Vous êtes sur la page 1sur 42

SMARTPART

Création d’un SmartPart d’ouverture

AUTEUR : Paul-Marie BOUVIER 1


Sommaire
Travail préliminaire.................................................................................................................................. 1
Trouver les icônes pour créer des SmartParts .................................................................................... 1
Création d’un SmartPart de fenêtre ........................................................................................................ 3
Paramétrage ........................................................................................................................................ 3
Script 3D .............................................................................................................................................. 4
Création du cadre de la fenêtre ...................................................................................................... 4
Création de l’axe de rotation de l’ouvrant ...................................................................................... 6
Création de l’ouvrant :..................................................................................................................... 7
Représentation ................................................................................................................................ 8
Création d’une poignée pour modifier l’ouverture ....................................................................... 11
Insertion de ressources externes .................................................................................................. 13
Script 2D ............................................................................................................................................ 19
Création de la boîte de dialogue ....................................................................................................... 24
Ajouter une image ......................................................................................................................... 26
Organisation des paramètres ............................................................................................................ 28
Enregistrer le SmartPart .................................................................................................................... 30
Créer une Bibliothèque de SmartParts.............................................................................................. 30
Utilisation d’un Smartpart d’ouverture ............................................................................................. 33
A partir d’un SmartPart existant dans le projet ............................................................................ 33
A partir de la bibliothèque ............................................................................................................ 35
A partir du fichier de SmartPart .................................................................................................... 36
Fonctions supplémentaires ............................................................................................................... 37
Paramétrage binaire ...................................................................................................................... 37

2
Travail préliminaire

Trouver les icônes pour créer des SmartParts


Dans la fenêtre des Fonctions. Sélectionner dans le menu déroulant les
Modules supplémentaires puis dans les onglets situés sur le côté cliquer
sur SmartParts.

Les icônes permettant de créer des SmartParts ne sont pas accessibles


dans la configuration standard ; seul 4 icônes sont disponibles, dans la
partie créer on trouve deux icônes permettant d’insérer des SmartParts
existants, et dans la partie modifier deux icônes permettant d’actualiser
les Smartparts et de les modifier avec leurs poignées.

Afin de créer des SmartParts, on doit aller chercher les icônes


nécessaires. Pour cela dans la barre de menu, cliquer sur Affichage,
Barre d’Outils, Personnaliser.

1
Dans la nouvelle fenêtre, dans l’onglet Personnaliser, choisir Autres
fonctions représentées par icônes.

Dans la partie Boutons chercher les icônes suivantes : Créer

SmartParts, Modifier SmartPart avec un script, Modifier les


propriétés SmartPart avec la boîte de dialogue. Cliquer et déplacer ces
icônes afin de créer une barre d’outils SmartPart dans l’interface
utilisateur.

On peut maintenant passer à la création des SmartParts.

2
Création d’un SmartPart de fenêtre
Dans cette partie nous allons apprendre comment créer un SmartPart
d’ouverture et quelles sont ses différences par rapport à un SmartPart
d’objet. Pour cela nous allons s’appuyer sur l’exemple de la création
d’une fenêtre.

Paramétrage
Créer un nouveau projet et sélectionner un calque vierge dans la base
du projet.

Cliquer sur l’icône (créer un SmartPart) la fenêtre SmartPart-


Editeur s’ouvre. Cliquer ensuite sur le symbole en haut à gauche de
la fenêtre, la fenêtre de paramétrage d’un Nouveau Smartpart s’ouvre :

Dans cette fenêtre on peut définir le nom, les unités (longueur et angle)
et surtout le type de SmartPart. Dans notre cas les types assignés aux
ouvertures sont : Fenêtre, Porte, Appui de Fenêtre et Protection solaire.
Pour notre exemple rentrer les caractéristiques suivantes, Nom :
Fenêtre_tutorial, Type : Fenêtre, Unité de longueur : Mètre, Unité
d’angle : Degré. Puis cliquer sur OK.

3
Les informations que l’on vient de rentrer se retrouvent dans la partie
supérieure de la fenêtre.

Dans l’onglet Paramètres on trouve les paramètres classiques de tous


les SmartParts : REF_X, REF_Y et REF_Z respectivement les valeurs de
références suivant les directions X, Y et Z.

Mais également des paramètres spécifiques : REF_pnt_A, REF_pos_A,


REF_pos_B et REF_poly. Nous allons voir l’utilité et l’utilisation de ces
paramètres dans la suite de l’exemple.

Remarque : Dans le cas de SmartParts d’ouvertures, il n’est pas


nécessaire de définir un rectangle de référence.

Script 3D
La représentation en 3D se paramètre grâce au script 3D. Pour cela dans
la fenêtre SmartPart-Editeur, cliquer sur l’onglet Script 3D.

Création du cadre de la fenêtre


Dans le script 3D on crée un cadre à l’aide de la fonction BOX. Pour le
montant inférieur taper :
>!montant inférieur
>BOX REF_X , REF_Y, 0.08
Remarque 1 : Dans le cas d’un SmartPart d’ouverture REF_Y représente
la profondeur de la fenêtre, définie lors de la création d’une ouverture.
Remarque 2 : Les caractères précédés d’un « ! » sont des commentaires
permettant de se repérer dans le script.

Une fois cela effectué, cliquer sur Vérifier/formater le script en haut


à droite de la fenêtre. Si le script est correct le message « 3D-Script
Syntax correct ! » s’affiche. Dans le cas contraire un message d’erreur
apparaît, indiquant le numéro de ligne où se trouve l’erreur.

4
Cliquer maintenant sur Exécuter le script. Le SmartPart se dessine
dans la fenêtre « Aperçu objet » en haut à droite.

Remarque : Répéter ces opérations après la saisie de chaque ligne de


codes, cela permet de se contrôler régulièrement.

On continue la création du cadre :


> !cadre fenêtre
>!montant supérieur
>TRANSZ REF_Z
Remarque : La commande TRANS permet de faire une translation du
point d’origine. Plusieurs possibilités : dans le cas d’une translation
suivant une seule direction on utilise TRANSX, TRANSY ou TRANSZ suivi
de la valeur de translation. Ou si la translation est suivant plusieurs
directions on utilise la commande TRANS suivi des valeurs de
déplacement suivant X, Y et Z séparées par des virgules.
>BOX REF_X, REF_Y, -0.05
>RESTORE 1
Remarque : La commande RESTORE permet de rétablir l’emplacement du
point d’origine. Le chiffre indique le nombre de translations à annuler.
>!montant gauche
>BOX 0.05, REF_Y, REF_Z
>!montant droit
>TRANSX REF_X
>BOX -0.05, REF_Y, REF_Z
>RESTORE 1

Le cadre de la fenêtre est ainsi créé, comme on peut le voir dans


l’aperçu d’objet.

5
Création de l’axe de rotation de l’ouvrant
Pour permettre à l’ouvrant de bouger, il faut créer un nouveau
paramètre définissant l’angle d’ouverture. Pour cela retourner dans
l’onglet Paramètres et cliquer sur Ajouter un nouveau paramètre. Créer
un paramètre, ayant pour nom ouv_ang, de type angle :

Aller maintenant dans le script 3D et ajouter les lignes de codes


suivantes à la fin du script :
>TRANS 0.04 , -0.01 , 0.08
>ROTZ - ouv_ang
Remarque : La commande ROTZ permet de faire une rotation autour de
l’axe Z en bleu sur l’aperçu d’objet. Il existe également les commandes
ROTX pour une rotation autour de l’axe X et ROTY pour une rotation
autour de l’axe Y.

6
Comme on peut le voir dans l’aperçu d’objet on a créé un axe de
rotation au niveau du cadre de la fenêtre qui permettra de faire varier
l’ouverture de la fenêtre.

Cependant nous devons paramétrer le paramètre ouv_ang pour qu’il ne


puisse pas dépasser 180° d’ouverture. Pour cela cliquer sur l’onglet
Script de paramètres. Et saisir les lignes de codes suivantes :

>VALUES ouv_ang RANGE [0,180] STEP 0,1

Remarque: La commande VALUES permet d’assigner une ou plusieurs


valeurs à un paramètre. Syntaxe : VALUES valeur 1, valeur 2,….., valeur n.
On peut également ce qui est notre cas assigner une plage de valeurs
comprises entre deux limites : commande VALUES suivi de la commande
RANGE [valeur de départ, valeur finale] (un crochet ouvert exclut la
valeur limite, un crochet fermé inclut la valeur). Et enfin on peut assigner
un pas aux valeurs avec la commande STEP valeur de départ, pas.

Création de l’ouvrant :
On crée un deuxième cadre à l’intérieur du premier et un rectangle pour
le vitrage, en utilisant les mêmes fonctions vu précédemment. Ajouter
les lignes de codes suivantes à la suite du script :

>!cadre ouvrant
>!montant gauche
>TRANS 0.01,0.02,0
>BOX 0.04 , -0.04 , REF_Z - 0.13
>RESTORE 1
>!montant droit
>TRANS REF_X - 0.09,0.02,0
>BOX -0.04 , -0.04 , REF_Z - 0.13
>RESTORE 1
>!montant inférieur
>TRANS 0.01,0.02,0
>BOX REF_X - 0.1 , -0.04 , 0.04
>RESTORE 1
> !montant supérieur
>TRANS 0.01 , 0.02 , REF_Z - 0.13
>BOX REF_X - 0.1 , -0.04 , -0.04
>RESTORE 1
>
>!vitrage
>TRANS 0.05 , 0.02 , 0.04
>BOX REF_X - 0.18 , -0.02 , REF_Z - 0.21
>RESTORE 1

7
La géométrie de la fenêtre est maintenant terminée.

Représentation
Pour avoir une représentation plus réaliste, nous allons voir dans cette
partie comment attribuer une couleur, ou un type de surface à des
éléments.

La commande à utiliser pour colorer un élément est la commande


COLOR suivi du numéro de la couleur ou de paramètres de couleurs.
Pour créer une surface la commande est MATERIAL suivi du paramètre
de surface ou de la désignation de la surface.

Ainsi afin d’avoir des couleurs paramétrables nous allons créer des
paramètres de couleurs. Pour cela Cliquer sur l’onglet Paramètres de

l’éditeur de SmartParts. Puis cliquer sur Ajouter un Paramètre en


haut à gauche de la fenêtre.

8
Créer les paramètres suivants :
cadre_coul de type couleur et vitrage_surf de type surface valider en
cliquant sur OK après la création de chaque paramètre.

Une fois cela effectué, cliquer sur Exécuter le Script :

Dans cette nouvelle fenêtre on peut assigner une valeur à l’ensemble


des paramètres existants. Cliquer à côté de cadre_coul, et dans le menu
déroulant choisir la couleur numéro 13, et à côté de vitage_surf choisir
la surface glass_normal dans les surfaces d’origine du logiciel :

Retourner dans le script 3D et ajouter les lignes de codes suivantes


avant !cadre fenêtre :
>COLOR cadre_coul

9
Tous les éléments sont maintenant de couleur 13. Afin de stopper la
commande il faut soit assigner une nouvelle couleur avec la commande
COLOR suivi d’un paramètre, soit saisir COLOR -1 qui réinstaure la
couleur par défaut. Ainsi juste avant !vitrage ajouter les lignes de codes
suivantes :
>COLOR -1

Pour la surface ajouter les lignes de codes suivantes, avant !vitrage :


>MATERIAL vitrage_surf
La commande se termine quand il y a une autre commande MATERIAL
suivi d’un paramètre, ou par MATERIAL " ". Dans notre cas après les
lignes de codes du vitrage saisir :
>MATERIAL ""
Récapitulatif du script 3D :
>COLOR cadre_coul
>
>!cadre fenêtre
> !montant inférieur
>BOX REF_X , REF_Y , 0.08
>!montant supérieur
>TRANSZ REF_Z
>BOX REF_X , REF_Y , -0.05
>RESTORE 1
>!montant gauche
>BOX 0.05 , REF_Y , REF_Z
>!montant droit
>TRANSX REF_X
>BOX -0.05 , REF_Y , REF_Z
>RESTORE 1
>
>TRANS 0.04 , -0.01 , 0.08
>ROTZ -ouv_ang
>
>!cadre ouvrant
>!montant gauche
>TRANS 0.01,0.02,0
>BOX 0.04 , -0.04 , REF_Z - 0.13
>RESTORE 1
> !montant droit
>TRANS REF_X - 0.09,0.02,0
>BOX -0.04 , -0.04 , REF_Z - 0.13
>RESTORE 1
>!montant inférieur
>TRANS 0.01,0.02,0
>BOX REF_X - 0.1 , -0.04 , 0.04
>RESTORE 1
> !montant supérieur
>TRANS 0.01 , 0.02 , REF_Z - 0.13
>BOX REF_X - 0.1 , -0.04 , -0.04
>RESTORE 1
>
>COLOR -1
>MATERIAL vitrage_surf
>
>!vitrage
>TRANS 0.05 , 0.02 , 0.04
>BOX REF_X - 0.18 , -0.02 , REF_Z - 0.21
>RESTORE 1
>MATERIAL ""

10
Une fois que vous avez fini ces étapes, cliquer sur OK en bas à droite de
l’éditeur de SmartParts, pour revenir sur l’interface utilisateur de
ALLPLAN où vous pourrez voir la fenêtre avec la représentation comme
ci-dessous :

Création d’une poignée pour modifier l’ouverture


Afin de pouvoir modifier l’angle d’ouverture de la fenêtre directement
sur la vue en plan nous allons créer une poignée de modification.
Rentrer les lignes de codes ci-dessous à la fin du script 3D :

>!poignée rotation
>HANDLE ( REF_X - 0.09) * COS ( ouv_ang ) , ( REF_X - 0.09 ) * SIN ( ouv_ang ) , 0 , id , "ouv_ang" , 4 !base
>RESTORE 1
>HANDLE ( REF_X - 0.09) * COS ( ouv_ang ) , -( REF_X - 0.09 ) * SIN ( ouv_ang ) , 0 , id , "ouv_ang" , 5!moving
>HANDLE 0 , 0 , 1 , id , "ouv_ang" , 6 !center
>HANDLE 0 , 0 , -1 , id , "ouv_ang" , 7 !ref
>RESTORE 1
Remarque: la commande HANDLE permet de créer des poignées, sa syntaxe est
complexe. HANDLE coordonnée X du point, coordonnée Y du point, coordonnée Z
du point, id, " paramètre à modifier", type de poignée (numéro ci-dessous).

11
Une fois cela effectué, cliquer sur OK pour retourner dans l’interface
utilisateur. Double cliquer sur le SmartPart ou cliquer sur Modifier
SmartPart à l’aide de poignées, puis sur le Smarpart de fenêtre que l’on
est en train de créer. Un point bleu apparaît, cliquer dessus puis
modifier l’ouverture à l’aide de la souris.

12
Insertion de ressources externes
Dans l’interface utilisateur, créer un cylindre en utilisant le modeleur 3D
de 0.01m de rayon et de 0.05m de hauteur.

Cliquer sur Modifier SmartPart avec un script, et sélectionner le


Smartpart de la fenêtre.

Dans les onglets Cliquer sur l’onglet Ressources, puis sur 3D juste en
dessous :

13
Sélectionner la pipette Appliquer objet:

La fenêtre disparaît et l’on se retrouve dans l’interface utilisateur. Avec


la pipette sélectionner le cylindre créé auparavant. Puis cliquer sur un
point qui servira de point de référence à l’insertion de l’élément dans le
SmartPart. Ici sélectionner le centre du disque inférieur du cylindre
(aidez-vous si nécessaire d’une ligne 3D).

14
Une fois le point sélectionné l’éditeur de SmartPart réapparaît. On peut
voir désormais dans l’inventaire des objets, notre cylindre intitulé « 01-
1Körper » (sélectionnez le pour le voir apparaître dans l’aperçu d’objet).

Retourner dans le script 3D afin de rentrer les lignes de codes


permettant d’insérer l’objet. La commande à utiliser est PLACE numéro
de la ressource, suivi de 1 si l’on souhaite assigner à l’objet la couleur
standard et permettre la modification de sa couleur grâce au script ou 0
si l’on souhaite conserver et figer la couleur initiale de l’objet. Insérer les
lignes suivantes entre les lignes de codes >TRANS 0.04 , -0.01 , 0.08 et
>!cadre ouvrant :

15
>TRANS 0.04 , -0.01 , 0.08
>
>!gonds
>COLOR 1
>TRANSZ 0.15
>PLACE 01 , 1
>RESTORE 1
>TRANSZ REF_Z-0.33
>PLACE 01,1
>RESTORE 1
>
>ROTZ -ouv_ang
>
>!poignée
>ROTZ -ouv_ang
>COLOR 16
>TRANS REF_X-0.11,-0.03,REF_Z/2-0.08
>PLACE 01 , 1
>RESTORE 1
>COLOR cadre_coul
>
>!cadre ouvrant

Retourner ensuite dans l’interface utilisateur afin de visualiser le rendu :

Le script 3D est maintenant terminé.

16
Récapitulatif du script 3D :
>COLOR cadre_coul
>
>!cadre fenêtre
>!montant inférieur
>BOX REF_X , REF_Y , 0.08
>!montant supérieur
>TRANSZ REF_Z
>BOX REF_X , REF_Y , -0.05
>RESTORE 1
>!montant gauche
>BOX 0.05 , REF_Y , REF_Z
>!montant droit
>TRANSX REF_X
>BOX -0.05 , REF_Y , REF_Z
>RESTORE 1
>
>TRANS 0.04 , -0.01 , 0.08
>
>!gonds
>COLOR 1
>TRANSZ 0.15
>PLACE 01,1
>RESTORE 1
>TRANSZ REF_Z-0.33
>PLACE 01,1
>RESTORE 1
>
>ROTZ -ouv_ang
>
>!poignée
>ROTZ -ouv_ang
>COLOR 16
>TRANS REF_X-0.11,-0.03,REF_Z/2-0.08
>PLACE 01 , 1
>RESTORE 1
>COLOR cadre_coul
>!cadre ouvrant
>!montant gauche
>TRANS 0.01,0.02,0
>BOX 0.04 , -0.04 , REF_Z - 0.13
>RESTORE 1
>!montant droit
>TRANS REF_X - 0.09,0.02,0
>BOX -0.04 , -0.04 , REF_Z - 0.13
>RESTORE 1
>!montant inférieur
>TRANS 0.01,0.02,0
>BOX REF_X - 0.1 , -0.04 , 0.04
>RESTORE 1
>!montant supérieur
>TRANS 0.01 , 0.02 , REF_Z - 0.13
>BOX REF_X - 0.1 , -0.04 , -0.04
>RESTORE 1
>
>COLOR -1
>MATERIAL vitrage_surf
>
>!vitrage
>TRANS 0.05 , 0.02 , 0.04
>BOX REF_X - 0.18 , -0.02 , REF_Z - 0.21
>RESTORE 1
>MATERIAL ""

17
>
>!poignée rotation
>HANDLE ( REF_X - 0.09) * COS ( ouv_ang ) , ( REF_X - 0.09 ) * SIN ( ouv_ang ) , 0 , id ,
"ouv_ang" , 4 !base
>RESTORE 1
>HANDLE ( REF_X - 0.09) * COS ( ouv_ang ) , -( REF_X - 0.09 ) * SIN ( ouv_ang ) , 0 , id ,
"ouv_ang" , 5 !moving
>HANDLE 0 , 0 , 1 , id , "ouv_ang" , 6 !center
>HANDLE 0 , 0 , -1 , id , "ouv_ang" , 7 !ref
>RESTORE 1

18
Script 2D
Dans un SmartPart la représentation 3D et la représentation 2D en plan,
suivent des scripts différents. Dans cette partie nous allons apprendre à
créer un script 2D.
Pour cela dans l’éditeur de SmartPart, cliquer sur l’onglet Script 2D :

Nous allons créer plusieurs représentations, une détaillée où l’on à la

représentation de l’ouvrant et une moins détaillée sans

la représentation de l’ouvrant . Aller dans l’onglet


Paramètres et créer un nouveau paramètre. Nom : representation,
Type : Chaîne et valider avec OK.

19
Aller maintenant dans l’onglet Script de paramètres, et saisir les lignes
de codes suivantes :

>VALUES "representation" "Détaillée 1/50e", "Normale 1/100e"

Remarque : Le paramètre « representation » pourra avoir deux valeurs,


soit Détaillée… soit Normale… On pourra donc choisir dans la boite de
dialogue si l’on souhaite la représentation détaillée ou non.

Retourner maintenant dans le script 2D. Il faut maintenant rédiger le


script permettant de dessiner la représentation en 2D. On a donc deux
scripts un pour la représentation détaillée et un second. On doit donc
créer un mécanisme conditionnel dans le script.
Pour créer une condition il faut utiliser la commande :
>IF conditions THEN (Si conditions FAIRE)
> Codes (Actions à réaliser)
>ELSE (SINON)
> Codes (Actions à réaliser)
> ENDIF (FIN)
Saisir les lignes de codes suivantes :

>IF representation = "Détaillée 1/50e" THEN


> !Script 1
>
>ELSE
> !Script 2
>
>ENDIF

20
Pour le Script 1 saisir les lignes de codes suivantes:

>!Script 1
>
> !cadre fenêtre
> RECT2 0 , 0 , REF_X , REF_Y
> RECT2 0 , 0 , 0.05 , REF_Y
> TRANS2 REF_X,0
> RECT2 0 , 0 , -0.05 , REF_Y
> RESTORE 1
> !ouvrant
>
> !gond
> CIRCLE2 0.04 , -0.01 , 0.01
> !rotation
> TRANS2 0.04 , -0.01
> ROT2 -ouv_ang
> !ouvrant
> RECT2 0.01 , 0.02 , 0.05 , -0.02
> RECT2 0.05 , 0.02 , REF_X - 0.13 , -0.02
> RECT2 REF_X - 0.13 , 0.02 , REF_X - 0.09 , -0.02
> !cercle ouverture
> ARC2 0 , 0 , REF_X - 0.09 , 0 , ouv_ang + 1
> RESTORE 2

Pour le Script 2 saisir les lignes de codes suivantes:

>!Script 2
>
> !cadre fenêtre
> RECT2 0 , 0 , REF_X , REF_Y
> RECT2 0 , 0 , 0.05 , REF_Y
> TRANS2 REF_X, 0
> RECT2 0 , 0 , -0.05 , REF_Y
> RESTORE 1

Remarque 1:
Syntaxe des commandes utilisées :
RECT2 coordonnée X du point initial, coordonnée Y du point initial,
coordonnée X du point diagonalement opposé, coordonnée Y du point
diagonalement opposé. Permet de créer un rectangle dans la
représentation en plan. (Invisible sur la vue en 3D).
CIRCLE2 coordonnée X du centre, coordonnée Y du centre, rayon. Permet
de créer un cercle dans la représentation en plan.
TRANS2 déplacement suivant X, déplacement suivant Y. permet de faire
une translation du point de référence dans la représentation en plan.
ROT2 angle. Permet de faire une rotation du point de référence dans la
vue en plan.
La commande RESTORE fonctionne comme dans le script 3D.
ARC2 coordonnée X du centre, coordonnée Y du centre, rayon, angle
initial, angle final. Permet de créer un arc dans la représentation en plan.

21
Remarque 2 :
Ces commandes peuvent être saisies dans le script 3D mais pour plus de
clarté, il est préférable d’utiliser le script 2D.

Remarque : On a maintenant un script 2D qui est différent du script 3D


vu de dessus.

22
Récapitulatif du script 2D :

>IF representation = "Détaillée 1/50e" THEN


>
> !Script 1
>
> !cadre fenêtre
> RECT2 0 , 0 , REF_X , REF_Y
> RECT2 0 , 0 , 0.05 , REF_Y
> TRANS2 REF_X , 0
> RECT2 0 , 0 , -0.05 , REF_Y
> RESTORE 1

> !ouvrant
> !gond
> CIRCLE2 0.04 , -0.01 , 0.01
> !rotation
> TRANS2 0.04 , -0.01
> ROT2 -ouv_ang
> !ouvrant
> RECT2 0.01 , 0.02 , 0.05 , -0.02
> RECT2 0.05 , 0.02 , REF_X - 0.13 , -0.02
> RECT2 REF_X - 0.13 , 0.02 , REF_X - 0.09 , -0.02
> !cercle ouverture
> ARC2 0 , 0 , REF_X - 0.09 , 0 , ouv_ang + 1
> RESTORE 2
>
>ELSE
>
> !Script 2
> !cadre fenêtre
> RECT2 0 , 0 , REF_X , REF_Y
> RECT2 0 , 0 , 0.05 , REF_Y
> TRANS2 REF_X , 0
> RECT2 0 , 0 , -0.05 , REF_Y
> RESTORE 1
>
>ENDIF

23
Création de la boîte de dialogue
Afin de pouvoir modifier facilement les paramètres, il faut créer une
boîte de dialogue personnalisée. Pour cela cliquer sur l’onglet Script de
boîte de dialogue :

Dans le script saisir les lignes de codes suivantes :

>!Nom boîte de dialogue


>I_DIALOG "Propriétés de la fenêtre"
Remarque : La commande I_DIALOG " texte" permet d’assigner un nom à
la boîte de dialogue.
>!Nom page 1
>I_PAGE "Dimensions"
Remarque : La commande I_PAGE " texte" permet d’assigner un nom à
une page de la boîte de dialogue.
>I_OUTFIELD "Longueur", 0 , 0 , 160 , 22
Remarque : La commande I_ OUTFIELD " texte", coordonnées X et Y du
point initial du rectangle de texte, coordonnées X et Y du point
diagonalement opposé du rectangle de texte. Permet d’assigner un texte
dans la boîte de dialogue.
>I_INFIELD "REF_X" , 180 , 0 , 120 , 22
Remarque : La commande I_ INFIELD " paramètre", coordonnées X et Y
du point initial du rectangle de texte, coordonnées X et Y du point
diagonalement opposé du rectangle de texte. Permet d’assigner un
paramètre modifiable dans la boîte de dialogue.
>I_OUTFIELD "Hauteur" , 0 , 25 , 160 , 22
>I_INFIELD "REF_Z" , 180 , 25 , 120 , 22
>
>I_SEPARATOR 0 , 60 , 300 , 60
Remarque : La commande I_ SEPARATOR coordonnées X et Y du point
initial, coordonnées X et Y du point final. Permet de créer une ligne
séparatrice dans la boîte de dialogue

24
>I_OUTFIELD "Ouverture" , 0 , 75 , 160 , 22
>I_INFIELD "ouv_ang" , 180 , 75 , 120 , 22

Continuer la saisie du script avec les lignes de codes suivante pour la


page 2:

>!nom page 2
>I_PAGE "Représentation"
>
>I_OUTFIELD "Couleur cadre" , 0 , 0 , 160 , 22
>I_INFIELD "cadre_coul" , 180 , 0 , 120 , 22
>
>I_OUTFIELD "Aspect vitage" , 0 , 25 , 160 , 22
>I_INFIELD "vitrage_surf" , 180 , 25 , 120 , 22
>
>I_SEPARATOR 0,60,300,60
>
>I_OUTFIELD "Détails représentation 2D" , 0 , 75 , 160 , 22
>I_INFIELD "representation" , 180 , 75 , 120 , 22

Une fois la saisie terminée, cliquer sur exécuter le script, la boîte de


dialogue que l’on vient de créer s’ouvre :

Remarque : On retrouve en haut le nom de la boîte de dialogue, sur la


partie gauche les deux pages que l’on a créées et à l’intérieur des pages
les paramètres que l’on peut modifier.

25
Ajouter une image
Pour ajouter une image dans la boîte de dialogue, on doit tout d’abord là
définir. Pour cela cliquer sur l’onglet Ressources.
L’image que l’on va utiliser est tirée de l’aperçu d’objet. Régler l’image
que vous souhaité, une fois que vous êtes satisfait de l’aperçu, cliquer

sur pour enregistrer l’image:

L’image apparaît dans la fenêtre « image aperçu » et son nom et ses


dimensions dans la fenêtre « image ».

L’image est maintenant définie. Retourner ensuite dans le Script de la


boîte de dialogue.

Ajouter les lignes de codes suivantes, dans la première page :

>I_CANVAS 320,0,172,158,"0.png"
>I_CANVAS_END
Remarque: Syntaxe de la commande
I_CANVAS position suivant X, position suivant Y, dimension X de l’image,
dimension Y de l’image, " nom de l’image "
I_CANVAS_END met fait au placement de l’image.

26
.
Récapitulatif du script de la boîte de dialogue :

>!Nom boîte de dialogue


>I_DIALOG "Propriétés de la fenêtre"
>
>!Nom page 1
>I_PAGE "Dimensions"
>
>I_CANVAS 320,0,172,158,"0.png"
>I_CANVAS_END
>
>I_OUTFIELD "Longueur" , 0 , 0 , 160 , 22
>I_INFIELD "REF_X" , 180 , 0 , 120 , 22
>
>I_OUTFIELD "Hauteur" , 0 , 25 , 160 , 22
>I_INFIELD "REF_Z" , 180 , 25 , 120 , 22
>
>I_SEPARATOR 0,60,300,60
>
>I_OUTFIELD "Ouverture" , 0 , 75 , 160 , 22
>I_INFIELD "ouv_ang" , 180 , 75 , 120 , 22
>
>!nom page 2
>I_PAGE "Représentation"
>
>I_OUTFIELD "Couleur cadre" , 0 , 0 , 160 , 22
>I_INFIELD "cadre_coul" , 180 , 0 , 120 , 22
>
>I_OUTFIELD "Aspect vitage" , 0 , 25 , 160 , 22
>I_INFIELD "vitrage_surf" , 180 , 25 , 120 , 22
>
>I_SEPARATOR 0,60,300,60
>
>I_OUTFIELD "Détails représentation 2D" , 0 , 75 , 160 , 22
>I_INFIELD "representation" , 180 , 75 , 120 , 22

27
Organisation des paramètres
Pour plus de clarté on peut ranger les paramètres dans des groupes.
Cliquer sur l'onglet Paramètres. Sélectionner le paramètre REF_X, puis
dans la partie groupe taper « Dimensions ».

Sélectionner la check box Groupes, le paramètre REF_X apparaît dans le


groupe Dimensions.

28
Renouveler l’opération, jusqu’à obtenir la fenêtre ci-dessous :

29
Enregistrer le SmartPart

Dans l’éditeur de SmartParts cliquer sur Enregistrer SmartPart, en


haut à gauche de l’éditeur :

Dans la fenêtre qui s’ouvre, choisir le nom d’enregistrement du fichier et


l’endroit où l’enregistrer, puis cliquer sur enregistrer :

Créer une Bibliothèque de SmartParts


Dans la palette de fonctions cliquer sur l’onglet Bibliothèque, puis sur

30
Choisir ensuite l’emplacement de la future bibliothèque de Smartparts.

Cliquer sur

Cliquer maintenant sur, «nouveau groupe » en bas de la palette, et


rentrer le nom du groupe dans lequel nous allons insérer le Smartpart,
taper « Fenêtres » valider avec entrée. Un nouveau groupe est créé.
Ouvrir ce nouveau dossier :

31
Cliquer sur Insérer un SmartPart, puis rentrer le nom du SmartPart.
Taper « fenêtre tutorial » puis valider avec Entrée. Cliquer ensuite sur
dans la vue en plan de l’interface sur le SmartPart à enregistrer :

Le SmartPart est maintenant inséré dans la bibliothèque :

32
Utilisation d’un Smartpart d’ouverture
A partir d’un SmartPart existant dans le projet
Pour utiliser le SmartPart, faire un click droit sur le SmartPart que l’on
vient de créer dans la vue en plan. Dans le menu déroulant cliquer sur
SmartPart fenêtre :

La boîte de dialogue s’ouvre, modifier les éventuels paramètres de


représentations et appuyer sur OK :

33
Un SmartPart de fenêtre est maintenant accroché au curseur de la
souris. Approcher ce dernier d’une ouverture, la fenêtre s’adapte et se
place automatiquement :

En déplaçant le curseur on peut déplacer par symétrie l’ouverture de la


fenêtre (le symbole de symétrie apparaît autour de la flèche bleue

normale montrant le sens d’ouverture ), cela permet de choisir


facilement le sens d’ouverture.

Une fois la disposition souhaitée obtenue cliquer pour valider.


On peut maintenant si on le souhaite modifier l’ouverture de la fenêtre.
Enfin pour terminer appuyer sur Echap.

34
Puis recommencer l’opération en approchant d’autres ouvertures :

Une fois toutes les ouvertures placées appuyer une seconde fois sur
Echap pour terminer.

A partir de la bibliothèque
Sélectionner en cliquant dans la bibliothèque sur le SmartPart à insérer,
puis déplacer le curseur dans la vue 2D en maintenant le click (un
symbole « + » suit le curseur). Renouveler ensuite les opérations vues ci-
dessus.

35
A partir du fichier de SmartPart
Sélectionner le fichier du SmartPart dans l’explorateur de votre
ordinateur. Cliquer et déplacer le fichier dans la vue en 2D d’ALLPLAN. Le
SmartPart est inséré dans le calque actif. Renouveler les opérations vues
ci-dessus afin de terminer l’insertion.

36
Fonctions supplémentaires
Paramétrage binaire
On peut créer des paramètres binaires, qui permettent de créer des
check box dans la boîte de dialogue. Dans la suite du tutorial nous allons
voir comment ajouter ou enlever un élément quand on le souhaite.
Pour cela nous allons créer deux nouveaux paramètres. Cliquer sur
Paramètres. Le premier, Nom : appui_coul de type couleur et appui de
type Nombre binaire que nous groupons dans le groupe Appui de
fenêtre :

Aller maintenant dans le Script de paramètres pour définir le paramètre


« appui ». Ajouter les lignes de codes suivantes à la suite du script :

>VALUES "appui" 0,1

Enfin aller dans le script 3D et ajouter les lignes suivantes à la suite du


script :

37
>!appui fenêtre
>
>IF appui = 1 THEN
> COLOR appui_coul
> BOX REF_X, REF_POS_B+REF_Y,0.02
> TRANS 0, REF_POS_B+REF_Y,0.02
> BOX REF_X, 0.02,-0.05
> RESTORE 1
>
>ENDIF

Remarque :
Lorsque la fenêtre s’ouvre vers l’intérieur :
REF_POS_B est une variable de référence qui représente le recul de la
fenêtre. REF_POS_A représente la distance entre le bord intérieur et la
fenêtre. Ainsi comme REF_Y représente l’épaisseur de la fenêtre,
REF_POS_B+REF_Y+REF_POS_A représente l’épaisseur du mur.
Lorsque la fenêtre s’ouvre vers l’extérieur :
REF_POS_A est une variable de référence qui représente le recul de la
fenêtre. REF_POS_B représente la distance entre le bord intérieur et la
fenêtre (recul de la fenêtre)

Pour finir aller dans le script de la boîte de dialogue et ajouter les lignes
suivantes à la suite du script :

>IF appui = 1 THEN


>
> I_SEPARATOR 0,35,300,35
>
> I_OUTFIELD "Couleur appui" , 0 , 50 , 160 , 22
> I_INFIELD "appui_coul" , 180 , 50 , 120 , 22
>
>ENDIF

38
La modification est terminée, valider en appuyant sur OK, et retourner
dans l’interface utilisateur où nous allons voir l’utilité de la modification.
Placer le SmartPart sur une ouverture et double cliquer dessus afin
d’ouvrir la boîte de dialogue, aller dans l’onglet Appui de fenêtre. On
voit apparaître une check box. Cliquer sur la check box :

Un paramètre de modification apparaît, sélectionner la couleur 140 et


valider avec OK :

39
L’appui de fenêtre apparaît. Si l’on veut faire disparaître l’appui de
fenêtre, refaire la même opération en désélectionnant la check box.

Ce système permet de créer une modularité du SmartPart en ajoutant si


on le souhaite certains éléments prédéfinis.

40