Vous êtes sur la page 1sur 3

Maladies transmissibles

Evolution des mises sur le marché de préservatifs


en Suisse: 1986-2009

La promotion de l’utilisation de préserva- ficient du label «OK» de l’Associa-


tion pour le label de qualité des pré-
tifs lors de relations sexuelles est un élément central de servatifs. On estime qu’elle couvre
la stratégie de prévention du VIH/Sida en Suisse. Depuis plus de 80% des ventes de préser-
vatifs en Suisse. Ce partenariat
1986, l’Unité d’Evaluation de Programmes de Préven- donne ainsi accès à des informa-
tion de l’Institut Universitaire de Médecine Sociale et tions précieuses pour le suivi de
la prévention. Les fluctuations an-
Préventive de Lausanne effectue le suivi de la mise à nuelles doivent être interprétées
disposition de préservatifs sur le marché suisse. avec prudence: elles peuvent reflé-
D’abord entrepris dans le cadre de l’évaluation de la ter des variations dans les ventes,
mais aussi des variations des
stratégie nationale de prévention du VIH/Sida de l’OFSP, stocks, des changements du mar-
ce suivi s’effectue depuis 2000 dans le cadre du moni- ché tels que l’apparition ou le retrait
de vendeurs ou de distributeurs, ou
toring de cette prévention. encore des changements dans les
canaux de distribution.
Le tableau 1 donne, pour les pré-
servatifs, l’évolution des mises sur
le marché de 1986 à 2009, l’évolu-
tion indicielle en base 1986 = 100 et
La surveillance du VIH/sida, dite de En l’absence de données concer- le taux de croissance annuel; il met
deuxième génération [1], suit l’évo- nant les ventes de préservatifs en regard le chiffre de la population
lution de la situation épidémiolo- elles-mêmes, un suivi a été mis sur résidante moyenne âgée de 15 à
gique, notamment l’incidence de pied dans le cadre d’un partenariat 64 ans et son taux de croissance
nouveaux cas d’infection, ainsi que avec les principaux distributeurs ac- annuel, ainsi que le ratio du nombre
l’évolution de certains indicateurs tifs en Suisse. Il consiste en un re- de préservatifs mis sur le marché
de comportement liés au risque de levé mensuel, avec cumul annuel, durant l’année à la population. En
7 février 2011

propagation du VIH. Les statistiques du nombre de pièces livrées aux 1986, 7.6 millions de préservatifs
concernant la mise sur le marché de succursales, grossistes ou vendeurs avaient été mis sur le marché. En
préservatifs permettent de complé- par ces distributeurs. Cette statis- 2009, ce nombre s’est élevé à 19.2
ter et de valider ces données. tique couvre les marques qui béné- millions, un peu en retrait du chiffre

Tableau 1
Evolution des mises sur le marché de préservatifs, Suisse 1986-2009
Préservatifs Population
Année Nombre de Indice Taux de croissance1 15-64 ans2 Taux de croissance1 Ratio
pièce (milliers) (1986 = 100) (milliers) Préservatifs/
Population
1986 7627 100.0 4518 1.7
1987 11 652 152.8 52.8 4556 0.8 2.6
1988 10 488 137.5 –10.0 4593 0.8 2.3
Bulletin 6

1989 13 376 175.4 27.5 4625 0.7 2.9


1990 12 674 166.2 –5.3 4670 1.0 2.7
1991 13 838 181.4 9.2 4723 1.1 2.9
1992 14 988 196.5 8.3 4748 0.5 3.2
1993 15 082 197.7 0.6 4761 0.3 3.2
1994 15 980 209.5 6.0 4781 0.4 3.3
1995 16 921 221.9 5.9 4801 0.4 3.5
1996 15 902 208.5 –6.0 4807 0.1 3.3
1997 17 024 223.2 7.1 4803 –0.1 3.5
1998 16 183 212.2 –4.9 4811 0.2 3.4
1999 16 741 219.5 3.4 4831 0.4 3.5
2000 16 225 212.7 –3.1 4859 0.6 3.3
2001 17 337 227.3 6.9 4930 1.5 3.5
2002 18 058 236.8 4.2 4983 1.1 3.6
2003 17 382 227.9 –3.7 5037 1.1 3.5
2004 17 370 227.7 –0.1 5078 0.8 3.4
2005 18 997 249.1 9.4 5118 0.8 3.7
2006 19 628 257.4 3.3 5165 0.9 3.8
2007 18 544 243.1 –5.5 5210 0.9 3.6
2008 16 855 221.0 –9.1 5270 1.2 3.2
2009 19 167 251.3 13.7 5327 1.1 3.6
112
Notes: 1 En pourcent par rapport à l’année précédente. 2 Population résidante moyenne âgée de 15 à 64 ans (Source: OFS).
왘왘왘왘왘왘 Maladies transmissibles

de 19.6 millions de 2006, le chiffre suite. Par contre, si l’on tient en comparaison des premières an-
le plus élevé jamais atteint. On ne compte du chiffre de la population, nées de l’épidémie. Cette obser-
connaît pas d’explication pour le représentée dans le ratio, on vation indique à quel point l’utilisa-
chiffre – bas – de 16.9 millions de constate que, jusqu’en 1995, l’aug- tion du préservatif s’est banalisée
2008. mentation a été réelle, le ratio dou- et devenue «la norme» lors des
Le nombre de préservatifs mis blant de 1.7 en 1986 à 3.5 en 1995; rapports sexuels potentiellement
sur le marché une année donnée mais ensuite, la croissance des à risque. Les enquêtes de popula-
rapporté à la population résidente mises sur le marché a essentielle- tion [2] montrent une légère baisse
annuelle moyenne de 15 à 64 ans ment compensé l’augmentation de de la fréquence d’utilisation chez
constitue un ratio qui tient compte la population, le ratio étant stabilisé les hommes qui ont des rapports
de l’augmentation de la population entre 3.2 et 3.8. sexuels avec les hommes, mais in-
(tableau 1 et graphique 1). Dans le Durant les deux décennies de diquent également cependant dans
graphique, le nombre de préserva- 1986 à 2009, la mise en œuvre de la l’ensemble une stabilité dans la po-
tifs mis sur le marché a été lissé stratégie de prévention du VIH/Sida pulation générale; elles confirment
avec une moyenne mobile sur en Suisse s’est donc accompagnée donc les données du suivi des
3 ans qui atténue les variations an- d’une croissance des mises sur le mises sur le marché de préserva-
nuelles. Pour le nombre de préser- marché de préservatifs, puis d’un tifs.
vatifs, il montre une croissance maintien à niveau de l’utilisation du
continue jusqu’en 2006, très forte produit, malgré une baisse de visibi-
jusqu’en 1995, plus modérée en- lité de la problématique du VIH/sida

Graphique 1
Mises sur le marché de préservatifs en Suisse 1986-2009

7 février 2011
20.0 19.6
19.0 19.2
18.5
Campagne STOP SIDA 18.1
17.3 17.4 17.4
Préservatifs (en pièce de millions)

16.9 17.0 16.7 16.9


16.0 16.0 16.2 16.2
15.9
15.0 15.1
13.8
13.4
12.7
12.0 11.7
ratio

10.5
5.0

8.0 3.7 3.8 4.0


3.5 3.5 3.6 3.5 3.4 3.6 3.6
Bulletin 6
7.6 3.5
3.3 3.3 3.4 3.5 3.3
3.2 3.2 3.2
2.9 2.9
2.6
2.7 3.0
2.3

4.0 1.7 2.0

1.0

0.0 0.0
86

88

90

92

94

96

98

00

02

04

06

08

10
19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20

20

20

Ligne continue: préservatifs, moyenne mobile sur 3 ans


Ligne pointillée: ratio = nombre de pièces/population de 15 à 64 ans résidante au 31 décembre (échelle de droite)
Ligne verticale: début de la campagne STOP SIDA (janvier 1986)

La statistique couvre près de 80% du marché.

113
왘왘왘왘왘왘 Maladies transmissibles

Auteurs
André Jeannin, Brenda Spencer,
Daria Koutaissoff, Françoise Du-
bois-Arber
Unité d’évaluation de programmes
de prévention
Institut de médecine sociale et pré-
ventive (IUMSP)
Centre hospitalier universitaire vau-
dois et Université de Lausanne 쐍
Office fédéral de la santé publique
Département Maladies Transmissibles
Section prévention et promotion
Téléphone 031 323 87 06

Références
1. Dubois-Arber F, Jeannin A, Meystre-
Agustoni G. Un système de sur-
veillance de deuxième génération pour
améliorer la surveillance du VIH/sida en
Suisse. Bulletin de l’office fédéral de la
santé publique 2006; 15: 277-281.
http://www.bag.admin.ch/dokumentation/
publikationen/01435/01795/
index.html?lang=fr
2. Jeannin A, Meystre-Agustoni G,
Lociciro S, Dubois-Arber F. Système de
suivi de la stratégie de la lutte contre le
VIH/sida en Suisse. Rapport de
synthèse 2004-2008. raisons de santé
7 février 2011

155 a. Lausanne: Institut universitaire


de médecine sociale et préventive, 2010.
http://www.iumsp.ch/Publications/pdf/
rds155a_fr.pdf
Bulletin 6

114