiellement, mais un cadre
méthode. L’élu français, ancien juriste venue (12). Pis, les substituts sont d’une entreprise française glisse sous cou-
spécialisé dans le droit des conflits armés souvent américains, et les vendeurs vert d’anonymat : « SAMI fait désormais
au ministère de la défense, justifie les d’armes européens craignent plus que partie des prérequis imposés par l’Arabie
ventes de la France : « Il y a un partena- ont montré que la coalition n’en faisait mission de défense. Une minorité de pays, tout de se retrouver soumis au bon vou- saoudite. C’est une invention toute
riat stratégique avec l’Arabie saoudite pas une priorité, voire qu’elle se coor- dont les Pays-Bas, notifient aux élus toute loir de Washington. Alors, Paris et Lon- récente qui vient de la nécessité de coor-
et les Émirats arabes unis. Il ne faut pas donnait dans certains cas avec AQPA signature d’une licence d’exportation dres sont montés au créneau pour donner l’industrie sur place. (...) L’Arabie
qu’on oublie Charlie Hebdo. Des atten- contre les houthistes (11). pour un montant de plus de 2 millions convaincre Berlin de ne pas s’acharner. saoudite est le deuxième importateur
tats terroristes meurtriers sont venus d’euros, en dehors d’une liste de pays fia- Le 29 mars 2019, le gouvernement alle- d’armes du monde. Donc tous les ven-
d’Al-Qaida dans la péninsule arabique Face à la raison d’État invoquée par les bles. Il n’y a qu’en Suède qu’un groupe mand a réduit les interdictions aux maté- deurs s’y retrouvent. »
[AQPA], avec des bases de repli au gouvernements européens, les Parle- de parlementaires spécialisés est consulté riels intégralement allemands. Les com- ROMAIN MIELCAREK.
Yémen. Il y avait véritablement une ments, lorsqu’ils ne sont pas divisés, pour toute licence à risque avant même posants, même destinés aux pays
menace terroriste que la coalition a peinent à obtenir des informations fiables qu’elle soit délivrée. Au Royaume-Uni, incriminés, seront finalement livrés.
contribué à combattre. » Et de souligner sur les exportations. Certes, les rapports M. Andrew Smith, porte-parole de CAAT, (10) Compte rendu d’audition no 32 de la
commission de la défense nationale et des forces
que « les houthistes commettent presque publics se sont partout imposés, mais leur se félicite du verdict de la Cour d’appel En réalité, outre-Rhin, les industriels armées, Assemblée nationale, Paris, 7 mai 2019.
autant de crimes de guerre. Ils franchis- exploitation se révèle plus ou moins ardue du 20 juin. D’autant que Londres a tout ont déjà trouvé d’autres astuces pour (11) Maggie Michael, Trish Wilson et Lee Keath,
sent quotidiennement la frontière saou- selon les pays. Rares sont les élus fran- de même suspendu temporairement ses contourner l’embargo. Rheinmetall a «AP Investigation : US allies, Al-Qaida battle rebels
dienne. Quand on a un tel partenariat çais, par exemple, qui sont prêts à explo- nouvelles licences avec l’Arabie saoudite, continué de livrer des munitions à l’Ara- in Yemen », Associated Press, 7 août 2018.
stratégique, c’est aussi légitime de four- rer les longues pages de tableaux mises sans pour autant arrêter les livraisons et bie saoudite en passant par ses filiales (12) Michel Cabirol, « Eurofighter, A330-MRTT,
Casa C295, H145... bloqués à l’export : Berlin fragilise
nir des armes pour se défendre ». Or si, à leur disposition. C’est encore pire en la maintenance. établies en Italie et en Afrique du Sud. Airbus», La Tribune, 25 février 2019, www.latribune.fr
dans sa note, la DRM salue quelques Italie, avec la présentation de 1 400 pages Plus largement, les géants de l’armement
efforts de la part des Émiratis contre les de documents non triés. Au Royaume- Si le débat fait rage, aucun exportateur européens s’implantent de plus en plus
djihadistes, plusieurs enquêtes de presse Uni, plusieurs députés se spécialisent d’envergure n’avait adopté de politique localement, en Arabie saoudite comme À lire sur notre site :
dans cet exercice et rédigent un contre- ferme... jusqu’en octobre 2018, après aux EAU. Riyad et Abou Dhabi ont mul-
« En Suède, un contrôle
rapport accompagné de questions aux- l’assassinat de Khashoggi, quand la tiplié, ces derniers mois, les annonces de
parlementaire peu efficace » (R. M.)
quelles le gouvernement est tenu de chancelière allemande Angela Merkel a lancements de coentreprises et les ouver-
répondre. En Allemagne, le débat est par- déclaré lors d’un meeting à Ortenberg, tures d’usines en partenariat avec une www.monde-diplomatique.fr/60320
ticulièrement intense au sein de la com- le 22 octobre : « Tant que cette affaire multitude de groupes européens (Thales,

Mer : projection du film Un lien qui nous élève, gouvernement d’Israël et de ses alliés ». avenue Michel-Crépeau : « L’école publique PAYS DE LA LOIRE
suivie d’un débat avec le réalisateur Oliver (pollmann@univ-metz.fr) peut-elle être une bonne école ? », avec Véro-
Dickinson. Le 7 septembre, à 17 h 30, à la salle nique Decker. (jose.dacunha@netc.fr) LA ROCHE-SUR-YON. Le 7 septembre, à
NANCY. Le 16 septembre, à 19 heures, à la 10 heures, au Grand Café, 4, rue Georges-Cle-
culturelle municipale de Faucogney-et-la-Mer : Brasserie du marché, 2, rue du Cardinal- PAU. Le 5 septembre, à 18 heures, à la Villa
« Egologie : écologie, individualisme et course menceau : « café-Diplo » autour de deux articles
Mathieu : « Faire vaciller les murs et danser les les Violettes, impasse Odeau, à Billère : « café- du numéro d’août : « Dans les Balkans, les fron-
au bonheur », avec Aude Vidal. En partenariat frontières ». Extraits du documentaire Danse Diplo » sur le thème « Services publics et
avec l’association Terres. Le 20 septembre, à tières bougent, les logiques ethniques demeu-
sur les frontières, de Naïma Boudries et Tagh- biens communs, gratuité et universalité ». rent », de Jean-Arnault Dérens et Laurent Ges-
20 h 30, à la salle Saint-Martin à Échenoz-la- zout Ghezali, et témoignages des bénévoles du (p.arrabieaubies@no-log.org)
Méline : « La voix de ceux qui crient. Rencontre lin, et « Peut-on encore vivre sans Internet ? »,
réseau solidaire local (RESF 54, États généraux de Julien Brygo. (michelmerel54@laposte.net)
avec les demandeurs d’asile », avec Marie- des migrations Nancy et Meurthe-et-Moselle POITIERS. Le 27 septembre, à 20 heures, au
Caroline Saglio-Yatzimirsky. En partenariat sud) et d’un membre du réseau Migreurop. Café-Cantine de Gençay : débat à partir du NANTES. Le 26 septembre, à 19 heures, au
avec le Comité d’aide et de défense des (isa.laudin@gmail.com) Manière de voir no 142, « Ce que manger veut café Flesselles, 3, allée Flesselles : « café-
migrants (CADM 70) et les Amis de l’émanci- dire », avec Jacques Pasquier, paysan dans la Diplo » autour de l’article de Julien Brygo
pation sociale. (odile-mangeot@wanadoo.fr) Vienne, membre du Conseil économique social « Peut-on encore vivre sans Internet ? » (août).
HAUTS-DE-FRANCE et environnemental, au titre de la Confédération (claudie.desfosses@wanadoo.fr)
paysanne. (dominique.leblanc@wanadoo.fr)
BRETAGNE LILLE. Le 21 septembre, à 15 heures, à la
MRES, 23, rue Gosselet : « La révolution sou- PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR
RENNES. Le 19 septembre, à 19 heures, au danaise (2018-2019). Contexte national, régio- OCCITANIE
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES Knock, 48, rue de Saint-Brieuc : « Une école nal et international », avec Giovanna Lelli. En AIX-EN-PROVENCE. Le 26 septembre, à
de la confiance... pour qui ? », « café-Diplo » partenariat avec l’Atelier d’histoire critique. CARCASSONNE. Le 19 septembre, à 18 h 30 : 18 heures, à la bibliothèque Méjanes, rencontre-
CHAMBÉRY. Le 26 septembre, à 19 heures, autour de l’article de Laurence De Cock repas de rentrée à la ferme des Ares Verts à débat avec Véronique de Viguerie, photographe-
à l’espace François-Mitterrand à Montmélian : (amdnord@yahoo.fr)
« Concurrence de la maternelle à l’université » Montolieu. Échanges autour du Monde diplo- reporter de guerre. Cette rencontre sera suivie
table ronde sur « L’hydroélectricité à l’épreuve (juin). (amd.rennes@gmail.com) matique du mois, fonctionnement du groupe, d’un apéritif dinatoire au Bistrot Méjanes (sur
de la libéralisation », avec David Garcia. En programme de l’année. Réservation obligatoire réservation). À 20 h 30, projection du documen-
partenariat avec Attac 73 et le collectif Faisons ÎLE-DE-FRANCE
(40 places maximum) avant le 15 septembre. taire de Laurent Roth Les Yeux brulés, suivie
barrage. (huclin@orange.fr) CENTRE-VAL DE LOIRE YVELINES. Le 14 septembre, à 17 heures, à (amd11@free.fr) d’un débat avec Véronique de Viguerie.
LYON. Le 28 septembre, à 14 h 30, au centre l’hôtel de ville de Versailles, salle Montgolfier : (d.bruet@orange.fr)
TOURS. Le 20 septembre, à 20 h 30, au Foyer rencontre avec Akram Belkaïd pour son livre MONTPELLIER. Le 26 septembre, à 18 h 30,
culturel et de la vie associative (CCVA), 234, des jeunes travailleurs, 16, rue Bernard- à La Carmagnole, 10, rue Haguenot : « La
cours Émile-Zola à Villeurbanne : « État des L’Algérie en 100 questions. Un pays empêché
Palissy : «Aux armes, historiens », débat avec (Taillandier). (eveleveque@wanadoo.fr) répression du mouvement des “gilets jaunes” »,
lieux de l’Amérique latine », avec Maurice Evelyne Pieiller autour du Manière de voir HORS DE FRANCE
avec Raphaël Kempf. En partenariat avec
Lemoine, Ruth Tapia Roa et Victor de La no 166. Le 19 septembre, à 19 heures, et le La Carmagnole. (amis-diplo34@orange.fr) GENÈVE. Le 10 septembre, à 18 h 30, à la
Fuente. Animation musicale avec le groupe 23 septembre, à 11 heures, sur Radio Béton NOUVELLE-AQUITAINE Maison internationale des associations, 15, rue
Melissa Nefeli. Rencontre organisée avec l’As- (93.6), présentation du Monde diplomatique PERPIGNAN. Les AMD 66 se réunissent des Savoises : « café-Diplo » autour de l’article
sociation France-Amérique latine, France- du mois. (pjc.arnaud@orange.fr) BORDEAUX. Le 17 septembre, à 18 h 30, à la chaque troisième jeudi du mois à 19 heures, à de Jean Gadrey « Réconcilier l’industrie et la
Cuba, les Amis du Mouvement des paysans librairie La Machine à lire, place du Parlement, la résidence Habitat Jeunes Roger-Sidou, nature » (juillet). (claude.sumi@gmail.com)
sans terres du Brésil, Vaulx-en-Velin-Sebaco, et le 18 septembre, à 20 h 30, à l’Athénée muni- 5, place Alain-Gerbault. (odilevrat@gmail.com)
Solidarité développement Nicaragua. GRAND EST cipal, place Saint-Christoly : «Judéophobie, isla- LUXEMBOURG. Le 19 septembre, à 18 h 30,
TOULOUSE. Le 12 septembre, à 20 h 30, à au Citim, 55, avenue de la Liberté : « L’avenir
(catherine.chauvin@wanadoo.fr) mophobie, sionisme », avec Shlomo Sand. En la salle du Sénéchal : « Sauver l’hôpital
METZ. Le 10 septembre, à 20 heures, au partenariat avec le Réseau éducatif pour les droits de l’usine », rencontre autour du dossier paru
cinéma Klub, 5-7, rue Fabert : projection du public ? », avec Fanny Vincent et Julien Terrié. dans le numéro de juillet. (amdluxembourg
de l’homme en Israël et en Palestine (FFIPP), Le 20 septembre, à 20 h 30, au même endroit :
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ film de Mateusz Romaszkan et Marta Wojto- Palestine 33, l’Union juive française pour la paix @gmail.com)
wicz-Wcislo Touristes, suivie d’un débat avec « Espagne : l’indépendance de la justice en
NORD FRANCHE-COMTÉ. Dans le cadre (UJFP) Aquitaine, l’université populaire de Bor- question », avec Elpidio José Silva Pacheco. MONTRÉAL. Le 19 septembre, à 19 heures,
Bernard Duterme. En partenariat avec l’Institut deaux et le «café-Diplo» Sciences Po Bordeaux.
des Bio’Jours 2019 en Franche-Comté. Le européen d’écologie et l’association La Vie Le 24 septembre, à 20 h 30, au cinéma Utopia au centre Saint-Pierre, salle 200, 1212, rue
6 septembre, à 20 h 30, au cinéma Espace (amis.diplo33@gmail.com) de Tournefeuille, projection-débat autour du Panet : « Les États-Unis de tous les dangers »,
nouvelle. Le 12 septembre, à 18 h 30, à la petite
Méliès à Lure, et le 8 septembre, à 10 h 30, à la salle des Coquelicots, 1, rue Saint-Clément, LA ROCHELLE. Le 18 septembre, à film d’Édouard Bergeon Au nom de la terre. avec Andrew Cockburn et Maria Svart.
salle culturelle municipale de Faucogney-et-la- « café-Diplo » : « La politique extérieure du 18 heures, à la médiathèque Michel-Crépeau, (amdtoul@gmail.com) (pierre.beaudet@uqo.ca)

3, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris. Tél. : 01-53-94-96-66 www.amis.monde-diplomatique.fr


SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
24

EUROPE PROCHE-ORIENT MAGHREB


L I T T É R AT U R E S
MIOVENI. – Julia Beurq et Anne Leroy LA GUERRE DE L’OMBRE EN SYRIE. ALGER, CAPITALE DE LA RÉVOLU-
CIA, pétrodollars et djihad. – Maxime Chaix

Des effets de la crise


Loco, Paris, 2019, 100 pages, 25 euros. TION. De Fanon aux Black Panthers. – Elaine
Erick Bonnier, Paris, 2019, 216 pages, 20 euros. Mokhtefi
Si beaucoup de Français ont oublié l’allure de la
Journaliste indépendant, spécialiste des questions La Fabrique, Paris, 2019, 288 pages, 15 euros.

sur la conjugalité
Renault 12, tous les Roumains – et leurs voisins –
gardent en mémoire le style de la Dacia 1300, sa stratégiques, du renseignement et des opérations
clandestines, Maxime Chaix décrit les dessous, Journaliste et militante, Elaine Mokhtefi a vécu
sœur jumelle produite en plusieurs déclinaisons en Algérie de 1962 à 1974. Lié économiquement
durant trente-sept ans à Mioveni, près de Pitești. dévoilés en partie dès l’automne 2012, de l’opé-
ration secrète «Timber Sycamore », à laquelle au bloc soviétique, le pays accueillait alors plutôt
Cette ville-usine a conservé de l’époque de Nico- généreusement des révolutionnaires du monde
lae Ceaușescu ses rues larges, ses immeubles-
cubes sans âme et ses portraits de « l’employé du
participèrent des services secrets occidentaux
ainsi que leurs homologues des pays du Golfe. entier, et l’« étrange femme américaine d’Alger » Chaque fidélité
Dotée d’un budget de 1 milliard de dollars par allait croiser la plupart d’entre eux. Née Elaine
mois» à l’entrée de l’établissement. Pendant trois
ans, la photographe Anne Leroy a arpenté ces an, elle consista à fournir des armes aux oppo- Klein dans une famille juive de la banlieue de de Marco Missiroli
sants à M. Bachar Al-Assad, essentiellement des New York en 1928, Mokhtefi subit enfant le rejet
lieux pour en saisir les moments ordinaires ainsi antisémite, puis se révolte contre la ségrégation.
que les traces à peine effacées de ce culte de l’au- membres de l’Armée syrienne libre (ASL). Mais Traduit de l’italien par Nathalie Castagné,
ces armes tombèrent rapidement aux mains de Elle s’exile à 23 ans et ne cessera plus de militer
tomobile. La journaliste Julia Beurq restitue Calmann-Lévy, Paris,

N
groupes parmi les plus radicaux, dont une branche dans les rangs anticolonialistes et anti-impéria-
quelques faits (14 000 salariés pour 31 998 habi- listes. Elle n’a cependant rien d’une idéologue, 2019, 270 pages, 19,90 euros.
tants) et quelques anecdotes, comme celle du pope d’Al-Qaida en Syrie, connue initialement sous
le nom de Front Al-Nosra. Ces livraisons se sont et l’important aura toujours été pour elle de rendre

«
qui vendait des pneus pour gagner sa vie et prê- service à la cause. Délicats et nuancés, ses por-
chait le respect dû à l’employeur. Rachetée par poursuivies après août 2014, contribuant à ali-
menter par contrecoup l’Organisation de l’État traits des figures de ce temps laissent un goût
Renault en 1999, l’usine a connu une grève de amer : les Black Panthers, par exemple, dont elle
trois semaines en 2008, première révolte de la islamique (OEI), alors combattue par une coali-
tion internationale. Bien entendu, on ne saurait a soutenu à Alger la fraction en exil dirigée par
main-d’œuvre corvéable à merci d’Europe cen- Eldridge Cleaver, furent aussi divisés que faibles
trale. En couverture de ce beau livre riche de cin- accuser les Occidentaux d’avoir sciemment armé
l’OEI ; mais, pour l’auteur, leur implication dans en capacités d’action. Si l’idéalisme des militants
quante illustrations, un train emporte les modèles était sans bornes et bouillonnant, les actions ter-
robustes et bon marché d’aujourd’hui, qui font le conflit syrien a abouti à en faire les pour- OUS sommes en 2009 et
voyeurs, certes indirects, de djihadistes qui ont roristes désespérées, les désillusions individuelles
fureur chez les pauvres de l’Ouest. et surtout l’impéritie des États « socialistes » n’al- tout le monde est en crise », dit ce profes-
commis des attentats en France et en Europe. seur d’université à son épouse. Elle vou-
PHILIPPE DESCAMPS laient pas tarder à éteindre la grande flamme.
EUGÈNE BERG
MEHDI BENALLAL drait qu’ils achètent un appartement au-
LÀ OÙ EST L’ARGENT. – Maxime Renahy dessus de leurs moyens. Son but n’est pas
Les Arènes, Paris, 2019, 386 pages, 20 euros. L’AUTRE CHEMIN. – Aziz Krichen simplement d’y vivre, mais de sauver son
AMÉRIQUES Script Édition, Tunis, 2019, couple et, pour cela, de mettre son mari
Dans cet ouvrage construit comme un carnet
de bord, Maxime Renahy dépeint son immer- 262 pages, 25 dinars tunisiens. au défi. Ce défi, c’est l’histoire que
sion dans des milieux à la croisée de l’espion- LA GUERRE DES CARTELS. Trente ans de Dans un contexte de crise politique et écono- déroule ce roman. Et toute la subtilité de
nage français et de la haute finance, au sein de mique en Tunisie, Aziz Krichen, ancien conseiller son auteur, Marco Missiroli, est de jouer
trafic de drogue au Mexique. – Thierry Noël
fonds d’investissement établis dans deux des politique (2012-2014) de l’ex-président Moncef
principaux paradis fiscaux européens. Compte
sur les parallèles entre ce qui se passe dans le monde et ce qui se passe chez
Vendémiaire, Paris, 2019, 320 pages, 23 euros. Marzouki, plaide pour une troisième voie. Celle-
rendu serré d’une expérience de plusieurs ci fut, après la révolution de 2011, ignorée par tout le monde.
années – de la prise de contact avec la direction En 2018, dernière année de la présidence de
M. Enrique Peña Nieto, on a dénombré les deux pôles, moderniste et traditionaliste, qui,
générale de la sécurité extérieure (DGSE) à la alliés depuis 2015, accaparent l’essentiel du pou- Margherita et Carlo Pentecoste sont mariés depuis des années. Leurs
publication de l’ouvrage –, ce travail navigue 33 202 homicides au Mexique. Depuis la procla- (nombreuses) différences ont été balayées par leur complicité sexuelle et leur
mation de la guerre contre les narcotrafiquants, voir sans en faire un outil de transformation. Pour
entre récit et journalisme d’investigation. En l’auteur, l’adversaire principal du pays, en réalité, capacité à se surprendre. Jusqu’au jour où l’épouse ne veut plus faire semblant
exposant avec précision certains schémas juri- fin 2006, le total officiel se monte à plus de
275 000 victimes. Thierry Noël explore ce mal est l’oligarchie rentière et mafieuse, hier centra- d’ignorer la rumeur : Carlo aurait eu une relation sexuelle avec une étudiante.
diques permettant l’évasion fiscale, Renahy se lisée et maîtrisée par le pouvoir, aujourd’hui réac-
pose en lanceur d’alerte. Le style de narration souterrain qui, né dans les années 1930, a gan-
tivée, concurrentielle et en passe de prendre le
Du moins s’est-il trouvé avec elle dans les toilettes des femmes. Un incident
choisi, parfois volontairement romancé, facilite grené la classe politique, la police, la justice, l’ar- dont professeur et élève vont donner des interprétations divergentes. L’auteur
mée. Le président américain Richard Nixon char- contrôle du politique. Pour faire sortir la Tunisie
la lecture sans pour autant nuire au propos ni à de sa position subalterne dans la division inter- joue de ces versions et ne distille les informations qu’au compte-gouttes. Au
la gravité des accusations : de nombreux noms gea la Drug Enforcement Administration (DEA),
créée en 1973, de réguler le trafic aux États-Unis nationale du travail, Krichen plaide pour la créa- lecteur de se faire son idée.
« tombent » ici. La coopération avec les services tion d’un marché intérieur. Pour cela, il propose
secrets participe quant à elle d’une volonté de et à l’extérieur. Cela n’empêcha pas le « triangle
d’or» mexicain de la drogue, région montagneuse d’agir sur trois contraintes majeures : la sous- Et Margherita, croit-elle vraiment à cette petite séquence adultère ? Là
doter ceux qui « se considère[nt] comme le der- évaluation des prix agricoles, dont le cours, fixé
nier rempart en cas d’effondrement de l’État » partagée entre les États du Sinaloa, du Durango aussi, à chacun d’apprécier, de deviner. Toujours est-il que l’épouse va conjuguer
et du Chihuahua, de prospérer. Cette politique, par l’État depuis l’indépendance, appauvrit le
d’outils de lutte contre la fraude fiscale. Une monde rural au profit des villes ; le suremploi tous les conditionnels de cette possibilité, non afin de faire chanter son homme,
lutte qui, selon l’auteur, se heurte parfois au qui met l’accent sur la source du trafic, la pro- mais afin de le provoquer. Désormais, leur relation intégrera le mal, la jalousie,
duction et la distribution, mais qui ne s’attaque dans l’administration ; et la faiblesse des salaires
désir « de voir nos multinationales prospérer à dans le secteur privé, composante essentielle de la méchanceté, mais aussi un érotisme de plus en plus sadien, dans des pages
l’étranger, quitte à faciliter la fraude via les pas à la demande toujours croissante, est restée
discrète sur ses bénéfices, importants pour les la compétitivité internationale du pays. saisissantes. Ajoutons l’arrivée de la mère de Margherita, une veuve qui a elle
paradis fiscaux ».
États-Unis. Du côté mexicain, les autorités sont THIERRY BRÉSILLON aussi des comptes à régler avec les hommes adultères, et le tableau familial se
MAXIME LÉOTHAUD sommées de se lancer dans une guerre inefficace fait aussi impitoyable que troublant.
à laquelle de larges ressources sont allouées au
détriment des secteurs sociaux. Que fera le nou- Chaque fidélité raconte cette histoire, mais aussi bien d’autres, et c’est
AFRIQUE veau président Andrés Manuel López Obrador ? GÉOPOLITIQUE
ce qui le mène à la littérature, à l’instar de ce qui se jouait dans les deux
E. B. autres romans de Missiroli traduits en France (Le Génie de l’éléphant, 2012,
AFRICA CONNECTION. La criminalité ODEBRECHT. La empresa que capturaba LA GÉOPOLITIQUE POUR LES et Mes impudeurs, 2016, tous deux chez Rivages). Il a pour cadre la ville de
organisée en Afrique. – Sous la direction de gobiernos. – Francisco Durand NULS. – Philippe Moreau Defarges Milan, où vit l’auteur, par ailleurs rédacteur en chef d’une publication de
Laurent Guillaume Fondo Editorial PUCP, Lima, First, Paris, 2019, 416 pages, 9,95 euros.
psychologie et plume pour la rubrique « Culture » du Corriere della Sera.
2018, 300 pages, 40 soles. Entre des scènes intimes et privées, il est question de l’Inter Milan, de
La Manufacture de livres, Paris, Dans ce livre au format pratique, Philippe
2019, 256 pages, 18,90 euros. « culture foot » et de la vie politique italienne depuis Bettino Craxi, président
Cette enquête analyse le « modèle d’influence » Moreau Defarges, politiste et géopolitologue,
de l’entreprise brésilienne Odebrecht au Pérou, chercheur à l’Institut français des relations inter- du conseil de 1983 à 1987.
Écrit par des représentants de l’armée et de la
police ou par des chercheurs, cet ouvrage au son premier pays d’investissement à l’étranger. nationales (IFRI), passe en revue avec pédagogie
Pour se garantir un accès régulier aux contrats deux cents notions-clés des relations internatio- L’auteur nous fait fréquenter une cité évoquée avec réalisme, dans un
contenu un peu hétéroclite passe de la drogue
aux migrations, du trafic d’armes à la répression publics tout en gonflant démesurément ses coûts, nales : l’action des casques bleus de l’Organisa- moment où la crise financière mondiale y provoque une nouvelle hausse des
africaine des mafias. Même sans synthèse, il Odebrecht a activement financé les campagnes tion des Nations unies (ONU), la politique étran- prix de l’immobilier. Ce qui corse encore le défi de Margherita, d’autant que
illustre de manière parfois étonnante les thèses électorales des principaux acteurs politiques, gère de la Chine, l’économie pétrolière, le « droit Carlo, lui, doit envisager une reconversion professionnelle... Car Chaque fidélité
du politiste Jean-François Bayart sur la crimi- s’assurant ainsi de leur fidélité à long terme. Son d’ingérence », la construction européenne, la ges-
modus operandi est mis au jour à partir de trois tion des biens publics mondiaux, ou encore le
ne se réduit pas aux émois d’un universitaire et d’une nymphette ni à la
nalisation de l’État africain lui-même, qui firent vengeance d’une épouse. Il offre avant tout une peinture des effets de la crise
scandale en 1997. L’écrivain et journaliste Lau- grands projets emblématiques au sujet desquels groupe des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine,
rent Guillaume souligne ainsi les complicités de graves irrégularités ont été prouvées : le métro Afrique du Sud). Réédition d’un livre paru sur les classes moyennes, que Missiroli équilibre en arpentant les rues tout
actives au sommet du gouvernement de Bamako de Lima, la route interocéanique Sud et le projet en 2008, l’ouvrage actualisé est clair et concis, comme les variations des sentiments au sein d’un couple, le tout porté par un
dans l’affaire dite du Boeing «Air cocaïne », géant d’irrigation Olmos. À ce jour, tous les pré- et l’argumentation toujours éclairée par des flux qui vous fait passer du présent au passé en un tournant de paragraphe.
chargé de onze tonnes de cette drogue et aban- sidents élus depuis le début des années 2000 exemples. Il propose une synthèse documentée
donné en 2009 dans le désert du Nord malien. font l’objet de poursuites judiciaires. L’ampleur des grandes transformations du monde contem- Subtil, tendre, incorrect, excitant, Chaque fidélité nous invite à traverser
Autre exemple : le politiste Georges Berghezan de ces scandales se dévoile à mesure que les porain, notamment des sujets les plus contro-
anciens responsables d’Odebrecht au Pérou et versés, comme la question migratoire, la libéra- neuf ans de la vie de Carlo et Margherita. Neuf ans de nos vies, à l’aube de ce
esquisse les itinéraires adoptés par les trafi-
quants d’armes en mettant en lumière le rôle de au Brésil – où ils sont également aux prises avec lisation des échanges, la crise de l’euro ou la siècle. Finaliste en juillet dernier du prix Strega (le Goncourt transalpin), il en a
chefs d’État mafieux, tel M. Blaise Compaoré, la justice – divulguent des informations en Palestine. On peut saluer la place importante remporté la version jeunesse, le prix Strega Giovani. Voilà qui en dit long sur
président du Burkina Faso de 1987 à 2014, en échange de remises de peine. Apparaît alors la accordée à l’ONU, trop souvent minorée, et son universalité et sur sa force d’impact.
cheville avec des sociétés privées d’import- collusion entre élites politiques et économiques pourtant essentielle à la pacification des relations
export. Point n’est donc besoin d’imaginer des qui, désormais, s’accusent mutuellement. internationales.
mafias organisées ex nihilo : les trafics sont RAPHAËL COLLIAUX CHLOÉ MAUREL H UBERT A RTUS .
intrinsèques à un certain type d’État, dont la
Guinée-Équatoriale de M. Teodoro Obiang
Nguema Mbasogo est l’exemple même.
MICHEL GALY
SOCIÉTÉ
L’émancipation homosexuelle, question politique
DÉCONSTRUIRE LA GUERRE. Acteurs,
discours, controverses. – Marc-Antoine
Pérouse de Montclos
Éditions de la Maison des sciences de

D
l’homme, Paris, 2018, 168 pages, 13,50 euros.
E la fin du XIXe siècle à celle du XXe siècle, la durciront l’article en 1935 et enverront des dizaines de Quéré se penche, lui, sur une page spécifique des
Ancien directeur de la revue Afrique contempo-
raine, le politiste Marc-Antoine Pérouse de Mont- revendication de reconnaissance de l’identité milliers d’homosexuels dans les camps de la mort. luttes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans (LGBT) en
clos propose ici un livre très personnel sur les homosexuelle a fréquemment croisé la lutte des France, ouverte par les Groupes de libération homosexuels
conflits en Afrique subsaharienne. S’appuyant classes. La mouvance militante homo a voulu se rapprocher Hypocrisie de l’Angleterre postvictorienne, émergence entre 1974 et 1979. Le débat sur l’identité homosexuelle
sur son itinéraire de chercheur, fin connaisseur du mouvement ouvrier, malgré les coups à prendre, des fairies – précurseurs des drag-queens – aux États-Unis part alors du constat qu’il « n’y a aucune convergence
du terrain, il démonte les clichés sur la violence. souvent au sens propre. Ces va-et-vient traversent les et constitution d’un courant politique structuré en entre un grand bourgeois homo, un prolo homo et un
Le transfert en Afrique de prétendus « spécialistes Allemagne dans les années 1920 : la visibilité emprunte
du terrorisme » amène à la création de concepts ouvrages de l’essayiste controversé Gilles Dauvé (1) et petit-bourgeois homo ». Faire du privé une question
biaisés (de type « Sahélistan »), tandis que la du doctorant Mathias Quéré (2). des chemins différents selon les puissances occidentales. politique, s’inventer comme mouvement particulier,
« communication humanitaire » déforme la réalité À travers textes, correspondances, études sociologiques, s’allier avec les opprimés : le débat sur la convergence
de certains conflits. Prenant ses distances avec En 1869, Friedrich Engels s’inquiète dans une lettre à entretiens, Dauvé décrit une homosexualité liée au mode des luttes traverse les textes retrouvés par Quéré et
un vocabulaire flou (« société civile », « globali- Karl Marx des «pédérastes» qui s’organisent «en secret» de reproduction capitaliste et, par voie de conséquence,
sation »), l’auteur invite à tenir compte des dyna-
semble toujours pertinent, contre un modèle d’homo-
dans la gauche naissante en Allemagne. Dès 1864, Karl à la lutte des classes. Il faut attendre l’explosion de sexualité-marchandise.
miques locales et des spécificités des groupes
djihadistes qui se sont créés au Sahel : la violence Heinrich Ulrichs, proche des sociaux-démocrates d’alors, Stonewall, à New York, en 1969, dans une période
dans le centre du Mali trouve ses racines dans avait publié Recherches sur l’énigme de l’amour entre « secouée par l’insubordination ouvrière », pour que la J EAN S TERN .
l’histoire du royaume du Macina plutôt que dans hommes. Pour lui, défendre «le droit aux amours du mouvance homo, d’abord proche de la gauche radicale,
celle d’une oumma (communauté des croyants) même sexe se confond avec la lutte pour les libertés accouche du gay power et de sa logique conformiste. (1) Gilles Dauvé, Homo. Question sociale et question sexuelle
mondialisée. Cette analyse éclairante mais acca- démocratiques». Les psychiatres, derrière Sigmund Freud, Dauvé y voit l’échec de la croyance selon laquelle de 1864 à nos jours, Niet ! Éditions, Le Mas-d’Azil, 2018, 296 pages,
blante, balayant les simplifications, met l’accent 9 euros. Proche du groupe La Vieille Taupe, Dauvé a été un temps
sur des explications à plusieurs facteurs (démo- seront ensuite hostiles à la pénalisation de l’homosexualité «l’émancipation sexuelle passe par une révolution sociale
considéré, parmi d’autres représentants d’une certaine mouvance de
graphie, échanges, religion) et critique l’utilisa- – incarnée dans le code pénal allemand par le sinistre globale ». Le capitalisme « s’accommodant de ce qui ne l’extrême gauche, comme un soutien de positions révisionnistes.
tion approximative des chiffres. Il lui manque paragraphe 175, adopté en 1871 et aboli en 1994 –, consi- le gêne pas », il souhaite un « dépassement » vers une
peut-être une synthèse positive. (2) Mathias Quéré, Qui sème le vent récolte la tapette. Une histoire
dérant qu’il «faut reconnaître l’écart pour le maîtriser», « polysexualité » (aux contours théoriques flous) afin de des Groupes de libération homosexuels en France de 1974 à 1979,
M. G. explique Dauvé. Les nazis ne seront pas de cet avis, qui sortir d’une stricte revendication d’identité. Tahin Party, Lyon, 2019, 168 pages, 6 euros.
25 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

SOCIÉTÉ HISTOIRE
DU MONDE
LA RECOMPOSITION DES MONDES. HISTOIRE DU BRÉSIL. – Armelle Enders

Le silence – Alessandro Pignocchi


Seuil, Paris, 2019, 128 pages, 15 euros.
Chandeigne, Paris, 2019, 368 pages, 15 euros.
Nouvelle édition d’un ouvrage paru en 2016 et

des fantômes
C’est un monde Et si les zones à défendre (ZAD) étaient le premier remis à jour, cette stimulante synthèse histo-
étriqué fait de logiques maillon d’une chaîne de communes solidaires rique dresse le portrait d’un géant aux pieds
illogiques, niché entre internationales? Alessandro Pignocchi, anthropo- d’argile, huitième économie mondiale, grande
logue et dessinateur qui a consacré précédemment puissance agricole et industrielle, qui accuse
l’absurde de Franz des albums aux Indiens d’Amazonie, s’est installé de profondes disparités régionales et raciales.
La Cage Kafka et l’attentisme à Notre-Dame-des-Landes pour observer une L’auteure a à cœur de déconstruire méthodi-
de Samuel Beckett. Car reconfiguration du concept occidental de nature. quement certains mythes nationaux qui émail-
de Lloyd Jones La Cage est une Des mois plus tard, il met en images la charge lent l’histoire du Brésil. À commencer par celui
parabole, un conte qui des blindés d’avril 2018, la destruction d’une par- d’un pays métis, qui serait né de la fusion har-

A
tie des lieux, puis le passage forcé par l’adminis- monieuse des « trois races » noire, blanche et
Traduit de l’anglais (Nouvelle-Zélande) parle de notre époque, tration. L’auteur raconte l’étonnante structure indigène, ou encore celui de l’indépendance
par Mireille Vignol, de sa cruauté et de son sociale créée par les zadistes. À travers sa propre de 1822, que voulaient surtout, de fait, les libé-
Éditions Jacqueline Chambon, hypocrisie. Il évoque expérience, le récit de certains habitants, le regard raux portugais, car la métropole se retrouvait
Paris, 2019, 320 pages, 22,50 euros. le roman Épépé, publié qu’il attribue aux compagnies républicaines de marginalisée par la rutilante colonie devenue,
sécurité (CRS) ou les visions d’enfants du futur, au début du XIXe siècle, le pôle d’attraction de
en 1970 (Denoël, l’empire. Les conditions de la formation du
une théorie se dessine : la ZAD transforme la
1999), du Hongrois relation aux autres êtres vivants. Tous vivent pays ont laissé des traces encore visibles à l’œil
Ferenc Karinthy, dans ensemble, sans les habituels rapports d’argent. nu. C’est notamment le cas de l’héritage de la
U COMMENCEMENT, il y a une cage, dans la lequel un linguiste, en Plus qu’une possible solution de rechange à un traite négrière, dont près de la moitié des onze
cour d’un hôtel, on ne sait dans quel pays. Deux hommes route vers un congrès monde capitaliste, Notre-Dame-des-Landes appa- millions de captifs déportés d’Afrique ont eu
raît pour l’auteur comme un espace de transfor- le Brésil pour destination. Profondément pola-
y vivent enfermés. Le premier a été surnommé « Docteur » scientifique, atterrit mystérieusement dans une ville inconnue mation collective. Mais après les destructions, la risé et en proie à ses vieux démons, le Brésil
après avoir soigné un enfant malade, et le second où les habitants parlent une langue incompréhensible. tornade administrative menace ce rapport au ne peut plus être considéré sempiternellement
« Mouche », pour son grain de beauté. Le narrateur, le Comme lui, La Cage questionne les notions d’étranger et monde. Cette bande dessinée aux belles aquarelles comme le « pays du futur ».
jeune factotum de l’hôtel, a pour mission de les nourrir et d’étrangeté – d’autant que les inconnus ne peuvent exprimer contribue avec simplicité et force aux nécessaires TIGRANE YEGAVIAN
de leur transmettre les messages du conseil d’administra- ce qu’ils ont vécu. « imaginaires en cours ».
LA GUERRE DU DÉSERT, 1940-1943.
tion, composé de son oncle, de sa tante et d’autres habi- CLAIRE LECŒUVRE
Observer ou intervenir, collaborer ou réagir, tel est – Sous la direction de Nicola Labanca, David
tants. Il va nous raconter l’histoire de ces deux naufragés, NOUS AUTRES RÉFUGIÉS. – Hannah Arendt Reynolds et Olivier Wieviorka
de leur venue dans le village dont la tranquillité se voit le dilemme qui finit par germer dans l’esprit du narrateur
soudain troublée. déboussolé : « Dans ces moments, je suis tiraillé entre Allia, Paris, 2019, 48 pages, 3,10 euros. Perrin - Ministère des armées - École française
l’envie de leur jeter une bouée de sauvetage dans une mer En 1943 paraît dans la revue The Menorah Journal de Rome, Paris-Rome,
déchaînée et celle d’attendre de voir comment ils vont 2019, 352 pages, 23 euros.
«Nous ne savons que penser d’eux. Ils nous ressemblent le texte de Hannah Arendt «We refugees». La
et, comme nous pouvons le constater, ils manifestent tous s’en tirer, livrés à eux-mêmes. » Il ne s’agit pas en fin de philosophe, alors âgée de 37 ans, vit depuis 1941 Rares sont les livres d’histoire qui balaient autant
les désirs et appétits classiques. Mais ils refusent de dire compte d’interroger l’humanité des deux captifs, contraints aux États-Unis – son troisième pays d’accueil –, de mythes : non, le volet nord-africain de la
après avoir quitté l’Allemagne nazie en 1933. Dans seconde guerre mondiale ne fut pas la « guerre
d’où ils viennent. Ils répètent sans cesse, des milliers de de vivre comme des animaux, mais plutôt celle des geôliers ce texte personnel, écrit en anglais, elle revient sans haine » chevaleresque décrite par l’officier
fois par jour, qu’ils n’ont pas de maison. » S’ils sont d’abord et de leur communauté. « Il faut reconnaître qu’à ce jour sur le parcours des immigrés juifs qui, comme allemand Erwin Rommel – surnommé le Renard
logés et nourris, la suspicion ne tarde pas à surgir, alimentée avoir conscience de leur détresse n’a rien fait changer », elle, ont cherché à reconstruire leur vie dans un du désert dans son pays. De nombreuses exac-
par la peur croissante d’une catastrophe hypothétique que constate le narrateur. autre pays d’Europe ou en Amérique. Contraints tions furent perpétrées contre des prisonniers de
de quitter leur foyer, leur travail, leurs amis et leur guerre et contre des civils. Ainsi, les fascistes
les étrangers ne veulent pas évoquer. « On aurait dit deux langue, eux dont «naguère on se souciait» sont italiens déportèrent des milliers de Juifs libyens
épouvantails qui auraient traversé le déluge d’autres vies. » Le Néo-Zélandais Lloyd Jones a remporté le prix des
devenus subitement des vagabonds ou des dans des camps de concentration en plein désert,
écrivains du Commonwealth pour Mister Pip (2006 ; le Livre mendiants : «Nous avons perdu notre foyer, c’est- où beaucoup perdirent la vie. Quant au Renard
Une semaine après leur arrivée, ils ont voulu déposer de poche, 2011), finaliste du Booker Prize, puis adapté au à-dire la familiarité de notre vie quotidienne. Nous du désert de l’Afrikakorps, il n’était pas un infail-
une demande de résidence à la mairie, mais « ils n’avaient cinéma. Après Donne-moi le monde (2010; Le Livre de poche, avons perdu notre travail, c’est-à-dire l’assurance lible génie militaire : cette héroïsation est une
pas de carte de crédit, pas de documents, aucun papier 2012), l’histoire d’une femme noire traversant la Méditerranée, d’être de quelque utilité en ce monde. Nous avons construction du feld-maréchal lui-même, de la
d’identité. (...) Impossible d’accorder un permis de résidence puis rejoignant Berlin pour retrouver son fils enlevé peu après perdu notre langue, c’est-à-dire le naturel de nos propagande nazie... et des Alliés, qui tentaient
réactions, la simplicité de nos gestes, l’expression par là d’expliquer leurs échecs. L’ouvrage
à des fantômes ». Un jour, les étrangers s’enferment par sa naissance, il s’attache une nouvelle fois au destin de migrants spontanée de nos sentiments.» Cet opuscule, qui rehausse également la valeur militaire des unités
mégarde dans la volière nouvellement construite. Par égarés dans les plis du monde occidental. Ou devenus monstres fait écho à la situation des «nouveaux arrivants» italiennes, dont la supposée incompétence fut
mégarde, les habitants en perdent la clé. Quand la nouvelle de foire derrière les barreaux d’une cage... en Europe aujourd’hui, engage à réfléchir à la exagérée par Rommel, prompt à leur imputer
se répand, chacun veut apporter son aide, mais personne notion de réfugié et à ses évolutions. ses propres erreurs. Les auteurs de cet ouvrage
collectif expliquent comment et pourquoi la
n’a l’idée de les libérer. X AVIER L APEYROUX . SUZY GAIDOZ
guerre froide a permis aux mythes, aux silences
et aux stéréotypes de la « guerre du désert » de
s’imposer dans l’imaginaire collectif.
CÉDRIC GOUVERNEUR
É C O LO G I E JOURNAL DE GUERRE, 1939-1943. Suivi
de « Journal d’un travailleur forcé » et autres

Dans la boîte à outils d’André Gorz


textes de circonstance. – Albert Memmi
CNRS Éditions, Paris, 2019,
304 pages, 10 euros.
À 19 ans, il refuse la guerre. À 23 ans, en 1943,

L
ORS d’un entretien inédit de 2005 publié du capital et du règne de la marchandise, Gorz défend C’est également ce qu’analyse l’historien Willy il s’engage dans les camps de travail forcé. Sur
cette période où Allemands et Italiens, avec
aujourd’hui (1), le penseur André Gorz (1923- un monde où il importe de protéger le temps libre et Gianinazzi dans la réédition actualisée de sa biographie l’aide des légionnaires français, font du Juif
2007) confie à son ami philosophe François l’épanouissement au sein du vivant. Comme le montrent André Gorz. Une vie (2). « Son écologisme est aiguillé tunisien la victime de leur « névrose antisémite »,
Noudelmann que son combat en faveur de l’écologie ses livres Écologie et politique (1975) et Écologie et par des fins sociales », commente Gianinazzi, qui Albert Memmi donne un témoignage à vif. Des
est indissociable de sa critique de la rationalité économique. liberté (1977), il est soucieux d’équilibrer biosphère, précise que « Gorz est mort en pensant que “la sortie milliers de Juifs sont astreints à des travaux for-
cés aussi insensés qu’inutiles, comme ramasser
Penseur contestataire et théoricien de la décroissance, il écosystème et humanité. Alerté par l’intensité de la du capitalisme a déjà commencé” ». Le journaliste- des pierres : « Nous dormons avec nos godillots
explique dans Penser l’avenir que la société de consom- pollution et inquiet des dangers du nucléaire, il lance philosophe a en effet anticipé avec lucidité les faiblesses car il faut toujours être prêt à la minute. Qui-
mation engendre plus de besoins insatisfaits qu’elle n’en en 1970 un virulent « J’accuse » contre la logique et la crise du capitalisme financier après 2008. conque a besoin d’hommes peut en prendre. Il
comble : «Nous vivons sous un régime où le but de économique destructrice. Pour lui, syndicalisme et Aujourd’hui, les femmes et les hommes qui veulent n’y a pas de limites physiques. Il n’y a pas de
toute activité est la création de choses échangeables et écologie politique vont de pair, fondement d’une pensée limiter la marchandisation, la monétarisation, l’utili- limites morales ; nous sommes des objets et non
des hommes. » L’ensemble de ces inédits, édité
monnayables, et ce qui n’est pas monnayable n’a pas «de la liberté, de l’émancipation, du sujet autonome et tarisme et l’économisme afin de créer une société de et annoté par Guy Dugas, revêt également un
de statut dans l’économie capitaliste.» Loin du diktat de la démocratie autogestionnaire», conclut Noudelmann. sobriété extramarchande trouveront dans l’utopie intérêt littéraire. Car Memmi, qui sera ensuite
concrète de Gorz un formidable levier. adoubé par Jean-Paul Sartre et Albert Camus,
s’y interroge sur les procédés stylistiques qui
Comment les principes de l’écologie sociale peuvent- sauraient rendre compte de son expérience et

PEINTURE ils constituer un nouvel horizon d’émancipation ? Telle


est la question posée dans un article intitulé « L’écologie
de sa pensée dans la fiction, la forme qu’il se
promet de privilégier.
politique entre expertocratie et autolimitation », daté ALI CHIBANI

Vols de colombes de 1992 et repris en volume sous le titre Éloge du


suffisant (3). La réponse rejoint ce qu’on appelle
parfois « écosocialisme » ou « écologie arcadienne ». S P O RT S
Il s’agit d’interpréter les dégradations de la planète

P
ABLO PICASSO disait à la comme le signe d’une crise systémique de civilisation.
Libération : « La peinture « Crise de la vie urbaine, de l’habitat, de la médecine, CÔTÉ TRIBUNES. Les supporters en France
de l’école, de la science », précise Gorz. Alors, que de la Belle Époque aux années 1930. – Sous la
n’est pas faite pour
direction de Philippe Tétart
décorer les appartements. C’est faire ? Pour le père de l’écologie politique et de la
un instrument de guerre offensive théorie de l’autonomie, la réalité écologique fixe une Presses universitaires de Rennes,
limite suffisante à nos comportements et agissements. 2019, 430 pages, 30 euros.
et défensive contre l’ennemi»
(Les Lettres françaises, L’autonomie humaine doit intégrer le cadre environ- Alors que le premier ministre français Édouard
24 mars 1945). C’est certai- nemental comme principe politique et la préservation Philippe a reconnu que les lois restreignant la
liberté de manifester s’inspiraient des mesures
nement la seule acception du des ressources naturelles comme une nécessité maté- adoptées dans le football pour lutter contre le
mot « guerre » qu’il ait reven- rielle. Tout l’enjeu démocratique réside dans un équilibre hooliganisme, l’ouvrage coordonné par l’his-
diquée, ce que l’exposition raisonnable et un lissage cohérent, qui définissent torien Philippe Tétard explore l’apparition et
récente (5 avril- 28 juillet) du alors la norme du suffisant. C’est-à-dire, conclut-il, l’essor, dans la France de la Belle Époque
Musée de l’armée à Paris, « la norme selon laquelle on règle le niveau de l’effort jusqu’aux années 1930, de ces spectateurs pas-
sionnés refusant de demeurer sagement passifs.
« Picasso et la guerre », n’a pas en fonction de la satisfaction recherchée et vice versa ». Les contributions offrent d’appréhender la
montré clairement. On a réuni Avec ces trois ouvrages, la pensée d’André Gorz, qui construction, dès la fin du XIXe siècle, de ces
tout ce qui pouvait associer ce nom propre et ce mot l’appel de Stockholm contre les armements nucléaires reste une référence essentielle de l’agir critique, relance groupes, « foule ardente » et parfois incontrô-
grâce à la conjonction « et » : Picasso pendant la (dix millions de signatures en France). Que soit l’avenir de l’écologie politique française. lable, leurs premières représentations sociales
et les premières critiques à leur sujet dans la
guerre, effets indirects de celle-ci sur son art, dénon- accrochée parmi ses « colombes » une affiche de presse, la dynamique des désordres – les vio-
ciation frontale (Songe et mensonge de Franco, l’officine anticommuniste Paix et Liberté surprend... A LIOCHA WALD L ASOWSKI . lences, en particulier –, leur rôle dans les cul-
Guernica, Le Charnier, Massacre en Corée), détournée Le catalogue (1) présente des commentaires inégaux tures régionales (le rugby à Toulouse), ou
(L’Enlèvement des Sabines) ou métaphorique (Chat et renvoie peu au contexte, mais il représente une encore l’importance des déplacements lors des
saisissant un oiseau). Le sujet aurait pu être « Picasso mine documentaire. (1) André Gorz, Penser l’avenir. Entretien avec François finales, quand la province montait à Paris. De
Noudelmann, La Découverte, coll. « Cahiers libres », Paris, 2019, fait, le surgissement des supporteurs, hommes
et la paix », car ce thème-là existe bel et bien dans son 128 pages, 10 euros. et femmes, illustre comment la démocratisation
œuvre et dans son action de citoyen : il a peint la F RANÇOIS A LBERA . et la popularisation du sport ont bousculé la
(2) Willy Gianinazzi, André Gorz. Une vie, La Découverte, Paris,
colombe devenue symbole, emblème de masse, aidé 2019, 456 pages, 13 euros (1re éd. : 2016). quiétude conservatrice du sport bourgeois rêvé
les réfugiés, les associations de défense des persécutés, par Pierre de Coubertin.
(1) Collectif, Picasso et la guerre, Gallimard - Musée de (3) André Gorz, Éloge du suffisant, Presses universitaires de
participé au Mouvement de la paix, impulsé en 1950 l’armée - Musée Picasso, Paris, 2019, 352 pages, 35 euros. France, Paris, 2019, 96 pages, 9 euros. NICOLAS KSSIS-MARTOV
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
26

IDÉES
AFRIQUE DANS LES REVUES

Comprendre le génocide rwandais


LE DÉTAIL DU MONDE. L’art perdu de la
description de la nature. – Romain Bertrand o SURVIVAL. Plaidoyer pour que la France et
l’Allemagne aient la même approche en matière
Seuil, coll. « L’univers historique », d’exportation d’armes ; les options stratégiques
Paris, 2019, 288 pages, 22 euros. du Japon; comment Oman pourra-t-il échapper à

L
sa dépendance envers la rente pétrolière? (Vol. 61,
Parti pour Bornéo en historien des relations entre ’INTENSE guerre de mémoires sur la « question depuis l’ancienne monarchie tutsie jusqu’au hutu power n° 4, août-septembre, bimestriel, abonnement
Européens, Malais et Javanais, Romain Bertrand française » à propos du génocide de 1994 au et à l’extermination des Tutsis. Qui ne fut selon lui ni un an : 196 euros. – Washington, DC, États-Unis.)
s’aperçoit, au moment de «planter le décor», de
l’impuissance de son langage à exprimer les Rwanda – 800 000 Tutsis exterminés en une centaine un accident ni le résultat d’une haine atavique, mais
de jours – porte essentiellement sur l’opération militaire bien plutôt le produit d’un racisme moderne, pensé, o HARPER’S. Comment vit-on au milieu du
nuances innombrables des luxuriances végétales désert américain ? ; ce que veulent vraiment les
menacées de disparaître sous les rebuts industriels « Turquoise », lancée près de trois mois après le déclen- planifié, organisé. Un tiers de l’ouvrage est consacré à « gilets jaunes » ; l’extrême droite hongroise fas-
et à cause de la monoculture. Pour conjurer cette chement des massacres. Même si elle avait été autorisée la « sortie du génocide », avec des pages originales sur cinée par le passé barbare des Huns ; un regard
incapacité à qualifier les apparences, l’auteur
exhume les jalons d’une quête descriptive où se par le Conseil de sécurité des Nations unies, ses mobiles le « parti pris mémoriel », l’« étatisation des morts », la critique sur le président rwandais Paul Kagamé.
ont paru ambigus : était-elle à but seulement humanitaire, « pédagogie de l’émotion » et la tentative du régime de (N° 2031, août, mensuel, 6,99 dollars. – New
répondent le voyageur-naturaliste Alexander von York, États-Unis.)
Humboldt et son ascension du Chimborazo, le comme cela a été revendiqué, ou s’agissait-il aussi pour M. Paul Kagamé, au pouvoir à Kigali depuis 1994, de
savant Alfred Russel Wallace et ses coléoptères, Paris, du moins dans une première phase, d’effacer des façonner un récit national dépassant les massacres et o LONDON REVIEW OF BOOKS. Défense
le poète Francis Ponge et ses portraits de choses. traces, d’exfiltrer des agents, de protéger d’anciens utilisant ce que l’auteur nomme un « crédit génocide » du revenu universel ; Adam Tooze analyse la
Autant de scènes où se déploie un «antique savoir recomposition politique en Allemagne ; comment
des surfaces» mêlant pratiques naturalistes, arts génocidaires ? pour verrouiller le débat politique. Piton, qui signale
avoir reçu le soutien au Rwanda de la Commission le Pakistan a acquis l’arme nucléaire. (Vol. 41,
et littérature, pour saisir le détail de chaque être n° 14, 18 juillet, bimensuel, 4,25 livres sterling.
dans l’épaisseur de son milieu, attribuant à l’hu- Après beaucoup d’autres, Laurent Larcher s’est demandé nationale de lutte contre le génocide, ne fait pas l’impasse – Londres, Royaume-Uni.)
main comme au non-humain une même dignité comment la France avait pu se retrouver accusée d’avoir sur la question tutsie à l’échelle régionale, sur le rôle
d’existence. Mais le «parti de l’entaille» n’est soutenu les tueurs et comment, vingt-cinq ans plus tard, il o CATALYST. Comment les classes cultivées
jamais loin, qui, poursuivant partout l’intérieur
des soldats rwandais dans la guerre et le pillage du
peut rester impossible d’en avoir le cœur net (1). Historien Congo, ni sur les tensions entre rescapés des massacres, de droite et de gauche ont convergé dans la
des choses, disséquant des spécimens morts dans critique du consumérisme des ouvriers, faisant
l’espoir d’en extraire les secrets de la vie, ne gagne de formation, ce journaliste à La Croix a cherché des anciens voisins génocidaires et réfugiés rentrés au pays.
réponses auprès d’une trentaine de témoins et d’acteurs de l’écologie politique une doctrine essentielle-
la généralité de son savoir des «cheptels» qu’au ment bourgeoise – et pourquoi il importe de
détriment de l’attention portée aux individus. des années 1990 – anciens ministres, ex-chefs militaires, Charles Habonimana, lui, cultive la « mémoire de l’inou- renverser la tendance. (Vol. 3, n° 1, printemps,
PIERRE BRAUD journalistes, chercheurs, travailleurs humanitaires –, dont bliable » : âgé de 12 ans lors du génocide, il devait être tué trimestriel, 15 dollars. – Jacobin Foundation,
les propos sont retranscrits bruts, au nom d’une recherche lorsque le « travail » serait terminé dans sa région et n’a eu New York, États-Unis.)
FÉMINISME POUR LES 99 %. Un manifeste. de la « vérité vraie ». Tous se débattent encore aujourd’hui finalement la vie sauve, contrairement à sa famille et à
– Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya et Nancy o DISSENT. Le national-néolibéralisme et la
Fraser
dans un « labyrinthe », explique Larcher, pour qui ce tous les Tutsis de son village, que grâce à une série de guerre contre les syndicats mis en œuvre par
périple foisonnant dans la mémoire des Français « mène hasards (4). Vingt-cinq ans après, il ne cesse de retisser M. Recep Tayyip Erdoğan en Turquie. Un entretien
La Découverte, coll. « Cahiers libres », au bord de l’abîme », tandis que surgissent autant de leur linceul dans ses conférences aux États-Unis, en Europe, avec M. Yanis Varoufakis. (Été, trimestriel, 12 dol-
Paris, 2019, 128 pages, 12 euros. lars. – New York, États-Unis.)
versions qu’il y a de décideurs, d’armées, de services en France. Ce dernier pays, écrit-il, a «mis tous les génocides
Face à une triple crise, financière, sociale et éco- secrets. L’auteur, qui reconnaît avoir laissé transparaître au programme de ses manuels scolaires », mais « a tant de
logique, trois intellectuelles américaines signent sa subjectivité, s’inquiète de ce que certains de ces mal à y inscrire – comme il l’a fait concernant le génocide
un manifeste en onze thèses appelant à refonder o COLUMBIA JOURNALISM REVIEW. Une
le féminisme. Les grèves féministes des deux « apprentis sorciers » restent cramponnés à leurs anciennes des Juifs en Europe – sa propre responsabilité, celle de question de fond : la presse doit-elle s’employer
dernières années (notamment en Argentine, en thèses, quels que soient les témoignages ou documents son État, concernant le génocide perpétré contre les Tutsis par choix idéologique à promouvoir une «com-
Suisse et en Espagne) ont révélé l’« énorme qu’on leur oppose. Or, si l’accès aux archives officielles du Rwanda ». munauté» qui transcende les frontières (ou à
potentiel politique du pouvoir des femmes », mais françaises fut longtemps impossible pour cause de secret- exagérer son importance)? Également au som-
le mouvement se heurte toujours à l’hégémonie
défense, Marion Veyssière, responsable du département P HILIPPE L EYMARIE . maire : ce qu’il reste des médias turcs; les dix
d’un féminisme blanc, bourgeois et compatible quotidiens les plus diffusés dans le monde sont
avec le néolibéralisme. Exigeant plus de femmes de la justice et de l’intérieur aux Archives nationales, (1) Laurent Larcher, Rwanda, ils parlent. Témoignages pour l’histoire, soit japonais, soit indiens. (Vol. LVIII, n° 2, été, tri-
aux postes dirigeants, ce « féminisme des 1 % » rappelle dans un ouvrage collectif (2) que, par décision Seuil, Paris, 2019, 800 pages, 24,90 euros. mestriel, 17,95 dollars. – New York, États-Unis.)
est une impasse. Pourquoi « briser le plafond de du président François Hollande, en 2015, 97 % des
verre si l’immense majorité des femmes conti- (2) Olivier Forcade et Sébastien-Yves Laurent (sous la dir. de), Dans
documents identifiés – dont l’essentiel du fonds François le secret du pouvoir. L’approche française du renseignement, XVIIe-
nuent d’en nettoyer les éclats » ? La division du o PERSPECTIVES CHINOISES. Le numéro
travail, séparant l’activité qui consiste à s’occu- Mitterrand – ont pu être déclassifiés, même si leur consul- XXIe siècle, Nouveau Monde, Paris, 2019, 560 pages, 25 euros.
passe en revue un certain nombre d’«organisations
per des personnes (éducation des enfants, tâches tation par le public demeure malaisée. (3) Florent Piton, Le Génocide des Tutsi du Rwanda, La Découverte, de masse et de base dans la Chine du XXIe siècle»,
domestiques, etc.) de celle permettant de faire Paris, 2018, 248 pages, 18 euros. de la Fédération des femmes à la Conférence
du profit, demeure. S’attaquer à ce grand partage, L’historien Florent Piton, dans un livre très étayé (3), (4) Charles Habonimana, Moi, le dernier Tutsi, Plon, Paris, 2019, consultative politique du peuple chinois en passant
c’est contribuer à gripper le moteur du régime reconstitue quant à lui la généalogie du conflit rwandais, 304 pages, 17,50 euros. par les syndicats. (N° 2019/2, trimestriel,
d’accumulation capitaliste. Il s’ensuit qu’un 20 euros. – CEFC, Hongkong, Chine.)
féminisme transformateur et populaire doit s’al-
lier aux autres composantes anticapitalistes du o THE MIDDLE EAST JOURNAL. Ce numéro
mouvement social, syndical comme écologique. sur « Le sectarisme et l’État » au Proche-
CHLOÉ BONAFOUX Orient montre comment les régimes de la région
instrumentalisent les divisions sectaires et confes-

POÉSIE
H I S TO I R E sionnelles pour «consolider leur pouvoir et réprimer
toute contestation». (Vol. 73, n° 1, printemps, trimestriel,
15 dollars. – Washington, DC, États-Unis.)

L’ENFANT ROUGE. – Franck Venaille


Mercure de France, coll. « Bleue », Paris,
Marketing genré pour Gerda Taro o G ERMAN P OLITICS AND S OCIETY.
Étude fouillée sur la géographie électorale alle-
mande et ses lignes de fracture. La sortie du

Q
2018, 112 pages, 12,50 euros. charbon, prévue en 2038, ou l’art de concilier

«
« Ensuite je suis parti à la recherche de mon UE ferais-tu, Gerda ? », s’interroge un personnage histoire et fiction ». Celles de la vie de Capa à New intérêts politiques locaux et nationaux. (Vol. 37,
enfance. » Ainsi débute la dernière œuvre de n° 1, printemps, trimestriel, sur abonne-
du roman de Helena Janeczek La Fille au York, où il publia en 1938 Death in the Making, dont ment. – Georgetown, États-Unis.)
Franck Venaille (1936-2018), L’Enfant rouge, long Leica (1). Bonne question. La métamorphose voici l’épigraphe : « À Gerda Taro, qui passa un an sur
poème en prose dédié à la ressouvenance prous-
tienne d’une enfance passée dans le 11e arrondis- posthume de la photoreporter Gerda Taro (1910-1937) est le front en Espagne et y resta. » Une Gerda à laquelle o QUESTIONS INTERNATIONALES. Un dos-
sement de Paris. Flux ininterrompu «d’idées et en passe de devenir un cas d’école. Moreau attribue de bien nombreux propos. sier consacré aux États-Unis, «cavalier seul» de
d’images, d’odeurs et de sentiments», L’Enfant l’ordre mondial. Également : le système politique
rouge dresse un autoportrait vibrant, ému, au seuil Exilée d’Allemagne à Paris en 1933, Gerta Pohorylle Bien entendu, on se laisse entraîner dans ces pages, suédois défié par la montée de la droite extrême;
de la mémoire et de la disparition. Le texte, le film noir américain. (N° 98, juillet-août, bimestriel,
rencontra Endre Friedmann. Un couple se forma, des pseu- car les éléments authentiques ont une force qui l’emporte 9 euros. – La Documentation française, Paris.)
construit comme une «narration lyrique», ne se donymes aussi, dus à la jeune femme. Gerda Taro et Robert sur la fiction. Mais que de précautions oratoires parche-
contente pas d’évoquer l’intimité des premiers
rêves. Il convoque avec lui l’ambiance légendaire Capa étaient nés. Ils gagnèrent l’Espagne en guerre en minées, qui n’amenuisent pas un certain malaise. Capa o R ECHERCHES INTERNATIONALES . La
de l’après-guerre à Paris, entre enthousiasme révo- août 1936. Leurs photographies étaient signées du copyright eut-il ces pensées-ci ? Taro vécut-elle cette scène ?... construction européenne inspire de plus en
plus de réticences, mais sans cohérence et
lutionnaire et souvenirs du «Bazar rouge», décri- « Capa », puis de leurs deux noms joints, mais, selon sa selon des principes parfois opposés, qui vont
vant le quotidien du «petit peuple parisien» dont biographe Irme Schaber, par la suite, Taro « considéra Une question chasse les autres : pourquoi ces romans ?
l’enfant Venaille se demande bien pourquoi il est de l’extrême gauche à l’extrême droite. Cette
comme toujours plus important de désigner clairement En 1994, Schaber affichait une volonté féministe : configuration nouvelle offre des perspectives
appelé «petit». « Décrypter le langage de la rue. « Quiconque s’intéresse aux femmes et à leur histoire
Dire la beauté qui passe en courant.» Tels sont comme siennes ses propres photos (2) ». Toutefois, comme inattendues aux mouvements progressistes en
les buts avoués du poète, qui s’interroge : «Qu’est ils s’échangeaient leurs appareils (Rolleiflex et Leica), le est inévitablement porté à interroger attentivement les matière sociale ou environnementale. (N° 114,
devenu Moi-de-onze-ans? Quelle sera la manière notes marginales de l’histoire. Gerda Taro fut l’une de avril-juin, trimestriel, 17 euros. – Paris.)
crédit de ses clichés demeura longtemps une énigme. Le
avec laquelle il s’opposera à ce monde qu’il 26 juillet 1937, la pequeña rubia (« petite blonde ») trouva ces petites notes (...). » Cette optique – louable – devient o REVUE INTERNATIONALE DES ÉTUDES
méprise? (...) Désormais je vais prendre la route. aujourd’hui propension iconique. Quatrième de couverture DE DÉVELOPPEMENT. L’ancienne revue Tiers-
J’irai où mes envies, mes besoins me conduiront.» la mort, victime la veille d’un char républicain incontrôlable.
Son corps fut emmené de Port-Bou à Paris par son confrère de Regarder : « La personnalité de la future photoreporter Monde explore la question des « dépossessions
CLÉMENT BONDU est tout entière dans cette première scène, qui donne le foncières », avec des enquêtes de terrain en
Paul Nizan. Le Parti communiste lui offrit des funérailles Afrique, en Amérique latine et en Asie. Les
grandioses au Père-Lachaise. ton du portrait tendre et résolument féministe qu’en
accaparements peuvent prendre des formes
CINÉMA cisèle Serge Mestre. » Et pour parfaire l’icône artificielle, très diverses et aggravent la crise des milieux
En 2001, des photographies de Taro furent montrées à il faut œuvrer à la « décapaïser ». Dans La Fille au Leica, ruraux. (N° 238, avril-juin, trimestriel, 20 euros.
l’hôtel de Sully. En 2006, François Maspero lui consacra Capa est ainsi « l’homme le plus enclin à confondre – Paris.)
NOUS LE PEUPLE. – Claudine Bories et un livre (3) et la biographie de Schaber fut traduite en réalité et mensonge ». Taro ne se mue-t-elle pas en l’ins-
Patrice Chagnard o FALMAG. Les pressions exercées par M. Donald
français ; en 2007 eut lieu à New York une première expo- trument d’un marketing genré en mal de modèles ? Même Trump sur la politique migratoire mexicaine; les
Sortie en salles le 18 septembre 2019. sition. La découverte de la « valise mexicaine », ensuite, Google s’est emparé d’elle en août 2018, en commémorant avancées des luttes paysannes en Amérique latine;
Après Les Arrivants (2010) et Les Règles du jeu permit l’identification de ses clichés. Sa légende reprit de sa naissance. les résistances locales aux «projets de dévelop-
(2014), Claudine Bories et Patrice Chagnard pré- la vigueur. Elle devint un personnage de roman. pement» en territoire maya au Mexique. (N° 141,
sentent le troisième volet de leur état des lieux de Le magnifique travail de Taro, sa place pionnière juillet, trimestriel, 5 euros. – Paris.)
la France, en mettant en scène la crise de la démo- La Fille au Leica brosse son portrait grâce aux récits dans le photoreportage de guerre valent mieux que
cratie. De janvier à juillet 2018, ils ont filmé les o CAHIERS D’HISTOIRE. Le traitement du
de trois de ses amis. L’auteure précise : « Merci à ceux qui les fantasmes de biopic littéraire. Juste un peu flou : conflit israélo-palestinien par les instances inter-
ateliers d’écriture animés par une association
d’éducation populaire, Les Lucioles du doc. Trois
ont tenté de calmer ma frénésie de documentation, en ainsi s’intitulait l’autobiographie de Capa (1947). nationales, du mandat de la Société des nations
groupes, communiquant par messages vidéo, me rappelant que j’écrivais un roman. C’est vrai : même Avec la lumière portée sur elle aujourd’hui, Gerda à l’Organisation des Nations unies (ONU).
planchent sur la Constitution en faisant assaut si j’ai puisé à des sources, l’âme du livre, par la force des Taro apparaît, elle, flouée. Avec ce constat : « L’ONU s’est révélée impuissante
d’imagination et de raison pour améliorer la Loi choses, est le fruit de mon imagination. » Ce qui semble à apporter une solution pérenne.» (N° 142, avril-
fondamentale. Pourtant éloignés du cœur du sys- inviter à taire toute critique.
A NNE M ATHIEU . mai-juin, trimestriel, 17 euros. – Paris.)
tème, ceux ou celles qui ne votent pas, des détenus
de Fleury-Mérogis, des lycéens de première éco- o F UTURIBLES . Une enquête sur les valeurs
nomique et sociale à Sarcelles et des femmes de
Regarder (4), de Serge Mestre, se préoccupe du travail (1) Helena Janeczek, La Fille au Leica, Actes Sud, Arles, 2018, des Français montre que, si l’individualisme
photographique de Taro et de son engagement à la gauche 384 pages, 22,80 euros. progresse et si la religion continue de reculer,
l’association Femmes solidaires de Villeneuve-
Saint-Georges ne ménagent pas leurs efforts, dans du Parti communiste. Mestre s’appuie sur Schaber et (2) Irme Schaber, Gerda Taro. Une photographe révolutionnaire l’attachement à un État protecteur – voire une
une ambiance aussi constructive que joyeuse. Maspero, mais n’évite pas les clichés : « Les deux photo- dans la guerre d’Espagne, Anatolia - Éditions du Rocher, Paris, demande d’ordre public – demeure fort. (N° 431,
Mais, s’ils sont invités à l’Assemblée nationale 2006. juillet-août, bimestriel, 22 euros. – Paris.)
graphes sont restés allongés. Enlacés, ils perçoivent
par quelques députés qui acceptent de reprendre (3) François Maspero, L’Ombre d’une photographe, Gerda Taro,
dans un amendement l’une de leurs propositions, encore l’odeur de la poudre, de la pierre qui casse, de la Seuil, coll. « Fiction et Cie », Paris, 2006. Cf. également le roman de o NORDIQUES. Avec le réchauffement clima-
la ministre de la justice Nicole Belloubet balaie poussière soulevée. Les yeux collés par la sueur, les Susana Fortes En attendant Robert Capa, Éditions Héloïse tique, le mythe des passages arctiques enraciné
leur utopique contribution constitutionnelle. Les larmes et les cendres, ils s’embrassent comme ils ne d’Ormesson, Paris, 2011. dans la littérature renaît, quitte à sous-estimer
gueux ont fini de rêver. Ils ont cependant beau- les aspects logistiques et économiques de l’ou-
l’avaient jamais fait. » (4) Serge Mestre, Regarder, Sabine Wespieser, Paris, 2019, 232 pages, verture de ces routes. Une étude généalogique
coup appris les uns des autres, notamment qu’en- 19 euros.
semble ils forment un « nous », un peuple. du recyclage de l’imaginaire viking par les mouve-
Avec Après Gerda, Pierre-François Moreau (5) écrit (5) Pierre-François Moreau, Après Gerda, Éditions du Sonneur, Paris, ments d’extrême droite en France et en Belgique.
P. P. lui aussi, selon son éditeur, un « roman où se mêlent 2018, 160 pages, 16 euros. (N° 37, printemps, semestriel, 19 euros. – Caen.)
27 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2019

CINÉMA

Frederick Wiseman,
DANS LES REVUES épopées ordinaires

© ADAGP, PARIS, 2019 - SIMON LEE GALLERY, LONDRES, NEW YORK, HONGKONG
o REVUE INTERNATIONALE DE L’ÉCO-
NOMIE SOCIALE . On oppose souvent l’en-
treprise et l’association, en soulignant que la
Parce qu’il semble rendre compte directement de la réalité,
première serait construite sur la prise de risque
tandis que la seconde le serait sur la protection
le cinéma documentaire est souvent considéré comme porteur
contre le risque. Cette opposition est artificielle,
comme le révèle l’analyse des pratiques. (N° 353,
de vérité objective. C’est oublier que, si le film s’appuie sur des
juillet, trimestriel, 30 euros. – Nanterre.) éléments du réel, ceux-ci sont choisis, mis en scène, organisés
o S OCIALTER . Un dossier sur la gratuité,
entre formes néolibérales et projets écosocia-
par un auteur. Ce que revendique Frederick Wiseman, célébré
listes. Une réflexion du politiste Luc Semal sur comme l’un des grands observateurs des États-Unis.
la notion d’effondrement. Dans le secteur du
fret maritime, le retour des navires à voiles est
dans l’air du temps. (N° 36, août-septembre,
bimestriel, 6,50 euros. – Paris.)

o CARTO. La criminalité environnementale PAR PHILIPPE PERSON *

A
met en danger la biodiversité, et particulièrement
certaines espèces emblématiques. Les cartes
du trafic animal ressemblent, par les routes
tortueuses empruntées, à celles des commerces HANS-PETER
illicites. (N° 54, juillet-août, bimestriel, FELDMANN.
10,95 euros. – Areion, Paris.) U DÉBUT, un cadre rural ; à la fin, une – Sans titre, sans date
pierre tombale. Entre-temps, Frederick Wiseman,
o URBANISME. Un dossier sur la logistique en 89 ans, aura choisi, pour son dernier film, de plonger
ville et le transport de proximité des marchandises.
Ce sujet généralement délaissé par les urbanistes
son public pendant plus de deux heures parmi les
permet de repenser la ville en trouvant de nou- habitants d’une petite commune du Middle West, le dans les années 1960, en suivant des personnages parents, sur son avenir. Ex Libris (2017) permet
velles voies : fluviales, cyclables ou ferroviaires. cœur profond des États-Unis. Pour Monrovia, Indiana, avec des caméras devenues légères. Ce n’est pas un de tout savoir des restrictions de crédit affectant
(N° 413, avril-juin, trimestriel, 20 euros. – Paris.) sorti en France en avril 2019, il a filmé sous tous ses hasard si le film porte le nom de la revue annuelle la New York Public Library et des discussions
o HESAMAG. «La prison offre un miroir grossissant angles pendant plusieurs semaines cette petite que gardiens et prisonniers fabriquent en commun : des responsables de la bibliothèque pour en
de toutes les formes d’inégalité sociale » : coup de commune de 1 400 habitants – du conseil municipal Wiseman n’a pas pour dessein de reconstituer maintenir malgré tout les activités.
projecteur sur le travail des prisonniers – vecteur aux salons de coiffure, des vétérinaires au tatoueur, platement la vérité du monde, mais de restituer la
de réinsertion ou exploitation ? À lire également, de l’armurerie à l’école, de la fête du village à un réalité dans ses surprises, en n’oubliant pas que la Si cet avocat de formation réussit ainsi à donner
les stratégies de lutte développées par un employé très concrètement voix aux débats, aux préoccupations,
d’Amazon devenu représentant syndical. (N° 19, mariage et un enterrement. Aucune voix off, aucun vedette est le lieu qu’il a choisi, ou le lien entre les
premier semestre, gratuit. – Bruxelles, Belgique.) sous-titre explicatif, aucun entretien. Avec les images hommes qu’il filme. aux enjeux d’aujourd’hui, cela tient aux conditions
et les sons qui lui sont proposés, le spectateur a tous dans lesquelles il filme. Avec son opérateur qui tient
o DROIT ANIMAL, ÉTHIQUE & SCIENCES. Dès ses débuts, il se méfie du point de vue une caméra légère – de plus en plus légère au fil des
La cohabitation entre pastoralisme et grands les éléments pour comprendre les situations décrites.
prédateurs. Paradoxe : le retour du loup a conduit Il n’en sait ni plus ni moins que le cinéaste. C’est la préconçu et des partis pris. Plus tard, il le formulera progrès techniques – et un assistant-son, il choisit de
à un soutien public au pastoralisme et à un méthode de Wiseman depuis son premier film, Titicut clairement, égratignant au passage un cinéaste dont s’occuper avant tout du son et non de l’image, d’où
rebond des emplois de berger. L’accompagnement Follies, en 1967. il n’aime vraiment pas la manière d’agir : « J’essaie cette manière unique de s’emparer des paroles, de
technique des éleveurs mérite d’être renforcé. de rester les yeux ouverts et le film est avant tout le fixer les dialogues.
(N° 102, juillet, trimestriel, gratuit. – Paris.)
Monrovia, remarquable pour avoir été dans résultat de la synthèse de tout ce que j’ai appris

F
o CAMPAGNES SOLIDAIRES. Les épiceries l’Indiana l’une des premières communes dotées pendant le tournage, et pas de ce que j’ai pensé
de campagne refleurissent un peu partout en d’une équipe scolaire de basket, a voté à plus de avant d’avoir fait l’expérience d’un lieu pendant
France, sous des formes diverses : participatives,
associatives, collectives, etc. Elles traduisent le 76 % pour M. Donald Trump lors de la dernière plusieurs semaines. Autrement, on fait du cinéma à
souci de la proximité et de l’écologie au travers, élection présidentielle. Jamais ce nom ne sera la Michael Moore (3). » Ainsi, High School (1968),
ORT du premier amendement de la Constitution,
notamment, des circuits courts. (N° 352, juil- prononcé ; le spectateur est simplement rendu attentif portrait d’un lycée que n’a pas encore touché l’ère
let-août, mensuel, 6 euros. – Bagnolet.) de la contestation, s’achève sur la lecture publique qui lui permet de filmer dans les lieux publics – à
à tout ce qui permet de saisir le sens de ce vote
d’une lettre adressée à son ancien professeur par un l’exception de la Maison Blanche, qui lui a refusé
o L’ANTICAPITALISTE. L’organe du Nouveau dans cette commune à 96 % blanche.
Parti anticapitaliste (NPA) réplique aux critiques élève qui mourra au Vietnam. Cette fin peut s’inter- l’entrée –, il a pu s’installer dans un tribunal, un
de Lutte ouvrière (LO) sur la conduite de la Contrairement à de nombreux documentaristes, préter aussi bien comme une apologie d’un système bureau d’aide sociale, une caserne ou des salles
lutte sociale à l’usine Ford de Blanquefort ; le
Wiseman se refuse à instruire à charge contre des capable de former des citoyens conscients de leur de classe. Pendant de longs moments, il s’imprègne
Venezuela entre impérialisme (américain) et du lieu et des gens, et ne déclenche pas sa caméra
« gabegie autoritaire » (celle du président Nicolás électeurs bien ancrés à la droite du Parti républicain. devoir que comme sa condamnation...
Maduro) ; la nature de classe des « gilets jaunes ». C’est au contraire avec une extrême bienveillance systématiquement. Chaque jour, il enregistre entre
(N° 106, été, mensuel, 4 euros. – Montreuil.) qu’il les montre dans leur quotidien. Et ce qui ressort Quand, à propos de Law and Order (1969), où il une et deux heures. Il finit en possession de
de ces images, c’est une vie tranquille de « braves suit la police de Kansas City, on reproche à Wiseman plusieurs centaines d’heures de rushs dont il n’uti-
o DEDANS DEHORS. « Colmater les failles du lisera qu’un tout petit pourcentage, même pour
système pénal à grand renfort de béton » : le pério- gens » qui aiment contempler des voitures anciennes de ne pas avoir réalisé, à un moment où les brutalités
dique de l’Observatoire international des prisons et acheter des armes à feu. Son film achevé, Wiseman policières contre les manifestants étaient partout ses réalisations-fleuves. Répétant que son tournage
(OIP) collabore avec La Revue dessinée pour
dira avoir été surtout marqué par la religiosité des dénoncées, un film antiflics, sa réponse est claire : fait office de repérage, il construit son film au
mettre en lumière l’« entêtement coupable » des montage, où il découvre alors vraiment son
autorités à privilégier les approches sécuritaires. Monroviens et par leur manque de curiosité pour « Ça m’a pris... quinze minutes à être assis sur le
(N° 104, juillet, trimestriel, 7,50 euros. – Paris.) l’extérieur, même pour Indianapolis, la grande cité siège avant d’une voiture de police pour comprendre objet – un montage-mosaïque dans lequel les scènes
toute proche. Cet arrêt sur images parmi des « petits que ce que les gens se font les uns aux autres nécessite se répondent, se composent selon une logique qui
o LA GALIPOTE. Le périodique d’information n’a rien d’un déroulement linéaire et chronologique.
critique fête ses 40 ans avec un dossier pour Blancs » donnera aux historiens bien des indications l’appareil policier. (...) La police est une expression
mettre fin à « linkysition », ou la pression exercée sur les États-Unis de 2018. En cela, Wiseman, chro- de l’humanité. [Elle] découle de nous et [sa] brutalité Il passe six à huit mois à « écrire » son film.
par Enedis pour imposer ses compteurs Linky. niqueur de son temps qui s’interdit tout jugement a est notre brutalité (4). » Dans son film, on verra des
En l’absence de réponses solides à leurs questions agents capables de violences et, parallèlement, de ce Il s’ensuit que tous ceux qui interviennent
priori sur ce qu’il filme, est un grand archiviste.
légitimes (sécurité incendie, contrôle des données,
que Wiseman appelle des « actes de gentillesse ». paraissent porter une parole vraie et l’énoncer avec

D
effets des ondes), plus de neuf cents communes une conviction, une clarté et une qualité d’expression
et des milliers de foyers n’en veulent pas. Ce lettré francophile a tourné un film au Royaume-
(N° 140, été, trimestriel, 6 euros. – Vertaizon.) Uni (National Gallery, 2014) et quatre en France (1), qui confirment qu’on est au-delà du cinéma-vérité
où il a régulièrement participé au festival Cinéma du d’autrefois. D’autant que, s’il y a quelques regards à
o R EGARDS . Un portrait enthousiaste de la caméra, ils sont peu nombreux, car les personnes
Mme Alexandria Ocasio-Cortez, qui, aux États- réel à la Bibliothèque publique d’information (Centre
ANS les années 1960-1970, il s’attache oublient vite sa présence, aidées par la quasi-absence
Unis, avec M. Bernie Sanders, redonne des cou- Pompidou), à Paris. Il a été produit principalement
leurs à la gauche en liant les combats écologiques aux fonctions essentielles d’un État : école (High de mouvements d’appareil. Certains peuvent être
par une chaîne publique américaine, Public Broad-
aux inégalités sociales ou raciales. Une enquête School), police (Law and Order), santé (Hospital, tentés de mentir, mais, pour le réalisateur, nul n’est
sur le « projet diabolique » de Mme Marine Le Pen. casting Service, qui lui assura au moins une diffusion
1970), armée (Basic Training, 1971), justice (Juvenile capable de jouer un autre rôle que le sien plus de
(N° 51, été, trimestriel, 17 euros. – Paris.) nationale – il lui fallut attendre plusieurs décennies
Court, 1973), aide sociale (Welfare, 1975). À partir quelques minutes. Wiseman admet bien sûr qu’il
avant d’être vu plus largement et distribué en salles.
des années 1980, il élargit son champ d’action et interprète le monde, mais il affirme avec vigueur :
Son œuvre consiste essentiellement en une exploration
o NOUVEAUX ESPACES LATINOS. La litté- l’ouvre de façon inattendue, en filmant par exemple « Les documentaires – comme les pièces de théâtre,
rature latino-américaine est à l’honneur dans un protéiforme des institutions américaines, ce qui l’a
une agence de mannequins (Model, 1980), un les romans, les poèmes – appartiennent à la forme
dossier sur Roberto Bolaño, Alfredo Bryce Eche- mené une dizaine de fois à New York, dans dix-huit
champ de courses (Racetrack, 1985) ou le grand fictionnelle et n’ont aucune utilité sociale
nique et Alejandro Zambra ; retour sur une États de l’Union au moins, sur le canal de Panamá
bande dessinée chilienne consacrée à Salvador magasin Neiman Marcus de Dallas (The Store, mesurable (5). »
(Canal Zone, 1977), au Proche-Orient (Sinai Field
Allende et présentée au Festival d’Angoulême ; 1983). Chacun de ses films constitue un univers en
portrait du Mexicain Andrés Manuel López Obra- Mission, 1978) et en Allemagne, à propos des
soi. Et Wiseman prend tout le temps qu’il estime Ce grand admirateur de Samuel Beckett, dont il
dor, « le président qui ne voyage jamais ». (N° 300, manœuvres des forces américaines (Manœuvre, 1979).
juillet-septembre, trimestriel, 7,50 euros. – Lyon.) nécessaire pour écrire chaque nouveau chapitre de a d’ailleurs mis en scène au théâtre Oh les beaux
Cet ensemble de plus de trente-cinq films constitue
son grand livre du monde. jours, n’a réalisé qu’une seule fiction (La Dernière
un témoignage unique sur un demi-siècle de l’histoire
Lettre, 2002), une magnifique épure en noir et blanc
o LA SEPTIÈME OBSESSION. Le cinéma et de la première puissance mondiale, accompagnant Pour parler des soins palliatifs dans un hôpital tirée d’un chapitre de Vie et destin, de Vassili Grossman.
les sept péchés capitaux : une façon originale ses grandes heures et ses doutes, de la présidence de de Boston, il élabore l’une de ses œuvres les plus Ce qu’écrit la narratrice à son fils avant d’être
de passer en revue les sorties de l’été sans se Lyndon Johnson à celle de M. Trump (2). fortes, un film-fleuve de trois cent quarante-huit
priver de clins d’œil au passé. (N° 23, été, assassinée par les nazis parcourt tout le cinéma de
bimestriel, 6,90 euros. – Paris.) minutes dont aucune n’est inutile (Near Death, 1989). Wiseman : «Que te dire des hommes? Ils m’étonnent
C’est par le pénitencier psychiatrique pour «fous»
Pareillement, il lui faut deux cent quarante-huit en bien et en mal. Ils sont extraordinairement divers,
o L’ALLUME-FEU. Coup de vieux, coup de criminels de Bridgewater (Massachusetts) et ses
minutes pour décrire une bourgade de pêcheurs dans bien que tous connaissent le même destin. »
foudre, premier coup et contrecoup : cette méthodes d’un autre âge (gavage d’un prisonnier
revue de poésie prévient son « tendre lecteur » : Belfast, Maine (1999), ce qui lui permet notamment
refusant de s’alimenter par un tuyau en caoutchouc
« Fille d’artificiers, je compte beaucoup de 14-Juillet de montrer pendant onze minutes, en virtuose du
à mon calendrier.» (N° 3, trois numéros par an, enfoncé dans le nez) que Wiseman commence sa
montage, la fabrication des conserves de sardines.
été, 7 euros. – Paris.) carrière. Avec Titicut Follies, longtemps censuré, il (1) La Comédie-Française ou l’Amour joué, 1996 ; La Dernière
jette les bases de sa pratique cinématographique, Mais, depuis le début de son parcours, c’est Lettre, 2002 ; La Danse. Le ballet de l’Opéra de Paris, 2009 ; Crazy
o L’ART DU CINÉMA. Sous le titre «Les Misé-
rables», ce numéro s’intéresse à la représentation qu’il corrigera simplement en se dispensant ensuite peut-être comme formidable collecteur de paroles Horse, 2011.
des «prolétaires nomades» à l’écran, du personnage de tout montage alterné, et il s’affirme d’emblée qu’il est le plus marquant. On peut entendre, (2) L’intégrale de l’œuvre de Frederick Wiseman est disponible
de Charlot au film À la folie (2013), du réalisateur autrement que comme un documentariste – un mot chez Blaq Out. On peut se procurer la totalité des films réalisés
chinois Wang Bing, en passant par Le Petit Arpent comme si on les suivait intégralement, des cours jusqu’en 2015 séparément ou en trois coffrets. Ex Libris est sorti
qu’il n’emploie guère ; il préférera toujours dire : et des discours, écouter les arguments pointus en DVD en 2018 et Monrovia, Indiana paraît en septembre 2019.
du Bon Dieu (1958), d’Anthony Mann, et L’Extra-
vagant Mr. Deeds (1936), de Frank Capra. (N° 98, « Je fais des films. » Des films qui pourraient être des sénateurs de l’Idaho réunis à Boise, la capitale, (3) « Wiseman par Wiseman », Images documentaires, no 85-86,
printemps-été, semestriel, 15 euros. – Paris.) des fictions, et l’on sait d’ailleurs l’influence de pour débattre de questions constitutionnelles Paris, juin 2016.
Titicut Follies sur Vol au-dessus d’un nid de coucou, (State Legislature, 2007), ou suivre dans High (4) « Mort et résurrection du réalisme américain », entretien avec
de Miloš Forman (1975). Car cette immersion n’est School II (1994), incursion dans une école Claire Clouzot, Écran, no 50, Paris, septembre 1976. Cité dans
Retrouvez, sur notre site Internet, qu’en apparence du cinéma direct comme on en fait Maurice Darmon, Frederick Wiseman. Chroniques américaines,
une sélection plus étoffée de revues : progressiste du quartier new-yorkais déshérité Presses universitaires de Rennes, 2013.
www.monde-diplomatique.fr/revues de Spanish Harlem, la longue conversation entre (5) Frederick Wiseman, « Le montage, une conversation à quatre
* Écrivain. des professeurs, une collégienne enceinte et ses voix », Images documentaires, no 17, 2e trimestre 1994.
SEPTEMBRE 2019 – LE MONDE diplomatique
28

« Votre sourire,
faites-en un métier ! »
PAR GABRIELLE SCHÜTZ *
« T

BRIDGEMAN IMAGES
IENS-TOI droite ! », « Souris ! », « Recoiffe- même si le recrutement vise des publics plus variés :
toi ! », « Ne tourne pas le dos ! » : ces injonctions ne des jeunes femmes des beaux quartiers en quête d’ar-
sortent pas de la bouche d’une mère acariâtre, mais gent de poche se mêlent désormais à d’autres qui, de
de celles de supérieures hiérarchiques s’adressant à milieu modeste, tirent leur revenu principal de cette
de jeunes employées en tailleur. Payées au smic activité; des étudiantes côtoient des artistes désargen- ALLEN JONES. – « Secretary » (Secrétaire), 1972
horaire, les hôtesses d’accueil sont majoritairement tées ou des diplômées de fraîche date qui attendent de
embauchées par des agences qui les placent chez des décrocher un emploi dans leur domaine. Dans les bénéficier des mêmes droits, comme le comité d’en- cheffe hôtesse issue d’un autre site pour apporter du
sociétés clientes. Peuplant les manifestations sportives, sociétés clientes, on leur demande de se comporter treprise ou la cantine. Leur situation s’apparente à « sang neuf » et « casser les mauvaises habitudes ».
les inaugurations, les congrès ou les salons grand comme une maîtresse de maison avec ses invités. une externalisation à demeure. Cette forme particu- Il aurait même suggéré de renvoyer Céleste, accusée
public, comme le Mondial Paris Motor Show (ancien- lière de sous-traitance permet de sortir une partie de de bougonner ostensiblement. Le client se sert alors
nement Mondial de l’automobile de Paris), elles orien- Le contenu et le périmètre de leur métier s’avèrent la main-d’œuvre de la masse salariale dans le bilan du prestataire pour qu’il endosse à sa place des éva-
tent le public, essuyant au passage les «blagues» des mouvants. En dehors de l’accueil, les hôtesses assurent comptable – et donc d’afficher de meilleures perfor- luations défavorables. À l’inverse, l’agence peut éga-
visiteurs, qui les complimentent sur leur «carrosserie» parfois des tâches domestiques : préparer un café, arro- mances vis-à-vis des actionnaires ou d’éviter d’at- lement se défausser sur son donneur d’ordres (« Le
ou demandent si elles sont incluses dans le prix de la ser les plantes, s’assurer du bon ordonnancement des teindre certains seuils à partir desquels la loi impose client ne veut plus de toi ! ») pour imposer un chan-
voiture. Elles assurent aussi des missions en entreprise, lieux. Dans l’événementiel, on les trouve aux caisses, des institutions représentatives du personnel. gement d’affectation ou provoquer une démission.
en général plus longues. On les retrouve alors postées dans les vestiaires, dans les amphithéâtres pour passer Pour rester en emploi, il faut se couler dans le moule
derrière des comptoirs pour recevoir visiteurs et le micro lors d’un débat, pour remettre des présents De plus, en cas d’absence, le prestataire s’engage de la société cliente, tout en soignant ses relations
employés, et tenir le standard téléphonique. Âgées aux invités lors de cérémonies, ou affairées devant des à trouver une remplaçante dans un délai de moins de avec la société prestataire. Un exercice de vigilance
généralement de moins de 30 ans, elles représentent ordinateurs pour imprimer les documents des confé- deux heures. Cette grande flexibilité maintient la pres- et d’équilibrisme éreintant...
environ treize mille salariées en France placées en renciers. En entreprise, elles distribuent le courrier, sion sur le personnel, qui sait qu’il peut se faire ren-
entreprise, sans compter les milliers d’autres dépê- affranchissent les plis, réservent coursiers et taxis, voyer du jour au lendemain. Comme d’autres salariés Le métier semble archaïque en raison de l’image
chées lors d’événements ponctuels (1). gèrent l’attribution des salles de réunion, classent des sous-traités, les hôtesses sont reléguées et rattachées surannée de la féminité qu’il véhicule. Il fait pourtant
documents, gèrent les fournitures de bureau, font des à une convention collective moins avantageuse : le office de pointe avancée des mutations du salariat.
Les sociétés prestataires ne se contentent pas de photocopies, assurent de menues traductions. Parfois, travail le dimanche et la plupart des jours fériés ne Un nombre croissant de salariés travaillent à demeure
rechercher des jeunes femmes dotées d’une « bonne la réception du public devient même une tâche secon- donne par exemple pas lieu à une majoration. dans une société cliente tout en étant employés par
présentation » et de leur fournir un uniforme : elles daire, comme pour celles qui font office de force de une société prestataire. Le secteur des services aux

L
veillent à leur posture, au ton de leur voix, contrôlent vente supplétive sur les stands des salons ou qui s’ap- entreprises (un emploi sur sept du secteur marchand,
la hauteur de leurs talons au centimètre près, la teinte parentent à des assistantes des services généraux. hors agriculture et secteur financier) en fournit les
de leur rouge à lèvres, le degré de transparence de ’EXTERNALISATION à demeure nuit aussi à leurs plus gros contingents (6). Il inclut les agents de sécu-
leurs collants, la manière dont elles attachent leurs Comme toutes les activités dites «typiquement fémi- possibilités de carrière. Elle casse les voies tradi- rité (près de 140000 salariés en équivalent temps plein
cheveux... Les « chartes de qualité » qu’elles leur nines» (assistantes maternelles, aides à domicile), ce tionnelles d’évolution qui existaient par le passé, en 2016) ou les agents de nettoyage (404 000 per-
imposent dévoilent le type de féminité qu’on attend métier emprunte au travail domestique les traits du quand on pouvait entrer dans une entreprise au bas sonnes, soit 294000 salariés en équivalent temps plein
d’elles : « Votre maquillage ne doit surtout pas être dévouement et de... l’invisibilité. Les hôtesses n’ont de l’échelle, à l’accueil, pour ensuite devenir assis- en 2015), mais aussi les ingénieurs des sociétés de
agressif, mais l’on doit toujours sentir que vous avez pourtant pas à rougir de leurs qualifications. Elles sont tante et gravir progressivement les échelons. Si les services en ingénierie informatique (SSII) ou les
pris le plus grand soin à être la plus jolie », indique plus nombreuses à détenir un diplôme que les autres sociétés clientes ne sont pas censées intervenir dans consultants des sociétés de conseil. L’externalisation
l’une d’elles, qui précise par ailleurs que les salariées jeunes filles de leur génération, beaucoup plus nom- les tâches ou les conditions d’emploi des hôtesses, à demeure fournit une main-d’œuvre encore plus
doivent avoir les « mains soignées », un « maquillage breuses à avoir au moins le bac, et autant à avoir validé elles ont tendance à se comporter en employeur. flexible que le CDD, en dispensant de verser une
discret mais sophistiqué », utiliser un « parfum léger un bac + 2 ou plus (4). Rien d’étonnant à cela : les Elles choisissent souvent « leur » hôtesse sur la base prime de précarité.
et de bon goût », ne porter « aucun bijou fantaisie ou employeurs portent une grande attention à leur manière d’une présélection du prestataire, lui donnent des
voyant » et « respecter les règles de la bienséance ». de s’exprimer, en français comme en anglais, à l’oral directives ou lui demandent d’effectuer des heures Avec une telle panoplie, la menace brandie par le
comme à l’écrit. On exige d’elles polyvalence et facul- complémentaires sans en référer à l’employeur offi- gouvernement de frapper les employeurs de malus
Originellement conçue sur le modèle de l’hôtesse tés d’adaptation; pourtant, elles sont souvent perçues ciel. Les hôtesses, quant à elles, développent souvent (des taux de cotisations relevés) en cas de recours abu-
de l’air, l’hôtesse d’accueil voit le jour dans les comme des potiches dont le rôle se limiterait à sourire. un sentiment d’appartenance à la société cliente, et sif au CDD a peu de chances d’effrayer le patronat...
années 1960. On cherche alors surtout à recruter des Les agences ne sont pas les dernières à véhiculer cette beaucoup moins à leur société d’origine, dont elles
jeunes filles de bonne famille. Dans le sillage du mou- image, comme en témoigne un slogan imaginé dans ne voient que peu les responsables.
(1) Évaluation de l’auteure à partir des données disponibles
vement des relations publiques, ancêtre de la commu- les années 2000 par Pénélope, une des plus grandes provenant des organisations patronales du secteur pour l’année 2017.
nication d’entreprise, des écoles de «réussite fémi- sociétés prestataires du marché : «Votre sourire, faites- Ainsi, Céleste (5), salariée de Business Accueil, (2) Entretien avec Jean-Claude Tunon, fondateur de l’École inter-
nine » développent des formations. Elles entendent en un métier!». postule auprès de cette société pour devenir « cheffe nationale d’hôtesses Tunon, Hôtesses sans frontières, no 3, Paris,
s’inspirer des «arts d’agrément» qu’apprenaient autre- hôtesse» du grand laboratoire pharmaceutique auquel septembre 1970.
fois à leurs filles les mères bourgeoises et visent la La dévalorisation des hôtesses tient également à elle est affectée depuis trois ans et où travaillent une (3) Formations dispensées par l’École parisienne des hôtesses,
compétence professionnelle (avec de la sténo- leur statut. Elles ne sont pas embauchées par les socié- dizaine de collègues de moindre ancienneté. Pourtant, Hôtesses Magazine, no 1, Paris, juillet 1966.
dactylographie et de l’anglais) autant que l’«épanouis- tés qui recourent à leurs services, mais par des inter- Malika, qui n’a jamais mis les pieds sur ce site, est (4) Statistiques issues d’une base de données de 659 individus
construite lors de cette enquête.
sement de la personnalité féminine (2)», en dispensant médiaires, en contrat à durée déterminée (CDD) pour choisie pour le poste. Céleste pense que le client sou-
des «cours de maintien (3)». Cet imaginaire demeure, l’événementiel ou en contrat à durée indéterminée tenait sa candidature (elle s’entend très bien avec (5) Les prénoms et les noms de société ont été modifiés pour
préserver l’anonymat des personnes.
* Maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Versailles
(CDI), généralement à temps partiel, pour les postes lui), mais soupçonne sa responsable de Business
(6) Élaboration des statistiques annuelles d’entreprise (Esane),
Saint-Quentin-en-Yvelines. Auteure de Jeunes, jolies et sous- en entreprise. Elles travaillent dans les locaux de la Accueil de s’être opposée à sa promotion. Malika, Institut national de la statistique et des études économiques (Insee),
traitées : les hôtesses d’accueil, La Dispute, Paris, 2018. société cliente et côtoient ses salariés, sans pour autant elle, assure que le client a délibérément demandé une Paris, 2014.

SOMMAIRE Septembre 2019


PAG E 2 : PAG E 9 : PAG E S 20 E T 21 :
Le monde au saut du lit, par P IERRE R IMBERT. – Courrier des L’« État profond » à la manœuvre au Soudan, par GÉRARD PRUNIER. À Gaza, un peuple en cage, suite de l’article d’OLIVIER PIRONET.
lecteurs. – Coupures de presse.
PAG E S 10 E T 11 : PAG E S 22 E T 23 :
PAG E 3 : La gauche bolivienne a-t-elle enfanté ses fossoyeurs ?, par MAËLLE Impuissance ou cynisme face aux ventes d’armes européennes, par
De la pacotille aux choses qui durent, par RAZMIG KEUCHEYAN. MARIETTE. ROMAIN MIELCAREK.

PAG E S 4 E T 5 : PAG E 12 : PAG E S 24 À 26 :


La « bienveillance », cache-misère de la sélection sociale à l’école, Alliances insolites autour de la mer d’Oman, par C HRISTOPHE LES LIVRES DU MOIS. « Chaque fidélité », de Marco Missiroli,
par C LOTHILDE D OZIER ET S AMUEL D UMOULIN . – Introuvable JAFFRELOT. par H UBERT A RTUS . – « La Cage », de Lloyd Jones, par X AVIER
démocratisation de la philosophie, par S ERGE C OSPÉREC ET LAPEYROUX. – L’émancipation homosexuelle, question politique,
FRÉDÉRIC LE PLAINE. PAG E S 13 À 19 : par J EAN S TERN . – Dans la boîte à outils d’André Gorz, par
DOSSIER : À QUI PROFITE LA LUTTE ANTICORRUPTION ? – ALIOCHA WALD LASOWSKI. – Vols de colombes, par FRANÇOIS
PAG E S 6 E T 7 : Sermonner le monde ou le changer, par B ENOÎT B RÉVILLE ET A LBERA . – Comprendre le génocide rwandais, par P HILIPPE
La face cachée du miracle portugais, par MICKAËL CORREIA. R ENAUD L AMBERT. – Au Brésil, les arcanes d’un coup d’État L EYMARIE . – Marketing genré pour Gerda Taro, par A NNE
judiciaire, par P ERRY A NDERSON . – Les opposants russes sont MATHIEU. – Dans les revues.
PAG E 8 : toujours corrompus..., par TONY WOOD. – Colloques sous
influence dans le Golfe, par AKRAM BELKAÏD. – Un mal endémique PAG E 27 :
Colère à Hongkong, poudrière géopolitique, par MARTINE BULARD.
chez les élus indiens, par JEAN-LUC RACINE. – Dans les cuisines de Frederick Wiseman, épopées ordinaires, par PHILIPPE PERSON.
l’investigation, suite de l’article de PIERRE PÉAN.

Le Monde diplomatique du mois d’août 2019


www.monde-diplomatique.fr