Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITÉ MAN Année 2019 - 2020

MASTER 1 SCIENCES PHYSIQUES

TD PROPRIÉTÉS TENSORIELLES DE LA MATIÈRE


SERIE 2

EXERCICE 1
1) On considère, dans un système d’axes
orthogonaux (𝑂𝑥𝑦𝑧), un axe de
rotation 𝐶𝑛 dirigé suivant (𝑂𝑧). 𝐶𝑛
donne du point 𝐴 une image 𝐵, après
une rotation directe d’angle 𝜃.
a) Par des projections appropriées sur les
axes du repère, retrouver la matrice
𝜎11 𝜎12 𝜎13
(𝜎) = ( 21 𝜎22 𝜎23 ) représentant
𝜎
𝜎31 𝜎32 𝜎33
ce 𝐶𝑛 .
b) Posons par hypothèse que la trace de
(𝜎) est un nombre entier. En déduire

l’ordre des rotations directes permises dans un cristal.

2) Considérons un axe 𝐶4 parallèle à (𝑂𝑧) et un axe 𝐶2 parallèle à (𝑂𝑥). Déterminer tous


les autres éléments de symétrie du groupe de symétrie généré par ces deux axes de
rotation en se plaçant toujours dans le système d’axes orthogonaux. On précisera pour
chacun des nouveaux éléments de symétrie, sa matrice représentative et sa position.

EXERCICE 2
1. Dans un système d’axes orthogonaux, établir l’expression du tenseur (𝛼), transformé
par une rotation d’angle 𝜑 autour de l’axe (𝑂𝑧).
2. En déduire la forme du tenseur des polarisabilités dans les cas suivants :
2.1.Cas d’une molécule ne possédant que des axes directs de symétrie d’ordre 2 au
maximum.
2.2.Cas d’une molécule possédant un axe direct de symétrie d’ordre 𝑝 supérieur à 2.
2.3.Cas d’une molécule possédant plusieurs axes directs de symétrie d’ordre 𝑝 supérieur
à 2.

EXERCICE 3
On considère les molécules suivantes :
a) L’azote
b) 1,2-dibromo-1,2-dichloroéthane dans sa forme alternée
c) Le naphtalène 𝐶10 𝐻8
d) Le phénantrène 𝐶14 𝐻10
e) Le pentachlorure de phosphore 𝑃𝐶𝑙5
f) Ion hexachlorure de phosphore [𝑃𝐶𝑙6 ]−
g) Ion pentafluorure d’antimoine [𝑆𝑏𝐹5 ]−

1/2
a) b) c) d)

N N

e) f) g)

1. À partir des éléments générateurs, déterminer le groupe de symétrie (notation de Shöenflies)


de ces 7 molécules.
2. Préciser les axes principaux de polarisabilité moléculaire et donner la forme du tenseur (𝛼)
des polarisabilités selon ce système d’axes.
3. Sachant que les polarisabilités de la liaison 𝑃 − 𝐶𝑙 sont 3 Å3 selon la liaison et 1 Å3
perpendiculairement à la liaison, calculer les polarisabilités de la molécule de pentachlorure
de phosphore (molécule 𝑒).

2/2