Vous êtes sur la page 1sur 17

Arrêté/Order N°028/MINEFOP/SG/DFOP/SDGSF/SACD du/of 24 janvier 2018

Siège social : Meskine – Maroua, contact : 699 85 56 57,


Email : lplmcmaroua@gmail.com
IFPLMC CPC

Thème :
Le paludisme grave

Rapport de fin de stage, présenté et soutenu publiquement en vue de


l'obtention du Diplôme de Qualification Professionnelle

(DQP)

Filière : paramédicale

Par : Gabdjakwa Martine


Etudiante en fin de formation

Sous la direction de Et Sous l’encadrement de


Mr Waga Emmanuel Mr Tchoumgoyo francois

Maroua, juin 2020

13
DEDICACE

Je dédie ce travail à :

Mon époux monsieur Lewa benjamin

Et a mes deux enfants Badawe Michael


ayouk et Badane Mary

Ma mère Maïdanga

13
REMERCIEMENTS
Je ne saurais commencer mes remerciement sans remercier le Seigneur Dieu tout puissant
d’avoir permis que je finisse dans les tres bonne condition mon stage .ainsi,mes remerciement
vont a l’encontre de ,
Mr WAGA Emmanuel, Directeur de l’IFPLMC de Meskine pour votre franchise, votre
rigueur dans le travail, vos connaissances scientifiques et vos grandes qualités humaines qui
forcent l’admiration. Nous vous prions, cher Monsieur, de trouver ici l'expression de notre
profonde gratitude et de notre admiration. Merci!
MR Tchoumgoyo francois chef de centre de santé priveé catholique de Dziguilao pour sa
disponibilté
Tous les formateurs de l’IFPLMC pour leur conseil et leur disponibilité ,
Je tiens egalement a adresser mes sincere remerciement aux personnels du centre de santé
priveé catholique de Dziguilao pour leur soutien moral ,
Enfin,un remerciment particulier a mon tres cher epoux monsieur Lewa benjamen pour sa
determination.

13

LISTE DES ABREVIATIONS


ACCT/ accouchement
AS/ aide soignante
ATB/antibiotique
SC / Sous-cutanée
IFPLMC / Institut de Formation Professionnelle de Leadership et de Management du Cameroun
mn / Minutes
h / heures
IVL / Intraveineuse Directe Lente
ORL / Otorhinolaryngologie
SH/ Salle d’hospitalisation
SE/ Salle d’échographie
Labo/ Laboratoire
IDE /Infirmier Diplômé d’Etat
ATS / Agent Technico-Sanitaire
Dr /Docteur
PS/ pansement
TDR/ test de diagnostic prénatal
CSPC/ centre de santé privée catholique
PMI/ protection maternel infantile

13
INTRODUCTION
Le Cameroun est confronté aujourd’hui par une croissance démographique élevée qui met à mal
les structures sanitaires à assurer les soins de qualité à toute sa population. Le manque de personnels
soignants est un problème majeur dans tous les pays en voie de développement. Pour résoudre ce
criarde, le gouvernement camerounais lance chaque année des concours ou fait appel à certains centres
de formation professionnelle pour le recrutement et la formation des personnels soignants (aides-
soignants, infirmiers, médecins) afin de combler ce déficit. D’où la création de l’IFPLMC. Ainsi la date
du 17 février au 16 avril 2020a été pour nous notre date d’entrée en stage communautaire dans les
centres de santé privée catholique de dziguilao.Dans la suite de notre travail, nous allons faire la
présentation générale du centre de santé de Dziguilao ainsi que le déroulement du stage ,puis présenter
le thème développée qui porte sur le paludisme grave ainsi que les recommandation.

13
PRESENTATION DE L’IFPLMC
L’Institut de Formation Professionnelle de Leadership et de Management du Cameroun, en abrégé
IFPLMC, est un établissement privé à caractère scientifique et professionnel de formation. Elle est
une œuvre privée chrétienne spécialisée dans le domaine de formation et le renforcement des
capacités de  ceux et celles qu’il peut aider.
Il est agrée par le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP) selon
l’arrêté /Order N°028/MINEFOP/SG/DFOP/SDGSF/SACD du/of 24 janvier 2018.
Son siège est à Meskine dans le département du Diamaré, Région de l’Extrême-Nord.
La Direction générale est composée de :
- Directeur général : Monsieur WAGA Tel: 691 92 81 00 - Email: lpmcmaroua@gmail.com
- Directeur adjoint chargé de la surveillance générale: AZAO Martin - Tel: 697 37 71 81 -
Email: martinazao@yahoo.fr
- Secrétaire académique : HAMADOU Jacob Tel: 699 35 96 25 - Email:
hamadoujacob@yahoo.fr
- Econome : DAGUE Poline - Tel: 691 24 53 65- polinedague@yahoo.fr
L’IFPLMC s’inscrit dans le groupe des institutions privées confessionnelles gérées selon les règles
d’organismes privés sans but lucratif.
Dans le cadre de ses relations nationales et internationales, l’IFPLMC travaille en partenariat avec
plusieurs centres de santé et hôpitaux, et avec plusieurs organisations camerounais, africains et
européens ainsi qu’avec les associations de la société civile.

1-Objectifs :
Les objectifs principaux de l’IFPLMC sont :
 la lutte contre le chômage des jeunes par leur professionnalisation à travers des formations
diverses,
 le développement des jeunes pour faciliter leur insertion socioprofessionnelle,
 le renforcement des capacités des cadres et gestionnaires d’entreprise par des formations de
qualité.

2-Sa vision
Développer des leaders d’intégrité fondée sur la devise : Excellence – Lumière – Intégrité. Cette
devise signifie que l’IFPLMC fonde sa formation sur l’excellence, l’équité, la transparence, la
solidarité, l’ouverture au Monde, l’intégrité morale.
3-Sa mission
Pour mettre en exergue cette vision sous forme d’objectifs, de programmes et de finalités,
l’Institut de Formation Professionnelle de Leadership et de Management du Cameroun se fixe des
missions fondamentales parmi lesquelles on retiendra les principales qui sont:
- Former des leaders visionnaires et Christocentriques de haut niveau, qualifiés, adaptés au
contexte africain et au monde contemporain, conscients de leurs responsabilités vis-à -vis de
leurs peuples et capables de les servir avec dévouement ;
- Développer la Recherche dans toutes les disciplines du leadership, du management et de la
bonne gouvernance ;
- Mobiliser l’ensemble des ressources intellectuelles au service du développement économique
et culturel du Cameroun.
L’IFPLMC a la mission de contribuer de façon significative au développement de l’homme dans toutes ses
13
composantes et de lutter contre la pauvreté et la souffrance par la Formation Professionnelle et emploi des
jeunes.

4-La garantie d'une formation de qualité


Dans sa feuille de route, l'IFPLMC a mis en place des moyens nécessaires ayant pour but de
garantir une formation sérieuse et reconnue dans le milieu professionnel à toute personne
souhaitant exercer un métier valorisant et attractif :
 Les programmes de formation sont conçus par un comité scientifique, pour de niveaux de qualification
professionnelle homologué au Cameroun.
 Un cadre de formation bien adapté et soumisse au contrô le pédagogique et aux prescriptions du Code
de l'Education de l'Etat relatif à l'enseignement.

 Les modules sont facilités par des experts qualifiés aux rangs desquels se trouvent des
médecins, des infirmiers, des pasteurs, des évangélistes, des cadres et des leaders de la vie
active et de l’orientation professionnelle.
Pour enseigner à l’IFPLMC, il est fait obligation au formateur de posséder non seulement le
diplô me attestant qu` il a le niveau requis, mais aussi l’expérience dans un domaine précis.
Les apprenants peuvent ainsi poursuivre leur formation en toute confiance. A la moindre question
de leur part, la direction est joignable à tout moment par téléphone et par e-mail.
La finalité de la formation aura pour résultats:
 Le développement de chaque apprenant pour que non seulement il soit capable de se prendre en
charge, ainsi que les personnes qui sont autour de lui, mais aussi, que ses prestations correspondent
parfaitement aux attentes du monde du travail.
 La réponse efficace à la politique du chef de l’Etat, pointée sur le développement à long terme, la
stratégie de croissance économique, la réduction de la pauvreté et l’émergence du Cameroun d’ici
2035.

 Pour faciliter l’insertion socioprofessionnelle des étudiants, l’IFPLMC ouvre ses portes aux
entreprises pour les offres de stages et d'emplois.

Au titre de garantir la qualité du suivi de ses élèves et avoir une réactivité exemplaire face à leurs
attentes, l’IFPLMC prévoit une période de formation théorique de 8 mois de cours et 2 stages
d’imprégnation et pratique en milieu professionnel dans des formations sanitaires bien
appréciées par leur qualité de prise en charge des patients.
Pendant la formation l’étudiant est soumis aux devoirs, et les notes sont consultées pour suivre
son évolution. À la fin il compose un examen de fin de formation harmonisé par le Ministère de
l’Emploi et de la Formation Pressionnelle. La validation au Diplô me de Qualification Professionnel
(DQP) est sanctionnée par une moyenne supérieure ou égale à 12 sur 20. Auquel cas, l’étudiant est
tenu de reprendre la session de rattrapage.

PRESENTATION GENERALE DU CENTRE DE SANTE PRIVEE CATHOLIQUE DE DZIGUILAO


1- Historique
Le centre de santé priveé catholiqie fut ceer en 1984.il fut diriger en ce temps par la sœur
ALOSIA de 1984-1991.
Nous presenterons dans l’ordre chronologique les diffrerentd etapes de sa succession ainsi
que ses successeurs jusqu'à nos jours.
TABLEAU CHRONOLOGIQUE DES DIRIGEANTS
1984-1991 Sœur ALOSIA
1991-1993 Sœur THERESE
13
1993-1995 Sœur AMALIA
1995-1997 Sœur TRKLA
1997-1999 MR MANHOULIJUSTIN
1999 -2002 MR GABRIEL SAAH
2002-2005 MR TCHOUMGOYO
2005-2007 MR GEROM WOUMO
2007-2012 MR DJARMAILA BERTAND
2012-2018 MR KOGA JEAN FELIX
2018-2020 MAIWOYANG
REATRICE/TCHOUMGOYO

2- Situation geographique
Le centre de santé priveé xathomique est situer dans la region de l’extreme nord,departement
gu mayo kani rt dans l’arrondissement de taibong plus precisement adans le quaertier
klalbere au nord de la route qui mene a golonghini.il est limité a l’Est par Bibouri a l’Ouest par
hourtougui au nord par la chefferie et au sud vesr l’eglise .il compte 04 batiments en son
sein.A l’entreé se trouve le premier batiment qui conserne le PMI et la pharmacie,salle de
consultation ,le laboratoire, salle de garde,salle de la CPN, le bueau du chef de centre se rouve
au deuxieme batiment qui administre la salle des femmes ,des enfants ,et des hommes.le
troisieme batiment concerne la maternité, salle priveé ,le quatrieme batiments regroupe le
magasine d’agent d’entretin ,salle d’accoucement et la salle d’attente .
3- Structure physique.
C’est en 1995 que le centre de santé été confier enre les mains des laics ,declarer par
l’eveque .son siege est logé a Yagoua CADAS CARITAS.il regroupe 07 personnels fontionnnaire
contractuels et des differents categories confondus repari dans les diferntd service que
compte cete stucture sanitare.il s’ait des IDE,AS,IB, et des technicien de laboratiore
,pharmacien, agent d’entretien.
oraginisation
service Responsable Tache et rapport a fournir
Chef de centre Tchoumgoyo francois Organiser les conditions et les
references rapports
ù aternité La sœur Mary Contrô le les instruments et
materiels en salle D’ACCT et
CPNR, verification des
registre ,optogramme
surveillence de la sterelisation
Per maltrutition Ndarbawa Martine Organisation et planification
des sorties en strategie
13
avanceé ,gestion du stock de
vaccin et intrant per en
nutriyion suivie des malnutris.
Magasin rt pharmacie de Sœur Mary rt Rega Reception des medicaments et
distribution intrant dechancher des
commendes ,tenue et suivie
des fichiers des stocks ,calculer
le CMM de chaque
medicaments, definir les
stocks de securité.
Laboratoire Lemo et bouhary pieere Executer les examens ,gestion
des appareils reactifs et intrant
, tenue des registre au
laboratoire
Hebergement et proprieté Lemo et Rega Tiyotoing Assurer l’hygene dans les
locaux ,tioletes ,drap
,moustiquaire ,sensibilisation
des robinets et toilets
,enregistrer correctement les
entreé et les sortis de chaque
patient , determiner le monbre
des malades par
l’hebergement et par tranche
et par mois,tranche d’age et
par mois
comptabilité Nyawe Paul Verifier et valider la demande
de sortis des caisse ,tenir les
factures et autres documents
comptable du centres
,comparer de temps en temps
le compte physique et
theorique des rapports
fiancier CODAS.

4- Deroulement du stage .
5- C’est le 17 fevrirer 2020 a 7h30 que le santre de santé priveé de dziguilao nous accueille pour
notre stage de formation .le chef de centre nous a reserve une accueille cgaleureux.nous avons
13
ecchangé et faits presentations individuelle acompagneé de priere aupres des malades.nous
avons fait la visite dudit centre
le staff de la CBS à partir de 7h30mn. Après, nous passions dans les salles d’hospitalisation pour le
suivi et l’administration des soins. Durant tous nos séjours, les activités menées sont reparties ainsi
qu’il suit :
 Au niveau de l’accueil et urgence
13
- Prise de paramètres anthropométriques (de température, TA, poids, pouls)
- Administration des premiers soins
 Au niveau de la médecine interne
- Suivi des patients
- Administrations des soins (pansements, injections en IV, IM, SC, IVL)
 Au niveau de la chirurgie
- Suivi des patients malades et post-opératoires
- Sutures
 Au niveau du laboratoire
- Prélèvement cervico-vaginal

Chapitre II : Evaluation de la prise en charge des patientes souffrant des


dysménorrhées

La plupart des femmes ressentent, durant leur vie, une douleur au moment de leurs règles. Le
terme médical désignant les douleurs liées aux règles est la dysménorrhée. La douleur causée par les
menstruations peut apparaître dans le bas de l’abdomen, mais peut s’étendre au dos et aux cuisses.

1- Définition
La dysménorrhée signifie littéralement « menstruations difficiles » désigne les règles douloureuses.
Étymologiquement, il s'agit de la difficulté de l'écoulement des règles.
On distingue deux types de dysménorrhées :
Les dysménorrhées primaires qui apparaissent dès les premières règles débutant à l’adolescence,
qui ne nécessitent généralement pas de bilan et dont le traitement est symptomatique. Elle touche plus
de 50 % des femmes et est assez grave dans environ 10 % des cas. La dysménorrhée primaire est plus
susceptible d'apparaître vers la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine. Heureusement, pour un

grand nombre de femmes, ce trouble s'amenuise avec l'âge, plus particulièrement après une grossesse.
La dysménorrhée primaire est douloureuse et peut parfois entraîner une invalidité pendant de courtes
périodes de temps, mais elle n'est pas dangereuse.
Dans de rares cas, la dysménorrhée primaire peut être liée à une malformation de l’appareil génital avec
un obstacle anatomique à l’évacuation du sang menstruel.
Les dysménorrhées secondaires, qui surviennent après une période plus ou moins prolongée de
règles indolores et dont votre médecin devra rechercher la cause avant de vous proposer un traitement.
13
les douleurs menstruelles sont reliées à un trouble gynécologique. La plupart de ces désordres peuvent
facilement être traités avec des médicaments ou par certaines interventions chirurgicales. La
dysménorrhée secondaire est plus susceptible de toucher les femmes pendant l'âge adulte.

2- Causes
La plupart des cas de douleurs liées aux règles sont un effet secondaire du processus naturel de
menstruation. Ces douleurs se produisent lorsque le mur musculaire de l'utérus se contracte.
Durant vos règles, le muscle de votre utérus se contracte vigoureusement pour faciliter la destruction de
sa paroi lors du cycle menstruel mensuel. Ce processus peut libérer des composés chimiques qui
déclenchent une douleur.
Durant les règles, le corps produit d'autres composés chimiques appelés prostaglandines. Ce
composé chimique aide les muscles de l’utérus à se contracter davantage, ce qui augmente la douleur.
Il existe deux types principaux de douleurs liées aux règles. La dysménorrhée primaire est un effet
secondaire naturel des menstruations.
La dysménorrhée secondaire est causée par, entre autres, l’endométriose (les cellules qui
s’ouvrent normalement sur la paroi de l’utérus commencent à se développer hors de l’utérus), les
fibromes (tumeurs non cancéreuses de l’utérus) et la maladie inflammatoire du bassin (infection des
organes reproductifs internes).
La dysménorrhée secondaire peut découler d'un certain nombre de troubles, notamment les
suivants :
 Adénomyose : les tissus qui tapissent l'utérus (appelés endomètre) commencent à se développer
à l'intérieur de ses parois musculaires;
 endométriose : des fragments de la paroi de l'endomètre s'échappent de l'utérus et s'implantent
sur d'autres organes du bassin;
 fibromes : tumeurs bénignes qui apparaissent dans la paroi utérine ou sont fixées sur cette paroi;
 infection transmissible sexuellement (ITS);
 l'utilisation d'un dispositif intra-utérin (méthode de contraception);
 salpingite : infection qui touche principalement les trompes de Fallope mais peut également
s'attaquer aux ovaires, à l'utérus et au col de l'utérus;

Les stérilets (forme de contraception que l'on insère dans l'utérus) peuvent parfois provoquer des
douleurs au moment des règles.
3- Les facteurs de complication
On compte parmi les facteurs pouvant aggraver encore plus la douleur associée à 13
la
dysménorrhée primaire, le basculement de l'utérus vers l'arrière (rétroversion de l'utérus) plutôt que vers
l'avant, des périodes menstruelles plus longues, plus intenses ou irrégulières, le manque d'exercice, le
stress psychologique ou social, le tabagisme, la consommation d'alcool, indice de masse corporelle trop
faible, obésité, des antécédents familiaux de dysménorrhée et le début des menstruations avant l'âge de
12 ans.
4- Epidémiologie
Les règles douloureuses sont un problème très courant. D’après certaines études, environ 75 %
des jeunes femmes et 25 à 50 % des femmes adultes ressentent une douleur et une gêne durant leurs
règles. Pour jusqu’à 20 % des femmes, cette douleur est si forte qu’elle les empêche d’effectuer leurs
activités quotidiennes. La plupart des cas de douleurs liées aux règles sont un effet secondaire du
processus naturel de menstruation. Cependant, dans certains cas, ces douleurs peuvent résulter d’un
problème médical sous-jacent.
5- Conséquences
Les activités de la vie quotidienne sont perturbées par la douleur provoquée par les crampes. La
douleur a également un impact négatif dans la vie personnelle. La qualité du sommeil est diminuée et la
pratique sportive est souvent réduite. La douleur a aussi un impact psychologique négatif, les personnes
atteintes pouvant éprouver une détresse psychologique. La dépression et l'anxiété sont fortement
associées à la dysménorrhée.
Les personnes spécifiquement touchées par une dysménorrhée primaire ont une qualité de vie
significativement réduite, une qualité de sommeil dégradée et une humeur moins bonne durant leurs
règles.
Les douleurs liées aux règles constituent la principale cause d'absentéisme à l'école et au travail
chez les filles et les femmes en âge de procréer.
6- Symptomatologie
Le principal symptôme de la dysménorrhée est la présence de douleurs, qui apparaissent dans la

partie inférieure de l'abdomen au cours des menstruations et peuvent également être ressenties dans les
hanches, la partie inférieure du dos ou les cuisses. D'autres symptômes peuvent apparaître, notamment
des nausées, des vomissements, des diarrhées, des vertiges, des maux de tête ou de la fatigue.
Pour la majorité des femmes, la douleur commence généralement peu de temps avant ou au
début de leurs menstruations, atteint son apogée environ 24 heures après le début des saignements et
commence à disparaître après 2 ou 3 jours. Des caillots ou des morceaux de tissu sanglants provenant de
la paroi de l'utérus peuvent être expulsés de l'utérus, ce qui provoque des douleurs.
13
Les douleurs de la dysménorrhée peuvent être spasmodiques (crampes pelviennes prononcées
qui surviennent au début des menstruations) ou congestives (douleur sourde et persistante).
Les symptômes de la dysménorrhée secondaire apparaissent souvent avant ceux de la
dysménorrhée primaire dans le cycle menstruel et ils persistent généralement pendant plus longtemps.
Dans 5 à 15% des cas, la douleur ressentie chez les femmes atteintes de dysménorrhée primaire
est assez importante pour les perturber dans leurs activités quotidiennes et peut être la cause d’une
absence à l’école ou au travail.
Les douleurs liées aux règles durent en principe 12 à 24 heures bien que, dans les cas les plus
sévères, elles durent plusieurs jours. Habituellement, la douleur est à son maximum lorsque les
saignements sont au niveau le plus intense.
Souvent, les douleurs liées aux règles s'atténuent avec l'âge. Par ailleurs, de nombreuses femmes
remarquent une amélioration après avoir eu des enfants.
7- Diagnostic
Les femmes qui éprouvent des douleurs menstruelles devraient en parler à leur médecin afin
d'établir s'il y a une cause sous-jacente qui peut provoquer une dysménorrhée secondaire. Le médecin
procédera à un examen gynécologique et pourra demander des analyses de sang et d'urine.
La plupart des femmes qui ressentent des douleurs au moment de leurs règles trouvent qu'elles
sont assez légères et peuvent être traitées à domicile. Cependant, vous devez consulter votre médecin si
vos règles provoquent une douleur sévère. Bien que, dans la plupart des cas, les douleurs liées aux
règles ne proviennent pas d'un problème sous-jacent, votre médecin pourra juger nécessaire d'effectuer
un examen physique afin que d'autres problèmes puissent être détectés ou éliminés. Si vos douleurs ne
réagissent pas au traitement ou si votre médecin pense qu'elles sont dues à un problème sous-jacent, il
vous demandera peut-être de consulter un spécialiste, généralement un gynécologue.
Votre gynécologue effectuera une série de tests et de procédures pour essayer de déterminer la
cause de vos douleurs.
Il pourra par exemple effectuer un ultrason pelvien (des ondes sonores permettent de produire

une image de vos organes reproductifs internes) ou une laparoscopie (un microscope fin est inséré par
une incision pratiquée dans votre abdomen). Une hystéroscopie peut également être pratiquée (un
télescope fin est inséré dans votre vagin et dans votre utérus).
8- Traitement
Votre médecin pourra prescrire des médicaments ou d'autres remèdes selon la cause de la
dysménorrhée.
La dysménorrhée primaire est généralement traitée à l'aide de médicaments analgésiques. Les
anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'ibuprofène, le naproxène procurent un
soulagement chez de nombreuses femmes. 13

Certains médecins pourraient prescrire des suppléments hormonaux. Les contraceptifs oraux
peuvent également aider à réduire la gravité des symptômes. Les nausées et les vomissements peuvent
être traités à l'aide de médicaments antinauséeux (antiémétiques), mais ces symptômes régressent
généralement sans traitement lorsque les crampes ont disparu.
Les contraceptifs implantables et les dispositifs intra-utérin à progestérone libérant une faible
quantité de l'hormone progestérone, se sont également montrés très utiles pour atténuer la douleur.
Les femmes qui ne répondent pas à un anti-inflammatoire non stéroïdien ou à un contraceptif
oral au bout de trois mois pourraient souffrir de dysménorrhée secondaire. Le traitement de la
dysménorrhée secondaire varie en fonction de la cause sous-jacente. La laparoscopie diagnostique, les
autres traitements hormonaux ou l'essai de la neurostimulation électrique transcutanée (« TENS »)
pourraient être les étapes suivantes. Une chirurgie peut être pratiquée pour retirer des fibromes ou élargir
le canal cervical si ce dernier est trop étroit.
En plus des traitements indiqués ci-dessus, d'autres mesures non médicales peuvent contribuer à
soulager les douleurs provoquées par la dysménorrhée :
 faire des exercices légers, par exemple des étirements, de la marche ou de la bicyclette
(l'exercice peut améliorer l'irrigation sanguine et réduire les douleurs pelviennes);
 placer un coussin chauffant ou une bouillotte sur l'abdomen ou la partie inférieure du dos;
 prendre beaucoup de repos et éviter les situations stressantes lorsque les menstruations sont
proches;
 prendre un bain chaud;
Certains traitements alternatifs, par exemple l'hypnose, les herbes médicinales ou l'acupuncture,
peuvent également être utiles. Les herbes médicinales doivent être utilisées avec prudence. Bien qu'elles
soient « naturelles », elles ne sont pas nécessairement sans danger et peuvent parfois entraîner des effets
secondaires. Elles peuvent également interagir avec d'autres médicaments. Il importe de consulter votre
médecin ou pharmacien avant de prendre des herbes médicinales.

Conclusion
En définitive, il serait judicieux de rappeler que notre stage à la CBS s’est étalé sur une période
de deux (2) mois, période pendant laquelle nous avons reçu toute la formation pratique nécessaire pour
accompagner celle théorique acquise pendant les cours magistraux. Ainsi, il en découle que c’est une
expérience indispensable pour la réalisation des objectifs requis par le système de santé camerounais
dans la prise en charge des patients afin de leurs procurer des soins de qualité. L’étude de l’évaluation
de la prise en charge des patientes souffrant de la dysménorrhée dans les services de santé est un
13
paramètre important permettant d’évaluer le bilan de réceptivité des patients vis-à-vis de cette maladie
du système de reproduction.
13
Annexe : organisation structurale de la CBS DE MAROUA

13

Vous aimerez peut-être aussi