Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITÉ DE MAN Année 2019 - 2020

MASTER 1 SCIENCES PHYSIQUES

TD PROPRIÉTÉS TENSORIELLES DE LA MATIÈRE


SERIE 4

EXERCICE 1
1) On considère dans les quatre cas si ci-dessous, une fibre ⃗⃗⃗⃗
𝑑𝑟 qui, sous l’effet d’une
contrainte, subit, à l’exclusion de toute déformation un déplacement spécifié dans
chaque cas.

(c)
(b)
(a) ⃗⃗⃗⃗
𝑑𝑟 est dans la direction (𝑀0 𝑀3 )
⃗⃗⃗⃗
⃗⃗⃗⃗ (𝑑𝑥1 , 𝑑𝑥2 , 𝑑𝑥3 ) est dans le plan 𝑑𝑟 est dans la direction (𝑀0 𝑥1 )
𝑑𝑟
(𝑥1 𝑀0 𝑥3 )

(d) : dans ce cas, les déformations observées sont les suivantes :


𝜕𝑢1 𝜕𝑢1 𝜕𝑢1 𝜕𝑢2 𝜕𝑢2
= 2. 10−6 ; = −1,5. 10−6 ; =0; = 1,5. 10−6 ; = 2. 10−6 ;
𝜕𝑥1 𝜕𝑥2 𝜕𝑥3 𝜕𝑥1 𝜕𝑥2

𝜕𝑢2 𝜕𝑢3 𝜕𝑢3 𝜕𝑢3


=0; = 0; =0; = 2. 10−6 ;
𝜕𝑥3 𝜕𝑥1 𝜕𝑥2 𝜕𝑥3

Dans chacun des cas, déterminer les tenseurs de déformation et de rotation. Caractériser de
manière précise les déformations et les rotations (directions, angles de rotation et axe de
rotation)
2) On appelle ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑑𝑢𝑟 la déformation due à la rotation et 𝐴 le vecteur axial autour duquel
s’effectue la rotation.
a) Trouver une relation entre ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ et 𝐴.
𝑑𝑢𝑟 , 𝑑𝑟
b) Déterminer 𝑑𝑢 ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗𝑟 dans les cas (a), (b) et (c).

EXERCICE 2
On considère un cristal appartenant au groupe de symétrie 𝐷2 . On choisit comme axes de
référence orthonormés les axes de symétrie du cristal.
1) Trouver la forme de la matrice piézoélectrique (𝑑𝐼𝐽 ). On détaillera les calculs.
2) L’application d’un champ électrique 𝐸⃗ de norme 1000 𝑉. 𝑚−1 dans la direction et le
sens positif de la première bissectrice d’espace du trièdre de référence provoque les
déformations suivantes (ces déformations sont les seules observées).

1/2
𝜕𝑢1 𝜕𝑢1 𝜕𝑢2 𝜕𝑢2
= 10−8 ; = −10−8 ; = 0,5. 10−8 ; = 2. 10−8 ;
𝜕𝑥2 𝜕𝑥3 𝜕𝑥1 𝜕𝑥3

𝜕𝑢3 𝜕𝑢3
= 3. 10−8 ; = 10−8
𝜕𝑥1 𝜕𝑥2

2.a) Trouver le vecteur unitaire dans la direction du vecteur 𝑟 = 𝑖 + 𝑗 + 𝑘 ⃗ , c’est-à-dire dans la


direction de la première bissectrice d’espace, 𝑖, 𝑗 et 𝑘⃗ étant les vecteurs unitaires des axes de
référence.
2.b) Calculer les valeurs des coefficients 𝑑𝐼𝐽 du cristal.

EXERCICE 3
On considère un groupe ponctuel de symétrie qui comporte les éléments de symétrie suivants :
- un axe 𝐶2 parallèle à l’axe (𝑂𝑧) ;
- un axe 𝐶3 parallèle à l’axe (𝑂𝑦) ;
Le repère (𝑂𝑥𝑦𝑧) est orthonormé.
1.a) Montrer que le groupe contient un autre élément de symétrie dont on indiquera la matrice
et la nature. Détailler les calculs.
1.b) Trouver le vecteur unitaire de l’élément de symétrie généré et en déduire son emplacement.
2.a) Trouver la matrice du tenseur de piézoélectricité (𝑑𝐼𝐽 ) du cristal. Détailler les calculs. On
utilisera la méthode d’investigation directe pour l’axe 𝐶2 et la méthode analytique générale pour
l’axe 𝐶3 . On donne 𝑑33 = 1,5. 10−12 𝑆𝐼
2.b) On applique une contrainte axiale selon la direction de l’axe 𝐶2 . Déterminer la polarisation.
On donne 𝜎 = 104 𝑆𝐼.

2/2