Vous êtes sur la page 1sur 2

Candidats «UNL & Indépendants»

s t r u i s o n s l e l y c é e
Con
de demain ! www.unl-fr.org | www.elus-lyceens.fr

Cher(e) élue lycéen(ne),


Nous avons fait le choix de nous porter sommes les premières victimes. Les suppressions
candidats, avec le soutien de l’UNL, au Conseil massives de postes d’enseignants cumulées à une
Supérieur de l’Education (CSE). Cette instance, échelon formation au rabais impactent directement nos
majeur de la Démocratie Lycéenne, est fondamentale. conditions d’études. Les élus « UNL & indépendants
Ces deux dernières années, les trois élus «UNL » ont donc longuement bataillé pour que la première
& indépendants» ont toujours pris position pour version de cette loi soit réécrite.
Agrafe moi !

défendre les intérêts des lycéens.


Notre candidature s’inscrit donc dans la
En matière de démocratie lycéenne tout continuité de ce bilan. Ensemble, nous porterons
d’abord, ou nos élus ont notamment obtenu le plus fort la voix des lycéens, et nous engageons
renouvellement annuel des CVL, et leur élection au fermement pour la défense de nos droits et le
suffrage universel intégral, ainsi que des avancée en renforcement de la Démocratie lycéenne.
terme de formation et de droits des élus.
Voter pour chacune des trois listes «UNL &
Notre engagement pour un budget indépendants», c’est la garantie de voir appliquer un
décent de l’Éducation Nationale, en s’opposant projet cohérent d’un système éducatif alternatif et
systématiquement aux suppressions de postes. ambitieux, répondant aux attentes de lycéens.
Nous avions d’ailleurs voté et appelé à voter contre la
réforme du lycée, car nous pensions déjà à l’époque Pour découvrir l’intégralité du projet des
qu’on ne peut réformer le lycée sans y investir candidats «UNL & indépendants», il suffit d’agrafer nos
massivement. trois professions de foi dans l’ordre des pages.

Ou encore en combattant la réforme des Félicitations pour ton élection, bon courage pour
enseignants, véritable carnage pédagogique dont nous l’exercice de ton mandat, et bonne lecture !

ntation du
Titulaire « Exiger l’augme
Maeva BOUDA budget de l’éduc
ation ! »
1ère L
Académie de Clermont 1 èr Supp l é a n t
Ferrand
Agrafe moi !

Julien BARTHE
« Garantir une éc
ole gratuite Tale Pro
pour tous ! » Académie de
Toulouse
2 ème Suppléant
Quentin DELORME R e v e n d iq u e r u n e véritable
«
1ère année Prépa a ti o n d e s e n s e ignants ! »
form
Académie de Paris

Projet CSE, mode d’emploi


Issus de trois listes représentatives de la diversité Pour découvrir l’intégralité de notre projet pour le CSE,
Page 3

lycéenne, les candidats «UNL & indépendants» il te suffit d’agrafer les trois professions de foi
défendent tous un projet global. Nos élus auront dans l’ordre des pages indiqué dans le coin en
à coeur de défendre ce projet global, tout en bas à droite de chaque recto.
privilégiant chacun une partie de ce projet.
Engagement no 1 : Exiger l’augmentation du budget de l’éducation !
Le service public d’Education subit depuis de nombreuses Nous proposons :
années l’assaut de coupes budgétaires drastiques à
chaque rentrée scolaire ! > La fin des suppressions de postes ! A 35,
voire 40 par classe, nous ne pouvons étudier dans de
Il est impensable de se vanter d’une part de vouloir bonnes conditions. Nous exigeons donc un plan
améliorer l’Education et les conditions d’études par de recrutement d’enseignants, de CPE et de
des réformes, et d’autre part, de réduire les moyens surveillants pour assurer des études de qualité !
budgétaires et humains qui empêchent la réussite de
tous.
Ces diminutions de moyens affectent aujourd’hui
> Réinvestir dans la formation
enseignants, en revenant sur la réforme des IUFM,
des

tant le nombre d’encadrants que leur formation


ainsi que le budget dévolu à la vie lycéenne.
> La mise en place de fonds dédiés aux
instances de la vie lycéenne, pour permettre l’essor
des initiatives lycéennes.

Engagement no 2 : Garantir une école gratuite pour tous !

Force est de constater que l’Ecole « Gratuite, laïque et revalorisation des bourses pour donner à chacun les
obligatoire » … N’est aujourd’hui pas gratuite ! Le coût moyens de réussir ses études sans avoir à se salarier, et
global de la scolarité (matériel, manuels, etc.) reste pour casser tout phénomène de reproduction sociale.

>
encore à la charge de nos familles et beaucoup
se retrouvent démunies, surtout compte tenu de La gratuité de tous les frais touchant à notre
l’augmentation du prix de la rentrée. L’état quant à lui se scolarité. L’UNL a déjà obtenu de la part de certaines
décharge de son rôle éducatif sur les régions mais sans régions la gratuité des manuels scolaires. Nous voulons
leur en donner les moyens. que ces mesures soient étendues à tout le territoire.

Nous proposons : > La gratuité des trousseaux dans les filières


> L’augmentation des aides sociales et la pro !

Engagement no 3 : Pass culture, Pass Santé, Pass Transport !


Le lycée n’est pas une entité isolée du reste de notre pouvoir y aller, aussi, pour diminuer les inégalités entre
vie. Le lycée d’aujourd’hui favorise la reproduction les personnes habitant en ville et celles en périphérie,
sociale, c’est à dire la continuité des inégalités au sein nous voulons un Pass transport, c’est-à-dire des
de la société. prix diminués pour tous les lycéens, sur tout le
Suivant les moyens de leur famille, tous les jeunes ne territoire.

>
peuvent bénéficier d’un même accès à la culture, mais
aussi à la santé ou aux transports. Enfin, les familles doivent malheureusement
parfois choisir entre manger, payer le loyer, et se soigner.
Les lycéens ont de plus besoin d’une attention particulière
>
Nous proposons :
La mise en place d’un pass culture pour tous en termes d’information, de contraception etc. Nous
les lycéens, qui garantisse un accès à la littérature, la demandons un 3e Pass au triptyque, le Pass Santé ! Il
musique, le théâtre, etc. garantirait un accès facilité à la contraception et à

>
des visites médicales préventives.
Pour accéder à la culture, il faut bien entendu

Contre la violence au lycée, favoriser


Revaloriser les filières pro ! le dialogue.
Les filières pro sont encore trop souvent considérées comme La politique répressive du gouvernement a montré son
une voie de « garage » pour les élèves en difficulté ! Les inefficacité face aux phénomènes de violence au lycée.
conditions de travail des lycéens du professionnel ont été Pour de vrais espaces de dialogue, nous demandons
aggravées par la réforme du Bac Pro qui prévoit les mêmes plus de postes de CPE et de surveillants dans les
programmes avec un an d’étude en moins. Se rajoute les lycées. Mais nous souhaitons également l’implication
périodes de stages non cadrées et non rémunérées. Il faut des élus des CVL dans les politiques de prévention et
donc rapidement agir pour la voie professionnelle pour une de médiation de la violence.
formation de qualité, en revenant sur la réforme en 3 ans
et en cadrant les stages !
www.elus-lyceens.fr : LE site des élus lycéens !