Vous êtes sur la page 1sur 4

Le boulonnage haute résistance H.

Le boulon précontraint engendre une contrainte normale à l’interface des pièces de


l’assemblage. Chaque boulon possède une zone d’action limitée que l’on peut modéliser par un
cône.
Plusieurs paramètres interviennent dans la résistance de l’assemblage :
 La force de précontrainte
 L’état de surface des pièces en contact
 La forme et les dimensions du trou
 Le nombre de plan de contact
Mise en œuvre de la force de précontrainte
Le serrage des boulons précontraints est une opération délicate sur le chantier. En effet un
excès de précontrainte peut s’avérer aussi préjudiciable qu’un manque de précontrainte.
Les méthodes utilisées :
 Serrage par clé dynamométrique
 Serrage contrôlé par le nombre de tour de l’écrou
 Serrage contrôlé par rondelles de mesure
 Serrage contrôlé avec la gorge de rupture
Le couple de serrage
La relation entre le couple de serrage C et l’effort de précontrainte est :
𝐶 = 0,88 . 𝐾. 𝑑. 𝑓𝑦𝑏 . 𝐴𝑠 . 10−3
K coefficient donné par le fabricant des boulons.
d : Diamètre du boulon en mm.
𝑓𝑦𝑏 : la limite élastique de l’acier du boulon HR.
𝐴𝑠 : la section résistante de partie filetée du boulon.
L’état de surface des pièces en contact
La transmission d’un effort perpendiculaire à l’axe du boulon repose sur le frottement à
l’interface des pièces. L’état de surface des pièces en contact est donc un paramètre
fondamental.
L’effort transmis peut varier de 1 à 2.5 en fonction de l’état de surface, donc du type de
traitement de surface des pièces. Seuls quatre types de traitement de surface ont été retenus,
qualifiés et quantifiés réglementairement
Résistant au glissement
La résistance au glissement d’un boulon précontraint à haute résistance doit être prise égale à :
𝐾𝑠 . 𝑛. 𝜇. 𝐹𝑝.𝐶𝑑
𝐹𝑠,𝑅𝑑 =
𝛾𝑀𝑠
𝐹𝑝,𝐶𝑑 : La force de précontrainte

𝐹𝑝,𝐶𝑑 = 0,7𝑓𝑢𝑏 . 𝐴𝑠

𝑓ub :la résistance ultime à la traction de l’acier de du boulon HR.


L’intérêt est d’avoir une résistance à la traction fub la plus élevée possible. C’est pourquoi seuls
les boulons de classe 8.8 et 10.9 sont autorisés pour les assemblages par boulons précontraints.
AS : La section résistante de la partie filetée du boulon.
Les valeurs de 𝐾𝑠 , en fonction du type du trou utilisé, sont données dans le tableau suivant :
Coefficient Trou nominal Trou surdimensionné Trou oblong

𝐾𝑠 1 0.85 0.70

γMs,ser ELS 1.10 1.10 1.10

γMs,Elt ELU 1.25 1.40 1.40

n: est le nombre de plans de frottement.


μcoefficient de frottement qui en fonction de la classe et l’état de la surface

Classe de μcoefficient de état de surface


surface frottement

A 0.5 Grenaillé ou sablé

B 0.4 Grenaillé, sablé et peint

C 0.3 Brossé

D 0.2 Non traité

Assemblage catégorie B résistance au glissement à l’état limite de service :


𝐹𝑣,𝑆𝑑.𝑆𝑒𝑟 ≤ 𝐹𝑠,𝑅𝑑.𝑆𝑒𝑟

𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑣,𝑅𝑑

𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑏,𝑅𝑑

Assemblage Catégorie C résistance au glissement à ELU:


𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑠,𝑅𝑑

𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑏,𝑅𝑑
Traction et cisaillement combinés
Dans cet assemblage résistant au glissement, l’application d’un effort de traction sur les
boulons va réduire la force du serrage.

Dans ce cas, la résistance au glissement par boulon 𝐹𝑠,𝑅𝑑 est calculée selon la catégorie
de l’assemblage
Catégorie B :

𝐾𝑠 . 𝑛. 𝜇. (𝐹𝑝.𝐶𝑑 − 0.8𝐹𝑡.𝑠𝑑.𝑠𝑒𝑟 )
𝐹𝑠,𝑅𝑑.𝑆𝑒𝑟 =
𝛾𝑀𝑠.𝑠𝑒𝑟
𝐹𝑡.𝑠𝑑.𝑠𝑒𝑟 : effort de traction à l’ELS
Les vérifications :
𝐹𝑣,𝑆𝑑.𝑆𝑒𝑟 ≤ 𝐹𝑠,𝑅𝑑.𝑆𝑒𝑟

𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑣,𝑅𝑑

𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑏,𝑅𝑑

𝐹𝑡,𝑆𝑑 ≤ 𝐵𝑝,𝑅𝑑

Catégorie C :

𝐾𝑠 . 𝑛. 𝜇. (𝐹𝑝.𝐶𝑑 − 0.8𝐹𝑡.𝑠𝑑 )
𝐹𝑠,𝑅𝑑 =
𝛾𝑀𝑠.𝑢𝑙𝑡
𝐹𝑡.𝑠𝑑 : effort de traction à l’ELU
Les vérifications :
𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑠,𝑅𝑑

𝐹𝑣,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑏,𝑅𝑑

𝐹𝑡,𝑆𝑑 ≤ 𝐵𝑝,𝑅𝑑

Traction des boulons précontraints « Assemblage Catégorie E» :


L’application de la précontrainte sur les assemblages HR travaillant à la traction améliore leur
résistance à la fatigue.
0,9. 𝑓𝑢𝑏 . 𝐴𝑠
𝐹𝑡,𝑆𝑑 ≤ 𝐹𝑡,𝑅𝑑 =
𝛾𝑀𝑏
𝛾𝑀𝑏 = 1,5
La vérification au poinçonnement des pièces assemblées est nécessaire.