Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Abdelmalek Essaadi Licence EEA

Faculté des Sciences et Techniques Module d’électronique de puissance


Tanger Département Génie Electrique

Redresseurs : TD2

Exercice 1
On considère le montage suivant :
VT

On donne: v s (ωt ) = Vmax sin(ωt ) , Veff = 220V, f = 50 Hz , ω = 2πf ,


R L = 10Ω , L=100mH et T = SKT16 / 04 .
A t1= 5 ms, on envoie une impulsion d’amorçage sur la gâchette du thyristor T
1. Le thyristor est-il amorçable ? justifier
2. Donner l’expression de iL(t) sur une période ;
3. Tracer les formes d’onde du vs(t), vL(t) et iL(t), et vT aux bornes du thyristor T.
4. Calculer pour une charge purement résistive (L=0) :
- la valeur moyenne et efficace du courant dans la charge,
- la puissance active consommé par la charge
- le montage consomme-t-il de la puissance réactive du réseau ? justifier
5. Donner l’allure du courant si on place une diode de roue libre en parallèle avec la charge
dans le cas d’une charge (R-L).

Exercice 2 : Diode de roue libre

D1 iL
v s ( t ) = 230 2 sin( 314t )

L=0,1H
v DRL uL R=100Ω

1. D étant supposée passante, déterminez l’expression de uL et de iL en désignant par k1 la


constante d’intégration de iL.
2. uL peut-il devenir négatif ? En déduire l’instant d’ouverture de D et de mise en conduction
de DRL.
3. Déterminez l’expression de uL et de iL pendant la phase de conduction de DRL en désignant
par k2 la constante d’intégration de iL.
4. Déterminez les constantes k1 et k2 en écrivant la continuité du courant aux instants t=0 et
t=T/2.
5. Tracez l’allure de iL et expliquez le rôle de la diode de roue libre.

Exercice 3
Les thyristors sont parfaits et commandés avec un retard α. La conduction est continue
et le courant I0 est parfaitement lissé.

1. Tracer l’allure de u, i1, v1, is, v en fonction du temps.


2. Calculer la valeur moyenne de v notée Vmoy.
3. Comparer Vmoy et E.
4. Le montage est-il réversible ?
5. Quelle est la conséquence d’un réglage α = 180° ?
6. Calculer la valeur moyenne et la valeur efficace du courant dans un thyristor.
7. On adopte pour un thyristor en conduction le modèle source de tension V0 et résistance
interne Rt. Calculer les pertes dans un thyristor.

Exercice 4
On considère le montage suivant :

i
Th1 Th2
i1 i2 L
A u
u1 u2
B
D4 D3 M
RESEAU TRANSFORMATEUR PONT MIXTE CHARGE

Les diodes et les thyristors sont parfaits. La charge du pont est constituée du moteur précédent
en série avec une inductance pure L de valeur suffisante pour que le courant i soit
pratiquement constant.
On pose: u 2 = U 2 max sin(ω.t )
Les impulsions sur les gâchettes des thyristors sont périodiques et synchronisées sur le réseau,
π
de façon que l’angle de retard α par rapport à la tension u2 soit égal à rad.
6
1. Construire la courbe représentative de la tension u pour 0 < ωt < 2 π en indiquant dans
chaque phase de fonctionnement les composants passants,
2. Calculer la valeur moyenne Umoy de la tension u
Que devient Umoy lorsque l’on fait varier α ?

Exercice 5
Dans tout l'exercice, les ponts sont alimentés par une source sinusoïde de fréquence f = 50 Hz
et de valeur: V(t) = 220 sin ω t. La charge est constituée par une force contre électromotrice E
= 100V en série avec une résistance R = 1 Ω.
1. Ponts à 4 diodes
Sur la figure 1, nous avons représenté un pont redresseur à diodes débitant dans une charge R-
E.
1. Tracer l'oscillogramme de la tension uc(θ) et du courant ic(θ) dans la charge puis préciser
les valeurs maximales de ces grandeurs Ucmax et Icmax.
2. Calculer les angles θ1 et θ2 pour lesquels les diodes (D1-D4) commutent dans l'intervalle ( 0
< θ1 < θ2 < π). Justifier votre réponse.
3. Calculer la valeur moyenne du courant Icmoy.
2. Pont mixte
On remplace le pont à 4 diodes par un pont mixte représenté sur la figure 2. α est l'angle de
retard à l'amorçage des thyristors compter au passage par zéro de la tension du réseau.
1. Lorsque α < θ1 la conduction peut-elle avoir lieu si la commande délivre une impulsion
unique par demi-période du réseau (0° à 180°) ? Justifier votre réponse.
A quelle condition, et pour quel angle α l'amorçage pourrait-il avoir lieu ?
2. Lorsque α > θ2 la conduction peut-elle avoir lieu ? Justifier votre réponse.
3. Lorsque α = 60° représenter les formes d'ondes de la tension uc(θ) et du courant ic(θ) dans la
charge.
Exercice 6
Suite à une erreur de câblage, on a monté une diode à la place du thyristor T’3 dans un
montage redresseur triphasé double alternance (Fig.1). le montage alimente une charge qui se
compose d’une résistance de R=2Ωet d’une inductance de L=100 mH.
L’angle de retard à l’amorçage est réglé à 45 degrés. On considère que le courant dans la
charge n’a pas d’ondulation et que le montage fonctionne toujours en conduction continue. La
tension phase-neutre maximale du réseau a une amplitude de 170 V.

1. Tracer la forme des tensions VAN(t) VBN(t) et VAB(t) sur (au moins) une période entière
du réseau d’alimentation et préciser les différents éléments en conduction.
2. Tracer la forme de la tension aux bornes du thyristor T3 VAKT3(t) et le courant
d’alimentation qui circule dans la phase 3; Iph3(t)
3. Calculer la valeur de la tension moyenne aux bornes de la charge dans ces conditions de
fonctionnement
4. Calculer la puissance (active) consommée par la charge dans ces conditions de
fonctionnement.
5. Calculer le courant efficace qui circule sur la phase 3.
6. Le montage peut-il fonctionner sans risque pour différentes valeurs d’angle de retard à
l’amorçage (justifier votre réponse)
7. Expliquer le rôle de l’inductance dans la charge. Que se passe-t-il si on décide d’augmenter
sa valeur?

Vous aimerez peut-être aussi