Vous êtes sur la page 1sur 5

FONCTIONNEMENT D’UN BASSIN VERSANT

Qu’est-ce qu’un bassin versant

C’est l’ensemble du territoire géographique


dont toutes les eaux de ruissellement (pluie, cours d’eau s’écoulent par gravité vers un
même point : l’exutoire qui pour le territoire du sud-ouest lémanique correspond au lac
Léman.

Un bassin versant dit hydrologique se délimite par des lignes de partage des eaux entre
les différents bassins. Ces lignes sont des frontières naturelles dessinées par le relief :
elles correspondent aux lignes de crête.

Lorsque l’intérêt porte sur des questions de ressource en eau souterraine, le territoire de
fonctionnement est celui du bassin versant hydrogéologique : la ligne de partage des
eaux ne dépend plus du relief mais des nappes souterraines associées.
Le bassin versant est l’unité géographique cohérente pour traiter les problématiques
liées à l’eau (ruissellement, érosion, inondation, qualité des eaux…). Il se compose de
plusieurs sous-bassins versants

Fonctionnement du bassin versant


Un bassin versant comprend une rivière principale alimentée par des petits ruisseaux,
des sources qui constituent des affluents. Il y a un équilibre au niveau des sédiments
qui est recherché et également des interactions sur le plan hydrologique.

Ce chevelu de rivières est en interaction avec des zones humides et des nappes
souterraines qui peuvent soutenir les débits du cours d’eau en période estivale ou
hivernale et l’inverse, être alimenté par la rivière.
Les activités humaines ont une influence sur le fonctionnement du bassin versant :

Example d’actions

Prélèvement d’eau pour l’alimentation en eau potable au niveau des sources, des nappes souterraines,

Rejet des eaux usées, pratiques agricoles

Assèchement de zones humides (remblais, construction)

Aménagement d’infrastructures dans le lit de la rivière

Suppression de la végétation en bordure de rivière

Consequences

Diminution du débit de la rivière ou milieux connexes

Qualité de l’eau

Débit de la rivière si relation existante

Modification des écoulements des eaux, risque d’érosion

Risque d’érosion, perte de biodiversité

Modification des écoulements des eaux, perte d’infiltration dans les sols, risque d’inondation
Comment délimiter un bassin versant :

Les terrains géologiques du bassin sont de nature


imperméable, l'eau est alors acheminée selon la topographie. Dans ce cas les
limites du bassin versant sont définies par la ligne de crête (ligne de plus
grande altitude) et par la ligne de plus grande pente.
Le dalot (encore écrit daleau), en génie civil, désigne un petit canal recouvert d'une dalle, un
élément de caniveau ou un ouvrage hydraulique semi-enterré, sorte de petit aqueduc en maçonnerie
placé sous les remblais des routes ou des voies ferrées. Les travaux de terrassements routiers ou
ferroviaires au XIXe siècle, bien avant l'essor autoroutier récent, ont généralisé ces équipements
permettant l'écoulement des eaux, conçus de façon parfois temporaire, au long des voies.
Dalot sur robot