Vous êtes sur la page 1sur 2

AMIANTE

AMIANTE
: Le site de la santé au travail dans le BTP Présentation Roche fibreuse naturelle largement

Présentation

Roche fibreuse naturelle largement utilisée avant son interdiction pour ses propriétés de résistance mécanique et au feu. Ce matériau a été largement utilisé dans des produits divers encore présents dans les bâtiments:

Fibrociments : Plaques de bardage de cloisons, de toiture; canalisations et tuyaux en place et enfouis.

Cartons d’amiante : Fours, chaudières, faux plafond, cloisons légères.

Tresses : Etanchéité des portes de four, joints sur canalisation de chauffage.

Tissus : Couvertures pour le soudage en chaudronnerie.

Amiante incorporé dans des liants : Dalles vinyle amiante, bitume, colles chargées à l’amiante.

Enduits à bases de plâtre ou de mortiers projetés

Amiante en vrac : Porte coupe feu – flocage.

Qui est exposé ?

Les salariés effectuant des travaux de retrait de MCA (voir fiche retrait MCA)

Tous les autres salariés du BTP en contact méconnu avec des matériaux pouvant contenir de l’amiante Et plus particulièrement :

Démolisseur, chauffagiste, agent de maintenance clim, électricien, poseur de faux-plafonds, poseur de cloisons, poseur de revêtements de sols…

Terrassier et maçon TP, mécanicien PL…

de faux-plafonds, poseur de cloisons, poseur de revêtements de sols… ● Terrassier et maçon TP, mécanicien
de sols… ● Terrassier et maçon TP, mécanicien PL… Quels effets sur la santé ? Les

Quels effets sur la santé ?

Les fibres d’amiante peuvent pénétrer par inhalation (voies respiratoires) au plus profond des poumons et entraîner à plus ou moins longue échéance diverses maladies telles que :

L’asbestose : qui entraîne une transformation fibreuse des poumons et se traduit par une insuffisance respiratoire.

Le cancer broncho-pulmonaire.

Le mésothéliome ou cancer de la plèvre (enveloppe des poumons).

Le tabagisme joue un très grand rôle aggravant dans ces pathologies.

AMIANTE

AMIANTE
: Le site de la santé au travail dans le BTP Comment se protéger ? Prévention

Comment se protéger ?

Prévention collective Rechercher une méthode ne générant pas ou peu de poussière.

Confinement (par exemple sac à manche).

Imprégnation de matériau par de l’eau, du savon liquide, ou un surfactant.

Utiliser des outils manuels dans tous les cas ou cela est possible.

En cas d’impossibilité utiliser des outillages électriques à vitesse lente et munis d’aspiration à filtre absolu.

Dépoussiérer l’ensemble des surfaces contaminées par les poussières avec un aspirateur à filtre absolu.

PROSCRIRE formellement l’utilisation de l’aspirateur domestique (faible étanchéité du bac, impossibilité de nettoyage).

Nettoyer les outils manuels à l’eau.

Évacuer les déchets de MCA en doubles sacs étanches en décharge autorisée.

Prévention individuelle Le port d’EPI est primordial et dépend de la nature des travaux.

Pour les salariés effectuant des travaux de retrait (secteur 2) voir fiche spécifique

Pour les salariés intervenant sur des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante (secteur 3) Une protection respiratoire adaptée est indispensable selon la nature des travaux :

Masque, jetable ou non, complet ou demi masque, filtrant, de type P3

Combinaison jetable type 5

Gants jetables

Surbottes éventuellement

QUE FAIRE EN CAS DE CONTACT ?

Si vous pensez avoir été en contact avec des MCA, parlez en à votre médecin du travail qui décidera d’une surveillance médicale adaptée.

N’OUBLIEZ PAS !

Toujours s’informer de la présence éventuelle de MCA avant d’intervenir sur le chantier.