Vous êtes sur la page 1sur 3

Besbes khouloud

groupe1/TP1

Ecoulement à travers un orifice

Asus
01/07/2020
I. Introduction :

Ce TP a pour but d´étudier la diminution du débit et la contraction de l´écoulement à travers


un orifice à mince paroi.

II. Méthodologie et instrumentation :

On se dispose pour cette expérience d’un banc hydraulique muni d’une motopompe et un
instrument de mesure de débit massique, ainsi qu’un cylindre transparent au fond duquel
existe l’orifice qu’on veut étudier. Cet instrument se dispose de deux outils pour mesurer les
charges hydrauliques notamment un tube de Pitot pour mesurer Hc.
On commence par fixer le débit de refoulement de la pompe du banc hydraulique, on attend
les niveaux pour se stabiliser et puis on prend les valeurs de H0 et Hc en plaçant le tube de
Pitot au-dessous de l’écoulement du fluide. On procède après à mesurer le diamètre de
contraction dc en utilisant une lame qui se déplace grâce à un filetage de pas réduit.

III. Résultats :

Le tableau présent ci-dessous présente les valeurs obtenues lors des essais

Avec : q0= v0*a0 =ro∗a 0∗( 2∗g∗h 0 )0.5

q= Vc*ac
Cu=(Hc/h0)^0.5
Cc=(ac/a0)^2
Calcul d’incertitude :

 Détermination de ΔCd :

ΔCd=Cd*(ΔQ/Q – Δa0 /a0– 0.5* ΔH0/H0)


 Détermination de ΔCc :

ΔCc=Cc*( Δac /ac- Δa0 /a0)

 Détermination de ΔCu :

ΔCu=Cu*0.5*(ΔHc/Hc– ΔH0/H0)

IV. Discussion :

Pour Hc : On remarque que Hc reste toujours inferieure à H0 même si il s’agit d’une mesure
de la charge hydraulique de la même quantité de fluide. Ceci est dû à la perte de charge
singulière au niveau de l’orifice. En effet, H0 est mesurée à partir du niveau réel du fluide
dans le réservoir hors que Hc est mesurée a l’aide d’un tube de Pitot après la sortie du fluide.

Pour dc : on remarque que le diamètre réel du jet du liquide diminue lorsqu’on diminue le
débit.

Pour Q : On remarque que le débit réel diminue d’une façon plus rapide que celle du débit
idéal Q0, ceci montre que les pertes de charges augmentent quand on diminue le débit de
refoulement de la pompe en ayant la même géométrie de l’orifice. Ceci est illustre à travers la
diminution de la valeur des coefficients de contraction Cc, Cu, et par suite Cd.

V. Conclusion

Ce TP sert à démontrer l’effet de contraction présente par un orifice de géométrie bien


déterminée. Cette contraction se manifeste par une perte de charge détectée par la mesure de
charge hydraulique au niveau de la sortie de l’orifice à l’aide d’un tube de Pitot.

Vous aimerez peut-être aussi