Vous êtes sur la page 1sur 3

Le treuil de levage et sa poulie sont

entraînés par un moteur synchrone par l’intermédiaire d’un réducteur de vitesse de rapport
red=12,5 (red= Ωm/ Ωt) et de rendement η=0,85.

 Le diamètre de la poulie est D=20cm.


 Elle entraîne, sans glissement, un câble de masse négligeable relié d’une part à la cabine
de masse Mcab=100kg et d’autre part un contre poids de masse Mcp=300kg.
 La charge utile embarquée dans la cabine est au maximum égale à Mu=400kg.
 Le moment d’inertie du treuil et de la poulie par rapport à leur arbre est Jp=0,1 kg.m².
 Le moment d’inertie du rotor du moteur par rapport à son axe est de Jm=0,05 kg.m².
 Le moment d’inertie du transmetteur mécanique est négligé.

Lors du passage d’un étage à un autre de l’immeuble, la vitesse évolue conformément au profil
suivant :

Nous nous limiterons à l’étude d’une montée de la cabine à pleine charge utile.

REGIME STATIONNAIRE (Phase 2 du déplacement)


Q1. Calculer la masse équivalente Meq à lever
La force résistante équivalente exercée par la cabine, le charge utile et le contrepoids sur le
cable est Fr=9,81*Meq
Q2. Calculer le couple résistant Crt que développe la charge sur l’arbre du réducteur connecté
au treuil

Q3. Calculer la vitesse de rotation Ωt du treuil

Q4. En déduire la puissance mécanique Pa appelée par l’ascenseur

Q5. Calculer la puissance mécanique Pm fournie par le moteur, étant donné le rendement du
réducteur.

Q6. Calculer la vitesse de rotation Ωm du moteur

Q7. En déduire la vitesse de rotation Nm du moteur en tr/min

Q8. Calculer le couple moteur Cm que doit fournir le moteur au réducteur

REGIME TRANSITOIRE

Q1. Calculer l’inertie totale, ramenée sur l’axe moteur, prenant en compte l’inertie du moteur,
celle du treuil et de la poulie, et l’inertie équivalente de Meq .

Q2. Pour la phase 1, calculer l’accélération linéaire A1

Q3. En déduire l’accélaration angulaire γm1 correspondante ramenée sur l’axe moteur

Q4. En appliquant l’équation fondamentale de la dynamique pour les systèmes tournants au


niveau de l’axe moteur, calculer le couple moteur nécessaire pour la phase 1.
Q5. Pour la phase 3, calculer l’accélération linéaire A3

Q6. En déduire l’accélaration angulaire γm3 correspondante ramenée sur l’axe moteur

Q7. En appliquant l’équation fondamentale de la dynamique pour les systèmes tournants au


niveau de l’axe moteur, calculer le couple moteur nécessaire pour la phase 3.