Vous êtes sur la page 1sur 11

1

LE PORTFOLIO DE L’ELEVE-MAÎTRE
DÉFINITIONS

Le portfolio est un dossier personnel dans lequel les acquis de formation et les acquis de
l’expérience d’une personne sont définis, démontrés et articulés en fonction d’un objectif.
(Landry F, Legendre, 1993)

Le Portfolio est un outil d’apprentissage, de développement professionnel et d’évaluation. Il


prend la forme d’un document écrit ou d’un dossier électronique mettant en évidence les traces de
développement de compétences visées. Il témoigne de la progression des apprentissages. (Pr
Anne DEMEESTER, AMU 2017)

En formation initiale de l’instituteur en Côte d’Ivoire, le portfolio est un journal de « bord » qui
permet à l’élève maître de prendre du recul par rapport à son cheminement du centre de
formation jusqu’à l’examen de titularisation. Il se présente sous la forme d’un classeur physique
ou un support numérique dans lequel il consigne toutes ses expériences personnelles dans le
métier d’enseignant et les leçons qu’il en tire.

OBJECTIFS

Le portfolio permettra à l’élève maître de/d’ :

 Acquérir une autonomie à gérer la construction de ses connaissances ;

 Partager et soumettre à la critique ses expériences professionnelles ;

 Réfléchir sur un problème pédagogique et apporter sa contribution ;

 Développer la capacité de réflexion et d’autoévaluation ;

 Consigner les informations relatives à l’apprentissage de son métier ;

 Faciliter la visibilité du travail effectué et le dialogue entre la chaîne d’acteurs de la


formation et l’impétrant.

2
LE PLAN DE REDACTION

Le portfolio comportera les éléments suivants :

PLAN DU ELEMENTS DE
EXPLICATIONS
PORTFOLIO LA STRUCTURE

Biographie Elle devra comporter :


- Identification du stagiaire
- Parcours scolaire du stagiaire,
- ses expériences de vie en lien avec son métier
- ses loisirs.
Présentation
Introduction - Indiquer la place du portfolio dans sa formation
générale - Indiquer le but
- Décrire le plan

Objectifs Ce sont les résultats vers lesquels tendent la


réalisation du portfolio, ils doivent être spécifiques,
mesurables, acceptables réalistes et temporairement
définis (smart).

Apprentissage - Les difficultés d’appropriation des contenus


théorique - Les facilités et les difficultés d’accès aux
ressources pédagogiques
- Les concepts novateurs en rapport avec les
modules
- Un écrit correspondant à la maitrise des contenus
des modules

-Pratiques de - La conduite de ses activités pédagogiques (SEP,


classe stage encadré, stage en responsabilité)
Recension des - L’analyse des différentes prestations de ses
Expériences pairs pendant les SEP ou les stages encadrés
pertinentes - Les pratiques pédagogiques des accompagnateurs
- Les notes de lecture sur un document
pédagogique pour résoudre une difficulté de
pratique de classe
- Le climat de classe
- L’écrit réflexif de l’élève maitre sur sa conduite
en classe.
- L’analyse d’une séquence, d’une production
d’élèves -un écrit relevant de la connaissance des
enfants (élèves) lors de la relation éducative
- Conseil de classe (comptes rendus)

3
- Vie Scolaire - Relations Interpersonnelles
- Collaboration avec les pairs et les
accompagnateurs
- Coopération avec la communauté
- Coéducation des élèves
- Partenariat avec les intervenants
- La rigueur de la discipline comportementale
- L’insertion dans une équipe (comptes rendus,
Recension des rapports, PV)
Expériences
pertinentes Accompagnement Activités des accompagnateurs
pédagogique - Professeur
- Directeur
- CPPP
- IEPP
- IP
Identification et analyse de ces activités
Conclusion Implications pédagogiques et administratives.
Portée ou intérêt du portfolio pour la suite de la carrière

4
CANEVAS DU PORTFOLIO

Le portfolio se rédige en tenant compte des éléments suivants :

INTRODUCTION

I. LES RAPPORTS DES OBSERVATIONS DE CLASSE


- Les évènements et les bonnes pratiques du maître d’application.
- Les situations de vie professionnelle observées dans la classe.
- L’appropriation des modules de formation.

Date Activités réalisées Observations Leçon (s) tirée (s)

II. LES RAPPORTS DE STAGE


- Les activités pédagogiques menées par les élèves -maitres et les conseils des maitres
d’application.
- Les activités extrascolaires menées dans l’école d’application par l’élève-maître ou par les
autres enseignants.
- Quelques fiches (au moins une fiche des disciplines mises en œuvre pendant le stage) .

1. Activités pédagogiques réalisées par l’élève-maître


Module :

Compétence :

Date Activités réalisées Observations/Conseils du Remédiations


(discipline, titre…) maître d’application

5
2. Activités extrascolaires menées par l’élève-maître et/ou les
enseignants
Date Nature de l’activité Objectifs de Difficultés Remédiations
réalisée l’activité observée ou
rencontrées

III. LES EVALUATIONS ET AUTO-EVALUATIONS

Cette partie comprend l’analyse des éléments suivants :

- Les rapports produits par les maîtres d’application.


- Les bulletins de visites produits par les IEPP.
- Les bulletins de visites produits par les Conseillers pédagogiques.
- Les bulletins de visites produits par les formateurs de CAFOP accompagnés des conseils
et remédiations.
- Les visites et les entretiens des accompagnateurs.

Il s’agit pour l’élève-maître, de mettre en évidence son degré de satisfaction de ses


préoccupations abordées par les acteurs de la chaine de responsabilité pédagogique.

Les résultats de ces analyses se présenteront sous la forme des tableaux suivants :

Maitre d’application

Date Difficultés présentées Solutions proposées Observations

Synthèse de l’encadrement

6
Directeur d’école

Date Difficultés présentées Solutions proposées Observations

Synthèse de l’encadrement

Conseiller pédagogique

Date Difficultés présentées Solutions proposées Observations

Synthèse de l’encadrement

Formateur de CAFOP

Date Difficultés présentées Solutions proposées Observations

Synthèse de l’encadrement

7
CONCLUSION

- La portée de son portfolio


- Maitrise des contenus des modules de formation
- La performance de ses pratiques pédagogiques
- La facilitation de sa communication interpersonnelle

ANNEXES

L’ensemble des pièces justificatives de mes apprentissages et compétences

8
GUIDE DE SUIVI DU PORTFOLIO
ETAPE 1 : PREMIERE COLLECTE (dès le début de l’année)

- Le stage d’observation sans consignes.

- Les priorités de travail.

- Les réflexions en lien avec le temps de formation.

- Les premiers modules.

- La mise en place du cahier de suivi.

ETAPE 2 : POURSUITE DE LA COLLECTE (décembre, janvier)

- Le classement des éléments retenus dans les différents domaines avec les mots clés qui
désignent leur contenu.

- Synthèse des priorités de travail après échanges.

ETAPE 3 : TRI, CLASSEMENT ; ORGANISATION (février, mars)

- Les traces de séance en classe.

- Les notes de lecture sur un document pédagogique.

- Les traces d’une activité analysée en classe.

- La conduite de classe et le climat de classe (compte rendu de réunion, écrit réflexive de


l’élève maitre sue sa conduite en classe : mots clés : enseigner, calme, outils,
professionnel..)

- L’analyse d’une séquence, d’une production d’élèves.

ETAPE 4 : FINALISATION (avril, mai)

- Consulter le portfolio ensemble.

- Comparer avec les informations stockées.

- Préparer les éléments à rendre visible pour mettre en évidence le processus de


formation.

- Identifier les écrits courts de présentation pour qu’ils soient indicatifs du cheminement
et du contenu pour l’évaluateur

9
ELEMENTS D’APPRECIATION DU PORTFOLIO AU CAFOP
Les conditions minimales de réalisation d’un portfolio sont :

1. La variété des traces

Veiller à ce que des traces variées qui découlent des différents espaces de formation : validation
de la compréhension des modules, les classes critiques, les SEP (1ère année) , les journées
pédagogiques, les pratiques de classes, le stage en responsabilité ( 2èm année) trouvent leur
place dans le portfolio.

2. Apprécier le lien entre l’organisation et la description des contenus et


l’articulation des étapes du parcours de formation

3. Exiger un processus minimal de professionnalisation

Le portfolio comportera les documents suivants dans deux versions successives manifestant un
travail de reprise du stagiaire ainsi qu’un écrit court l’accompagnant, justifiant les choix et les
référents à des lectures, des cours des échanges avec les formateurs, les pairs etc.

- Une conception de séquence mise en œuvre analysée.


- Un document relevant de l’insertion dans une équipe (compte rendu de réunion, conseil de
classe…)
- Un écrit correspondant à la maitrise des contenus des modules.
- Un écrit relevant de la connaissance des enfants (élèves).

La construction de la posture réflexive de l’élève maitre doit laisser apparaitre des écrits courts
qui justifient les choix des traces et manifestent chez les stagiaires l’appréhension sur le
processus d’apprentissage de leur métier.

10
BIBLIOGRAPHIE

https://portfolio.unige.ch

Beaupère, N., Bosse, N., & Lemistre, P. (2014). Expérimenter pour généraliser le Portefeuille
d'Expériences et de Compétences à l’université : le sens de l'évaluation. Formation emploi, (2),
99-117. En ligne : www.cairn.info/revue-formation-emploi-2014-2-page-99.htm.

Bélanger, C., & Legault, A. (2007). Pourquoi intégrer le portfolio en enseignement supérieur?
Réflexions à partir de pratiques de portfolio. In Actes de colloque du 24e congrès de
l’Association internationale de pédagogie universitaire «Le portfolio d’apprentissage, réflexions
et compte-rendus de pratique», Montréal (Québec) (pp. 16-18).

Gauthier P. (2016), À la découverte de le Portfolio, par Dominique Alain JAN, Le blog de la


démarche portfolio.
En ligne : http://blog.accompagner-demarche-portfolio.fr/a-la-decouverte-de-leportfolio-par-
dominique-alain-jan/

Gauthier, P. D., Pollet, M., Boutinet, P. D. J. P., & de Jacques Aubret, P. (2013). Accompagner la
démarche portfolio. Éditions qui plus est, Paris. Cerca con Google.
En ligne : http://m.onisep.fr/content/download/647944/12565334/file/E%20portfolio.pdf

Loisy, C., Mailles-Viard–Metz, S., & Breton, H. (2011). Se connaître et s’orienter grâce au e-
portfolio. Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire/International Journal
of Technologies in Higher Education, 8(1-2), 69-80.
http://www.ritpu.org/IMG/pdf/RITPU_v08_n01-02_69.pdf

Metz, S. M. V., & Albernhe-Giordan, H. (2008). Le eportfolio: un outil pour la qualité de la


formation. In 25ème Congrès de l'Association Internationale de Pédagogie Universitaire : Le défi
de la qualité dans l'enseignement supérieur: vers un changement de paradigme (p. 12)
En ligne : https://hal.inria.fr/halshs-00360815/document

Ministère de l’enseignement et de la recherche (2013). ePortfolio : enjeux et recommandations,


Livre blanc, « La démarche ePortfolio dans l’enseignement supérieur francais », Cahier n°1 /
Mars 2013.
En ligne : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid71394/livre-blanc-la-demarche-
eportfolio-dans-l-enseignement-superieur-francais.html

http://blog.accompagner-demarche-portfolio.fr

11