Vous êtes sur la page 1sur 34

Audit financier et comptable

1
Plan
• Introduction générale à l’audit
• Le contrôle interne
• Méthodologie générale de l’audit financier
• Audit et contrôle des comptes
• Audit des principaux cycles comptables :
• 1 - IMMOBILISATIONS
• 2 - PAIE -PERSONNEL
• 3 - CYCLE : ACHATS –FOURNISSEURS
• 4 - STOCKS
• 5 - CYCLE : VENTES -CLIENTS
• 6 – TRÉSORERIE

2
Schéma général du processus
d’information
normes

Langage

Faits Émetteur Message Récepteur Image des


faits

3
Schéma général du processus
d’information financière
normes comptables

Langage

Faits Émetteur: Message Récepteur : Image des faits


Écon- dirigeants comptes actionnaires économiques
Financiers comptables annuels fisc, banquiers et financiers

4
processus
information financière / Audit
normes comptables

Langage

Faits Émetteur: Message Récepteur : Image des faits


Écon- dirigeants comptes actionnaires économiques
Financiers comptables annuels fisc, banquiers et financiers

Audit

Normes
5
Audit :
 Concepts et définitions
 L’Audit
 L’Audit financier
 Le commissariat aux comptes
 L’Audit interne
 Le conseil
 L’inspection
 Le contrôle de gestion
 Le contrôle interne

 Normes d’audit financier


 Questions clés
6
Définition générale de l’audit

« L’audit est l’examen professionnel d’une


information en vue d’exprimer sur cette
information une opinion responsable et
indépendante par référence à un critère
de qualité ; cette opinion doit accroître
l’utilité de l’information »

7
Audit financier (OEC)
Ordre des experts comptables

« L’audit financier a pour objectif de


permettre à l’expert comptable d’attester
de la régularité et de la sincérité des
comptes annuels et de l’image fidèle du
patrimoine , de la situation financière et
du résultat de l’entreprise à la fin de
l’exercice »

8
Audit financier (FEE)
Fédération des experts comptables européens

« l’objet de l’audit des comptes annuels est


d’exprimer une opinion sur le fait de
savoir si ceux-ci traduisent fidèlement la
situation de la société à la date du bilan
et de ses résultats pour l’exercice
examiné »

9
Audit financier (IFAC)
International Federation of ACcountants

...« contrôle de l’information financière


émanant d’une entité juridique (le but
lucratif ou non lucratif de l’organisation ,
sa taille et sa forme juridique n’entrent
pas en ligne de compte ) effectué en vue
d’exprimer une opinion sur cette
information »…

10
Le commissariat aux comptes
Le commissariat aux comptes est une
mission d'audit à caractère légal dans la
mesure où elle est imposée par la loi sur les
sociétés. Le commissaire aux comptes a
pour mission permanente de vérifier les
comptes de la société, en vue d'émettre son
avis sur leur régularité, sincérité. II est
également chargé par la loi de certaines
vérifications spécifiques et de certaines
missions connexes.
( Voir articles 159 à 181 de la loi N° 17/95 relative aux
sociétés anonymes)
11
L’audit interne

L’audit interne est une activité indépendante et


exercée à l’intérieure de l’entreprise afin
d’apprécier le contrôle des opérations, son
objectif est d’assister les membres de l’entreprise
dans l’exercice efficace de leur fonction.. Dans ce
cadre l’audit interne fournit des analyses, des
appréciations et des recommandations
concernant les activités examinées

12
Audit interne et Audit financier
externe

Pé rio dic ité Indé pe nd


anc e

Le s diffé re nc e s Champ
S tatut
d’applic atio n

Obje c tifs Bé né fic iaire s

13
Contrôle de gestion

Objectifs : Fournir des informations pour


apprécier le niveau de maîtrise de l'entreprise.

Domaine de compétence

Axe : Objectifs à atteindre / Résultats

14
Le Conseil

 Le c o ns ultant e s t appe lé po ur un pro blè me partic ulie r

 Il e s t mis s io nné po ur un o bje c tif bie n pré c is

 Il travaille po ur un re s po ns able dé te rminé

 La mis s io n du c o ns ultant pe ut alle r du s imple


diag no s tic à la pré c o nis atio n de no uve lle s o rg anis atio n
o u mo ye ns

15
Inspection

 L’ins pe c tio n n’a pas po ur vo c atio n d’inte rpré te r o u de re me ttre e n

c aus e le s rè g le s e t dire c tive s

 L’ins pe c tio n ré alis e plus de c o ntrô le s e xhaus tifs que de s imple s te s ts

alé ato ire s .

 Elle va s e s ais ir de s ré vé latio ns de l’Audit po ur ins pe c te r le s


o pé rate urs impliqué s o u s us c e ptible s de l’ê tre .

 L’ins pe c tio n pe ut inte rve nir s po ntané me nt e t de s o n pro pre c he f,

alo rs que l’Audit n’inte rvie nt que s ur un mandat.

16
Le contrôle interne
• Le contrôle interne peut être défini comme
l'ensemble des sécurités contribuant à la
maîtrise de l'entreprise. Il a pour but d'assurer :
* La protection et la sauvegarde du patrimoine
* La qualité de l'information comptable et
financière .
* L'application des instructions de la direction
• Le contrôle interne se manifeste par
l'organisation, les méthodes et les procédures
de chacune des activités de l'entreprise pour
maintenir la pérennité de celle-ci. 17
Le contrôle interne, suite

D'un point de vue comptable, le contrôle interne


doit tendre principalement à:
• prévenir les irrégularités comptables (erreurs et
les fraudes…)
• protéger l'intégrité des biens et des ressources
de l'entreprise;
• gérer rationnellement les biens de l'entreprise;
• assurer un enregistrement correct en
comptabilité de toutes les opérations.18
Le contrôle interne, suite
Exemples d’irrégularités comptables:
• Défaut de présentation d’une comptabilité
conforme au normes comptables;
• Absence ou insuffisance des inventaires de stocks
• Dissimulation d’achats ou de ventes;
• Erreurs, omissions graves et répétées au niveau
des enregistrements;
• Absence de pièces justificatifs;
• Non comptabilisation d’opérations réalisées;
• Comptabilisation d’opérations fictives…
19
AUDIT EXTERNE

Fiabilité des comptes

AUDIT INTERNE CONTROLE DE GESTION

Maîtrise des risques CONTROLE INTERNE Amélioration des performances

20
Normes relatives aux comportement
professionnel en audit

1. 110- Compétence
2. 111- Indépendance
3. 112- Qualité de travail
4. 113- Secret professionnel
5. 114- Acceptation et maintien des
missions 21
110- Compétence

Le commissaire aux comptes et ses


collaborateurs complètent régulièrement et
mettent à jour leurs connaissances et
notamment dans les domaines comptable,
juridique, fiscal, de gestion et de la pratique
des affaires d’une manière générale.

22
111- Indépendance
• La loi, les règlements et la déontologie, font une
obligation au commissaire aux comptes d’être et de
paraître indépendant. Il doit non seulement
conserver une attitude d’esprit indépendante lui
permettant d’effectuer sa mission avec intégrité et
objectivité, mais aussi être libre de tout lien réel qui
pourrait être interprété comme constituant une
entrave à cette intégrité et objectivité.

23
112- Qualité de travail
• Le commissaire aux comptes exerce ses
fonctions avec conscience professionnelle et
avec la diligence permettant à ses travaux
d’atteindre un degré de qualité suffisant
compatible avec son éthique et ses
responsabilités.

• Le commissaire aux comptes s’assure que ses


collaborateurs respectent les mêmes critères de
qualité dans l’exécution des travaux qui leur sont
délégués. 24
113- Secret professionnel
• Le commissaire aux comptes est astreint au
secret professionnel pour les faits, actes et
renseignements dont il a pu avoir connaissance à
raison de ses fonctions.

• Il s’assure également que ses collaborateurs


sont conscients des règles concernant le secret
professionnel et les respectent.

25
114- Acceptation et maintien
des missions
• Toute mission proposée au commissaire aux
comptes fait l’objet, avant acceptation du mandat,
d’une appréciation de sa part de la possibilité
d’effectuer cette mission.

• Le commissaire aux comptes examine en outre,


périodiquement, pour chacun de ses mandats, si des
événements remettent en cause le maintien de sa
mission.
26
Questions clés

L’auditeur doit poser sept grandes


questions qui en cas de vérification
permettent de penser que les comptes
sont réguliers et sincères

27
Question : 1

Les opérations devant être comptabilisées


ont-elles fait l'objet d'un enregistrement
dans les comptes ?

L’objectif est de vérifier l’exhaustivité


des enregistrements

28
Question : 2

Les opérations enregistrées sont-elles la


traduction correcte d'une opération réelle ?

L’objectif est de vérifier la réalité des


enregistrements

29
Question : 3

Les opérations enregistrées durant


l'exercice concernent-elles le même
exercice ?

L’objectif est de vérifier que le principe


de spécialisation des exercices est
respecté

30
Question : 4

Les soldes du bilan représentent-ils des


éléments existant réellement ?

L’objectif est vérifier l’existence


des soldes ( stocks, créances …)

31
Question : 5

Ces éléments du bilan sont-ils évalués


correctement ?

L’objectif est vérifier l’évaluation des soldes

32
Question : 6

Les documents financiers sont-ils correctement


présentés ?

L’objectif est vérifier le respect des


règles de présentation

33
Question : 7

Ces documents sont-ils accompagnés


d'autres informations nécessaires ?

L’objectif est vérifier l’existence des


informations annexes nécessaires à la
bonne compréhension des documents
financiers.

34

Vous aimerez peut-être aussi