Vous êtes sur la page 1sur 2

EXERCICE 4 : Poutre sur deux appuis avec porte-à-faux

Construire les diagrammes des efforts tranchants et des moments fléchissants dans le cas de la
poutre ci-après, soumise à deux charges localisées.

y
L/2
L/2
R1=4 kN R2=2 kN
A
x

B
L

REACTIONS AUX APPUIS


Nous commençons par déterminer les forces de réactions au niveau des différents appuis.
ℓ/2
ℓ/2
y R1=4 kN R2=2 kN
A x

B
RB
RA

Selon le principe de la statique on a :


r r
∑ yF = 0 R A + RB − R1 − R2 = 0
R A + R B = R1 + R2 = 6 kN
r r l 3l
∑ M A = 0 d’où − R1 × 2 − R2 × 2 + RB × l = 0
1 3
R B = R1 + R2 = 5 kN
2 2
1 1
R A = R1 − R2 = 1 kN
2 2
EFFORT TRANCHANT ET MOMENT FLECHISSANT :
 l
A cause des efforts localisés, l’analyse de la poutre est effectuée sur les intervalles  0;  ;
 2
 l   3l 
 2 ; l  et  l; 2  .
 l
Sur l’intervalle  0;  , on isole la partie gauche de la coupe fictive car faisant intervenir le moins
 2
de forces. La figure ci-après présente les forces agissant sur cette portion. L’équilibre de cette
portion conduit à :
T=-RA=-1 kN et M=RA.x=x kN.m.
1
© Ambroise BROU 2006
r
x T
M

A
r
RA
l 
L’analyse du second intervalle  ; l  donne :
2 
ℓ/2 r
T = R1 − R A r T
R1
T=3 kN
M
l
M = R A x − R1 ( x − )
2 A
M = −3 x + 2 l x
r
RA

 3l 
L’analyse enfin du dernier intervalle  l;  donne les expressions de T et M :
 2
3l
T=-R2=-2 kN et M = − R2 ( − x) = 2 x − 3l
2
Effort tranchant

4
3
2
1
0
-1
-2
-3

Moment fléchissant

2
© Ambroise BROU 2006