Vous êtes sur la page 1sur 8

TABLE DE MATIERES

I. INTRODUCTION.............................................................................................................................2
I.1. Etat de la question.............................................................................................................................2
I.2. Problématique...................................................................................................................................3
I.3. Hypothèse..........................................................................................................................................4
I.4. Objectifs du travail............................................................................................................................5
I.5. Justification de choix du sujet...........................................................................................................6
I.6. Méthodes et techniques.....................................................................................................................7
I.7. Délimitation spatiale.........................................................................................................................7
I.8. Difficultés rencontrées......................................................................................................................7
I.9. Subdivision du travail........................................................................................................................8
CHAPITRE PREMIER : LES CONSIDERATIONS GENERALES....................................................9
1.1. Introduction...............................................................................................................................9
1.2. Notion de berge d’un cours d’eau.............................................................................................9
I.3. NOTIONS D’INONDATION.........................................................................................................11
I.4. LES OUVRAGES DE SOUTENEMENTS.....................................................................................12
I.4.1. Définition des murs de soutènement.....................................................................................12
I.4.2. Différents types d’ouvrages de soutènement........................................................................13
I.4.2.1. La poussée est reprise par le poids de l'ouvrage de soutènement....................................14
1.4.2.2 La poussée repris par l'encastrement.................................................................................16
1.4.2.3. La poussée est reprise par des ancrages............................................................................17
I.5. LES OUVRAGES PORTUAIRES..................................................................................................18
I.5.1. Définition................................................................................................................................18
I.5.2. Type de ports..........................................................................................................................18
I.5.3. Le rôle des ports.....................................................................................................................20
I.5.4. Principaux types d’ouvrages maritimes...............................................................................20
I.6. Situation du site.............................................................................................................................21
I.6.1. Situation géographique et administrative.............................................................................21
I.6.2. Hydrographie et végétation du site.......................................................................................21
I.6.3. La topographie du site...........................................................................................................21
I.6.4. Le climat, sol et sous – sol......................................................................................................21
Chapitre 2 : LES RIDEAUX PALPLANCHES METALLIQUES........................................................22
2.1. Introduction.............................................................................................................................22
2.2. Définition..................................................................................................................................22
2.3. Types de palplanches....................................................................................................................23
2.3.1. Les palplanches en bois.........................................................................................................23
2.3.2. Les palplanches en béton armé.............................................................................................25
2.3.3. Palplanches métalliques :......................................................................................................26
2.3.4. Palplanches PVC....................................................................................................................31
2.3.5. Les Palplanches en fibre........................................................................................................32
2.3. Les rideaux de palplanches.....................................................................................................37
2.3.1. Les rideaux mixtes tubes ou caisson...............................................................................37
2.3.2. Les rideaux mixtes HZ/AZ....................................................................................................37
2.4. Système de raccord..................................................................................................................39
2.5.1. Battage....................................................................................................................................42
2.5.2. Vibrage...................................................................................................................................45
2.5.3. Presse hydraulique ou verinage............................................................................................46
2.6. Corrosion des palplanches......................................................................................................47
a. Le milieu corrosif.....................................................................................................................47
b. La perte d’épaisseur................................................................................................................48
Conclusion.............................................................................................................................................48
Chapitre Troisième : DIMENSIONNEMENT DU RIDEAU DE LA PALPLANCHE......................50
3.1. Introduction....................................................................................................................................50
3.2. La reconnaissance du site...............................................................................................................50
3.2.1. Les essais in – situ..................................................................................................................51
3.2.2. Les Essais au laboratoire.......................................................................................................51
3.2.3. Les données Géologique et topographique du site...............................................................54
3.3. Predimensionnement des Palplanches.............................................................................................55
3.3.1. Hypothèse de calculs..............................................................................................................55
3.3.2. Données de sol de fondation..................................................................................................56

I. INTRODUCTION

I.1. Etat de la question


Une ville ou un village situé à côté d’un cours d’eau est une ressource
nécessaire pour son développement mais elle présente des nombreux avantages et
inconvénients si elle n’est pas protégée causant d’innombrable problème. La cité
d’Isangi se situe au croisement du fleuve Congo et son affluent la rivière Lomami avec
une basse altitude1 ; Elle présente une topographie telle qu’à chaque montée des eaux,
la cité est exposée aux inondations causant des dégâts énormes ; les latrines,
cimetières, puits, sources d’eau potable et poubelles sont sous les eaux ; des maisons
sont totalement emportées avec tous leurs biens, ce qui fait que la population n’a plus
un seul endroit pour pouvoir s’abriter, des familles dorment à la belle étoile ; les
sources d’eau et puits débordés sont pollués et deviennent impures avec les eaux
des rivières exposant la population aux maladies d’origine hydrique (diarrhée
simple, choléra, fièvre typhoïde)2 ; Les routes sous les eaux rendant difficile le
trafic et la majorités des maisons en pisés sont détruites. Ces inondations
occasionnent de fois les déplacements d’environ 4.000 à 5.000 ménages 3 ; ajouter à
cela le phénomène d’érosion des berges du fleuve et de la rivière Lomami où certaines
maisons qui se retrouvaient à 100,00m du bord du fleuve il y a 20 ans passés, les
façades principales sont emportées par les érosions, le large du fleuve et de la rivière
devient de plus en plus inquiétante (environs 3,00 km).

I.2. Problématique

Le développement d’une contrée est basé sur les normes urbanistiques de


lotissement et les ouvrages de génie civil à mettre en place ; surtout celle se trouvant
au bord de rivière subissant de catastrophes naturelles dues aux débordement des eaux.

Aujourd’hui, il existe une multitude d’ouvrages de soutènement, utilisés


selon les Contraintes et les besoins du chantier tels que les parois moulées, les murs

1
Carte topographie de la cité d’Isangi par Google Mapper
2
Circonstances et causes des épidémies d'origine hydrique Daniel G. Bolduc et Marie Chagnon Ed. Beauport
Mai 1995 page 15
3
RAPPORT DE LA CARITAS CONGO DIOCESE D’ISANGI par JOANA EBOLA en Janvier 2019
poids ou cantilever, les parois parisiennes et berlinoises ou les palplanches. Nous
avons choisi d’axer cette étude scientifique sur les rideaux de palplanches qui se
distinguent des autres méthodes par leurs propriétés d’étanchéité. De plus, les
palplanches, retenant la poussée des terres, peuvent aussi servir de coffrage perdu ou
constituer un ouvrage définitif comme une digue. La diversité des palplanches, aussi
bien dans leurs matériaux, leurs formes, ou leurs modes de pose, offre des solutions
aux entreprises en termes de rentabilité et de délais de construction. Néanmoins, ce
sont les contraintes des sites concernés qui déterminent les modalités de mise en œuvre
de ces rideaux étanches.

Considérant l’état de la question, nous avons voulu mener une étude afin
de permettre le développement de cette cité pour son bon épanouissement car le
développement urbain des villes dans le monde entier et la diminution progressive des
espaces de travaux, due en particulier aux aménagements urbains ont mené les
ingénieurs des derniers siècles à développer des méthodes de soutènement. Ces
méthodes de soutènement remplacent aisément les fouilles talutées en offrant un
avantage majeur, une emprise de travaux réduite au minimum.

La stabilisation des massifs de sol se fait généralement, soit par la


construction d'un ouvrage de soutènement, ce procédé rentre dans le domaine de la
structure, soit par l'ajout d'éléments de renforcement au sol en place, ce procédé
appartient au domaine de la géotechnique.

Ce mémoire concerne le dimensionnement d’un ouvrage de soutènement


en palplanche métallique, cas de la protection de berge d’un village au bord du fleuve ;
il concerne la solution en génie civil car il existe d’autre pour protéger les berges, entre
autre le génie végétal.

Pour arriver à protéger les berges contre les risques d’inondations à


chaque crue et les problèmes d’érosions de sol due aux vagues des eaux et à la
résistance du sol, nous avançons les questions ci – après pour une bonne orientation de
notre étude :
- Est – il possible de mener une étude d’un ouvrage de soutènement au
bord d’une berge ?
- Comment cette population doit vivre avec aisance dans toutes les
périodes au bord de l’eau ?
- Est – il possible d’aménager un ouvrage au bord du fleuve qui
jouerait en même temps le rôle de soutènement et d’amarrage de
bateau ?
- Est – il possible de consolider le sol d’assise de l’ouvrage ?

Telles sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre à la


suite de cette étude.

I.3. Hypothèse

En rapport avec la problématique et les questions ci – hauts, nous


avançons les hypothèses suivantes :

- Il serait possible de mener une étude d’un ouvrage de soutènement au


bord d’une berge car les éboulements que le sol subit aurait pour
causes :
 Le glissement de terrain (le sol exposé à l’eau) ;
 La forte pression exercée par l’eau aux parois de la berge ;
 La faible résistance du sol suite au contact avec l’eau ;
 La faible topographie du terrain naturel ;
- L’analyse fait sur les données topographiques est que, la cité est
située dans une zone de faible altitude surtout la partie affluent et cela
fera que la population soit victime des inondations aux périodes de
grandes crues, ce pourquoi il faut un ouvrage à la fois soutènement et
à la fois protection contre les inondations.
- Il est possible d’aménager un ouvrage au bord du fleuve qui jouerait
en même temps le rôle de soutènement et d’amarrage de bateau car le
positionnement de la cité d’Isangi au centre de ce territoire permettra
un développement et l’accostage de bateau aura un impact positif
pour le développement ;
- La consolidation et la stabilisation de la berge doit passer par la
construction d’un ouvrage en palplanche métallique pour augmenter
la résistance du sol d’assise de l’ouvrage 

I.4. Objectifs du travail

L’objectif essentiel de ce travail est de traiter les différents aspects


techniques de protection d’une berge d’un cours d’eau, cette protection concerne les
berges de la cité d’Isangi qui consistera à la réalisation d’un mur de soutènement en
palplanche sur une longueur d’au moins 3,5Km sur une largeur de 20, à une
profondeur de 8,00m (à étudier), l’achèvement de cette étude permettra à la cité
d’élargir l’air et de garantir celui –ci contre tous débordement des eaux pendant les
grandes crues.

Afin d’atteindre notre objectif essentiel, nous sommes censés de passer


par la méthodologie d’approche suivante et ceci par :

- Définir les concepts de base et ;


- Ensuite, la collecte des données de base du terrain et le laboratoire
concernant le projet d’étude ;
- Après, dimensionnement de l’ouvrage proprement dit ;
- Enfin, évaluer les impacts du projet sur l’environnement et la société.

I.5. Justification de choix du sujet

Ce qui nous a poussés pour le choix de ce sujet, et qu’après avoir


constaté les dégâts causés par les éboulements de terre aux berge de la cité et les
inondations à chaque grande crue ; c’est pour cette raison nous nous sommes lancé
dans cette étude pour résoudre ces problèmes afin que les populations de la cité
d’Isangi vivent dans un milieu où les berges sont stables et les inondations ne ravage
pas les habitants dans toutes montée des eaux au fleuve.
Ce travail est très important dans la science et surtout dans le domaine de
génie civil en faisant appel aux notions de la géotechnique, l’hydraulique,
l’aménagement des cours d’eaux ainsi qu’aux technique de construction métalliques ;
et il sera un grand élément de référence pour les chercheurs intéressés dans le domaine
d’ingénierie civil ou de géotechnique.

Le présent mémoire est un soulagement et une fois réalisé, permettra à la


population riveraine d’avoir les ouvrages de protection de berge contre les inondations
en cas de crue, les éboulements et l’accostage des bateaux de manière ordonnées.

I.6. Méthodes et techniques

Les méthodes et techniques utilisées dans le présent mémoire, nous


avons procédé par :

- Technique d’interview ;
- Technique documentaire ;
- Technique web graphique.

I.7. Délimitation spatiale

Nous délimitons le présent travail par le dimensionnement d’un ouvrage


de soutènement en palplanche métallique de la cité d’Isangi long de 3,00 Km, au Pk
125,00 Km route Yangambi dans la Province de la Tshopo en République
Démocratique du Congo.

I.8. Difficultés rencontrées

L’élaboration du présent travail se confronte devant une difficulté


majeure de manque criante de laboratoire de géotechnique qui devait nous faciliter de
connaitre les caractéristiques physiques et mécaniques de sol en place par prélèvement
des échantillons du sol et sondage in – situ.

Nous avons surmonté cette dernière par les visites in – situ, l’utilisation des données
topographiques et géologiques du site en étude4.

4
RAPPORT DE VISITE DU SITE DU 30 JANV 2020, LA CARTE GEOLOGIQUE ET TOPOGRAPHIQUE DU SITE
I.9. Subdivision du travail

Hormis l’introduction et la conclusion, nous subdivisons ce travail en


quatre chapitres qui sont :

Les considérations générales ;


Etudes sur les rideaux de palplanches
Dimensionnement du rideau de la palplanche ;
Etudes économique, impacts environnementaux et sociétal du
projet.

Évaluer