Vous êtes sur la page 1sur 20

Page |1

INTRODUCTION
Dans le cadre du cours des Bases aériennes en 2ème épreuve en construction
industrielle de bâtiment, il nous a été demandé de dimensionner la chaussée aéronautique d’un
aéroport.

La République Démocratique du Congo est un pays avec 26 provinces qui le


problème de voie de communication aérienne qui devait desservir plusieurs villes du pays se
trouve dans un état de délabrement avancé pour certains (il faut remplacer ou agrandir) et
pour d’autre il faut construire des nouvelles bases aériennes afin de développer le milieu des
populations ou des villes ; aussi les routes nationales et provinciales qui pouvaient relier les
provinces sont près qu’inexistantes dans plusieurs contrées.

Ce pourquoi, comme Ingénieurs Bâtiment et Travaux Publics nous avons


intérêt à maîtriser les voies aériennes pour donner une bonne expertise au différents services
de l’état pour la conception des aéroports dans les différentes villes.

Le présent travail, hormis l’introduction et la conclusion il est constitué par :

Les données du projet ;


Les solutions de dimensionnement de la chaussée aéronautique.

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |2

LES DONNEES DU PROJET


Dans la présente partie, nous présentons les données du projet c’est – à – dire
les problèmes à résoudre qu’il nous a été demandé par l’enseignant dans le cadre du cours de
la base aérienne.

1. Quelle sera le dimensionnement d’une chaussée aéronautique du point de vue


géométrique par rapport aux différentes classes de longueurs de base normalisées par
OACI. Quant il s’agit de mouvement de :
a. Décollage ?
b. Atterrissage ?
2. Dimensionner la chaussée aéronautique pour un aéronef qui a la capacité portante
définie comme suite : (décollage)
- Poids mort : 3 fois la valeur moyenne,
- Carburant : 10 fois la valeur moyenne,
- Marchandise : 50 fois la valeur moyenne,
- Passager : 20 fois la valeur moyenne.

Dans les conditions géotechniques que voici :


a.  Sol : 4 bars à Nainai (tricycle)
b.  Sol : 0,923895 bar à Kisangani (Quadricycle)

Pour un type d’aéronef du genre Trans atlantique.

3. Faites une étude complète d’un avant projet de construction d’un aérodrome de classe
C pour le quel sa capacité portante à l’atterrissage est estimé qui pèse 158 tonnes à
71,87 lorsqu’on envisage recevoir 12 aéronefs d’envergure moyenne et de longueur
1,25 conforment aux normes rationnelles fois cet envergure.

Orientation

- On adopte pour les écartèrent entre piste les pistes de secours


- Les Airways (voie de circulation) estime à 25% des aires des pistes
- Les bâtiments d’autres services ont été estimés ensemble à 18 des aires des pistes
- Faites une étude schématique fonctionnelle de l’aérodrome par rapport au mouvement
des aéronefs.

Autres données
La géotechnique du site : K = 15 cm3 et  = 0,2 cm
K = 15 cm3 et  = 20 cm

NB : la générosité de l’étudiant est utile à cet effet

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |3

II. RESOSLUTION
2.1. Quelle sera le dimensionnement d’une chaussée aéronautique du point de vue
géométrique par rapport aux différentes classes de longueurs de base normalisées par OACI.
Quand il s’agit de mouvement de :

c. Décollage ?
d. Atterrissage ?
Nous procéderons de la manière ci – après pour résoudre le problème demandé.

Le dimensionnement d’une chaussée aéronautique point de vue géométrique


suivant les différentes longueurs de base normalisée se fera comme suit :

2.1.1. AU DECOLLAGE

Au décollage, l’avion a besoin de toute puissance de ses moteurs. Il prend de la


vitesse en roulant sur les distances qui varient de 1 à 3 km pour les avions commerciaux, puis
il récolte et prend de l’altitude en conservant la pleine puissance.

LPdécollage =LB X N décollage

LB = est la longueur de base selon OACI est donnée dans le tableau suivant :

N° Classe des avions selon OACI Longueur de base LB des pistes


en (m)
1 A 2500 ou plus
2 B 2150 – 2500 m
3 C 1800 – 2150 m
4 D 1500 – 1800 m
5 E 1280 – 1500 m
6 F 1000 – 1280 m
7 G 900 – 1000 m

N = coefficient correcteur qui dépend de l’altitude, la température et la pente.


n n n
( )(
N= 1+ 1 . 1+ 2 . 1+ 3
100 100 )( 100 )
7 h−3 h 1
n1 = dépend de l’altitude avec h1 = h – 1200 m condition h doit être supérieure de
300
1200 m

n2 =0,7 t 1 +0,3 t 2+ t 3 dépend de la température

n3 dépend de la pente.

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |4

Etant donné que les valeurs de coefficient n’ont pas été donné dans le problème
c’est – à – dire que le lieu d’implantation de l’aéroport n’a été donné, nous considérons que
les valeurs standard au décollage.

N décollage =1,15

LPdécollage =LB X N
Classe Lb Lb moyenne (m) N déc
A 2500 ou plus 2500 1,15 2875 m
B 2150 à 2500 2325 1,15 2673,75 m
C 1800 à 2150 1975 1,15 2271,25 m
D 1500 à 1800 1650 1,15 1897,5 m
E 1250 à 1500 1375 1,15 1581,25 m
F 1000 à 1250 1125 1,15 1293,75 m
G 900 à 1000 950 1,15 1092,5 m

2.1.2. A L’ATTERRISSAGE
A l’atterrissage, l’avion en vol rejoint l’axe de la piste et s’aligne à une
distance qui varie de 5 à 10 km du toucher des roues.

LPatterrissage =LB X N atterrissage


N atterrissage =1,334

LPatterrissage =LB X N a
Classe Lb Lb moyenne (m) N atterrissage
A 2500 ou plus 2500 1,334 3335 m
B 2150 à 2500 2325 1,334 3101,55 m
C 1800 à 2150 1975 1,334 2634,65 m
D 1500 à 1800 1650 1,334 2201,1 m
E 1250 à 1500 1375 1,334 1834,25 m
F 1000 à 1250 1125 1,334 1500,75 m
G 900 à 1000 950 1,334 1267,3 m

N.B : Parce que à l’atterrissage de l’avion la piste est sollicitée, nous considérons les valeurs
de la piste pour le dimensionnement.

LPT =2 PA+ LPa + ( 2 x 1000 )

PA = périmètre d’appuis d’arrêt ou point d’appuis qui varie entre 60 à 150 m et nous
considérons la valeur moyenne de 105 m.

Classe Lb Lb N atterrissage LPatterrissage


PA (m)=L LBPTX=2
N aPA + LPa + ( 2 x 1000 )
moyenne ¿

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |5

(m)
A 2500 ou plus 2500 1,334 3335 105 5545 m
B 2150 à 2500 2325 1,334 3101,55 105 5311,55 m
C 1800 à 2150 1975 1,334 2634,65 105 4844,65 m
D 1500 à 1800 1650 1,334 2201,1 105 4411,1 m
E 1250 à 1500 1375 1,334 1834,25 105 4044,25 m
F 1000 à 1250 1125 1,334 1500,75 105 3710,75 m
G 900 à 1000 950 1,334 1267,3 105 3477,3 m

2.2. Dimensionner la chaussée aéronautique pour un aéronef qui a la


capacité portante définie comme suit : (décollage)
- Poids mort : 3 fois la valeur moyenne,
- Carburant : 10 fois la valeur moyenne,
- Marchandise : 50 fois la valeur moyenne,
- Passager : 20 fois la valeur moyenne.

Dans les conditions géotechniques que voici :


a.  Sol : 4 bars à Nainai (tricycle)
b.  Sol : 0,923895 bar à Kisangani (Quadricycle)

Pour un type d’aéronef du genre Trans atlantique.

2.2.1. Calcul du poids total de l’avion


Dans les conditions du présent travail, nous considérons la valeur moyenne de
l’aéronef comprise entre 100.000 livres à 200.000 livres et qui donne comme valeur moyenne
à utiliser 150.000 livres ou 71.250 kg.

Tableau de répartition des poids moyens

N° Catégorie Coefficient de Valeur moyenne Valeur calculée


majoration
Poids mort 3 fois 71.250 kg 213750 kg
Carburant 10 fois 71.250 kg 712.500 kg
Marchandise 50 fois 71.250 kg 3.562.500 kg
Passagers 20 fois 71.250 kg 1.425.000 kg
Poids total considéré pour les calculs 5.913.750 kg

2.2.2. Dimensionnement de la chaussée aéronautique


2.2.2.1. Dimensionnement de la piste
a) longueur de la piste
LPdécollage =LB X N décollage
Avec :

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |6

LB = est la longueur de base type Trans – atlantique où nous considérons la catégorie A avec
comme valeur 2500 m.
N décollage =1,15

LPdécollage =2500 x 1,15

LPdécollage =2875 m

LPT =2 PA+ LPdéc + ( 2 x 1000 )

LPT =( 2 x 105 ) +2875+ ( 2 x 1000 )

LPT =5085 m

b) la largeur de la piste
Classe A–B C D E
Largeur 45 m 30 m 20 – 30 m 30 m

Etant donné que le type de notre appareil est de la catégorie A, nous


considérons la valeur de la largeur de la piste à 45,00 m.

2.2.2.2. Dimensionnement de l’épaisseurs (chaussée souple)


a) cas de essieux tricycle (nainai)
5913750∗90
-Poids d’atterrisseur(90%)= 100 =532235 kg
532235
-poids de la roue= 2
/¿3=887062.5 kg

 Rationalisation des éléments de calcul

-Correction de la charge équivalente


o Piste

887062.5
Pcal= =1108818.125 kg
0.8
o Tarmac

887062.5
Pcal= =492812.5 kg
1.8

o Brettelle

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |7

887062.5
Pcal= =887062.5 kg
1

o PA

887062.5
Pcal= =17741.25 kg
0.5

3.2. Pression pneumatique (pp)


PPMOYENNE=200 Psi

1 livre 0.475
Psi = = =0.073
pouce 2 2.54 2

PPMOYENNE=0.073x200=14.72 Kg/cm2

3.3. Calcul de la section totale des roues (piste)


Pcalcul 1108828.125
A= = =75327.99 Cm2
Pp 14.72

3.4. Calcul du rayon pneumatique


A 75327.99
a=
√ √Π
=
3.14
= √ 23989.8 =154.88 Cm

3.5. Epaisseur de la couche (Zeq)

Zeq = q x a cas général avec q=1.1

Zeq = 1.1x154.88

Zeq =170 Cm

3.5. Répartition des couches (cas de chaussée souple)

 COUCHE D’USURE en béton bitumeux (2%) = 1.5¨= 3.81 Cm


 COUCHE DE ROULEMENT (19%)=32.3 Cm
 COUCHE DE BASE (30%)=51 Cm
 COUCHE DE FONDATION (49%)=83.3 Cm

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |8

b) cas de essieux Quadricycle (Kisangani)


5913750∗90
-Poids d’atterrisseur (90%)= 100
=532235 kg

532235
-poids de la roue= 2
/¿4=66529.375kg

 Rationalisation des éléments de calcul

-Correction de la charge équivalente


o Piste

66529.375
Pcal= = 83161.71 kg
0.8
o Tarmac

66529.375
Pcal= = 36960.76 kg
1.8

o Brettelle

66529.375
Pcal= = 66529.375kg
1

o PA

66529.375
Pcal= = 133058.75 kg
0.5

3.2. Pression pneumatique (pp)


PPMOYENNE=200 Psi

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
Page |9

1 livre 0.475
Psi = = =0.073
pouce 2 2.54 2

PPMOYENNE=0.073x200=14.72 Kg/cm2

3.3. Calcul de la section totale des roues (piste)


Pcalcul 83161.71
A= = = 5649.57 Cm2
Pp 14.72

3.4. Calcul du rayon pneumatique


A 5649.57
a=
√ √Π
=
3.14
= √ 1799.22 =42.41 Cm

3.5. Epaisseur de la couche (Zeq)


Zeq = q x a cas général avec q=1.1

Zeq = 1.1x42.41

Zeq =46.651Cm

3.5. Répartition des couches (cas de chaussée souple)


 COUCHE D’USURE en béton bitumeux (2%) = 1.5¨= 3.81 Cm
 COUCHE DE ROULEMENT (19%)=8.8Cm
 COUCHE DE BASE (30%)=13.9953 Cm
 COUCHE DE FONDATION (49%)=22.85 Cm

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 10

4. Faites une étude complète d’un avant – projet de construction d’un


aérodrome de classe C pour le quel sa capacité portante à
l’atterrissage est estimé qui pèse 158 tonnes à 71,87 lorsqu’on
envisage recevoir 12 aéronefs d’envergure moyenne et de longueur
1,25 conforment aux normes rationnelles fois cet envergure .

Orientation

- On adopte pour les écartèrent entre piste les pistes de secours


- Les Airways (voie de circulation) estiment à 25% des aires des pistes
- Les bâtiments d’autres services ont été estimés ensemble à 18% des aires des pistes
- Faites une étude schématique fonctionnelle de l’aérodrome par rapport au mouvement
des aéronefs.

4.1. Détermination de la surface de la piste


a) longueur de la piste
LPatterissage =LB X N atterissage
Avec :

LB = est la longueur de base type C où nous considérons la longueur moyenne de 1975 m


N atterissage =1 ,334

LPatterissage =1975 x 1,334

LPatterissage =2634,65 m

LPT =2 PA + LPatterissage + ( 2 x 1000 )

LPT =( 2 x 105 ) +2634,65+ ( 2 x 1000 )

LPT =4844,65m

b) la largeur de la piste
Classe A–B C D E
Largeur 45 m 30 m 20 – 30 m 30 m

Etant donné que le type de notre appareil est de la catégorie C, nous


considérons la valeur de la largeur de la piste à 45,00 m.

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 11

c) la surface de la piste
surface piste=L PT xlargeur=4844,65 mx 45,00 m

surface piste=218009,25 m2

d) la surface de voie de circulation


Les Airways (voie de circulation) estiment à 25% des aires des pistes dans les
installations aéronautiques et nous considérons la surface suivante

surface voie de circulation=218009,25m2 x 25 %

surface voie de circulation=54.502,3m2

e) surface des bâtiments et autres services aéronautiques


Les bâtiments d’autres services ont été estimés ensemble à 18% des aires des
pistes des aéronefs évalués de la manière ci – après :

surface des bâtiments et autres=218009,25 m2 x 18 %

surface voie de circulation=39.241,66 m2

f) Etude schématique fonctionnelle de l’aérodrome par rapport au


mouvement des aéronefs.

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 12

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 14

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 15

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 16

CONCLUSION
Dans le présent travail de bases aériennes il a été question de
dimensionner la chaussée aéronautique, c’est – à – dire de donner les dimensions de la
piste, les bâtiments aéronautiques et les autres services ayant trait au fonctionnement
de l’aéroport moderne suivant les différentes catégories d’appareils (aéronefs).

La démarche adoptée était qu’il fallait déterminer les types ou la classe


de la piste pour arriver à déterminer les éléments de l’aéroport.

Pour clore le présent travail, nous sommes reconnaissant pour le


sacrifice du CT SOKOLAKAMO Joseph pour le temps consentis afin que l’objectif
opérationnel de la matière concernant la base aérienne soit atteint et aux membres du
groupe pour le temps qu’ils ont sacrifié.

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 17

Table des matières


INTRODUCTION....................................................................................................................................................1
LES DONNEES DU PROJET..................................................................................................................................2
II. RESOSLUTION...................................................................................................................................................3
2.1.1. AU DECOLLAGE................................................................................................................................3
2.1.2. A L’ATTERRISSAGE........................................................................................................................4
2.2. Dimensionner la chaussée aéronautique pour un aéronef qui a la capacité portante définie comme
suit : (décollage)..................................................................................................................................................5
2.2.1. Calcul du poids total de l’avion..........................................................................................................5
2.2.2. Dimensionnement de la chaussée aéronautique................................................................................6
a) cas de essieux tricycle (nainai).................................................................................................................6
3.4. Calcul du rayon pneumatique...............................................................................................................7
b) cas de essieux Quadricycle (Kisangani).......................................................................................................8
3.2. Pression pneumatique (pp).....................................................................................................................8
3.3. Calcul de la section totale des roues (piste)..........................................................................................9

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 18

3.4. Calcul du rayon pneumatique...............................................................................................................9


3.5. Epaisseur de la couche (Zeq).................................................................................................................9
3.5. Répartition des couches (cas de chaussée souple)................................................................................9
4. Faites une étude complète d’un avant – projet de construction d’un aérodrome de classe C pour
le quel sa capacité portante à l’atterrissage est estimé qui pèse 158 tonnes à 71,87 lorsqu’on envisage
recevoir 12 aéronefs d’envergure moyenne et de longueur 1,25 conforment aux normes rationnelles fois
cet envergure.....................................................................................................................................................10
4.1. Détermination de la surface de la piste...................................................................................................10
c) la surface de la piste.....................................................................................................................................11
d) la surface de voie de circulation.................................................................................................................11
e) surface des bâtiments et autres services aéronautiques............................................................................11
f) Etude schématique fonctionnelle de l’aérodrome par rapport au mouvement des aéronefs................11
CONCLUSION.......................................................................................................................................................17

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA
P a g e | 19

Travail pratique de bases aériennes 2ème Epreuve CIB – IBTPKIS 2019 – 2020 réalisé par :
AMALI, KATUMBA, KABALA, LIFOTO, MAKWIMBA, PEMBA, TSHIKAKA