Vous êtes sur la page 1sur 87

INTRODUCTION À LA GESTION

DOC-5

Master 1 «Management de la Santé Publique»

Mallek Sameh
2017
Les fonctions de l’entreprise

7. Gestion de la Production & la Gestion de projet


8. La Recherche et le Développement (R&D)
9. La fonction Commerciale & Marketing
10. La Fonction comptabilité
11. Fonction Finance
12. Gestion des ressources humaines
13. Information & systèmes d’information
10. La fonction comptable
Les fonctions
de l’entreprise

La fonction comptable de l’entreprise regroupe:

-Une activité obligatoire et normalisée: la comptabilité générale

La comptabilité générale intéresse l’ensemble des partenaires de l’entreprise .

-Une activité où la liberté de l’entreprise est totale: la comptabilité de gestion

La comptabilité de gestion répond exclusivement aux besoins des décideurs de


l’entreprise.
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

La comptabilité générale consiste à enregistrer les flux monétaires et réels entre:


- l’entreprise
Et
- ses partenaires

L’objectif:

- Présenter périodiquement la situation du patrimoine de l’entreprise


- De calculer le résultat réalisé pendant une période donnée.
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Journal et grand livre:

Le journal est un document sur lequel sont enregistrées chronologiquement


toutes les opérations affectant le patrimoine de l’entreprise:
-achat de matières premières
-paiement des salaires
-…

Ces opérations sont reportées dans des comptes dont l’ensemble constitue
le grand livre:
-compte achat
-compte banque
-compte fournisseur
-…
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Le bilan:

C‟ est un document qui résume :

-L’origine de l’argent utilisé par l’entreprise (les ressources) qui sont au passif du
bilan

- L’utilisation de cet argent (les emplois) qui constituent l’actif du bilan

Le bilan donne une image du patrimoine de l’entreprise, c’est-à-dire de l’ensemble


des biens et des obligations de l’entreprise évaluables en argent
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

L’actif est l’ensemble des biens détenus par l’entreprise ayant une valeur économique
positive (machines, stocks, créances, argent…)

L’actif est classé dans le bilan selon la durée de vie des éléments, ce qui permet de
distinguer :

- L’actif immobilisé qui se compose de biens utilisés pendant plusieurs cycles de


production

- L’actif circulant qui est constitué de bien qui se renouvellent souvent


10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Le passif est l’ensemble des ressources qui ont permis d’acquérir les
biens dont dispose l’entreprise à une date donnée:
- apports des associés
-emprunts
-dettes vis-à-vis des fournisseurs…)

Le passif comprend:

-Les capitaux propres (ressources provenant des propriétaires et des


bénéfices réalisés précédemment)
-Les dettes
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Le bilan est représenté par un tableau à deux colonnes:


10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Compte de résultat:

Le compte de résultat est un document qui permet le calcul du résultat de


l’entreprise réalisé dans une période donnée (appelée exercice comptable)

Le compte de résultat rassemble les charges et les produits:

-Un produit est une opération qui est à l’origine d’un enrichissement de
l’entreprise (ventes de marchandises, …)

- Une charge désigne une opération d’appauvrissement (rémunérations du


personnel, impôts et taxes, achats de marchandises…)
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Le compte de résultat est généralement présenté sous la forme d’un tableau à


deux colonnes:
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et principaux documents comptables

Le résultat de l’entreprise se calcule de la manière suivante :


10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
B. Utilité de la comptabilité générale

Tenir une comptabilité générale est une obligation légale pour toutes les entreprises.
La comptabilité générale donne des informations sur la situation économique de
l’entreprise.

Ces informations servent à :


- Prendre des décisions
- Contrôler l’entreprise et ses dirigeants
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
B. Utilité de la comptabilité générale
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
C. Normalisation comptable

Normalisation française:

Les entreprises ont l’obligation de respecter des règles communes

La normalisation comptable française est structurée autour de deux instances:

-Le conseil national de la comptabilité (CNC) chargé d’émettre des recommandations et


des avis.

- Le comité de la réglementation comptable (CRC) qui rédige les règlements comptables,


en se basant principalement sur les avis du CNC.
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
C. Normalisation comptable

Un commissaire aux comptes doit obligatoirement certifier la régularité et la sincérité


des informations comptables:

-Dans toutes les sociétés par action

-Dans toutes les entreprises importantes qui dépassent deux des trois critères
suivants:
- 1,55 million d’euros de total bilan
- 3,1 millions de chiffre d’affaires
- Un effectif de plus de 50 salariés
10. La fonction comptable
10.1. La comptabilité générale Les fonctions
de l’entreprise
C. Normalisation comptable

Normalisation internationale:

L’internationalisation des entreprises et des marchés financiers oblige à des règles


comptables communes pour l’ensemble des entreprises mondiales.

L’ IASB (International Accounting Standards Board) est un organisme privé chargé


d’élaborer des normes comptables internationales

Les normes émises portent le nom d’IFRS (International Financial Reporting


Standards)

Depuis le 1er janvier 2005, les sociétés cotées européennes doivent publier
leurs comptes consolidés en respectant les normes IFRS
10. La fonction comptable
10.2. La comptabilité de gestion Les fonctions
de l’entreprise

La comptabilité de gestion cherche à:


- expliquer les résultats de l’entreprise
- réaliser des prévisions

La comptabilité de gestion permet de répondre à des questions telles que:


Quels sont les produits de l’entreprise qui sont les plus rentables ?
Quel est le coût de revient d’un atelier de production

- Est-il plus avantageux d’acheter des composants à d’autres entreprises ou de les


fabriquer en interne ?
- Quelles sont les prévisions de vente pour le mois prochain ?
- Quels prix fixer afin d’avoir un taux de marge de 50% ?

La comptabilité de gestion utilise notamment les informations fournies par la comptabilité


générale.
10. La fonction comptable
10.2. La comptabilité de gestion Les fonctions
de l’entreprise

Utilité de la comptabilité de gestion

La comptabilité de gestion est très utile aux dirigeants de l’entreprise:


11. La fonction financière
Les fonctions
de l’entreprise

La fonction financière a pour objectif de mettre à la disposition de l’entreprise, de


l’argent au meilleur Cout.

L’argent est nécessaire à l’entreprise afin de:

-Financer les investissements

- d’assurer le fonctionnement courant


11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
A. Le besoin de financement lié à l’investissement

L’investissement est l’acquisition de biens d’équipements (appelés également biens de


production ou immobilisations)
-Ces biens servent pendant plusieurs cycles de production
-Ce sont des emplois stables car utilisés pendant une longue période

Un investissement crée un besoin de financement immédiat (l’entreprise doit payer


le bien d’équipement.

Il ne rapporte de l’argent que dans la durée et de façon incertaine

L’entreprise a besoin de ressources pour financer ce décalage dans le temps entre les
dépenses et les recettes liées à l’investissement.

.
11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
B. Le principe de l’équilibre financier

Les ressources nécessaires au financement d’un investissement doivent être stables

Ceci pour assurer la sécurité financière de l’entreprise

Si un créancier réclame le remboursement de sa dette au terme d’une trop courte


période, l’entreprise ne pourra pas le rembourser.

L’entreprise doit donc respecter le principe d’équilibre financier suivant:

Les ressources stables doivent être supérieures aux emplois stables.


11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
B. Le principe de l’équilibre financier

Une entreprise ne peut pas investir, si elle ne dispose pas de ressources


stables suffisantes.

Le risque: L’insolvabilité

L’insolvabilité est l’incapacité pour une entreprise à faire face à ses obligations financières

La différence entre les ressources stables et les emplois stables s’appelle le fond de
roulement net global (FRNG)

FRNG= ressources stables – Emplois stables FNRG > 0


11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
C. Les différents moyens de financement à moyen et long terme

Les moyens de financement à long terme dépendent:


- de la taille
- du statut juridique de l’entreprise

. Capital social et augmentation de capital

Le capital social est la somme des apports des associés lors de la création
de l’entreprise (Ressource stable car les associés ne peuvent récupérer
leurs apports)

L’entreprise peut demander aux associés (anciens ou non) de verser de


nouveaux apports afin de se procurer davantage de ressources stables.

Il s’agit d’une augmentation de capital


11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
C. Les différents moyens de financement à moyen et long terme

Autofinancement :

Lors de chaque exercice comptable, une entreprise peut dégager de l’argent du fait de
son activité.

Cette somme correspond à la capacité qu’a une entreprise à se financer par elle-même.

Elle est appelée capacité d’autofinancement (CAF)

CAF = produits encaissables – charges décaissables


11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
C. Les différents moyens de financement à moyen et long terme

Attention: la CAF est différente du résultat entreprise car:

-Certaines charges ne sont pas décaissables c’est-à-dire qu’elles n’entraînent pas une
sortie d’argent (un amortissement par exemple)

-Certains produits ne pas sont encaissables, ils n’entraînent pas une entrée d’argent
(une reprise sur provision)

-L’autofinancement est ce qu’il reste à l’entreprise après distribution d’une partie


des bénéfices à ses propriétaires

Autofinancement net = CAF – bénéfices distribués aux associés


Autofinancement élevé = l’entreprise peut financer ses investissements
elle-même
11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
C. Les différents moyens de financement à moyen et long terme

Emprunts bancaires

Un emprunt bancaire est une opération par laquelle une banque (créancier)
remet de l’argent à une entreprise (débiteur).

Cette dernière s’engage à rembourser son créancier à une date déterminée et


à payer des intérêts.

Emprunts obligataires

Un emprunt obligataires est un emprunt réalisé par une personne morale auprès de
nombreux épargnants.
L’emprunt est partagé en un très grand nombre d’obligations.

Réservé aux sociétés anonymes les plus importantes (dont le capital social minimum
est de 225 000 euros)
11. La fonction financière
11.1. Le financement des investissements Les fonctions
de l’entreprise
C. Les différents moyens de financement à moyen et long terme
Crédit bail

Le crédit bail correspond à un contrat de location avec une option d’achat.


Le crédit bail permet aux entreprises de disposer d’équipements sans en financer
l’acquisition
Ce système est très utile pour les PME qui n’ont pas suffisamment de garanties pour
obtenir un crédit bancaire

Le fonctionnement du crédit bail est le suivant :

-Le client choisit le matériel qu’il souhaite louer


-La société de crédit bail achète le matériel et le loue au client pendant une période donnée
-A l’issue de la période de location, le client a le choix entre trois options :
- Acheter le matériel à un prix prévu lors de la signature du contrat
- Poursuivre la location
- Rendre le matériel
11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
A. Le besoin de financement lié au cycle d’exploitation
L’entreprise a besoin d’argent pour financer son cycle d’exploitation (son activité
courante)
Il existe en effet un décalage dans le temps (quelques semaines ou quelques mois)
entre le moment où :
L’entreprise paye ses fournisseurs (sortie d’argent)
Le moment où ses clients la payent (entrée d’argent)

L’entreprise doit avancer l’argent nécessaire pour produire ou vendre

On appelle besoin en fond de roulement (BFR) ce besoin de financement du cycle


d’exploitation de l’entreprise

BFR = actif circulant (hors trésorerie) – dettes circulantes (hors trésorerie)


= Stocks + créances – dettes à moins d’un an

Les stocks créent un besoin de financement car ils ont nécessité une dépense mais n’ont
pas encore permis une recette
11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
A. Le besoin de financement lié au cycle d’exploitation

Lorsque l’entreprise accorde des délais de paiement à ses clients ou à d’autres


partenaires (elle dispose alors de créances).

Ces délais créent un besoin d’argent pendant la durée du crédit

A Contrario:

Les dettes à moins d’un an (dettes fournisseurs, dettes sociales et fiscales…) sont un
moyen de financement
Si un fournisseur accepte d’être payé à crédit, l’entreprise n’a pas à verser d’argent
pendant un délai donné

Les moyens dont dispose l’entreprise pour réduire sont BFR sont les suivantes:
-Réduire les stocks
-Réduire les délais de paiement qu’elle accorde à ses clients
- Négocier des délais de paiement plus longs avec ses fournisseurs
11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
B. Les moyens de financement à court terme
Si l’entreprise à un BFR positif (elle a besoin d’argent pour financer son cycle
d’exploitation)
elle peut faire appel à des moyens de financement à court terme.

Crédits accordés par les fournisseurs :

L’augmentation des délais de paiement accordés par les fournisseurs permet à


l’entreprise de disposer d’un moyen de financement

Crédits bancaires à court terme et découverts

-Les banques peuvent accorder des crédits à court terme, moyennant le paiement des
intérêts
-La banque peut également autoriser l’entreprise à être à découvert (c’est-à-dire à avoir un
compte débiteur)
- Le découvert est un moyen de financement qui s’adapte parfaitement aux besoins de
l’entreprise mais qui est très coûteux.
11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
B. Les moyens de financement à court terme
Escompte des effets de commerce

L’escompte est un crédit à court terme réalisé par une banque conte la cession de
créances détenues par l’entreprise.

L’entreprise dispose alors d’un financement égal au montant des créances diminué
d’une commission bancaire et d’intérêts

Affacturage

L’affacturage est un mode de financement à court terme par lequel une entreprise cède
ses créances à une société d’affacturage.

Elle se charge de récupérer l’argent dû à l’entreprise.

L’entreprise dispose alors d’un financement égal au montant des créances diminué de la
rémunération versée à la société d’affacturage.
11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
C. La trésorerie de l’entreprise

La trésorerie d’une entreprise correspond à l’argent immédiatement disponible


(appelé également disponibilités ou liquidités)

Le niveau de trésorerie dépend de la structure financière de l’entreprise:

Trésorerie= FRNG - BFR

La fonction financière de l’entreprise cherche à assurer l’équilibre entre les besoins et


les moyens de financement.

Cet équilibre est assuré si la trésorerie de l’entreprise est positive.


11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
C. La trésorerie de l’entreprise

Trésorerie positive

Si FRNG > BFR, la trésorerie est positive.

L’entreprise a des disponibilités et l’équilibre financier est assuré.


Une trésorerie trop importante représente cependant un manque à gagner pour l’entreprise.
Dans cette situation, la fonction financière de l’entreprise doit chercher à placer au mieux les
excédents de trésorerie.

Trésorerie négative

Si FRNG < BFR, la trésorerie est négative.

L’entreprise a un découvert bancaire.


Elle doit donc supporter des intérêts
Elle court un risque d’insolvabilité.
11. La fonction financière
11.2. Le financement du cycle d’exploitation Les fonctions
de l’entreprise
C. La trésorerie de l’entreprise

Une trésorerie négative peut s’expliquer par :


12. La fonction gestion des ressources humaines
Les fonctions
de l’entreprise

La fonction ressources humaines fait partie des fonctions support des entreprises.

Elle concilie aussi bien des contraintes

- Economique
- Psychosociales
- Juridiques
- Institutionnelles
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.1. La fonction gestion des ressources humaines Les fonctions
de l’entreprise

La gestion des ressources humaines (GRH) a pour objectif d’assurer l’adéquation entre:

-les besoins en personnel de l’entreprise


-les besoins de ses salariés.

Cette adéquation est à la fois :


-Quantitative (adéquation des objectifs)
-Qualitative (adéquation des compétences)

La GRH assure à l’entreprise l’acquisition, le développement et la mobilisation des


compétences nécessaires à sa stratégie
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.1. La fonction gestion des ressources humaines Les fonctions
de l’entreprise

Le bilan social est un document obligatoire dans les entreprises de


plus de 300 salariés. Il rassemble l’essentiel des informations relatives
au personnel
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.1. La fonction gestion des ressources humaines Les fonctions
de l’entreprise
A. Définition et champs de la gestion des ressources humaines

Comme le montre le bilan social, la GRH comprend donc 3 grands thèmes :

-La gestion de l’emploi (la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, le


recrutement, la gestion des carrières).

-Les pratiques de développement et de mobilisation des RH (l’évaluation, la formation et


la politique de rémunération…)

-La gestion des relations sociales (l’amélioration des conditions de travail, la


communication interne et les relations sociales, relations avec les syndicats, prévention et
gestion des conflits)

La participation de l’encadrement, des salariés et de la direction est nécessaire, ce qui fait


de cette fonction, une fonction partagée.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.1. La fonction gestion des ressources humaines Les fonctions
de l’entreprise
B. Organisation de la fonction

Place de la fonction RH dans les entreprises

La fonction ressources humaines (RH) est une fonction récente qui apparaît
dans les grandes entreprises au début du 20ème siècle.

Son rôle s’est progressivement élargi, passant d’une vision:


Purement administrative
Sociale
Puis stratégique

Les DRH sont dorénavant souvent partie des comités exécutifs et sont donc
associés à la définition de la stratégie.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.1. La fonction gestion des ressources humaines Les fonctions
de l’entreprise
B. Organisation de la fonction

Cette évolution de la place de la fonction RH est le reflet des changements du


contexte économique et social, à savoir:

L’évolution des systèmes de gestion de production

L’influence progressive du mouvement des relations humaines (chapitre 3)

Toutes les entreprises ne sont pas dotées d’un service RH, la taille joue un rôle
prépondérant.

Un poste de responsable du personnel : de 80 à 100 salariés


Une structure RH: de 180 à 200 salariés
Dans les grandes entreprises, les effectifs RH représentent moins de 2% de l’effectif total.
Il existe une pression pour l’externalisation de certaines activités de GRH afin de réduire
les coûts de la fonction.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.1. La fonction gestion des ressources humaines Les fonctions
de l’entreprise
B. Organisation de la fonction
De nouvelles attentes à l’égard de la fonction RH
La fonction RH est une fonction support, ses différents « clients » dans
l’entreprise développent de nombreuses attentes à son égard:

Les politiques RH tentent de répondre à la multiplicité de ces attentes


12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
A. Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC)

La gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) consiste à :

- Anticiper à moyen terme les besoins et ressources futurs de l’entreprise en


compétences

-A mettre en place les outils de correction des écarts éventuels

- Cette démarche est aujourd'hui obligatoire dans les entreprises de plus de


300 salariés afin de prévenir les licenciements pour motifs économiques.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
A. Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC)
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
A. Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC)

C’est l’outil essentiel pour gérer le rajeunissement de la pyramide des âges et la


transmission des compétences face à :

-La démographie vieillissante des entreprises françaises

-Un contexte de mutations économiques

Les entreprises recherchent des sources de flexibilité pour s’adapter à leur


environnement
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
B. Recruter

Les entreprises ont besoin de recruter dans différents cas de figure:

- Pour accompagner le développement de leur activité (hausse de la demande,


création d’une activité nouvelle.
- Pour remplacer un salarié

Le recrutement est une opération délicate et coûteuse qui peut parfois


nécessiter quelques mois.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
B. Recruter
Différentes phases caractérisent le processus de recrutement :
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
C. Evaluer les salariés et gérer les carrières

La GRH a également pour rôle de développer et mobiliser les salariés.

Elle s’appuie sur la gestion des carrières qui permet de gérer l’évolution des salariés
dans l’entreprise.

Cette évolution est conditionnée par l’évaluation des salariés.

Les entreprises recourent de plus en plus souvent à des politiques systématiques


d’évaluation des performances ou du potentiel de leur salarié
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
C. Evaluer les salariés et gérer les carrières
La principale technique d’évaluation est l’entretien annuel d’évaluation,
généralement mené par le supérieur hiérarchique direct.
Les thèmes abordés lors de cet entretien sont principalement:
- L’évolution du contenu du poste
- La réalisation des objectifs et la fixation de nouveaux objectifs
- Les souhaits d’évolution du salarié
- Les demandes de formation du salarié

L’évaluation constitue un nouvel outil de management des équipes

L’évaluation est donc une fonction clé pour coordonner les actions en matière de GRH,
elle permet :
- D’actualiser les descriptifs de postes (en prévision de recrutements futurs)
-De gérer la mobilité (souhaits d’évolution du salarié, appréciation de son potentiel,
détermination de besoin en formation)

Ajuste la rémunération (pratiques d’individualisation en fonction de la performance et de


l’atteinte des objectifs)
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
D. Former les salariés

La formation professionnelle peut avoir des objectifs différents

Elle vise à la fois à :


- Maintenir l’employabilité du salarié (c’est-à-dire sa capacité à occuper et
retrouver un emploi)
- Développer ses compétences pour le rendre plus performant à son travail
- Lui permettre d’évoluer dans sa carrière

Les entreprises sont conscientes de l’intérêt d’avoir une main d’œuvre bien formée pour
leur compétitivité.

- Elle dépensent en moyenne 3% de leur masse salariale


- L’obligation légale varie de 0,55% à 1,60% selon la taille de l’entreprise

Les actions de formation sont regroupées dans son plan de formation


12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
D. Former les salariés

L’établissement du plan de formation comprend quatre phases:

- L’analyse des besoins en formation (à partir des demandes individuelles, des


besoins décelés lors des évaluations…)

- La conception de la formation (choix des contenus, de la pédagogie, des


formateurs….)

- L’exécution de la formation (convocation aux formations, gestion des absences)

- L’évaluation de la formation (intérêt et qualité de la formation, effet sur les


performances des salariés….)
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.2. La gestion de l’emploi Les fonctions
de l’entreprise
D. Former les salariés

Les salariés peuvent aussi être formés en dehors du cadre du plan de


formation en utilisant:

-La validation des acquis de l’expérience (VAE)

-Le congé individuel de formation (CIF)

-Le droit individuel à la formation introduit par la réforme de 2004 (DIF)


12. La fonction gestion des ressources humaines
12.3. La politique de rémunération Les fonctions
de l’entreprise

La rémunération est une question centrale, car la masse salariale représente une part
importante de la valeur ajoutée.

Elle est souvent un sujet d’insatisfactions.

La politique de rémunération est considérée comme:

- Un vecteur d’attraction pour l’entreprise auprès de candidats potentiels

- Permettant de fidéliser et motiver les salariés.


12. La fonction gestion des ressources humaines
12.3. La politique de rémunération Les fonctions
de l’entreprise
A. La rémunération globale
Le salaire n’est pas le seul élément de la rémunération
L’entreprise gère la rémunération globale des salariés qui comprend:

-La rémunération directe

-Résulte du contrat salarial et des politiques d’individualisation du salaire


- Le salaire de qualification + salaire de performance

-La rémunération indirecte

Rassemble tous les périphériques immédiats ou différés, en nature ou financier


- La participation
- L’intéressement
- L’actionnariat des salariés
- Les plans épargnes entreprise
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.3. La politique de rémunération Les fonctions
de l’entreprise
B. Les contraintes de la politique de rémunération

La politique de rémunération des entreprises s’inscrit dans le cadre de quatre


types de contraintes:
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.3. La politique de rémunération Les fonctions
de l’entreprise
B. Les contraintes de la politique de rémunération
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.3. La politique de rémunération Les fonctions
de l’entreprise
B. Les contraintes de la politique de rémunération

La politique de rémunération résulte d’un équilibre entre ces contraintes

L’entreprise réalise ainsi des arbitrages entre:

- Rémunération immédiate
ou - Rémunération différée

OU ENCORE

-Rémunération fixe
ou - Rémunération variable
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
A. Améliorer les conditions de travail

Définition et enjeux
Les conditions de travail recouvrent aussi bien:
Les conditions physiques de travail Les conditions organisationnelles
-Exposition au bruit - Cadences imposées - Procédures
-Port de charges lourdes prescrites - Horaires de travail - Travail
- Chaleur - … dans l’urgence….

Les conditions physiques de travail semblent s’améliorer

Les conditions organisationnelles demeurent difficiles d’où la montée des risques


psychosociaux: - Stress - Burnout - Epuisement professionnel - Harcèlement

L‟OMS définit la santé comme un état complet de bien être physique , mental et social, et
non pas seulement comme un état consistant à une absence de maladie.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
A. Améliorer les conditions de travail

Améliorer les conditions de travail a donc pour principaux enjeux de :

-Contribuer à la satisfaction et à la productivité des salariés

- Limiter la survenance de maladies professionnelles (maladies directement crées


par le travail habituel de la victime) qui entraînent le décès ou un taux élevé
d’incapacité permanente

Plus de 36 000 nouveaux cas chaque année en France.

-Réduire le nombre d’accidents du travail (accident survenu au salarié « par le fait


ou à l’occasion de son travail ».

En France, plus de 600 accidents entraînent la mort du salarié.


12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
A. Améliorer les conditions de travail

Cadre juridique

Le cadre juridique a pour objectif de protéger le salarié lors de son travail


Les acteurs de la sécurité sont multiples:
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
A. Améliorer les conditions de travail

L’inspection du travail veille aussi au respect des dispositions réglementaires

La sécurité sociale joue un rôle de conseil et peut infliger une majoration du taux de
cotisation accidents aux employeurs fautifs.
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
A. Améliorer les conditions de travail

Politiques d’amélioration des conditions de travail passent notamment par :

- L’écoute des salariés (recueil de leurs attentes…)


- L’établissement d’un diagnostic des conditions de travail (développer des solutions pour
limiter les risques
- L’adaptation de l’organisation du travail aux changements sociétaux (par exemple:
utilisation des NTIC qui permet le télétravail)

-L’aménagement et la réduction du temps de travail (dans le respect de la conciliation de la


vie professionnelle et privée des salariés.
-L’introduction de nouvelles formes d’organisation du travail pour en augmenter l’intérêt
-L’élargissement et l’enrichissement des tâches
-La rotation des postes
- Le travail en groupes semi-autonomes
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social

La communication interne est essentielle pour:

-Informer les salariés


-Faciliter les échanges
-Impliquer le personnel

Les institutions représentatives du personnel jouent un rôle primordial


dans le dialogue social

Le taux de syndicalisation en France est peu élevé (moins de 8%)


12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social
Les institutions représentatives du personnel
Dans les entreprises, les salariés ont soit:
-Des représentants
- Des institutions représentatives du personnel (IRP)
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social

Dans un souci de simplification et d’économie, les entreprises de moins de 200 salariés


peuvent mettre en place une délégation unique de représentation du personnel.

Les salariés travaillant dans des établissements de plus de 20 salariés disposent


majoritairement d’une IRP (à hauteur de 77%)

Cependant de grandes disparités selon:

-La taille des entreprises (les salariés des petits établissements sont moins bien
représentés)

- Le secteur d’activité (meilleure représentation dans l’industrie ou dans le secteur


public)
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social

La négociation collective

Elle a lieu a différents niveaux:


- National
- Branche Leurs dispositions sont plus favorables
- Groupe aux salariés que le droit commun
- Entreprise

Elle aboutit à des accords ou conventions collectives

Les salariés français ont un taux très élevé de couverture conventionnelle (près de 98%
d’entre eux sont couverts par au moins un accord d’entreprise ou de branche)
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social

Les principaux thèmes de négociations dans les entreprises et les branches


relatives à :
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social
Prévenir et gérer les conflits en entreprise

Le conflit est inhérent aux relations professionnelles et prend des formes variées:
-La grève est l’expression la plus visible des conflits collectifs, il y a une tendance à la
baisse du nombre de jours de conflits.
- La grève perlée (baisse concertée du rythme de la production)
- La grève du zèle (ralentissement du travail sous prétexte d’application scrupuleuse
du règlement)
-Le refus d’effectuer des heures supplémentaires
-Le débrayage (arrêt de moins d’une journée)
-La signature de pétitions

Certains dysfonctionnement sociaux sont également des indicateurs de la qualité du


climat social:
- L’absentéisme
- La rotation du personnel
12. La fonction gestion des ressources humaines
12.4. La gestion des relations sociales Les fonctions
de l’entreprise
B. Animer le dialogue social

Les principaux thèmes de conflit sont relatifs à :

- La question salariale
- L’emploi
- Le temps de travail
- Aux conditions de travail
- L’application du droit du travail (application effective des conventions,
licenciements individuels…)

Les DRH jouent donc un rôle essentiel dans la prévention des conflits en faisant vivre le
dialogue social:

- Organisation des élections professionnelles


- Des négociations collectives
- Contacts réguliers avec les représentants du personnel.
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
de l’entreprise

L’ensemble des fonctions de l’entreprise (GP, Marketing, Finance, …) utilisent et


génèrent des informations.

Ces informations doivent être:


-Collectées
-Stockées
- Utilisées

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont:


- Démultiplié les quantités d’informations existantes
- Augmenté leur vitesse de circulation
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise

L’information augmente la connaissance des individus et réduit l’incertitude.

Une donnée se transforme en information lorsqu’un utilisateur lui donne du sens

Les informations peuvent être de nature:


- Stratégique
- Tactique
- Opérationnelle

Elles peuvent concerner tous les domaines de l’entreprise


13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
A. Diversité des sources d’information

Les sources de l’information sont à la fois internes et externes:


13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
B. Acquisition de l’information

L’entreprise a intérêt à connaître l’environnement dans lequel elle évolue.

Elle peut mettre en place une veille avec pour objectif de récolter des données
sur son environnement

Les domaines de veille sont multiples, ils concernent les domaines:


- Technologiques - Commercial - Financier - Stratégique, législatif …

La veille peut s’effectuer par le biais:

- D’une cellule interne dédiée à cette mission


- D’un prestataire externe de services
- Des salariés, qui sont tous des veilleurs potentiels.
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
B. Acquisition de l’information

L’intelligence économique repose sur la veille:

L‟IE consiste à:

-Traiter les données collectées


-Les sélectionner
-Les transmettre aux personnes concernées
- Détecter les opportunités, les menaces

Aujourd’hui les entreprises françaises ont des dépenses faibles en IE (de l’ordre de 0,3%
du chiffre d’affaires) comparé à leurs homologues japonais ou britanniques
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
B. Acquisition de l’information

Les informations stratégiques pour l’entreprise sont plus ou moins accessibles,


d’où la distinction suivante:
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
C. Qualités de l’information

Pour être utile, l’information doit être:

- Fidèle, en rendant compte de la réalité

- Précise et pertinente, c’est-à-dire suffisamment détaillée pour répondre aux attentes


de utilisateurs

- Actualisée car l’information se périme vite il faut assurer sa mise à jour

- Accessible rapidement et à un coût compatible avec les moyens de l’entreprise et la


valeur de l’information

- Intelligible, donc compréhensible pour l’utilisateur et si possible présentée de façon


conviviale pour en faciliter la prise de connaissance
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
D. Rôle de l’information dans l’entreprise
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
E. Risques liés à l’information
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.1. L’information de l’entreprise
E. Risques liés à l’information
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
A. Définition

Le système d’information est un ensemble d’éléments en interaction.

Le système d’information (SI) est un ensemble organisé de ressources permettant :

- D’acquérir
- De traiter des informations dans les organisations
- De stocker
- De communiquer
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
A. Définition
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
A. Définition

Le système d’information de l’entreprise peut se décomposer:

-Système d’information comptable et financière (focalisé sur ces données)

-Système d’information mercatique (orienté sur les données du marché)

-Système d’information commerciale (collecte et traite les données des ventes)

-Système d’information des RH (concerne les données sur le personnel)

- Système d’information technique, technologique et productique


13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
B. Ressources utilisées par le système d’information

Les ressources mobilisées par le SI comprennent:

- Des ressources humaines


le personnel de l’entreprise (informaticiens, prestataires)

- Des ressources matérielles


les machines (ordinateurs, serveurs,…) + différents supports physiques
(papier, clés USB, HDD, CD)

- Des logiciels et procédures


les procédures formalisent les connaissances et regroupent les
instructions de collecte, de traitement et d’exploitation des informations.
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
C. Apports des nouvelles technologies de l’information
et de la communication (NTIC)

Les NTIC ont de nombreux avantages:

-Augmentation des vitesses de traitement de l’information

-Amélioration des capacités de stockage grâce aux nouveaux supports qui


conservent plus d’informations dans un volume réduit.

-Compression de l’espace (voir du temps) car la transmission des données dans le


monde entier peut se faire instantanément

- Multiplication des usages de l’information car la numérisation des données leur


donne une grande flexibilité (possibilité de traitements nombreux et de restitution
sous des formes et supports variés).
13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
C. Apports des nouvelles technologies de l’information
et de la communication (NTIC)

De plus en plus d’entreprises utilisent aujourd’hui des Progiciels de Gestion


Intégrée (PGI) ou Enterprise Ressources Planning, (ERP)

- Ces logiciels permettent l’intégration des différentes fonctions de l’entreprise

-SAP
- SAGE

- Leur paramétrage les adapte aux besoins précis de l’entreprise


13. De l’information au système d’information de
l’entreprise Les fonctions
13.2. Le système d’information de l’entreprise
C. Apports des nouvelles technologies de l’information
et de la communication (NTIC)

Il est possible de relier le SI de l’entreprise à celui de ses principaux partenaires:

L’échange de données informatisées (EDI) permet le transfert de données entre


deux SI, permettant:

- D’éviter de ressaisir les données


- Faire gagner du temps
- Limiter les erreurs

L‟EDI se développe entre les SI des entreprises et les administrations sociales et


fiscales

Vous aimerez peut-être aussi