Vous êtes sur la page 1sur 8

Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

CHAPITRE 13 – LA MESURE DE LA PROFITABILITE DE L’ENTREPRISE

THEME 2 ANALYSER LA SITUATION DE L’ENTREPRISE

Question de gestion Qu’est-ce qu’une entreprise performante ?


Programme

Analyse de la profitabilité :
Notions à construire - excédent brut d’exploitation (EBE), résultat d’exploitation (RE), résultat courant avant impôt (RCAI)
- capacité d’autofinancement (CAF)
À partir d’un contexte d’entreprise comportant les documents de synthèse et des éléments de comparaisons
temporelles et sectorielles, l’élève doit être capable :
Finalités de l’étude - de déterminer VA, EBE, RE, RCAI, CAF ;
- de conduire une analyse de la performance de l’activité à l’aide d’indicateurs de profitabilité en effectuant
des comparaisons dans le temps et dans l’espace ;

MISE EN SITUATION

La société Jean Moulin Mécanique SA fabrique et distribue des pièces mécaniques de précision (vis,
écrous, rotules…) en matière plastique et métallique. La clientèle est principalement composée de
professionnels.
M. Antoine, directeur financier de Jean Moulin Mécanique, souhaite mesurer et analyser la performance
de l’activité de l’entreprise, à l’aide d’indicateurs de profitabilité.

Annexe – Evolution du chiffre d’affaires et du résultat de l’entreprise


Grâce au travail de M. Yohann, la direction de l’entreprise peut utiliser les documents de synthèse pour
mesurer la performance de l’activité. Il a pu dresser un tableau de l’évolution du chiffre d’affaires et du
résultat sur plusieurs années

Travail à faire :
1. Globalement, comment évolue le CA ? Qu’en est-il du résultat ?
2. L’entreprise est-elle bénéficiaire ? Quel est le problème de Jean Moulin Mécanique ?
3. Pourquoi peut-on dire que l’entreprise est moins performante ?
4. Selon vous, la cause du problème est à rechercher dans quel document de synthèse ? Justifiez

M. Khalidy 1
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

MISSION 1 – DETERMINER LES RESULTATS DEGAGES PAR L’ACTIVITE

Contexte : Le directeur financier de l’entreprise Jean Moulin Mécanique SA, M. Antoine, vous
explique les différentes étapes de formation des résultats dégagés par l’entreprise. Pour cela, il
vous communique les comptes de résultat des années N, N-1 et N-2.

Annexe 1 – Comptes de résultat


COMPTE DE RESULTAT - Jean Moulin Mécanique SA
N-2 N-1 N
Produits d'exploitation
Vente de produits finis 1 899 185 1 943 656 1 890 608
Prestations de services 473 180 431 587 441 581
Montant net du CA 2 372 365 2 375 243 2 332 189
Production stockée
Production immobilisée 0 16 860 0
Subventions d'exploitation 4 715 3 456 3 300
Reprises sur dépréciations 12 516 18 008 14 829
Autres produits 206 35 242
Total des produits d'exploitation 2 389 802 2 413 602 2 350 560
Charges d'exploitation
Achats de marchandises 43 54 49
Achats matières premières et autres approv. 1 047 192 1 169 218 1 094 680
Variations de stocks 43 480 -78 182 -27 705
Autres achats et charges externes 318 521 328 780 321 299
Impôts, taxes et versements assimilés 29 604 32 262 33 508
Salaires et traitements 500 422 517 829 519 907
Charges sociales 144 960 149 243 152 672
Dotation aux amortissements et dép.
- Sur immobilisations : dotations aux amort. 26 136 27 335 78 566
- Sur actif circulant : dotations aux dép. 9 521 8 487 0
Autres charges 465 567 543
Total des charges d'exploitation 2 120 344 2 155 593 2 173 519
RESULTAT D'EXPLOITATION 269 458 258 009 177 041
Produits financiers
Autres intérêts et produits assimilés 5 168 4 976 4 230
Reprises sur dépréciation, prov. 0 0 0
Total des produits financiers 5 168 4 976 4 230
Charges financières
Intérêts et charges assimilées 2 827 3 807 8 732
Total des charges financières 2 827 3 807 8 732
RESULTAT FINANCIER 2 341 1 169 -4 502
Produits exceptionnels
- Sur opération de gestion 0 217 43
- Sur opération en capital 450 2 023 18 697
- Reprises sur dépréciation, prov. et transferts de charges 0 180 0
Total produits exceptionnels 450 2 420 18 740
Charges exceptionnelles
- Sur opération de gestion 476 474 436
- Sur opération en capital 31 1 716 22 757
Dotation aux dépréciations et prov. 123 0 0
Total charges exceptionnelles 630 2 190 23 193
RESULTAT EXCEPTIONNEL -180 230 -4 453
RESULTAT COMPTABLE avant Impôts 271 619 259 408 168 086
Impôts sur les bénéfices 65 987 56 987 34 567
RESULTAT NET COMPTABLE 205 632 202 421 133 519

M. Khalidy 2
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

A – L’EXCEDENT BRUT D’EXPLOITATION (EBE)

Contexte : M. Yohann souhaite évaluer au 31/12/N, l’excédent brut d’exploitation. Cet indicateur
permet de connaître les ressources dégagées par l’exploitation sans tenir compte de sa politique
d’investissement (amortissements absents du calcul) ni sa politique de financement (frais
financiers absents du calcul). Il s’agit d’un indicateur de performance industrielle et commerciale.

1. Rappelez ce que représente la valeur ajoutée et comment elle est calculée. A partir de l’annexe 1,
déterminez le montant de cette valeur ajoutée pour l’exercice N.
2. A quoi correspondent les charges de personnel ? Déterminez leur montant pour l’année N.
3. Calculez l’excédent brut d’exploitation (EBE) de l’entreprise Jean Moulin mécanique SA en
complétant le schéma ci-dessous. Commentez.
Annexe 2 – Schéma de calcul de l’excédent brut d’exploitation (EBE)

Valeur ajoutée - Impôts, taxes et vers. assimilés


……………….. ……………….

Subventions d’exploitation - Charges de personnel


……………….. ……………….

= Excédent brut d’exploitation (EBE)


……………….

B – LE RESULTAT D’EXPLOITATION (RE)

Contexte : M. Yohann vous demande de calculer le résultat d’exploitation. Ce dernier représente


le résultat de l’activité normale de l’entreprise. Il tient compte de la politique d’investissement de
l’entreprise (amortissements pris en compte dans le calcul) mais pas des éléments liés au
financement (pas de frais financiers dans le calcul) ni d’éléments exceptionnels.

4. A la lecture de l’annexe 1, déterminez le résultat d’exploitation de l’année N.


5. Calculez le résultat d’exploitation de l’entreprise pour l’exercice N, en complétant le schéma ci-
dessous. Commentez.
Annexe 3 – Schéma de calcul du résultat d’exploitation (RE)

Excédent brut d’exploitation - Dot. amort. Dépréc. et provisions


………………… …………………

Reprises / dépréc. et
transferts charges - Autres charges d’exploitation …………………
…………………

Autres produits d’exploit. = Résultat d’exploitation


…………………

C – LE RESULTAT COURANT AVANT IMPOT (RCAI)

Contexte : Vous devez maintenant terminer avec le résultat courant avant impôt. Contrairement
au résultat d’exploitation, le RCAI tient compte de la politique de financement de l’entreprise
(prise en compte des frais financiers dans le calcul).

6. Calculez le résultat courant avant impôt de l’entreprise pour l’exercice N, en complétant le schéma
ci-après. Commentez.

M. Khalidy 3
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

Annexe 4 – Schéma de calcul du résultat courant avant impôt (RCAI)

Résultat d’exploitation - Charges financières


……………….. ……………….

Produits financiers = Résultat courant avant impôt


……………….. ……………….

MISSION 2 – CALCULER LA RESSOURCE DEGAGEE PAR L’ACTIVITE DE


L’ENTREPRISE

Contexte : Le directeur financier de l’entreprise Jean Moulin Mécanique SA, envisage d’acquérir
de nouvelles immobilisations afin de renforcer la production existante. Il souhaite privilégier les
sources de financement internes et vous demande d’étudier la capacité d’autofinancement (CAF)
de l’entreprise.

Annexe 5 – La capacité d’autofinancement (CAF)


La capacité d’autofinancement représente la totalité des ressources internes que l’entreprise pourrait
consacrer à l’autofinancement.
CAF = Produits encaissables – Charges décaissables

7. Les notions de résultat net de l’exercice et de capacité d’autofinancement sont-elles similaires ?


Expliquez pourquoi ?
8. Quels sont les produits qui ne donnent pas lieu à un encaissement et les charges qui ne donnent pas
lieu à un décaissement ?
9. Pourquoi utilise-t-on, dans le calcul de la CAF, les termes « encaissables » et « décaissables » et
non « encaissés » et « décaissés » ?
10. Le directeur financier, M. Antoine, vous demande de calculer la CAF de l’année N et N-1 en
complétant le schéma ci-dessous. Les éléments utiles au calcul de la CAF se trouvent en annexe 1.
Annexe 6 – Calcul de la CAF à partir de l’EBE – Méthode soustractive
Méthode soustractive N-1 N % Évol.

EBE ……………… ……………… ………

+ Transferts de charges d’exploitation (791) ……………… ……………… ………

+ Autres produits d’exploitation (75) ……………… ……………… ………

+ Produits financiers encaissables (76, exclure 786) ……………… ……………… ………

+ Produits exceptionnels encaissables (77, exclure 775 et 787) ……………… ……………… ………

– Autres charges d’exploitation (65) ……………… ……………… ………

– Charges financières décaissables (66, exclure 686) ……………… ……………… ………

– Charges exceptionnelles décaissables (67, exclure 675 et 687) ……………… ……………… ………

– Participation des salariés aux résultats (691) ……………… ……………… ………

– Impôts sur les bénéfices (695) ……………… ……………… ………

= CAF ……………… ……………… ………

11. Pourquoi le calcul de la CAF commencer par l’EBE ?

M. Khalidy 4
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

Contexte : M. Antoine vous demande de vérifier le montant de la capacité d’autofinancement de


l’entreprise Jean Moulin Mécanique en réalisant le calcul à partir du résultat net comptable.

Annexe 7 – Calcul de la CAF à partir du résultat net comptable – Méthode additive


Méthode additive N-1 N % Évol.

RÉSULTAT NET COMPTABLE ………………... ………………. …………

– Reprises sur dépréciations et provisions (781, 786, 787) ………………... ………………. …………

– Produits de cession d’éléments d’actif (775) ………………... ………………. …………

+ Dot. amort., dépréciations, provisions (681, 686, 687) ………………... ………………. …………

+ VNC des éléments d’actif cédés (675) ………………... ………………. …………

= CAF ………………... ………………. …………

12. Quels sont les produits et les charges à éliminer du résultat net comptable pour aboutir à la CAF ?
13. Concluez sur l’opportunité d’utiliser un financement interne pour les prochains investissements de
l’entreprise.

MISSION 3 – DETERMINER LES INDICATEURS DE PROFITABILITE DE L’ENTREPRISE

Contexte : M. Antoine souhaite analyser la performance de l’activité de l’entreprise Jean Moulin


Mécanique à l’aide d’indicateurs de profitabilité. Il vous communique les éléments suivants pour
les exercices N-2 et N-1.

Annexe 8 – Agrégats de l’entreprise Jean Moulin Mécanique


Agrégats Montants N-2 Montants N-1

Excédent brut d’exploitation 292 858 276 355

Résultat net comptable 205 632 202 421

Capacité d’autofinancement 228 477 219 748

14. Calculez les indicateurs de profitabilité des exercices N, N-1 et N-2 en complétant le tableau ci-
dessous.

Indicateurs de profitabilité N-2 N-1 N


Taux de marge brute d’exploitation =
EBE / CA HT ……………….. ……………….. ………………..
Taux de marge bénéficiaire =
Résultat net comptable / CA HT ……………….. ……………….. ………………..
Taux de CAF =
CAF / CA HT ……………….. ……………….. ………………..

15. Commentez les résultats obtenus.

M. Khalidy 5
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

APPLICATIONS POUR CONSOLIDER LES NOTIONS

APPLICATION 1 – TESTER SES CONNAISSANCES


Cocher la (ou les) bonne(s) réponses
1. L’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation et le résultat courant avant impôt :
Sont toujours positifs
Sont toujours négatifs
Peuvent être négatifs ou positifs
2. L’indicateur de la performance industrielle et commerciale est :
L’excédent brut d’exploitation
Le résultat de l’exercice
La capacité d’autofinancement
3. La capacité d’autofinancement est la différence entre :
Les produits et les charges
Les produits encaissables et les charges encaissables
Les produits encaissés et les charges décaissés
4. L’indicateur global de la performance de l’entreprise est :
Le taux de marge brute d’exploitation
Le taux de marge bénéficiaire
Le taux de capacité d’autofinancement
5. Les indicateurs de profitabilité :
Complètent l’analyse du compte de résultat
Sont toujours exprimés en pourcentage
Doivent faire l’objet d’une comparaison dans le temps et /ou dans l’espace

M. Khalidy 6
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

APPLICATION 2 – ANALYSE DE LA PROFITABILITE DE L’ENTREPRISE GILLY MEUBLES


Vous travaillez dans la société Gilly Meubles, fabricant de meuble. Votre responsable vous demande de
présenter et d’analyser des indicateurs de rentabilité. Vous disposez du compte de résultat de l’année N.

Annexe – Compte de résultat de Gilly Meubles

Travail à faire :
1. Calculez l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation et le résultat courant avant impôt.
2. Calculez la CAF de l’entreprise selon la méthode additive. Vérifiez votre résultat avec la méthode
soustractive.
3. Calculez les différents indicateurs de profitabilité de l’entreprise.
4. Commentez.

M. Khalidy 7
Lycée Jean Moulin – Albertville TSTMG-GF

APPLICATION 3 – ANALYSE DE LA PROFITABILITE DE L’ENTREPRISE MOUTIERS CONFISERIES


L’entreprise Moutiers Confiseries est spécialisée dans la production et la distribution de confiseries
artisanales. Le comptable de l’entreprise vous communique les comptes de l’entreprise établis en N-1 et
N.
Annexe – Comptes de résultat des exercices N et N-1.

Travail à faire :
1. Déterminez l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation et le résultat courant avant
impôt au 31/12/N et au 31/12/N-1.
2. Calculez la CAF de l’entreprise Moutiers Confiseries pour les années N et N-1 selon la méthode
additive.
3. Déterminez les variations en valeur et en pourcentage, des résultats obtenus dans les questions
précédentes (N et N-1).
4. Calculez les différents indicateurs de profitabilité de l’entreprise pour les exercices N et N-1.
5. Commentez.

APPLICATION 4 – ARGUMENTATION STRUCTUREE


En une à deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur diverses situations de gestion
dont celle présentée dans le chapitre, répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :
«Comment les indicateurs de profitabilité améliorent-ils la performance de l’entreprise ?»

M. Khalidy 8

Vous aimerez peut-être aussi