Vous êtes sur la page 1sur 5

LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE n°311 Nom :

Date : Définition principe Section :

Définition : le soudage OA est un assemblage thermique à


l’aide d’un chalumeau et de 2 gaz. (Réservé aux épaisseurs
inférieures à 3mm, il est encore très utilisé en chauffage
sanitaire.)

Principe : deux gaz l’acétylène et l’oxygène , mélangés


dans un chalumeau créent une flamme qui permet la fusion
de l’acier

Le soudage autogène : le métal de base et d’apport sont de même nature et entrent en fusion
Le soudage hétérogène : le métal d’apport est différent du métal de base qui lui aussi peut
être différent il n’y a pas fusion des pièces à assembler. Tel le soudo-brasage

Mise en œuvre de l’assemblage


Le choix de la buse du chalumeau varie en
fonction de l’épaisseur de la tôle : il sera pour
l’acier de 100 litres/mm d’épaisseur.
Le Ø du métal d’apport sera égale à l’épaisseur
du métal à assembler.
Ordre de pointage : commencer par le centre
de l’éprouvette en alternant les points distants
de 25 à 30 fois l’épaisseur de la tôle

Réaliser un talon qui a pour but d’éviter la


fissuration du cordon à l’arrière de la
soudure due à la dilatation du métal.

Réaliser la soudure en reprenant de 10mm sur


le talon après avoir retourné la tôle.
Maintenir autant que possible, le chalumeau
et le métal d’apport aux angles donnés .

ac folio1 / 6
LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE n°311 Nom :

Date : Mise en route et arrêt du poste Section :

Vis de détente du
manomètre d’oxygène Vis de détente du
manomètre d’acétylène

Clapet anti retour

Clapet anti retour

Tuyau d’acétylène
couleur rouge

Chalumeau soudeur
Bouteille d’acétylène
ogive marron

Bouteille d’oxygène
ogive blanche
Raccords rapides

Tuyau d’oxygène
couleur bleu

Mise en route d’un poste


1) Vérifier que les vis de détente soient desserrées
2) Ouvrir les bouteilles ou vannes ¼ de tour
3) Régler les pressions d’acétylène et d’oxygène
4) Allumer le chalumeau

Arrêt d’un poste


1) Eteindre le chalumeau
2) Fermer les vannes ou bouteilles
3) Ouvrir les vannes du chalumeau
4) Attendre que les aiguilles des manomètres reviennent à zéro
5) Desserrer les vis de détente
6) Fermer les vannes du chalumeau

ac folio 2 /6
LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE n°311 Nom :

Date : Renseignements techniques les gaz Section :

L’ oxygène

Oxygène : O² gaz comburant


Ogive blanche : contenance : 2 , 7 , 10m³ pression intérieure 150 bars

Obtenu soit par :

* Liquéfaction de l’air à – 185° que l’on distille pour le séparer des autres gaz

* Depuis l’eau par électrolyse

* L'oxylithe est un composé chimique solide friable de couleur bleuté, qui se


dissout au contact de l'eau en libérant de l'oxygène.

Sécurité : ne pas graisser ni huiler les vannes , canalisations ou raccords


d’oxygène .
ne jamais aérer l’intérieur d’une pièce ou d’un réservoir avec de
l’oxygène. ( danger d’incendie ou d’explosion )
Ouvrir les vannes d’ ¼ de tour pour les fermer plus vite en cas
d’incendie

L’ acétylène

Acétylène : C²H² gaz carburant


Ogive marron : contenance : 2 , 8m³ pression intérieure 15 bars emmagasiné dans
l’acétone.

Obtention :

On utilise comme matière première le calcaire et le coke ou du charbon de bois.


Dans un four à haute température (1700 ºC minimum) chauffé par un courant
électrique passant dans le milieu réactionnel en fusion, il se produit du carbure de
calcium. Placé dans des générateurs le carbure réagit avec l’eau pour produire
l’acétylène.

Sécurité : ne pas exposer les bouteilles à la chaleur ni au soleil


Utiliser les bouteilles debout liées ou inclinées au moins à 30° par
rapport à l’horizontal.
Ouvrir les vannes d’ ¼ de tour pour les fermer plus vite en cas
d’incendie

Ac folio3/6
LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE n°311 Nom :

Date : Renseignements techniques les manomètres détendeurs Section :

Manomètre haute
pression. Manomètre basse
pression bouteille Pression.
Pression de service

Entrée du gaz
Haute pression

Sortie du gaz
basse pression

Vis de détente

Sécurité

• Purger la bouteille avant de raccorder le détendeur

• Dévisser la vis de réglage après utilisation pour éviter l’éclatement de la membrane

• Ne jamais graisser les manomètres

• En cas d’utilisation intense ne pas dégivrer les manomètres avec une flamme utiliser
un réchauffeur ou de l’eau chaude

• Réglage du manomètre d’oxygène : 1 bar pour la pression de service


• Réglage du manomètre d’acétylène : 0,2 à 0,5 bar pour la pression de service

Ac folio 4/6
LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE n°311 Nom :

Date : Renseignements techniques : les chalumeaux réglage de la flamme Section :

Chalumeau soudeur
Chalumeau chauffeur

Mauvais réglage : flamme carburante excès d’acétylène le


dard est brillant avec une auréole, la soudure sera plus
dure et plus cassante.

Mauvais réglage : flamme oxydante excès d’oxygène le


dard est plus pointu la flamme siffle, la soudure sera
oxydée avec des soufflures.

Bon réglage : flamme neutre, dite réductrice T° 3100° le


dard est brillant et bien net. C’est la flamme à utiliser en
soudage, en brasage en chauffage et en coupage.

Réglage de la flamme : la pression de service des manomètres étant réglée à 1bar pour l’oxygène
et entre 0,2 et 0,5 bar pour l’acétylène. Ouvrir et enflammer l’acétylène
jusqu’à obtenir une flamme avec un panache sans fumeroles noirâtres, amener
régler rapidement l’oxygène pour obtenir un dard bien net.

La flamme oxyacétylénique est la seule flamme permettant la soudure, car elle possède
une zone réductrice qui protège le bain de fusion de l’oxydation de l’air ambiant.

Ac folio 5/6

Vous aimerez peut-être aussi