Vous êtes sur la page 1sur 4

Université M’hamed Bougara Boumerdes

Faculté de Technologie- Département Génie Mécanique


ST - LEMEC-18/LGI-18
Deuxième année LMD

HE
IC
AD

Résumé du cours : ERREURS NUMERIQUES


C.

Dr Chahrazad ADICHE
Dr

c.adiche@univ-boumerdes.dz

Boumerdes, le 25 octobre 2020


1 Introduction 2

1 Introduction
Les valeurs numériques sont de deux types : exactes et approchées.

Exemple 1
√ 1
 Valeurs exactes : 1, 2, , π, log 3, e, . . ..
5

 Valeurs approchées : 2 ≈ 1.41, π ≈ 3.14, e ≈ 2.718, . . ..

1.41 < 2 < 1.42
↓ ↓ ↓
Valeur approchée Valeur exacte Valeur approchée
par défaut par excès

2
HE
Erreur absolue - Erreur relative
IC
Soit x∗ une valeur approchée d’un nombre donné x.
AD

Erreur absolue.

∆(x) = |x − x∗ | ≤ ∆x . (1)
C.

∆x est une majoration de ∆(x). On écrit :


Dr

x = x∗ ± ∆x . (2)

Erreur relative.
∆(x) ∆x
δ(x) = ≤ ∗ = δx . (3)
|x∗ | |x |

δx est une majoration de δ(x). On écrit :

x = x∗ (1 ± δx ). (4)

3 Propagation des erreurs


Soient :
– x et y deux valeurs exactes positives.
– x∗ et y ∗ deux approximations de x et y respectivement.
– ∆(x) et ∆(y) deux erreurs absolues de x et y respectivement.
– δ(x) et δ(y) deux erreurs relatives de x et y respectivement.

On a alors les propriétés suivantes :


1. ∆(x + y)=∆(x)+∆(y) et δ(x + y) ≤ max(δ(x), δ(y)).

Résumé du cours : ERREURS NUMERIQUES Dr Chahrazad ADICHE


4 Représentation décimale 3

|x∗ | + |y ∗ |
2. ∆(x − y)=∆(x)+∆(y) et δ(x − y) ≤ max(δ(x), δ(y)).
|x∗ | − |y ∗ |

3. ∆(xy)=|x∗ |∆(y)+|y ∗ |∆(x) et δ(xy) = δ(x) + δ(y).

x |x∗ |∆(y) + |y ∗ |∆(x)


4. ∆( ) = et δ( xy ) = δ(x) + δ(y).
y y∗2
Théorème 1 Soit x une quantité inconnue approchée par une valeur approximative x∗
avec une majoration de l’erreur absolue ∆x , et soit f une fonction dérivable. La quantité
f (x) est alors approchée par f (x∗ ) avec une erreur absolue donnée par :
0
Ef = |f (x) − f (x∗ )| ≤ ∆f ≈ |f (x∗ )|.∆x (5)

.
HE
IC
4 Représentation décimale
AD

Soit x∗ un nombre réel positif. Sa représentation décimale s’écrit :

x∗ = am .10m + am−1 .10m−1 + . . . + am−n .10m−n + . . . (6)


C.

où :
– m est un entier naturel appelé rang superieur du nombre réel x∗ ,
Dr

– ai (ai ∈ {0, 1, 2, . . . , 9}) sont les chiffres du nombre réel x∗ avec am 6= 0.

Exemple 2 x∗ = 293.153 = 2.102 + 9.101 + 3.100 + 1.10−1 + 5.10−2 + 3.10−3 .

5 Chiffres Significatifs - Chiffres Significatifs Exactes


Définition 1 (Chiffres Significatifs (cs)). On appelle chiffre significatif d’un nombre
approché, tout chiffre dans sa représentation décimale diffèrent de zéro ; et un zéro s’il se
trouve entre deux cs, ou s’il constitue un chiffre conservé.

Remarque 1 cs indique la précision d’une mesure physique de la valeur approchée. Il s’agit


des chiffres connus avec certitude plus le premier chiffre incertain.

Exemple 3
 x1 = 2.613 = 2.100 + 6.10−1 + 1.10−2 + 3.10−3 −→ 4 c.s.
 x2 = 2.003 = 2.100 + 0.10−1 + 0.10−2 + 3.10−3 −→ 4 c.s.
 x3 = 2.610 = 2.100 + 6.10−1 + 1.10−2 + 0.10−3 −→ 4 c.s.
x3 conserve la décimale 10−3 =⇒ le zéro souligné est un chiffre significatif.

Remarque 2 Les zéros d’un nombre approché qui ne servent qu’à désigner les rangs, ne
sont pas des chiffres significatifs :
 x4 = 2.600 = 2.100 + 6.10−1 + 0.10−2 −→ 3 c.s.
Le zéro souligné n’est pas un chiffre significatif.
 x5 = 0.0 0 2 0 1 0 0 = 2.10−3 + 0.10−4 + 1.10−5 + 0.10−6 −→ 4 c.s.
Les zéros soulignés ne sont pas des chiffres significatifs.

Résumé du cours : ERREURS NUMERIQUES Dr Chahrazad ADICHE


6 Arrondissement d’un nombre à n cse 4

Remarque 3 Dans l’écriture des grands nombres, on n’a pas une règle générale : les zéros
peuvent soit désigner les chiffres significatifs, soit définir le rang des chiffres restants.
– Soit le nombre approché x6 = 26000.
 Si x6 approxime le nombre exact x = 25987 :
x6 = 2.6 × 104 possède 2 chiffres significatifs. Les zéros qui remplacent les chiffres 9,
8 et 7 ne sont pas significatifs : ils ne servent qu’à fixer l’ordre de grandeur de x6 .
 Si x6 approxime le nombre exact x = 25999.6 à l’unité près : x6 = 26000 possède
5 chiffres significatifs.

Définition 2 (Chiffres Significatifs Exactes (cse)). Les n premiers chiffres am , am−1 ,


. . . , am−n+1 , d’un nombre approché x∗ (Equation 6), sont exacts si l’erreur absolue par
rapport au nombre exact x, vérifie :

HE 1
∆(x) = |x − x∗ | ≤ ∆x = .10m−n+1 (7)
2
Remarque 4 En général, les chiffres significatifs exactes (cse) d’un nombre approché x∗ ,
IC
ne concident pas avec les chiffres respectifs du nombre exact x :
AD

 Valeur exacte : x = 10 −→ 2 chiffres exactes.


 Valeur approchée x∗ = 9.995 = 9.100 +9.10−1 +9.10−2 +5.10−3 −→ 4 chiffres significatifs (cs).

m − n + 1 = −2
C.

−2
∆(x) = |10 − 9.995| = 0.5 × 10 ≤ 0.5 × 10 m−n+1 =⇒
m=0
Donc : 9.995 possède n = 3 chiffres significatifs exactes (cse).
Dr

6 Arrondissement d’un nombre à n cse


• Si le premier chiffre à rejeter est < 5, les chiffres retenus restent inchangés.
• Si le premier chiffre à rejeter est > 5, on augmente le n-ème chiffre de 1.
• Si le premier chiffre à rejeter est = 5, deux cas sont possibles :
I Tous les chiffres rejetés situés après le 5 sont des zéros : On applique la règle du chiffre
pair : le n-ème chiffre reste inchangé s’il est pair. On lui ajoute 1 s’il est impair.
I Parmi les chiffres rejetés situés après le 5, il existe au moins un qui soit non nul : On
ajoute 1 au n-ème chiffre.

Remarque 5
 L’erreur d’arrondi ∆arr vérifie :

∆arr ≤ ∆x = 0, 5.10m−n+1 (8)

 Le résultat final après arrondissement s’écrit :

x = nbre arrondi ± (∆x + ∆arr ) (9)

ou bien :

x = nbre arrondi ± 2.∆x (10)

Résumé du cours : ERREURS NUMERIQUES Dr Chahrazad ADICHE

Vous aimerez peut-être aussi