Vous êtes sur la page 1sur 16

2006

1 Bâtiment social
2 Bâtiment d'activités
3 Equipement de loisirs
4 Bâtiment sportif
5 Grand équipement
6 Bâtiment universitaire
Le bois,
matériau éternel !
Les décideurs et les prescripteurs qui éprouvent une affinité pour le matériau bois
trouveront dans cette publication six projets, de nature différente, qui démontrent
sa modernité architecturale. Utilisé couramment en Europe du Nord,
le bois pénétre insensiblement la culture architecturale de notre pays.
Cependant en France, nous consommons à peine 0,20 m3 de bois par habitant,
contre plus de 1m3 en Finlande. Finnforest, société du groupe finlandais Metsäliitto,
est imprégnée de cette culture et travaille à son développement.
A l’écoute de ses clients partenaires et de ses interlocuteurs du secteur du bâtiment,
le département bois construction de Finnforest offre des produits, des composants
et des principes constructifs innovants et très performants. Les préoccupations grandissantes
de protection environnementale et d’économie d’énergie demandent des techniques
constructives plus évoluées que celles que nous utilisons couramment aujourd’hui.
Kerto, Thermowood, Leno, le collage structurel sont autant de solutions qui permettent
une utilisation plus économique et plus esthétique du matériau bois.
Les performances du bois liées à ses propriétés uniques et les technologies des nouveaux
composants à base de bois apportent les réponses concrètes aux attentes des prescripteurs.
La nouvelle offre de produits et composants bois de Finnforest participe activement
à cette évolution.
Lorsque la création architecturale s’unit aux ressources de l’ingénierie, le bois démontre
toutes ses potentialités. Les six projets contraignants aux plans techniques, financiers
ou simplement des délais ont entraîné une conception et une réalisation rigoureuse.
Les maîtres d’ouvrage sont naturellement sensibles aux économies globales
et les programmes bois s’inscrivent parfaitement dans cette logique.
Les bons résultats obtenus sont inhérents à la grande souplesse d’adaptation du bois
qui se conjugue aisément aux autres matériaux sans exclusive : béton, métal, PVC, verre…
Souhaitons que notre contribution aux innovations constructives du matériau bois
soit source de création architecturale lumineuse.

Par quoi cet arbre était une sorte d’esprit


Le plus haut de l’esprit ne vit que de croissance
Paul Valéry - Dialogue de l’arbre

2
Sommaire
11 Bâtiment social p. 4

22 Bâtiment d'activités p. 6

33 Equipement de loisirs p. 8

44 Bâtiment sportif p. 10

55 Grand équipement p. 12

66 Bâtiment universitaire p. 14

3
Bâtiment social

La saillie de la charpente en Kerto forme un écran protecteur pour les chambres.

Maison d’accueil spécialisée


La "MAS" de Bayeux accueille 15 adultes polyhandicapés et 16 adultes autistes. Conçu de plain-
pied, l’ensemble du projet en ossature bois est coiffé d’une charpente en Kerto, constituée de
poutres, de pannes, et de chevrons.

Le "projet de vie" constitue le véritable enjeu du program-


me de cette maison d’accueil spécialisé. Les résidants
passeront leur vie avec comme unique horizon, l’espace
intérieur du bâtiment. Cet ouvrage concilie
l’humanisation et les exigences fonctionnelles. Le bois
et le Kerto répondent à la fois techniquement et esthé-
tiquement aux besoins et aux attentes de ce lieu mé-
dicalisé.

Les deux bâtiments font partie d’un ensemble de construc-


tions isolées reliées par une voie intérieure distribuant
les différents accès. L’entrée de chaque bâtiment donne
sur cette voie et sert d’arrivée aux utilisateurs et au
personnel du service. Ces deux extensions sont reliées
aux existants par deux coursives couvertes aboutis-
sant à la sortie du couloir. Elles permettent ainsi des
déplacements à l’abri vers les lieux de vie commune
sans passer à travers ces derniers. Les façades princi-
pales donnent sur la plaine intérieure ouverte au sud.
Les lames de Kerto en redent captent la lumière du nord. Les façades nord sont tournées sur la voie et présentent

4
une façade de services. Pour des raisons construc- plâtre de 13 et 15 mm, qui enserre une isolation
tives et d’usages, ensoleillement, et fonctionnalité, acoustique sur l’intérieur et une isolation ther-
l’architecte a dégagé un véritable jardin clos donnant mique sur l’extérieur. La charpente en Kerto coiffe
la possibilité aux handicapés de pouvoir sortir les bâtiments et assure leur contreventement. Elle
dans une surveillance établie. s’exprime dans les chambres par la présence des
pannes-chevrons qui supportent le complexe de
L’univers des résidences, associé aux bâtiments couverture. Dans les circulations les poutres
actuels, traite de la maison avec sa partie "jour" trapézoïdales rythment l’espace déchiré par la
et sa partie "nuit" dans une symbolique d’une lumière en verrière nord. La couverture est en bac
architecture de toiture "tapie" au sol et ouverte en acier thermolaqué ton naturel.
son cœur pour bénéficier d’une lumière du nord.
Ses prolongements s’ouvrent sur un jardin clos ou
sur des jardinets au soleil. Cette architecture sert à
préserver le monde intérieur de la maison d’accueil.
Les chambres sont distribuées de part et d’autre
d’une galerie déchirée en son toit pour laisser
passer la lumière et éclairer indirectement les
salles d’eau, lieux de moments privilégiés de la
journée.

Une charpente en Kerto


L’ensemble de la construction est une ossature bois,
habillée d’une double épaisseur de plaques de Pose des lames en Kerto sur la circulation intérieure.

La charpente en Kerto couvre l’ensemble des nouveaux bâtiments, les façades sont habillées d’un bardage en mélèze.

Lieu : Bayeux - Calvados


Maîtrise d’ouvrage : Centre Hospitalier de Bayeux
Maîtrise d’œuvre : Fabienne Bulle - Architecte
Définition du programme :
Une maison constituée de deux entités.
Extension d’un existant
Type de travaux : Construction - Extension
Surface : 930 m2
Consultation : appel d’offres restreint - mai 2001
Permis de construire : mars 2002
Début des travaux : juin 2003
Fin des travaux : octobre 2004
Coût total : 1 480 000 € TTC
Montant du lot bois : 590 000 € TTC
Partenaire Finnforest : CPL Bois - Bayeux - Calvados
Produits Finnforest : Kerto en charpente
Crédit photo : D. Eskenazy et Cabinet F. Bulle
Larges ouvertures sur le couloir de liaison.

5
Bâtiment d'activités

Un niveau unique de 1 000 m2 accueille les services du siège de Finnforest France.

Bureaux de Finnforest France


La conception architecturale et la construction de type HQE des bureaux de Finnforest France
correspondent de manière cohérente aux objectifs écologiques et aux préoccupations environ-
nementales poursuivis par le groupe Metsäliitto.

Campé à l’entrée de la plate-forme logistique, devant les


entrepôts, le bâtiment, d'une surface de 1 000 m2 sur un niveau
unique, est composé de trois zones distinctes à l’architecture
sobre et fonctionnelle, pour des espaces personnalisés : com-
mercial, accueil et administratif. Le bâtiment est modulable
et évolutif, grâce à une structure bois tramée offrant de grands
espaces libres.

Un bâtiment économe et confortable


Les façades, en bois chauffé haute-température Finnforest
Thermowood, sont rythmées par un jeu irrégulier
d'ouvertures unifiées par des lisses horizontales continues
sur la
périphérie complète du bâtiment. Un décalage discret du
bas de la façade crée la sensation d'un bâtiment qui effleure
le terrain, afin de minimaliser l'impact.
La recherche de réduction des dépenses énergétiques et
l'apport maximum de lumière naturelle, a conduit le maître
d’œuvre à organiser en alternance de grandes percées
lumineuses (espaces "vides") avec des bandes de bureaux
De grandes percées lumineuses inondent les espaces de travail. (espaces pleins). Les circulations dans le bâtiment sont

6
animées par des successions
d'échappées visuelles qui
s'ouvrent complètement sur son envi-
ronnement. Elles se développent autour
du hall d’accueil, d’un côté la partie
administrative et de l’autre la partie com-
merciale.
Au niveau de la toiture de grandes
ouvertures, type redents, orientées au sud,
captent le soleil d'hiver et des dépassées
de toiture protégent du soleil d'été. Ces
ouvertures offrent, en été, une ventilation
naturelle des locaux évitant ainsi
l'installation d'un système de climati-
sation.
Une attention toute particulière a été
apportée au traitement acoustique des
espaces. Les déplacements dans le bâti-
ment sont rythmés par une alternance
d'espaces aux sonorités feutrées pour les
bureaux et d'espaces aux volumes plus
généreux amplifiant les sons tout en leur
donnant une sonorité sèche grâce aux
plafonds en lame de bois travaillant
comme des pièges à son. Le hall d’accueil
assure la liaison entre les différents
services : commercial, technique, administratif et di-
rection.

Une vitrine pour les produits Finnforest


Le principe constructif retenu par le maître d’œuvre
repose sur l’utilisation des différents composants et pro-
duits Finnforest, et montre ainsi la qualité des produits fabriquée en atelier permettant un temps de construction
Les différentes étapes de la structure bois des bureaux.
en situation. La structure a été en très grande partie pré- record de quatre mois.

Lieu : Honfleur - Calvados


Maîtrise d’ouvrage : Gastebois international
Maîtrise d’œuvre :
Agence d’architecture - Espace Gaïa - Grenoble - Isère
Définition du programme : Ensemble de bureaux
pour le siège de Finnforest France
Type de travaux : neuf
Surface : 1 000 m2
Consultation : février 2005
Début des travaux : septembre 2005
Fin des travaux : décembre 2005
Partenaire Finnforest :
Cruard Charpente à Simplé - Mayenne
Produits Finnforest : Kerto - Thermowood intérieur
et extérieur
Les ouvertures irrégulières rythment les façades en bois Crédit photo : Espace Gaïa – Finnforest
chauffé haute-température.

7
Equipement de loisirs

Habillées de Kerto en toiture, deux salles de restaurant réunies par un volume central surbaissé.

Restaurant du parc de Branféré


La Fondation de France, propriétaire du domaine, s’est donné pour mission pédagogique de
sensibiliser les enfants au monde végétal et animal. Le maître d’œuvre, lauréat du concours
d’aménagements pour le public, a réalisé un restaurant habillé de Kerto, s’inspirant de
l’architecture en bois existante pour abriter les animaux.

Suite à l’accroissement des visiteurs, et à la participation


des enfants à l’école d’éveil de la biodiversité, le parc
animalier de Branféré, dans le sud de la Bretagne, a créé
un restaurant. Sur près de 200 m2 ce bâtiment comprend
la cuisine et ses dépendances, les vestiaires et sanitai-
res et deux salles à manger. Implanté près de l’entrée
du parc, il s’adosse contre un bras de rivière qui sépare
les animaux des visiteurs. Un bâtiment tout de bois vêtu
parfaitement intégré dans son verdoyant environnement
prolongé par une spacieuse terrasse en bois.

Le Kerto en structure et parement


Le restaurant est constitué de deux volumes à deux
pentes liaisonnés en partie centrale par un toit mono-
pente. Le système constructif des structures latérales est
composé de huit fermes-portiques en Kerto libérant les
pignons, des pieds moisés en Kerto 51 x 400 mm, une
fourrure en Kerto de 75 x 395 mm et un tirant en acier
inox de 20 mm comme entrait. Les façades latérales en
ossature bois classique sont fixées sur les pieds des
fermes. Une laine minérale de 120 mm a été placée Des terrasses en bois prolongent les salles de restaurant.

8
Du Kerto Q couvre les pignons arrières.

La toiture et le mur extérieur du volume central surbaissé


sont revêtus entièrement de Kerto Q.

entre les montants pour assurer l’isolation du bâtiment.


Les parements intérieurs en OSB/3 de 20 mm apportent
une esthétique chaleureuse aux deux salles de restau-
Les lames de Kerto traitées classe IV sont
rant. A l’extérieur, des bacs acier sont fixés sur l’ossature
fixées sur des tasseaux pour la ventilation.
pour assurer l’étanchéité. L’habillage final des structures
se fait avec des planches en Kerto de 39 mm fixées sur
des tasseaux.
La couverture repose sur des pannes en bois massif fixées Lieu : Le Guerno - Morbihan
Maîtrise d’ouvrage : Fondation de France
sur les fermes par des étriers en acier galvanisé. Les deux
Maîtrise d’œuvre :
corps de bâtiment sont reliés entre eux par une charpente
Jean de Gastines - architecte DPLG - Paris
monopente avec des pannes reposant sur des arbalétriers Définition du programme :
en Kerto de 75 x 400 mm. Restaurant et bâtiment d’accueil du parc
En toiture, comme pour les murs, un bac acier assure Type de travaux : neuf et réhabilitation
l’étanchéité de la couverture sur lequel se fixe des pan- Surface : 750 m2
Partenaire Finnforest :
neaux Kerto Q non jointifs, traités en autoclave, classe 4,
Pigeon Bertrand SAS à St-Jean-sur-Vilaine - Ille-et-Vilaine
en 39 mm d’épaisseur. En plus de la personnalisation
Produits Finnforest : Kerto Classe IV
du projet, ce choix permet de dissimuler les gouttières. Crédit photo : J. de Gastines – Finnforest
Une parfaite intégration au milieu.

9
Bâtiment sportif

Un bardage en bois chauffé haute-température habille extérieurement l’ensemble du bâtiment.

Complexe sportif Martin Nadaud


Le complexe sportif Martin Nadaud à Saint-Pierre-des-Corps abrite deux équipements : un
gymnase municipal et un dojo dédié aux arts martiaux.
Le bâtiment est perçu principalement par sa façade est,
comme un long mur de bois - 84 m - limitant l'espace,
ce qui contribue à alléger visuellement son épaisseur
et accroît le contraste entre ses façades peu percées
et la lumière naturelle intérieure du gymnase.

Kerto, un lamibois multi fonctions


La grande longueur de cette façade est appuyée par
la répétition du rythme des panneaux revêtus de clins
qui la composent. La décision de resserrer le pas des
portiques du gymnase à 2,5 m a été prise dès le
concours. Ce choix a permis de supprimer toute struc-
ture secondaire - pannes ou lisses - entre les portiques,
les panneaux de façades préfabriqués venant s'assembler
directement sur l'extérieur des poteaux. Le Kerto contribue
à la finesse des éléments structurels et la perception
permanente du ramage de l'épicéa.

Les portiques sont réalisés en Kerto de 51 mm serrant


une âme de 75 mm ; les poteaux ont 45 cm de largeur
et les poutres seulement 1,25 m de hauteur, soit le 23e
de la portée. Les poutres sont formées de deux moi-
tiés de 14 m de long boulonnées sur le site. Leur âme Atmosphère chaleureuse des habillages bois dans le dojo.

10
supérieure crée les deux pentes de 3,5% de la pour former les lattages acoustiques qui habillent
toiture-terrasse. l'ensemble des faces intérieures et créent une ambiance
Le Kerto constitue également le plan de support sonore discrète dans ce volume de plus de 10 000 m3.
de couverture et le contreventement horizontal
du plan de toiture, sans poutre au vent complémen- Réel matériau de structure et de vêture intérieure, le
taire. Il assure aussi le contreventement des longs Kerto confère une forte homogénéité à l'espace du gym-
pans en bloquant des ensembles de deux travées nase, approfondi visuellement par la perspective des
à plusieurs reprises. portiques répétés. Cet ensemble est permis par les
compétences de résistance au feu M1 et de stabilité
La construction constitue ainsi autant une ossa- 1/2 heure du lamibois obligatoires pour l'E.R.P.
ture bois au pas de 2,5 m qu'une charpente, ce
qui a permis d'évider régulièrement les plans de + de 1 500 m2 de Thermowood
toiture et de façade. En toiture, neuf lanterneaux de Les façades sont réalisées en Thermowood, pin rouge
9 m de long, protégés linéairement au sud par des chauffé haute-température, et déclinent deux mises en
brise-soleils en tôle inox cintrée et perforée, appor- œuvre : le dojo plus petit est habillé de clins de 21 mm
tent une lumière zénithale régulièrement répartie. avec recouvrement, rythmés par des joncs lasurés en
Vue de l'intérieur, la sous-face du toit forme un jeu rouge, alors que les panneaux du gymnase sont revêtus
de pleins et vides de structure. Les façades sont sou- de planches brutes de 25 mm par 150 posées à l'amé-
lignées par des baies filantes : à 1,30 m de haut côté ricaine qui accroissent le relief de la vêture. Afin de
est et 2,20 m côté ouest, ce qui offre au gymnase prévenir le grisaillement différentiel selon les exposi-
le dégagement continu sur un jardin latéral planté tions, le bardage a reçu l'application d'un saturateur
de bambous. qui a atténué le ton chaud du pin rouge chauffé haute-
Le Kerto a été aussi utilisé en épaisseur de 21 mm température.

Isolation thermique (laine de verre de 100 mm) et isolation


acoustique (laine de verre de 28 mm noir).

Les baies filantes en partie basse s’ouvrent sur un jardin planté de bambous.

Lieu : Saint-Pierre-des-Corps - Indre-et-Loire


Maîtrise d’ouvrage : Ville de Saint Pierre des Corps
Communauté d’agglomérations Tour(s) plus
Maîtrise d’œuvre :
François Bouvard - Architecte DESA - Blois - Loir-et-Cher
Définition du programme : Gymnase et dojo public
réunis sous une seule structure
Type de travaux : neuf
Surface : 3 000 m2
Partenaire Finnforest : CMB Mauléon - Deux-Sèvres
Produits Finnforest : Kerto - Kerto M1 - Thermowood
Assemblage au faîtage des portiques, joint de continuité boulonné Crédit photo : F. Bouvard – CMB
sur les fourrures centrales en Kerto.

11
Grand équipement

Une charpente et des éléments de toiture isolants en Kerto pour un plafond d’une grande luminosité.

Centre de secours
et d’incendie de Gouzé
Qui n’a pas entendu ce lieu commun "le bois brûle !" Les soldats du feu du centre-ville de
Nantes apportent un flagrant démenti en choisissant une charpente et un support de toiture
en bois pour abriter leur matériel d’intervention.

Mal adapté aux nécessités de sa fonction, le centre de


secours n’offrait plus aux personnels les conditions opti-
males pour intervenir dans les meilleures conditions
et les délais les plus courts. Cet ensemble regroupe le
centre stratégique des secours de Nantes. Le parti
d’aménagement retenu par le cabinet d’architecture Barré
& Lambot, lauréat du concours, était de proposer sur le
site initial en centre ville, un nouveau centre de secours
fonctionnel, à la présence rassurante.

Un volume lumineux
La remise, qui se trouve au niveau de la cour de manœu-
vre, abrite l’ensemble des véhicules pour tous les types
d’intervention et même les zodiacs pour les interven- La double poutre en Kerto de 26,50 m de portée
tions sur la Loire. Porté par des poteaux béton de 600 mm est assemblée en son milieu par une platine brochée.

12
de diamètre, le comble à redents est constitué de cinq
poutres treillis de 26,50 m de portée. Chaque poutre,
d’une hauteur de trois mètres, est constituée de deux
éléments triangulés symétriques en Kerto 75 mm d’épais-
seur, assemblés à l’axe et liaisonnés par platine brochées,
puis jumelées à une seconde poutre identique. Habillées
de verre profilé, les poutres laissent entrer la lumière
naturelle qui se réverbère sur le parement en Kerto
habillant le dessous des panneaux de toiture. A
l’intérieur les deux éléments conjugués, poutres et pla-
fond, donnent à ce bâtiment technique une esthétique
lumineuse et confortable. Les sous-faces des caissons
en Kerto de couleur claire renvoient la lumière du jour
sur l’ensemble de la surface du bâtiment.

Des caissons de toiture performants


Les caissons de toiture qui coiffent la charpente ont fait
l’objet d’une Appréciation Technique d’Expérimentation
Pose d’un panneau de toiture isolant (900kg) de 8,30 m de long
(Atex n° 1360). Créée à l’initiative du CSTB, ayant fait l’objet d’une Appréciation Technique
l’Atex est une procédure rapide d’évaluation technique d’Expérimentation (Atex n° 1360).

Coupe longitudinale de la remise de l’unité technique.

formulée par un groupe d’experts pour un produit ne


faisant pas encore l’objet d’un Avis Technique. Comme
le décrit le CSTB, cette procédure est "l’antichambre"
de l’Avis Technique qui accompagne l’innovation
architecturale.

A la demande du bureau de contrôle, qui souhaitait Lieu : Nantes - Loire-Atlantique


vérifier la résistance mécanique et la tenue au feu, Maîtrise d’ouvrage :
l’expérimentation portait sur l’assemblage et la mise en Etablissement public départemental des services
d’incendie et de secours de Loire-Atlantique
place des 55 caissons. Les caissons sont constitués d’un
Maîtrise d’œuvre :
assemblage de panneaux en Kerto : Kerto Q de 0,80 m Barré & Lambot - Architectes DPLG - Nantes
de large et de 8,30 m de long, en 27 mm d’épaisseur Définition du programme : Réhabilitation du Centre
pour les faces intérieures et extérieures ; Kerto S de de secours principal de Gouzé
57 mm d’épaisseur pour les âmes. Ces dernières sont Type de travaux : neuf et restructuration
liaisonnées aux membrures par collage, la pression Surface : 5 035 m2
Partenaire Finnforest : CMB Mauléon - Deux-Sèvres
du collage étant assurée par un vissage. Une réalisation
Produits Finnforest : Kerto
qui offre toutes les garanties et qui démontre que le bois Crédit photo : P. Ruault – CMB
et la sécurité incendie se concilient parfaitement.

13
Bâtiment universitaire

Les amphithéâtres de la faculté des sciences, de droit et d’économie en habit de lumière.

Amphithéâtres
Les amphithéâtres emblématiques de l’Université de Reims souffraient d’importantes
dégradations. Kerto et Leno, deux produits phares de Finnforest, ont su répondre aux
exigences des différents acteurs de cette délicate restauration.

Bien que les amphithéâtres de la faculté des sciences,


de droit et d’économie aient forgé l’identité de
l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) "Ré-
nover ou reconstruire ?", telle était la question du Rec-
torat. Après des études technique et économique pous-
sées, il s’est avéré plus judicieux de réhabiliter les
bâtiments que de réaliser un nouveau projet.

Un projet audacieux ridé par le temps


Fin des années 60, le projet de Dubard de Gaillarbois
et Clauzier était audacieux pour cet usage. Inscrites à
l’entrée de la Faculté, les six coques inversées s’imposent
par leur volumétrie. Chaque coque présente la carac-
téristique d’être symétrique par rapport à un plan
vertical comportant 16 arcs rayonnants à partir d’un
point situé derrière la chaire et l’écran de projection, Les amphithéâtres de volumétrie différente accueillent de 250
centre d’intérêt des amphithéâtres. à 700 étudiants.

14
Alain Beauny, architecte chargé de l’entretien et du suivi Les éléments Leno, en plaques contrecollées croisées
des 220 000 m2 du patrimoine immobilier de de planches d’épicéa, ont été fabriqués à la dimension
l’Université de Reims, résume le projet "Dans un état souhaitée pour réduire au maximum les interventions
avancé de vétusté et de dangerosité, les amphithéât- sur chantier. Les panneaux Leno utilisés en couverture
res n’étaient plus en mesure d’assurer l’accueil des étu- sur les coursives sont autoportants.
diants. Les raisons de ces dégradations étaient multi- Les performances du Kerto et du Leno élargissent le
ples : dès le départ, lors de la conception, une absence champ des possibilités. En réhabilitation, ils permettent
de maîtrise des techniques nouvelles et des détails mal une grande liberté de choix tout en préservant la vérité
résolus. Ensuite un choix inapproprié des essences, qui du bâtiment.
auraient du être protégées. Enfin, un vieillissement nor-
mal dû à plus de trois décennies d’usage."

… sont reconstitués par des flasques en Kerto


de 45 mm d’épaisseur.

Les arcs détériorés par les infiltrations…

Il ajoute "Il a fallu trouver des solutions qui permettent


de répondre à la réglementation actuelle et au-delà de
la consolidation et de la rénovation, tout recalculer pour
donner à l’ensemble des structures la rigidité nécessaire
à des bâtiments destinés à recevoir du public."
Amphithéâtre 3 : réhaussé de 5 cm avec des verins
d’une poussée de 60 tonnes.
Kerto et Leno, fiables pour la réhabilitation
Essentiellement réalisées en lamellé-collé et en contre-
plaqué les structures des amphithéâtres nécessitaient Lieu : Reims - Marne
des renforcements à la fois très résistants et légers. Facile Maîtrise d’ouvrage :
à travailler et à mettre en œuvre, le Kerto convient Université de Reims Champagne-Ardenne - Reims
Maîtrise d’œuvre : BET Calvi - Les Angles - Gard
parfaitement à ce type de chantier exigeant. De structure
Définition du programme : 1re et 2e tranche
homogène, c’est un matériau extrêmement résistant. des travaux de restauration des structures bois
Ses propriétés de résistance à la traction et à la com- des amphithéâtres n° 1, n° 4, n° 3 et réfection
pression sont très élevées et son utilisation a permis de la coursive
de consolider les arcs en lamellé-collé sans détruire Type de travaux : rénovation
l’audacieuse conception. Sa précision dimensionnelle Intervenants : Groupement momentané
d’entreprises CMB / Finnforest Merk
s’adapte parfaitement aux parties saines des structures
Produits Finnforest : Leno - Kerto
à réhabiliter et les formes des renforcements répondent Crédit photo : Merk Finnforest - URCA
précisément aux pièces d’origine.

15
Finnforest France SAS
Rue Alfred Luard - 14600 Honfleur
Tél. 02 31 14 66 80 - Fax 02 31 14 66 86 - www.finnforest.fr