Vous êtes sur la page 1sur 2

Activité de : langue

Objectifs : Identifier les connecteurs dans un texte argumentatif

Niveau : Tronc Commun

Il existe deux types de connecteurs logiques : les organisateurs textuels et les marqueurs de


relation

Les organisateurs textuels :


Les organisateurs textuels sont des mots ou des groupes de mots qui organisent les
différentes parties d’un texte et l’information qu’il contient. Ils facilitent la compréhension
du texte et permettent d’extraire sa structure logique. Les organisateurs textuels indiquent
aussi la valeur de la transition effectuée d'un paragraphe à un autre : temps, lieu, succession,
explication, argumentation, etc.

Voici les principaux organisateurs textuels regroupés en fonction de ce qu'ils expriment  :

 Valeurs des transitions


Puis, ensuite, le lendemain, quelques mois plus tard, depuis ce jour-là, de nos jours, en 1967,
au cours du XXe siècle, il y a de cela très longtemps, etc.

 De temps
À côté, en bas, au bord de la rivière, un peu plus loin, de l’autre côté, plus au nord, en haut,
derrière, etc.

 d’espace ou de lieu
D’abord, dans un premier temps, en premier lieu, premièrement, pour commencer, ensuite,
deuxièmement, d’une part … d’autre part, de plus, en outre, et, enfin, etc.
Ainsi, autrement dit, en d’autres termes, car, en fait, en effet, c’est pourquoi, c’est-à-dire, en
d’autres mots, pour cette raison, puisque, parce que, etc.
Surtout, essentiellement, par-dessus tout, etc.
Pourtant, cependant, néanmoins, toutefois, au contraire, par contre, certes, bien que,
quoique, bien sûr, etc.

 D’énumération, d’ordre ou de succession d’explication ou de justification


d’opposition, de concession

Donc, ainsi, en somme, finalement, en résumé, pour tout dire,


 De conclusion
En conclusion, enfin, etc.
Les marqueurs de relation
Les marqueurs de relation sont des mots (des conjonctions, des adverbes, des prépositions)
ou des groupes de mots qui expriment une relation (un lien ou un rapport) entre deux
phrases ou entre deux éléments présents dans la phrase.

Les marqueurs de relation sont essentiels pour aider le lecteur à bien comprendre le texte
Voici les principaux marqueurs de relation regroupés en fonction de ce qu'ils expriment  :

Pour organiser et structurer premièrement, deuxièmement… ; d’abord, puis, ensuite... ; en


son discours premier lieu, en second lieu

Pour introduire un exemple par exemple, notamment, d’ailleurs, ainsi, c’est le cas de…

Pour conclure en conclusion, pour conclure, donc, ainsi, en résumé, en définitive

Pour ajouter (un argument, un et, ni (addition négative), de plus, ensuite, en outre, de surcroît
exemple, etc.)

Pour marquer une opposition, mais, or, alors que, cependant, toutefois, néanmoins, pourtant, en
réfuter un argument adverse revanche, au contraire

Pour exprimer une cause car, parce que, puisque, comme, étant donné que, vu que, du fait
que, en effet, en raison de,)

Pour exprimer une donc, alors, si bien que, de sorte que, de telle manière que, de façon
conséquence que, si… que, tellement… que, par conséquent, en conséquence,
ainsi, c’est pourquoi

Pour exprimer un but pour que, afin que, de peur/crainte que (but que l’on veut éviter)

Pour exprimer une condition, si, à condition que, pourvu que, en admettant que, à supposer que,
une hypothèse au cas où, à moins que