Vous êtes sur la page 1sur 5

Département hydraulique

1ère Année Hydraulique

TP :

Réalisé par :

• Benaroussi ouassim
I-Introduction :
Dans la construction de remblais routiers, de barrages en terre et de nombreux
autres ouvrages d'art, les sols meubles doivent être compactés pour augmenter
leur poids volumique. Le compactage augmente la caractéristique de résistance
des sols, qui augmentent la capacité portante des fondations construites
audessus d'eux. La compaction augmente également la stabilité des pentes des
remblais.
Rouleaux lisses, les rouleaux à pied de mouton, rouleaux en caoutchouc et
rouleaux vibrants sont généralement utilisés sur le terrain pour compactage du
sol. Les rouleaux vibrants sont principalement utilisés pour la densification des
sols granulaires.

I.1-But de TP :
Détermination des caractéristiques de compactage Proctor d'un matériau, mis
au point par l'ingénieur Ralph R. Proctor (1933), ( la teneur en eau nécessaire
pour obtenir la densité sèche maximale d'un sol par compactage à une énergie
fixée.)
I.2-Définition et symbole :
Pour les besoins du présent document, les définitions suivantes s'appliquent :
• w est la teneur en eau, exprimée en pourcentage ;
• ρs est la masse volumique des particules solides du sol, exprimée en
tonnes par mètre cube ;
• ρd est la masse volumique du sol sec, exprimée en tonnes par mètre cube;

• ρw est la masse volumique de l'eau, exprimée en tonnes par mètre cube


égale conventionnellement à une tonne par mètre cube ;
• Sr est le degré de saturation exprimé en pourcentage :

• I.CBR est l'indice portant CBR après immersion, exprimé en pourcentage


• IPI est l'indice portant immédiat, exprimé en pourcentage ;
• Dmax est la dimension maximale des plus gros éléments contenus dans le
sol. La présence d'un ou quelques gros éléments épars ne doit pas
conduire à considérer leurs dimensions comme le Dmax du sol ;

II-Partie théorique :
Le compactage, en général, est la densification du sol par élimination de l'air, ce
qui nécessite de l'énergie mécanique.
Le degré de compactage d'un sol est mesuré en termes de son poids volumique
sec.
Lorsque de l'eau est ajoutée au sol pendant le compactage, elle agit comme un
agent adoucissant sur les particules du sol.
Les particules de sol se glissent les unes sur les autres et se déplacent dans une
position très dense.
Le poids volumique sec après compactage augmente tout d'abord avec
l'augmentation de la teneur en eau.
Toute augmentation de la teneur en eau tend à réduire le poids volumique sec.
Ce phénomène se produit parce que l'eau occupe les espaces qui auraient été
occupés par les particules solides. La teneur en humidité à laquelle le poids
volumique sec maximal est atteint est généralement appelée teneur en humidité
optimale.
4 Principe de l’essai
Les caractéristiques de compactage Proctor d'un matériau sont déterminées à
partir des essais dits : Essai Proctor normal ou Essai Proctor modifié.
Le principe de ces essais consiste à humidifier un matériau à plusieurs teneurs en
eau et à le compacter, pour chacune des teneurs en eau, selon un procédé et une
énergie conventionnels. Pour chacune des valeurs de teneur en eau considérées,
on détermine la masse volumique sèche du matériau et on trace la courbe des
variations de cette masse volumique en fonction de la teneur en eau.
D'une manière générale cette courbe, appelée courbe Proctor, présente une
valeur maximale de la masse volumique du matériau sec qui est obtenue pour
une valeur particulière de la teneur en eau. Ce sont ces deux valeurs qui sont
appelées caractéristiques optimales de compactage Proctor normal ou modifié
suivant l'essai réalisé.

.La courbe 𝜌𝑑=𝑓(𝜔) Est appelée - courbe de compactage, et elle a une forme en «
cloche ».
. Le point associé à 𝜌𝑑max est appelé « Optimum Proctor ».
.la teneur en eau 𝜔𝑜𝑝𝑡 qui lui est associée est dite « teneur en eau optimale ». La
courbe de compactage
obtenue est spécifique à la procédure et à l’énergie de compactages utilisés.
III-Partie Expérimentale :
III.1-Materiel utilisés :
. Moule Proctor. .2,5kg du sol sec. . récipients pour les échantillons.
.Réglé a arasé. .Balance. .Enceinte thermique. .Dame Proctor normal.

III.2-Mode operatoire :
. On pèse le moule et les récipients à vide.
. on ajoute 4% de la masse du sol en eau( 100ml pour 2,5kg du sol ).
. on remplit le moule avec une couche du sol de 1/3 de son volume total.
. on utilise la dame et on fait 25 chutes libres sur le sol dans le moule.
. on ajoute une 2ème couche jusqu'à 2/3 et on répète les 25 coup.( i d'ème pour
3/3)
. on enlève la partie rehausse du moule en arasant le volume au-dessus avec la
règle à araser.
. on pèse( le moule +sol) compacté.
. on démoule en prélevant un échantillon du sol compacté.
. on met l’échantillon dans un récipient et on les pèse. ( on a déjà pesé les
récipients à vide).
. on met l’échantillon dans l’enceinte thermique(pour séchage afin de calculer
teneur en eau)
. on répète le procédé en ajoutant 4% encore .

Vous aimerez peut-être aussi