Vous êtes sur la page 1sur 12

Mécanique des fluides I

Chapitre III

Statique des fluides « Hydrostatique »


R. Guedifa
Maitre Assistant / Département Génie Mécanique / Faculté de Technologie
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

1. Notion et Unités de la pression

Quand une pression uniforme p agit sur une plaque F


p
plate de surface S , une force F pousse la plaque S

Lorsque la distribution de la pression n'est pas F dF


p  lim 
uniforme, la pression p sera : S 0 S dS

Nom de l’unité unité conversion

Pascal Pa 1Pa  1N / m 2
Bar bar 1bar  0,1MPa
Mètre de colonne d’eau mH 2O 1mH 2O  9806,65Pa

Pression atmosphérique atm 1atm  101325Pa


Mètre de colonne de Mercure mHg 1mHg  1,316atm

Torr torr 1torr  1mmHg


Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.1. Principe de Pascal p   .g.z  cte
Dans un liquide en équilibre de masse volumique uniforme ρ, la pression p est la même en
tout point du liquide et cela aussi longtemps que ces points sont à la même profondeur z.
On considère une particule fluide de forme cylindrique (S*dz)
d’un fluide au repos et de masse volumique constante ρ.
A l’équilibre, la relation fondamental de la physique s’écrit : F ext 0
On trouve 2 types de forces :
• La force du poids (surface*hauteur*masse volumique* gravité)

P  S.dz. .  gk 
• Les forces de pression (pression*surface)
en bas : F bas  p.S. k 
en haut : F haut   p  dp  .S. k  
sur la surface latérale : F Latérale  0 à cause de la symétrie.

F ext  P  F bas  F haut  F Lat    S.dz. .g    p.S      p  dp  S   0  k  0 dp    .g.dz p   .g.z  cte
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.2. Equilibre Hydrostatique
On considère un fluide au repos et de masse volumique constante ρ.

Hypothèses :
• Fluide au repos : p   .g.z  cte
• Point E se trouve à la surface libre : pE  patm
Lois de Pascal :
pE   .g.zE  cte  1
pD   .g.zD  cte 2
pC   .g.zC  cte 3
Relations:
1   2   pE   .g.zE  pD   .g.zD  pD  patm   g  zE  zD  zE  zD  h' pD  patm   gh' * 
 3    2   pC   .g.zC  pD   .g.zD  pC  pD   g  zD  zC  zD  zC  h pC  pD   gh ** 
Si on somme les 2 relations (*) et (**) on trouve : pC  patm   g  h  h' 
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.3. Mesure de la pression « Principe de baromètre »
Il existe deux méthodes pour exprimer la pression :
• Une est basée sur le vide parfait : pression absolue
• L'autre sur la pression atmosphérique : pression manométrique
• Pression Manométrique = Pression Absolue - Pression Atmosphérique
En pression manométrique inférieure à la pression
atmosphérique est exprimée en pression négative ( - ).

La plupart des manomètres sont construits pour indiquer la


pression manométrique.

Sur la figure :
pmA = ( pA – p0 ) > 0
pmB = ( pB – p0 ) < 0
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.3. Mesure de la pression « Principe de baromètre »
a. Pression Absolue « p dans une conduite »

• On considère que les tubes ont la même section S


• L’interface (pt C) est à la pression ambiante p0
• Les points A et B sont sur la même hauteur
On applique la loi de Pascal
p A  pB  p  sur la même hauteur 
pB  pC  p  p0   Hg .g.H

p  p0   Hg .g.H * 
Mais il faut connaitre p0 p0  ?
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.3. Mesure de la pression « Principe de baromètre »
b. Pression ambiante « p0 »
• On considère que le tube a une section constante S
• Le vide a une pression nulle pM  0
• Les points C et D sont sur la même hauteur
On applique la loi de Pascal
pC  pD  p0  sur la même hauteur 
pC  pM  p0  0   Hg .g.h
p0   Hg .g.h On peut injecter la valeur de p0 dans l’équation (*)

p   Hg .g.h   Hg .g.H
Pression Absolue = Pression Ambiante + Pression Manométrique
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.4. Presse Hydraulique
• Soit un fluide incompressible
• D’après le principe de Newton (Action / Réaction) :
* si on applique une force F1 sur le disque
de surface S1, le fluide va exercer une
pression p1 sur le disque.
* de même façon, une pression p2 sur le
deuxième disque.
F1 F
• Le système est fermé : p1 = p2 avec p1  et p2  2
S1 S2
2
S d 
• Pour avoir l’équilibre : F1  1 F2  F2  1  Si le rapport de diamètres est petit, la
S2  d2  force F1 sera très faible par rapport à F2
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.5. Poussée d’Archimède
Supposons qu'un cube solide de surface S et de volume V0 soit
plongé dans un liquide de masse volumique ρ
La pression du fluide agit sur toutes les surfaces mouillées du corps
solide immergé dans le fluide.
La pression résultante p agit dans une direction verticale ascendante
et la force crée est appelée Poussée d’Archimède ou flottabilité f.

Bilan :
• La pression agissant sur le cube dans le sens horizontal est équilibrée à droite et à gauche.
• La pression agissant sur le cube dans le sens vertical :
p  p2  p1   p0   gh2    p0   gh1    g  h2  h1    gh
• La poussée d’Archimède sera :
Le module de la poussée d’Archimède
f  p.S   ghS.k   gV0 .k égale au poids du liquide déplacé.
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.5. Poussée d’Archimède
a. Cas d’objet submergé

La relation fondamentale de la dynamique : F ext


 ma
Il existe 2 forces :
• Le poids de l’objet :    
P  mCorp g k  V0 . s .g k

• La poussée d’Archimède :  
f  mLiquide g k  V0 . .g k

• La force résultante : g  k   m
mCorps a  P  f  mCorp g k 
Liquide

on trouve :
 mLiquide  mCorp   V   SV0     S 
a  gk   0  gk    gk

 mCorp    SV0   S 

   S  a  0  le corp en équilibre

   S  a  0  le corp monte     S  a  0  le corp descendre 


Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

2. Lois de l’Hydrostatique
2.5. Poussée d’Archimède
b. Cas d’objet flottant
La relation fondamentale de la statique (Equilibre) :
F ext
0
Il existe 2 forces :
• Le poids de l’objet :
     
P  mCorp g k  V0 . s .g k  H .S . s .g k

• La poussée d’Archimède :
  
f  mLiquide g k  V . .g k  h.S. .g k

• La force résultante :   
P  f  H .S. S .g k  h.S. .g k  0  H .S. S .g  h.S. .g

S Si   s    le corp ne flotte pas  bateau coulé 


hH
La partie immergée :
 Si   s     le corp flotte
Université de Boumerdès
Faculté de Technologie
Chapitre III : Hydrostatique

Archimède (287-212 avant JC)

Le plus grand mathématicien, physicien et ingénieur de la


Grèce antique, et le découvreur du célèbre "Principe
d'Archimède". Archimède a reçu des conseils en
astronomie de son père, un astronome, et a fait des
observations astronomiques depuis ses débuts. Il a inventé
un planétarium tourné par l'énergie hydraulique et une
pompe à vis. Il a effectué des recherches sur la dynamique
des solides et des fluides ainsi que sur le levier, le centre
de gravité et la flottabilité. Archimède était l'un de ces
scientifiques doués à la fois en théorie et en pratique.

Vous aimerez peut-être aussi