Vous êtes sur la page 1sur 2

Lutter contre l’humidité/ Assèchement/ Résumé fiche n°3.5.

Assèchement accéléré par déshydratation Alto.Btp P1/2

1-Introduction
L’eau infiltrée dans les matériaux, peut être évacuée de façon efficace par évaporation, suivant le procédé de “déshydratation”.
Il existe deux appareils permettant de capturer la vapeur d’eau de l’air humide, fonctionnant chacun suivant un principe différent
et adapté chacun à une utilisation différente.

Le déshumidificateur fonctionnant par condensation de l’air humide sur une paroi réfrigérée, est adapté à un assèchement
d’ambiance ou de surface des murs (ou de murs peu épais - voir fiche n° 3.5.4: assèchement par déshumidification.)
Le déshydrateur dont le fonctionnement est décrit ci dessous, plus puissant est destiné à un assèchement accéléré ou (et) en
profondeur. Il est utilisé dans les cas suivants :

 Assèchement accéléré après sinistre (croquis ci-dessous)


 Assèchement accéléré des maçonneries (brevet déposé ALTO-ASSECHEMENT – Photo 1), en complément d’un
traitement contre les infiltrations (remontées d’eau par capillarité, condensation) afin de permettre la réutilisation rapide
des lieux sans attendre l’assèchement naturel très long. Le dispositif que nous avons développé permet de réduire de
12 mois à 2 semaines un mur de 60 cm d’épaisseur.
 Baisse de l’hygrométrie avant l’application de résine de cuvelage résine en phase aqueuse dans les réservoirs (photo 2)
 Assèchement d’isolant sous étanchéité de toitures plates-formes dite “chaudes”

Photo 1 Photo 2

Garges 5 - 47 bd de la Muette - 95140 Garges-lès-Gonesse - Tel: 01.34.45.87.49 - Fax: 01.34.45.87.42


E-mail: contact@alto-btp.com - Capital: 46 000 Euros -RCS: Paris B 410 495 261 -APE: 452A
Lutter contre l’humidité/ Assèchement/ Résumé fiche n°3.5.5

Assèchement accéléré par déshydratation Alto.Btp P2/2

2-Principe de fonctionnement de l’appareil

Le déshydrateur envoie l’air humide sur des cristaux de sel (silicagel) très hygroscopiques, pouvant capter jusqu’à la quasi-
totalité de la vapeur d’eau contenue dans l’air et ceci quelle que soit la température ambiante. Le silicagel est régénéré en
continu en passant devant une résistance portant la température à 800°C; la vapeur d’eau ainsi produite est évacuée vers
l’extérieur ou récupérée par condensation.
La capacité d’assèchement d’un déshydrateur (même sans couplage à un condenseur), est très supérieure à celle d’un
déshumidificateur traditionnel à paroi froide.

Exemple : un appareil brassant 300 m³ d’air par heure peut évacuer plus de 40 litres/ jour pour une température ambiante de
20C° et un degré hygrométrique HR de 70%

4-Progression de l’assèchement

Diviser la quantité d’eau à extraire par le nbre de litres évacués par la machine en début d’assèchement, ne donne pas le temps
d’assèchement réel. En effet l’assèchement se fait en 2 phases:

 1ère Phase, correspondant à l’assèchement de surface du mur. Le rendement est alors optimum.
 2ème phase, correspondant à l’assèchement en profondeur du mur. La migration de l’eau au travers de la maçonnerie
rend le processus beaucoup plus lent. Le rendement de la machine chute progressivement.

L’assèchement est terminé quand les mesures de la teneur en eau au centre du mur sont comprises dans une fourchette de 25% à
30% de la saturation en poids d’eau par kg de matériau sec.
Ces mesures sont effectuées par relevés de l’humidité relative à l’intérieur du mur en différents endroits, en introduisant une
sonde hygrométrique (photo 3), les valeurs obtenues donnent la teneur en eau grâce à une courbe de correspondances établie
pour chaque matériau. Cette courbe est préalablement étalonnée par un ou plusieurs étuvages d’échantillons. Le temps
d’assèchement de surface du mur décrit au § 3 a été de 35 jours.

Photo 3

Garges 5 - 47 bd de la Muette - 95140 Garges-lès-Gonesse - Tel: 01.34.45.87.49 - Fax: 01.34.45.87.42


E-mail: contact@alto-btp.com - Capital: 46 000 Euros -RCS: Paris B 410 495 261 -APE: 452A