Vous êtes sur la page 1sur 7

La structure basique de la phrase simple est : Sujet – verbe –complément

Sujet verbe complément d’objet


direct (COD)

Le garçon mange une pomme.

Sujet verbe complément d’objet


indirect (COI)

Le garçon parle à sa mère.

On peut ajouter d’autres éléments :

Sujet Complémen verbe COD COI CC :


t de nom complément
circonstancie
l

Le de français donne un devoir aux élèves chaque


professeur semaine

On peut aussi écrire :

Chaque semaine, le professeur de français donne un devoir aux élèves.

Si on utilise une phrase négative :


 

Sujet Complément ne verbe pas COD COI CC :


de nom complément
circonstanciel

Le de français ne donne pas de aux chaque


professeur élèves semaine.
devoir

Si on utilise une phrase au passé :

Sujet Complémen Auxiliair Particip COD COI CC


t e e

de nom   passé

Le de français a donné un aux hier


professeur devoir élèves .

Si on utilise une phrase négative au passé, l’ordre ne change pas (la négation se met avant et après le verbe
être ou avoir):

Sujet Complément ne Auxi pas Particip COD COI CC


- e
de nom
liaire passé

Le de français n’ a pas donné de aux hier.


professeur
devoi élèves
r

 
 Le sujet, comme l’objet, peut être plus long :
 

Le professeur

Le vieux professeur

Le vieux professeur chauve

Le vieux professeur chauve qui porte des lunettes

Le vieux professeur chauve qui porte des lunettes rondes

Le vieux professeur chauve qui porte des lunettes rondes et qui vient à l’école à vélo

Un devoir

Un devoir de trois pages

Un devoir très difficile

Un devoir qui comptera dans la note finale

 Le sujet comme l’objet peuvent être remplacés par des pronoms :


 

Pour le sujet : je / tu / il / elle /nous / vous / ils / elles /

Pour l’objet :

1. 2. 3. 4. 5.
Compléments
Compléments Compléments Complément Complément
d’objet direct
personnels d’objet d’objet d’objet
directs et indirect indirect de indirect lié à
indirects lieu ”de”
Me Le Lui Y En

Te La Leur

Nous Les

Vous

Quand on utilise deux pronoms dans la même phrase, ils sont toujours dans cet ordre.

Quand dans une phrase on utilise des pronoms, la struture de la phrase est très régulière (malgré les
apparences) :

Phrase au présent :

CC Sujet ne 1° 2° verbe Pas COD COI


pronom pronom ou
COI

Maintenan il       achète   un à
t livre Pierr
e

Maintenan il n’     achète pas *de à


t livre Pierr
e

Maintenan il ne lui en achète pas    


t

                 

 
Maintenan il       parle   à  
t Pierrre

Maintenan il ne     parle pas à  


t Pierre

Maintenan il ne lui   parle pas    


t

Phrase au passé :

CC Suje n 1° 2° auxiliair Pa Particip COD COI


t e prono prono e s e passé ou
m m COI

Hie il       a   donné un à
r livre Pierr
     
e
 

Hie il   lui   a   donné un  


r livre

Hie il   lui en a   donné    


r un

Hie il ne lui   a pas donné *de  


r livre
Hie il ne lui en a pas donné    
r

                   

Hie il       a   parlé à  
r Pierrr
e

Hie il n'     a pas parlé à  


r Pierrr
e

Hie il ne   lui a pas parlé    


r

Le CC est en général au début ou à la fin.

Le sujet est toujours à la même place (dans la phrase affirmative, pas dans la phrase interrogative).

La première partie de la négation (ne) est aussi à la même place.

Le ou les pronoms également, le verbe ou l’auxiliaire aussi ainsi que la deuxième partie de la négation, le
participe passé et le COD ou COI.

Remarque :

Une phrase peut aussi être constituée d’un seul mot :

-       Parle !

-       Oui !

-       Maintenant.

Pour faire une phrase complexe (qui contient plus d'un verbe), on a plusieurs solutions :
 

 On relie deux phrases simples par ”et”, ”ou”, ”mais”, ”donc”, ”or”, ”ni”, ”car”.
 

Il n’a pas donné de livre à Pierre et il ne l’a pas appelé.

Il n’a pas donné de livre à Pierre car il a oublié.

 On utilise un pronom relatif.


 

L’homme qui est venu n’a pas pu réparer la chaudière.

 On utilise des conjonctions.


 

Comme il fait froid, je ne sors pas.

L’homme qui est venu n’a pas pu réparer la chaudière parce qu’il n’avait pas les pièces nécessaires.

L’homme qui est venu n’a pas pu la réparer car il ne les avait pas.

Pour chaque proposition (L’homme qui est venu n’a pas pu réparer la chaudière etparce qu’il n’avait pas les
pièces nécessaires.), les règles de la structure de la phrase restent les mêmes (aussi quand on utilise des
pronoms).