Vous êtes sur la page 1sur 1

Méthode : Utiliser la limite d'une suite géométrique

Déterminer les limites suivantes :


(−2)𝑛 1 1 2 1 3 1 𝑛
𝑎) lim 𝑏) lim 2𝑛 − 3𝑛 𝑐) lim 1 + + ( ) + ( ) + ⋯ + ( )
𝑛→+∞ 3 𝑛→+∞ 𝑛→+∞ 2 2 2 2

a) (−2)𝑛 est une suite géométrique de raison –2 strictement inférieure à –1.

Donc (−2)𝑛 ne possède pas de limite.


(−2)𝑛
Et donc lim 3
n'existe pas.
𝑛→+∞

b) • lim 2𝑛 = +∞ et lim 3𝑛 = +∞
𝑛→+∞ 𝑛→+∞

Il s'agit d'une forme indéterminée du type "∞ − ∞".

• Levons l’indétermination :

2𝑛 2 𝑛
2𝑛 − 3𝑛 = 3𝑛 ( − 1) = 3 𝑛
(( ) − 1)
3𝑛 3

2 𝑛 2 𝑛 2
• Or lim ( ) = 0, car ( ) est une suite géométrique de raison avec
𝑛→+∞ 3 3 3

2
−1 < 3 < 1.

2 𝑛
Donc : lim ( ) − 1 = −1.
𝑛→+∞ 3

Or lim 3𝑛 = +∞ car 3𝑛 est une suite géométrique de raison 3 strictement supérieure à 1.


𝑛→+∞

2 𝑛
Donc par limite d'un produit : lim 3𝑛 ((3) − 1) = −∞
𝑛→+∞

Soit : lim 2𝑛 − 3𝑛 = −∞.


𝑛→+∞

1
c) On reconnaît les n premiers termes d'une suite géométrique de raison 2
et de premier terme 1.
Donc :

1 𝑛+1
1 1 2 1 3 1 𝑛 1 − (2) 1 𝑛+1
1 + + ( ) + ( ) + ⋯+( ) = 1 = 2 × (1 − ( ) )
2 2 2 2 1− 2
2

1 𝑛+1 1
Or lim (2) = 0, comme limite d’une suite géométrique de raison 2
avec
𝑛→+∞

1
−1 < < 1.
2

1 𝑛+1
Donc : lim 1 − (2) = 1.
𝑛→+∞

1 𝑛+1
Et donc : lim 2 (1 − (2) ) = 2.
𝑛→+∞

1 1 2 1 3 1 𝑛
Soit : lim 1 + 2 + (2) + (2) + ⋯ + (2) = 2.
𝑛→+∞