Vous êtes sur la page 1sur 12

Les "25 objectifs des Illuminati" - Satanisme et pédophilie révélés par un ancien agent

du FBI (Ted Gunderson)

Pour une meilleure lecture de cette retranscription, les explications des gravures, schémas,
dessins, ont été supprimées.

« Tout d'abord, laissez-moi vous remercier. Je suis heureux d'être ici, avec vous.

Je suis Ted Gunderson. Je suis un ancien chef du FBI à Los Angeles, en Californie. Peu après avoir
pris ma retraite, en mars 1979, on m'a demandé d'enquêter, en tant que détecteur privé, sur
l'affaire Jeffrey R. Macdonald. C'est un ancien médecin des Bérets Verts qui a été reconnu
coupable du meurtre de sa femme et de ses 2 enfants, à Fort Bragg, en Californie du Nord, le 17
février 1970. C'est une longue histoire, j'ai passé environ 2000 heures sur cette affaire.

Au début de mon enquête, le Dr Macdonald venait d'être condamné à 3 peines de perpétuité


consécutives. Je lui ai dit que si je découvrais qu'il était coupable, je me retirerais de l'affaire, que
je laisserais tomber mon enquête.

A ma grande surprise, les investigations menées au fil des ans m'ont permis d'établir, sans le
moindre doute, que cet homme est absolument innocent. Et le 25 octobre 1980, j'ai obtenu une
confession signée d'Helena Stoeckey, « la fille au chapeau de magicien », pour ceux qui
connaissent l'affaire.

Par ailleurs un livre a été écrit à ce sujet, un best-seller, « Fatal Vision », et un film a même été
réalisé. Cette jeune femme a déclaré que le Dr Macdonald n'avait pas commis ces meurtres mais
qu'ils avaient été perpétrés par sa secte satanique. J'entendais parler de ce culte pour la première
fois. Elle m'a fourni des informations détaillées sur les allées et venues dans la maison, qui avait
fait quoi etc.

Je lui ai demandé comment être certain qu'elle me disait bien la vérité. Une des multiples
questions que je lui ai posées – et tout ceci est sur enregistrement audio, vidéo même parfois,
mais toujours au minimum audio – fut de me décrire la boîte à bijoux qui se trouvait sur la
commode, dans la chambre à coucher. Et elle l'a décrite, parfaitement. Afin de m'en assurer, je suis
descendu à Sears and Roebuck pour prendre leur catalogue et je lui ai demandé de retrouver dans
ce catalogue la fameuse boîte à bijoux. Elle l'a immédiatement reconnue. De plus, elle m'a dit
qu'elle avait tenté de monter sur un cheval à bascule, dans la chambre d'enfant cette nuit-là, mais
qu'elle n'avait pas pu s'en servir car le ressort était cassé. La seule façon pour elle de connaître ce
détail, c'est d'avoir été présente le soir du meurtre, le 17 février 1970.

En mars 1981, j'ai présenté un rapport de plus de 1100 pages à l'ensemble du FBI. J'ai contacté
par courrier le Juge Webster, alors directeur du FBI. Je lui ai dit : « Je pense que cet homme est
innocent. Le FBI devrait poursuivre mon travail d'investigation ». Par ailleurs j'étais aussi allé au
Ministère de la Justice.

Et à ma grande surprise, les 29 témoins – y compris Helena Stoeckey – ont commencé à


m'appeler : « Le FBI m'a interrogé. Ils essaient de me faire abjurer. »

J'ai pensé : « Telle n'est pas la mission du FBI. Le FBI est sensé rassembler les informations et non
les détruire ! » Ce fut là le premier indice, j'ai compris que nous avions un sérieux problème dans
cette affaire.

J'ai continué à traiter plusieurs autres cas, en privé. Dans chacune de ces affaires, j'ai remarqué
que des preuves disparaissaient, étaient détruites ou bien volées. J'ai constaté de fortes indications
de corruption. Je me suis dit : « Mais que se passe-t-il ? » Et au fil des années, j'ai commencé à
rassembler des éléments, jusqu'à il y a environ 2 ans. Et maintenant depuis 2 ans, je suis
convaincu de l'existence d'un vaste réseau qui opère dans le pays. Un réseau impliquant la drogue,
la pédophilie, la pornographie, la prostitution, la corruption etc. Depuis 2 ans, mes recherches
m'amènent à penser que c'est encore plus grave que cela. C'est bien plus qu'un réseau. Il s'agit
d'une conspiration. Vous savez bien comment les médias s'en prennent à nous lorsque nous
parlons de « conspiration ». Eh bien, ils peuvent s'en prendre à moi autant qu'ils veulent car je
peux vous garantir, ici et maintenant, qu'il s'agit bel et bien d'une conspiration. Et aujourd'hui, je
vais vous le prouver.

Cette conspiration est en lien direct avec la pornographie, la drogue, la corruption, y compris la
pédophilie et aussi une organisation d'enlèvements d'enfants comme les « Finders » basés à
Washington DC, des opérations de la CIA, des opérations clandestines liées au trafic international
d'enfants, le terrorisme, le milieu de la finance etc.

Par ailleurs, je vous encourage vivement à venir sur mon stand après la conférence, pour vous
procurer mon livre et mes recherches sur les enfants disparus. Nous en évoquerons certains
passages au cours de cette conférence.

Mon exposé sur les enfants disparus implique les « Finders », une organisation basée à
Washington DC et qui est une façade de la CIA. Les « Finders » sont une opération secrète
impliquée dans le trafic international d'enfants. Vous trouverez dans mon livre un rapport sur les
enfants disparus, rapport que je tiens d'un fonctionnaire des douanes. C'est pourquoi je vous invite
à vous le procurer, il ne coûte que 10 dollars.

Que vous achetiez un de mes livres ou n'importe quel rapport sur mes enquêtes, je vous demande
d'en faire demi-douzaine de copies et de les envoyer à vos amis. Je me fiche des droits d'auteur !
Mon seul objectif est informer, informer et informer encore. Nous devons savoir ce qu'il se passe
dans ce pays aujourd'hui. Alors faites des copies et distribuez-les. C'est tout ce qui compte.

A la suite d'une de mes conférences qui portait sur l'affaire MacDonald, il y a 2 ans, j'ai changé le
mot «vaste réseau » par « conspiration ». Un homme est venu vers moi et m'a donné un livre en
me disant : « Ted, tout est là-dedans. Prends ce livre et lis-le ». Voici ce livre, chers amis. Il est
intitulé : Des Pions sur l’Échiquier (Pawns in the Game, de William Guy Carr).

Comme je vous le demande pour mes écrits, si vous vous procurez ce livre faites-en des copies.

William Guy Carr a été confronté au même problème que moi. Il voulait comprendre ce qui se
passait aux États-Unis et partout dans le monde. Lui est canadien. Pour conclure ses recherches, il
a écrit ce livre.

Les Illuminati ont été fondés en 1776 par un homme du nom de Adam Weishaupt. En 1773, un
membre de la famille Rothschild l'a chargé de mettre sur pied une organisation appelée les
Illuminati. Il acheva son travail le 1er mai 1776, un jour férié communiste. Nous allons survoler
cela assez rapidement. Il aurait fallu 4 heures pour faire la conférence, aujourd'hui !

Les Illuminati s'étaient fixé 25 objectifs que je vais vous résumer.

1 - Les hommes sont plus enclins au mal qu'au bien.

2 - Prêcher le libéralisme.

3 – Utiliser la notion de liberté pour provoquer une lutte des classes.


C'est bien ce qui se passe de nos jours !

4 – Tous les moyens devront être employés pour atteindre les objectifs tant que ceux-ci sont
justifiés.
Vous voyez de quoi je parle... !

5 – Le mensonge est reconnu comme un droit.


C'est ce qu'ont fait les Illuminati, les droits du mensonge en vigueur.

6 – La puissance de nos ressources doit rester cachée jusqu'au moment où il sera assuré
qu'aucune force ou autre ruse ne puisse y porter atteinte.
Et si vous savez déjà tout ça... Peu de gens connaissent les Illuminati car ils sont restés invisibles
jusqu'à ces derniers temps.

7 – Recourir à la psychologie des foules pour obtenir le contrôle des masses.

8 – Utiliser l'alcool, les drogues, la corruption morale et toutes les formes de vices pour corrompre
de manière systématique la jeunesse de la nation.
Nul besoin d'approfondir ce point-là, n'est-ce pas ? Qu'en est-il de l'aéroport de South Central, à
Los Angeles, et des opérations secrètes de la CIA liées au trafic de drogue ? Qu'en est-il d'Ameno,
dans l'Arkansas ? Les drogues rentrent dans ce pays, les armes et les munitions en sortent. Si vous
ne me croyez pas, parlez-en à Terry Reid. Parlez-en à Chip Tatum. Et demandez à tous ceux que je
connais personnellement !

Récemment, l'automne dernier pour être précis, Arlen Specter a présidé une commission spéciale
sur les drogues. Arlen Specter est l'un des plus grands imposteurs de Washington DC. Comme les
partisans de la théorie de la balle magique, la balle qui est supposée avoir tué JFK. J'ai regardé les
audiences du procès et je n'arrivais pas à croire les mauviettes dégonflées qui faisaient office de
témoins, et toutes leurs défaillances. Des gens qui n'avaient aucune connaissance des opérations
liées à la drogue. Cette audience parlait de la drogue apportée à South Central par la CIA. Je leur
ai envoyé une liste de 16 noms de personnes qui avaient une bonne connaissance de la drogue
importée dans notre pays par la CIA. Je n'en ai plus jamais entendu parler ! Aucune de ces
personnes n'a comparu comme témoin...

Je pourrais aussi mentionner Oklahoma City. J'ai envoyé une copie de mon rapport au Comité. Je
leur ai envoyé un fax. Je leur ai dit que je détenais des informations qui pourraient s'avérer vitales
au sujet de l'attentat d'Oklahoma City. Je tiens ce rapport à la disposition du public et je vous
encourage à vous le procurer. Je n'ai jamais reçu de réponse.

9 – Mettre la main sur les biens par tous les moyens.


Nous le constatons chaque jour ! Les agriculteurs, les commerçants, les personnes arrêtées pour
d'obscures raisons et dont on a confisqué tous les biens. Nous avons un exemple ici même : cette
femme que voici, Linda, a tout perdu. Ils ont débarqué et ont pillé sa maison à deux reprises, c'est
bien cela, Linda ? Elle avait fini de payer sa maison avant même de se marier. La maison était à
son nom et ils l'ont saisie !

10 - Faire usage des slogans tels que l'équité, la liberté, la fraternité et les propager aux masses à
des fins de guerre psychologique.
Chers amis, cela me fait penser à Bill Clinton qui, à propos de ses innombrables exactions, soutient
mordicus : « Jamais entendu parler de ça ! » Cet homme est incroyable. Un ancien membre du
Congrès l'a décrit ainsi : « Bill Clinton est un tire-au-flanc, un coureur de jupons et un menteur
pathologique. » Oui, Bill Clinton s'inscrit parfaitement dans ce dixième point !

11 – Gérer les conflits armés.


Ce 11ème point est un véritable objectif. En 1773, Adam Weishaupt fixa des directives qui furent
annoncées publiquement en 1939. Rendez-vous compte : des directives écrites en 1773... et
officialisées en 1939 par les Etats-Unis et par la Grande-Bretagne !!! « Les guerres devront être
menées de façon à ce que les nations s'affrontant s'enfoncent dans la dette. Et les pactes de paix
se tiendront de sorte qu'aucun des combattants n'obtienne de droits territoriaux » (comme à Yalta).
Un parfait exemple avec Staline, Roosevelt et Winston Churchill, suite à la seconde guerre
mondiale.

12 – Dire aux personnes en place qu'elles doivent utiliser leur richesse pour placer leurs candidats
dans la fonction publique, étant entendu que ceux-ci seront soumis à leurs exigences et qu'ils
seront utilisés comme des pions dans un jeu, par les hommes derrière le rideau. Les conseillers
auront été élevés et formés dès l'enfance aux affaires de ce monde.
Nous avons de nos jours, sans le moindre doute, des hommes derrière le rideau...

13 – Contrôler la presse.
Lors de ma conférence hier sur Oklahoma City, j'ai apporté la preuve que les grands médias sont
contrôlés par des gens très puissants, par des politiciens en carton, par des bureaucrates. Aucun
doute là-dessus ! L'information, les médias... nous avons plein de documentation sur tout cela.
Vous retrouverez ces éléments dans mes livres.

14 – Leurs agents se présenteront après avoir laissé pourrir des situations traumatisantes afin
d'apparaître comme les sauveurs des masses.
Alors qu'en fait ils s'intéressent à tout le contraire : le meurtre de masse. Comme les émeutes de
Watts, les manifestations qui ont eu lieu à South Central etc...

15 – Créer une dépression industrielle et une panique financière. Le chômage, la faim et les
pénuries alimentaires seront utilisées pour contrôler les masses ou les foules et se servir de ces
dernières pour éliminer tous ceux qui osent s'opposer.
Tous les experts avec lesquels j'ai discuté parlent de pénurie alimentaire. Et ça va arriver, j'en suis
convaincu. Nous savons aussi que la Bourse va s'effondrer d'ici le mois d'octobre. J'ai reçu un
spécialiste de la Bourse, lors de mon émission à la radio. Ce type d'émission est une bonne source
d'information. Cette semaine, George Green a dit qu'il y aurait un crash boursier d'ici la fin du mois.
Et ce fut le cas. Il a également dit que d'après lui, il y aurait un autre crash avec une chute de
2000 points... nous verrons bien. J'espère que ce ne sera pas le cas !

16 – Infiltrer la franc-maçonnerie secrète pour en détourner les fins.


Cela a été prouvé à maintes reprises.

17 – Généraliser l'esprit de tromperie systématique consistant à user de slogans et de phrases qui


promettent des choses somptueuses aux masses, même si ces promesses ne peuvent pas être
tenues.
Je pense de nouveau à Bill Clinton. George Bush était pas mal non plus, dans son genre. Quelle
différence y a-t-il entre les républicains et les démocrates ? Aucune, absolument aucune ! Si vous
regardez le logo du parti républicain... vous savez, avec l'éléphant et les trois étoiles dessus... Eh
bien comparez ce logo à celui d'il y a 2 ans. Les étoiles ont été inversées ! Il y a 2 ans, la pointe
était placée en haut. Et maintenant, la pointe est en bas. C'est satanique. Inverser les étoiles
relève d'un message subliminal.

18 – Planifier la résolution des conflits en milieu urbain, ce qui est nécessaire pour amener la
population à rapidement se soumettre.

19 – Utiliser des agents en tant que conseillers, dans les coulisses, après les guerres, par le biais
d'une diplomatie secrète afin de prendre le contrôle.
20 – Mettre en place d'énormes monopoles et en user pour amener un contrôle gouvernemental
mondial.
Nous le constatons, les grands monopoles...

21 – Fixer des impôts élevés et une concurrence déloyale afin d'amener une crise économique, en
contrôlant les matières premières, en semant l'agitation parmi les ouvriers et en subventionnant
les concurrents.
OK, ça on connaît... passons au point suivant !

22 – Développer des armements et disposer d'assez de policiers et de soldats pour protéger nos
intérêts.
Il y a quelques années, 11 organismes fédéraux étaient autorisés à porter une arme de poing, des
armes à feu. A présent, ils sont 39...

23 – Les membres et les dirigeants du gouvernement mondial seront nommés par le surintendant.
La directive présidentielle N° 25 permet au Président des États-Unis – au passage, ceci est classé
secret et n'est pas à la disposition du public – permet au Président, donc, en cas de conflit ou de
crise majeure, de transférer ses propres pouvoirs au Secrétaire Général de l'ONU !

24 – Infiltrer toutes les classes et niveaux de la société et du gouvernement, dans le but de


tromper, distraire et corrompre les jeunes membres de la société en leur enseignant des théories
et des principes que nous savons faux.
Ceci est le résultat du programme d'éducation basique qui nous est rabâché par les Nations Unies.

25 – Les lois nationales et internationales devront être employées afin de détruire la civilisation.
Il évoque le fait de réduire la population mondiale à 500 millions, et la population des États-Unis à
200 millions. Si on prend par exemple la guerre du Golfe, le syndrome de la guerre du Golfe...
Combien de morts cette guerre représente-t-elle ? 700 000 soldats américains ont été envoyés là-
bas et les 4/5ème d'entre eux ne peuvent même plus se tenir debout parce qu'ils sont trop
souffrants ou malades ! Ils ont été relevés de leurs fonctions et nous avons dû renouveler notre
armée. Et nous avons tant d'autres exemples de la population détruite !

De quoi est-il question ? Aux États-Unis, il existe de nombreux liens entre groupes, organisations,
individus etc. Mais une des forces motrices derrière ce mouvement illuminati est une secte
satanique qui sévit à travers tout le pays.

Lorsqu'Helena m'a remis cette déclaration signée, je lui ai demandé : « Qu'est-ce que cela a à voir
avec le monde réel ? Je n'y connais rien au satanisme, je connais juste le mot ». J'ai cherché à en
savoir plus. Au cours de ma recherche, un nom a émergé : Aleister Crowley. Il aimait que son nom
soit prononcé Crowli pour le faire rimer avec Holy (Saint). De nos jours et depuis des années, les
satanistes se basent largement sur sa philosophie et ses écrits.

Bien... Arrêtons-nous un instant sur ses écrits et ses enseignements. Nous avons ici un extrait de
« Sacrifice Sanglant ». Nous avons également : « Le Sang est la Vie ». Et là, à la page 94 de son
livre : « Il serait imprudent de condamner comme irrationnelle la pratique de ces sauvages
consistant à extirper le cœur et le foie de son adversaire pour les dévorer pendant qu'ils sont
encore chauds ».

La théorie des mages antiques stipule que « tout être vivant est une réserve d'énergie qui est
fonction de la taille et de la santé de l'animal, fonction aussi de la qualité de son mental et de son
caractère moral. A la mort de l'animal, son énergie est libérée soudainement. L'animal doit donc
être tué dans un cercle. (On parle de cercle satanique). Ou dans un triangle de telle sorte que son
énergie ne puisse s'échapper. L'animal est choisi en fonction de la nature de la cérémonie au cours
de laquelle il va être sacrifié. Sacrifier un agneau femelle ne permet pas d'obtenir la quantité
suffisante d'énergie pour que le mage invoque Mars. Pour ce faire, un bélier est plus approprié et
devra être vierge. La puissance de son énergie ne devra avoir été dominé en aucune façon ».

A présent mes amis, écoutez bien cette phrase : « Pour un travail spirituel d'envergure, on doit
choisir une victime qui détient la puissance la plus grande et la plus pure. Pour un rituel
satisfaisant et convenable, un enfant mâle d'une parfaite innocence et d'une grande intelligence
est le summum ».

Il est bien question, là, de sacrifices humains ! Selon mes estimations, plus de 3 millions de
personnes vouent un culte satanique en Amérique aujourd'hui. Comment en suis-je arrivé à ces
chiffres ? J'ai des informateurs. J'ai un informateur à South Central (Los Angeles). Sur 200 000
habitants, Los Angeles compterait 3000 satanistes. C'est là-bas que nous avons la fameuse affaire
MacDonald, exactement comme l'affaire MacMartin qui a eu lieu dans le milieu pré-scolaire, une
maternelle tristement célèbre pour ces faits récurrents.

Un autre de mes informateurs se trouve à Lincoln, une ville de 200 000 habitants. C'est dans le
Nebraska, la région de South Bay. Il m'a dit que 3000 personnes pratiquaient le satanisme. Et la
région de Manhattan Beach, environ 200 000 habitants. Vous devez vous graver cela dans le
cerveau. Un autre informateur me dit qu'à Iowa City, dans l'Iowa, la ville compte 500 satanistes
pour 100 000 habitants. En moyenne, les satanistes représentent 1,5 % de la population.

1,5 % de la population pratique le sacrifice humain aux États-Unis ! Chaque année, entre 50 000
et 60 000 individus sont ainsi sacrifiés au cours de rituels diaboliques.

Il y a 8 jours fériés sataniques principaux. Il existe bien d'autres jours fériés au cours desquels ils
pratiquent de multiples rituels. Mais il y en a principalement 8, que tous honorent.

Je n'invente rien, vous retrouverez tous ces éléments dans les livres sur le satanisme. Tout y est
minutieusement mentionné.

Voyons un peu ce qu'Aleister Crowley écrit dans un de ses livres, au sujet du nombre 666. Il s'agit
de la Bête : « Entre autre, la Bête 666 recommande que tous les enfants assistent, dès leur plus
jeune âge, à différents types d'acte sexuel et au processus d'accouchement, afin de les envelopper
d'un brouillard de mensonges et noyer leur esprit grâce au mystère. Ainsi, ces incompréhensions
seront-elles susceptibles de stopper ou d'altérer le bon fonctionnement de leur subconscient, et
donc de leur système de repères. »

Il est question d'enfants exposés, dès leur naissance, à des rapports sexuels. Le mouvement
satanique international a créé des maternelles, dans le monde entier, pour pouvoir mettre la main
sur nos enfants. Les parents déposent leurs enfants à l'école le matin et reviennent les chercher
dans l'après-midi. Pendant tout ce temps, dans beaucoup de ces écoles maternelles, les enfants
sont exposés à des rapports sexuels dès la petite enfance.

Pour le cas de Linda Wiggins, c'est exactement ce qui s'est passé. Ses propres enfants ont été
exposés à des rapports sexuels lorsque son ex-mari a mis la main sur eux, et cela se produit
encore actuellement.

Revenons à notre texte d'Aleister Crowley : « Le consentement mutuel concernant l'acte est une
condition nécessaire. Il faut comprendre, bien sûr, que ce consentement n'est pas toujours
explicite. Dans certains cas, la séduction ou le viol peuvent être source d'émancipation ou
d'initiation pour l'autre. De tels actes ne peuvent être jugés que par leurs résultats. »

En résumé, il est acceptable de violer si c'est pour la bonne cause !


Parlons un peu de l'affaire MacMartin. En avril 1985, les autorités se sont penchées sur cette
affaire. Ils ont cherché des tunnels sous l'école puisque les enfants avaient signalé qu'on les avait
emmenés dans des tunnels sous l'école. Ils ont notamment parlé d'une chambre, au sous-sol, où
ils ont été agressés sexuellement. Il s'agissait de cérémonies avec des adultes vêtus de robes, des
bougies, des chants religieux. Et les adultes ne portaient aucun vêtement sous leurs robes. On a
amené ces enfants dans un tunnel, jusqu'à un triplex en les faisant passer par une trappe située
dans la salle de bain d'un autre triplex. Ces enfants ont été emmenés en voiture. Nous parlons
d'enfants âgés de 2, 3 et 4 ans qui sont prostitués dans cette communauté.

Les autorités ont reçu cette plainte en 1982 et ils ont commencé leur enquête. Ce n'est qu'en 1985
que les autorités ont fini par se déplacer, et qu'elles ont décidé de partir à la découverte des
tunnels, persuadées que les enfants avaient tout inventé. Les enfants ont aussi déclaré qu'ils
avaient été emmenés par avion dans une région montagneuse, où, d'après ce qui ressort de leur
témoignage, ils ont été exposés à des cérémonies sataniques. Ils étaient de retour à l'école à
temps, avant que les parents ne reviennent les chercher.

Les autorités n'ont finalement rien trouvé. Eh bien je vais vous dire ceci : au cours du printemps
1993, j'ai appris que la propriété de l'école MacMartin avait été vendue par la famille MacMartin...
à l'avocat de la défense, comme cela avait été convenu. Ce dernier les avait déjà bien aidés : il leur
en avait offert 3,1 millions de dollars. Cet avocat dit s'être endetté et avoir revendu la propriété à
un entrepreneur qui allait y construire un immeuble de bureaux, à la place. L'entrepreneur a
acheté l'école et je l'ai contacté. Je lui ai fait part de mon souhait de me rendre sur la propriété. Il
m'a accordé deux semaines.

Je savais que je n'étais pas qualifié pour valider l'existence de ces tunnels, même si je les avais
déjà trouvés. Alors avec certains des parents, nous avons embauché un archéologue de l'UCLA, le
Dr Gary Stickel. Nous avons commencé les fouilles et après deux semaines, j'ai dû me battre avec
le Dr Gary Stickel qui n'était pas disposé à admettre l'existence de ces tunnels. Cela nous a pris 34
jours. Et le dernier jour, alors que les bulldozers s'apprêtaient à raser l'école, tout moteur
vrombissant, le Dr Gary Stickel nous a dit : « Je peux affirmer à présent, et sans le moindre doute,
qu'il y avait bien des tunnels sous l'école et qu'on les a comblés. »

Je vais vous montrer ce que nous avons trouvé à propos de ces tunnels. Je peux mettre à votre
disposition un rapport scientifique de 186 pages.

Nous avons trouvé une grande entrée souterraine à 2,70 m sous le mur ouest de la salle du chien.
Il y avait 4 salles de classe, c'était celle de Ray Buckey. A ce propos, Virginia MacMartin et Ray
Buckey ont été jugés en Virginie. La grand-mère a été acquittée et pour Ray, ce fut classé sans
suite. Nous avons trouvé ces tunnels au cours du second procès de Ray Buckey. Cela aurait pu être
utilisé pour le condamner. Nous avons appelé le procureur, il a envoyé ses enquêteurs à M. Perez.
M. Perez m'a dit : « Je ne veux pas que vous interveniez dans ma conversation avec
l'archéologue ». J'ai demandé pourquoi et il m'a répondu que j'étais trop persuasif. J'ai accepté de
ne pas parler. Nous y sommes allés et M. Perez s'est entretenu avec l'archéologue. Et cet
enquêteur, non qualifié en matière de tunnels a déclaré : « Il n'y a pas de tunnel ici ! » Et bien sûr,
l'archéologue a fait le dos rond...

Aucun de ces preuves n'a été utilisée. Des preuves solides, matérielles. Ils les ont ignorées en
plein milieu du second procès. J'aurais pu témoigner. Les enfants avaient identifié les auteurs de
ces crimes : des joueurs de football américain professionnels, des joueurs de baseball, des acteurs,
des actrices. Et également le fils d'un leader politique, pas un simple politicien mais le principal
dirigeant politique de Los Angeles.

Nous avons trouvé un avocatier dont les racines avaient été coupées, de chaque côté de l'entrée.
L'entrée du tunnel faisait 5,80 m de haut avec d'un côté une racine vivante et de l'autre côté, une
racine morte. Ils ont dû couper cette dernière... Nous avons trouvé un sac en plastic Disney,
copyright de 1982 à environ 1,40 m en-dessous du plancher de la classe, à 1 mètre ou 2 de
l'entrée, sous les fondations. Ce sac en plastic Disney est très important à nos yeux car nous
pensons qu'ils ont comblé le tunnel en 1982, lorsque la plainte a été initialement portée auprès
des autorités. Et alors qu'ils comblaient le tunnel, le sac en plastic Disney, je ne sais comment,
probablement grâce au vent, s'est glissé à l'intérieur sans que personne ne le remarque. Qui a dit
que Dieu n'existait pas ? Quelle documentation ! Quelle fantastique documentation que ce tunnel !

L'entrée du tunnel a été condamnée en 1982, ou peu après. M. Ken Lanning, Monsieur-je-sais-tout,
l'expert du FBI en science du comportement, a déclaré que j'avais pris ce sac en 1993 dans une
poubelle et que je l'avais placé là afin de constituer de fausses preuves. Et bien sûr, M. Lanning a
affirmé : « Il n'existe aucun groupement satanique aux USA de nos jours ! Il y a juste quelques
marginaux, ça et là. » Mais bien sûr...

Le tunnel est orienté vers le sud sur 14 m en-dessous des classes N° 3 et N° 4, puis vers le nord.
Et sur 3 m sous le plancher de la classe. Le tunnel était large de 76 cm, et haut de 110 à 115 cm.
Le haut du tunnel se trouvait 9 m en-dessous de la salle de classe. Les enfants pouvaient marcher
dans le tunnel. Il s'agit de jeunes enfants. Les adultes devaient se baisser pour marcher, pas les
enfants. Les tunnels ont été construits en un demi-cercle, de sorte qu'il y avait probablement des
soutiens naturels. Ces gens savent beaucoup de choses, ils sont loin d'être idiots ! Le sol entre les
classes N° 3 et N° 4 est voûté, pour que le tunnel passe sous ces dernières. C'est 30 cm moins
profond à cet endroit, que le sol plus au nord. L'arche est au même endroit que le tunnel. Elle était
arquée à cet endroit précis, alors que 3,60 m plus loin l'épaisseur est de 30 cm.

4 grands conteneurs verticaux ont été retrouvés dans le tunnel, sous la voûte, de toute évidence
déplacés à main nue. Une chambre de 2,70 m de large a été découverte le long du tunnel par le
biais de la classe N° 4. Entre le plafond de la chambre et le haut des sections du tunnel, on a
trouvé des couches de contreplaqué recouvert de papier goudronné, couches soutenues par des
parpaings avec les inscriptions « 2 x 2 » et « 4 x 4 » écrites dessus.

Les caractéristiques de ces tunnels confirment que ces derniers ont bien été creusés à la main. Ce
tunnel long de 2 mètres mène à un triplex situé juste à côté. Le tunnel est dans l'axe de la salle de
bains du triplex, du bureau, de la classe N° 1 et sur la cour intérieure donnant sur la porte du
Triplex. Cette porte est cachée de la rue par un garage de 3 places.

Les enfants ont décrit l'entrée, la sortie du tunnel et la cour du triplex. Et cela concorde
exactement avec les tunnels et avec les sorties découvertes.

Un espace de 1 mètre de large, sous un trou dans le plancher de la salle de bains voisine, avait été
excavé, puis ensuite condamné.

Bref... c'est là où sont allés les enfants. Et bien avant que nous fassions ces découvertes, ils nous
avaient dit qu'ils étaient ressortis par une trappe dans cette salle de bains.

Dans la maison, il y avait une zone difficile d'accès. Mais nous avons tout de même pu y accéder
grâce à l'un de nos archéologues, qui était très mince. Il a pu prendre des photos. La baignoire
s'enfonçait sous le plancher de la salle de bains. Il y avait une autre salle de bains de l'autre côté
du bâtiment, dans un autre appartement. L'autre baignoire est normale.

C'est l'espace dont nous parlons, d'un mètre de côté. Un espace juste assez grand pour qu'un
enfant y remonte et en soit extirpé.

Autres faits significatifs : l'archéologue a retrouvé une petite assiette en plastique, avec 3
pentagrammes dessinés à la main avec de la peinture verte. Les pentagrammes ont été dessinés à
la main par un adulte. Ils ne sont pas issus d'une fabrication industrielle.

De nombreux autres objets ont été découverts, dont l'analyse a été publiée à l'issue des tests
effectués. Il s'agit du rapport scientifique dont je vous ai parlé.

La classe N° 3 n'avait pas de poignée, seulement un verrou. Chaque classe avait un interrupteur
on/off étiqueté : alarme d'incendie. Mais le système n'était pas connecté à la caserne des pompiers.
Il était utilisé en guise d'alerte au sein de l'école, pour signaler que quelqu'un s'approchait.

Plus de 2000 objets ont ainsi été retrouvés sous le plancher de l'école, y compris une centaine d'os
d'animaux.

En raison de plusieurs contraintes, dont celle du temps, nous avons dû interrompre l'opération à
midi, le 34ème jour.

Nombreux sont ceux qui ont donné de leur temps. Nous avons dépensé pas mal d'argent, entre 55
et 60 000 dollars. Personnellement, j'ai participé à hauteur de 17 000 dollars grâce à un emprunt
que j'ai contracté.

Voici un plan de l'ensemble. C'est un plan du bâtiment. Voici l'entrée, avec les dalles de béton du
terrain vague. Voici la cour, et ici l'avocatier dont nous avons parlé tout à l'heure. Et voilà l'entrée.

Ici, nous avons le tunnel. L'entrée est par là, l'extension est ici et la chambre est là. Nous pensons
que c'est ici, mais nous n'avons pas eu le temps d'explorer cette partie. Les tunnels figurent ici.
Nous avons pu aller jusque-là et cela mène à la salle de bains.

Voici l'entrée de 2,80 m que nous avons vu sur le plan tout à l'heure. Et voilà l'avocatier avec ses
racines vivantes et de l'autre côté, ses racines mortes.

Une assiette a été découverte dans la cour, 15 cm sous le sable. Comme vous le voyez, un
pentagramme a été dessiné dessus.

Et voici un autre plan du tunnel. Il est intéressant de noter que le tunnel soutient le plancher de la
classe N° 4.

Ici, le sac plastique Disney trouvé juste là, sur le sol, partiellement recouvert. Et ce sigle « AF » qui
signifie «Terrain Artificiel » (Artificial Field).

Enfin, voici la forme de l'entrée. Puis le plan vu de coupe.

Ce dossier est très bien documenté. Nous avons de nombreux croquis, schémas, dessins, photos.

L'école fut construite en 1966. Cela signifie que les fondations ont été prévues pour ce projet
précis. C'est cette arche-là qui est située en-dessous des classes 3 et 4.

En plus des tunnels, j'ai accumulé des informations sur un site abandonné par des satanistes à
Crestline, dans les montagnes de Californie. Rappelez-vous, les enfants avaient dit avoir été
transportés par avion dans les montagnes. Il y a un aéroport à 10 minutes de l'école maternelle
MacMartin, l'aéroport de Hawthorne. Et il y a une piste d'atterrissage à Crestline.

Quand j'ai entendu parler de ce site satanique abandonné, je m'y suis rendu et j'ai pris des photos.
Avant d'aller là-bas, j'ai appelé la procureur au sujet de l'affaire MacMartin. Je lui ai dit : « Je crois
savoir où les enfants ont été retenus. Et même s'ils n'y sont plus, ça vaut le coup d'aller voir. Je
serai heureux de tenir cette information à votre disposition. Et si vous voulez que les enfants
retournent sur place, c'est possible. »

Elle m'a répondu : « Nous ne sommes pas intéressés ! »

Ils n'étaient pas intéressés par les preuves accablantes trouvées dans le tunnel. Ils n'étaient pas
intéressés par le site satanique à l'abandon.

Voici ce que nous avons trouvé : le nombre 666 inscrit sur une pierre trouvée sur le site. Le
lendemain où l'affaire MacMartin a éclaté dans les journaux, la maison a été incendiée.

Depuis la maison dont il ne reste rien, on peut apercevoir San Bernandino, au loin. Sur le flanc de
la montagne située à proximité, personne ne peut vous voir à moins de survoler la zone avec un
hélicoptère.

Sur le site, on voit une grande pierre plate. Et une seconde qui est brisée en deux. On trouve
également de nombreux symboles sataniques. Voici la signification de l'un d'eux :

Asmodée est un roi fort et puissant qui apparaît avec trois têtes. La première tête ressemble à un
buffle, la deuxième à un homme et la troisième à un bélier. Il possède une queue de serpent, des
pieds palmés et il crache du feu. Il chevauche un dragon infernal, porte une lance à pennon et
c'est le chef des puissances d'Amaymon. Il doit être invoqué la tête rasé, sinon il se sentira floué. Il
donne l'anneau de la vertu, il enseigne l'arithmétique, la géométrie et autres artisanats, il a
réponse à tout et peut rendre les hommes invisibles. Il indique l'emplacement de trésors cachés
dans le domaine d'Amaymon, et les protège.

A propos d'un autre symbole présent sur le site :

Il s'agit du sceau de Bélial, un roi puissant qui fut créé juste après Lucifer. Il apparaît sous la forme
d'un ange conduisant un char de feu et il a une voix agréable. C'est lui qui tomba en premier
parmi les anges. Il est arrivé avant Mickaël et les autres anges. Il privilégie les hommes de pouvoir,
provoque les relations amis/ennemis et fournit d'excellents familiers. Des présents et des sacrifices
doivent lui être offerts.

Nous avons découverts d'autres symboles sataniques mais je n'ai pas trouvé la signification de
tous. Nous avons également trouvé des fours et aussi un grand cercle avec des signes à l'intérieur.

Malheureusement nous n'avons pas pu prendre assez de hauteur pour faire une bonne photo de
l'ensemble. Mais de toutes façons, ces investigations sur place n'ont mené à rien... Personne ne
s'intéressait à ce site satanique abandonné, en dépit des liens évidents avec l'affaire MacMartin.
J'avoue que j'ai été très déçu. Toutes ces preuves, nous les avons découvertes par nos propres
moyens. La police n'était apparemment pas en mesure de s'en charger. Un trop grand nombre de
personnes « sensibles » étaient impliquées, trop d'individus haut placés.

Mais pour moi, il n'y a aucun doute qu'il s'agissait bien d'une opération satanique.

Le Dr Roland Summit, psychiatre à l'UCLA et qui a bien étudié le sujet a déclaré qu'il y a une
cinquantaine d'établissements de maternelles, aux États-Unis, où les enfants disent avoir été
amenés dans des tunnels.

Voici une autre affaire sur laquelle je me suis penchée, à Philadelphie. Une affaire similaire à celle
de Linda.

Il s'agit de l'affaire « Lou Berry ». Lou m'a contacté vers la fin des années 1980. Il m'a dit qu'il
avait pris le maquis avec ses enfants. Le « Super FBI » est venu avec son équipe SWAT, comme ils
l'ont fait avec Linda. Ils ont retourné sa maison, puis l'ont attrapé et jeté en prison. Ils ont pris ses
enfants et les ont remis à son ex-femme dont le compagnons, selon les enfants, les agressait
sexuellement. Lou m'a demandé ce qu'il pouvait faire et en quoi je pouvais l'aider. J'étais prêt à
témoigner en sa faveur. Je prévoyais d'insister sur plusieurs points, notamment sur les dessins des
enfants car ils constituent des preuves.

Les enfants ayant été agressés sexuellement, des enfants âgés de 2 à 10 ans, ont souvent
tendance à faire des dessins en rapport avec leur exposition à ces abus infâmes. Moi lorsque
j'avais cet âge, je dessinais des voitures et des avions, ou des fillettes cueillant des fleurs.

Mais les enfants de Lou, eux, dessinaient constamment ce genre de scène. Et Linda, ici présente, a
devant elle les dessins que ses enfants ont réalisés. Donc, j'allais témoigner en faveur de Lou, en
me basant sur les dessins de ses enfants qui avaient été soumis à une réunion satanique.

Voici une série de dessins parmi les plus significatifs de tous ceux qu'ils ont réalisés. Ici, un totem
avec une tête de chèvre au sommet. On peut en déduire que ces enfants ont côtoyé le plus haut
grade du satanisme. Je dis cela sous réserve, je ne suis sûr de rien. En effet, le satanisme est
entouré d'une nébuleuse de secrets. Il y a environ 8 à 10 catégories de personnes, qui ne se
connaissent pas entre elles, et d'autres personnes cachant ceux du plus haut niveau. D'après mes
sources et d'autres informateurs, j'ai appris que dans les cercles sataniques du plus haut degré, il y
a un totem qui mesure entre un et deux mètres de hauteur. Ce totem est en bois et il a une tête
de chèvre au sommet. J'allais donc témoigner que d'après mon expérience, ces enfants avaient été
exposés à un haut niveau de satanisme. Principalement en raison de ce dessin, le totem à tête de
chèvre. Mais le juge n'a pas voulu me laisser parler à la barre des témoins. J'avais parcouru tout le
trajet entre Philadelphie et Los Angeles... et on ne m'a pas laissé témoigner. Sur cet autre dessin,
on voit un corps sur une dalle, probablement un autre lieu où ils font des sacrifices sanglants. Ici,
on distingue les organes génitaux. Une enquête qui a duré 7 ou 8 années affirme haut et fort que
ces enfants n'ont jamais été agressés sexuellement... Mais les enfants qui n'ont pas été violés ne
dessinent pas des parties génitales ! Parmi les enfants qui ont été agressés sexuellement, en
revanche, un pourcentage élevé dessinent les parties génitales. Et chez les enfants qui ont été
violés au cours de rituels, un pourcentage encore plus élevé dessinent des organes sexuels.

Un des enfants de Lou Berry a dessiné des gens avec du feu... ou plus exactement, comme vous
pouvez le voir sur ce dessin, un enfant en feu... un sacrifice humain, de toute évidence. Voici un
autre dessin représentant des os, un foie, du sang.

Cet autre dessin représente une cérémonie rituelle dans une forêt, cette fois-ci. Avec des gens et
un feu.

Encore un autre dessin mentionnant : « Les gens n'ont pas d'habit ». Puis : « Table, couteau,
diable ».

Voilà... c'était l'affaire Lou Berry.

100 000 enfants disparaissent chaque année, selon le magazine Reader Digest (1982). Voici le
rapport officiel des responsables américains des douanes, rapport qui établit que la « Super CIA »,
sous le nom de code « Finders » (« les Chercheurs »), mène une opération secrète impliquée dans
le trafic international d'enfants. Ce rapport comprend environ 9 ou 10 pages. Nous allons parcourir
les dernières pages. Après la conférence, vous pourrez consulter ce rapport à mon stand. Achetez-
le, faites-en des copies et distribuez-les autour de vous.

Cette affaire est ressortie car un groupe d'enfants a été aperçu dans un parc, à Tallahassee, en
Floride, en 1987. La police a été appelée. Les hommes étaient bien habillés, ils avaient une
camionnette. La police est arrivée et a parlé aux enfants. Les enfants ont dit qu'ils étaient en route
pour le Mexique, pour aller dans une école pré-scolaire. Puis la police a suivi la camionnette qui les
a fait remonter jusqu'aux « Finders » à Washington DC.

La police métropolitaine a perquisitionné les « Finders », leur quartier général et leur entrepôt. Ils
ont trouvé tout un attirail et ont découvert des informations liées à un gigantesque trafic d'enfants,
trafic d'ampleur mondiale.

D'après les recherches que j'ai mené par la suite, les « Finders » font partie, je le répète, d'une
opération secrète de la CIA. Un agent des douanes a été mis en cause pour avoir enquêté sur
l'industrie pornographique. Et je peux vous garantir que l'industrie pornographique était impliquée.

Voici son rapport, que vous trouverez dans mon livre « Missing Children ». Ce rapport résume le
dernier entretien de l'agent des douanes lorsqu'il a tenté d'approfondir ses recherches. Il dit :

« Le 2 avril, je me suis rendu au service de la police métropolitaine à 9 h. Le détective Bradly


n'était pas disponible. Je me suis entretenu avec quelqu'un qui a bien voulu écouter ce que j'avais
à dire, en toute confidentialité. On m'a affirmé que les données et les passeports avaient été
transmis au Département d’État, pour leur propre enquête, et notamment les passeports trouvés
dans la camionnette. A son tour, le Département d’État a informé les services de police que les
papiers étaient tous conformes à la loi et qu'en conséquence, aucune poursuite ne serait
engagée. »

La feuille de routes incluait Moscou, la Corée et le Vietnam du Nord entre la fin des années 1950 et
le milieu des années 1970. Je vous rappelle qu'à cette époque, il était illégal de voyager dans ces
pays.

L'agent des douanes m'a renseigné sur les circonstances et m'a confirmé que l'enquête sur les
« Finders » avait été reprise en interne par la CIA. Quant au rapport de la police métropolitaine, il
a été classé secret ! Impossible donc de se le procurer.

Quelques semaines auparavant, on m'a précisé que le FBI s'était approprié l'enquête et que la
Division du Contre-espionnage du FBI (le Quartier Général de la FBI) avait ordonné au service de
police métropolitaine de passer l'affaire sous silence et de ne pas en informer le bureau du FBI
basé à Washington : « Aucune information ne sera divulguée. Aucune autre mesure ne sera prise.
Aucune action ne sera menée ». Et le dossier fut classé. C'est désormais une affaire interne à la
CIA.

L'organisation des « Finders » a été fondée par un agent de la CIA au début des années 1960. Et
aujourd'hui, en 1997, elle est toujours en activité.

Je connais le nom du responsable et j'en sais beaucoup sur leurs activités.

Voici un autre exemple très concret. Un dossier sur les expériences que mène la CIA en matière de
contrôle de l'esprit, notamment sur les enfants, grâce au procédé MK-Ultra. Voici un article
remarquable, encore une fois, il est disponible dans ce même rapport.

Vous avez pu le noter au cours de cet exposé, j'ai vu beaucoup de choses horribles liées à tout
cela. »

Source : https://www.youtube.com/watch?v=pFMZbR3y9WY