Vous êtes sur la page 1sur 48

République Algérienne Démocratique et Populai

Ministre de l'Enseignement Supérieur et la Recherche


Scientifique
Université Saad Dahleb de Blida 01
Faculté des Sciences et technologies

Thèse de Mémoire

Département des Energies Renouvelables


Spécialité : Energies Renouvelables
Réaliser Par :

GHOUBAYE ADEM, ZEMALI MESSAOUD

Thème :
CHAUFAGE SOLAIRE INDUSTRIELLE DANS
LE MONDE, ETATS DES LIEUX ET
PERSPECTIVES
Soutenue publiquement le : / /

Nom, Prénom Grade et lieu d’exercice Devant le jury composé de :


- Professeur Examinateur
- Professeur Examinateur
- Professeur Examinateur
- Professeur Promoteur/ Examinateur
Résumés

Résumé en arabe
‫ هذه الوثيقة تتناول مجيع العمليات الصناعية‬، ‫حيتوي هذا البحث عىل لك ما خيص الطاقة احلرارية الشمسية يف مجيع أحناء العامل ولك استخداماهتا يف مجيع العمليات الصناعية‬
‫المنوذجية اليت تستخدم فهيا الطاقة الشمسية يف مجيع أحناء العامل‬
‫جعل ارتفاع نسبة تنايئ أكسيد الكربون من رضورة البحث عن مصادر بديةل للطاقة الستغاللها بد ًال من مصادر الطاقة امللوثة للبيئة ومجيع مصادر الطاقة المنوذجية اليت‬
‫استخدمت منذ قرون‬
‫ كام أنه حيتوي عىل مجيع العمليات الصناعية اليت تستعمل الطاقة احلرارية الشمسية‬، ‫يتحدث هذا البحث عىل وجه التحديد عن الطاقة احلرارية الشمسية ولك ما تستخدم فيه‬
‫ كام حتتوي أيضً ا عىل معلومات حول اجلزائر فامي خيص هذا النوع من الطاقة وضع الطاقة يف هذا البدل اذلي يعترب ذا‬، ‫يف معليات املعاجلة ونطاقات درجات احلرارة يف لك معلية‬
‫إماكانت هائةل‬

Résumé en français
Ce travail de recherche contient tout ce qui concerne l'énergie solaire thermique dans le
monde entier et son utilisation dans tout type de processus industriels, ce document s'adresse à
tous les processus industriels typiques où la chaleur solaire est utilisée dans le monde entier la
proportion croissante de dioxyde de carbone en a fait une nécessité de rechercher des sources
alternatives d’énergies à exploiter au lieu des ressources conventionnelles et de tous les types
de ressources énergétiques utilisées depuis des siècles. Cette recherche parle précisément de
l’énergie solaire thermique et de toutes ses utilisations; elle contient tous les processus
industriels qui utilisent actuellement le chauffage solaire dans leurs processus de fabrication et
les plages de température de chaque processus, elle contient également des informations sur le
potentiel algérien de ce type exact de l’énergie et la situation énergétique dans cette dernière.
MOTS CLES:
Les capteurs solaires ,Soleil ,Les applications industriel,Chaleur industriel,Potentiel
solaire,Les capacités industrielles
Abstract
This research work contains everything related to solar thermal energy worldwide and its use
in any kind of industrial processes, this document is addressed to all typical industrial
processes where solar heat is used worldwide. The growing proportion of carbon dioxide has
made it a necessity to look for alternative sources of energy to exploit instead of conventional
resources and all types of energy resources that has been used for centuries.This research
speaks specifically about solar thermal energy and all its uses; it contains all the industrial
processes that currently use solar heating in their manufacturing processes and the
temperature ranges of each process, it also contains information on the Algerian potential of
this exact type of energy and the energy situation in it .

2
Dédicaces

Dédicaces

À NOS CHERS PARENTS

Aucune dédicace ne saurait exprimer notre respect, notre amour

éternel et notre considération pour les sacrifices que vous avez

consenti pour notre instruction et notre bien être.

Nous vous remerçions pour tout le soutien et l’amour que vous

portez depuis notre enfance et en espèrons que votre bénédiction nous

accompagne toujours.
Nomenclatures

Remerciements

 Avant tout, nous remercions Dieu le Tout-puissant de


nous avoir donner le courage, la volonté, la patience et la
santé durant toutes ces années d’études et que grâce à lui
que ce travail a pu être réalisé.
 J’adresse mes sincères remerciements à tous les
professeurs, intervenants et toutes les personnes qui par
leurs paroles, leurs écrits, leurs conseils et leurs critiques
ont guidé mes réflexions et ont accepté de me rencontrer
et de répondre à mes questions durant mes recherches.
 Nous tenons à exprimer nos plus sincères remerciements
à notre encadreur, KARIM KACI
 À tous ces intervenants, je présente mes remerciements,
mon respect et ma gratitude.”

Nomenclature- Symboles-Acronymes
SHIP: SOLAR INDUSTRIAL PROCESS HEATING
Nomenclatures

FNME: FOND NATIONAL DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE


EPDM: SIGLE DE ETHYLENE-PROPYLENE-DIENE MONOMERE
PIB : PRODUIT INTERIEUR BRUT
FNME: LA FEDERATION NATIONALE DES MINES ET DE L'ENERGIE
ESTIF : EUROPEAN SOLAR THERMAL INDUSTRY FEDERATION
IREAN: L'ATLAS MONDIAL
SHC: STRENGTH & HONOR CHAMPIONSHIP
ASA: L'ASSOCIATION SUISSE D'ASSURANCES
OCDE: L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT
ECONOMIQUES
PME: PETITES MOYENNES ENTREPRISES
FPC :CAPTEUR A PLAQUE PLAT
ETC : CAPTEUR A TUBE SOUS VIDE
MWTH: MEGAWATT THERMIQUE : UNITE DE MESURE DE LA PUISSANCE
THERMIQUE (CHALEUR) D'UNE CENTRALE, TRANSFORMEE EN ELECTRICITE
KWH/M².JOUR: UNITE DE MESURE DE LA CONSOMMATION ENERGETIQUE PAR
UNITE DE SURFACE ET PAR JOUR
EJ :EXAJOULES
EUR: EURO
Sommaire

Sommaire

INTRODUCTION GÉNÉRALE.............................................................................................................. 11
CHAPITRE 1 : CHAUFFAGE SOLAIR INDUSTRIEL DANS LE MONDE.......................................13
1.1. INTRODUCTION................................................................................................................................................... 13
1.2. ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE :..........................................................................................................13
1.3. LA CHALEUR SOLAIRE POUR LES PROCÉ DÉ S INDUSTRIELS:.........................................................................13
1.4. LE SOLAIRE THERMIQUE DANS LES APPLICATIONS INDUSTRIELLES :........................................................14
1.4.1. Chauffage à l'eau :................................................................................................................................... 14
1.4.2. Processus de séchage:............................................................................................................................. 15
Le séchage est une des opérations unitaires les plus communes dans l’industrie, tout secteur
confondu. Il apparaît sous de multiples techniques, en fonction de la diversité des produits
traités......................................................................................................................................................................... 16
1.4.3. Procédé de chauffage à la vapeur :................................................................................................... 17
1.4.4. Processus de préchauffage:.................................................................................................................. 17
1.4.5. Processus de lavage :............................................................................................................................... 17
1.4.6. Processus de pasteurisation et de stérilisation :.........................................................................18
1.5. SYSTEMES DE CHALEUR INDUSTRIELS ACTUELLEMENT UTILISES :..................................19
1.5.1. Industrie automobile :............................................................................................................................ 19
1.5.2. Brasseries :.................................................................................................................................................. 19
1.5.3. Industries métallurgiques :.................................................................................................................. 21
1.5.4. Industrie textile :....................................................................................................................................... 21
1.5.5. Industrie pharmaceutique :................................................................................................................. 22
1.5.6. Industrie du papier :................................................................................................................................ 23
1.5.7. Industrie alimentaire :........................................................................................................................... 23
1.5.8. Fabrication de produits en cuir :....................................................................................................... 24
1.6. STATESTIQUES:.............................................................................................................................................26
1.7. PERFORMANCE ET COÛTS :...........................................................................................................................29
1.8. POTENTIEL ET OBSTACLES :............................................................................................................................. 29
1.9. APPLICATION PRINCIPALE :.............................................................................................................................. 30
1.10. LES CAPTEURS THERMIQUES..........................................................................................................................31
1.11. INTÉ GRATION DE LA CHALEUR SOLAIRE DANS LES PROCESSUS INDUSTRIELS:.....................................32
1.12. CAPACITÉ INSTALLÉ E ET POTENTIEL DU MARCHÉ .....................................................................................33
1.13. PERFORMANCE ET COÛ TS:..............................................................................................................................36
1.14. TECHNOLOGIE ET OBSTACLES........................................................................................................................38
1.15. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT:....................................................................................................43
1.16. CONCLUSION :..............................................................................................................................................43
CHAPITRE 2 : POTENTIEL DU CHAUFFAGE SOLAIRE EN ALGERIE:.......................................44
2.1. INTRODUCTION:............................................................................................................................................44
................................................................................................................................................................... 44
POTENTIEL SOLAIRE :......................................................................................................................... 44
TOUS LES PAYS DE MONDE SONT DOTÉ S D’UN POTENTIEL SOLAIRE CONSIDÉ RABLE, COMME
L’ILLUSTRE LA CARTE SUIVANTE (FIGURE 2-1), SUFFISAMMENT IMPORTANT POUR LES
APPLICATIONS BASSES TEMPÉ RATURES (CHAUFFE-EAU SOLAIRE), SÉ CHAGE,
PHOTOVOLTAÏQUE AINSI QUE POUR LA RÉ ALISATION DE CSP QUI EXIGENT, POUR Ê TRE
RENTABLES, UNE IRRADIATION IMPORTANTE PENDANT DE LONGUES PÉ RIODES. LES
RENDEMENTS BEAUCOUP PLUS É LEVÉ S AU SAHARA, L’IMPORTANCE DES SUPERFICIES ET LA
QUASI ABSENCE DE COMPÉ TITION AVEC DES USAGES CONCURRENTS, NOTAMMENT AVEC
L’AGRICULTURE, EXPLIQUENT L’INTÉ RÊ T DE L’EXPLOITATION À GRANDE É CHELLE DU
Sommaire

POTENTIEL SAHARIEN AU NIVEAU NATIONAL MAIS AUSSI INTERNATIONAL EN VUE DE


L’EXPORTATION..................................................................................................................................... 44
2.2. POTENTIEL SOLAIRE EN ALGERIE :.....................................................................................................45
EN ALGÉ RIE, L’ENSOLEILLEMENT ANNUEL MOYEN EST É VALUÉ À 2000 HEURES, AVEC UNE
MOYENNE D’ENSOLEILLEMENT DE 6,57 KWH/M2 /JOUR. AVEC UN TERRITOIRE COMPOSÉ DE
86% DE DÉ SERT SAHARIEN ET DE PAR SON POSITIONNEMENT GÉ OGRAPHIQUE, L’ALGÉ RIE
POSSÈ DE LE CHAMP SOLAIRE LE PLUS IMPORTANT AU MONDE27 . SI ON DEVAIT COMPARER
LE SOLAIRE AU GAZ NATUREL, LE POTENTIEL SOLAIRE ALGÉ RIEN EST É QUIVALENT À UN
VOLUME DE 37 000 MILLIARDS DE MÈ TRES CUBES, SOIT PLUS DE 8 FOIS LES RÉ SERVES DE
GAZ NATUREL DU PAYS, À LA DIFFÉ RENCE QUE LE POTENTIEL SOLAIRE EST RENOUVELABLE,
CONTRAIREMENT AU GAZ NATUREL. EN EFFET, L’ALGÉ RIE EST L’UN DES PAYS DE LA
MÉ DITERRANÉ E QUI DISPOSE D’UN POTENTIEL É NERGÉ TIQUE SOLAIRE TRÈ S É LEVÉ ,SELON
LES DONNÉ ES D’ENSOLEILLEMENT, L’ALGÉ RIE EST COMPTÉ E PARMI LES PAYS LES PLUS
ENSOLEILLÉ S DANS LE MONDE(FIG.2-2)......................................................................................... 45
SUITE À UNE É VALUATION PAR SATELLITES, L’AGENCE SPATIALE ALLEMANDE (ASA) A
CONCLU, QUE L’ALGÉ RIE REPRÉ SENTE LE POTENTIEL SOLAIRE LE PLUS IMPORTANT DE
TOUT LE BASSIN MÉ DITERRANÉ EN, SOIT: 169.000 TWH/AN POUR LE SOLAIRE THERMIQUE,
13,9 TWH/AN POUR LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ET 35 TWH/AN POUR L’É OLIEN. LA
RÉ PARTITION DU POTENTIEL SOLAIRE PAR RÉ GION CLIMATIQUE AU NIVEAU DU TERRITOIRE
ALGÉ RIEN EST PRÉ SENTÉ E DANS LE TABLEAU. B2 SELON L’ENSOLEILLEMENT REÇU
ANNUELLEMENT................................................................................................................................... 46
LE TABLEAU SUIVANT DONNE LE POTENTIEL SOLAIRE ALGÉ RIEN EN CHIFFRES ET SELON LA
LOCALISATION....................................................................................................................................... 47
LE POTENTIEL SOLAIRE ALGÉ RIEN EST L’É QUIVALENT DE 10 GRANDS GISEMENTS DE GAZ
NATUREL QUI AURAIENT É TÉ DÉ COUVERT À HASSI R’MEL. EN EFFET, DES OPPORTUNITÉ S
EXCEPTIONNELLES SE PRÉ SENTENT AU NIVEAU DE TOUTE LA RÉ GION POUR EXPLOITER LE
GIGANTESQUE GISEMENT D’É NERGIE SOLAIRE DU GRAND SAHARA........................................47
2.3. RAYONNEMENT SOLAIRE EN ALGÉ RIE :..........................................................................................................47
LES VARIATIONS DE L’É NERGIE INCIDENTE EN ALGÉ RIE (4,3 KWH/M.²JOUR À 7,0
KWH/M².JOUR), MONTRE QU’IL EXISTE PLUSIEURS ZONE CLIMATIQUES EN ALGÉ RIE
(TABLEAU.2-2)....................................................................................................................................... 47
D’APRÈ S LE TABLEAU (2-2)ON CONSTATE QUE LA ZONE DE BATNA EST CARACTÉ RISÉ E PAR
UNE QUANTITÉ D’É NERGIE INCIDENTE MOYENNE SUR UN PLAN HORIZONTAL DE 5.19
KWH/M².JOUR ET SUR UN PLAN INCLINE DE 5.97 KWH/M².JOUR.............................................48
2.4. POTENTIEL SOLAIRE A BATNA :.......................................................................................................................48
LA CONNAISSANCE DU RAYONNEMENT SOLAIRE EST ESSENTIELLE AU CALCUL DE DIVERSES
PERFORMANCES DES SYSTÈ MES LIÉ ES AU SOLAIRE, TELS QUE LES CHAUFFE-EAU SOLAIRES,
LES MODULES PHOTOVOLTAÏQUES, ET AUSSI POUR LE CHAUFFAGE DE HABITATIONS ET DES
LOCAUX PAR L’É NERGIE SOLAIRE. LES EXEMPLES D’UTILISATION NE FONT QUE S’ACCROÎTRE
AU FIL DU TEMPS. CEPENDANT LE DÉ VELOPPEMENT DE CES FILIÈ RES NE POURRA SE FAIRE
SANS LA CONNAISSANCE APPROFONDIE DU RAYONNEMENT SOLAIRE. DANS CETTE PARTIE
DU TRAVAIL NOUS AVONS ILLUSTRÉ LE POTENTIEL DU RAYONNEMENT SOLAIRE INCIDENT
SUR LE SITE DE BATNA........................................................................................................................ 48
2.5. DÉ VELOPPEMENT DES CAPACITÉ S INDUSTRIELLES DU SOLAIRE THERMIQUE :.......................................49
EN ALGÉ RIE, LE POTENTIEL DE DÉ VELOPPEMENT ET L’INDUSTRIALISATION DU CHAUFFE-
EAU SONT IMPORTANT. MAIS LA RÉ ALITÉ DU TERRAIN MONTRE QUE L’INDUSTRIALISATION
DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE N’EST PAS ENCORE AMORCÉ E MALGRÉ L’EXISTENCE DANS LE
MARCHÉ DE QUELQUES CHAUFFE-EAU SOLAIRES FABRIQUÉ S LOCALEMENT PAR DES
OPÉ RATEURS PRIVÉ S. AINSI, DES ACTIONS ONT É TÉ ENTREPRISES PAR L’ETAT POUR
DYNAMISER CE SECTEUR DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE. LE PROJET ALSOL, PILOTÉ PAR LE
Sommaire

MINISTÈ RE D’É NERGIE ET DES MINES, A POUR RÔ LE D’AMORCER LA CRÉ ATION D’UN MARCHÉ
NATIONAL DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE ET DE FAVORISER L’IMPLANTATION D’UNE INDUSTRIE
LOCALE. LE VOLET INCITATION EST RENFORCÉ PAR UN PROJET D’INSTALLATION DE 1000
CHAUFFE-EAU SOLAIRES INDIVIDUELS SUR LE TERRITOIRE NATIONAL. LA SUBVENTION DE
L’ETAT EST À HAUTEUR DE 45% DU COÛ T DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE INSTALLÉ . LE
FINANCEMENT EST ASSURÉ PAR LE FOND NATIONAL DE LA MAÎTRISE DE L’ENERGIE (FNME).
DANS LE DOMAINE DE LA CONCENTRATION SOLAIRE, LE PROGRAMME NATIONAL DES
É NERGIES RENOUVELABLES PRÉ VOIT DES ACTIONS AMBITIEUSES POUR L’INDUSTRIE DES
É QUIPEMENTS DU SOLAIRE THERMIQUE. CES ACTIONS SONT RÉ SUMÉ ES COMME SUIT :. .49
• LA PÉ RIODE 2011-2013, LANCEMENT DES É TUDES POUR LA FABRICATION LOCALE DES
COMPOSANTS DES CENTRALES THERMODYNAMIQUES (MIROIRS, FLUIDE CALOPORTEUR ET
BLOCK DE PUISSANCE). LE TAUX D’INTÉ GRATION VISÉ EST DE 7%.........................................49
• LA PÉ RIODE 2014-2020, EN PLUS DES ACTIONS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉ S
D’ENGINEERING, IL EST PRÉ VU :........................................................................................................ 49
− LA CONSTRUCTION D’UNE USINE DE FABRICATION DES MIROIRS,.......................................49
− LA CONSTRUCTION D’UNE USINE DE FABRICATION DE FLUIDE CALOPORTEUR ET
É QUIPEMENTS DE STOCKAGE,............................................................................................................ 49
− LA CONSTRUCTION D’UNE USINE DE FABRICATION DES É QUIPEMENTS DU BLOCK DE
PUISSANCE.............................................................................................................................................. 50
− LE TAUX D’INTÉ GRATION VISÉ EST DE 50%.[ 15]...................................................................... 50
CONCLUSION GÉNÉRALE.................................................................................................................... 51
Liste des figures

Liste des figures

Chapitre 1
FIGURE 1- 1 : APPLICATIONS MONDIALES DE LA CHALEUR DE TRAITEMENT SOLAIRE EN
FONCTIONNEMENT PAR CAPACITÉ ET PAR DOMAINE DE CAPTEUR À LA FIN DE 2016 [12].
......................................................................................................................................25
FIGURE 1- 2 : APPLICATIONS MONDIALES DE LA CHALEUR SOLAIRE DE PROCESSUS EN
FONCTIONNEMENT PAR TYPE DE CAPTEUR À LA FIN DE 2016[13]...............................26
FIGURE 1- 3 : APPLICATIONS MONDIALES DE LA CHALEUR DE TRAITEMENT SOLAIRE EN COURS
DANS LE SECTEUR INDUSTRIEL À LA FIN DE 2016 [13]................................................27
FIGURE 1- 4 : APPLICATIONS MONDIALES DE LA CHALEUR DE PROCESSUS SOLAIRE EN
FONCTIONNEMENT PAR PAYS À LA FIN DE 2016 [12]...................................................28
FIGURE 1- 5 : PRINCIPES APPLICABLES AUX SYSTÈMES THERMIQUES SOLAIRES POUR LE
CHAUFFAGE DIRECT DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT.............................................42
FIGURE 1- 6 : PRINCIPES D'ALIMENTATION EN CHALEUR THERMIQUE SOLAIRE POUR LE
PRÉCHAUFFAGE DE ALIMENTATION EN EAU POUR LES CHAUDIÈRES À VAPEUR...........42

Chapitre 2
FIGURE 2-1 : CARTE DU MONDE DE L’ENSOLEILLEMENT MOYEN ANNUEL.........................44
FIGURE 2-2 : MOYENNE ANNUELLE DE L'IRRADIATION GLOBALE REÇUE SUR UNE SURFACE
HORIZONTALE,PERIODE 1992-2002 [14] ......................................................................45
Liste des tableaux

Liste des tableaux

Chapitre 1
TABLEAU 1-1 : INDUSTRIES TRAVAILLANT AVEC LE PROCEDE DE CHAUFFAGE SOLAIRE DE
L'EAU............................................................................................................................14
TABLEAU 1-2 : INDUSTRIES TRAVAILLANT AVEC LE PROCEDE DE SECHAGE SOLAIRE.........15
TABLEAU 1-3 : LES PRINCIPAUX DOMAINES D'APPLICATION INDUSTRIELLE OU UN SYSTEME DE
LAVAGE SOLAIRE EST DEJA UTILISE.............................................................................16
TABLEAU 1-4 : REVUE DE LITTERATURE POUR SHIP DANS L'INDUSTRIE AUTOMOBILE.........18
TABLEAU 1-5 : SHIP EXISTANT DANS LES BRASSERIES [5]....................................................19
TABLEAU 1-6 : SHIP EXISTANT DANS LES INDUSTRIES TEXTILES[5].....................................21
TABLEAU 1-7 : NAVIRE EXISTANT DANS LES INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES....................22
TABLEAU 1-8 : LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES TRAITENT ACTUELLEMENT AVEC UN MAXIMUM
DE 243 ° C, LA PLUPART D'ENTRE ELLES ETANT DES APPLICATIONS DE TRAITEMENT
THERMIQUE A BASSE TEMPERATURE, RESUMEES DANS LE TABLEAU 1-8CI-DESSOUS..22
TABLEAU 1-9 : LES INDUSTRIES DE FABRICATION DE PRODUITS EN CUIR COMPRENNENT
PRINCIPALEMENT LE PROCESSUS DE RETANNAGE ET LE CHAUFFAGE DE L’EAU POUR
L’UTILISATION DE LA CHALEUR DES PROCEDES INDUSTRIELS SOLAIRES. LE COLLECTEUR
A TUBE SOUS VIDE CONVIENT PRINCIPALEMENT A CE TYPE D'OPERATIONS (TABLEAU1-9).
......................................................................................................................................23
TABLEAU 1-10 : COUTS D’INVESTISSEMENT PAR KWTH POUR UNE SELECTION DE CENTRALES
SOLAIRES THERMIQUES INSTALLATIONS DE TRAITEMENT DE CHALEUR EN
FONCTIONNEMENT........................................................................................................39
TABLEAU 1-11 : COUTS DES CONCENTRATEURS...................................................................40
TABLEAU 1-12 : TABLEAU RECAPITULATIF: CHIFFRES CLES ET DONNEES POUR LA CHALEUR
SOLAIRE POUR LES PROCESSUS INDUSTRIELS...............................................................41

Chapitre 2
TABLEAU 2-1 : POTENTIEL SOLAIRE ALGÉRIEN EN DURÉE D’ENSOLEILLEMENT ET EN ÉNERGIE
REÇUE (MOYENNE)........................................................................................................46
TABLEAU 2-2 : RAYONNEMENT GLOBAL MOYEN EN ALGERIE............................................47
Introduction générale

INTRODUCTION GÉNÉRALE

On parle beaucoup plus des technologies solaires photovoltaïques qui créent de l'électricité
que des technologies solaires thermiques qui créent de la chaleur. Pourtant la consommation
mondiale d'énergie pour la chaleur industrielle est plus importante que la consommation
mondiale d'électricité. L'industrie consomme 50 % de l'énergie mondiale et 74% de l'énergie
utilisée par l'industrie est consommée sous forme de chaleur.  Actuellement, cette chaleur
industrielle est produite à 90% par la combustion des énergies fossiles. De plus, on prévoit
que la demande mondiale de chaleur industrielle augmentera de 1,7% par année jusqu'en
2030, surtout dans des pays à fort potentiel solaire[1].
Actuellement, la principale source d'énergie provient des combustibles fossiles et
malheureusement, le pétrole, le charbon et le gaz naturel sont principalement utilisés par les
pays industrialisés et les pays en cours de développement . D'ici 2035, la demande mondiale
en énergie devrait augmenter de plus d'un tiers et les ressources en énergie conventionnelles
resteront sous pression croissante [1]. Avec les problèmes environnementaux tels que les
changements climatiques défavorables et le réchauffement de la planète, cette tendance
forcera continuellement la communauté mondiale à entreprendre de sérieuses réformes
énergétiques. Certains pays ont d'ailleurs compris le phénomène. La Chine qui est en prise
avec de sérieux problèmes de pollution dus à la combustion des énergies fossiles pour
produire de la chaleur a déjà investi massivement dans la solution du solaire thermique dans le
civil. Mais désormais, un plan de développement ambitieux prévoit de produire 20% de la
chaleur industrielle du pays avec du solaire d'ici 2025[1].
la chaleur solaire pour les processus industriels est à un stade précoce du développement du
marché [2]. La production d'eau chaude, de vapeur, de préchauffage, de séchage, de
déshydratation, de concentration, de stérilisation, de nettoyage, de procédés chimiques, de
chauffage des locaux, de transformation des aliments, de plastique, de papier et de textile sont
les principales utilisations commerciales et industrielles probables de l'énergie thermique
solaire. [3]. La quantité d'énergie thermique requise dans la plupart des processus de
production industrielle est inférieure à 250 ° C, ce qui correspond à un niveau de température
pouvant être facilement fourni par les technologies de thermo-solaire actuellement disponibles
et commercialisées [4].
Cet article a examiné les principes fondamentaux de l’énergie solaire thermique et des
capteurs solaires, ainsi que la plage de températures pour les applications industrielles
Introduction générale

utilisant de la chaleur. Selon la base de données des installations de chauffage des procédés
industriels solaires (SHIP), des secteurs industriels prometteurs sont identifiés et expliqués
plus en détail avec la documentation actuelle et les informations d’installation de l’usine. Les
processus industriels les plus utilisés avec des applications thermiques solaires sont ainsi
identifiés et examinés. Cette recherche vise à identifier le potentiel existant des systèmes de
chauffage de processus industriels solaires dans les secteurs industriels, où intégrer des
systèmes de chauffage de processus industriels solaires.
Chauffage Solaire Industriel Dans Le Monde

1.1. INTRODUCTION :

L'industrie consomme 32 % de l'énergie mondiale et 74% de l'énergie utilisée par l'industrie


est consommée sous forme de chaleur. Actuellement, cette chaleur industrielle est produite à
90% par la combustion des énergies fossiles. De plus, on prévoit que la demande mondiale de
chaleur industrielle augmentera de 1,7% par année jusqu'en 2030, surtout dans des pays à fort
potentiel solaire. La concentration solaire thermique sera donc une des pistes d'avenir pour
limiter la consommation d'énergie fossile dans l'industrie.
Les technologies de concentration solaire s'appliquent depuis plusieurs années à la  chaleur
des procédés industriels, mais elles peuvent aussi s'appliquer au chauffage et à la
climatisation, à la réfrigération, au dessalement, ainsi qu'au traitement des eaux municipales.
Cette polyvalence dans les applications du solaire thermique est un autre avantage non
négligeable pour l'industrie qui fait face bien souvent à plusieurs besoins complémentaires
dans ses procédés.[1]

1.2 LE SOLAIRE THERMIQUE DANS LES APPLICATIONS


INDUSTRIELLES :

Comparativement au secteur de l’habitat individuel où le solaire thermique se développe


fortement aujourd’hui, l’habitat collectif, le tertiaire et l’industrie restent cependant en retrait.
Le potentiel de développement dans ces domaines est pourtant très important surtout pour le
secteur industriel pour deux raisons principales. Tout d'abord, ce secteur représente un intérêt
remarquable.
Deuxièmement, une part importante de la chaleur consommée dans le secteur industriel est
dans la gamme basse et moyenne température. Ces deux raisons font du secteur industriel une
application prometteuse et propre à l'énergie solaire thermique.
L'analyse des processus industriels ne peut être généralisée ou catégorisée en raison des
conditions qui varient trop, par exemple, dans les usines de purification ou de nettoyage des
bouteilles. Plusieurs opérations unitaires opérant dans divers processus et secteurs industriels
sont présentées ci-dessous.
1.2.1. Chauffage à l’eau :

Le chauffage de l'eau est un processus de transfert de chaleur  qui utilise une source


d'énergie pour chauffer l'eau au-dessus de sa température initiale dans cette étude la source
d'énergie utilisées est une l'énergie solaire.
Ce type d'énergies peut également chauffer l'eau, souvent en combinaison avec des systèmes
de secours alimentés par des combustibles fossiles ou l'électricité.
Le tableau 1illustre les principaux domaines d'application industrielle où le système de
chauffage solaire de l'eau est déjà utilisé, leurs principales caractéristiques, les informations
sur les capteurs solaires et les données de température de fonctionnement.[5]

Industrie Pays Operation Collecteur solaire Temperat


industriel ure
(c°)
Automobile Sud Processus Collecteur a tubes ~90
afrique d'application de sous vide
peinture
Brasseries Etats-unis Consommation Collecteur plat
 
Allemagne Chauffer l'eau de Collecteur plat 40~95
brassage
Chine Chauffage pour Tubes sous vide
entrepot
Arabie Lavage de Collecteur plat
saoudite bouteilles

Aliments Mexique Eau de chauffage Capteur de ~ 95


gouttiere parallele

Grece Prechauffage de Collecteur de


l'eau chaude dans plaques plates 20 ~ 70
une chaudiere a
vapeur
L'autriche Eau de Flat plate collector
maquillage
Portugal Collecteur de
La lessive plaques plates 40 ~ 45

Tableau 1-1 : Industries travaillant avec le procédé de chauffage solaire de l'eau

Nous observons que seuls les pays développés utilisent des systèmes de chauffage solaire de
l'eau, notamment l'Afrique du Sud, les États-Unis, l'Autriche, la Chine, l'Allemagne, etc.
Ils utilisent ce genre de technologie dans leurs procédés industriels presque dans tous les
domaines.

1.2.2. Processus de séchage:

Le séchage est une des opérations unitaires les plus communes dans l’industrie, tout secteur
confondu. Il apparaît sous de multiples techniques, en fonction de la diversité des produits
traités.
Certains autres procédés de séchage sont impliqués dans le séchage des aliments, des plantes,
des fruits, des textiles et des matières minérales, du lavage et de la finition. En préchauffant
avec de la chaleur solaire, le séchage sera généralement effectué à l'air chaud. Ainsi, les
systèmes solaires peuvent fonctionner avec des systèmes d’air ou d’eau. Les industries
potentielles pouvant bénéficier de ces systèmes d’énergie solaire sont les suivantes: briques,
plantes, fruits, café, bois, textiles, cuir, malt (séchage au four de malt vert).
Le tableau 2 illustre les principales applications industrielles dans lesquelles un système de
séchage solaire est déjà utilisé, leurs caractéristiques principales, les informations relatives
aux capteurs solaires ainsi que les données de température de fonctionnement.[5]

Tableau 1-2 : Industries travaillant avec le procédé de séchage solaire


Industrie Pays Operation Collecteure solaire T(C°)
industriel
Brasseries Allemagne Procédé de Collecteur d’air ~ 60
séchage

séchage Collecteur d’air ~ 43

Aliments Etats-Unis séchage Collecteur d’air ~ 43


des noix
Drying of Collecteur d’air
chicken
Eggs
Inde Séchage de Collecteur d’air ~ 105
la tourbe de
coco
Chine Séchage du Collecteur d’air 40–45
café
Agricultur Inde Séchage Collecteur d'air 65–75
e de pouls

Roumanie Séchage Collecteur d'air


  des plantes
médicinales
Tabac Argentine   Séchage   Collecteur d'air
du
Meubles L'Autriche Séchage du Collecteur de plaque 25-115
bois plates

Pour le processus de séchage, ce sont les industries spécialisées dans les matières végétales
qui en bénéficient le plus. Comme d’habitude, des pays comme l’Allemagne, l’Inde et la
Chine ont la primauté dans l’utilisation de ce concept pour exploiter l’énergie.

1.2.3.Procédé de chauffage à la vapeur :

Le chauffage à la vapeur solaire est effectué avec des sources d’énergie classiques
fonctionnant avec des équipements plus petits, tels que des échangeurs de chaleur. Pour
intégrer un système d'énergie solaire, la conception devrait être axée sur le fonctionnement
aux niveaux de température les plus bas après avoir augmenté l'efficacité du collecteur. Ces
applications constituent la partie principale.
1.2.4. Processus de préchauffage:

L'énergie solaire thermique est idéale pour les processus de préchauffage avec des
applications à basse température. La chaleur résiduelle, les compresseurs à air comprimé, les
équipements de refroidissement, les moteurs à gaz peuvent servir de source de chaleur
alternative.

1.2.5. Processus de lavage :

Les processus de lavage nécessitent une grande quantité d'eau chaude, ce qui constitue une
excellente occasion d'utiliser l'énergie solaire thermique dans pratiquement tous les secteurs
commerciaux tels que les bouteilles, les fûts et les contenants dans l'industrie alimentaire, les
pièces métalliques et le vernissage, la galvanisation et l'émaillage, entreprises, blanchisseries,
etc.
La température maximale pour les processus de lavage est limitée par 120 C°.
Le tableau 1-3 illustre les principaux domaines d'application industrielle où un système de
lavage solaire est déjà utilisé, leurs principales caractéristiques, des informations sur les
capteurs solaires et également des données de température de fonctionnement.[5]
Tableau 1-3 : les principaux domaines d'application industrielle où un système de lavage solaire est déjà
utilisé.

Industrie Pays Operation Collecteur solaire T(° C)


industriel
Automobile Inde Composants du   Autresou divers ~ 120
moteur collectionneurs
Brasseries   Grèce Lavage de   Collecteur de plaques plates 45 ~ 60
  bouteilles
Allemagne  Lavage de   Collecteur à tubes sous vide 20 ~ 110
bouteilles
Etats-Unis  Lavage de Collecteur à tubes sous vide
bouteilles
Afrique du   Processus de Collecteur plat
Sud nettoyage
Chimique   Inde Processus de Collecteur plaT   ~ 55
  nettoyage
L'Autriche   Nettoyage des   Collecteur de plaques plates ~ 60
échantillons
Métal France   Bain de   Capteur de tube sous vide ~ 60
fabriqué   nettoyage
 
Équipement Inde Nettoyage de   Collecteur à tubes sous vide 55 ~ 60
de transport pièces
automobiles

Le processus de lavage est utilisé dans les domaines d'automobile, Brasseries, chimique,
métal fabriqué et l'équipement de transport dans les opération de lavage de bouteilles et
processus de nettoyage en particulier.

1.2.6.Processus de pasteurisation et de stérilisation :

On confond souvent la stérilisation et la pasteurisation car elles utilisent toutes les deux la
chaleur pour détruire les micro-organisme dans les aliments. Pourtant elles sont radicalement
différentes dans leur mise en œuvre et surtout dans leur résultat.
la stérilisation a pour objectif de détruire la totalité des micro-organisme dans les aliments
ainsi les spores. Pour cela on chauffe les aliments préparés dans leur pot à une forte
température pendant un temps assez long pour le particulier en général, dans de l'eau aux
alentours de 100 °C pendant une 1/2 heure à 1 heure.
la pasteurisation, elle vise à prolonger la durée de conservation d'un aliment frais tout en
conservant un maximum de ses qualités nutritives, gustatives etc. l'aliment sera donc chauffé
à une température moins élevée, entre 62 et 88°C.
les températures de chauffage requises varient de 70 ° C à 150 ° C en fonction du nombre de
facteurs liés aux aliments. Les échangeurs de chaleur à plaques sont principalement utilisés
pour chauffer le produit à la température de consigne. Le fluide caloporteur peut être de l'eau
chaude ou de la vapeur et une section de régénération peut être utilisée pour améliorer
l'efficacité du processus. La quantité de chaleur nécessaire aux processus de pasteurisation et
de stérilisation peut être garantie par des capteurs à tubes sous vide.

CHAPITRE 2 : SYSTEMES DE CHALEUR INDUSTRIELS


ACTUELLEMENT UTILISES :

2.1.Industrie automobile :

Les industries automobiles suit différents types de processus de production qui


consomment une grande quantité d'énergie sous forme d'électricité ou de chaleur.
Parmi les pays qui utilisent actuellement des systèmes de chauffage par procédé solaire dans
leurs systèmes de production sont l’Afrique du Sud, l’Inde et l’Espagne. Les opérations sont
le chauffage de l'eau utilisée dans le processus d'application de la peinture, le lavage des
composants du moteur dans l'unité de fabrication automobile, la ligne de prétraitement de
carrosserie et la préparation de la surface de la carrosserie. Différents types de capteurs
solaires sont utilisés ici et la température maximale pouvant être atteinte est de 120 ° C.

Le tableau 1-4 décrit des travaux de recherche similaires sur les systèmes de chauffage des
procédés solaires utilisés dans l’industrie automobile.

Tableau 1-4 : Revue de littérature pour SHIP dans l'industrie automobile


Année Pays Analyse SHIP existante Référence
2012 Allemagne four à convection solaire [6]
2015 Inde CST Technologies basées [7]
sur des étapes de processus

2.2. Brasseries :

Le solaire thermique utilise de nombreuses applications dans la production de vapeur,


processus de maltage, arrêt de la germination des grains, refroidissement par air, conservation
de l'air chaud, alimentation des machines à laver, défrisage et cuisson au four.les températures
inférieures à 120 ° C sont suffisent pour effectuer toutes ces opérations.
Plusieurs pays européens, la Chine, l’Afrique du Sud et les États-Unis contribuent à
réduire les émissions de dioxyde de carbone en impliquant le chauffage des processus solaires
dans les brasseries. Les opérations de traitement respectives comprennent: le lavage et le
nettoyage, le plus largement utilisé avec des températures maximales de 120 ° C.
Le tableau 1-5 présente les industries opérationnelles par pays où la chaleur du procédé
solaire est utilisée et leurs spécifications de fabrication.
Tableau 1-5 : SHIP existant dans les brasseries [5].

Pays   Opération Industrielle   Collecteur solaire   T(° C)


Grèce Lavage de bouteilles en Collecteur plat   45–60
  gave  
États-Unis  Processus de brassage Collecteur de plaques
plates
  Nettoyage   Collecteur plat
 
  Préchauffer l'eau pour la Collecteur plat   ~ 35
production de boissons  
gazeuses  
France Nettoyage des bouteilles à   Collecteur plat   15–70
  l'eau du robinet    
Allemagne Nettoyage et préchauffage   Collecteur plat   40–120
  thermique des bouteilles  

Afrique du Sud   Eau de brassage et   Collecteur plat  


procédé de nettoyage
Chine Chauffage pour entrepôt en Collecteur à tubes sous
hiver, alimentation en eau vide
chaude

Ce tableau montre les industries opérationnelles de certains pays utilisant la méthode de


chauffage solaire, où nous observons la majorité des pays développés dans ce domaine, car
nous constatons que le capteur plat est approprié dans cet aspect, ce dernier est utilisé pour
différentes opérations dans Ce type d’industrie, comme le nettoyage et le chauffage de
bouteilles chauffantes, chauffe l’eau pour la production de boissons non alcoolisées et le
processus de fermentation.
Industrie agricole :
La chaleur des procédés industriels solaires est largement utilisée dans les agricoles et
halieutiques de différents pays, principalement pour le séchage des produits agricoles, le
chauffage de l'eau utilisant différents types de capteurs solaires qui varient en fonction de la
capacité et de la plage de température.
Le tableau 7 décrit la documentation sur ces industries agricoles.
Tableau7 : Revue de littérature pour SHIP dans les industries agricoles
Année analyses analyse actuelle du NAVIRE Référence
globales/pays
spécifique
2014 Espagne Traitement à la chaleur [8]
préservation
2015 Mondial Systèmes de chauffage solaire [9]
industries agricoles

2.3. Industries métallurgiques :

Dans les industries de la métallurgie dans la plupart des pays européens, la chaleur à
procédé solaire est utilisée pour les procédés de chauffage de l'eau, de séchage et de nettoyage
des procédés, qui sont les procédés à énergie solaire les plus utilisés.
La température maximale atteinte est de 180 ° C
2.4. Industrie textile :

L'industrie textile rassemble l'ensemble des activités de conception, de fabrication et


commercialisation des textiles et donc, entre autres, de l'habillement
Comme la plupart des autres secteurs industriels, l’industrie textile nécessite un
approvisionnement constant en eau. Les impacts sur l'environnement augmenteront si les
sources d'énergie traditionnelles sont utilisées pour chauffer de l'eau, la température requise
pour chauffer l'eau étant non seulement à un niveau normal, mais également à un niveau
supérieur, tel que 80 ° C, qui nécessite une grande quantité d'énergie thermique.
les opérations comprennent les processus de préchauffage solaire, de peinture et de production
textile qui sont résumés dans le tableau 1-6.

Tableau 1-6 : SHIP existant dans les industries textiles[5]


Pays Operation industrielle Collecteur solaire T(C°)
Etats-  Eau chaud pour le séchage du textile Collecteur plat 33–60
Unis Eau chaud pour machine alaver Collecteur plat ~50

Eau chaude directement pour les Collecteur plat


machines à teindre
Chine Chauffage de l'eau pour la teinture Collecteur plat ~45

Préchauffage solaire pour l'impression Collecteur à tubes


et la teinture sous vide
Vietnam Processus de production textile Collecteur d'air

Nous notons que ce processus a été exploité par certains pays du monde développé pour leurs
propres institutions, les températures sont confinées entre 30 et 90c° ,les collecteur les plus
utilisé sont les Collecteurs plat.

2.5.Industrie pharmaceutique :

L'industrie pharmaceutique a une demande énergétique importante pour la production de


produits pharmaceutiques et pour la formulation du produit final. La température du procédé
varie entre 160 et 180 ° C et dépend du procédé et du produit. En Jordanie, cette industrie
pharmaceutique contribue pour environ 20% du PIB manufacturier. Les industries
pharmaceutiques sont considérées comme le secteur industriel le plus prometteur pour les
pays d’Europe et d’Amérique du Nord où l’économie est tributaire de ces types d’industries.
De nos jours, l’Égypte et la Grèce sont les seules à s’occuper des industries pharmaceutiques
basées sur le chauffage solaire pour la production et le refroidissement de vapeur, où plusieurs
autres opérations fonctionnent à basse température (tableau 1-7).
Tableau 1-7 : Navire existant dans les industries pharmaceutiques
Pays opération industrielle collecteur solaire T(°C)
Egypte production Parallèle ~173
Processus Creux
Vapeur collecteur
Grèce Entrepôt plaque plate 7_45
Refroidissant

2.6.Industrie du papier :

La consommation de carburant dans l’industrie du papier en Inde comprend l’électricité, la


biomasse, le charbon et le pétrole.
75% de l'énergie totale utilisée dans l'industrie papetière est essentielle pour le chauffage du
procédé à basse et moyenne température. Les processus tels que le blanchiment et le lavage à
l'eau chaude, la réduction en pâte, le séchage et le chauffage de l'eau de chaudière
consomment la plus grande partie de la chaleur du procédé en utilisant un fluide caloporteur
tel que l'eau, la vapeur, l'air ou l'huile.

2.7.Industrie alimentaire :

L'industrie alimentaire est aujourd'hui considérée comme le secteur industriel dominant


pour les systèmes de chauffage par procédé solaire. La plupart des pays d'Europe, d'Amérique
du Nord, d'Amérique du Sud et d'Asie utilisent le chauffage industriel dans leurs propres
industries. Les pays dominants sont le Mexique, les États-Unis, la Grèce, l’Inde, l’Espagne et
l’Autriche. Les opérations de traitement courantes dans les industries alimentaires sont le
chauffage de l'eau, la pasteurisation, le nettoyage, le préchauffage, le séchage et la cuisson.
On utilise généralement ici des capteurs solaires à plaques plates.

Tableau 1-8 : Les industries alimentaires traitent actuellement avec un maximum de 243 ° C, la plupart
d'entre elles étant des applications de traitement thermique à basse température, résumées dans le
tableau 1-8ci-dessous.
Pays Opération Industrielle   Collecteur solaire  T (° C)
 Mexiq  Eau de chauffage Collecteur de gouttière parallèle   ~ 95
ue
Chaleur de processus Collecteur de gouttière parallèle 20–95
Pasteurisation   Collecteur de gouttière parallèle   60–95
Préchauffage de la Collecteur de gouttière parallèle 20–95
chaudière
Cuisine Collecteur de gouttière parallèle   40–95
Etats- Nettoyage Collecteur plat
Unis Vapeur pour le Collecteur de gouttière parallèle ~ 243
chauffage
Grèce Préchauffage de l'eau   Collecteur plat 20–70
chaude dans une
chaudière à vapeur
Maintien de la Collecteur plat 40–45
température de
fabrication du yaourt
Inde Pasteurisationdes laits Autres ou divers collectionneurs ~ 150
Inde Pasteurisation de la   Autres ou divers collectionneurs   80–100
paille
France Nettoyage   Collecteur plat   ~ 80

2.8.Fabrication de produits en cuir :

Plusieurs pays asiatiques tels que la Thaïlande, la Chine, l'Inde et d'autres pays ont une
production de cuir basée sur le chauffage solaire. Les industries de fabrication de produits en
cuir comprennent principalement le processus de retannage et le chauffage de l’eau pour
l’utilisation de la chaleur des procédés industriels solaires. Le collecteur à tube sous vide
convient principalement à ce type d'opérations (tableau1-9).
Tableau 1-9 : Les industries de fabrication de produits en cuir comprennent principalement le processus
de retannage et le chauffage de l’eau pour l’utilisation de la chaleur des procédés industriels solaires.
Le collecteur à tube sous vide convient principalement à ce type d'opérations (tableau1-9).

Pays Operation industrielle Collecteur T( C°)


Solaire
Thaïlande   Processus de retanning   Collecteur à tubes sous   ~ 80
vide
L'Autrich   Eau chaude pour le   Collecteur plat
e processus de retannage du
  cuir par voie humide

Chine   Processus de retanning Collecteur à tubes sous ~ 70


vide
Inde Mélange chimique, séchage   Collecteur plat
Vietnam   Processus de retanning Collecteur à tubes sous   ~ 70
vide
Le tableau montre la fabrication des produits en cuirs dans de nombreux pays asiatiques, tels
que la Thaïlande, la Chine, l’Inde et d’autres pays producteurs de cuirs, sur la base d’un
chauffage solaire et Le collecteur à tube sous vide qui convient principalement à ce type
d'opérations. Parmi ces procédés de fabrication, on trouve: l'exploitation de l'eau chaude pour
restaurer le cuir humide

CHAPITRE 3 : CAPACITÉ INSTALLÉ ET MARCHE DU CHAUFFAGE


SOLAIRE INDUSTRIEL

3.1. REPARTITION PAR TAILE D’INSTALLATION

Selon une étude publiée par SOLRICO au début de 2017, les concepteurs de systèmes et les
fabricants de capteurs ont signalé plus de 500 installations d'une surface totale de capteurs
installée de 416 414 m² pour la chaleur de traitement solaire.
Pour 238 de ces systèmes, la base de données SHIP, qui est un portail en ligne géré par AEE
INTEC en Autriche14, contient des informations plus détaillées sur la zone de collecte, les
capacités inutilisées, le type d'application et le type de collecteur. Les figures suivantes
montrent les analyse pour les systèmes pour lesquels des informations détaillées sont
disponibles, le nombre total de systèmes analysés est donc inférieur à 500.
La figure 2-1 : montre la distribution de 238 systèmes en termes de taille. Vingt-deux
systèmes dépassent une surface de capteurs de 1 000 m², 26 systèmes ont des surfaces de
capteurs installées comprises entre 500 et 1 000 m² et 190 systèmes ont une superficie
inférieure à 500 m².
Puissance installée[MWth],Nombre de systèmes installée[-]

140 140000
nombre de système [-]
puissance installe [Mwth] 119
120 120000
surface ocuppé [m²]
100 100000

80 76 80000
71

60 60000

40 40000
26
22 19
20 12 20000
3
0 0
> 1000 m² 500-1000 m² 100-500 m² < 100 m²
Surface installée[m²]

Figure 1- 1 : Applications mondiales de la chaleur de traitement solaire en fonctionnement par capacité


et par domaine de capteur à la fin de 2016 [12].

3.2. REPARTITION PAT TYPE DE CAPTEUR SOLAIRE

La figure 2-2: montre les systèmes de chauffage analysés en fonction du type de technologie
de capteur. La majorité des systèmes utilisent des capteurs à plaque plate suivis par des
capteurs à tube sous vide et des capteurs à creux paraboliques.
Puissance installé[MWth],Nombre de système installée[-]
120 120000
110
nombre de système
100 puissance installé 100000
Mwth
80 surface occupé[m²] 80000
69

60 60000

39
40 40000

19 20 21
20 20000
10
4 2 4 2 1 2
0 0
air air non vitré plat tube sous vide fresnel parabolique autres
Surface de capteur installée[m²]

Figure 1- 2 : Applications mondiales de la chaleur solaire de processus en fonctionnement par type de


capteur à la fin de 2016[13].

3.3. REPARTITION PAR SECTEUR INDUSTRIEL

La figure 2-3: montre les secteurs industriels des 238 systèmes analysés. Les principaux
secteurs sont l’industrie minière, l’alimentation et le textile. Les boissons, les produits
chimiques et le traitement des métaux sont également des secteurs importants, avec
respectivement 27, 14 et 15 centrales thermiques de traitement solaires installées.
Puissance installée[MWth],Nombre de systèmes[-]

100 50000
90 87 nombre de système 45000
[-]
80 puissance installe 40000
70 [Mwth] 35000
surface occuppé [m²]
60 30000
50 25000
40 31 20000
29 27 29
30 2122 15000
20 14 15 14 10000
9 11 11
10 7 6 5 5000
3 2 2 3
0 0
re re re on il e ue t .. .. s
ié tu en o. u. ur
in l ir tu i ss ext iq m m in
d te
m ri cu ur bo
t
hi
m ite to se
c
n ag no ti c tra t au ti on e
tio u al e c
au
t r
ita od ét nes odu
o r m i
pl p h pr
ex ac tre
Surface installée[m²] au m

Figure 1- 3 : Applications mondiales de la chaleur de traitement solaire en cours dans le secteur


industriel à la fin de 2016 [13].

3.4. REPARTITION PAR PAYS

En termes de répartition des centrales de traitement solaire par pays, le résultat est assez
différent si l'on considère le nombre de systèmes ou la taille des centrales installées. La figure
1-4 montre les 15 principaux pays du monde.
En termes de nombre de systèmes enregistrés, le Mexique est en tête avec 44 systèmes devant
l'Inde avec 36 usines et l'Autriche avec 25 usines.
En termes de taille des systèmes enregistrés, le Chili, avec seulement deux systèmes en tête, a
une puissance installée totale de 25,3 MWth et une
la taille par système de 12,7 MWth devant la Chine avec une capacité totale de 24,4 MWth
(taille moyenne de 2 MWth) et les États-Unis avec 14,6 MWth et une taille moyenne par
système de 0,8 MWth.

3.5. CAPACITÉ INSTALLÉE ET POTENTIEL DU MARCHÉ

La chaleur à basse et moyenne température représentant 45% de la chaleur totale utilisée par
les procédés industriels, les systèmes de thermie solaire ont un potentiel important .
La technologie solaire thermique peut également constituer une alternative aux processus de
refroidissement dans des secteurs tels que le secteur des produits alimentaires et du tabac, où
la plupart des produits sont actuellement refroidis par des refroidisseurs électriques.
Presque toutes les demandes de chaleur des processus industriels nécessitent de la chaleur
dans des plages de température pouvant être fournies par un système solaire thermique.
Applications typiques et secteurs industriels les plus prometteurs adaptés aux systèmes
solaires thermiques destinés aux industries, La plupart des applications se situent dans les
plages de températures basses à moyennes.
Un pourcentage extrêmement élevé de demande de chaleur dans la plage de températures
basses concerne les produits alimentaires, les boissons, le papier et les textiles, avec des
températures moyennes dans les industries des plastiques et des produits chimiques. Ces
industries nécessitent plus de 50% de leur chaleur totale de traitement dans la plage de
température allant jusqu'à 250 ° C pour des applications aussi diverses que le séchage, la
cuisson, le nettoyage, l'extraction et bien d'autres...
Les marchés et les secteurs géographiques du chauffage solaire sont également en pleine
mutation. Un aperçu: en 2007, environ 80 projets utilisant des process FPC et ETC
conventionnels, principalement dans les secteurs de l’alimentation et des boissons (procédés
de séchage, lavage, pasteurisation) et du textile (procédés de lavage et de blanchiment) ont été
identifiés. L’Autriche, avec environ 20 projets, suivie de l’Allemagne, de la Grèce, de l’Italie,
de l’Espagne et des États-Unis (avec environ 10 projets chacun) ont été les pays ayant
enregistré le plus grand nombre d’installations en 2007.
Sept ans plus tard, certains projets (par exemple, deux systèmes de chauffage à processus
solaire dans une usine de traitement de la volaille et du textile en Égypte) ont été
abandonnés[18] , alors qu'ils ont été déployés en Chine (dix projets), en France (18 projets) et
au Mexique (15 projets) et, surtout, l’Inde (86 projets) a augmenté. À la fin de 2012, l'Inde
comptait 7 967 m² de systèmes de concentrateurs solaires pour le refroidissement solaire et un
total de 27 972 m² de systèmes basés sur des concentrateurs solaires pour les applications de
chauffage industriel. Les plus grandes centrales de chauffage solaire de processus à l’heure
actuelle sont la centrale solaire thermique de 32 MWth d’une mine de cuivre au Chili [19] ,
qui fournit environ 85% de la demande de chaleur, suivie du système de 9 MWth pour une
usine textile mise au point en 2008. En Chine, suivie par une usine de transformation des
aliments de 5,5 MWth développée en 2012 aux États-Unis.
En 2013, l'Inde était le pays chef de file et 61% de sa capacité thermique solaire était utilisée
pour des processus industriels (y compris la cuisine communautaire); Au total, 78 applications
commerciales de concentrateurs solaires (tous des capteurs à antenne parabolique) ont été
installées (88% pour la cuisson solaire). En outre, environ huit projets utilisant des collecteurs
FPC, ETC et Fresnel pour le chauffage par procédé solaire [20] sont actuellement en service.
En tant que plus grand producteur de lait au monde, le secteur laitier indien est également l’un
des domaines d’application les plus intéressants, dans lequel 13% de la chaleur de processus
pourrait être fournie par le solaire thermique.
Sur la base d'une évaluation globale des besoins en chauffage, IRENA a estimé un potentiel
total d'énergie solaire thermique de 15 EJ (sur la demande totale en énergie de traitement de
160 EJ en 2030) . Les nouveaux investissements en capacités réalisés entre 2010 et 2030
offrent un potentiel important pour le déploiement des technologies des énergies
renouvelables. Le secteur de la chimie représente la moitié de ce potentiel en raison du fait
que deux tiers de la capacité existante atteindra sa fin de vie avant 2030, ce qui permettra
d'intégrer la capacité calorifique de traitement solaire thermique à la construction neuve. En
outre, le secteur de la chimie a une part importante de la demande de chaleur à basse et
moyenne température dans ses processus de production.
(> 50%). Les pâtes et papiers, l’alimentation, le tabac et d’autres petits secteurs représentent
le reste du potentiel thermique solaire (c’est-à-dire les secteurs où la demande de chaleur à
basse et moyenne températures est élevée dans leurs processus de production).
En termes de capacité, cela signifie une croissance de 93 MWth en 2014 à environ 850 GWth
en 2030 (presque 10 000 fois plus de capacité) pour réaliser ce potentiel. 700 GWth sur les
850 GWth seraient situés dans des pays non membres de l'OCDE . Sans pour autant réduction
considérable des coûts et la poursuite des subventions à l'industrie des combustibles fossiles,
le potentiel global est plus proche de 470 GWth..Le potentiel économiquement réalisable est
toutefois beaucoup plus faible. Sur la base des prix des combustibles fossiles et des courbes
d’apprentissage technologique de la chaleur du processus solaire, IRENA estime que 3,3 EJ
(~ 180 GWth) de ce potentiel peuvent être déployés de manière rentable si les coûts des
technologies de chauffage solaire continuent de diminuer, mais seulement 0,5 EJ (~ 30 GWth)
si les prix restent aux niveaux actuels. Cela équivaut à 3-20% de la demande de température à
basse et moyenne chaleur provenant d'installations supplémentaires construites entre 2010 et
2030. Pour 2050, un potentiel de 5,6 EJ (~ 300 GWth) a été estimé[21]. Un certain nombre
d'études de pays concernant le potentiel de chauffage solaire sont disponibles en Allemagne
(Lauterbach et al., 2013), en Inde, dans la région méditerranéenne et en Afrique du Sud.
Le potentiel de chauffage solaire de l'air est principalement limité à l'industrie de la
transformation des aliments et du tabac, bien qu'il soit également utilisé dans la production de
briques. Cependant, il peut toujours fournir des économies d'énergie suffisantes si les
combustibles fossiles sont remplacés. En général, environ 5-25 GJ par tonne métrique (GJ / t)
de produit séché sont utilisés pour le processus de séchage conventionnel .
Les besoins en énergie pour le séchage de la viande ou du poisson primaire sont plus élevés;
17-25 GJ par tonne de produit séché en raison de pertes de chaleur. Si vous utilisez de
l'énergie fossile, cela peut s'élever à au moins 100 USD par tonne métrique de produit.

Le potentiel de refroidissement solaire est estimé à 0,1 EJ d'ici 2030, remplaçant


principalement la réfrigération à l'électricité dans les secteurs de l'alimentation et du tabac. Le
refroidissement thermique solaire dans les îles, par exemple, pourrait fournir le stockage de
refroidissement thermique nécessaire au secteur agricole et au secteur de la pêche. Pour 2050,
l'AIE estime que le refroidissement solaire pourrait représenter une contribution de 1,5 EJ par
an pour une capacité installée de plus de 1 000 GWth destinée au refroidissement,
représentant près de 17% de la consommation d'énergie utilisée pour le refroidissement en
2050.
50 40000

44 nombre de systéme [-]


45
puissance installe [Mwth] 35000
Puissance installée [MWth],Nombre de systèmes[-]

40 surface occuppé [m²]


36 30000
35
25000
30
25 25.3 24.4
25 23 20000

20 18 15000
14 14.6
15
12
10.8 10000
10
10 9
7.7
4.7 4 5000
5 2.6 3.5 3 2.6 3 3
2 1.2 11.5 0.9 0.9 1.2 1.1
0 0
ch
e il i ne ce gne é ce nde que Bas gal sud gne nde nis am
tri ch chi ran a gr i i - tu a a U n
F lem ex ys Por e du Esp ail ats- iet
Au l M pa u T h Et v
A
riq
af

surface de capteur installé[m²]

Figure 1- 4 : Applications mondiales de la chaleur de processus solaire en fonctionnement par pays à la


fin de 2016 [12].

3.6. PERFORMANCE ET COÛTS :

Les coûts de la chaleur solaire pour les processus industriels dépendent fortement du niveau
de température du processus, de la continuité de la demande, de la taille du projet et du niveau
de rayonnement solaire du site. Pour les systèmes FPC et ETC conventionnels, les coûts du
système d’investissement varient entre 250 et 1 000 EUR / kW en Europe et entre 200 et 300
EUR / kW en Inde, en Turquie, en Afrique du Sud et au Mexique. Les coûts énergétiques des
systèmes de thermique solaire réalisables vont de 2,5 à 8 centimes / kWh, et Le Fonds de
certification solaire européen cible les coûts de chaleur solaire de 3 à 6 centimes / kWh [13].
Pour les systèmes concentrés, les coûts de chauffage se situent dans la plage allant de 6 à 9
centimes / kWh avec un objectif de 4 à 7 centimes d’euro pour les systèmes à concentration
d’ici 2020 [13]. Les systèmes concentrés comprennent les collecteurs paraboliques
(développés et utilisés en Inde) avec des coûts allant de 400 à 1 800 USD / kW, les collecteurs
paraboliques avec des coûts allant de 600 à 2 000 USD / kW et les collecteurs linéaires de
Fresnel dans la gamme de 1 200–1 800 USD / kW. En comparaison, la même technologie est
utilisée dans des centrales à énergie solaire concentrée (CSP) avec des coûts d'environ 3 000 à
6 000 USD / kW[14]. Un certain nombre de développements sont poursuivis pour réduire les
coûts des systèmes de chauffage à processus solaires. Pour les systèmes FPC et ETC
conventionnels, l'utilisation de polymères pour remplacer les composants en acier et en cuivre
est envisagée pour les futures réductions de coûts, ainsi que pour des conceptions plus
modulaires permettant une intégration plus aisée dans les toits industriels. Pour les systèmes
de concentration, l’intégration et l’optimisation du processus de chauffage solaire dans les
installations industrielles existantes et nouvellement construites; constitueront une
amélioration technologique essentielle.
Les systèmes FPC et ETC à grande échelle ont été déployés dans un certain nombre de projets
de démonstration depuis les années 1980. Les principaux problèmes techniques rencontrés
sont la corrosion et les fuites des tuyaux, le dysfonctionnement des systèmes de suivi ou la
poussière pénétrant dans les collecteurs. Des conceptions plus avancées pour FPC et ETC ont
résolu un nombre de ces problèmes, mais ces modèles sont également plus coûteux. Les
facteurs de capacité sont très spécifiques à une région et peuvent aller de 4% (par exemple au
Japon) à 16-20% (par exemple, Émirats arabes unis / Inde) à 29% (par exemple au Mexique).
En Inde, les paraboles solaires se sont développées très rapidement et sont actuellement le
produit le plus viable sur le plan commercial pour le chauffage solaire. Des sociétés de
fabrication indiennes (par exemple, les sociétés TaylormadeSolar Solutions PvtLt., Sharada
Inventions Pvt. Ltd, Megawatt Solutions Pvt. Ltd. et Clique Developments Ltd.) dominent ce
marché.
Les concentrateurs à auge parabolique et linéaires de Fresnel ont été déployés avec succès
dans de multiples applications et sous-secteurs, Trivelli Energia Sri, Solitem et NEP Solar AG
étant le leader du marché des capteurs à auge paraboliques (soit 23 systèmes commerciaux au
total) et Industrial SolarGmbH et Chromasun, Inc. être le leader du marché des Fresnels
linéaires (soit 14 systèmes commerciaux au total).Entre 50 et 70% du coût total de la
technologie solaire thermique sont liés au capital, le reste couvrant l'installation et
l'intégration [22]. En termes de coût des composants, le collecteur et son installation
représentent 50%, la tuyauterie 20%, le stockage tampon et l’échangeur thermique 11% et le
contrôle systèmes pour 5%. Pour les paraboles, comme le plat ARUN 160, le prix du capteur
représente 75% du coût total du projet.

Les coûts d’investissement totaux pour les systèmes d’énergie solaire thermique varient entre
180 et 500 EUR / m2, soit un coût énergétique moyen de 0,02 à 0,05 EUR / kWh pour les
applications à très basse température et de 0,05 à 0,15 EUR / kWh pour les systèmes à
température moyenne.

À titre de comparaison, en 2000, les coûts d'investissement se situaient entre 250 et 500 EUR
/ m2. Cela équivaut à des systèmes solaires thermiques compris entre 450 et 1100 EUR /
kWth, à quelques exceptions près et avec des différences au niveau national. En Autriche et
en Espagne, le coût d'investissement (taille de l'installation <350 kWth) est compris entre 470
et 700 EUR / kWth, tandis que les coûts calculés pour l'Allemagne et l'Italie sont en moyenne
plus élevés. Il convient de noter que le coût des capteurs standard FPC et ETC a été divisé par
deux.
La plupart des technologies sont fournies par des entreprises locales, similaires à celles du
secteur résidentiel. Toutefois, pour les projets plus importants, il existe un transfert
international de technologies (par exemple, la centrale thermique de traitement solaire FPC au
Chili, qui était un projet clé en main mis en œuvre par la société danoise SunMark).
Un certain nombre de sociétés plus spécialisées opèrent dans ce secteur. Les coûts d'auge
parabolique sont estimés entre 600 et 2 000 USD / kW. En comparaison, les coûts en capital
pour les centrales solaires concentrées (essentiellement les mêmes collecteurs mais combinés
avec un stockage et des turbines pour produire de l'énergie) se situent dans la plage de 3 400 à
6 000 USD / kW.
À l'avenir, les capteurs solaires thermiques peuvent être encore plus rentables s'ils sont
adaptés aux besoins spécifiques du processus de chauffage. L’AIE (2009) suggère de réduire
les coûts jusqu’à 20% lorsque la capacité installée totale d’un pays double. De plus, les
applications à grande échelle peuvent bénéficier d’économies d’échelle et d’une réduction des
coûts d’investissement, augmentant ainsi la viabilité économique du projet.
Des évaluations récentes en Europe suggèrent des réductions de coûts de 43% d'ici 2020 [23]
et une feuille de route sectorielle pour l'Europe cible un prix du système (stockage inclus) de
350 EUR / kWth et des coûts de chauffage solaire de 5 à 8 centimes / kWh d'environ
2016/2017 pour les systèmes conventionnels atteignant une fraction solaire de 10 à 20%, et un
prix des systèmes (stockage exclusif) de 400 EUR / kWth pour les systèmes à haute
température (<250 ° C). Pour 2020, la feuille de route cible des coûts de système de 250
EUR / kWh pour les systèmes conventionnels et de 300 EUR / kWh pour les systèmes avec
des plages de température plus élevées. Ces objectifs sont ambitieux, en particulier si on les
compare aux estimations de l’AIE sur des réductions de coûts allant de 35 à 50% pour le
chauffage solaire et de 35 à 45% pour le refroidissement solaire à l’horizon 2030 [24], et
suppose que les coûts d’investissement entre 2007 et 2050 être réduit de 60% d’ici 2050
(Taibi et al., 2012). Les principaux facteurs de réduction des coûts sont l’automatisation des
processus de production, des conceptions modulaires facilitant l’installation et l’intégration
sur les toits industriels, des systèmes de suivi optimisés, la normalisation et la certification,
ainsi que le remplacement important du cuivre et de l’acier par de l’aluminium et des
polymères.Les coûts des technologies de chauffage solaire de l’air, les systèmes passifs
directs, en particulier, dépendent fortement des conditions locales, telles que les coûts de la
brique, du ciment, du bois, du verre et de la main-d'œuvre nécessaire à la construction des
séchoirs solaires. Pour les systèmes actifs, les coûts vont de 300 à 450 EUR / m².
L'un des plus grands systèmes de chauffage solaire de l'air (420 m²) est installé au Viet Nam
et représente un coût d'investissement de 290 EUR / m².

3.7.POTENTIEL ET OBSTACLES :

Globalement, la chaleur de processus industrielle représente plus des deux tiers de la


consommation totale d'énergie dans l'industrie, et la moitié de sa demande de chaleur de
processus est basse à moyenne température (<400 ° C). Actuellement, environ 40% de la
consommation d'énergie primaire industrielle est couverte par le gaz naturel et environ 41%
par le pétrole. Cela signifie qu'il existe un potentiel technique pour fournir environ 15 EJ de
chaleur solaire thermique d'ici 2030 (environ 10% de la demande en énergie industrielle),
tandis que la part de l'énergie solaire thermique déployée dans le secteur industriel pourrait
atteindre 33% [14].

3.8.MODELE DE CAPTEUR SOLAIRE UTILISÉS

Les installations de chauffage solaire utilisées à des fins industrielles sont similaires à celles
utilisées dans les bâtiments résidentiels, en particulier dans les applications où seules des
températures basses (<150 ° C) à moyennes (150 ° C à 400 ° C) sont requises. Pour des
températures plus élevées (> 400 ° C), des capteurs solaires plus avancés ou plus concentrés
sont nécessaires. Les systèmes solaires thermiques utilisant des réflecteurs, des lentilles ou
d'autres éléments optiques pour rediriger et concentrer le rayonnement solaire sur un
absorbeur sont appelés «collecteurs à concentration solaire» [16].
Systèmes solaires thermiques pour capteurs à plaque plate (FPC) et capteurs à tube sous vide
(ETC) à basse température (<150 ° C) fournies des niveaux de température allant jusqu'à 120
° C. Les collecteurs à plaque plate utilisent des tubes en cuivre transportant un fluide
caloporteur traversant un boîtier isolé, résistant aux intempéries, avec un matériau absorbant
foncé et un matériau isolant thermique à l'arrière qui empêche également les pertes de chaleur.
Ils peuvent produire des niveaux de température allant jusqu'à 100 ° C.
Les ETC utilisent des rangées de tubes en verre contenant chacun un collecteur avec un fluide
caloporteur entouré d’un vide, ce qui réduit considérablement les pertes de chaleur.
Les ETC conventionnels peuvent fournir des températures allant jusqu'à 120 ° C et
conviennent mieux à une utilisation dans les climats froids.
Pour les applications à basse température, telles que le traitement des eaux usées dans les
climats froids, il existe également un bon potentiel pour les collecteurs non vitrés. Les
capteurs non vitrés sont principalement utilisés pour chauffer des piscines ou dans les régions
tropicales. Toutefois, lorsqu'une faible fraction solaire est acceptable et qu'une faible
augmentation de température peut apporter une contribution importante, les systèmes non
vitrés sont beaucoup plus économiques que les systèmes vitrés dans les applications
industrielles.
La technologie des capteurs solaires, en particulier les technologies FPC et ETC, est bien
développée et offre un potentiel énorme pour les systèmes de traitement de la chaleur à basse
température dans les processus industriels, en particulier dans les régions à croissance
industrielle comme l’Inde et la Chine. Un autre domaine d'application de l'énergie solaire
concerne les procédés de dessalement thermiques avec des températures de fonctionnement
pouvant atteindre 110 ° C[17] , en particulier dans les régions à forte irradiation solaire où le
solaire thermique peut remplacer le pétrole en tant que combustible.
Un certain nombre de techniques sont utilisées pour créer des températures plus élevées.
Premièrement, diverses conceptions avancées ont été développées pour le FPC et l'ETC, telles
qu'un matériau isolant transparent pour le FPC (jusqu'à 150 ° C) , un vitrage multiple pour le
FPC (jusqu'à 110 ° C) , ou l'utilisation de gaz inerte ou d'un ultravide (jusqu'à 150 ° C). Une
autre option consiste à placer l'ETC et le FPC sur les suiveurs afin qu'ils restent au soleil toute
la journée.
3.9. INTÉGRATION DE LA CHALEUR SOLAIRE DANS LES
PROCESSUS INDUSTRIELS:

La plupart des processus industriels nécessitent à la fois le chauffage d'un flux de fluide (par
exemple, des courants d'air chaud, de l'eau chaude, le remplissage d'eau dans des bains) et le
chauffage de certains réservoirs (par exemple des fours, des bains de liquide) . Les systèmes
de chauffage existants pour la chaleur industrielle sont basés sur la vapeur ou l'eau chaude
provenant d'une chaudière, qui utilise principalement des combustibles fossiles tels que le
mazout, le gaz et le charbon ou de l'électricité produite par différentes sources.
Les systèmes de chauffage peuvent fournir jusqu'à 20% des besoins en chauffage d'une
installation (appelée fraction solaire). L’intensité du toit est souvent un facteur limitant de
l’intégration thermique solaire (p. Ex. Dans les brasseries et les laiteries en Allemagne) .
L’intégration de systèmes solaires thermiques dans la chaleur industrielle peut être réalisée de
trois manières:
1) en tant que source de chaleur pour le chauffage direct d’un fluide en circulation (p. Ex.
Eau d’alimentation, retour de circuits fermés, préchauffage de l’air) ;
2) dans des processus nécessitant de basses températures; et 3) comme une source
supplémentaire pour le préchauffage de l'eau d'alimentation des chaudières à vapeur ou
l'intégration directe du chauffage solaire dans des chaudières à vapeur industrielles à
combustibles fossiles . Dans le premier cas, le stockage sera un élément important pour que la
chaleur soit disponible toute la journée. Les deuxième et troisième options peuvent être
utilisées lorsque la demande en chaleur est supérieure à celle pouvant être fournie par le
chauffage solaire ou lorsque les besoins en température sont trop élevés pour un système
solaire thermique .
L'intégration des systèmes de chauffage solaire dans les applications industrielles nécessite
des stratégies de stockage et de contrôle permettant de gérer l'approvisionnement non continu
en énergie solaire . La conception et le dimensionnement précis d'un système solaire
thermique, prenant en compte le profil de demande spécifique, peuvent être réalisés à l'aide
d'un logiciel de simulation de système dynamique, tel que TRNSYS .
La taille requise du capteur solaire, son apport en énergie et la fraction solaire correspondante
dépendent des données de spécification du capteur solaire et des données mensuelles
moyennes sur la température et le rayonnement solaire, qui peuvent être obtenues à partir de
ressources telles que l'Atlas mondial d'IRENA sur les énergies renouvelables.
3.10.TECHNOLOGIE ET OBSTACLES

Les principaux moteurs des technologies de chauffage et de refroidissement solaires dans les
processus industriels sont les suivants:
1) réduire les risques liés à la volatilité croissante et à la hausse des prix du charbon, du
pétrole et du gaz naturel;
2) élimination des coûts de carburant;
3) réduire les émissions de carbone;
4) les besoins en énergie dus à une production localisée.

Les systèmes solaires thermiques sont déterminés par un nombre relativement restreint de
fournisseurs de ces technologies hautement sophistiquées. Bien que ces technologies soient
très performantes, elles sont généralement trop coûteuses pour le marché mondial.
L'expérience du marché indien a montré que les équipements fabriqués localement réduisent
les coûts en capital et créent de la valeur ajoutée et des opportunités commerciales locales tout
au long de la chaîne d'approvisionnement.

Les principaux obstacles au déploiement accru de systèmes de chauffage et de refroidissement


solaires industriels sont les suivants:

- Coûts d'investissement élevés et manque d'options de financement: tous les systèmes de


chauffage à processus solaires impliquent des investissements initiaux élevés avant une
période de récolte pratiquement gratuite.
Cependant, une maintenance appropriée est nécessaire pour garantir que les systèmes
fonctionnent de manière optimale pendant toute leur durée de vie. Les coûts initiaux entravent
particulièrement le déploiement dans les petites et moyennes entreprises où le financement
n’est pas disponible.
- Prix des combustibles fossiles: dans de nombreux pays, les prix de l’énergie pour les
utilisateurs industriels sont subventionnés ou réduits pour soutenir le développement
industriel. Cela réduit la viabilité économique des systèmes de chauffage solaire.
- Sensibilisation du public: l’absence de transfert d’informations (techniques) est un obstacle
important au déploiement plus large des technologies de chauffage et de refroidissement
solaires. Le nombre de systèmes de chauffage solaire de processus est très limité et la plupart
des décideurs dans les industries concernées ne disposent pas beaucoup d’informations ou
d’expérience directe en matière de technologie solaire.
Par conséquent, les entreprises préfèrent souvent les systèmes classiques qui leur sont plus
familiers. Par exemple, après 15 ans d’exploitation, deux systèmes de chauffage par procédé
solaire ont été retirés d’une usine de transformation du textile et de la volaille peu après le
changement de propriétaire de la société en 2005. Une solution possible pour l'avenir consiste
à imposer une évaluation des technologies de chauffage par processus solaires dans les audits
énergétiques. Un certain nombre d'études visent à sensibiliser davantage le marché à la
climatisation et à la réfrigération solaires, en mettant l'accent sur l'amélioration des concepts
de composants et de systèmes.
Problèmes d'échelle: dans les économies émergentes fortement irradiées par le soleil, les
petites et moyennes entreprises (PME) constituent un marché intéressant pour les systèmes de
thermie solaire, et ce pour trois raisons.
Premièrement, les PME dépendent souvent de combustibles fossiles volatils et coûteux pour
la production de chaleur et les systèmes thermiques solaires réduisent leur dépendance aux
combustibles fossiles. Deuxièmement, les demandes de chaleur par installation sont
relativement faibles par rapport à l’industrie à forte intensité énergétique, ce qui facilite
l’intégration des systèmes de chauffage solaire. Troisièmement, le grand nombre de PME
présentes pourrait entraîner une baisse rapide des coûts grâce à un apprentissage par la
pratique et à une exploitation plus efficace des installateurs. Cela pourrait créer un cercle
vertueux dans lequel, avec des coûts en baisse et plus d'expérience, le déploiement de
systèmes de chauffage solaire est accéléré dans ce segment de marché.

- Manque de directives et d'outils de conception appropriés: il existe peu de professionnels et


d'instituts de recherche possédant une expérience suffisante de la chaleur solaire pour les
systèmes de chauffage industriel. La formation et la diffusion des connaissances et des
concepts existants sont nécessaires pour surmonter ce problème.

Tableau 1-10 : Coûts d’investissement par kWth pour une sélection de centrales solaires thermiques
installations de traitement de chaleur en fonctionnement.

Pays Année Type de Collecteur Installée capacité Coû t


d'installatio (kWth) (EUR/kwth)
n
L'Autriche 2001 FPC 29 680
2002 FPC 30 498
2004 FPC 36 961
2013 FPC 1064 271
China 2008 FPC 9000 122
2011 ETC 4025 248
2012 ETC 441 272
Allemagn 1996 FPC 17 803
e 1998 FPC 106 1062
2008 ETC 280 857
2010 FPC 400 523
Grèce 1993 FPC 119 217
1999 FPC 1890 691
2001 FPC 706 247
Inde 2011 FPC 84-302 216
2011 ETC 97-369 203
Israël 2014 FPC 30.5 607
Italie 2003 FPC 78 745
2004 FPC 188 584
Portugal 1992 FPC 462 445
Espagne 1994 FPC 97 662
1997 FPC 182 541
TURQUIE 2013 FPC 490 237
Vietnam 2009 ETC 700 286
Etats-Unis 2012 FPC 5462 1373

Tableau 1-11 : Coûts des concentrateurs

puissance Emplacement   Coû t(USD / Coû t (USD / kW)


Thermique m2)
spécifique(kW / m2)
CPC 0.60-0.65 Chine 130 200-220
tuyau L'Europe 450-900 690-1500
d'aspirateur 0.3 Inde 333 1133
Parabolique 0.21-0.31 Inde 113-300 113-300
plat fixe

Suivi 0.34-0.74 Inde b, c 300-600 600-1760


parabolique

Parabolique 0.50-0.56 L'Europe 650 1160-1300


creux 0.22- 0.28 Inde 445 1580-2040
0.55-0.7 Mexique 400-629 570-1100
Fresnel 0.50-0.56 L'Europe 650-900 1160-1800
linéaire

Tableau 1-12 : Tableau récapitulatif: chiffres clés et Données pour la chaleur solaire pour les
processus industriels.

Performance technique Valeurs et plages internationales actuelles


typiques
Entrée / sortie d'énergie Lumière du soleil / énergie thermique (chaleur /
refroidissement)
Demande de chaleur du processus
Faible chaleur (<150 ° C) chaleur moyen Solaire thermique
(150 ° C - 400 ° C) Refroidissement

ETC conventionnel (120 ° C) Fresnel linéaire FPC / ETC


(50-400 ° C) conventionnel
(20 ° C à -10 ° C)
FPC conventionnel (100 ° C) FPC à vitrage multiple Concentrateurs
(265 ° C) solaires
(-20 ° C)
Isolation transparente FPC Creux parabolique
(150 ° C) Collectionneurs

Gaz inerte / vide poussé Composé Parabolique


FPC (80-150 ° C) Concentrateurs (200 ° C)

Secteur Plage de Intensité


température,°C thermique
Aliments 30-120 faible
Boissons 60-90 faible
Papier 60-150 faible
Traitement de surface en métal 30-80 faible
Industrie textile 30-180 bas-moyen
Industrie chimique 120-260 moyen
Industrie du plastique 120-220 moyen
Préchauffage de l'alimentation de la 30-100 faible
chaudière eau
Refroidissement solaire industriel 55-180 bas-moyen
Chauffage de l'usine 30-80 faible
immeubles

Intégration de la chaleur solaire dans les processus industriels:


La plupart des processus industriels nécessitent à la fois le chauffage d'un flux de fluide (par
exemple, des flux d'air chaud, de l'eau chaude, le renouvellement de l'eau dans des bains) et le
chauffage de certains réservoirs (par exemple des fours, des bains de liquide). Les systèmes
de chauffage existants pour la chaleur industrielle sont basés sur la vapeur ou l'eau chaude
provenant d'une chaudière, qui utilise principalement des combustibles fossiles tels que le
mazout, le gaz et le charbon ou de l'électricité produite par différentes sources. Les systèmes
de chauffage solaire peuvent fournir jusqu'à 20% de la demande en chauffage d'une centrale
(appelé la fraction solaire). Un facteur limitant pour l'intégration thermique solaire est souvent
le toit (par exemple dans les brasseries et les laiteries en Allemagne).

Figure 1- 5 : Principes applicables aux systèmes thermiques solaires pour le chauffage direct des
équipements de traitement.
Figure 1- 6 : Principes d'alimentation en chaleur thermique solaire pour le préchauffage de alimentation
en eau pour les chaudières à vapeur...

L’intégration de systèmes solaires thermiques dans la chaleur industrielle peut être réalisée de
trois manières:
1)) en tant que source de chaleur pour le chauffage direct d'un fluide en circulation (par
exemple, eau d'alimentation, retour de circuits fermés, préchauffage de l'air),
2)) dans des processus avec des exigences de basse température( Figure 5 et 3) en tant que
source supplémentaire de préchauffage de l'eau d'alimentation des chaudières à vapeur
(Figure 6) ou d'intégration directe du chauffage solaire dans des chaudières à vapeur
industrielles à combustible fossile. Dans le premier cas, le stockage sera un élément important
pour que la chaleur soit disponible toute la journée. Les deuxième et troisième options
peuvent être utilisées lorsque la demande en chaleur est supérieure à celle pouvant être
fournie par le chauffage solaire ou lorsque les besoins en température sont trop élevés pour un
système solaire thermique.
L'intégration de systèmes de chauffage solaire dans des applications industrielles nécessite
des stratégies de stockage et de contrôle permettant de gérer l'approvisionnement non continu
en énergie solaire.
 La conception et le dimensionnement précis d'un système solaire thermique, prenant en
compte le profil de demande spécifique, peuvent être réalisés à l'aide d'un logiciel de
simulation de système dynamique, tel que TRNSYS.
La taille requise du capteur solaire, son apport en énergie et la fraction solaire correspondante
dépendent des données de spécification du capteur solaire et des données mensuelles
moyennes sur la température et le rayonnement solaire.
.
Conclusion générale

CONCLUSION GÉNÉRALE:

L'utilisation de l'énergie solaire est un axes prioritaire de recherche au monde qui dispose d'un
gisement solaire important , dans ce cadre notre étude de chauffage solaire en industrie est
faite.
L'énergie solaire ne peut dans la plupart des cas assurer la totalité des besoin en énergie.pour
faire face à des périodes défavorables (hiver, demi saison, longue périodes de mauvais temps).
L’énergie solaire pour les processus industriels est un domaine en pleine croissance. Si elle est
bien exploitée, elle peut conquérir le monde de manière qu'aucun secteur industriel n’utilise
les combustibles fossiles.
le potentiel est énorme mais les obstacles, notamment le coût des collecteurs et le coût de
l'installation, resteront un problème majeur, mais d'autres procédures sont en cours pour
résoudre le problème des coûts onéreux
En fin nous espérons que ce travail qui a demandé beaucoup d'effort et de temps donnera au
monde, une idée sur le chauffage solaire et nous souhaitons que les futures promotions le
trouvent utile et efficace.

Application principale :
Les zones réservées aux systèmes solaires thermiques se trouvent dans les secteurs de
l’alimentation, des boissons, des transports équipements, textiles, machines, et pâtes et
papiers, où environ 60% des besoins en chauffage peuvent être satisfaits par des températures
inférieures à 250 ° C [15] . Les systèmes plus petits comprennent les refroidisseurs à
absorption / adsorption ou autres refroidisseurs thermiques et le séchage des produits
agricoles. L’utilisation des technologies de chauffage solaire est toujours soutenue par la
recherche et la démonstration, financement, ainsi que des subventions gouvernementales.
Cependant, les premiers projets clé en main qui tirent parti des faibles coûts à vie du
chauffage solaire apparaissent. La structure du secteur industriel est un obstacle important au
déploiement de la chaleur de traitement solaire. Les industries à forte intensité énergétique
représentent 75% de la demande de chaleur, mais ne comptent que 30 000 à 60 000
installations. Pour les grandes installations industrielles, l’intégration dans les flux de
chauffage existants et optimisés, ainsi que le manque de familiarité avec la technologie,
Conclusion générale

constituent des goulots d’étranglement critiques. Les autres 95% des installations industrielles
sont des petites et moyennes entreprises. Cela signifie que les technologies de chaleur solaire
doivent être adaptées pour répondre aux besoins spécifiques en énergie de chaque site. Deux
domaines d'application plus petits sont l'utilisation de systèmes solaires thermiques pour
piloter des machines de refroidissement à absorption / adsorption ou d'autres refroidisseurs
thermiques, et l'utilisation active du chauffage solaire pour le séchage des produits agricoles.
Pour les petites industries, la viabilité économique de la chaleur solaire pour les systèmes de
traitement industriels est entravée par des coûts initiaux élevés, même si le coût de la durée de
vie globale serait inférieur. Toutefois, les plages de température croissantes couvertes par le
chauffage solaire, ainsi que les coûts et la volatilité croissants des prix des combustibles
fossiles améliorent les conditions économiques.
Bibliographie et Webographie

Bibliographie et Webographie
[1]: https://rackam.com/fr/news/chaleur-solaire-pour-les-procedes-industriels/
[2]: Deliverable C. Potential studies on solar process heat worldwide; 2015.
[3]: http://www.ecsdev.org/images/V2N2/raol%20131-140.pdf
[4]: El-Sebaii AA, Shalaby SM. Solar drying of agricultural products: a review. Renew
Sustain Energy Rev 2012;16:37–43.
[5]: file:///C:/memo/2005-09Concentrated-Solar-Thermal-PowerNow.pdf
[6]:http://ship-plants.info/solar-thermal-plants
[7]: Uppal A, Kesari JP. Solar Industrial Process Heat in Indian Automobile
IndustryAutomob Ind 2015;IV:117–23.
[8]: Silva R, Cabrera FJ, Pérez-García M. Process heat generation with parabolic trough
collectors for a vegetables preservation industry in Southern Spain. Energy Procedia
2014;48:1210–6. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1876610214003993?via
%3Dihub
[9] : Hussain MI, Lee GH. Utilization of solar energy in agricultural machinery engineering: a
review. J Biosyst Eng 2015;40:186–92.
http://koreascience.or.kr/article/JAKO201527359533586.page
[10] : http://www.sunwindenergy.com/content/solar-process-heat-surprisingly-popular
[11] : http://ship-plants.info
[12] : Base de données IEA SHC Task49 / IV SHIP
[13]:(ESTIF, 2014).
[14]: (IRENA, 2015).
[15]: (POSHIP, 2001).
[16]:(SRCC, 2014).
[17]: (IRENA, 2012a),
[18]: (PNUE, 2010),
[19]: (ouverte en octobre 2013),
[20]: (AEE INTEC & PSE, 2014)
[21]: (ONUDI, 2011).
[22]:(Carbon Trust, 2013).
[23]:(ESTTP, 2012)
[24]:(AIE, 2007),
[25] : base de données SHEA TaskCA 49 / IV SHIP de l'AIE
[26] : https://www.cder.dz/spip.php?article40
[ 27] : https://www.cder.dz/vlib/bulletin/pdf/bulletin_022_06
Bibliographie et Webographie
Bibliographie et Webographie