Vous êtes sur la page 1sur 2

Techniques d’investigations

Dans l’optique de la réalisation de ce travail, nous avons fait usage de trois techniques de
récolte de données.

1) La recherche documentaire

Tout d’abord il y a la documentation, technique grâce à laquelle nous avons eu à chercher et à


consulter les ouvrages et toutes autres formes d’écrits tels que les rapports, les mémoires, les
dissertations ou encore les articles de doctrine et aussi les documentaires réalisés de manière à
pouvoir nous renseigner sur les tenants et aboutissants de notre sujet .Cela nous a permis
d’acquérir assez de connaissances pour pouvoir progresser sur notre sujet de recherche et de
nous enquérir de la situation en RDC et des rapports entre le conflit et les ressources
naturelles.

2) L’entretien

En sciences sociales, l’entretien est défini comme étant un moyen d’étudier des faits par le
biais paroles qui en constituent le vecteur principal. Au sens scientifique, l’entretien constitue
une méthode de recherches et d’investigations grâce à laquelle un enquêteur cherche à obtenir
des informations sur des faits, des attitudes ou des comportements représentatifs et
caractéristiques d’une ou de plusieurs entités dans la société. Aussi il faut préciser qu’il y a au
minimum deux acteurs concernés à savoir l’enquêteur qui en quête d’information et l’enquêté
qui est celui qui lui octroie les informations dont il a besoin. « L’entretien est donc une
conversation ou un dialogue qui a lieu généralement entre deux personnes. Il s’agit d’un
moment privilégié d’écoute, d’empathie, de partage, de reconnaissance de l’expertise du
profane et du chercheur. Ce dernier ayant établi une relation de confiance avec son
informateur va recueillir un récit en s’appuyant sur un guide préalablement testé et construit
à l’issue de travaux de recherche exploratoire1 ».

Il existe 3 types d’entretien à savoir l’entretien directif, l’entretien non directif et l’entretien
semi-directif. Nous utiliserons la technique d’entretien semi-directif qui nous permettra de
laisser une certaine liberté de réflexion à la personne interviewée (une certaine marge de
manœuvre par rapport à ses réponses) mais pour autant en posant nos questions de manière
opportune lorsque l’intervenant s’engage sur un passage relatif à l’une de nos questions. Cela
1 IMBERT Geneviève. « L'entretien semi-directif : à la frontière de la santé publique et de l'anthropologie »,
Recherche en soins infirmiers, vol. 102, no. 3, 2010, pp. 23-34
nous permettra non seulement d’acquérir le maximum de connaissances possibles sur le sujet
sans pour autant omettre de nous renseigner sur les questions même auxquelles nous voulions
qu’il réponde.

3) Sondage
Un sondage d’opinion ou une enquête d’opinion est une application de la technique des
sondages à une population humaine visant à déterminer les opinions probables des individus
la composant, à partir de l’étude d’un échantillon de cette population. C’est un instrument de
recherche qui permet de mesurer, quantifier les opinions. Ce sondage sera alors effectué sur la
base d’un questionnaire qui a permis de recenser les avis et les connaissances des étudiants
sur la question de la RDC et de l’exploitation des ressources naturelles dans le but d’en faire
des diagrammes descriptifs qui nous permettront d’expliciter davantage notre argumentaire.