Vous êtes sur la page 1sur 6

PLAN D’INTERPRETATION DES CLICHÉS 5.

Radiographie du rachis cervical non traumatique


RADIOGRAPHIQUES NORMAUX - Bonne minéralisation osseuse
1. Radiographie du crane (traumatisme) - Absence de lésion lytique ou condensante des spondyles et des
- Absence de solution de continuité osseuse individualisée plateaux vertébraux
intéressant les structures osseuses de la voute, de la base crânienne - Absence de lésion des processus unciformes, des arcs postérieurs
et des structures spondylo-discales visibles du rachis cervical et des parties molles paravertébrales
- Absence de lésions des parties molles péri-osseuses - Absence d’anomalie des trous de conjugaison (si 3/4)
Conclusion : absence de lésions radiographiques d’allure traumatique des Conclusion : absence de lésion radiographique des structures spondylo-
structures osseuses de la voute et de la base du crâne. discales du rachis cervical.

2. Radiographie du crane de profil (pathologie hypophysaire) 6. Radiographie du rachis dorsal non traumatique
- Absence de lésions lytiques ou condensantes intéressant le fond et - Bonne minéralisation osseuse
le dos de la selle turcique - Absence de lésion lytique ou condensante des spondyles et des
- Absence de lésions visibles des autres structures osseuses de la plateaux vertébraux
voute et de la base du crane - Absence d’anomalie des espaces intervertébraux, des arcs
Conclusion : selle turcique d’aspect radiographique normal. postérieurs et des parties molles paravertébrales
Conclusion : absence de lésion radiographique des structures spondylo-
3. Radiographie des sinus (Blondeau) discales du rachis dorsal.
- Transparence normale des sinus frontaux et maxillaires
- Cloison nasale médiane, normale 7. Radiographie du rachis lombaire non traumatique
- Cadre osseux péri-sinusien, visible sans anomalie - Minéralisation osseuse satisfaisante
Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure inflammatoire ou - Absence de trouble de la statique dans le plan frontal et sagittal
exsudative des sinus frontaux et maxillaires. - Absence de lésion lytique ou condensante des spondyles et des
plateaux vertébraux
4. Radiographie du cavum - Absence de lésion des espaces intersomatiques, des arcs
- Absence d’anomalie du calibre de la filière rhinopharyngée postérieurs, des articulations sacro-iliaques et des parties molles
- Absence de lésion des parties molles rétro-pharyngées paravertébrales
- Absence d’anomalie lésionnelles des structures osseuses de la Conclusion : absence de lésion radiographique des structures spondylo-
voute et de la base crânienne discales du rachis lombaire.
Conclusion : absence de lésion radiographique en faveur d’une hypertrophie
des végétations adénoïdiennes de LUSCHKA

Mémo d’interprétation des clichés radiographiques normaux réalisé par les DES-RIM NTANKEU et BARAK 1
8. Radiographie du rachis traumatique - Absence de lésion du cadre osseux abdominal
- Bonne minéralisation osseuse Conclusion : absence de lésion radiographique en faveur d’un syndrome
- Absence de solution de continuité osseuse individualisée, occlusif ou de perforation d’organe creux.
notamment intéressant les structures spondyliennes et les arcs
postérieurs 12. Radiographie du bassin traumatique
- Absence de recul du mur postérieur - Bonne minéralisation osseuse
- Absence d’anomalie des espaces intersomatiques et des parties - Absence de solution de continuité osseuse individualisée
molles paravertébrales - Conservation de la congruence des surfaces articulaires coxo-
Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique des fémorales, sacro-iliaques et symphysaires
structures spondylo-discales du rachis (segment concerné) - Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses
Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique des
9. Radiographie du thorax traumatique ou grill costal structures ostéoarticulaires du bassin (ou de la hanche correspondante).
- Absence d’anomalie des parties molles thoraciques
- Absence de solution de continuité osseuse individualisée en 13. Radiographie du bassin non traumatique
projection des arcs costaux - Bonne minéralisation osseuse
- Liberté des culs-de-sac pleuraux - Absence d’image de croissant clair sous chondral de la tête
- Absence de lésion intra-parenchymateuse de type contusionnel fémorale
- Silhouette cardio-médiastinale normale (ICT) - conservation de la sphéricité céphalique fémorale
Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique du cadre - Intégrité des surfaces articulaires coxo-fémorales, sacro-iliaques et
osseux thoracique. symphysaire
- Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses
10. Radiographie du thorax ou pulmonaire Conclusion : image radiographique normale du bassin ou absence de lésion
- Silhouette cardiaque de taille normale (ICT) radiographique des structures ostéo-articulaires du bassin.
- Transparence parenchymateuse pulmonaire normale
- Liberté des sinus pleuraux 14. Radiographie du genou traumatique
- Cadre osseux et parties molles thoracique visibles sans anomalie - Bonne minéralisation osseuse
Conclusion : absence de lésion pleuropulmonaire + morphologie cardiaque - Absence de solution de continuité osseuse individualisée
normale ou image cardio-thoracique normale. notamment intéressant l’extrémité inférieure du fémur, les
extrémités supérieures tibio-fibullaires ainsi que la patella.
11. Radiographie de l’abdomen sans préparation - Conservation de la congruence des surfaces articulaires fémoro-
- Absence d’image de croissant clair sous diaphragmatique tibiales et fémoro-patellaires
- Absence d’image de niveaux hydro-aériques - Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses notamment
- Absence d’image de calcification en projection des différentes aires pas de comblement des espaces graisseux sous quadricipital et
abdominales sous patellaire de HOFFA

Mémo d’interprétation des clichés radiographiques normaux réalisé par les DES-RIM NTANKEU et BARAK 2
Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique des Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique des
structures ostéoarticulaires du genou. structures ostéo-articulaires de la cheville.

15. Radiographie du genou non traumatique 18. Radiographie du pied non traumatique
- Bonne minéralisation osseuse - Bonne minéralisation osseuse
- Absence de lésion lytique ou condensante osseuse individualisée - absence de lésion lytique ou condensante osseuse individualisée
notamment intéressant l’extrémité intérieure du fémur, les notamment intéressant les extrémités inférieures fibulo-tibiale.
extrémités supérieures fémoro-patellaires, fémoro-fibulaires ainsi - Absence d’anomalie du tarse postérieur, antérieur, des métatarses
que la patella. et des phalanges.
- Intégrité des interlignes fémoro-tibiales et fémoro-patellaires - Conservation de la congruence des différentes surfaces
- Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses notamment articulaires.
pas de comblement des espaces graisseux sous quadricipital et - Absence de lésions des parties molles péri-osseuses notamment
sous patellaire de HOFFA pas de comblement de l’espace graisseux retrotibial de KAGGER
Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo- Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo-
articulaires du genou. articulaires du pied concerné.

16. Radiographie de la cheville non traumatique 19. Radiographie du pied traumatique


- Bonne minéralisation osseuse - Bonne minéralisation osseuse
- Absence de lésion lytique ou condensante suspecte individualisée - absence de solution de continuité osseuse individualisée
- Intégrité des interlignes tibio-talaire et tibio-fibulaire inférieure notamment intéressant les extrémités inférieures fibulo-tibiale, du
- Absence de lésions des parties molles péri-osseuses notamment tarse postérieur, antérieur, des métatarses et des phalanges.
pas de comblement de l’espace graisseux retrotibial de KAGGER - Conservation de la congruence des différentes surfaces
Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo- articulaires.
articulaires de la cheville. - Absence de lésions des parties molles péri-osseuses notamment
pas de comblement de l’espace graisseux retrotibial de KAGGER
17. Radiographie de la cheville traumatique Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique des
- Bonne minéralisation osseuse structures ostéo-articulaires du pied concerné.
- Absence de solution de continuité osseuse individualisée
notamment intéressant l’extrémité inférieure du tibia, l’extrémité 20. Radiographie de l’épaule traumatique
inférieure de la fibula et le talus - Bonne minéralisation osseuse
- Conservation de la congruence des surfaces articulaires tibio- - Absence de solution de continuité osseuse individualisée
talaire et de l’arrière pied - Conservation de la congruence des surfaces articulaires glèno-
- Absence de lésions des parties molles péri-osseuses notamment humérale et acromio-claviculaire
pas de comblement de l’espace graisseux retrotibial de KAGGER - Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses

Mémo d’interprétation des clichés radiographiques normaux réalisé par les DES-RIM NTANKEU et BARAK 3
Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique des Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo-
structures ostéo-articulaires de l’épaule. articulaires d’allure traumatique du coude.

21. Radiographie de l’épaule non traumatique 24. Radiographie du coude non traumatique (adulte et enfant)
- Bonne minéralisation osseuse - Bonne minéralisation osseuse
- Conservation de la sphéricité céphalique humérale - Absence de lésion ostéolytique ou ostéocondensante suspecte
- Absence de lésion lytique ou condensante osseuse individualisée individualisée
- Intégrité des interlignes glèno-humérale et acromio-claviculaire - Intégrité de l’interligne huméro-radiale et huméro-ulnaire
- Cintre scapulo-humérale harmonieux, concave vers le bas - Absence d’anomalie de parties molles péri-osseuses
- Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses notamment Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo-
pas de pincement de l’espace sous acromial articulaires du coude.
Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo-
articulaires de l’épaule. 25. Radiographie du poignet
26. Radiographie de la main
22. Radiographie du coude traumatique (enfant) 27. Radiographie des segments osseux traumatiques
- Bonne minéralisation osseuse - Bonne minéralisation osseuse
- Absence de solution de continuité osseuse individualisée - Absence de solution de continuité osseuse individualisée
- Le prolongement de la ligne ulnaire antérieure passe par le 1/3 - Conservation de la congruence des surfaces articulaires sus et
moyen du noyau d’ossification du capitellum sous-jacentes au segment osseux
- Le prolongement de l’axe de la diaphyse radiale passe par le - Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses
milieu du capitellum Conclusion : absence de lésion radiographique d’allure traumatique du
- Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses notamment segment du membre correspondant.
pas de refoulement des lignes graisseuses antérieure et postérieure
Conclusion : absence de lésion radiographique des structures ostéo- 28. Hystérosalpingographie
articulaires d’allure traumatique du coude. Pelvis Sans Préparation
- Absence d’image pathologique en projection de l’excavation
23. Radiographie du coude traumatique (adulte) pelvienne
- Bonne minéralisation osseuse - Cadre osseux pelvien visible sans image lésionnelle
- Absence de solution de continuité osseuse individualisée Après opacification
notamment intéressant l’extrémité inférieure de l’humérus et - Canal cervical perméable
supérieure radio-ulnaire - Cavité utérine de taille normale, de statique (à préciser ex : latéro-
- Conservation de la congruence des surfaces articulaires huméro- déviée à droite et antéversée)
radiales et huméro-ulnaires - Plage cavitaire homogène de contour régulier
- Absence d’anomalie des parties molles péri-osseuses

Mémo d’interprétation des clichés radiographiques normaux réalisé par les DES-RIM NTANKEU et BARAK 4
- Opacification tubaire bilatérale effective sur toutes les portions 30. Urétrocystographie rétrograde (UCR)
avec plis muqueux ampullaires fins et réguliers Pelvis sans préparation : Cadre osseux pelvien normal.
- Passage tubo-péritonéal satisfaisant avec brassage acceptable du
produit de contraste dans le péritoine TECHNIQUE
- Evacuation utéro-salpingée satisfaisante Injection par antérograde d’environ 400ml de produit de contraste
Conclusion : canal cervical perméable, hydrosoluble dilué à 50% à travers une sonde de Mencini dans la fossette
Cavité utérine normale, naviculaire. L’injection a été faite de façon douce et harmonieuse. Absence
Perméabilité tubaire bilatérale satisfaisante de réaction aux PDC.
Péritonéogramme acceptable
RESULTAT
29. Urographie intraveineuse (UIV) - La vessie est de morphologie normale avec une plage homogène et
des contours réguliers.
ABDOMEN SANS PREPARATION
Absence d’anomalie visible de façon spontanée. - Le plancher vésical est de topographie sus pubienne (aspect normal).
** En per miction, on note une ouverture normale du col vésical avec
Pas d’anomalie du cadre osseux lombo pelvien.
TECHNIQUE opacification de l’urètre prostatique qui a un calibre normal avec une
- Injection de 60ml de Radiosélectan après une prémédication plage homogène et des contours réguliers.
systématique. - On note une ouverture convenable du canal cervical.
- Absence de réaction spontanée aux produits iodés. - L’urètre prostatique est normal sans image d’addition ou de
- opacification rétrograde de la vessie secondairement. soustraction.
RESULTAT - L’urètre pénien apparaît normal en per miction.
Les reins sont en situation radio-anatomique normale. - Le résidu post-mictionnel est non significatif
- On note une opacification des cavités pyélo-calicielles dans le délai CONCLUSION
physiologique normal avec une conservation des cupules calicielles. Urétrocystographie rétrograde et mictionnelle normale
La ligne de Hodson est conservée. Absence de reflux vésico-urétéral
- Les pyélons sont de morphologie normale, conservant la concavité
de leur bord inférieur. 31. TRANSIT OESO-GASTRO-DUODENAL
- Les uretères sont de calibre normal avec une conservation de leur Abdomen Sans Préparation
péristaltisme Absence d’image de lésion spontanément visible dans la cavité abdominale.
- La vessie est de morphologie normale sans anomalie de la plage et Coupoles diaphragmatiques normales.
des contours, le bas fond vésical dépasse discrètement la limite Technique
supérieure de la symphyse pubienne. Dilution au 1/3 du produit de contraste baryté.
- L’urètre observé apparaît normal. Réalisation de différentes incidences pendant le remplissage œsophago-
CONCLUSION gastrique
Néphro urétérogramme bilatéral et cystogramme normaux. Réalisation des incidences particulières de compression et en
Urètre normal. Trendelenburg.

Mémo d’interprétation des clichés radiographiques normaux réalisé par les DES-RIM NTANKEU et BARAK 5
APRES OPACIFICATION
- L’œsophage thoracique est normo kinétique sans anomalie des replis
muqueux.
- Le segment inférieur oesophagien (SIO) est normal
- Il n’existe pas d’image de lésion de hernie diaphragmatique.
- L’estomac est de morphologie normale sans anomalie de plicature.
- Absence d’image de stase du contenu gastrique
- Le passage antro pyloro duodénal est normal.
- L’évacuation du produit s’effectue convenablement.
CONCLUSION
- Aspect radiologique normal du tractus œsogastrique
- Pas d’anomalie antro-pylorique
- Morphologie duodénale normale

32. Lavement baryté


Abdomen Sans Préparation
Absence de lésion visible spontanément dans la cavité abdominale.
TECHNIQUE
On réalise un lavement baryté en double contraste associant la baryte et de
l’air suivi de la réalisation des incidences de face et des incidences
complémentaires centrées sur les angles coliques
APRES OPACIFICATION
- On note une progression convenable de la colonne barytée jusqu’au bas
fond caecal sans obstacle observé.
- On note un franchissement de la valvule de Bauhin avec une inondation
des anses grêles.
- Le cadre colique apparaît normal avec juste un aspect discrètement
tortueux du sigmoïde sans véritable boucle individualisée
- Le calibre est normal de même que le relief haustral
- Absence d’anomalie de plage inter marginale
- Il n’existe pas de processus pariétal individualisé, ni d’image
d’irrégularité des parois coliques.
CONCLUSION : Morphologie normale du cadre colique sans anomalie pariétale
observée et sans méga colon ou dolichocôlon individualisé.

Mémo d’interprétation des clichés radiographiques normaux réalisé par les DES-RIM NTANKEU et BARAK 6