Vous êtes sur la page 1sur 2

Vocabulaire à connaître concernant la géolocalisation

Géodésie : Science étudiant la forme et la mesure des dimensions de la Terre.

Carte : image simplifiée et codifiée de l’espace géographique qui représente ses


caractéristiques et/ou son organisation.

Cartographie : discipline, scientifique et technique, ayant pour objet la construction de cartes.

Géolocalisation : procédé permettant de déterminer la position d’un dispositif sur lequel un


récepteur a préalablement été posé (téléphone portable, véhicule, etc.) par le calcul de
ses coordonnées. Localisation en temps réel d’une position géographique.

Triangulation : Méthode mathématique utilisant la géométrie des triangles pour déterminer la


position relative d’un point.

Trilatération : méthode mathématique de calcul de la position d’un objet d’après la mesure de


ses distances par rapport à trois points connus. Méthode identique à la triangulation
mais n’utilisant qu’un calcul de distances sans calcul d’angles et qui s’effectue à l’aide de
trois satellites.

Satellite (artificiel) : machine porteuse d’équipements de télécommunication et mise en orbite


autour de la terre.

GPS (Global Positionning System) : système de positionnement par satellites d’origine


américaine.

Glonass : système de positionnement par satellites d’origine soviétique.

Galileo : système de positionnement par satellites d’origine européenne.

Protocole : ensemble de règles permettant à différents périphériques informatiques de


s’échanger de l’information et de communiquer.

Trame NMEA (National Marine Electronics Association) : signal composé de 82 caractères


maximum contenant un message (informations de géolocalisation), transmis par les
satellites aux récepteurs.

Champ : partie d’une trame NMEA contenant une information particulière.

Horloge atomique : Horloge extrêmement précise basée sur la mesure de temps de transitions
stables au niveau des atomes.

Sexagésimal : Système de numération de base 60. C’est le système utilisé pour le temps et
pour les angles : 60 minutes pour 1 degré. Les degrés décimaux fonctionnent sur une
base 10.
Carte numérique (vectorielle) : fichier numérique contenant toute l’information nécessaire au
dessin ou à l’affichage automatique d’une carte.

Géoportail : portail national de cartographie de la connaissance du territoire mis en œuvre


par l’IGN (Institut de Géographie National).

OpenStreetMap : projet collaboratif de cartographie ayant pour but de constituer une base de
données géographique libre de la planète.

Couches de données : ensemble d’informations repérées sur une carte pouvant être
superposées les unes sur les autres.

Itinéraire : chemin, route à suivre ou suivie pour aller d’un lieu à un autre.

Algorithme de Dijsktra : algorithme de calcul d’itinéraire permettant de définir le plus court


chemin.

Latitude : angle permettant de repérer chaque cercle parallèle. Il s’agit de l’angle dont le
sommet est le centre de la Terre, passant par un point du cercle parallèle et un point du
même méridien sur l’équateur.

Parallèles ou cercle parallèle : intersections de la sphère terrestre avec les plans parallèles au
plan contenant l’équateur.

Longitude : angle permettant de repérer chaque méridien géographique. Il s’agit de l’angle


formé par le plan du méridien de Greenwich avec celui du méridien considéré.

Méridien ou demi-cercle méridien : au sens géographique, grand demi-cercle reliant les pôles ;
au sens astronomique, grand cercle complet, de circonférence environ 40 000 km (appelé
ici « cercle méridien »).

Graphe : ensemble de nœuds (appelé sommets) reliés par des liens (appelés arêtes).

Arête : représentation des liens dans un graphe.

Centre : sommet le plus proche de tous les autres dans un graphe.

Diamètre : plus grande distance entre deux sommets quelconques d’un graphe.

Rayon : distance d’un centre du graphe au plus éloigné des autres sommets.

Distance : nombre minimum d’arêtes entre deux sommets d’un graphe.

Sommet : extrémité d’une arête dans un graphe.

Géomarketing : ensemble des actions marketing qui utilisent la géolocalisation.

Géotracking (positionnement et suivi géographique) : il permet de situer géographiquement


sur la planète un appareil dédié et ses mouvements, notamment grâce au GPS.

Vous aimerez peut-être aussi